Le Livre des Secrets d'Énoch
(également désigné sous le nom de "Énoch slave" ou de "II Énoch")

Version slave en recensions dite « longue »

Ce livre en français est une exclusivité de GoDieu.com
grâce à la traduction française de l'anglais par Jean leDuc.


AVIS AUX LECTEURS

Le Livre d'Énoch présente des points de vue en conflits sur le Messie, le Royaume Messianique, l'origine du péché, Shéol, le dernier jugement, la résurrection et la nature de la vie à venir, puisqu'il y a différentes traductions d'un même texte, voilà une bonne raison à ce qu'on ne peut le considéré pour faire partie de la Bible. Suite de l'Avis...

La rencontre d'Énoch avec les deux anges de Dieu.

1:1
Il y avait un homme sage, un érudit prestigieux, et le Seigneur éprouva de l'amour pour lui et le retira vers lui afin qu'il puisse contempler les demeures les plus sublimes, et être témoin oculaire de la sagesse et de la majesté inconcevable et immuable du Royaume de la puissance du Dieu Tout-Puissant. Et pour concevoir aussi les merveilles profondes et glorieuses des offices sublimes qui se rapportent aux multiples perceptions des serviteurs du Seigneur, ainsi que de son trône inaccessible, et les degrés et les manifestations des armées incorporelles, de même que l'administration ineffable de la multitude des éléments, des diverses apparitions et chants inexprimables de l'armée des chérubins, et de la lumière sans borne.

1:2
À ce moment-là, dit-il, quand ma cent soixante-cinquième année a été complétée, j'engendra mon fils Mathusal.

1:3
Après ceci j'ai aussi vécu deux cents ans et complété toutes les années de ma vie à trois cents soixante cinq ans.

1:4
Le premier jour du mois j'étais seul dans ma maison et me reposais sur mon lit et m'endormi.

1:5
Et quand j'étais endormi, une grande détresse surgit dans mon cœur, et je pleurais de mes yeux tout en dormant, et je ne pouvais comprendre ce qu'était cette détresse, ou ce qui était pour m'arriver.

1:6
Et à ce moment deux hommes d'une grande stature m'apparurent, comme j'en ai jamais vu de tels sur la terre ; leurs visages brillaient comme le soleil, leurs yeux étaient aussi comme une lumière brûlante, et du feu sortait de leurs lèvres enrobées de chants divers. Ils étaient d'un aspect de pourpre, et leurs ailes étaient plus brillantes que l'or, et leurs mains plus blanches que la neige.

1:7
Ils se tenaient à la tête de mon lit et procédèrent à m'appeler par mon nom.

1:8
Et en surgissant de mon sommeil je voyais clairement ces deux hommes qui se tenait devant moi.

1:9
Alors je les ai salués et je fut saisis de crainte, et l'aspect de mon visage changea en terreur, et ces hommes me dirent :

1:10
Prend courage, Énoch, ne craint point ; le Dieu Éternel nous a envoyé vers toi, et voici ! En ce jour même tu monteras avec nous dans le ciel, et tu diras à tes fils et à toute ta maisonnée entière qu'ils devront faire sans toi dans ta maison sur la terre, et ne laisse aucun te rechercher jusqu'à ce que le Seigneur te retourne à eux.

1:11
Et je m'empressa à leurs obéir et sorti de ma maison, me dirigeant vers les portes, comme ils m'avaient commandé, et appela mes fils Mathusal et Regim et Gaidad et leurs fit connaître toutes les merveilles que ces hommes m'avaient dit.

L'instruction d'Énoch à ses fils.

2:1
Écoutez-moi, mes enfants, je ne sais où je vais, ou ce qui m'arrivera ; donc maintenant, mes enfants, je vous dis : ne vous tournez pas de Dieu devant la face des prétentieux qui n'ont pas fait le ciel ni la terre, parce que ceux-ci périront ainsi que ceux qui les adorent, et puisse le Seigneur rendre vos cœurs confiants dans la crainte envers Lui. Et maintenant, mes enfants, ne laissez aucune personne avoir l'intention de me rechercher, jusqu'à ce que le Seigneur me retourne à vous.

L'assomption d'Énoch ; comment les anges l'amenèrent dans le premier ciel.

3:1
Or il arriva, après que Énoch avait renseigné ses fils, que les anges le portèrent sur leurs ailes et l'amenèrent en haut jusqu'au premier ciel, et le placèrent sur les nuages. Et là j'ai regardé, et encore une fois j'ai regardé plus haut, et j'ai vu l'éther, et ils me placèrent sur le premier ciel et me montrèrent une très grande mer, plus vaste que la mer terrestre.

Les anges qui règnent sur les étoiles.

4:1
Ils amenèrent devant ma face les anciens et les dirigeants des ordres stellaires, et me montrèrent deux cents anges qui règnent sur les étoiles et leurs administrations envers les cieux, volant avec leurs ailes et venant autour de tout ceux qui naviguent.

Comment les anges gardent les entrepôts de la neige.

5:1
Et en regardant vers le bas et j'ai perçu la trésorerie des entrepôts de la neige, et les anges qui en gardent les stupéfiantes réserves, ainsi que les nuages d'où ils sortent et en lesquels elles sont.

La rosée, l'huile d'olive et les fleurs variées.

6:1
Ils me dévoilèrent la précieuse ressource de la rosée, semblable à l'huile d'olive, et l'aspect de sa forme était comme celle de toutes les fleurs de la terre ; et plus loin les anges qui gardaient les trésors innombrables de ces choses, et comment ils en ferment et ouvrent l'accès .

La façon dont Énoch fut élevé jusqu'au deuxième ciel.

7:1
Or ces hommes me prirent et me dirigèrent jusqu'au deuxième ciel, et me montrèrent l'obscurité, une plus grande obscurité que celle qui est terrestre, et là j'ai vu des prisonniers pendus, observant et attendant le grand jugement infini, et ces anges d'apparence ténébreuse, plus noir que l'obscurité terrestre, faisaient incessamment des lamentations à toutes les heures.

7:2
Et j'ai dit aux hommes qui étaient avec moi : Pourquoi ceux-ci sont incessamment torturés ? Ils me répondirent : Ce sont les apostasiés de Dieu, qui n'ont pas obéi aux commandements de Dieu, mais qui ont pris conseil avec leurs propres volonté, et se sont détourné avec leur prince, qui est également enchaîné au cinquième ciel.

7:3
Et j'ai ressenti une grande pitié pour eux, et ils me saluèrent, et me dirent : Homme de Dieu, prient le Seigneur pour nous ; et je leur ai répondu : Qui suis-je, moi un homme mortel, que je devrais prier pour des anges ? Qui connaît où je vais, ou ce qui m'arrivera ? Ou qui priera pour moi ?

L'assomption d'Énoch au troisième ciel.

8:1
Et ces hommes m'enlevèrent de ce lieu, et me dirigèrent plus haut jusqu'au troisième ciel, et m'y placèrent ; et j'ai regardé la fondation, et j'ai vu les bénéfices de ces endroits, dont les qualités ne furent jamais connu.

8:2
Et j'ai vu tous les arbres fleurissants de bienveillances, et admira leurs fruits qui étaient d'une odeur agréable, et toutes nourritures produites par eux était dans l'effervescence d'un air parfumé.

8:3
Et au milieu des arbres se trouvait celui de la vie, dans cet endroit où le Seigneur se repose lorsqu'il entre dans la hauteur du paradis ; et cet arbre est d'une bienfaisance et d'une fragrance inexprimable, il est orné de choses exquises, plus que toutes choses qui existent puissent avoir ensemble ; et tous côtés de sa forme ressemble à de l'or et du vermillon d'un allure de feu qui couvre le tout, et il a le bénéfice de tous ses fruits.

8:4
Sa racine est dans le jardin à l'extrémité de la terre.

8:5
Et le paradis se trouve entre la corruptibilité et l'incorruptibilité.

8:6
Et deux fontaines surgissent qui font jaillir le miel et le lait, et leurs sources projettent l'huile et le vin, et elles se séparent en quatre parties, et découlent circulairement dans une course paisible, puis descend dans le PARADIS D'ÉDEN, entre le corruptibilité et l'incorruptibilité.

8:7
Et de là elle court tout le long de la terre, et maintient une révolution de sa circonférence tout comme les autres éléments.

8:8
Et ici il n'y a aucun arbre stérile, et chaque endroit est grandement béni.

8:9
Et il y a trois cents anges d'une lumière sublime qui gardent le jardin, et avec de doux cantiques incessants et des voix qui ne connaissent point le silence, servent le Seigneur à chaque moment de tous les jours et à chaque heure.

8:10
Et j'ai dit : Comme cet endroit est d'une douceur prodigieuse, et ces hommes me dirent :

La révélation accordée à Énoch sur l'endroit des justes et des compatissants.

9:1
Cet endroit, O Énoch, est préparé pour les justes qui supportent toutes sortes d'offenses de ceux qui exaspèrent leurs âmes, qui détournent leurs yeux de l'iniquité et font des jugements de droitures, et qui donnent le pain à l'affamé, et couvrent le nu de vêtements, et relèvent debout celui qui est tombé, et aident les orphelins blessés, et qui marchent sans défaut devant la face du Seigneur, et le servent Lui seul, et pour eux est préparé cet endroit comme héritage éternel.

Ici ils montrèrent à Énoch l'endroit terrible et les diverses tortures.

10:1
Or ces deux hommes me menèrent du côté du Nord, et me montrèrent là un endroit extrêmement terrible, et il y avait dans cet endroit toutes sortes de tortures : l'obscurité cruelle et la tristesse terne, et il n'y a là aucune lumière, mais un feu sombre constamment flamboyant, et il y a un fleuve de feu ardent qui en sort, et cet endroit entier est partout en feu, et partout il y a le gel et la glace, soif et tremblement, alors que les liens sont très cruels, et des anges terribles et impitoyables portent des armes de colère et de torture impitoyable, et j'ai dit :

10:2
Malheur, malheur, comme cet endroit est horriblement terrible.

