Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
355 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13467Membres
1270Messages
29Commentaires
999Lectures
3810872Lectures globales
33Clics
1Réf. externes
1Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Mensonge par-dessus Mensonge


décembre 19, 2010 par GoDieu

Mensonge par-dessus Mensonge

par
RFB - GoDieu.com

La religion: le plus grand mensonge !

«Si quelqu'un d'entre vous pense être religieux,
et ne tient point sa langue en bride, mais trompe son cœur,
la religion d'un tel homme est vaine.
»
(Jacques 1:26)



M. Guy François Olinga, époux de Christine Angouande Olinga Le dit «Révérend» Guy François Olinga, camerounais dernièrement immigré avec sa famille à Montréal, Canada, en mars 2010, vient de faire paraître un livre intitulé «La religion: le plus grand mensonge !».

VRAI OU FAUX?

Nous répondons avec empressement par un ferme «FAUX!» si nous faisons allusion particulièrement à la seule Religion Pure que nous enseigne la Parole de Dieu puisqu'il existe qu'un seul vrai Dieu. Il aurait fallu intituler par «Les religions: le plus grand mensonge!» car les religions en général utilisent différentes vérités bibliques néanmoins que pour donner une certaine crédibilité à l'existence de leurs cultes de sophismes remplis d'astucieux artifices subtilement bien mélangés. Très mauvais départ pour un titre de livre, non?

«La religion pure et sans tache devant notre Dieu et Père, c'est de visiter les orphelins et les veuves dans leur affliction, et de se conserver pur de la souillure de cet agencement.»
(Jacques 1:27)

Alors, LA Religion, la PURE et sans tache, la VRAI de VRAI devant Dieu est très éloignée d'être le plus grand mensonge, non seulement elle n'est aucunement mensongère mais elle est la PURE VÉRITÉ. Maintenant, laquelle des religions est véritablement la vôtre en ce moment-même? La Pure et sans tache ou l'impure entachée?

En ouverture du livre en question, nous somme informés que les passages bibliques cités dans ce livre sont repris de la version Bible Online - Louis Segond, 1910, une Bible DÉNATURÉE traduite de textes corrompus et dont son auteur, du même nom, ne croyait nullement à la divinité de Jésus-Christ (voir: «Remarques sur la version de la Bible de M. Louis Segond»). Mauvaise amorce pour une traduction de Bible de même que pour les livres qui en soutirent leurs citations ou références, pouvant les polluer du même coup!

Puis nous sont présentés des remerciements en insistant sur l'importance qu'ont eue certaines personnes sur l'auteur, «des personne qui ont joué un rôle très important dans mon cheminement», proclame-t-il. Parmi ceux-ci nous retrouvons des révérends tel que Mme Christine Angouande Olinga, son épouse, Hal Rahman, Martha Rahman, Alphonse Eyidi Ngando, Jean-Claude Noah, Robert David Lemsa Makock, et d'autant plus surprenant, un prophète!!!, le prophète César Bezamahouta. Très étonnant connaissant l'enseignement clair de la Parole de Dieu que le dernier prophète inspiré de Dieu fut l'apôtre Jean avec La Révélation, ou si vous préférez, l'Apocalypse! Les autres qui se proclament prophètes sont de faux prophètes tentant d'ajouter en quelque sorte des paroles au Livre Sacré et scellé de cette suprême et dernière prophétie inspirée de Dieu Lui-même. Gare à ceux-ci car «Je proteste à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre que si quelqu'un y ajoute, Dieu fera tomber sur lui les plaies écrites dans ce livre;» (Apocalypse 22:18) Adieu veau, vache, cochon et enlèvement glorieux par le Dieu vivant, Jésus-Christ, advenant qu'il se pointe de votre vivant. Ces faux prophètes ne sont qu'une saveur répulsive d'imitation de prophètes de Dieu comme ceux du temps de Moïse et Aaron. (Exode 7:8-13)

Il fallait bien s'en douter, en constatant les propos de l'auteur de ce livre, nous apprenons qu'il est de la trempe de ces dits chrétiens émotionnables, ne pouvant se passer d'émotion dans leur dévotion. Nous pouvons lire: «Je leur dis merci pour leur ministère dans mon édification spirituelle et émotionnelle.» Voilà exactement la forme d'édification spirituelle des évangéliques: par l'émotion de manière à catéchiser et conquérir facilement leurs proies maintenant fragilisées et perméables à toute influence funeste! La nécessité absolue des émotions pour obtenir le salut de son sauveur personnel. Quelle aberration chromosomique!

Dans l'Introduction, nous apprenons que M. Olinga se dit avoir été formé comme disciple pendant trois ans dans les Centres de Formation Biblique du Cameroun. Sans doute une formation composée de nombreux principes d'homme basés sur la sagesse humaine.

«Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Quiconque a écouté le Père et a été instruit par lui, vient à moi.»
(Jean 6:45)

«Or, toute l'Écriture respire de Dieu, et est utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la droiture;

Afin que l'homme de Dieu soit mature, et entièrement préparé pour toutes les tâches favorables.
»
(2 Timothée 3:16-17)

«Mais le Conseiller, qui est ma Sainte Présence, que le Père conduira en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous remettra en mémoire toutes celles que je vous ai dites.»
(Jean 14:26)

«Mais l'onction que vous avez reçue de lui, demeure en vous; et vous n'avez pas besoin que personne vous enseigne; mais comme cette même onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable, et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui, selon qu'elle vous a enseignés.»
(1 Jean 2:27)

L'Esprit de Dieu, Jésus-Christ, qui est la Parole de Dieu, nous suffit à nous enseigner dans la droiture et le véritable tel que le mentionnais l'apôtre Paul dans sa première lettre aux Corinthiens:

«Pour moi, frères, quand je suis venu auprès de vous, je ne suis point venu pour vous annoncer le témoignage de Dieu avec l'éloquence du discours, ou de la sagesse.

Et ma parole et ma prédication n'ont point consisté dans des discours séduisants et pathétiques de la sagesse humaine, mais dans une démonstration de la puissance de l'Esprit;

Afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.

Et nous les annonçons, non avec les discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne le Saint-Esprit, comparant les choses spirituelles aux spirituels.
»
(1 Corinthiens 2:1,4-5,13)

«Ce peuple m'honore des lèvres; mais leur cœur est bien éloigné de moi.

Mais c'est en vain qu'ils m'honorent, enseignant des doctrines qui sont des commandements d'hommes.

Il leur dit aussi: Vous rejetez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition;
»
(Marc 7:6-7,9; Matthieu 15:6-9; Ésaïe 29:13)

Cette aventure de désinformation lui attira un ministère œcuménique d'apostasiés pendant cinq ans, lisons-nous: «Ce faisant, je reçus un ministère inter-dénominationnel d'enseignement de la Parole de Dieu... La publication de ce journal m'ouvrit les portes de plusieurs églises locales et me donna accès à plusieurs leaders de dénominations religieuses. Ce furent des expériences uniques et exceptionnelles...»

À lire les propos de l'auteur au sujet d'ordonnance, on pourrait se laisser prendre à l'impression d'être face à un catholique romains — peut-être des restants de son passé dans cette religion. Nous pouvons lire: «Il plut enfin au Seigneur d'ordonner à Son Serviteur, le révérend Hal Rahman, fondateur des Centres de Formation Biblique du Cameroun, d'attester auprès des hommes qu'il avait vu que Dieu m'utilisait comme ministre de l'Evangile; et donc comme serviteur de Jésus-Christ. C'est ainsi qu'il m'ordonna révérend en mai 2007.» Quel contraste tranchant face aux enseignements de la Parole de Dieu:

«En vérité, en vérité je vous le dis, le serviteur n'est pas plus estimé que son Maître, ni l'envoyé plus estimé que celui qui l'a envoyé.

Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez.
»
(Jean 13:16-17)

Pourquoi tient-il tant à prouver l'authenticité de son dit ministère? Un manque d'assurance? Ou serait-ce un voyou en cravate qui essaie de se fignoler un faux ministère en quête d'un salaire pouvant plausiblement devenir payant. D'ailleurs, nous remarquerons qu'il y a attestation (ou ordination) que par un seul homme, Hal Rahman. Faible référence pourrions-nous dire pour un tel poste. Le fait qu'il signe ses articles «Révérend Guy F. Olinga» cache sans équivoque une recherche de gloire personnelle, tout de moins certainement une «révérence» de la part de son public. Et ceci s'applique non seulement qu'à ce dernier, mais à tous les dits révérends religieux de ce monde.

«Il leur disait aussi, en les enseignant: Gardez-vous des scribes qui aiment à se promener en robes longues, et à être salués dans les places du marché,

Et qui aiment les premiers sièges dans les synagogues, et les premières places dans les festins,

Qui dévorent les maisons des veuves, tout en affectant de faire de longues prières; ils encourront une plus grande condamnation.
»
(Marc 12:38-40; Luc 20:46-47)
Mme Christine Angouande Olinga, épouse de Guy François Olinga De plus, selon les enseignements autoritaires de la Parole de Dieu, ne devrait-il pas retenir son épouse dans l'assemblée à se taire. Or, l'épouse de l'auteur en cause, Mme Christine Angouande Olinga, écrit et signe aussi de nombreuses articles de la même manière, soit par «Révérende Christine Olinga» cherchant ainsi une certaine révérence et par le fait même, une certaine gloire. À preuve supplémentaire, M. Guy François Olinga l'a aussi inscrit ainsi dans son livre au travers ses remerciements. Ce n'est pas là une question de misogynie, mais plutôt d'obéissance et de soumission à la Parole de Dieu, c'est-à-dire à Christ Lui-même, et ceci s'adresse aussi à toutes les femmes dites révérendes religieuses ou pas de ce monde. Il n'est pas permis aux femmes de converser ni bienséant de discourir dans l'assemblée.

