Bible en Français Courant (1997) La Bible en français courant
© Société biblique française, 1997

Introduction de la Bible selon la Bible en français courant

Le livre de Baruch

Le livre de Baruch se présente comme l'oeuvre du secrétaire de Jérémie (début du VIe siècle avant J.-C.), mais il n'a pas été rédigé avant le IIe siècle. Son attribution à Baruch est un procédé littéraire, d'ailleurs fréquent à cette époque.

L'ouvrage comporte quatre parties indépendantes, qui ne sont pas nécessairement du même auteur:

1) une introduction précisant dans quelles conditions ce livre, envoyé de Babylone par les déportés, devait être lu à Jérusalem lors d'une cérémonie de confession des péchés (1.1-14);
2) le texte même de cette confession des péchés (1.15-2.10), inspirée par celle de Daniel 9; elle est suivie d'une supplication (2.11-3.8), émaillée de nombreuses citations bibliques;
3) une méditation sur la Sagesse (3.9-4.4);
4) enfin un discours d'encouragement adressé à Jérusalem (4.5-5.9).

La lettre de Jérémie (Chapitre 6)

Ce court écrit - parfois placé en appendice du livre de Baruc, dont il serait le chapitre 6 - se présente comme une lettre adressée par le prophète Jérémie à ceux qui étaient sur le point de partir pour l'exil. Mais son attribution à Jérémie relève du même procédé que celui de l'attribution du livre dit de Baruc au secrétaire du prophète du VIe siècle. La lettre date probablement du IIe siècle avant J.-C. Ses destinataires pourraient être quelques communautés juives de Syrie, tentées peut-être de céder aux pressions religieuses exercées sur elles par les rois séleucides (voir l'introduction aux livres des Maccabées).

Toute la lettre est une attaque en règle contre les faux dieux et leurs idoles, reprenant les développements qu'on trouve déjà sur le même thème dans les livres d'Ésaïe ou de Jérémie. Son ironie est féroce.

 Les Juifs de Babylone s'adressent à ceux de Jérusalem

1:1
Le livre que voici fut rédigé à Babylone par Baruc, fils de Néria et petit-fils de Maasséya (1) , lequel descendait de Hilquia par Asadias et Sédécias.

1:2
Ce livre marquait le cinquième anniversaire du jour où les Babyloniens s'étaient emparés de Jérusalem et l'avaient incendiée — le 7 du cinquième mois (2) —.

1:3
Baruc donna lecture de ce livre devant Yekonia, fils de Joaquim et roi de Juda (3) , et devant la foule qui était venue écouter cette lecture.

1:4
Tous ceux qui vivaient à Babylone sur les rives du Soud (4) étaient là au grand complet: les ministres, les princes royaux, les chefs de famille et l'ensemble du peuple.

1:5
Ces gens pleuraient en présence du Seigneur, ils jeûnaient et priaient.

1:6
Ils firent une collecte, chacun donnant ce qu'il pouvait,

1:7
et envoyèrent la somme à Jérusalem pour le prêtre Joaquim, fils de Hilquia et petit-fils de Challoum, ainsi que pour les autres prêtres et pour l'ensemble du peuple qui se trouvaient avec lui à Jérusalem.

1:8
Déjà, le 10 du mois de Sivan (5) , Baruc avait récupéré les vases qui avaient été pris au temple du Seigneur; il voulait les renvoyer au pays de Juda. C'étaient les vases d'argent que Sédécias, fils de Josias et roi de Juda, avait fait fabriquer

1:9
après que le roi Nabucodonosor de Babylone eût déporté de Jérusalem Yekonia, les responsables politiques, les artisans (6) , les ministres et la population du pays, pour les mener à Babylone.

1:10
Les exilés adressèrent alors ce message aux gens de Jérusalem: Nous vous avons envoyé de l'argent, afin que vous achetiez de l'encens ainsi que des animaux destinés aux sacrifices complets et aux sacrifices pour obtenir le pardon. Vous devrez présenter ces sacrifices et des offrandes sur l'autel du Seigneur notre Dieu.

1:11
Priez aussi pour le roi Nabucodonosor de Babylone et pour son fils Baltazar (7) ; demandez à Dieu de les faire vivre aussi longtemps que le ciel au-dessus de la terre.

1:12
Faites-le pour que le Seigneur nous donne des forces, qu'il nous rende la joie (8) , pour que nous vivions sous la protection du roi Nabucodonosor de Babylone et de son fils Baltazar, que nous leur soyons longtemps soumis et que nous bénéficiions de leur bienveillance.

1:13
Priez enfin le Seigneur notre Dieu pour nous-mêmes, puisque nous sommes coupables envers lui et que, jusqu'à aujourd'hui, il n'a pas renoncé à sa redoutable colère contre nous.

1:14
Au temple du Seigneur, lors de la fête des Huttes (9) ou quand les circonstances l'exigeront, faites la lecture publique de ce livre que nous vous adressons: c'est une confession des péchés.

PRIÈRE DES EXILÉS

 Confession des péchés (Dan 9.4-19; Esd 9.6-7; Néh9)

1:15
Voici ce que vous devrez dire: «Il n'y a rien à reprocher au Seigneur notre Dieu, mais c'est à nous d'avoir honte, comme aujourd'hui; oui, à nous, gens de Juda et habitants de Jérusalem,

1:16
ainsi qu'à nos rois, nos responsables politiques, nos prêtres, nos prophètes et aux générations qui nous ont précédés!

