Méditations quotidiennes - Tout pour qu'Il règne - Oswald Chambers

L'auteur
Oswald Chambers
Oswald Chambers (1874-1917 — 42 ans)

Oswald Chambers est né en Écosse et y a passé la majeure partie de son enfance. Son ministère d'enseignant et de prédicateur l'a amené pour un temps aux États-Unis et au Japon.

En 1911, il fonda et devint le principal enseignant du Bible Training College, à Londres. Il y resta jusqu'à la fermeture du collège en 1915, pour cause de Guerre Mondiale. En octobre 1915, il prit le bateau pour Zeitoun (Égypte) où il servit comme aumônier des troupes du Commonwealth britannique. Oswald Chambers

Il mourut là-bas le 15 novembre 1917, des suites d'une intervention chirurgicale.

Après sa mort, ses livres furent compilés par sa femme à partir des notes qu'elle avait prise de ses discours.


Voir les Méditations bibliques quotidiennes "Tout pour qu'Il règne".



Oswald Chambers La Vie Abandonnée
par In Touch Ministries

Oswald Chambers était un homme débridé par le monde et ses désirs. Certains affirment qu'il fut l'un des plus grands penseurs chrétiens de notre temps. Il avait l'habitude de dire que "s'il y a un quelconque mérite, alors donnons-le à Jésus Christ, mon Seigneur et mon Sauveur". De façon très similaire à l'apôtre Paul, la vie pour Oswald Chambers n'était rien d'autre qu'une opportunité ouverte de glorifier Dieu.

Il naquit le 24 juillet 1874 à Aberdeen en Écosse, où il devint chrétien pendant l'année de ses 10 ans sous le ministère de Charles Spurgeon. Dieu utilisa beaucoup de choses pour former et façonner Chambers. L'une d'elle fut son admission à l'université d'Edinburgh. Chambers connut un rapide développement spirituel à mesure qu'il s'intéressait attentivement aux choses de Dieu. Après avoir répondu à l'appel de Dieu à entrer dans le ministère, il étudia la théologie à l'Université Dunoon. De 1906 à 1910, il dirigea des ministères itinérants d'étude de la Bible aux États-Unis, au Royaume-Uni, et au Japon. À son retour au bercail, il se maria avec Gertrude Hobbs.

En 1911, il fonda l'Université de Formation Biblique (the Bible Training College) de Clapham à Londres, dont il fut nommé principal. L'école ferma en 1915 à cause de la Première Guerre Mondiale. Chambers fut alors chargé par l'organisation Y.M.C.A. d'aller à Zeitoun en Égypte où il exerça un ministère auprès des troupes australienne et néo-zélandaise. Un bon nombre des sermons inspirant la dévotion de Chambers constituent une grande portion de l'oeuvre "Mon Lieu Suprême à Sa Majesté" (My Utmost For His Highest), maintenant considérée comme un classique et son livre le plus connu. Sa mort qui arriva en conséquence d'un appendice déchiré, survint comme un choc pour tous ceux qui le connaissaient. Il avait souvent dit à des amis : " Je sens que je serai enterré pour un temps, caché dans l'obscurité ; alors, soudainement, j'éclaterai comme un feu, ferai mon travail, et partirai. "

Après sa mort, un collègue fit la remarque : "C'est une chose puissante que de contempler même une fois dans sa vie un homme dont l'expression de l'être est la Rédemption de Jésus Christ manifestée heure après heure et jour après jour dans le vécu. Il avait coutume de s'appeler lui-même [simplement] "un croyant de Jésus" "Le fait est que Dieu a fait de cet homme" un refuge contre la tempête" pour de nombreuses âmes abattues. À travers ses paroles écrites, Dieu continue de toucher et changer des vies pour la gloire de Christ.

À Travers l'Épreuve, Dieu Illumine la Flamme

Oswald Chambers British War Medal - WWI 1914-1918 Pourtant, il y eut un temps où il était difficile et douloureux pour lui de répondre à l'appel de Dieu. Pendant plusieurs années, la pauvreté et la solitude spirituelle voilaient sa vie. Puis vint la percée. Dieu avait utilisé l'expérience du désert pour "l'amener à la fin de lui-même". Il devint vivement conscient de l'absolue inutilité de sa vie. Il trouva sa seule valeur dans ce que Dieu lui avait donné en Christ.