10:3
Et ces hommes me dirent : Cet endroit, O Énoch, est préparé pour ceux qui déshonorent Dieu, qui sur terre pratiquent le péché contre la nature, la corruption d'enfant d'après la mode sodomique, la pratique de la magie, les sortilèges et les sorcelleries diaboliques, et qui se vantent de leurs mauvaises actions, vol, mensonges détestables, calomnies, envie, rancœur, fornication, meurtre, et qui maudissent, dérobent les âmes des hommes, qui, voyant les pauvres emportent leurs biens et eux-mêmes étant grandement riches, les injuriant pour les biens d'autres d'hommes ; qui pouvant satisfaire la faim, font mourir ceux qui sont affamés ; et qui pouvant vêtir les pauvres, les dépouillent à nu ; et qui n'ont pas connu leur Créateur, et se prosternent devant des dieux sans cœur et sans vie, qui ne peuvent pas voir ni entendre, des dieux vains, et qui également en ont fait des images taillées et se prosternent devant l'ouvrage malpropre de leurs mains, pour tout ceux-ci est préparé cet endroit parmi ces derniers, pour héritage éternel.

Ici ils élevèrent Énoch jusqu'au quatrième ciel où est la trajectoire du soleil et de la lune.

11:1
Ces hommes m'ont pris, et m'ont amené jusqu'au quatrième ciel, et m'ont montré tous les allers successifs, et tous les rayons de la lumière du soleil et de la lune.

11:2
Et j'ai mesuré leurs allers, et comparé leur lumière, et j'ai vu que la lumière du soleil est plus grande que celle de la lune.

11:3
Son cercle et les roues sur lesquels il va toujours, comme le vent allant au delà avec une vitesse très merveilleuse, et jour et nuit il n'a aucun repos.

11:4
Son passage et retour sont accompagnés de quatre grandes étoiles, et chaque étoile a sous elle mille étoiles, à la droite de la roue du soleil, et par quatre à gauche, chacune a sous elle mille étoiles, huit mille tous ensemble, s'exposant avec le soleil continuellement.

11:5
Et quinze myriades d'anges s'en occupent dans le jour, et mille dans la nuit.

11:6
Et six ayant des ailes surgissent avec les anges devant la roue du soleil dans les flammes ardentes, et cent anges allument le soleil et le maintiennent allumé.

Concernant les éléments merveilleux du soleil.

12:1
Et j'ai regardé et j'ai vu les autres éléments du soleil qui sont en plein vol et dont les noms sont Phœnixes et Chalkydri, merveilleux et formidable, avec des pieds et des queues en forme de lion, et une tête de crocodile, leur aspect est cramoisi (pourpré), comme l'arc-en-ciel ; leur taille est de neuf cents mesures, leurs ailes sont comme celles des anges, chacun en a douze, et ils s'occupent du soleil et l'accompagnent, supportant la chaleur et la rosée, car il leur est commandé ainsi de Dieu.

12:2
Ainsi le soleil tourne et va, et se lève sous le ciel, et sa trajectoire va sous la terre avec la lumière de ses rayons incessamment.

Les anges prirent Énoch et le placèrent à l'Est aux portes du soleil.

13:1
Ces hommes m'enlevèrent vers l'Est, et me placèrent aux portes du soleil, où le soleil avance selon le règlement des saisons et le circuit des mois de toute l'année, et au nombre des heures du jour et de la nuit.

13:2
Et j'ai vu six portes ouvertes, chaque porte ayant soixante et un stades et un quart d'un stade, et je les ai véritablement mesurés, et j'ai compris leur taille énorme, par laquelle le soleil avance et va à l'Ouest, et est rendu équilibré, et s'élève tout au long de tous les mois, et reviens encore des six portes selon la succession des saisons ; ainsi la période de toute l'année est finie après les retours des quatre saisons.

Ils amenèrent Énoch à l'Ouest.

14:1
Et encore ces hommes me menèrent vers les parties occidentales, et me montrèrent six grandes portes ouvertes correspondant aux portes orientales, vis-à-vis où le soleil se couche, selon le nombre de jours trois cents soixante cinq et un quart.

14:2
Ainsi il descend encore aux portes occidentales, et retire sa lumière, la grandeur de son éclat, sous la terre ; puisque la couronne de son rayonnement est dans le ciel avec le Seigneur, et gardé par quatre cents anges, alors que le soleil tourne en rond sur la roue sous la terre, et représente sept grandes heures dans la nuit, et dépense la moitié de sa trajectoire sous la terre, quand elle vient à l'approche orientale dans la huitième heure de la nuit, il apporte ses lumières, et la couronne rayonnante, et le soleil flambe devant plus que le feu.

Les éléments du soleil, Phœnixes et Chalkydri entonnent un chant.

15:1
Puis les éléments du soleil, appelés Phœnixes et Chalkydri éclatèrent en un chant, et chaque oiseau bat ses ailes, se réjouissant de celui qui donne la lumière, et ils entonnent un chant à la commande du Seigneur.

15:2
Celui qui donne la lumière vient pour donner l'éclat au monde entier, et la garde du matin prend forme dans les rayons du soleil, et le soleil de la terre sort, et reçoit son éclat pour allumer la face entière de la terre, et ils me montrèrent le calcul de la trajectoire du soleil.

15:3
Et les portes par lesquelles il entre, celles-ci sont les grandes portes du calcul des heures de l'année ; pour cette raison le soleil est une grande création, dont le circuit dure vingt-huit ans, et recommence encore à partir du commencement.

Ils prirent Énoch et le placèrent à l'Est vers la trajectoire de la lune.

16:1
Ces hommes me montrèrent une autre trajectoire, celle de la lune, douze grandes portes, couronnées de l'ouest à l'est, par lesquelles la lune entre et sort aux périodes usuelles.

16:2
Elle entre dans la première porte aux endroits occidentaux du soleil, par les premières portes avec trente et un jours exactement, par les secondes portes avec trente et un jours exactement, par les troisièmes avec trente jours exactement, par les quatrièmes avec trente jours exactement, par les cinquièmes avec trente et un jours exactement, par les sixièmes avec trente et un jours exactement, par les septièmes avec trente jours exactement, par les huitièmes avec trente et un jours parfaitement, par les neuvièmes avec trente et un jours exactement, par les dixièmes avec trente jours parfaitement, par les onzièmes avec trente et un jours exactement, par les douzièmes avec vingt-huit jours exactement.

16:3
Et elle passe par les portes occidentales dans l'ordre et le nombre à l'orient, et accomplit les trois cents soixante cinq jours et un quart de l'année solaire, alors que l'année lunaire a trois cents cinquante quatre, et là elle prend douze jours du cercle solaire, qui sont les sicles lunaires de toute l'année.

16:4
Ainsi, de même, le grand cercle contient cinq cents trente deux années.

16:5
Le quart d'un jour est omis chaque trois années, le quatrième l'accomplit exactement.

16:6
Par conséquent ils sont pris en dehors du ciel pendant trois années et ne sont pas ajoutés au nombre de jours, parce qu'ils changent la période des années en deux nouveaux mois vers l'accomplissement, à deux autres vers la diminution.

16:7
Et quand les portes occidentales sont terminées, elle revient et va à l'est vers les lumières, et disparaît ainsi jour et nuit autour des cercles célestes, plus lent que tous les cercles, plus rapides que les vents célestes, et des esprits et des éléments et des anges volants ; chaque ange a six ailes.

16:8
Elle fait sept fois une trajectoire en dix-neuf ans.

Les chants des anges, qu'il est impossible de décrire.

17:1
Au milieu des cieux j'ai vu des soldats armés, servant le Seigneur, avec des tympans et des organes, avec des voix incessantes, avec des voix douces, avec des voix douces et incessantes et de divers chants, qu'il est impossible de décrire, et qui étonnent chaque esprit, si formidable et merveilleux est le chant de ces anges, et j'étais ravi en l'écoutant.

Énoch élevé jusqu'au cinquième ciel.

18:1
Les hommes me portèrent jusqu'au cinquième ciel et m'y placèrent, et là j'ai vu beaucoup de soldats innombrables, appelés Grigori, d'apparence humaine, et leurs tailles étaient plus grandes que de grands géants et leurs visages atrophiés, et le silence perpétuel de leurs bouches, et ils étaient sans aucun service dans le cinquième ciel, et j'ai dit aux hommes qui étaient avec moi :

18:2
Pourquoi ceux-ci sont-ils très atrophiés et leur visages mélancoliques, et leurs bouches silencieuses, et pourquoi sont-ils là sans aucun service dans ce ciel ?

18:3
Et ils m'ont dit : Ce sont les Grigori, qui avec leur prince Satanail ont rejeté le Seigneur de la lumière, et après eux sont ceux qui sont tenus dans la grande obscurité dans le second ciel, et trois d'entre eux sont descendus sur la terre en provenance du trône du Seigneur, à l'endroit d'Ermon, et ont transgressé leurs vœux sur l'épaule de la colline Ermon et ont vu les filles des hommes comment elles sont bonnes, et en ont pris eux-mêmes des épouses, et ont corrompu la terre avec leurs actions, qui en tout temps de leur âge ont fait l'anarchie et le métissage, et des géants en sont nés et des hommes grandioses et d'une grande hostilité.

18:4
Et donc Dieu les a jugés avec grand jugement, et ils pleurent pour leurs frères et ils seront punis au grand jour du Seigneur.

18:5
Et j'ai dit aux Grigori : J'ai vu vos frères et leurs œuvres, et leurs grands supplices, et j'ai prié pour eux, mais le Seigneur les a condamnés à être sous la terre jusqu'à ce que le ciel et la terre cesse d'exister à jamais.

18:6
Et j'ai dit : Pourquoi vous attendez, frères, et ne servez-vous pas devant la face du Seigneur, et ne mettez-vous pas vos services devant la face du Seigneur, de peur que vous irritiez votre Seigneur complètement ?

18:7
Et ils ont écouté ma remontrance, et ils prêtent aux quatre rangs dans le ciel, et en bas ! Pendant que je me tenais avec ces deux hommes quatre trompettes ont fait entendre leur timbre avec grande voix, et les Grigori entonnèrent un chant d'une seule voix, et leur voix montait en haut devant le Seigneur pitoyablement et affectueusement.