«Que vos femmes gardent le calme parmi les convoqués à renaître, parce qu'il ne leur est pas permis de converser; et qu'elles soient soumises, comme la loi le dit aussi.

Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leurs maris à la maison; car il n'est pas bienséant aux femmes de discourir parmi les convoqués à renaître.
»
(1 Corinthiens 14:34-35)

En entrée de jeu du premier chapitre, nous retrouvons une grave incohérence dans ce que nous raconte M. Olinga: «Par-dessus toutes les révélations reçues après mon Salut, je compris qu'il existe un seul Vrai Dieu,...», répétant sensiblement la même chose sept paragraphes plus loin. Comment peut-on posséder le Salut en Christ avant même de le reconnaître, de connaître qu'il existe que Lui comme seul et Vrai Dieu? Mais voyons, c'est fondamentalement un non sens, voir, impossible! Soit qu'il nous parle d'un sauvetage salutaire de sa vie physique dans le passé et non de son âme, ou bien cet homme ne connaît véritablement pas le Salut en Jésus-Christ pour tenir un tel propos. Nous comprenons maintenant davantage pourquoi il nous confit s'être tant plu à travailler durant cinq années à un ministère inter-dénominationnel œcuménique d'apostasiés lui donnant accès à plusieurs chefs de file (leaders) de différentes dénominations religieuses qu'il dénonce pourtant comme étant «toutes de fausses religions» dans le paragraphe précédant.

«C'est pourquoi, sortez du milieu d'eux, et séparez-vous, dit le Seigneur, et ne touchez point à ce qui est impur, et je vous recevrai;

Et je serai votre Père, et vous serez mes fils et mes filles, dit le Seigneur tout-puissant.
»
(2 Corinthiens 6:16-18)

Un peu plus loin, en parlant de personne non avertie en général, il écrit: «Cherchant le Vrai Dieu, elle se retrouvera... d'adorer et de servir de faux dieux.». C'est une utopie car la Parole de Dieu nous dit explicitement qu'«Il n'y a personne qui ait de l'intelligence; il n'y en a point qui cherche Dieu.» (Romains 3:11; Psaumes 14:2; 53:2), et nous connaissons que «Dieu n'est point homme pour mentir» (Nombres 23:19; Tite 1:2; Hébreux 6:18). Nous lisons encore: «Nous entrons dans le Royaume de Dieu par la foi,... mais nous n'y demeurons qu'en permettant à Jésus-Christ de nous émonder... pour conserver le statut de résident permanent du Royaume de Dieu.» Ce n'est qu'une demi-vérité! Oui nous sommes sauvés «par la grâce, par moyen de la foi» seulement et «cela ne vient pas de nous ou de notre choix» (Éphésiens 2:8-9), mais NON pour ce qui est que nous y demeurons qu'à la condition d'être émondé. C'est un blasphème d'avancer une telle chose qui revient à dire que le Sacrifice parfait de Jésus-Christ ne le serait pas. AUCUNE condition nous est demandée par Dieu pour conserver notre salut puisque «cela ne vient pas de nous ou de notre choix» (Éphésiens 2:8-9). L'Élu est sauvé une fois pour toute (Jude 1:3; Hébreux 7:27), peu importe ce qui adviendra dans sa vie à la volonté de Dieu, sinon, pourquoi serait-il élu? Autrement, personne ne peut devenir l'un des «élus au salut en lui avant la fondation du monde» (Éphésiens 1:4-9). Jésus-Christ Dieu n'a pas besoin de la permission de personne. Il fait comme bon il Lui plaît avec sa création dont tous nous faisons partie intégrante, Élu ou pas, un point c'est tout (Daniel 4:26,32,35; Psaumes 115:3,6; 1 Corinthiens 12:11).

«Ce qui atteste que Jésus-Christ Est vivant éternellement avec Dieu. Il Est digne d'être cru et suivi!» et plus loin encore «...avec le Père de Jésus-Christ, Dieu.». Ici nous constatons que M. Olinga est anti-Christ comme il nous est enseigné dans les Écritures Saintes: «Celui-là est l'anti-Christ, qui nie que le Père soit le Fils.» (1 Jean 2:22) Comme il y a qu'un seul Dieu, Jésus-Christ n'est nul autre que Dieu Lui-même, la Parole qui «a été faite chair, et a habité parmi nous» (Jean 1:14). Dieu est donc Lui-même Jésus-Christ (fils de Dieu) de même que le Père, ainsi que l'Esprit Saint.

«une autre lecture de l'Évangile à offrir au lecteur en vue de plus d'éclairage.»

«du plan divin pour le Salut de l'humanité»

Nous rencontrons parfois des prières ici et là déjà conçu à la manière du catholicisme ne laissant peu de place à l'élan du cœur face de Dieu.

