Les deux pères de Jésus

par
Jean leDuc



Les apparences bibliques
Dieu une personne ou un Esprit ?
Les Deux pères célestes
Fils de Dieu ou Dieu le Fils ?
Quelles sont les deux natures en Christ?



Les apparences bibliques

Aussi étrange que cela puisse être, le Christianisme Traditionnel et les sectes dites Évangéliques nous enseignent que le Seigneur Jésus aurait deux pères, et le pire est qu'ils n'en sont même pas conscient. Soulignons ici qu'il ne s'agit pas de deux pères terrestres, mais bel et bien de deux pères célestes, car si nous comptions aussi dans la paternité, Joseph, son père terrestre adoptif, comme personne distincte, Jésus aurait donc trois pères. Derrière les apparences bibliques d'un enseignement chrétien qu'on dit droit et pur, d'où nous avons le terme orthodoxie, se cache une véritable hérésie d'une doctrine obscure et étrange tellement raffinée et subversive qu'elle pourrait séduire les élus, si cela serait possible. Certains la décrivent même comme étant la marque de la bête qui contrôle les agissements et les pensées d'un christianisme dénaturé, et beaucoup semble l'indiquer. Néanmoins, depuis le début du quatrième siècle, une multitude innombrable de chrétiens nominatifs est tombé dans son piège infernal. Un grand nombre de gens sincères ont payé cette doctrine loufoque au prix de leur sang, croyant défendre la vérité. De quelle doctrine parlons-nous ? Ceux qui ont un esprit vif ont sûrement saisis qu'il s'agit ici de la doctrine de la Trinité dont l'affirmation est qu'il y a trois personnes ou subsistances distinctes en Dieu. Du fait que le chiffre 3 est le dénominateur commun du nombre 666 qui est la marque de la bête, nous indique qu'il y a possiblement une relation étroite entre les deux. Quoique ce point de vue est assez intéressant et mériterait d'être étudié à fond, il nous faut toucher un autre aspect de cette doctrine néfaste qui a séduit tant de gens à travers l'histoire. Vous direz sûrement que cela n'a aucun sens et que nul part la doctrine de la Trinité enseigne que Jésus a deux pères célestes. Le gros du problème est que les gens ne remarquent pas ce qu'ils lisent, ils ne font pas attention aux mots ni aux concepts dans un enseignement donné. Ils croient simplement ce qu'ils veulent croire sans réellement porter attention à ce qu'on leur dit de croire. Mentionnons par exemple le fait que la doctrine de la Trinité enseigne que Jésus est né deux fois : « né du Père avant tous les siècles et né de la vierge Marie ». Cela se voit dans le Symbole Nicée et dans le Symbole d'Athanase, les deux Confessions de Foi déclarées être obligatoire pour le salut. Qui de vous a remarqué cela auparavant, et pourtant cette aberration est bien écrite noir sur blanc ? Vous diriez, mais cela n'est pas dans la Bible, et vous auriez pleinement raison. Mais pourquoi donc y croyez-vous ? Pourquoi donc persistez-vous à croire en une telle Trinité qui enseigne que Jésus est né deux fois, lorsque vous savez que cela est anti-biblique ? Sur quoi repose votre foi, sur la Bible ou sur des Confessions de Foi qu'on vous dit représenter fidèlement ce que la Bible dit ? Pourquoi ne vous êtes vous jamais informé auparavant sur ce sujet qui supposément est essentiel à votre salut ? La crainte des hommes, d'être mal regardé aux yeux de ceux qui fréquentent votre prétendue église, de ternir votre réputation, d'être prit pour un radical, d'être condamné comme un hérétique, d'être retranché de ceux que vous pensiez être des frères et des soeurs dans la foi, d'être isolé et de vivre votre foi seul, de perdre vos amis ? Si tel est votre cas vous êtes lamentables et vous devez questionner votre foi pour voir si elle est réelle, à moins que vous soyez des réprouvés.