Énoch élevé au sixième ciel.

19:1
Et de là ces hommes me prirent et m'amenèrent jusqu'au sixième ciel, et là j'ai vu sept groupes d'anges, très lumineux et très glorieux, et leurs visages brillaient plus que le soleil brillant, scintillant, et là n'est aucune différence dans leurs visages, ou comportement, ou manière d'habillement ; et ceux-ci donnent les ordres, et apprennent les allers des étoiles, et le changement de la lune, ou la révolution du soleil, et le bon gouvernement du monde.

19:2
Et quand ils voient faire le mal ils font des commandements et instructions, et chantant doux et fort, et toutes sortes de chants de louange.

19:3
Ceux-ci sont les archanges (1) qui sont au-dessus des anges, qui mesurent toute vie dans le ciel et sur terre, et les anges qui sont nommés aux saisons et aux années, les anges qui sont aux fleuves et à la mer, et qui sont aux fruits de la terre, et les anges qui sont à chaque herbe, donnant la nourriture à tous, à chaque chose vivante, et les anges qui écrivent toutes les âmes des hommes, et tous leurs actions, et leurs vies devant la face du Seigneur ; dans leur centre il y a six Phœnixes et six chérubins et six de ceux-ci sont continuellement en envolés avec une voix chantant d'une seule voix, et il n'est pas possible de décrire leur chant, et ils se réjouissent devant le Seigneur à son chevet.

Alors ils amenèrent Énoch dans le septième ciel.

20:1
Et ces deux hommes m'élevèrent de là jusqu'au septième ciel, et j'ai vu là une très grande lumière, et des troupes ardentes de grands archanges (2) , des forces incorporelles, et des dominations, des ordres et des gouvernements, chérubin, séraphin, trônes et ceux qui ont plusieurs yeux, neuf régiments, les stations Ioanit de la lumière, et je suis devenu effrayé, et j'ai commencé à trembler d'une grande terreur, et ces hommes m'ont pris, et me menèrent après eux, et me dirent :

20:2
Aie du courage, Énoch, ne craint point, et ils me montrèrent le Seigneur de loin, qui se reposait sur son très haut trône. Que ce trouve-t-il au dixième ciel, puisque le Seigneur demeure là ?

20:3
Au dixième ciel est Dieu, en langue Hébreu il est appelé Aravat (3) .

20:4
Et toutes les troupes célestes venaient et se tenaient sur les dix échelons selon leur rang, et se prosternaient devant le Seigneur, et allaient encore à leurs endroits dans la joie et la félicité, chantant des chants dans la lumière illimitée avec de petites et tendres voix, le servant glorieusement.

Comment les anges ont laissé Énoch ici, à l'extrémité du septième ciel, et se sont retirés loin de lui inaperçu.

21:1
Et les chérubins et les séraphins se tenaient au sujet du trône, ceux à six ailes et à plusieurs yeux ne le quitte jamais, se tenant devant la face du Seigneur faisant sa volonté, et couvrent son trône en entier, chantant de voix douce devant la face du Seigneur : Saint, saint, saint, Souverain Seigneur de Sabaoth, les cieux et terre sont plein de ta gloire.

21:2
Quand j'ai vu toutes ces choses, ces hommes m'ont dit : Énoch, jusqu'ici il nous a été commandés de voyager avec toi, et ces hommes sont partis loin de moi et sur quoi je les ai plus vus.

21:3
Et je suis resté seul à l'extrémité du septième ciel et suis devenu effrayé, et suis tombé sur ma face et me suis dit : Le malheur est sur moi, qu'est-ce qui m'est arrivé ?

21:4
Et le Seigneur envoya un de ses glorieux, l'archange (4) Gabriel, et il m'a dit : Aie du courage, Énoch, ne craint point, lève-toi debout devant la face du Seigneur dans l'éternité, lève-toi debout et vient avec moi.

21:5
Et je lui ai répondu, et je me suis dit : Mon Seigneur, mon âme m'a quitté de terreur et tremblement, et j'ai appelé les hommes qui m'ont mené jusqu'à cet endroit, j'ai compté sur eux, et c'est avec eux que je vais devant la face du Seigneur.

21:6
Et Gabriel m'a rattrapé, comme une feuille se fait rattraper par le vent, et m'a placé devant la face du Seigneur.

21:7
Et j'ai vu le huitième ciel, qui est appelé en langue hébreu Muzaloth, commutateur des saisons, de sécheresse, et de l'humidité, et des douze constellations du cercle du firmament, qui sont au-dessus du septième ciel.

21:8
Et j'ai vu le neuvième ciel, qui est appelé en hébreu Kuchavim, où sont les maisons célestes des douze constellations du cercle du firmament.

Dans le dixième ciel l'archange Michaël mena Énoch au devant de la face du Seigneur.

22:1
Au dixième ciel, qui est appelé Aravoth, j'ai vu l'aspect de la face du Seigneur, comme le fer rougeoyé en feu, et retiré avec des émission d'étincelles, et il brûle.

22:2
Ainsi en un moment d'éternité j'ai vu ainsi la face du Seigneur, mais la face du Seigneur est inexprimable, merveilleuse et très terrible, et très, très horrible.

22:3
Et qui suis-je pour raconter ce qu'est l'indescriptible Seigneur, et sa face très formidable ? Et je ne peux pas dire la quantité de ses nombreuses instructions, et diverses voix, le trône du Seigneur est très grand et non fait avec des mains, ni la quantité de ceux se tiennent autour de lui, des troupes de chérubin et séraphin, ni leur chant incessant, ni sa beauté immuable, et qui racontera la grandeur inexprimable de sa gloire.

22:4
Et je suis tombé enclin et prosterné devant le Seigneur, et le Seigneur avec ses lèvres m'a dit :

22:5
Aie du courage, Énoch, ne craint point, lève-toi debout et tiens-toi devant ma face dans l'éternité.

22:6
Et l'archi-stratège (5) Michaël me souleva, et me mena au devant de la face du Seigneur.

22:7
Et le Seigneur a dit à ses serviteurs le tentant : Laissez Énoch se tenir devant ma face dans l'éternité, et les glorieux se prosternèrent devant le Seigneur, et dirent : Laissez aller Énoch selon ta parole.

22:8
Et le Seigneur dit à Michaël : Va et prend Énoch hors de ses vêtements terrestres, et oins-le avec mon doux onguent, et mets-le dans les vêtements de ma gloire.

22:9
Et Michaël a fait ainsi, car le Seigneur le lui a dit. Il m'a oint, et m'a habillé, et l'aspect de cet onguent est plus que la grande lumière, et son onguent est comme la douce rosée, et son odeur douce, brillant comme le rayon du soleil, et je me suis regardé, et j'étais comme l'un de ses glorieux (6) .

22:10
Et le Seigneur a rassemblé un de ses archanges du nom de Pravuil, dont la connaissance était plus rapide en sagesse que les autres archanges, qui ont écrit tous les actions du Seigneur ; et le Seigneur dit à Pravuil : Apportez les livres de mes entrepôts, et un roseau d'écriture rapide, et donnez-le à Énoch, et fournissez-lui le choix des livres de soulagement hors de votre main.

Les écrits d'Énoch, comment il a écrit ses formidables voyages et les serviteurs célestes, et lui-même a écrit trois cents soixante six livres.

23:1
Et il me disait toutes les œuvres du ciel, de la terre et la mer, et de tous les éléments, leurs passages et allers, et les foudroiements des tonnerres, le soleil et la lune, les allers et les changements des étoiles, les saisons, les années, les jours, et les heures, les levées du vent, les nombres d'anges, et la formation de leurs chants, et toutes les choses humaines, la langue de chaque chant et vie humaines, les commandements, les instructions, et les doux chants exprimés, et toutes les choses qu'il est convenable d'apprendre.

23:2
Et Pravuil m'a dit : Toutes les choses que je t'ai dites, nous les avons écrites. Assis-toi et écrit sur toutes les âmes de l'humanité, toutefois bon nombre d'entre elles sont nées, et les endroits préparés pour elles pour l'éternité ; car toutes les âmes sont préparés pour l'éternité, avant la formation du monde.

23:3
Et tous les doubles trente jours et trente nuits, et j'ai écrit toutes les choses exactement, et j'ai écrit trois cents soixante six livres.

Les grands secrets de Dieu, que Dieu a révélé et dit à Énoch, et parla avec lui face à face.

24:1
Et le Seigneur m'a appelé, et m'a dit : Énoch, assis-toi à ma gauche avec Gabriel.

24:2
Et je me suis prosterné devant le Seigneur, et le Seigneur m'a parlé : Énoch, bien-aimé, tout ce que tu vois, toutes les choses qui se tiennent achevées, je te parle d'avant tout le commencement, tout ce que j'ai créé vient de l'inexistence, et les choses visibles de l'invisible.

24:3
Écoute, Énoch, et comprend mes paroles, car je n'ai point dit mon secret à mes anges, et je ne leur ai pas dit leur élévation, ni mon royaume sans fin, ni ont-ils compris ma création, que je te dis aujourd'hui.

24:4
Car avant que toutes choses aient été visibles, je marchai seul dans les choses invisibles, comme le soleil d'est à l'ouest, et de l'ouest à l'est.

24:5
Mais même le soleil a la paix en soi-même, tandis que je ne trouvais aucune paix, parce que je créais toutes choses, et j'ai conçu la pensée de placer des fondations, et de créer la création visible.

Dieu relate à Énoch, comment sont sorties des plus profondes parties le visible et l'invisible.

25:1
J'ai commandé dans les plus inférieures parties, que les choses visibles devraient venir de l'invisible, et Adoil (7) est descendu du très grand, et je l'ai vu ! Il a eu un ventre de grande lumière.

25:2
Et je lui ai dit : Devient défait, Adoil, et laisses le visible sortir de toi.

25:3
Et il est devenu défait, et une grande lumière en a sorti. Et j'étais au milieu de la grande lumière, et comme la lumière est née de la lumière, là est venue devant un grand âge qui a montré toute la création, laquelle j'ai eu la pensée de créer.

25:4
Et j'ai vu que c'était bon.