Nous lisons au chapitre troisième que «La volonté de Dieu est donc que notre corps soit soumis à notre âme qui elle, doit être soumise à notre esprit; ce dernier étant à son tour soumis au Saint-Esprit de Dieu.», quelle complexité humaniste inouïe et dégradante en échelon imaginaire contrairement à la simplicité même de la volonté divine.

«Soyez toujours joyeux.

Priez sans cesse.

Rendez grâces en toutes choses; car telle est la volonté de Dieu en Jésus-Christ à votre égard.

Or, que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout ce qui est en vous, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible lors de l'apparition de notre Seigneur Jésus-Christ!
»
(1 Thessaloniciens 5:16-18,23)

Cet auteur d'origine camerounaise va même jusqu'à comparer la manière de faire des loges ésotériques, qui est une abomination devant Dieu, à une parole de Jésus-Christ dans Jean 16:12, comme distribuant l'accès à sa connaissance selon le degré, grade ou niveaux de chacun. Qu'est-ce que quelqu'un ne peut-il pas inventer pour tenter de se rendre intéressant? M. Olinga utilise des versets bibliques sortis hors contexte en tentative d'appui religieux à ses sinistres propos sépulcrales mais qui n'est au fond qu'une mascarade pour camoufler maladroitement la tromperie païenne qu'il cache par toutes sortes de combinaisons bibliques manigancées, et qui est évidente pour tout véritable Christien. Malgré qu'il approuve David Hulme en ce que la science ne peut comprendre les sujets spirituelles, il tente tout de même en quelque sorte d'expliquer la connaissance divine comme une notion scientifique, même malgré qu'il ait ajouté au 6e chapitre, «...au domaine de l'intelligence humaine qui ne fait pas bon ménage avec la foi en Dieu.»

«...tous les autres esprits qui ne sont pas les esprits d'hommes. Ce sont les esprits de mort. Ils sont les esprits impurs et ils sont tous soumis à Satan,... En effet, toutes les divinités veulent par-dessus tout être adorées par les hommes et les autres esprits... les divinités recherchent l'adoration en esprit et récompensent ceux qui les adorent ainsi par l'exaucement... Satan va mandater un ou plusieurs démons pour veiller à l'accomplissement... l'exaucement de nos incantations de malédiction...», lisons-nous. Nous voyons, par l'explication fait des esprits et de Satan comme des entités, que M. Olinga a baigné trop longtemps dans le monde occulte et de sorcellerie bien implanté dans son pays d'origine, ou encore, il regarde trop de film touchant l'occultisme. Ses propos en ont conservé l'emprunt qui s'oppose à l'enseignement biblique. Quelle invention échappatoire de responsabilité! Comment peut-on parler de divinités cherchant l'adoration et exauçant ses adorateurs quand la Parole de Dieu est formelle à ce sujet? «Il y a un seul Dieu» (Jacques 2:19; Romains 3:30; 1 Corinthiens 8:4,6; 1 Timothée 2:5; Ésaïe 43:11; 44:6; Osée 13:4; etc...).

«Il (Dieu) est Amour et miséricordieux... Il n'a que des plans de bonheur pour les hommes.» Expliquez-moi en ce cas pourquoi la majorité des gens (Matthieu 7:13-14; 19:23-24; 22:14,16; Luc 12:32) seront condamnés à être jetés «dans la fournaise ardente: là seront les pleurs et les grincements de dents.» (Matthieu 13:42) «Où leur ver ne meurt point, et le feu ne s'éteint point.» (Marc 9:44,46,48). Il y aura justice, ne croyez pas vous en sauver aussi facilement. Effectivement Dieu est miséricordieux, mais il est aussi JUSTE. Le monde du temps de Noé ne s'en sont pas sauvés non plus. Dieu n'en a-t-il pas sauvé que huit sur les milliards d'individus qui peuplaient la Terre à ce moment-là selon ce qu'affirment certains experts ?

«(Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la Parole de Christ.) La Bible dit ici que pour avoir la foi au Dieu de la Bible, l'être humain doit exposer un organe de sens particulier, l'oreille, à la Parole de Christ.», nous instruit-il. Ah bon! Et qu'arrive-t-il avec les sourds? Sont-ils condamnés injustement sans préavis? Car il est bien question ici de l'organe constituant l'oreille.

Et dit-il encore: «Il (Dieu) a un Esprit dont Il veut remplir les hommes, en commençant par Jésus-Christ.» Et encore: «...les croyants de la Bible ont trois Dieux, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. ... trois fois Saint.» Voilà l'esprit anti-Christ qui est de nouveau démasqué et révélé! Il est fait de Dieu, qui nous enseigne qu'il n'y qu'un seul Dieu, un menteur. Pourquoi Dieu devrait-il se remplir de Lui-même puisque l'Esprit L'Esprit qui est Dieu» Jean 4:24) c'est Lui, et que Jésus-Christ est aussi ce même Dieu qui a été manifesté en chair? (Jean 1:1-2; 2 Timothée 3:16) Ce même esprit anti-Christ de trinité illusoire est repris à répétition dans son livre. Souffrant d'aveuglement spirituel, il ne lui a pas été révélé que si demain il advenait qu'il se glissait dans la peau d'un avocat par métier, il demeurerait toujours le même homme, et qu'il en est semblable avec Dieu qui s'est manifesté en chair parmi nous (Emmanuel = Dieu avec nous - Ésaïe 7:14; Matthieu 1:23) sous le nom de Jésus tel un avocat (Hébreux 9:24), toujours le même Dieu.