Dieu une personne ou un Esprit ?

Nous vous ferons remarquer une autre chose de cette doctrine infernale qui est le pivot même du Christianisme Traditionnel et Évangélique. Elle affirme que Dieu est une personne et en même temps elle dit qu'il y a trois personnes en Dieu. Trois personnes en une personne, c'est toute une gymnastique mathématique. Sans compter que cela viole toutes les lois de la physique, un tel principe ne se trouve nul part dans la Bible, même que celle-ci ne mentionne aucunement que Dieu est une personne, mais elle affirme clairement que Dieu est un Esprit et il est évident qu'un esprit n'est pas une personne, même que Jésus décrit l'Esprit comme un vent et un vent n'a pas de forme. Puisque Dieu n'est pas une personne mais un Esprit, pourquoi donc croire en une doctrine qui dit le contraire ? De même puisque l'Écriture affirme que Dieu n'est pas une personne mais un Esprit, il n'y a donc pas trois personnes en Dieu, ni y a-t-il trois esprits mais un seul. Cela est la simplicité de la foi même. Il n'y a pas de complications ici, il n'y a pas de mystères, il n'y a pas de gymnastique mathématique, il n'y a pas de principes philosophiques, il y a qu'un Esprit Éternel qui s'est manifesté dans la chair et qui s'est révélé à nous sous le nom de Jésus. Simple n'est-ce pas ! Pourquoi vous compliquer la vie avec une fausse doctrine qui déclare qu'il y a trois personnes en Dieu lorsque la Bible dit le contraire ? « Dieu est Esprit » (Jean 4:24), dit Jésus, cela n'est-il pas suffisant pour vous ? Pourquoi vous obstinez à faire dire à la Bible ce qu'elle ne dit pas ? Nul part dans la Bible est-il mentionné spécifiquement qu'il y a trois personnes en Dieu. Qui allez-vous croire, la Bible ou les Confessions de Foi qui ajoutent à la Bible ce qu'elle ne dit pas avec leurs spéculations conjecturales ? Pourquoi persister à vous opposer à la simplicité de la foi ? Et vous vous dites chrétiens ! J'aurai honte à votre place et j'irai me cacher dans le trou noir le plus profond que je puisse trouver. Ne savez-vous pas que vous avez prostitué votre foi avec une doctrine qui est issue de la Grande Prostituée ? Combien de temps encore allez-vous marcher dans votre voie tortueuse en vous opposant à la vérité ? Allez-vous continuer encore à écouter les subtilités et les chimères de vos églises et de vos pasteurs qui étant eux-mêmes séduit, séduisent à leur tour ceux qui les écoutent ? Christ est le seul Pasteur et son Esprit Saint est le seul qui puisse vous enseigner dans la vérité. Qui allez-vous suivre ? « ...celui qui entre par la porte est le Berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle ses propres brebis par leur nom, et il les mène dehors. Et quand il a mené dehors ses propres brebis, il marche devant elles, et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix. Mais elles ne suivront point un étranger ; au contraire, elles le fuiront, parce qu'elles ne connaissent point la voix des étrangers. » (Jean 10:2-5)