25:5
Et j'ai placé pour moi un trône, et j'ai pris mon siège là-dessus, et ai dit à la lumière : Monte de là plus haut et fixe-toi en haut au-dessus du trône, et soient une fondation pour les choses les plus élevées.

25:6
Et au-dessus de la lumière il n'y a rien d'autre, et alors je me suis redressé et j'ai regardé de mon trône.

Une seconde fois, Dieu convoque Archas du plus profond, que celui qui est lourd et très rouge devraient venir devant.

26:1
Et j'ai appelé le plus bas une seconde fois, et dit : Laissez venir d'Archas (8) la matière solide, et il est venu devant de l'invisible.

26:2
Et Archas est venu devant, lourd, fort et très rouge.

26:3
Et j'ai dit : Soit ouvert, Archas, et laisse naître de toi, et il est devenu défait, un âge est venu devant, très grand et très noir, soutenant la création de toutes les choses inférieures, et j'ai vu que c'était bon et lui dit :

26:4
Va de là vers le bas et rend-toi ferme, et soit une fondation pour les choses inférieures, et cela se produisit et il est descendu et s'est fixé, et est devenu la fondation pour les choses inférieures, et au-dessous de l'obscurité il n'y a rien d'autre.

Comment Dieu a fondé l'eau, et l'a entourée avec la lumière, et établit sur elle sept îles.

27:1
Et j'ai commandé qu'on prenne de la lumière et de l'obscurité, et j'ai dit : Soit épais, et il est devenu ainsi, et je l'ai étendu avec la lumière, et c'est devenu de l'eau, et je l'ai répandu au-dessus de l'obscurité, au-dessous de la lumière, et alors j'ai rendu ferme les eaux, c'est-à-dire l'abîme, et j'ai fait la fondation de la lumière autour de l'eau, et j'ai créé sept cercles de l'intérieur, et imagé l'eau comme un cristal sec-et-humide, c'est-à-dire comme le verre, et la circoncession des eaux et des autres éléments, et j'ai montré à chacun d'eux sa route, et les sept étoiles chacune d'elles dans son ciel, qu'elles aillent ainsi, et j'ai vu que c'était bon.

27:2
Et j'ai séparé entre la lumière et entre l'obscurité, c'est-à-dire au milieu de l'eau ici et de là, et j'ai dit à la lumière, que ce devrait être le jour, et à l'obscurité, que ce devrait être la nuit, et il y avait la soirée et il y avait le matin du premier jour.

La semaine dans laquelle Dieu a montré à Énoch toutes sa sagesse et puissance, tout au long de toutes les sept journées, comment il a créé toutes les puissances célestes et terrestres et toutes les choses mobiles même jusqu'à l'homme.

28:1
Et alors j'ai rendu ferme le cercle céleste, et ai fait que l'eau inférieure qui est sous le ciel se rassemble ensemble, en un entier, et que le chaos devient sec, et il devint ainsi.

28:2
Des vagues j'ai créé le rock dur et grand, et du rock j'ai empilé vers le haut du sec, et le sec j'ai appelé terre, et le milieu de la terre j'ai appelé abîme, c'est-à-dire du sans fond, j'ai rassemblé la mer en un endroit et je l'ai attaché avec un joug.

28:3
Et j'ai dit à la mer : Voit je te donne tes limites éternelles, et tu ne départiras pas de tes éléments.

28:4
Ainsi j'ai fait rapidement le firmament. Ce jour je me le suis appelé le premier créé [Dimanche].

Alors c'est devenu la soirée, et de l'autre côté le matin, et c'était le second [Lundi] ; L'essence ardente.

29:1
Et pour toutes troupes célestes je reflète l'image et l'essence du feu, et mon œil a regardé le rock ferme, et de la lueur de mon œil la foudre a reçu sa nature formidable, qui est feu et eau et l'eau dans le feu, et un n'éteint pas l'autre, ni celui-ci sèche-t-il l'autre, donc la foudre est plus lumineuse que le soleil, plus molle que l'eau et plus ferme que le rock dur.

29:2
Et du rock j'ai découpé un grand feu, et du feu j'ai créé les ordres des dix troupes incorporelles d'anges, et leurs armes sont ardentes et leur rayonnement une flamme brûlante, et j'ai commandé que chacun devrait se tenir dans son ordre.

29:3
Et un de l'ordre des anges, s'est détourné loin de l'ordre qui était sous lui, pour placer son trône plus haut que les nuages au-dessus de la terre, pour devenir égal au rang de ma puissance.

29:4
Et je l'ai jeté dehors de la hauteur avec ses anges, et ils volaient dans le ciel sans interruption au-dessus du sans fond.

Et alors j'ai créé tous les cieux, et le troisième jour était, [Mardi].

30:1
Le troisième jour j'ai commandé la terre de pousser de grands et fructueux arbres, et les collines, et la graine à semer, et j'ai planté le paradis, et l'ai enfermé, et placé en tant que gardiens armés des anges flamboyants, et ainsi j'ai créé le renouvellement.

30:2
Alors est venue la soirée, et est venue matin le quatrième jour.

30:3
[Mercredi]. Le quatrième jour j'ai commandé qu'il devrait y avoir de grandes lumières sur les cercles célestes.

30:4
Sur le premier cercle le plus élevé j'ai placé les étoiles, Kruno, et sur le second Aphrodit, sur le troisième Aris, sur le quatrième Juno, sur le cinquième Zoues, sur le sixième Ermis, sur le septième le plus bas la lune, et je l'ai orné avec les plus basses étoiles.

30:5
Et sur l'inférieur j'ai placé le soleil pour l'illumination du jour, et la lune et les étoiles pour l'illumination de la nuit.

30:6
Le soleil devait aller selon chaque constellation, douze, et j'ai nommé la succession des mois et leurs noms et vies, leurs tonnerres, et leurs inscriptions d'heure, comment ils devraient réussir.

30:7
Puis la soirée est venu et le matin est venu le cinquième jour.

30:8
[Jeudi]. Le cinquième jour j'ai commandé la mer, qu'il devrait produire des poissons, et des oiseaux de différentes sortes, et tous animaux rampant au-dessus de la terre, allant en avant au-dessus de la terre sur quatre jambes, et volant dans le ciel, le sexe mâle et femelle, et chaque âme respirant l'esprit de la vie.

30:9
Et là est venu la soirée, et là est venu le matin le sixième jour.

30:10
[Vendredi]. Le sixième jour j'ai commandé à ma sagesse de créer l'homme de sept uniformités : un, sa chair de la terre ; deux, son sang de la rosée ; trois, ses yeux du soleil ; quatre, ses os de la pierre ; cinq, son intelligence de la rapidité des anges et des nuages ; six, ses veines et ses cheveux de l'herbe de la terre ; sept, son âme de mon souffle et du vent.

30:11
Et je lui ai donné sept natures : à la chair l'ouïe, les yeux pour la vue, l'odeur à l'âme, les veines pour le toucher, le sang pour le goût, les os pour l'endurance, et la douceur pour l'intelligence [plaisir].

30:12
J'ai conçu un dire astucieux pour s'exprimer, j'ai créé l'homme de nature invisible et visible, de tous les deux sont sa mort et sa vie et son image, il connait la parole comme certaine chose créée, petit dans la grandeur et encore grand dans le petitesse, et je l'ai placé sur terre, un second ange, honorable, grand et glorieux, et je l'ai nommé comme gouverneur pour régner sur terre et pour avoir ma sagesse, et il n'y en avait aucun comme lui sur la terre de toutes mes créatures existantes.

30:13
Et je l'ai nommé d'un nom, des quatre éléments, de l'est, de l'ouest, du sud, du nord, et j'ai nommé pour lui quatre étoiles spéciales, et j'ai appelé son nom Adam, et lui ai montré les deux voies, la lumière et l'obscurité, et je lui ai dit :

30:14
Ceci est bon, et ceci mauvais, et je devrais apprendre s'il a de l'amour envers moi, ou de la haine, afin qu'il soit claire que ceux de sa race m'aiment.

30:15
Pour ça moi j'ai vu sa nature, mais n'a-t-il pas vu sa propre nature, donc en ne voyant pas il péchera plus mauvaisement, et j'ai dit après le péché qui est là mais la mort ?

30:16
Et j'ai mis le sommeil en lui et il est tombé endormi. Et j'ai pris de lui une nervure, et lui ai créé une épouse, que la mort devrait venir à lui par son épouse, et j'ai pris son dernier mot et ai appelé son nom mère, c'est-à-dire, Ève.

Dieu livre le paradis à Adam, et lui donne une instruction de voir les cieux ouverts, et qu'il devrait voir les anges chantant le chant de la victoire.

31:1
Adam a la vie sur terre, et j'ai créé un jardin dans Éden dans l'est, qu'il devrait observer le testament et garder le commandement.

31:2
J'ai fait les cieux ouverts à lui, qu'il devrait voir les anges chantant le chant de la victoire, et la plus triste lumière.

31:3
Et il était sans interruption dans le paradis, et le diable a compris que j'ai voulu créer un autre monde, parce qu'Adam était Seigneur sur la terre, pour gouverner et commander.

31:4
Le diable est le mauvais esprit de l'endroit inférieur, comme un fugitif il a fait Sotona (9) à partir des cieux car son nom était Satanail (10) , ainsi il est devenu différent des anges, mais sa nature n'a pas changé son intelligence en ce qui concerne sa compréhension des choses justes et pécheresses.

31:5
Et il a compris sa condamnation et le péché qu'il avait commis, donc il a conçu la pensée contre Adam, sous une telle forme il a présenté et a séduit Ève, mais n'a pas touché Adam.

31:6
Or j'ai maudit l'ignorance, mais ce que j'avais béni précédemment, cela je n'ai pas maudit, je n'ai pas maudit l'homme, ni la terre, ni d'autres créatures, mais le fruit mauvais de l'homme, et son œuvre.

Après le péché d'Adam Dieu l'envoie loin dans la terre d'où il l'a pris, mais ne souhaite pas le ruiner pendant toutes les années à venir.

32:1
Je lui ai dit : De la terre tu es, et dans la terre d'où je t'ai pris tu retourneras, et je ne te ruinerai pas, mais je te retourne d'où je t'ai pris.

