Michelle d'Astier, reine des démons

Michelle d'Astier, reine des démons

par
Jean leDuc


Dans ces derniers jours, il semblerait que les démons antiques escaladent follement le puits de l'abîme dans des cries infernaux exécrables et horrifiants « le Blog, le Blog, le Blog de la d'Astier », sortant de corps contorsionnés, déchirant avec leurs griffes ensanglantées les consciences dépravées, pour se réunir frénétiquement devant leur reine qui les convoque à s'assembler dans son cœur ténébreux, afin de la remplir d'un orgueil démesuré. À la voix de Michelle d'Astier, reine des démons, surnommée aussi la sorcière de la Vigerie, déesse des Évangéliques, tous tremblent et tous s'écroulent devant sa majesté satanique. Ses discours d'arrogance, échafaudant des hypothèses séduisantes, témoigne de sa démence dans une conflagration méprisante de condescendance. Jamais une telle créature infernale n'a été donnée de prétendre se tenir dans le Conseil privé de Dieu avant l'apparition de cette goule nécrophage, reine des Succubes, tout comme Lamia qui dévore les fœtus et effraie les enfants la nuit qui caractérise la fondation paranoïaque de sa personnalité psychotique. Dans ses séminaires abominables et maléfiques, les cohortes infernales sont convoquées et on y voit des gens voltigeant avec des gestes violents, se transformer en tigres, ramper comme des serpents, se mettre à hurler comme des loups, etc. Plus les esprits sont méchants et destructeurs, plus ils se manifestent avec de grands cris pour glorifier la reine des démons qui dirige la danse comme un chef d'orchestre satanique s'élevant dans son crépuscule au son d'un crescendo frémissant de terreur, et tout cela au nom de Jésus-Christ qu'ils traînent dans la boue de leur insanité.

Après les tentatives de clonage des Raëliens, les bébés-éprouvette, le disque Blu-ray, la nouvelle coiffure de Carla Bruni, femme du Président Nicolas Sarkozy et le goût amélioré du Kraft Dinner Deluxe, vous pensiez avoir tout vu ? Attendez de connaître les extracteurs de chimères. Dormez en paix, chers frères, car le christianisme nominatif s'est maintenant doté d'une équipe de chasseurs de fantômes : « les Ghost Buster Évangéliques ». Les déviations doctrinales dans ces milieux sont légion, mais cette dernière est le comble de leurs idioties, elle surpasse toutes leurs aberrations exécrables. Les exorcistes, chasseurs de démons mythiques, sont en vogue de nos jours dans ces milieux où les délires de leur imagination maladive sont déclarés être la vérité même, et la contagion est bien ancré dans la vie des gens superstitieux qui fréquentes ces psychopathes dangereux qui s'attaquent même à des jeunes enfants et des nourrissons. Œcuménisme oblige ! Cette vague de psychose est un vrai fléau qui empoisonne tous les rangs de la société. Le phénomène est devenu universel. La superstition et la sorcellerie évangélique évolue à une vitesse vertigineuse au sein de notre société effrénée. On est littéralement en présence d'une maladie mentale sérieuse qui affecte même les personnes les plus vigoureuses.

Les 150 dernières années ont été extraordinaires, non seulement par les découvertes fantastiques de la science moderne, mais aussi par une recrudescence de l'occultisme, non seulement toléré mais accepté publiquement. En Israël, ce péché était puni de mort et les sorcières comme Michelle d'Astier furent exécutées sur le champ. Il en fut de même au cours des siècles : dans notre pays, des centaines de milliers de gens sont morts au Moyen Âge, accusés de sorcellerie ou d'autres pratiques. En 1692, le fameux procès des sorcières de Salem se termina par 23 exécutions. Aujourd'hui, des sorcières avouées écrivent des livres et tiennent des rubriques dans les journaux, donnent des émissions à la radio et à la télévision. Le premier livre d'occultisme publié officiellement est sorti en 1831 : c'est "La voyante de Prévorst", du médecin allemand Kerner. En 1845, un jeune homme nommé Alexis Didier décide de "répandre la vérité spirite dans le monde" ; ses dons psychotiques de clairvoyance sont extraordinaires. En 1846, une jeune fille, Angélique Cottin, manifeste de tels dons que les plus hautes instances scientifiques s'y intéressent ; voici une partie du rapport du professeur Arago à l'Académie des sciences : « J'ai vu deux fois la "jeune fille électrique" : Une table à manger d'une moyenne grandeur et assez lourde a été plusieurs fois poussée et déplacée par le seul fait du contact de ses vêtements. Un canapé fort grand et lourd sur lequel j'étais assis, a été poussé violemment jusqu'au mur... » En 1848, aux États-Unis, les jeunes filles Fox inventent le code spirite. Ainsi le terrain sera prêt pour celui que l'on appelle le "prince des médiums" qui, à partir de l'Angleterre, fera rayonner le spiritisme sur l'Europe : Douglas Home. Ce dernier était capable, devant témoins, de se déplacer dans les airs. En 1857, celui qui sera connu sous le nom d'Allan Kardec publiera "Le livre des esprits" et fondera la "Société parisienne des études spirites" ; mort en 1869, sa tombe au Père Lachaise est constamment fleurie depuis 120 ans. En 1889, se tiendra à Paris le premier congrès spirite international. De nos jours, les présidents de la République, les ministres, les députés et les préfets consultent sans honte les médiums, et plusieurs de ces derniers sont des prophètes Évangéliques qui dissimulent le fait qu'ils sont des devins aux yeux de leurs églises. À part les charlatans qui y fourmillent à grand nombre, certains sont tellement aveuglé par les apparences qu'ils croient réellement avoir reçu un ministère directement de Dieu pour faire des prédictions ou pour chasser des démons. Il est incontestable que ces gens exploitent l'ineffable crédulité humaine pour s'attribuer quelque gloire qui valorise leur existence inutile.