«Qui est menteur, si ce n'est celui qui nie que Jésus est le Messie? Celui-là est l'anti-Christ, qui nie que le Père soit le Fils. Car celui qui nie le Fils, n'a pas non plus le Père; mais celui qui confesse le Fils, a aussi le Père.»
(1 Jean 2:22-23)

«... faire l'œuvre de Dieu consiste à recevoir le Saint-Esprit... car c'est ainsi que la volonté de Dieu est accomplie.», mais voyons donc, c'est complètement insensé! Et comme si cette aberration ne suffisait pas à la fêlure scripturaire, M. Olinga ajoutera qu'«Une vie consacrée à ce but devient très précieuse à Dieu.» Il règne une confusion totale dans ses propos inutilement complexes et souvent contradictoires frôlant la stupidité par l'incohérence. Trop fréquemment, M. Olinga tente de faire vérité des faussetés en citant pour appuis des versets bibliques sortis hors contexte agissant en directeur de conscience comme ceux qu'il condamne. Tant de détours pour si peu de résultat. C'est du n'importe quoi finalement.

«...Dieu est limité par Ses principes établis et connus... soumis à Sa justice et à Ses principes,» déclare-t-il. Si Dieu est Tout-Puissant (El Shaddaï) comme M. Olinga le mentionne pourtant quelques pages précédentes, comment pourrait-il être «limité» par quoi que ce soit, ou «soumis» à quoi que ce soit?

«Le livre des Actes des Apôtres dans la Bible pourrait aussi être appelé Actes du Saint-Esprit», pourquoi ne pas changer tous les noms des livres de la Parole de Dieu tant qu'à faire. C'est quoi l'idée de vouloir tout réinventer, ce que fait allègrement M. Olinga tout au long de son ouvrage en disant: «ce que j'appelle». Tous les livres de la Parole de Dieu sont inspirés de l'Esprit de Dieu, non seulement celui des Actes des apôtres.

En parlant de la nouvelle naissance dont l'auteur en fait une obsession préoccupante au travers tout son livre, il écrit que: «Naître de l'Esprit c'est accepter de recevoir la vie de Dieu dans notre esprit...». Lorsqu'un enfant naît, est-ce qu'il accepte de recevoir la vie de Dieu? Bien sûr que non, sa naissance dans ce monde lui est imposée! Également, naître de nouveau est imposé à l'élu. «Le vent souffle où il veut; et tu en entends le bruit; mais tu ne sais ni d'où il vient, ni où il va. Il en est de même de tout homme qui est régénéré de l'Esprit.» (Jean 3:8) Alors, inutile de prendre modèle sur la prière fétiche de l'auteur afin de tenter provoquer une nouvelle naissance en vous. Elle ne se commande pas, elle nous est soufflée spirituellement comme le vent par Dieu, Jésus-Christ Esprit. Cet Esprit de la grâce n'est pas un organe magnétisé que l'on peut greffer comme bon nous semble à l'image que l'auteur semble trop fréquemment se plaire à répéter. L'Esprit Saint n'est pas greffé mais intégré à l'élu faisant partie de l'ensemble dont il est un membre du Corps de Jésus-Christ qui est l'Église authentique. De cette façon, il n'y a aucun risque de rejet.

«Dieu est Amour. Dieu aime tous les hommes.» Oh! que non! Sinon, expliquez-moi pourquoi il y en condamne la majorité à l'enfer? Pouvez-vous niez ce fait? Non! Quand on parle de l'Amour de Dieu, nous parlons de l'Amour sacrificiel dont il a fait preuve envers ses «élus au salut en lui avant la fondation du monde» (Éphésiens 1:4), ce qui n'enlève rien à sa généreuse miséricorde. Le verset 1 Timothée 2:4 doit être entendu plus précisément par ce «que toutes sortes d'hommes soient sauvés» comme certaine Bible fidèle au texte original le traduise, et non pas par «tous les hommes».

Contradiction par dessus contradiction, «Dieu continuait de rechercher un sacrifice parfait... Il recherchait un homme de la même nature que nous...». La promesse et prophétie principales de la Parole de Dieu toute entière, de la Genèse à l'Apocalypse, est qu'un Sauveur se manifesterait en chair, et cela, décidé avant même la fondation du monde. Dieu ne cherche et ne cherchait qui que ce soit ni quelque sacrifice que ce soit. Tout était déjà prédestiné.