32:2
Alors je peux encore te recevoir à Ma seconde présence.

32:3
Et j'ai béni toutes mes créatures visibles et invisibles. Et Adam avait été cinq heures et demi dans le paradis.

32:4
Et j'ai béni le septième jour, qui est le sabbat, dans lequel il s'est reposé de tous ses œuvres.

Dieu montre à Énoch l'âge de ce monde, son existence de sept mille ans, et le huitième mille est la fin, ni des années, ni des mois, ni des semaines, ni des jours.

33:1
Et j'ai nommé le huitième jour aussi, que le huitième jour devrait être le premier créé après mon œuvre, et que les sept premiers tournent sous forme du septième mille, et qu'au début du huitième mille là ne devrait y avoir un temps sans compte, sans fin, avec ni l'un ni l'autre des années ni des mois ni des semaines ni des jours ni des heures.

33:2
Et maintenant, Énoch, tous ce que je t'ai dit, tous que tu as compris, tous ce que tu as vu des choses célestes, tous que tu as vu sur terre, et tous que j'ai écrit dans des livres par ma grande sagesse, toutes ces choses que j'ai conçues et créées de la fondation la plus élevée à l'inférieure et à l'extrémité, et il n'y a aucun conseiller ni héritier à mes créations.

33:3
Je suis moi-même éternel, non fait avec des mains, et sans changement.

33:4
Ma pensée est mon conseil, ma sagesse et mes paroles sont faites, et mes yeux observent toutes les choses comment ils se tiennent ici et tremblent avec terreur.

33:5
Si je tourne loin ma face, alors toutes les choses seront détruites.

33:6
Et applique ton esprit, Énoch, et connaît celui qui te parle, et prend de là les livres lesquels tu as écrits toi-même.

33:7
Et je te donne Samuil (11) et Raguil (12) , qui vous a mené vers le haut, et les livres, et descend sur terre, et dit à tes fils tous ce que je t'ai dit, et tous ce que tu as vu, du ciel inférieur et supérieur jusqu'à mon trône, et de toutes les troupes.

33:8
Pour ça j'ai créé toutes les puissance, et il n'y en a aucune qui me résiste ou qui ne se soumet pas à moi. Car tous sont sujets eux-mêmes à ma monarchie, et travail pour mon règne unique.

33:9
Donne-leur les livres de l'écriture, et ils les liront et me connaîtront en tant que le créateur de toutes les choses, et comprendront comment il n'y a aucun autre Dieu que moi.

33:10
Et laisse-les distribuer les livres de ton écriture d'enfants à enfants, de génération en génération, de nations en nations.

33:11
Et je te donnerai, Énoch, mon intercesseur, l'archi-stratège Michaël, pour les écritures de vos pères Adam, Seth, Enos, Caïnan, Mahaleleel, et Jared votre père.

Dieu condamne les idolâtres et les fornicateurs sodomiques, et apporta donc un déluge sur eux.

34:1
Ils ont rejeté mes commandements et mon joug, une semence sans valeur a monté, ne craignant pas Dieu, et ils ne se prosterneraient pas devant moi, mais ont commencé à se prosterner devant des dieux vains, et ont nié mon unité, et ils ont remplis la terre entière avec des mensonges, des offenses, des lècheries abominables, à savoir les uns avec les autres, et toutes sortes d'autre méchanceté malpropre, quelles sont trop répugnantes à relater.

34:2
Et donc j'apporterai un déluge sur la terre et détruirai tous les hommes, et la terre entière s'émiettera ensemble dans une grande obscurité.

Dieu laisse un homme juste de la tribu d'Énoch avec sa maison entière, qui a fait plaisir à Dieu selon sa volonté.

35:1
Voyez de leur semence surgira une autre génération, longtemps par après, mais beaucoup d'eux seront très insatiables.

35:2
Celui qui élève cette génération, leurs indiquera les livres de ton écriture, de tes pères, à eux à qui il doit préciser la garde du monde, aux hommes et aux ouvriers fidèles selon mon plaisir, qui ne font pas connaître mon Nom en vain.

35:3
Et ils le diront à l'autre génération, et ces autres l'ayant lu il sera glorifié ensuite, plus que le premier.

Dieu a commandé Énoch de vivre sur terre trente jours, pour donner l'instruction à ses fils et aux enfants de ses enfants et après trente jours il serait de nouveau porté au ciel.

36:1
Maintenant, Énoch, je te donne la limite de trente jours pour être dans ta maison, et dis à tes fils et toute ta maisonnée, que tous puissent entendre de ma face ce qui leur est dit par toi, qu'ils puissent lire et comprendre, comment il n'y a aucun autre Dieu que moi.

36:2
Et qu'ils puissent toujours garder mes commandements, et commencent à lire et prennent les livres de ton écriture.

36:3
Et après trente jours j'enverrai mon ange pour toi, et il te portera de la terre et de tes fils vers moi.

Ici Dieu sommes un ange.

37:1
Et le Seigneur a appelé l'un des plus anciens anges, terrible et menaçant, et l'a placé près de moi, dans un aspect blanc comme neige, et ses mains comme la glace, ayant l'aspect du grand gel, et il a gelé mon visage, parce que je ne pourrais pas endurer la terreur du Seigneur, tout comme il n'est pas possible d'endurer le feu d'un fourneau et la chaleur du soleil, et le gel de l'air.

37:2
Et le Seigneur me dit : Énoch, si ton visage n'est pas gelé ici, aucun homme pourra voir ton visage.

Mathusal a continué à avoir de l'espoir et à attendre son père Énoch dans sa maison jour et nuit.

38:1
Et le Seigneur a dit à ces hommes qui m'ont mené la première fois vers le haut : Laissez Énoch descendre sur la terre avec vous, et attendez-le jusqu'au jour déterminé.

38:2
Et ils m'ont placé de nuit sur mon lit.

38:3
Et Mathusal prévoyant mon retour, gardant la surveillance de jour et de nuit près de mon lit, a été rempli de crainte quand il a entendu mon retour, et je lui ai dit, laisse toute ma maison venir ensemble, que je leur dise tout.

La remontrance pitoyable d'Énoch à ses fils avec larmes et grande lamentation, comme il leur parlait.

39:1
Oh mes enfants, mes bien-aimés, écoutez la remontrance de votre père, autant qu'est selon la volonté du Seigneur.

39:2
J'ai été laissé venir à vous aujourd'hui, et vous annoncer, pas de mes lèvres, mais des lèvres du Seigneur, tout ce qui est et étaient et tout qui est maintenant, et tout qui aura lieu jusqu'au jour du jugement.

39:3
Pour le Seigneur il m'a laissé venir à vous, vous entendez donc les paroles de mes lèvres, d'un homme fait grand pour vous, mais je suis quelqu'un qui a vu la face du Seigneur, comme le fer fait rougeoyer du feu qui envoie en avant des étincelles et brûle.

39:4
Vous regardez maintenant dans mes yeux, les yeux d'un homme grand avec signification pour vous, mais j'ai vu les yeux du Seigneur, brillant comme les rayons du soleil et remplissant les yeux de l'homme avec crainte.

39:5
Vous voyez maintenant, mes enfants, la main droite d'un homme qui vous aides, mais j'ai vu la main droite du Seigneur remplir le ciel comme il m'a aidé.

39:6
Vous voyez l'entourage de mon œuvre comme votre possession, mais j'ai vu l'entourage sans limites et parfait du Seigneur, lequel n'a aucune fin.

39:7
Vous entendez les paroles de mes lèvres, comme j'ai entendu les paroles du Seigneur, comme le grand tonnerre incessamment avec le lancement des nuages.

39:8
Et maintenant, mes enfants, écoutez les discours du père de la terre, comment il est épouvantable et affreux de venir devant la face du Souverain de la terre, combien de plus terrible et affreux c'est de venir devant la face du Souverain du ciel, le Contrôleur des vivants et des morts, et des troupes célestes. Qui peut endurer cette douleur sans fin ?

Énoch avertit en vérité ses enfants de toutes les choses des lèvres du Seigneur, de ce qu'il a vu et a entendu et a noté.

40:1
Et maintenant, mes enfants, je sais toutes les choses, car ceci est des lèvres du Seigneur, et ceci mes yeux ont vu, du commencement jusqu'à la fin.

40:2
Je sais toutes les choses, et ai écrit toutes les choses dans des livres, les cieux et leur extrémité, et leur plénitude, et toutes les armées et leurs marches.

40:3
J'ai mesuré et décrit les étoiles, la grande multitude innombrable d'elles.

40:4
Quel homme a vu leurs révolutions, et leurs entrées ? Pour ça pas même les anges en voient leur nombre, tandis que j'ai écrit tous leurs noms.

40:5
Et j'ai mesuré le cercle du soleil, et mesuré ses rayons, comptés les heures, j'ai noté aussi toutes les choses qui vont au-dessus de la terre, j'ai écrit les choses qui sont nourries, et toute la graine semée et non semée, lesquelles la terre produit et toutes les plantes, et chaque herbe et chaque fleur, et leurs odeurs douces, et leurs noms, et les endroits du logement des nuages, et leur composition, et leurs ailes, et comment ils soutiennent la pluie et les gouttes de pluie.

40:6
Et j'ai étudié toutes les choses, et a écrit la route du tonnerre et de la foudre, et ils m'ont montré les clefs et leurs gardiens, leur élévation, la manière qu'ils vont ; elle est laissé dehors doucement dans la mesure par une chaîne, de peur que par une lourde chaîne et par violence elle lance en bas des nuages fâchés et détruise toutes les choses sur terre.

40:7
J'ai écrit sur les maisons des trésors de la neige, et les entrepôts du froid et les airs givrés, et j'ai observé les saisons de celui qui détient la clef, il remplit les nuages d'eux, et n'épuise pas les maisons des trésors.

40:8
Et j'ai écrit sur les endroits de repos des vents et observé ceux qui détiennent la clef en supportant les balances de poids et mesures ; premièrement, ils les mettent dans une balance, puis dans l'autre les poids et les laissent dehors selon la mesure adroite au-dessus de la terre entière, de peur que par la respiration lourde ils fassent de la terre du rock.