Les Deux pères célestes

Nous voila arrivé au point crucial de notre texte, à savoir qui sont les deux pères célestes du Seigneur Jésus selon la doctrine de la Trinité. La définition la plus simple du mot père est « celui qui engendre », celui qui est la source de la vie, celui qui donne naissance à un enfant. Cette définition est reconnue mondialement depuis le début des temps. Or dans la doctrine de la Trinité il y a trois personnes distinctes dont une a le nom de Père. La personne du Père, du fait de son titre de Père et du fait de la définition de ce mot, est reconnue dans le christianisme comme étant le Père officiel de Jésus. Mais comme vous allez voir, selon cette doctrine infernale de trois personnes distinctes en Dieu en laquelle nous trouvons la personne du Père, la personne du Fils, et la personne du Saint-Esprit, nous faisons face à différents problèmes sérieux. Le premier et le plus évident est que cette doctrine déclare obstinément que ce n'est pas le Père qui s'est manifesté dans la chair, mais le Fils comme deuxième personne de cette Trinité chimérique. Si tel serait le cas et si nous poursuivons cette logique maladive à son extrême, le Fils serait lui-même son propre Père et évidemment nous aurions deux pères, la personne du Père et la personne du Fils qui aurait usurpé le rôle du Père qui est celui d'engendrer. Donc la personne du Père ne serait pas celle qui a engendré le Fils dans le sein de la vierge Marie et ne serait donc pas le Père de Jésus mais uniquement le Père du Fils dans l'éternité. Et si le Fils a été engendré du Père dans l'éternité, il aurait eu un début et par ce fait même ne serait pas Dieu qui est sans commencement et sans fin. De même s'il y aurait eu un début dans l'éternité, l'éternité n'existerait plus car le terme éternité implique lui aussi aucun commencement ni aucune fin. Une telle position est de la pure folie, mais c'est bien cela que la doctrine de la Trinité enseigne sans réaliser l'absurdité de sa position, et les chrétiens du monde entier ont avalé le chameau. Il faut être complètement insensé pour se donner à une telle insanité monstrueuse, il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir qu'une telle doctrine est une perversion totale. Mais cela n'est pas le comble de cette idiotie, il y a plus aux conneries extravagantes de cette doctrine aberrante. Selon la Bible et pour qui a des yeux pour voir, Jésus n'est pas engendré du Père mais du Saint-Esprit, et cela est clairement spécifié : « Or, la naissance de Jésus-Christ arriva ainsi: Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit, avant qu'ils eussent été ensemble. » (Matthieu 1:18; Bible Ostervald) De crainte que quelque imbécile ne dise que le passage ne mentionne pas spécifiquement que Marie se trouva enceinte du Saint-Esprit mais seulement par la vertu du Saint-Esprit, mentionnons que les paroles « par la vertu » ne se trouvent pas dans le Grec original mais ont été ajouté par des traducteurs de certaines versions, surtout au niveau de la langue française. Il semblerait que les traducteurs anglais sont plus honnêtes que les français, car nous voyons le même passage de Matthieu 1:18 dans la célèbre King James qui nous dit : « Now the birth of Jesus Christ was on this wise: When as his mother Mary was espoused to Joseph, before they came together, she was found with child of the Holy Ghost. » Remarquez bien qu'il n'est pas écrit « with child by the vertu of the Holy Ghost ». Heureusement que nous avons une version française qui suit exactement le Grec original comme la King James et qui dit : « Or, la naissance de Jésus-Christ arriva ainsi: Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte de la Sainte Présence divine, avant qu'ils aient une relation ensemble. » (Bible Épée, 2007) Soulignons aussi que le mot « divine » est en italique pour indiquer qu'il ne fait pas parti de l'original, et cela pour but de transparence. Aucune complexité ici, il est clair comme de l'eau de source qu'il est écrit que Marie était enceinte du Saint-Esprit et non « enceinte du Père ». En poursuivant la logique infernale de la Trinité, Jésus aurait ainsi deux pères célestes, la personne du Père et la personne du Saint-Esprit. La personne du Père serait donc cocu, car Marie serait une courtisane qui aurait trompé la personne du Père avec la personne du Saint-Esprit puisqu'elle est tombé enceinte de ce dernier. Toute une belle famille divine que nous présente la doctrine de la Trinité. Cette doctrine est nulle autre qu'un blasphème hautain contre le Saint-Esprit, le péché impardonnable, et c'est avec raison que certain la qualifie comme étant la marque de la bête. Si la Bible mentionne que Marie était enceinte du Saint-Esprit c'est que le Père et le Saint-Esprit sont le même, il n'y a pas de distinction de personne car il n'y a simplement aucune personne en Dieu, Dieu est Esprit et non une personne, et Dieu est Saint et non un pervers comme en font les trinitaires. Répétons encore une autre fois afin que tous comprennent : Dieu est un Esprit et Dieu est Saint, Dieu est l'Esprit Saint, il est l'Esprit Éternel qui se manifesta dans la chair comme Fils de Dieu. Il n'y a aucun doute que le terme Fils désigne un engendrement, et c'est ainsi que les Juifs l'ont compris et c'est pourquoi qu'ils voulaient le tuer, car il ne pouvaient pas accepter que Dieu était parmi eux (Emmanuel) sous la forme d'un homme. Oui Dieu est son propre Fils, et tout comme il se révéla à Moïse sous le nom de JE SUIS, celui qui est le Père Éternel, il se révéla à nous sous le nom de Jésus, le nom qui est au-dessus de tous noms. Jésus est le NOM de Dieu, le Dieu unique et Tout-Puissant, Créateur de toutes choses. Jésus est le Père manifesté dans la chair et Jésus est le Saint-Esprit manifesté dans la chair. En d'autres mots, Jésus est le NOM du Père, du Fils, et du Saint-Esprit, et du fait qu'il est Dieu manifesté dans la chair, Dieu est devenu une Personne. Il n'y a donc pas trois personnes en Dieu, mais une seule et unique Personne à savoir le Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu, notre Roi, et notre Sauveur. Si cela est trop compliqué pour vous et que vous ne pouvez pas saisir la vérité, c'est que vous êtes marqué du sceau de la bête et il est trop tard pour vous, vous êtes perdu pour l'éternité.