«Pour faire toutes les choses que ta main et ton conseil avaient décidé d'avance devoir être faites.»
(Actes 4:28)

«Selon qu'il nous a élus au salut en lui avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et sans reproches devant lui dans le renoncement;

Nous ayant prédestinés au salut pour être ses enfants adoptifs par le moyen de Jésus-Christ, d'après le bon plaisir de sa volonté;
»
(Éphésiens 1:4-5)

Si seulement cet homme pourrait prendre le temps de lire tous les versets qu'il prend pour exemple dans son livre, mais à partir de la Bible de l'Épée 2010, par la miséricorde de Dieu à lui ouvrir les yeux, il comprendrait ses nombreuses erreurs qui contreviennent à la Parole de Dieu authentique. Malheureusement pour lui, sa vanité l'éloignera assurément de la vérité, sauf s'il y a intervention divine, ce qui demeure toujours possible, «Car rien n'est impossible à Dieu.» (Luc 1:37)

Son scénario de science fiction non crédible au sujet de la Bête et son anti-Christ micro-pucien tire son origine du fruit de la pure imagination de Joe Musser, auteur de fiction chrétienne, pour un roman intitulé «Voici le Cheval Blanc» (Behold, a Pale Horse) en 1970. Marque bestiale peu crédible, n'est-ce pas? (Pour toute la vérité sur la Bête, voir: «La Marque de la Bête», et «La Bête de la mer universelle.»)

Tant qu'à faire dans la fiction, «...la rébellion de Lucifer et de quelques anges, tout l'univers appartenait au Royaume de Dieu...» écrit-il M. Olinga? Dieu étant Souverain, l'univers entier lui appartient depuis toujours et ne lui a jamais échappé, et ne lui échappera jamais. Et la soi-disant «rébellion de Lucifer», pure invention sortie d'un mélange de textes Bibliques une fois de plus extirpés de leur contexte, est aussi réel que «la rébellion de Reficul et de quelques extra-terrestres, la Terre appartenait à la race humaine...» Ah! vous ne saviez pas? Avec raison, car c'est aussi une pure invention. Et encore pouvons-nous lire: «Lucifer,... était le plus beau et le plus puissant des anges.» Quel conte de fée invraisemblable sans fondement tangible réservé au cœur sensiblement influençable! (Voir: Inséparables foutaises!)

Maintenant, un peu de misogynie avec cela. «Satan... identifia le maillon faible parmi les humains, la femme, puisqu'elle semblait ne pas avoir la parfaite révélation des instructions du Seigneur...» lisons-nous. Dieu donnerait-il des révélations imparfaites ou faussées strictement aux femmes? Mais voyons donc! Demeurons biblique S.V.P.. Ève comme Adam avaient reçu les mêmes instructions d'aucunement se procurer de l'avantage de l'assurance de l'indépendance (connaissance du bien et du mal), de peur d'en mourir (Genèse 2:16-17; 3:2-3).

Un tableau de M. Olinga nous indique: «Religion de Dieu, salut par la foi et par la grâce». Il n'existe pas deux moyens mais un seul»! Citons la Parole de Dieu: «Car vous êtes sauvés par la grâce, par le moyen de la foi; et cela ne vient pas de vous ni de votre choix, c'est le don de Dieu;» (Éphésiens 2:8-9). C'est la foi qui sauve et cette foi est une grâce de Dieu, le don de Dieu que Lui seul accorde en vue du salut de ses élus, de manière à ce que personne d'entre eux ne se glorifie.

«Les fils de Dieu sont ces personnes qui ont permis à Jésus-Christ d'entrer dans leur vie...», pourtant «cela ne vient pas de vous ni de votre choix, c'est le don de Dieu;» nous enseigne la Parole de Dieu. Alors, personne ne permet quoi que ce soit à Jésus-Christ puisque c'est le don de Jésus-Christ.

«...chaque personne qui naît de nouveau... est tout de suite sauvée, pour peu qu'elle persévère dans la foi en Jésus-Christ jusqu'à la fin. ...les fils de Dieu ont déjà la conviction de posséder la vie éternelle... qu'on gagne définitivement le ciel. Et tout se passe dans notre esprit. ... de nature à compromettre notre Salut.» déclare-t-il? Sauvé ou pas sauvé une fois pour toute avec conviction? Il y a paradoxe ici! De plus, comment pourrions-nous gagner définitivement le ciel quand cela ne vient pas de nous? (Éphésiens 2:8-9) Heureusement qu'il a pris la peine de préciser «tout se passe dans notre esprit», c'est-à-dire, la sienne et celle de ses semblables.

«La résurrection de Jésus-Christ implique la victoire totale sur la mort et le rétablissement du règne de l'homme converti sur la nature.» La victoire sur la mort, oui, mais le règne de l'homme, non! Il s'agit plutôt du règne de Dieu.

«Leur nouveau corps ne sera plus soumis à la loi de la pesanteur et sera donc attiré... dans les cieux...» Où trouve-t-on un tel enseignement dans la Parole de Dieu? Nulle part! Serait-ce une pure invention?