1:17
Nous nous sommes rendus coupables envers le Seigneur.

1:18
Nous lui avons été infidèles, nous n'avons pas écouté le Seigneur notre Dieu, quand il nous disait de suivre les commandements qu'il a placés devant nous.

1:19
Depuis qu'il a fait sortir d'Égypte nos ancêtres jusqu'à aujourd'hui, nous avons été infidèles au Seigneur notre Dieu, nous avons négligé d'écouter ce qu'il nous disait (10) .

1:20
Alors, comme on le voit aujourd'hui, le malheur s'est attaché à nous, avec la malédiction dont son serviteur Moïse nous avait menacés de sa part, le jour où il a fait sortir d'Égypte nos ancêtres pour nous donner un pays regorgeant de lait et de miel (11) .

1:21
Il nous a envoyé des prophètes, mais nous n'avons pas écouté ce qu'ils nous disaient de sa part.

1:22
Au contraire, chacun de nous a suivi ses mauvais penchants en offrant un culte à d'autres dieux et en faisant ce qui déplaît au Seigneur notre Dieu (12) .

 Confession des péchés (Suite) (Dan 9.4-19; Esd 9.6-7; Néh9)

2:1
«Alors le Seigneur a réalisé ce qu'il avait dit contre nous, contre nos juges, chargés de rendre la justice en Israël, contre nos rois, nos responsables politiques, contre les gens d'Israël et de Juda.

2:2
Nulle part sur terre on n'avait encore subi ce qu'il a infligé à Jérusalem, conformément à ce qui est écrit dans la loi de Moïse:

2:3
les gens en sont venus à manger la chair de leurs propres fils et de leurs propres filles (13) .

2:4
Puis il les a livrés au pouvoir de tous les royaumes environnants, pour qu'ils subissent injures et dévastation de tous les peuples voisins chez qui le Seigneur les a dispersés.

2:5
Au lieu d'être vainqueurs, nous avons été vaincus, puisque nous nous sommes rendus coupables envers le Seigneur notre Dieu de n'avoir pas écouté ce qu'il nous disait.

2:6
«Il n'y a donc rien à reprocher au Seigneur notre Dieu, mais c'est à nous et à nos ancêtres d'être dans la honte comme aujourd'hui.

2:7
Le Seigneur nous avait menacés de toutes sortes de malheurs, et ils nous ont atteints.

2:8
Mais nous ne l'avons pas prié de détourner chacun de nous de ses mauvais penchants.

2:9
Alors le Seigneur s'est appliqué à faire venir sur nous ces malheurs. En effet, le Seigneur est juste en tout ce qu'il nous a commandé de faire,

2:10
mais nous ne l'avons pas écouté quand il nous disait de suivre les commandements qu'il a placés devant nous.»

Supplication

2:11
«Seigneur, Dieu d'Israël, tu as fait sortir d'Égypte ton peuple, par ton intervention vigoureuse et ta force irrésistible, grâce à toutes sortes de miracles et à de grands prodiges; tu as montré qui tu étais, comme on le voit encore aujourd'hui. Et maintenant

2:12
nous reconnaissons que nous avons été coupables et rebelles, que nous avons désobéi à tous tes commandements.

2:13
Nous ne sommes plus que quelques-uns parmi les peuples chez lesquels tu nous as dispersés. Détourne donc de nous ta colère.

2:14
Seigneur, par égard pour toi-même, écoute ce que nous te demandons dans notre prière, obtiens-nous la bienveillance de ceux qui nous ont déportés.

2:15
Alors la terre entière saura que tu es le Seigneur notre Dieu et que nous, la race d'Israël, nous t'avons été consacrés (14) .

2:16
Seigneur, du haut de ta demeure divine, regarde-nous et pense à nous, incline vers nous ton oreille et écoute;

2:17
ouvre les yeux et vois. On le sait: ceux qui célèbrent ta gloire et ta justice, ce ne sont pas les défunts dans le monde des morts, ceux dont le corps a rendu le dernier soupiro (15)

2:18
Mais celui qui célébrera ta gloire et ta justice, c'est l'homme profondément affligé, qui s'avance faible et courbé, l'homme au regard sans but et celui qui a faim.

2:19
«Ainsi, quand nous venons devant toi implorer ta pitié, Seigneur notre Dieu, nous ne nous appuyons pas sur les mérites de nos ancêtres ou de nos rois.

2:20
En effet, c'est contre nous que tu as dirigé ta redoutable colère, comme tu l'avais annoncé par tes serviteurs les prophètes en ces termes:

2:21
Voici ce que déclare le Seigneur: "Courbez le dos et soumettez-vous au roi de Babylone. Alors vous resterez au pays que j'ai donné à vos ancêtres (16) .

2:22
Si vous refusez de vous soumettre au roi de Babylone, comme je vous le dis,

2:23
je priverai les villes de Juda et Jérusalem des bruits de fête, des cris de joie et des chansons des jeunes mariés, et le pays tout entier sera livré à la dévastation, vidé de ses habitants (17) ."

2:24
«Mais nous n'avons pas écouté quand tu nous disais de nous soumettre au roi de Babylone. Alors tu as réalisé les menaces que tu nous avais adressées par tes serviteurs les prophètes, à savoir que les ossements de nos rois et de nos ancêtres seraient arrachés de leurs tombes.