Là grandissait dans la vie d'Oswald Chambers un profond désir de tout abandonner pour le nom de Christ. Il écrit : "Une âme sanctifiée peut être un artiste ou un musicien, [qu'importe] ; mais elle n'est pas un artiste sanctifié ou un musicien sanctifié ; elle est celui qui exprime le message de Dieu par l'intermédiaire d'un moyen particulier. Tant que l'artiste ou le musicien imagine qu'il peut consacrer ses dons artistiques à Dieu, il s'illusionne lui-même. L'abandon de nous-mêmes est l'essence de la consécration, il ne s'agit pas de présenter nos dons, mais de nous présenter nous-mêmes sans réserve [à Christ]."

Tôt ou tard, Dieu fait prendre conscience à chacun de nous des domaines de nos vies où " les intérêts personnels " survivent. Ce sont là les domaines qu'Il vient toucher et dont Il demande un abandon complet.

Vivre la Vie Abandonnée
Oswald Chambers
La Croix de Christ revêtit une dimension nouvelle pour Chambers. Elle n'était plus seulement un point de salut; elle devint l'endroit d'auto-abandon et de reddition à l'appel de Dieu. C'était plus que l'endroit du pardon; c'était l'endroit de la terre creuse où nous et lui nous tenons et nous identifions volontairement à Jésus-Christ. C'est le lieu où nous "abandonnons nos droits sur nous-mêmes" et mourons à nous-mêmes. De cette mort viennent la vie et l'opportunité de vivre une existence remplie de l'Esprit (Jean 12:24). Alors que nous répondons à Dieu dans l'obéissance, Il promet de nous conduire et de nous guider dans la vie avec un sentiment de victoire et d'espérance. Les temps d'épreuve, de détresse, et d'isolement sont des temps durant lesquels Dieu accomplit Sa plus grande oeuvre, lorsqu'Il nous façonne à la ressemblance de Jésus.

"Le grand besoin pour un missionnaire (Chambers utilise ce terme pour désigner ceux qui ont donné leur vie complètement à Christ) est d'être prêt pour Jésus-Christ, et nous ne pouvons pas être prêts à moins de L'avoir vu." La façon dont nous parvenons à Le voir est par l'abandon. La bénédiction découlant d'une vie qui Lui est abandonnée est de témoigner quotidiennement de Sa puissance et de Sa grâce vivifiante et coulant de nos vies vers la vie d'autrui. Dans l'abandon et la reddition, nous trouvons l'âme débridée — celle qui n'est pas tentée par les trésors du monde, mais attachée à la grâce et la gloire du Sauveur. Le message d'Oswald Chambers est un message qui nous interpelle encore aujourd'hui. C'est un appel à laisser derrière nous tout ce qui est en dehors de Jésus-Christ :

"La bataille est perdue ou gagnée dans les lieux secrets de la volonté devant Dieu, jamais d'abord dans le monde externe… De temps en temps, pas souvent, mais quelquefois, Dieu nous amène à un point culminant. Il s'agit de la Grande Ligne de Partage dans la vie ; à partir de ce point, soit nous nous dirigeons vers un type de vie chrétienne de plus en plus inutile et dilatoire; soit nous devenons de plus en plus enflammés pour la gloire de Dieu — c'est notre Lieu Suprême pour Sa Majesté."

Source : Enseigne-Moi



Ce livre intitulé "Tout pour qu'Il règne" de l'auteur Oswald Chambers a été traduit en français par les Éditons Ligue pour la Lecture de la Bible France (LLB-France), 1977.

Les textes peuvent être diffuser librement tout en indiquant le Copyright © LLB-France.

Site officiel d'Oswald Chambers en anglais : Oswald Chambers Publications Association Ltd.

Plusieurs correctifs ont été apporté par GoDieu.com sur la version en ligne, tel que certaines références bibliques erronées, accentuation des caractères en capitales, erreurs de frappe, uniformisation, etc., sans pour autant en changer le texte qui est demeuré le même.