Fils de Dieu ou Dieu le Fils ?

Les subtilités dans la doctrine de la Trinité ne connaissent aucune borne. Pour la majorité des gens qui se disent chrétiens, il n'y a pas de différences entre l'expression « Fils de Dieu » et celle de « Dieu le Fils ». Ils sont tellement ensorcelé par cette doctrine infernale depuis des siècles qu'ils ne connaissent plus la différence entre la lumière et les ténèbres, ils n'ont plus aucun discernement spirituel, ils regardent les Écritures uniquement avec les oeillets de leurs dénominations particulières. Embobiné dans l'engrenage de ce qu'on leur a dit être un mystère, ils ne peuvent plus penser par eux-mêmes et se laissent aller à toutes sortes d'aberrations chimériques sur l'existence de Dieu et sur l'identité du Seigneur Jésus-Christ. Mais il existe une grande différence entre ces deux expressions, elles sont loin de vouloir dire la même chose, comme nous allons voir. La différence entre ces deux expressions est comme la différence entre le ciel et l'enfer. Une déclare la vérité et l'autre un mensonge, une témoigne du vrai Dieu et du vrai Sauveur, l'autre d'un faux dieu et d'un faux sauveur. La Bible affirme clairement que Jésus est le « Fils de Dieu », mais jamais elle mentionne qu'il est « Dieu le Fils » sauf dans la version frelatée de la Segond NEG : « Personne n'a jamais vu Dieu; Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître. » (Jean 1:18; Nouvelle Édition de Genève (NEG), Louis Segond révisée 1979) Le mot « Dieu » a été ajouté dans cette version dénaturée sur la base de manuscrits corrompus en provenance d'Alexandrie en Égypte. Aucune autre version en existence contient cette lecture, même pas les versions catholiques tronquées qui font références aux mêmes manuscrits dévoyés. L'Écriture est ferme sur ce sujet, Jésus est le Fils de Dieu dans le sens qu'il est Dieu manifesté dans la chair, car le terme Fils implique un engendrement, un fils est celui qui est engendré d'un père et cette définition est inviolable. En d'autres mots, le Fils n'existe pas comme Fils avant d'avoir été engendré, il n'a aucune existence sauf dans la volonté de celui qui veut l'engendrer. Jésus est donc le Fils du Dieu éternel, et non le Fils éternel de Dieu, son existence éternelle est dû au fait qu'il est Dieu lui-même et non Dieu le Fils. Mais selon l'expression « Dieu le Fils », Jésus serait le Fils éternel de Dieu comme deuxième personne d'une Trinité spéculative et imaginaire. En d'autres mots, le Fils existait comme Fils avant même de devenir Fils, il avait sa propre existence individuelle et distincte de la personne du Père et de la personne du Saint-Esprit, ce qui n'est aucunement enseigné dans la Bible. Mais comme nous avons vu plus haut, dans le paragraphe précédent, si tel est le cas le Fils est celui qui s'est manifesté dans la chair, il s'est engendré lui-même dans le sein de la vierge Marie. Ainsi la personne du Père ne serait plus le Père de Jésus, car le Fils serait son propre Père. La doctrine de la Trinité nie donc le Père comme étant celui qui aurait engendré Jésus dans la chair, contrairement à ses propres affirmations remplies de duplicités. Mais nous savons, selon les Écritures, que Jésus a été engendré du Saint-Esprit (Matthieu 1:18), ce qui fait du Saint-Esprit le Père officiel de Jésus et nous savons aussi qu'il n'y a pas de distinctions entre le Saint-Esprit et le Père car les deux sont le même : Dieu est Esprit, et l'Esprit Éternel s'est manifesté dans la chair comme le Fils de Dieu.