40:9
Et j'ai mesuré toute la terre entière, ses montagnes, et toutes les collines, champs, arbres, pierres, fleuves, toutes les choses existantes que j'ai notées, la taille de la terre au septième ciel, et en bas de l'enfer au plus bas, et l'endroit du jugement, et le très grand enfer ouvert et pleurant.

40:10
Et j'ai vu comment les prisonniers sont en douleur, s'attendant au jugement sans limites.

40:11
Et j'ai noté tout ceux jugé par le juge, et toutes leur jugement et sentences et tous leurs œuvres.

Comment Énoch a déploré le péché d'Adam.

41:1
Et j'ai vu tous les ancêtres de tout le temps d'Adam et Ève, et j'ai gémi et fondu en larmes et aie dit de la ruine de leur déshonneur :

41:2
Le malheur est sur moi pour mon infirmité et tout cela de mes ancêtres, et pensé en mon cœur et dit :

41:3
Béni est l'homme qui n'est pas né ou qui est né et n'a pas péché devant la face du Seigneur, qu'il ne viennent pas dans cet endroit, ni apporte le joug de cet endroit.

Comment Énoch a vu ceux qui détiennent la clef et les gardiens des portes de l'enfer qui s'y tiennent.

42:1
J'ai vu ceux qui détiennent la clef et les gardiens des portes de l'enfer se tenant, comme de grands serpents, et leurs faces comme des lampes s'éteignant, et leurs yeux de feu, leurs dents pointues, et j'ai vu tous les œuvres du Seigneur, comment elles sont exacts, tandis que les œuvres de l'homme dont certaines son bonnes, et d'autres mauvaises, et dans leurs œuvres sont connus celles qui mentent avec malveillance.

Énoch montre à ses enfants comment il a mesuré et a écrit les jugements de Dieu.

43:1
J'ai, mes enfants, mesuré et écrit chaque œuvre et chaque mesure et chaque jugement juste.

43:2
Tel une année est plus honorable que d'autres, ainsi est un homme plus honorable que d'autres, certains pour de grandes possessions, certains pour la sagesse du cœur, certains pour l'intellect particulier, certains pour l'adresse, l'un pour le silence des lèvres, d'autres pour la propreté, l'un pour la force, d'autres pour le charme, l'un pour la jeunesse, d'autres pour l'esprit vif, l'un pour la forme du corps, d'autres pour la sensibilité, que cela soit proclamé partout, mais il n'y en a aucun mieux que celui qui craint Dieu, il sera plus glorieux dans le temps à venir.

Énoch instruit ses fils, qu'ils n'insulte pas la face de l'homme, petit ou grand.

44:1
Le Seigneur avec ses mains ayant créé l'homme, dans la similarité de sa propre forme, le Seigneur l'a rendu petit et grand.

44:2
Celui qui insulte la face du Souverain, et déteste la face du Seigneur, a dédaigné la face du Seigneur, et celui qui exhale la colère sur n'importe quel homme sans tort, la grande colère du Seigneur le coupera vers le bas, celui qui crache dans la face de l'homme avec reproches, sera réduit au grand jugement du Seigneur.

44:3
Béni est l'homme qui ne dirige pas son cœur avec méchanceté contre aucun homme, et aide le blessé et condamné, et soulève celui en difficulté, et fera charité à l'indigent, parce que le jour du grand jugement de chaque poids, chaque mesure et chaque ajout seront comme sur le marché, c'est-à-dire ils sont accrochés sur des échelles et se tiennent au marché, et chacun apprendra sa propre mesure, et selon sa mesure prendra sa récompense.

Dieu montre comment Il ne veut pas des sacrifices des hommes, ni des offrandes brûlées, mais des cœurs purs et contrits.

45:1
Celui qui s'empresse de faire des offrandes devant la face du Seigneur, le Seigneur pour sa part accélérera celui l'offrant par l'octroi de son œuvre.

45:2
Mais celui qui augmente sa lampe que devant la face du Seigneur et fait de faux jugement, le Seigneur n'augmentera pas son trésor dans le royaume du Très-Haut.

45:3
Quand le Seigneur exige le pain, ou les graisses, ou la chair des bêtes, ou tout autre sacrifice, cela n'est rien ; mais Dieu exige des cœurs purs, et avec tout ça examine seulement le cœur de l'homme.

Comment un gouverneur terrestre n'accepte pas des dons abominables et impurs de l'homme, comment encore plus Dieu tient pour abominable les dons impurs, mais les envoie au loin avec colère et n'accepte pas ses dons.

46:1
Entendez, mon peuple, et prenez les paroles de mes lèvres.

46:2
Si n'importe qui apporte des dons à un gouverneur terrestre, et aie des pensées déloyales en son cœur, et le gouverneur sait ceci, ne sera-t-il pas fâché avec lui, et ne refusera-t-il pas ses dons, et ne lui donnera-t-il pas plus au jugement ?

46:3
Ou si un homme se fait passer pour bon envers l'autre par duperie de langue, mais aie le mal en son cœur, alors l'autre ne comprendra-t-il pas la trahison de son cœur, et lui-même ne sera-t-il pas condamné, puisque son mensonge était évident à tous ?

46:4
Et quand le Seigneur enverra une grande lumière, puis il y aura jugement pour le juste et l'injuste, et là personne n'échappera à la notification.

Énoch instruit ses fils des lèvres de Dieu, et leur remet l'écriture de ce livre.

47:1
Et maintenant, mes enfants, pensez longtemps en vos cœurs, marquez bien les paroles de votre père, qui vous sont toutes parvenues des lèvres du Seigneur.

47:2
Prenez ces livres de l'écriture de votre père et lisez leurs.

47:3
Pour les livres ils sont beaucoup, et en eux vous apprendrez tous les œuvres du Seigneur, tous ce qui a été au commencement de la création, et sera jusqu'à la fin des temps.

47:4
Et si vous observerez mon écriture, vous pécherez pas contre le Seigneur ; parce qu'il n'y a aucun autre excepté le Seigneur, ni dans le ciel, ni sur terre, ni dans les endroits les plus bas, ni dans l'unique fondation.

47:5
Le Seigneur a placé les fondations dans l'inconnu, et a étendu les cieux visibles et invisibles ; il a fixé la terre sur les eaux, et a créé les créatures innombrables, et qui a compté l'eau et la fondation du non fixe, ou la poussière de la terre, ou le sable de la mer, ou les gouttes de pluie, ou la rosée du matin, ou les respirations du vent ? Qui a rempli la terre et la mer, et l'hiver indissoluble ?

47:6
J'ai coupé les étoiles hors du feu, et décoré le ciel, et je les ai mis dans leur milieu.

Le passage du soleil le long des sept cercles.

48:1
Que le soleil va le long des sept cercles célestes, qui sont la durée de cent quatre-vingts deux trônes, qui vont vers le bas en un jour court, et encore cent quatre-vingts deux, qui descendent en un grand jour, et il a deux trônes sur lesquels il se repose, tournant ici et là au-dessus des trônes des mois, le dix-septième jour du mois de Tsivan, il descend au mois de Thevan, le dix-septième de Thevan il va vers le haut.

48:2
Et ainsi il va près de la terre, puis la terre est heureuse et fait développer ses fruits, et quand il part, alors la terre est triste, et les arbres et tous les fruits n'ont aucun florescence.

48:3
Tout ceci il a mesuré, avec la bonne mesure des heures, et fixé une mesure par sa sagesse, du visible et de l'invisible.

48:4
À partir de l'invisible il a rendu toutes les choses visibles, lui-même étant invisible.

48:5
Ainsi je fais connaître à vous, mes enfants, et distribuez les livres à vos enfants, dans toutes vos générations, et parmi les nations qui auront le sens de craindre Dieu, laissez-les les recevoir, et puissent-ils venir à les aimer plus que toutes nourritures ou délicatesses terrestres, et à les lire et appliquer eux-mêmes pour eux.

48:6
Et ceux qui comprennent pas le Seigneur, qui craignent pas Dieu, qui n'acceptent pas, mais rejettent, qui ne reçoivent pas les livres, un jugement terrible attend ces derniers.

48:7
Béni est l'homme qui soutiendra leur joug et les traînera, parce qu'il sera libéré le jour du grand jugement.

Énoch instruit ses fils de ne pas jurer par le ciel ou la terre, et montre la promesse de Dieu, même dans l'utérus de la mère.

49:1
Je jure à vous, mes enfants, mais ne jure pas par n'importe quel serment, ni par le ciel ni par la terre, ni par n'importe quelle autre créature que Dieu a créée.

49:2
Le Seigneur a dit : Il n'y a aucun serment en moi, ni injustice, mais la vérité.

49:3
S'il n'y a aucune vérité chez les hommes, laissez-les jurer par les paroles, Oui, oui (Yea, yea), ou bien, Non, non (Nay, nay).

49:4
Et je jure à vous, oui, oui (yea, yea), qu'il n'y a eu aucun homme dans l'utérus de sa mère, mais que déjà avant, même à chacun il y a un endroit préparé pour le repos de cette âme, et une mesure a fixé combien c'est prévu qu'un homme soit jugé en ce monde.

49:5
Oui (Yea), enfants, trompez-vous pas vous-même, parce qu'on a au préalable préparé un endroit pour chaque âme de l'homme.

Comment aucun né sur terre ne peut rester caché ni son œuvre demeure caché, mais Dieu nous offre d'être humble, de supporter l'attaque et l'insulte, et de ne pas offenser les veuves et les orphelins.

50:1
J'ai mis l'œuvre de chaque homme dans l'écriture et aucun né sur terre peut rester caché ni ses œuvres demeurer cachés.

50:2
Je vois toutes choses.

50:3
Maintenant donc, mes enfants, dans la patience et l'humilité s'écoule le nombre de vos jours, que vous héritez de la vie sans fin.

50:4
Endurez dans l'intérêt du Seigneur chaque blessure, chaque atteinte, chaque parole mauvaise et attaque.

50:5
Si d'injustes maux vous arrivent, renvoyez-les pas au voisin ou à l'ennemi, parce que le Seigneur les retournera à vous et sera votre vengeur le jour du grand jugement, qu'il n'y ait aucune vengeance ici parmi les hommes.