2:25
Nos ancêtres et nos rois ont fini dans des conditions cruelles: morts de faim, massacrés, déportés. Et voilà leurs cadavres jetés hors de la tombe, exposés à la chaleur du jour et au froid de la nuit (18) !

2:26
Quant au temple qui t'était consacré, on voit aujourd'hui dans quel état tu l'as mis, par la faute des nations d'Israël et de Juda.

2:27
«Et pourtant, Seigneur notre Dieu, tu as agi envers nous avec ta grande modération et ta grande compassion,

2:28
comme tu l'avais dit par ton serviteur Moïse, le jour où tu lui ordonnas de mettre par écrit ta loi pour les Israélites. Tu avais déclaré:

2:29
"Si vous n'écoutez pas ce que je dis, l'immense foule que vous constituez maintenant sera réduite à un petit groupe parmi les nations où je vous disperserai.

2:30
Je le sais, vous ne m'écouterez pas, car vous êtes un peuple rebelle. Mais, dans votre exil, vous vous mettrez à réfléchir

2:31
et vous me reconnaîtrez comme le Seigneur votre Dieu. Alors je vous donnerai un esprit attentif et des oreilles qui écoutent;

2:32
dans votre exil, vous chanterez mes louanges et vous vous rappellerez qui je suis.

2:33
Vous vous rappellerez la conduite des générations qui vous ont précédés, quand elles se sont dressées contre moi, le Seigneur. Vous renoncerez alors à votre attitude rebelle et à vos méchantes actions.

2:34
Alors je vous ramènerai au pays que j'avais promis à vos ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob, et vous en serez les maîtres. Au lieu de vous faire diminuer, je vous rendrai nombreux.

2:35
Et j'établirai avec vous une alliance éternelle, de sorte que je serai votre Dieu et vous serez mon peuple. Et je ne déporterai plus mon peuple d'Israël loin du pays que je lui ai donné (19) ."

 Supplication (Suite)

3:1
«Seigneur de l'univers, Dieu d'Israël, c'est d'un coeur plein d'angoisse et de découragement que nous t'appelons à l'aide.

3:2
Seigneur, écoute-nous; prends pitié de nous, puisque nous sommes coupables envers toi.

3:3
Toi, tu règnes éternellement, mais, de notre côté, nous nous sentons définitivement perdus.

3:4
Seigneur tout-puissant, Dieu d'Israël, écoute notre supplication. Nous ne valons pas mieux que les morts, nous les enfants de ceux qui ont eu le tort de rester sourds à ta voix, Seigneur notre Dieu. Alors le malheur s'est attaché à nous.

3:5
Ne te souviens pas des fautes de nos prédécesseurs, mais, aujourd'hui, souviens-toi plutôt de ta puissance et de ton honneur.

3:6
C'est toi qui es le Seigneur notre Dieu, et nous chanterons tes louanges.

3:7
Tu nous as convaincus de reconnaître ton autorité et de faire appel à toi. Dans notre exil, nous chanterons ta louange, car nous avons éloigné de nos coeurs toute envie de t'être rebelles, contrairement à nos prédécesseurs, qui se sont rendus coupables envers toi.

3:8
Nous voici aujourd'hui loin de chez nous, là où tu nous as dispersés pour y subir les injures et les malédictions, et nous devons payer pour toutes les révoltes de nos prédécesseurs, qui se sont détachés de toi, Seigneur notre Dieu.»

LA SAGESSE

La Sagesse oubliée

3:9
Israélites, écoutez les commandements qui mènent à la vie; laissez-les pénétrer dans vos oreilles pour apprendre à être raisonnables.

3:10
Comment se fait-il, gens d'Israël, que vous soyez en pays ennemi, vieillissant sur un sol étranger,

3:11
souillés par le contact des morts (20) et comptés vous-mêmes parmi les morts?

3:12
C'est que vous avez abandonné la source de la sagesse.

3:13
Si vous aviez suivi le chemin de Dieu, vous auriez vécu pour toujours dans la paix.

3:14
Apprenez donc où l'on trouve la raison, la force, l'intelligence, pour savoir, du même coup, où trouver longue vie, un regard illuminé de joie et la paix (21) .

La Sagesse n'est pas à la portée des hommes (Voir Job 28.12-17; Prov 1.1-9)

3:15
Qui a trouvé l'endroit où se tient la Sagesse, et qui a pénétré dans son trésor?

3:16
Serait-ce les chefs des nations? Ou ceux qui domptent les bêtes sauvages?

3:17
Ou ceux qui apprivoisent les oiseaux? Ou ceux dont la fortune est sans limite, qui accumulent l'argent et l'or auxquels les hommes font tant confiance?

3:18
Ou bien serait-ce les artistes qui se donnent du mal pour travailler l'argent, mais dont les oeuvres ne laissent pas de traces?

3:19
Ils ont disparu, ils sont descendus au monde des morts et d'autres ont pris leur place.

3:20
De plus jeunes ont vu le jour et ont vécu sur terre, mais ils n'ont pas connu la voie qui mène chez la Sagesse,

3:21
ils n'ont pas compris par quels chemins l'atteindre, ils n'ont rien saisi d'elle. Leurs propres fils sont restés à l'écart du chemin qu'avaient suivi leurs pères.

3:22
On n'a pas entendu parler de la Sagesse au pays de Canaan, et on ne l'a pas vue à Téman (22) .