Pour vous indiquer comment sérieuse est la contagion de la Trinité, voici la position de quelques églises connues qui représentent la croyance mondiale de toutes ces synagogues de Satan :

« C'est Dieu lui-même qui revient vers l'homme : Dieu le Fils, le Fils éternel se fait homme et naît de Marie à Bethléem. »

« Matthieu 3:16-17 décrit l'événement du baptême de Jésus. Dans ces versets, c'est Dieu l'Esprit Saint qui descend sur Dieu le Fils tandis que Dieu le Père proclame Son plaisir dans le Fils... Dieu le Fils est distingué de Dieu le Père... »
(Site Pentecôtistes : GotQuestions)

« Dieu le Fils, revêtu de forme humaine, versa son sang pour le péché des humains, s'acquitant ainsi de toutes les exigeances de la justice divine. Et par ce sang précieux, Dieu s'est révélé à la fois "juste, tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus" (Romains 3:26). »
(Site Évangélique : Christian Answers)

« Christ est Dieu le Fils unique... »
(Site Adventiste : Jésus-Christ)


« Nous croyons que Jésus-Christ, Dieu le Fils, est né miraculeusement de la vierge Marie. »

Telles sont les contradictions et aberrations de la doctrine de la Trinité, et nous espérons que le Seigneur Jésus vous accorde la grâce d'ouvrir vos yeux et de voir la vérité avant qu'il soit trop tard. Si le Jésus en lequel vous croyez pour votre salut est le Jésus de la Trinité, vous croyez en un faux Jésus et vous êtes perdu. En qui allez vous croire, en le vrai Dieu de la Bible ou en le faux dieu de la Trinité ? Votre destin éternel dépend de cette réponse.


Quelles sont les deux natures en Christ ?