50:6
Celui qui de vous dépense l'or ou argent dans l'intérêt de son frère, il recevra un trésor suffisant dans le monde à venir.

50:7
Ne blessez pas les veuves ni les orphelins ni les étrangers, de peur que la colère de Dieu vienne sur vous.

Énoch instruit ses fils, qu'ils ne cachent pas des trésors dans la terre, mais offrent de les donner en aumône aux pauvres.

51:1
Étendez vos mains aux pauvres selon votre force.

51:2
Ne cachez pas votre argent dans la terre.

51:3
Aidez l'homme fidèle dans l'affliction, et l'affliction ne vous trouveront pas dans la période de votre trouble.

51:4
Et chaque joug pénible et cruel qui vient sur vous soutenez tout pour le Seigneur, et ainsi vous trouverez votre récompense au jour du jugement.

51:5
C'est bon d'aller le matin, le midi, et en soirée dans la demeure du Seigneur, pour la gloire de votre Créateur.

51:6
Puisque chaque chose avec respiration le glorifie, et chaque créature visible et invisible lui retourne la louange.

Dieu instruit son fidèle, comment ils sont à louer son Nom.

52:1
Béni est l'homme qui ouvre ses lèvres dans la louange de Dieu de Sabaoth et loue le Seigneur avec son cœur.

52:2
Maudit chaque homme qui ouvre ses lèvres pour introduire dans le mépris et la calomnie son voisin, parce qu'il introduit Dieu dans le mépris.

52:3
Béni est-il qui ouvre ses lèvres bénissant et louant Dieu.

52:4
Maudit est-il devant le Seigneur tous les jours de sa vie, qui ouvre ses lèvres à la malédiction et à l'abus.

52:5
Béni est-il qui bénit tout les œuvres du Seigneur.

52:6
Maudit est-il qui introduit la création du Seigneur dans le mépris.

52:7
Béni est-il qui regarde vers le bas et relèvent l'effondré.

52:8
Maudit est-il qui regarde à et est désireux de destruction de ce qui n'est pas à sien.

52:9
Béni est-il qui garde les fondations de ses pères rendues fermes à partir du commencement.

52:10
Maudit est-il qui pervertit les décrets de ses ancêtres.

52:11
Béni est-il qui transmet la paix et l'amour.

52:12
Maudit est-il qui dérange ceux qui aiment leurs voisins.

52:13
Béni est-il qui parle avec une langue et un cœur humbles à tous.

52:14
Maudit est-il qui parle de paix avec sa langue, alors qu'en son cœur il n'y a aucune paix mais une épée.

52:15
Pour toutes ces choses il sera étendu nu dans la balance des poids et dans les livres, le jour du grand jugement.

Énoch confirme la parole des lèvres du Seigneur à ses enfants qu'ils doivent obéir à la volonté du Seigneur au-dessus de la leur.

53:1
Et maintenant, mes enfants, ne dites pas : Notre père se tient devant Dieu, et prie pour nos péchés, parce qu'il n'y a là aucune aide de n'importe quel homme qui a péché.

53:2
Vous voyez comment j'ai écrit tous les œuvres de chaque homme, avant sa création, toute ce qui est faite parmi tous les hommes pour tous les temps, et aucun ne peut dire ou relater mon écriture, parce que le Seigneur voit tous les imaginations de l'homme, comment elles sont vaines, où elles se situent dans les maisons des trésors du cœur.

53:3
Et maintenant, mes enfants, marquez bien toutes les paroles de votre père, que je vous dis, de peur que vous regrettiez, disant : Pourquoi notre père ne nous a-t-il pas dit ?

Énoch instruit ses fils, qu'ils devraient remettre les livres à d'autres aussi.

54:1
À ce moment-là, ne pas avoir la compréhension de ceci, laissez ces livres que je vous ai donnés être pour un héritage de votre paix.

54:2
Remettez-les à tous qui les veulent, et instruisez-les, qu'ils puissent voir les très grandes et merveilleuses œuvres du Seigneur.

Ici Énoch montre à ses fils, leur disant avec des larmes, que le temps s'est approché pour qu'il soit enlevé dans le ciel, car les anges se tiennent devant lui.

55:1
Mes enfants, voyez, le jour de mon terme et l'heure se sont approchés.

55:2
Car les anges qui sont allés avec moi se tiennent devant moi et me poussent à mon départ de vous ; ils se tiennent ici sur terre, attendant ce qui leur a été dit.

55:3
Car demain je monterai en haut au ciel, à la Jérusalem la plus élevé de mon héritage éternel.

55:4
Par conséquent que je vous offre de faire devant la face du Seigneur tout son bon plaisir.

Methosalam demande la bénédiction de son père, qu'il peut prendre la nourriture d'Énoch pour manger.

56:1
Mathosalam ayant répondu à son père Énoch, dit : Ce qui est agréable à vos yeux, père, que puis-je faire devant votre face, que vous puissiez bénir nos demeures, et vos fils, et que ton peuple puisse être rendu glorieux par toi, et puis que vous puissiez partir ainsi, comme le Seigneur l'a dit ?

56:2
Énoch a répondu à son fils Mathosalam et dit : Écoutez, enfant, du moment où le Seigneur m'a oint avec l'onguent de sa gloire, il n'y a eu aucune nourriture en moi, et mon âme ne se rappelle pas du plaisir terrestre, ni je désire aucune chose terrestre.

Énoch a offert à son fils Methosalam de sommer tous ses frères.

57:1
Mon enfant Methosalam, somme tous tes frères et tout ton ménage et les aînés du peuple, que je puisse leur parler et partir, comme c'est projeté pour moi.

57:2
Et Methosalam a fait vite, et a sommé ses frères, Regim, Riman, Uchan, Chermion, Gaidad, et tous les aînés du peuple devant la face de son père Énoch ; et il les a bénis, et leurs a dit :

Les instructions d'Énoch à ses fils.

58:1
Écoutez-moi, mes enfants, aujourd'hui.

58:2
En ces jours quand le Seigneur est descendu sur la terre pour l'intérêt d'Adam, et visité toutes ses créatures, qu'il a créées lui-même, après tout ceux-ci il a créé Adam, et le Seigneur a appelé toutes bêtes de la terre, tous les reptiles, et tous les oiseaux qui montent dans les airs, et les ont apportés tous devant la face de notre père Adam.

58:3
Et Adam a donné les noms à toutes les choses vivant sur terre.

58:4
Et le Seigneur l'a nommé gouverneur au-dessus de tous, et lui a soumis toutes les choses sous ses mains, et les a faits sourd-muet et les a faits peu doué pour qu'elles soient commandées de l'homme, et lui soit en soumission et obéissance.

58:5
Ainsi de même le Seigneur a créé chaque homme seigneur au-dessus de tous ses possessions.

58:6
Le Seigneur ne jugera pas une âme simple de bête dans l'intérêt de l'homme, mais adjuge les âmes des hommes à leurs bêtes en ce monde ; pour les hommes ils ont un endroit spécial.

58:7
Et comme chaque âme de l'homme est selon le nombre, pareillement les bêtes ne périront pas, ni toutes les âmes des bêtes que le Seigneur a créées, jusqu'au grand jugement, et ils accuseront l'homme, s'il les alimentent mal.

Énoch instruit ses fils pourquoi ils ne peuvent pas toucher la viande impure en raison de ce qui vient de lui.

59:1
Celui qui défile l'âme des bêtes, défile sa propre âme.

59:2
Car l'homme apporte les animaux propres à faire le sacrifice pour le péché, qu'il puisse avoir la purification de son âme.

59:3
Et s'ils apportent pour sacrifice des animaux propres, et des oiseaux, l'homme a la purification, il traite son âme.

59:4
Tous vous est donné pour nourriture, liez-les par les quatre pieds, qui est pour faire une bonne purification, il purifie son âme.

59:5
Mais celui qui tue la bête sans blessures, tue ses propres âmes et défile sa propre chair.

59:6
Et celui qui fait à toute bête n'importe quelles blessures quelconques, dans le secret, c'est une pratique mauvaise, et il défile sa propre âme.

Celui qui fait des torts à l'âme d'un autre homme, fait des torts à sa propre âme.

60:1
Celui qui œuvre en tuerie de l'âme d'un homme, tue sa propre âme, et tue son propre corps, et là il n'y a aucune purification pour lui pour tout le temps.

60:2
Celui qui met un homme dans n'importe quel piège, y sera prit lui-même, et là il n'y a aucune purification pour lui pour tout le temps.

60:3
Celui qui met un homme dans n'importe quel vaisseau, son châtiment ne manquera point au grand jugement pour tout le temps.

60:4
Celui qui œuvre malhonnêtement ou parle en mal contre n'importe quelle âme, ne fera pas justice pour lui-même pour tout le temps.

Énoch instruit ses fils à se garder de l'injustice, aider les autres et partager.

61:1
Et maintenant, mes enfants, gardez vos cœurs de chaque injustice que le Seigneur déteste. Tout comme un homme demande quelque chose pour sa propre âme à Dieu, ainsi qu'il fasse de même à chaque âme vivante, parce que je sais toutes les choses, comment dans le grand temps à venir là est beaucoup d'héritage préparé pour les hommes, bon pour le bon, et mauvais pour le mauvais, sans aucun nombre.

61:2
Bénis sont ceux qui entrent dans les bonnes maisons, car dans les mauvaises maisons il n'y a aucune paix ni retour d'elle.

61:3
Écoutez, mes enfants, petit et grand ! Quand l'homme met une bonne pensée dans son cœur, apporte les dons de ses œuvres devant la face du Seigneur que ses mains n'ont pas faites, alors le Seigneur tournera loin sa face de l'œuvre de sa main, et cet homme ne pourra pas trouver l'œuvre de ses mains.

61:4
Et si ses mains l'ont fait, mais son cœur murmure, et son cœur cessent de murmurer incessamment, il n'a aucun avantage.

Comment c'est convenable d'apporter les dons de quelqu'un dans la foi, parce qu'il n'y a aucun repentir après la mort.

62:1
Béni est l'homme qui dans sa patience apporte ses dons avec la foi devant la face du Seigneur, parce qu'il trouvera la rémission des péchés.