3:23
Même les descendants d'Agar, qui la cherchent sur terre, les marchands de Madian (23) et de Téman, les conteurs et les philosophes n'ont pas connu la voie qui mène à la Sagesse ni pris garde aux chemins qui conduisent chez elle.

3:24
Ah! Israël, qu'il est grand, l'univers, cette maison de Dieu, et qu'il est vaste, son domaine,

3:25
immense et sans limites, trop haut pour être mesuré!

3:26
C'est là que sont nés les géants, ces hommes si fameux dans les temps anciens, d'une si haute taille et experts à la guerre (24) .

3:27
Mais ce n'est pas eux que Dieu a choisis pour les mettre sur la voie de la Sagesse.

3:28
Ils sont morts d'avoir manqué d'intelligence, ils se sont perdus eux-mêmes par leur sottise.

3:29
Qui est monté au ciel, pour prendre la Sagesse et la ramener de là-haut?

3:30
Qui a franchi la mer, pour la trouver là-bas et l'emporter à prix d'or?

3:31
Personne ne connaît l'accès de la Sagesse ni ne peut deviner le moyen de l'atteindre (25) .

La Sagesse, un don réservé par Dieu à Israël

3:32
Mais Dieu, qui connaît tout, connaît bien la Sagesse; grâce à son intelligence, il l'a découverte (26) . Il a organisé la terre pour toujours et l'a peuplée d'animaux.

3:33
Il envoie la lumière, et la voilà partie; il la rappelle, et elle obéit en tremblant.

3:34
Les astres brillent, à leur poste, tout joyeux.

3:35
Dieu fait l'appel, et ils répondent: «Présent!» Chacun répand sa lumière avec joie pour Celui qui l'a créé (27) .

3:36
Ce Créateur est notre Dieu, il n'a pas son égal.

3:37
C'est lui qui a trouvé tout le chemin qui mène à la Sagesse et qui l'a indiqué au peuple de Jacob, son serviteur, au peuple d'Israël, son bien-aimé.

3:38
C'est depuis ce temps-là qu'on la voit sur la terre et qu'elle vit parmi les humains (28) .

 La Sagesse, un don réservé par Dieu à Israël (Suite)

4:1
La sagesse est dans le livre des commandements de Dieu, c'est la Loi, qui est éternelle. Quiconque la saisit va vers la vie, quiconque la délaisse va vers la mort (29) .

4:2
Demi-tour, descendants de Jacob! Emparez-vous d'elle; en route vers la clarté, à sa lumière!

4:3
Ne livrez pas à d'autres votre glorieux privilège, ne laissez pas votre avantage à un peuple étranger.

4:4
Heureux sommes-nous, gens d'Israël, car nous savons ainsi tout ce qui plaît à Dieu!

CONSOLATION DU PEUPLE DE DIEU

Les exilés doivent reprendre courage

4:5
Courage, mon peuple, toi qui maintiens le nom d'Israël!

4:6
Vous avez été vendus aux païens, mais ce n'était pas pour vous exterminer. Si Dieu vous a livrés à vos ennemis, c'est que vous aviez excité sa colère.

4:7
Vous avez offert des sacrifices non pas à lui mais à des faux dieux et provoqué ainsi Celui qui vous a faits (30) .

4:8
Vous aviez oublié le Dieu éternel, celui qui vous avait élevés, et vous aviez profondément peiné votre mère nourricière, Jérusalem.

4:9
Celle-ci a vu comment Dieu manifestait contre vous sa colère et elle s'est écriée: «Écoutez-moi, villes voisines de Sion, Dieu m'a frappée d'un grand malheur (31) .

4:10
J'ai dû voir comment Dieu, l'Éternel, imposait à mes fils et à mes filles de partir pour l'exil.

4:11
J'avais eu tant de joie à les élever! Et j'ai eu tant de chagrin et tant de peine à les laisser partir!

4:12
Que personne ne se réjouisse de me voir veuve et privée de tous mes enfants! Me voilà réduite à la solitude par la faute de mes enfants qui se sont écartés de la loi de Dieu.

4:13
Ils n'ont pas accepté ses commandements, ils ne se sont pas conduits comme il l'ordonnait, ils n'ont pas suivi le droit chemin que Dieu leur montrait.

4:14
Venez voir, vous les voisines de Sion, souvenez-vous que Dieu, l'Éternel, a condamné mes fils et mes filles à partir pour l'exil.

4:15
Il a dirigé contre eux un peuple venu de loin, un peuple sans gêne, au langage étrange, des gens qui n'ont aucun respect pour les vieillards, aucune pitié pour les enfants (32) .

4:16
Ils ont emmené les fils chéris de la veuve, ils l'ont laissée seule, privée de ses filles.»

Jérusalem rend courage à ses enfants

4:17
Mes enfants, comment puis-je vous venir en aide?

4:18
Celui qui vous a infligé ces malheurs vous sauvera des griffes de vos ennemis.

4:19
Mes enfants, allez, en route! Moi, je reste ici, abandonnée, solitaire.

4:20
J'ai quitté ma robe des jours heureux et revêtu le vêtement des suppliants (33) . Je passe ma vie à crier au secours vers Dieu, vers l'Éternel.

4:21
Courage, mes enfants, appelez Dieu à grands cris, et il vous arrachera à l'oppression, aux griffes de l'ennemi!

4:22
Moi, j'espère en Dieu, en l'Éternel, je compte qu'il vous délivrera. Lui, l'unique vrai Dieu, m'a donné cette joie: je sais que bientôt votre éternel Sauveur aura pitié de vous.