Du fait que Jésus est Dieu manifesté dans la chair indique qu'il est parfaitement Dieu et parfaitement homme. En d'autres mots, il y a deux natures en Christ, la nature divine et la nature humaine. Nous allons voir maintenant ce que cela veut dire au niveau de la doctrine de la Trinité par rapport à ce que dit la Bible. En poursuivant la logique trinitaire détraquée, il y a trois personnes distinctes en Dieu, et vu que Jésus est Dieu manifesté dans la chair, il y aurait donc trois personnes distinctes qui s'auraient incarné en Jésus. Pour se sauver d'un tel embarras, les défenseurs de la Trinité déclarent que c'est uniquement Dieu le Fils qui s'est incarné dans la chair, et comme nous avons vu précédemment, cela va à l'encontre que la personne du Père est le Père de Jésus car le Fils serait son propre Père. Pourtant la Bible dit clairement que Dieu a été manifesté dans la chair, elle ne dit aucunement que Dieu le Fils s'est manifesté dans la chair : « Et sans contradiction, le mystère de piété est grand: Dieu a été manifesté en chair... » (1 Timothée 3:16) Il est clair que la doctrine de la Trinité est une fabrication nébuleuse d'éléments discordants, une maison construite sur du sable. Puisque Jésus lui-même déclare que le Père est en lui (Jean 10:38) et que selon la doctrine de la Trinité le Père est une personne, Jésus souffrirait ainsi d'un déséquilibre dissociatif de son identité. En d'autres mots il souffrirait d'une psychose avancée par l'évidence d'une multiple personnalité, ce qui veut dire que la doctrine de la Trinité fait de Jésus un malade mental, une personne instable qui aurait perdu la notion de la réalité. L'hérésie du Nestorianisme des premiers siècles détenait une position semblable : « ...les nestoriens (du nom du patriarche de Constantinople Nestorius, initiateur supposé de cette hérésie), affirment que l'union des deux natures divine et humaine dans la Personne du Christ est faible, lâche, quasi-accidentelle, à tel point que chacune d'entre elles constitue une sorte de sujet à part entière... Le Christ ne serait donc pas une seule Personne, mais deux : une Personne divine, et une Personne humaine en même temps. » (du site : Theo4You.org) La doctrine de la Trinité a beau déclaré que Jésus n'est pas deux personnes, mais une seule, mais dans son développement logique elle affirme clairement le contraire et dénature la personne du Seigneur Jésus-Christ. Il n'y a pas de plus dangereuse hérésie que la doctrine de la Trinité et ceux qui la supportent se déclarent par ce fait même des ennemis de Christ. Maintenant, le fait que Jésus affirme que le Père est en lui et qu'il déclare lui-même que Dieu est Esprit, nous donne le moyen de comprendre avec simplicité ce que sont précisément les deux natures. Il n'y a rien de mystérieux ici et nul n'a besoin d'un Bac ou d'une Maîtrise en Théologie pour comprendre ce sujet. Simplement, Dieu est Esprit et Jésus est chair, là est la seule distinction qui existe, il est l'Esprit Éternel qui s'enveloppa d'un corps de chair, et de là les deux natures. La Bible affirme clairement que Jésus est l'enveloppe visible du Dieu invisible. Le Père qui est l'Esprit Éternel est en Christ et le fait de sa présence en lui est ce qu'on nomme la nature divine, et puisque Jésus est chair il est un être humain et détient ainsi une nature humaine comme nous tous. Lorsque Jésus prie le Père, il prie à la nature divine qui est en lui car l'Esprit est plus grand (Jean 14:28), c'est-à-dire plus illustre que son enveloppe charnelle, car l'Esprit Éternel était devenu semblable aux hommes en prenant une forme de serviteur (Philippiens 2:6-11). Les gens ont de la difficulté à comprendre que le Père qui est en Christ est un Esprit et non une personne distincte, et que l'Esprit en Christ a sa propre volonté indépendante de sa nature humaine qui elle même a sa propre volonté ; c'est pour cela que Jésus dit souvent : « ...je ne cherche point ma volonté, mais la volonté du Père... » (Jean 5:30). Mais tout le problème se résout lorsque nous réalisons que Jésus est lui-même le Père manifesté dans la chair comme Fils de Dieu, il est l'Esprit qui se révéla à Moïse sous le nom de YHWH et qui prit un corps de chair pour se révéler à nous sous le nom de Jésus. Rien n'est plus simple et rien n'est plus merveilleux. Jésus est le Dieu unique venu comme le Messie longtemps attendu, notre Roi et notre Sauveur. Ceux qui font de lui une deuxième personne distincte dans une Trinité chimérique s'attaquent directement à sa personne unique et se retranche eux-mêmes de la vie éternelle.

À Christ seul soit la Gloire

Source : Jean leDuc — ChristoBible.org