Derrière la magie ou séduction par le charme des mots, se cachent les démons des délires psychotiques, les obsessions ou esprits mauvais de la nature humaine déchue, qui selon certains sont des manifestations ou formes de spiritisme. Nous appelons ici "spiritisme" le contact direct avec les puissances des ténèbres de l'abîme sans fin qu'est le cœur de l'homme. Il y a toutes sortes de méthodes pour communiquer avec les esprits de dérèglements internes, comme la puissance de la suggestion exacerbée, le baptême des esprits avec l'imposition des mains qu'on prétend être le Baptême du Saint-Esprit, les décharges psychiques, l'influence de la musique répétitive, les stupéfiants, etc. Les personnes ayant des relâchements médiumniques comme les chasseurs de démons, sont souvent attirées à aller de plus en plus loin. L'apparence est tout, et la recherche de puissance est pour eux non seulement enviable pour "être quelqu'un" mais aussi indispensable pour leur existence fébrile. De nombreux voyants ou prophètes évangéliques se prétendent religieux, et cela est évident car personne n'est plus religieux que celui ou celle qui adore les démons de son imagination. Nombre de ces enchanteurs arnaqueurs se targuent de résoudre tous les problèmes. Leurs méthodes diffèrent, mais leur but reste le même : arnaquer les personnes les plus vulnérables et les plus crédules. Combien d'entre eux ont été poursuivis en justice et écroués. Pourtant, ces charlatans continuent de sévir dans notre société. Les plus dangereux sont ceux qui prétendent guérir de maladies et de maux face auxquels la science et la médecine se sont trouvées impuissantes. Ils se vantent de leurs capacités surnaturelles qu'ils prétendent posséder ou s'illusionne d'avoir. Ils racontent qu'ils possèdent le pouvoir d'ôter toutes les embûches et se targuent de résoudre tous les problèmes. Certains ne sont joignables que sur rendez-vous. La multiplication des guérisseurs évangéliques et l'extension de la superstition laissent plusieurs perplexes. Les personnes fragiles constituent un terrain fertile pour que certains continuent de semer le doute. De même, la magie ou séduction par le charme des mots a pris de l'ampleur dans notre société. Elle découle d'un manque de conscience, car fertilement exploitée auprès de personnes incultes. Ce ne sont pas seulement les femmes qui en usent le plus souvent, mais aussi les hommes. Ils sont nombreux à avoir recours à des charlatans sans scrupule qui tirent profit de la crédulité de beaucoup de personnes en leur promettant de garantir la sécurité et la pérennité dans leur ménage. Personne n'est négligée. L'honnête travailleur qui craque, la femme délaissée par son mari, des couples souffrant de stérilité, et jeunes au chômage. Le principe est toujours le même : exploiter la détresse et promettre une vie meilleure.

La pensée commune des individus reste dominée par la superstition et les croyances naïves en des forces surnaturelles agissantes auxquelles s'adressent les individus comme l'ensemble de la société lorsqu'ils ne trouvent pas de réponses à leurs questions et leurs problèmes. C'est tout particulièrement le cas dans le rapport à la vie et à la mort, aux projets et aux destins individuels et collectifs. Le recours aux enchanteurs évangéliques pour traiter un malade, la justification de l'irrationalité en tant que trait universel par la fatalité et la volonté divine, le rapport magique et irrationnel aux technologies modernes, constituent encore des traits sociaux dominants sinon très importants. Ces traits se recomposent en permanence à la faveur de ce que construisent les forces religieuses organisées dans des contextes changeants, aujourd'hui celui des mutations technologiques, de l'internationalisation et de la globalisation. Ainsi, les croyances magiques sont d'une grande importance dans la vie quotidienne. Aujourd'hui, il faut interpeller tout le monde pour combattre ce genre d'escroquerie évangélique qui ronge notre société et qui ne mérite aucune protection.

« L'œil est la perception du corps : si donc ta perception est franche, tout ton être sera éclairé ; Mais si ta perception est mauvaise, tout ton être sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi n'est qu'obscurité, combien vaste sera cette noirceur ! (Matthieu 6:22-23)

À Christ seul soit la Gloire

Voyez aussi :

— « La sorcière de la Vigerie Michelle d'Astier »
— « Message de menaces de Michelle d'Astier »
— « Les absurdités de Michelle d'Astier »
— « Les fruits pourris de Michelle d'Astier »
—  « Hypocrisie démentielle de la névrosée Michelle d'Astier »
— « Michelle d'Astier de La Vigerie ou l'étoile du Vicaire »

Source : Jean leDuc — ChristoBible.org