4:23
J'avais eu tant de peine et de chagrin à vous laisser partir! Mais Dieu vous rendra à moi pour toujours, parmi les bruits de fête et les cris de joie (34) .

4:24
Aujourd'hui mes voisines le voient bien: vous êtes en exil. Mais elles verront bientôt la délivrance que l'Éternel votre Dieu vous apportera avec sa grande et glorieuse présence.

4:25
Mes enfants, supportez patiemment les effets de la colère de Dieu. L'ennemi vous persécute, mais vous le verrez bientôt abattu et vous poserez votre pied sur son cou (35) .

4:26
Mes fragiles enfants, vous êtes partis sur un rude chemin: on vous a enlevés comme du bétail volé par des ennemis.

4:27
Mais courage, mes enfants! Appelez Dieu à grands cris: lui qui vous a déportés ne peut vous avoir oubliés.

4:28
Vous aviez eu la pensée de vous écarter du chemin de Dieu. Eh bien, faites maintenant dix fois plus d'efforts pour vous tourner vers lui et chercher sa présence.

4:29
Lui qui vous a infligé ces malheurs, il viendra vous sauver, vous apportant ainsi une joie éternelle.

Jérusalem doit reprendre courage

4:30
Jérusalem, courage! Dieu qui t'a prise à son service (36) va te consoler.

4:31
Ceux qui t'ont fait du mal et se sont réjouis de te voir tomber, ceux-là seront bien malheureux.

4:32
Malheureuses aussi les villes qui ont utilisé tes enfants comme esclaves; malheureuse surtout la ville qui s'est emparée d'eux (37) !

4:33
Autant elle s'était réjouie de te voir tombée à terre et s'était félicitée de ton malheur, autant elle se désolera d'être elle-même dévastée.

4:34
Elle perdra sa joie d'être une des villes les plus peuplées et son insolence se changera en deuil.

4:35
L'Éternel enverra sur elle un feu qui la détruira pour longtemps. Et pendant plus longtemps encore elle sera la demeure des démons (38) .

4:36
Jérusalem, jette un regard du côté du soleil levant et vois quelle joie Dieu t'apporte.

4:37
Regarde tes fils arriver, eux que tu avais dû laisser partir. Ils arrivent de partout, de l'est à l'ouest, rassemblés à la voix de l'unique vrai Dieu, tout joyeux d'être accompagnés de la glorieuse présence de Dieu (39) .

 Jérusalem doit reprendre courage (Suite)

5:1
Jérusalem, quitte ta misérable robe de deuil, pour te parer définitivement de la glorieuse présence de Dieu (40) .

5:2
Enveloppe-toi, comme d'un double manteau, du salut qui te vient de Dieu. Que la glorieuse présence de l'Éternel soit comme une couronne posée sur ta tête (41) ,

5:3
car Dieu va montrer à la terre entière la splendeur dont il t'habille.

5:4
Le nom que Dieu te donnera pour toujours, c'est "Paix par le salut" et "Gloire par la fidélité (42) ".

5:5
Relève-toi, Jérusalem, tiens-toi sur la hauteur, jette un regard autour de toi et vois tes enfants qui se rassemblent de partout, de l'est à l'ouest à la voix de l'unique vrai Dieu, tout joyeux que Dieu se soit souvenu d'eux.

5:6
Ils étaient partis de chez toi à pied, poussés par leurs ennemis. Mais Dieu les ramène à toi portés glorieusement comme des rois sur un trône.

5:7
En effet, Dieu a donné l'ordre qu'on abaisse les hautes montagnes et les collines antiques; il a fait combler les ravins pour niveler le sol (43) . Il a voulu ainsi permettre à Israël de marcher d'un pas sûr, accompagné de sa glorieuse présence.

5:8
C'est aussi par ordre de Dieu que les forêts et tous les arbres odoriférants ont offert leur ombrage à Israël.

5:9
En effet, Dieu ramènera Israël, l'éclairant de sa glorieuse présence. Son peuple reviendra plein de joie, puisque Dieu aura eu pitié de lui et l'aura sauvé.

Lettre de Jérémie

 Attention aux idoles! (Voir És 40.18-20; 41.21-29; 44.9-20; Ps 135.15-18; Sag 13-15; Dan grec 14.1-22)

6:1
Vous vous êtes rendus coupables envers Dieu. Voilà pourquoi vous allez être emmenés prisonniers à Babylone par Nabucodonosor, le roi de cette ville (44) .

6:2
Quand vous serez arrivés là-bas, vous y serez pour longtemps, pour de nombreuses années, pendant sept générations humaines (45) . «Mais après ce temps, a dit le Seigneur, je vous en ferai sortir sains et saufs.»

6:3
Sachez, pour l'instant, que vous allez voir à Babylone des dieux de bois recouverts d'or ou d'argent. On les porte sur les épaules lors des processions, et ils inspirent un grand respect aux païens (46) .

6:4
Prenez donc garde de ne pas devenir comme ces étrangers. Attention! Ne vous laissez pas prendre à leur religion,

6:5
quand vous verrez la foule s'incliner jusqu'à terre devant et derrière ces dieux! Dites plutôt en vous-mêmes: «Seigneur, c'est toi qu'il faut adorer.»

6:6
«En effet, a dit le Seigneur, mon ange vous accompagne et prendra votre défense.»