«...après votre Nouvelle Naissance, alors vous devez vous faire baptiser, puis travailler au Salut de votre âme par la Parole de Dieu...» écrit M. Olinga? Naître de nouveau implique d'avoir été baptisé, aspergé de l'eau de vie, oint par l'Esprit comme étant Saint. Alors, pourquoi l'inutilité d'un second baptême imparfait? Et comment cela «travailler au Salut de votre âme»? Jésus-Christ n'a-t-il pas fait le sacrifice parfait pour le salut de ses Élus? En qui avez-vous foi au juste? N'est-ce pas ce que vous raconté un peu plus bas, M. Olinga, «...le Sang de Jésus-Christ versé à la Croix comme étant nécessaire et suffisant pour ôter ses péchés,... Tous les croyants en Jésus-Christ sont sanctifiés par Son Sang...» Il faudrait se faire une idée précise et cohérente un jour, non?

«...qu'Il (Dieu) nous déclara justes, par le Sang de Christ [Romains 5:9],... Mais à ce niveau, Dieu n'est satisfait qu'à moitié. Le but de Dieu est que l'homme soit délivré à jamais du péché. Or, si le Sang a pardonné et effacé les péchés, il n'a pu toucher la porte principale du péché, c'est-à-dire la chair,...» et encore «La justice de Dieu se conjugue donc au passé et au présent ; jamais au futur. Elle n'est pas une espérance,...» Comme si Dieu faisait les choses à moitié. Quel blasphème «car il a fait cela une fois pour toute, en s'offrant lui-même.»! Dieu n'est pas un tiède, Il justifie ou Il condamne; Il donne l'Espérance ou la refuse, c'est tout.

«...Il a payé pour tous les péchés de l'humanité,...» Faux! Pour ses Élus uniquement.

«Il (Dieu) lui a confié (à l'homme) des parcelles de Son Royaume afin qu'il y règne à Sa place. ...alors payons les impôts tant que nous vivons dans son territoire.» Mais quelle blague de mauvais goût! Comme si Dieu avait besoin de l'homme, et encore moins de prendre sa place. Voyez comment une traduction basée sur un texte dénaturé peut induire en erreur à faire condamner un innocent.

Bible Louis Segond 1910 dénaturée (Romains 13:1-2)

«Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.

C'est pourquoi celui qui s'oppose à l'autorité résiste à l'ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes.
»

Bible de l'Épée 2010 authentique (Romains 13:1-2)

«Que toute personne d'autorités élevées soit soumise à Christ; car il n'y a d'autorité sauf en Dieu seul; et les autorités subsistent seulement si elles sont établies en Dieu.

C'est pourquoi, celles qui s'opposent à l'autorité de Christ, s'opposent à l'ordre que Dieu a établi; or celles qui s'y opposent, attireront la condamnation sur eux-mêmes.
»

«Car: La terre est au Seigneur, et tout ce qu'elle contient.» (1 Corinthiens 10:26; 28)

«...l'Antéchrist qui est attendu.» dit-il. Personne ne l'attend puisque la Parole de Dieu nous enseigne qu'il est déjà présent parmi nous. «Petits enfants, c'est ici la dernière heure; et comme vous avez entendu dire que l'Anti-Christ vient, même qu'il existe déjà plusieurs anti-Christs qui inversent la foi; par où nous connaissons que c'est la dernière heure.» (1 Jean 2:18) Et comment reconnaît-on cet anti-Christ ? «Et tout esprit qui ne confesse pas Jésus, le Messie venu en chair, n'est point de Dieu. Or, c'est là celui de l'Anti-Christ, dont vous avez entendu dire qu'il vient, et qui est déjà à présent dans cette tendance.» (1 Jean 4:3) «Qui est menteur, si ce n'est celui qui nie que Jésus est le Messie? Celui-là est l'anti-Christ, qui nie que le Père soit le Fils.» (1 Jean 2:22) Alors, soyez sur vos gardes dès à présent «Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus, le Messie est YEHOVAH venu en chair. Un tel est le séducteur et l'anti-Christ.» (2 Jean 1:7)

M. Olinga cite le passage biblique Jean 1:18 qu'il tire de la Bible Louis Segond: «Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître.» en signalant que l'«On ne peut pas être plus clair.» Malgré que M. Olinga fasse ce signalement, il en demeure pas moins dommage qu'il ne saisisse pas toute la clarté divine de ce verset biblique, puisqu'il en comprend seulement que «personne jamais n'a vu Dieu». C'est pourtant à demi vrai, puisque Jésus (le Fils unique) est Dieu (le Père) Lui-même qui s'est fait chair en naissant de la vierge Marie et devenant un homme parfait qui a habité parmi nous, ou si on préfère, parmi ceux qui vivait en ce temps-là. Toutefois, aucun être humain ne l'as vu dans TOUTE sa gloire, «car l'homme ne peut me voir, et vivre» (Exode 33:20) répondit YEHOVAH à Abraham. Personne n'en survivrait physiquement parlant. «Au commencement était la Parole, la Parole était l'expression unique de Dieu, et Dieu était la Parole. ... Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du seul Fils engendré du Père.» (Jean 1:1,14) «Et sans contradiction, le mystère de piété est grand: Dieu a été manifesté en chair, justifié par l'Esprit, vu des messagers, prêché parmi les Gentils, cru dans le monde, et exalté dans la gloire.» (1 Timothée 3:16)