62:2
Mais s'il rapporte ses paroles avant le temps, il n'y a aucun repentir pour lui ; et si le temps passe et ne fait pas de sa propre volonté ce qui a promis, il n'y a aucun repentir après la mort.

62:3
Parce que chaque œuvre que l'homme effectue avant le temps, est toute de la duperie devant les hommes, et péché devant Dieu.

Comment ne pas dédaigner les pauvres, mais partager avec eux également, de peur que vous soyez murmuré contre devant Dieu.

63:1
Quand l'homme vêt le nu et remplit l'affamé, il trouvera la récompense de Dieu.

63:2
Mais si son cœur murmure, il commet un double mal ; se ruine lui-même et de ce qu'il donne ; et pour lui il n'y aura aucune conclusion de récompense à cause de cela.

63:3
Et si son propre cœur est rempli de sa nourriture et sa propre chair, vêtu avec son propre habillement, il commet le mépris, et renoncera de toute sa résistance à la pauvreté, et ne trouvera pas la récompense de ses bonnes actions.

63:4
Chaque hommes fiers et maléfique est détestable au Seigneur, ainsi que chaque discours faux, vêtu du mensonge ; il sera coupé avec la lame de l'épée de la mort, et jeté dans le feu, et brûlera pour tout le temps.

Comment le Seigneur appelle Énoch, et les gens ont pris conseil pour aller et l'embrasser à l'endroit appelé Achuzan.

64:1
Quand Énoch eut prononcé ces paroles à ses fils, toutes les gens loin et proche entendirent comment le Seigneur appelait Énoch. Ils ont pris conseil ensemble :

64:2
Laissez-nous partir et embrasser Énoch, et deux mille hommes sont venus ensemble et sont venus à l'endroit Achuzan où Énoch était, et ses fils.

64:3
Et les aînés du peuple, l'assemblée entière, ont descendu et se sont prosternés et ont commencé à embrasser Énoch et lui ont dit :

64:4
Notre père Énoch, puissiez-vous être béni du Seigneur, le Souverain éternel, et maintenant bénissez vos fils et tout le peuple, que nous puissions être glorifiés aujourd'hui devant votre face.

64:5
Pour que vous soyez glorifié devant la face du Seigneur pour tout le temps, puisque le Seigneur vous a choisi, plutôt que tous hommes sur terre, et vous a indiqué l'auteur de toute sa création, visible et invisible, et racheté les péchés de l'homme, et l'assistant de votre ménage.

Les instructions d'Énoch à ses fils.

65:1
Et Énoch a répondu à toute ses gens en disant : Écoutez, mes enfants, avant que toutes les créatures ont été créées, le Seigneur a créé les choses visibles et invisibles.

65:2
Et en autant de temps qu'il y avait et est passé, comprenez qu'après qu'il a créé l'homme dans la similarité de sa propre forme, et a mis en lui des yeux pour voir, et les oreilles pour entendre, et le cœur pour méditer, et le moyen de l'intellect pour délibérer.

65:3
Et le Seigneur a vu les œuvres de tout homme, et a créé toutes ses créatures, et a divisé le temps, du temps il a fixé les années, et des années il a nommé les mois, et des mois il a nommé les jours, et des jours il en a nommé sept.

65:4
Et dans ceux-ci il a nommé les heures, mesuré leur longueur exactement, que l'homme pourrait réfléchir sur le temps et du compte des années, des mois, et des heures, leur alternance, commencement, et fin, et qu'il pourrait compter sa propre vie, du commencement jusqu'à la mort, et réfléchir sur son péché et écrire son œuvre mauvaise et bonne ; parce qu'aucun œuvre n'est caché devant le Seigneur, que chaque homme puisse connaître ses œuvres et ne jamais transgresser tous ses commandements, et garder mon écriture de génération en génération.

65:5
Quand toute la création visible et invisible, comme le Seigneur l'a créée, finira, puis chaque homme va au grand jugement, et puis tout le temps périra, et les années, et dès lors il n'y aura ni des mois ni des jours ni des heures, ils seront adhérés ensemble et pas comptés.

65:6
Il y aura un temps infini, et tous les justes qui échapperont au grand jugement du Seigneur, seront rassemblés dans un grand temps infini, pour le juste le grand temps infini commencera, et il vivra éternellement, et puis aussi il n'y aura parmi eux ni travail, ni maladie, ni humiliation, ni inquiétude, ni besoin, ni brutalité, ni nuit, ni obscurité, mais une grande lumière.

65:7
Et ils auront un grand mur indestructible, et un paradis lumineux et incorruptible, pour toutes les choses corruptibles elle passeront loin, et il y aura la vie éternelle.

Énoch instruit ses fils et tous anciens du peuple, comment ils ont à marcher avec terreur et tremblement devant le Seigneur, et seul le servent et ne se prosternent pas devant les idoles, mais devant Dieu, qui a créé ciel et terre et chaque créature, et devant son image.

66:1
Et maintenant, mes enfants, gardez vos âmes de toute injustice, comme le Seigneur déteste.

66:2
Marchez devant sa face avec terreur et tremblement et servez-le Lui seul.

66:3
Prosternez-vous devant le vrai Dieu, pas devant les idoles sourds-muets, mais prosternez-vous devant sa similitude, et apportez toutes les offres justes devant la face du Seigneur. Le Seigneur déteste ce qui est injuste.

66:4
Donc le Seigneur voit toutes les choses ; quand l'homme prend une pensée en son cœur, puis il conseille les intellects, et chaque pensée est toujours devant le Seigneur, qui a fait fermement la terre et a mis toutes les créatures dessus.

66:5
Si vous regardez au ciel, le Seigneur est là ; si vous prenez la pensée de la mer profonde et de tout sous terre, le Seigneur est là.

66:6
Car le Seigneur a créé toutes les choses. Ne vous prosternez pas devant les choses faites par l'homme, délaissant le Seigneur de toute la création, parce qu'aucun œuvre ne peut demeurer caché devant la face du Seigneur.

66:7
Marchez, mes enfants, dans l'endurance, dans l'humilité, l'honnêteté, dans la provocation, dans la peine, dans la foi et dans la vérité, dans la confiance en les promesses, dans la maladie, dans l'abus, dans les blessures, dans la tentation, dans la nudité, dans la privation, aimant nul autre, jusqu'à ce que vous sortiez de cet âge de défectuosités, que vous deveniez des héritiers du temps sans fin.

66:8
Bénis sont les justes qui échapperont au grand jugement, car ils brilleront sept fois plus que le soleil, car en ce monde la septième partie est la plus enlevée de tous, de la lumière, de l'obscurité, de la nourriture, du plaisir, de la douleur, du paradis, de la torture, du feu, du gel, et d'autres choses ; il a inscrit tout dans l'écriture, que vous pourrez lire et comprendre.

Le Seigneur a laissé dehors l'obscurité sur la terre et a couvert le peuple et Énoch, et Énoch est élevé dans les hauteurs, et la lumière est venue encore dans le ciel.

67:1
Quand Énoch eut parlé au peuple, le Seigneur envoya l'obscurité sur la terre, et il y avait de l'obscurité, et elle a couvert ces hommes qui se tenaient avec Énoch, et ils prirent Énoch vers le haut dans le ciel le plus élevé, où le Seigneur est ; et Il l'a reçu et l'a placé devant sa face, et l'obscurité est allée au loin de la terre, et la lumière est venue encore.

67:2
Et le peuple a dit et ne compris pas comment Énoch avait été pris, et a glorifié Dieu, et a trouvé un rouleau dans lequel a été tracé Le Dieu Invisible ; et tous sont allés à l'endroit de leurs demeures.

Conclusion

68:1
Énoch est né le sixième jour du mois de Tsivan, et vécu trois cents soixante cinq ans.

68:2
Il fut enlevé au ciel le premier jour du mois de Tsivan et resta dans le ciel soixante jours.

68:3
Il a écrit tous ces signes de toute la création, que le Seigneur a créés, et a écrit trois cents soixante six livres, et les remis d'abord à ses fils et resta sur terre trente jours, et fut de nouveau repris vers au ciel le sixième jour du mois de Tsivan, le jour et l'heure mêmes où il est né.

68:4
Comme la nature de chaque homme dans cette vie est sombre, ainsi sont aussi sa conception, naissance, et départ à cette vie.

68:5
À l'heure où il a été conçue, à cette heure il est né, et à cette heure aussi il est mort.

68:6
Methosalam et ses frères, tous les fils d'Énoch, firent vite, et érigèrent un autel à cet endroit appelé Achuzan, d'où Énoch a été enlevé en haut au ciel.

68:7
Et ils ont pris les bœufs sacrificatoires et ont appelé tout le peuple et ont sacrifié le sacrifice devant la face du Seigneur.

68:8
Tous le peuple, les aînés du peuple et l'assemblée entière sont venus au festin et ont apporté des dons aux fils d'Énoch.

68:9
Et ils ont fait un grand festin, se réjouissant et faisant trois jours de réjouissance, louant Dieu, qui leur avait donné un tel signe par Énoch, qui avait trouvé faveur avec lui, et qu'ils devraient le remettre là à leurs fils de génération en génération, d'âge en âge.

68:10
Amen.



Commentaires des versets

1 Archanges. Ou, " anges régnants. "
2 Archanges. Ou, " anges en chef. "
3 Aravat. Ou, " Père de la création. "
4 Archange. Ou, " un des sept anges les plus élevés, nommé Gabriel. "
5 Archi-stratège. Ou, " le commandant des armées des nations, nommé Michaël. "
6 Les glorieux. Ou, " un des sept anges les plus élevés. "
7 Adoil. Ou, " Lumière de la création. "
8 Archas. Ou, " Esprit de la création. "
9 Sotona. Ou, " Diana. "
10 Satanail. Ou, " l'impie. " Ha-satan dans la signification hébreu " l'adversaire " se référant ici à " mener " l'adversaire, ou Lucifer.
11 Samuil. Ou, " Sariel. "
12 Raguil. Ou, " Raguel. "



Source : The Reluctant Messenger (en anglais) - Traduction française de l'anglais par Jean leDuc.