Les idoles ne doivent pas faire illusion

6:7
La langue de ces dieux a été taillée par un artisan. Mais ces dieux ont beau être recouverts d'or ou d'argent, ils font illusion et sont incapables de parler.

6:8
Pour eux, on prend de l'or, comme pour une jeune fille coquette,

6:9
et on en fait des couronnes qu'on leur met sur la tête. Il arrive même que leurs prêtres reprennent à leurs dieux cet argent et cet or pour leur usage personnel,

6:10
ou qu'ils en donnent aux prostituées sacrées (47) . Ces dieux de bois, recouverts d'argent ou d'or, on les habille comme s'ils étaient des hommes!

6:11
Mais ils sont incapables de se défendre contre la rouille ou les vers (48) . Quand on les a revêtus d'habits de luxe,

6:12
on doit essuyer sur leur visage la poussière du temple qui s'est accumulée sur eux.

6:13
Comme l'homme qui gouverne le pays, ils portent un bâton de commandement, mais ils sont incapables de faire mettre à mort celui qui leur a causé du tort.

6:14
Certains tiennent en main un poignard ou une hache, mais ils sont incapables de se défendre contre des soldats ou des voleurs. Ce ne sont pas des dieux, c'est évident. Par conséquent ne leur accordez aucun respect.

6:15-16
Les dieux que ces gens installent dans les temples sont aussi inutiles que la vaisselle cassée. Leurs yeux se couvrent de la poussière soulevée par les pieds des gens qui viennent leur rendre visite.

6:17
Quand quelqu'un s'est rendu coupable envers le roi, on l'enferme comme un condamné à mort. Les prêtres agissent de même pour empêcher que les voleurs dépouillent ces dieux: ils munissent les temples de portes renforcées, de serrures et de verrous.

6:18
Ils allument aussi des lampes, plus qu'ils n'en ont besoin pour eux-mêmes, mais leurs dieux n'en peuvent voir aucune.

6:19
Ceux-ci font penser à l'une des poutres de leur temple: l'intérieur, dit-on, est pourri. La vermine du sol les ronge, comme elle ronge aussi leurs vêtements, mais ces dieux ne s'en aperçoivent pas.

6:20
Ils ont le visage tout noirci par la fumée qui se répand dans le temple.

6:21
Des chauves-souris, des hirondelles et d'autres oiseaux viennent se percher sur leur corps ou sur leur tête; on y trouve même des chats.

6:22
Sachez-le donc: ce ne sont pas des dieux. Par conséquent vous ne leur devez aucun respect.

6:23
Quant à l'or dont on les a recouverts pour les embellir, si on ne l'essuie pas quand il est terni, ce n'est pas eux qui lui garderont son éclat. Lorsqu'en effet on les fondait au creuset, ils ne s'en apercevaient même pas!

6:24
On a payé très cher pour eux, mais ils ne possèdent pas le moindre souffle de vie.

6:25
Puisqu'ils sont incapables de marcher, il faut les porter sur les épaules. C'est la preuve, pour tout le monde, qu'ils sont sans valeur. Il y a là de quoi faire honte à ceux qui prennent soin d'eux.

6:26
En effet, si l'un de ces dieux tombe à terre, il faut le relever. Et quand on l'a remis debout, il est incapable de se déplacer par ses propres moyens. S'il penche, il ne peut se redresser. Mais on apporte à des morts les mêmes dons qu'on présente à ces dieux (49) !

6:27
D'ailleurs, les victimes qu'on leur offre en sacrifice sont revendues par les prêtres pour leur propre profit. Ou bien les femmes des prêtres en font des conserves, au lieu de les donner aux pauvres ou aux infirmes.

6:28
Même les femmes qui sont en état d'impureté parce qu'elles ont leurs règles ou viennent d'accoucher, osent toucher à ces victimes (50) . Reconnaissez à ces exemples que ce ne sont pas des dieux et ne leur accordez aucun respect.

C'est à tort qu'on les appelle des dieux

6:29
De quel droit appellerait-on «dieux» ces objets de bois recouverts d'or ou d'argent, alors que ce sont des femmes qui assurent le service sacré (51) ?

6:30
Dans les temples de ces dieux, les prêtres sont assis comme en deuil, les vêtements déchirés, les cheveux et la barbe rasés, la tête découverte (52) .

6:31
Ils crient comme des bêtes devant leurs dieux, comme s'ils étaient à un repas funèbre.

6:32
D'autre part ils dépouillent ces dieux de leurs vêtements pour en habiller leurs femmes et leurs enfants.

6:33
D'ailleurs, si l'on fait du bien ou du mal à ces dieux, ceux-ci ne pourront pas le rendre, pas plus qu'ils ne peuvent donner à un roi son autorité ou la lui ôter (53) .

6:34
De même ils sont incapables de fournir à quelqu'un l'argent qui le rendra riche. Si on s'engage envers eux par un voeu et qu'on néglige de s'en acquitter, ces dieux ne réclament rien.

6:35
Ils ne peuvent sauver personne de la mort ni arracher le plus faible aux griffes du plus fort.

6:36
Ils sont impuissants à rendre la vue à un aveugle ou à délivrer quelqu'un de la détresse,

6:37
incapables d'avoir pitié de la veuve ou d'accorder un bienfait à l'orphelin (54) .

6:38
Ces bouts de bois recouverts d'or ou d'argent ne valent pas mieux que des pierres arrachées à la montagne. Honte à ceux qui s'occupent d'eux!