En parlant du Saint Esprit, l'auteur nous dit : «C'est Lui le véritable auteur du livre que vous êtes en train de lire.» De toute évidence, il en est rien. L'esprit que renferme ce livre n'est AUCUNEMENT celui de l'Esprit de Jésus-Christ, mais de l'esprit anti-Christ ne reconnaissant pas que Jésus-Christ est Lui-même le Père, Dieu venu en chair et que l'Esprit Saint n'est pas une personne tel que M. Olinga le mentionne, mais l'Esprit même de Dieu, de Christ.

«...nous sommes aujourd'hui si nombreux à entrer dans le Royaume de Dieu.» nous est-il dit? «Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.» (Matthieu 20:16; 22:14) Il y a conflit ici entre les paroles de M. Olinga et de la Parole de Dieu. C'est plutôt le contraire qui est vérité. «Peu d'élus» nous est-il enseigné.

«D'ailleurs Dieu n'impose rien à qui que ce soit.» Plusieurs histoires et passages bibliques nous indiquent le contraire. Dieu est souverain et a tout prédestiné, ce qui nécessite par obligation que tout le décret de Dieu de toute éternité se produise comme prévu coûte que coûte, de force ou pas.

«Dieu a pour ainsi dire Sa religion et elle est très simple.» Si c'est aussi simple, alors pourquoi écrire un livre de plus de 300 pages pour en expliquer sa simplicité?

«Nous L'adorons quand nous sanctifions Son nom et permettons que Sa volonté soit faite...» Dieu est Souverain, omnipotent (autorité absolue), et n'a donc aucunement besoin de la permission de quelque chrétien que ce soit pas plus que celle de païen du monde.

««Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?» Se demanda le Seigneur Jésus.» Ici Jésus ne s'interroge nullement car il connaît déjà ce qui en sera puisqu'il est Souverain, omniscient (qui sait tout), et en plus, il est omniprésent (présent continuellement en tous lieux). Il adressait simplement une question à ses disciples. L'omniprésent, l'omnipotent et l'omniscient est confirmé par l'auteur vers la fin de son livre.

Finalement, cd livre est en réalité une tentative d'inculquer des principes d'hommes avec l'audace d'ajouter que «Tout autre enseignement que celui-là n'est que pernicieuse distraction et séduction.».

En réalité le titre séducteur de ce livre n'est qu'un appât pour induire le lecteur dans l'erreur doctrinale, car il est truffé de doctrines pernicieuses et dangereuses, anti-bibliques et anti-christ, de même que d'auto-contradictions presqu'à chaque page du livre.

Il nous serait inutile d'en ajouter davantage, c'est amplement suffisant pour en saisir l'orientation nocive et néfaste. Ce livre est tellement chargé d'hérésies qu'il faudrait en écrire un autre juste pour remettre ses perspectives en lumière face à l'ordre divin, tellement non seulement il n'est pas conforme bibliquement, mais qu'il est anti-Christ, ce que nous ne nous attarderons pas à faire ici, question de ne pas jeter nos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent à leurs pieds. Son écriture n'est en réalité qu'une tentative maladive à faire une quelconque fortune sous le couvert frauduleux de la Parole de Dieu, rien plus, rien de moins.

Comme me faisait remarquer notre Frère leDuc:

«Nous sommes ici en présence d'un autre qui se donnent aux délires mystiques obsessionnels des névrosés Pentecôtistes et Charismatiques. Il cherche à enlever la paille dans l'œil de son prochain sans voir la poutre dans le sien, quel audace de réprouvé... un autre légaliste de la pire espèce, qui insinue qu'il faut obéir à la loi pour être assuré de son salut, une hérésie Arminienne qui se propage de plus en plus.»

Il serait avantageusement préférable pour l'Amérique francophone que cet homme enténébré retourne avec son livre en Afrique, aussi désignée comme le Continent noir, dans l'obscur monde des ténèbres auquel il appartient. «Si quelqu'un d'entre vous pense être religieux, et ne tient point sa langue en bride, mais trompe son cœur, la religion d'un tel homme est vaine.» (Jacques 1:26)

Le vrai Christien est celui qui est dépouillé de toutes cérémonies et rituels, libéré de toute observances légaliste obligatoire. «Si donc le Fils vous affranchit, vous serez véritablement libres.» (Jean 8:36).

La gloire soit à Christ seul aux siècles des siècles.



Marque de commerce © 1999-2017 GoDieu.com - Tous droits réservés