Confession Biblique Marginale
ou
« Symbole Christocentrique »


par
Jean leDuc


Jésus-Christ, étant le Marginal par excellence, rejeté de son peuple et de tous les incroyants, celui qui fut mis à part pour notre salut avant la fondation du monde, nous croyons qu'il nous a marginalisé ou séparé de ce monde de corruption à la lumière du Royaume de sa gloire, pour que nous soyons "un" avec lui éternellement.

Nous croyons qu'il est l'Éternel "JE SUIS" qui s'est révélé à Moise dans l'Ancien Testament, et à nous dans le Nouveau Testament ; qu'il est le JÉHOVAH de Gloire et le Dieu unique TOUT-PUISSANT qui a créé toutes choses dans les cieux comme sur la Terre, et que toutes choses subsistent en Lui, par Lui, et pour Lui.

Avec l'appui de la Parole infaillible et inspirée de Dieu que nous avons uniquement dans le Texte Massorétique Hébreu et le Texte Reçu Grec, nous croyons que Jésus est le Père d'éternité, notre Créateur ; le Fils de Dieu, notre Sauveur ; le Saint Esprit, notre Sanctificateur. Nous croyons que ces trois ne sont pas trois personnes distinctes, mais trois centres de conscience d'existences d'une seule et même Personne divine, qui se révèle à nous dans les pages de l'Écriture, étant le commencement, le centre et la fin de sa révélation.

Nous croyons que Jésus, étant dans son éternité "la Parole" ou "le Logos", est conscient éternellement d'être Père, Fils et Saint Esprit, dans l'éternel renoncement à Soi-même ; et que ces "modes" d'existences de sa personne unique, gardent leur distinction d'existence dans sa conscience éternelle. Ainsi nous croyons qu'il n'y a pas trois mais une seule Personne en Dieu ; et qu'il n'y eut aucun moment ou Jésus ne fut pas Père, Fils et Saint Esprit, par le fait de son omniprésence. Ainsi il ne cesse donc d'être Père et Esprit Saint lorsqu'il est Fils, ne cesse d'être Fils lorsqu'il est Père et Esprit Saint, et ne cesse d'être Esprit Saint lorsqu'il est Fils et Père ; car l'Éternel notre Dieu est indivisible, étant un seul Seigneur.

Nous croyons que le nom de Jésus, selon qu'il le révèle lui-même, est "le nom singulier" du Père, du Fils et du Saint Esprit. Ainsi lorsqu'il s'incarna miraculeusement dans le sein d'une vierge, c'est le Père, le Logos et l'Esprit qui s'incarna comme un seul Être ; et lorsqu'il est mort sur la croix, c'est le Père, le Fils et l'Esprit Saint qui est mort comme un seul Être, pour reprendre la vie de Lui-même ; et lorsqu'il fut glorifié pour venir habiter en nous, c'est le Père, le Fils et l'Esprit Saint qui vient habiter en nous comme un seul Être afin de nous transformer à son image. Par conséquent, nous croyons que le Seigneur Jésus doit être adoré dans son humanité comme dans sa divinité, car les deux sont inséparable.

Nous croyons qu'en Jésus-Christ il y a deux natures ou substances : la nature divine, qui est le Père invisible comme Esprit Saint ou la Parole ; et la nature humaine qui est le Fils, l'enveloppe visible du Père invisible. De ce fait, nous croyons que Marie, fut la mère de Jésus dans sa nature humaine et ne peut être considérée comme la mère de Dieu ; car Dieu ne peut être engendré d'une créature mortelle. Nous croyons que ces deux natures en Christ ont gardé leur distinction dans la communion de leurs attributs, et qu'ils furent intégré ensemble en une seule nature glorifiée qui forme le Nouvel Homme, sans perdre leur distinction d'existence pour venir habiter en nous, afin de nous ouvrir le chemin à l'unification et la gloire éternelle.

Du fait de cette vérité scripturaire irréfutable, nous croyons que dans sa Souveraineté, le Seigneur Jésus en a prédestiné certains à la Foi au Salut avant la fondation du monde pour manifester son amour ; et d'autres à la perdition éternelle pour manifester sa justice. Ainsi nous croyons que le Salut est par la Grâce seule par le moyen de la foi, sans aucune oeuvre ni mérite quelconque ; et que l'assurance du salut est immédiate sans aucune crainte d'être perdue. De ce fait, nous croyons que la foi n'est pas une faculté intellectuelle, ni un exercice du libre choix de l'homme ; mais un don de Dieu qui provient de sa Parole. Nous croyons ainsi que tous les élus furent destiné à croire et à être justifié par la foi dans le sang de Christ qui est mort sur la croix comme notre substitut, et qui a payé pleinement pour nous la peine du châtiment éternel qui nous était réservé à cause de nos péchés, nous accordant ainsi la liberté par sa résurrection corporelle d'entre les morts.

Nous croyons que l'Église n'est point universelle (Catholique ou Oecuménique), mais Spirituelle ; qu'elle n'est point Conventionnelle, mais Marginale. Nous croyons qu'elle est dans son sens primaire "l'Appel à Renaître" ou "l'Appel irrésistible de la Grâce". Dans ce sens, nous croyons que l'élu individuel est l'Église visible et que Christ en lui est l'Église invisible. Dans le sens secondaire, nous croyons que chaque famille chrétienne est une Église en soi-même ; et que l'Église de Maison est le modèle unique du Nouveau Testament pour les rencontres et les études de la Parole de Dieu.

Nous croyons que le baptême d'eau et la Cène ou Repas du Seigneur furent des ordonnances de la loi, images des choses à venir, et qu'ils cessèrent en même temps que les dons miraculeux lors de la destruction du Temple en l'an 70. De ce fait, nous croyons que seulement l'essence spirituelle de ces choses subsiste ; l'essence du Baptême étant notre communion personnelle avec Christ, et l'essence de la Cène étant la communion entre les frères dans l'émancipation du renoncement pour l'édification du Corps de Christ.

Nous croyons aussi que le règne de 1,000 ans n'est point littéral, mais qu'il représente le temps de la Grâce entre le premier et le deuxième avènement de Christ dans lequel le Seigneur Jésus règne comme Roi dans le coeur de ses élus. Aussi nous croyons que le Seigneur Jésus apparaîtra corporellement comme la Tête de son Corps à son deuxième avènement ; qu'il surgira de ses saints en un clin d'oeil, les transformant à son image, les unissant en un seul Corps glorieux qui formera le Nouvel Homme, et tout oeil le verra. En un instant, les ténèbres seront dissipé pour toujours, lorsqu'il prendra les siens avec lui dans son Royaume éternel pour l'épanouissement et l'exaltation suprême de l'unité céleste. Toute gloire et honneur soit à notre Roi, le Seigneur Jésus. Amen.

Jésus Est Amour Notre Libérateur Et Dieu Unique Certifié

À Christ seul soit la Gloire

Source : Jean leDuc — Bible Souverainisme