6:39
Comment peut-on estimer ou prétendre que ce sont des dieux?

6:40
Il y a plus: les Babyloniens eux-mêmes contribuent à les déshonorer. Quand ils voient un sourd-muet, ils le conduisent à leur dieu Bel et le prient de rendre la voix au muet, comme si Bel était capable de comprendre (55) !

6:41
Mais ils ne sont pas capables de réfléchir qu'il faut abandonner ces dieux; telle est leur stupidité (56) !

6:42
Quant aux femmes, elles se font d'une corde une ceinture et vont se placer dans les rues pour y brûler du son (57) .

6:43
Si un passant invite l'une d'elles et couche avec elle, celle-ci fait honte à sa voisine, dont personne n'a voulu et n'a dénoué sa corde.

6:44
Tout ce qui concerne ces dieux est trompeur. Comment peut-on estimer ou prétendre que ce sont des dieux?

6:45
Ce sont des sculpteurs et des orfèvres qui les ont fabriqués. Ils sont ce que ces artisans ont voulu faire: des objets, rien de plus.

6:46
Ceux-là même qui les ont fabriqués ne vivront pas plus longtemps que d'autres.

6:47
Comment ces objets qu'ils ont fabriqués pourraient-ils être des dieux? Ces gens ne laissent ainsi à leurs descendants que de honteuses illusions.

6:48
Quand la guerre ou une calamité menace ces idoles, les prêtres tiennent conseil pour savoir où ils vont se cacher avec elles.

6:49
Ces objets sont impuissants à se sauver eux-mêmes en cas de guerre ou de malheur. Comment peut-on alors ne pas s'apercevoir qu'ils ne sont pas des dieux?

6:50
On déduit de tels faits que ces morceaux de bois recouverts d'or ou d'argent font illusion. Les peuples et leurs rois devraient se rendre à l'évidence: ce ne sont pas des dieux, mais des productions de l'homme; en eux il n'y a rien de divin.

6:51
Il devrait donc être clair que ce ne sont pas des dieux. Qui peut refuser de le reconnaître?

6:52
Ils sont incapables d'établir un roi sur un pays ou de faire tomber la pluie pour les humains (58) ,

6:53
incapables aussi de trancher leurs procès ou de secourir la victime d'une injustice (59) . Ils sont aussi impuissants

6:54
que des corneilles qui volent entre ciel et terre. Si le temple de ces dieux de bois recouverts d'or ou d'argent est pris dans un incendie, leurs prêtres s'enfuient et se mettent à l'abri, mais eux-mêmes resteront là à brûler comme les poutres de la charpente.

6:55
Si un roi ennemi les attaque avec ses troupes, ils n'ont aucun moyen de lui résister.

6:56
Comment peut-on admettre ou estimer qu'ils sont des dieux?

Les faux dieux ne sont bons à rien

Ces dieux de bois recouverts d'or ou d'argent n'ont aucune chance d'échapper aux voleurs ou aux brigands.

6:57
Quand ceux-ci s'emparent d'eux, les dépouillent de l'or, de l'argent ou des vêtements qui les couvrent et s'en vont avec leur butin, ces dieux ne risquent pas de se défendre!

6:58
Un roi qui se montre brave au combat, ou un ustensile qui rend service à son propriétaire, tout cela vaut mieux que ces dieux illusoires. Ou une porte qui protège ce qu'il y a dans la maison, ou un pilier de bois dans le palais royal... tout cela vaut mieux que ces dieux illusoires.

6:59
Le soleil, la lune et les étoiles donnent leur lumière et remplissent ainsi leur mission d'être utiles.

6:60
L'éclair lui aussi, quand il brille, est beau à voir; de même que le vent, qui souffle n'importe où.

6:61
De même les nuages: quand Dieu leur ordonne de recouvrir la terre, ils exécutent ensemble l'ordre qui leur a été donné.

6:62
La foudre, que Dieu envoie de là-haut pour dévorer montagnes et forêts, exécute elle aussi l'ordre qu'elle a reçu. Mais la forme qu'on a donnée à ces dieux ne rappelle même pas l'aspect extérieur ou la puissance de ces forces naturelles.

6:63
On ne peut donc estimer ou prétendre qu'ils sont des dieux, étant donné qu'ils ne sont pas capables de rendre justice ou de faire du bien aux humains.

6:64
Sachez donc que ce ne sont pas des dieux et que vous ne leur devez aucun respect.

6:65
Ils sont impuissants à maudire ou à bénir les rois,

6:66
à montrer aux peuples des prodiges dans le ciel, à briller comme le soleil ou à éclairer comme la lune.

6:67
Même les animaux sauvages leur sont supérieurs, puisqu'ils ont les moyens de s'enfuir pour se mettre à l'abri et se sauver eux-mêmes!

6:68
Absolument rien ne nous démontre par conséquent qu'ils sont des dieux. Vous ne devez donc leur accorder aucun respect.

6:69
Dans un champ de concombres, un épouvantail à moineaux ne protège rien (60) . Ainsi en est-il des dieux de ces gens-là, ces dieux de bois recouverts d'or ou d'argent.

6:70
De même on peut comparer ces dieux de bois à un buisson épineux dans un jardin, où n'importe quel oiseau peut venir se percher, ou encore à un cadavre jeté dans l'obscurité d'une tombe.

6:71
Quand vous verrez leurs vêtements de luxe et leurs habits de lin (61) tomber en pourriture, vous saurez que ce ne sont pas des dieux. Finalement eux-mêmes seront dévorés par les vers et condamnés au déshonneur dans le pays.

6:72
Un homme sans idole, fidèle à Dieu, vaut mieux que ces prétendus dieux; lui, il ne risque pas de subir le déshonneur.



Commentaires des versets

1 Voir Jér 32.12; 36.4-32; 43.3; 45.1.
2 cinquième mois: d'après 2 Rois 25.8, c'est-à-dire vers la fin de juillet. Le texte de Baruc n'indique que le 7 du mois.
3 Yekonia: autre nom de Joakin; voir la note sur Jér 22.24.
4 Ce fleuve ou ce canal n'est mentionné nulle part ailleurs.
5 C'est-à-dire fin mai. Sivan: 3e mois du calendrier babylonien.
6 les artisans: d'après certains manuscrits et comme en Jér 24.1; 29.2. Autre texte les prisonniers.
7 Baltazar: voir Dan 5.1-2. — V. 11: voir Jér 29.7; Esd 6.10; 1 Tim 2.1-2.
8 Ou qu'il illumine nos yeux.
9 Voir au Vocabulaire CALENDRIER.
10 Comparer Jér 7.25-26; Ps 106.6-42.
11 Comparer Deut 28.15-68.
12 V. 21-22: comparer Ex 20.3; Jér 11.8; 25.4-6.
13 Voir Lév 26.29; Deut 28.53-57; Jér 19.9; Ézék 5.10.
14 Comparer Deut 7.6; Ps 135.4.
15 Comparer És 38.18; Ps 6.6.
16 Comparer Jér 27.11-12.
17 Voir Jér 7.34.
18 Voir Jér 8.1-2; 36.30 et la note.
19 V. 28-35: comparer Lév 26.40-45; Deut 30.1-6.
20 Sens peu clair. Peut-être le contact avec les populations païennes rend-il les Israélites impurs, comme le ferait un contact avec un mort (Lév 5.2-3; Nomb 19.1-13).
21 V. 9-14: comparer Deut 30.15-20; Prov 4.20-22; Sir 32.14; 34.14.
22 Comparer Jér 49.7.
23 Agar: voir Gen 16.15. — Madian: texte probable; grec Merran, région inconnue par ailleurs.
24 Comparer Gen 6.1-4; Sag 14.6.
25 V. 29-31; comparer Deut 30.11-14; Sir 1.2-6; Jean 3.13; Rom 10.6-8.
26 Comparer Job 28.27; Sir 1.8-9.
27 V. 34-35: comparer És 40.26; Ps 19.2; Job 38.7; Sir 43.9-10.
28 V. 37-38: comparer Sir 24.8,10-12.
29 Comparer 3.9; Ps 119.98; Sir 24.23; Matt 5.18.
30 faux dieux ou démons. — V. 7: comparer Deut 32.15-18; Ps 106.37; 1 Cor 10.20.
31 V. 9-16: comparer Lam 1.
32 Comparer Deut 28.49-52.
33 C'est le même que le vêtement de deuil; voir Vocabulaire DÉCHIRER SES VÊTEMENTS.
34 Comparer Jér 31.12-13.
35 Voir Jos 10.24; Ps 18.39 et les notes.
36 qui t'a pris à son service ou qui t'a appelé par ton nom; voir És 45.4.
37 Allusion à Babylone. Il est cependant probable que les allusions aux Babyloniens visent en réalité des rois grecs qui ont opprimé les Juifs au 2e siècle avant J.-C.
38 Comparer És 13.21 et la note.
39 Comparer És 43.5; 60.4-9.
40 Comparer 4.20.
41 V. 1-2: comparer És 52.1; 61.3,10; Apoc 21.2.
42 Comparer Jér 33.16.
43 Comparer És 40.3-4.
44 Comparer Jér 29.
45 Les Juifs comptaient une quarantaine d'années par génération. L'auteur s'écarte donc ici du livre de Jérémie, qui envisageait un exil de 70 ans (Jér 29.10; voir aussi 27.7).
46 Comparer Jér 10.3-4.
47 sacrées ou de la terrasse (du temple); autre traduction des mauvais lieux.
48 ou les vers: texte probable; grec la nourriture; comparer Mal 3.11; Job 13.28.
49 Comparer És 46.7; Jér 10.14.
50 Comparer Lév 12.4; 15.33; 20.18.
51 En Israël, seuls les hommes étaient admis comme prêtres.
52 sont assis: d'après l'ancienne version latine; grec circulent en char. — vêtements déchirés, barbe rasée, tête nue étaient signes de deuil en Israël; comparer Deut 14.1 et la note; Lév 10.6; Ézék 44.20.
53 Nouveau contraste avec le Dieu d'Israël, qui désigne des rois ou les destitue; voir 1 Sam 10.1; 16.3,12; 2 Sam 7.8,15; 12.7; És 45.1.
54 Comparer Ps 68.6-7.
55 Comparer Marc 7.32-37.
56 Comparer És 46.1.
57 On ignore le sens de ce rite. Les femmes décrites aux v. 42-43 pratiquaient une prostitution sacrée (voir Osée 1.2 et la note; 4.13-14).
58 Comparer Jér 14.22.
59 Comparer Ps 103.6.
60 Comparer Jér 10.5.
61 leurs habits de lin: texte probable; le grec, qui a traduit leur marbre, a probablement confondu deux mots hébreux d'orthographes voisines.