Wilson Ewin (Sommaire)
Introduction
Son ministère
Quelques unes de ses oeuvres
Adresses pour commander des écrits
Revisions des écrits par autre auteur
Lettres écrites de sa main
Quelques citations de l'auteur
Audio et Vidéo




You Can Lead Roman Catholics to Christ, 1961, p. 14

"Suddenly, the Vatican II Council of the early sixties took place and radical modifications of the outward appearance of Catholicism began to emerge. No change in the fundamental doctrines, teachings or dogmas of the (Catholic) Church ever took place however."
Traduction libre RFB :

Vous pouvez mener les Catholiques Romains à Christ, 1961, p. 14

Soudainement, le Council de Vatican II du début des années '60 a eu lieu et des modifications radicales de l'aspect extérieur du Catholicisme ont commencé à émerger. Cependant, aucun changement des doctrines, des enseignements ou des dogmes fondamentaux de l'Église (Catholique) n'a jamais eu lieu.


You Can Lead Roman Catholics to Christ, 1961, page 33

"History records the appalling story of suffering and martyrdom endured by untold millions across the centuries at the hand of the PAPAL MACHINE."

Traduction libre RFB :

Vous pouvez mener les Catholiques Romains à Christ, 1961, p. 33

Les régistres historiques de l'effroyable histoire de souffrance et de martyre supporté par des millions incalculables à travers les siècles sous la main de la MACHINE PAPALE.


You Can Lead Roman Catholics to Christ, 1961, p. 109

"...only complete faith in the shed blood of Jesus Christ can satisfy God (Romans 3:25). Christ's blood cleanses from all sin (1 John 1:7, 9). There is no further satisfaction to be made (Hebrews 10:18)."
Traduction libre RFB :

Vous pouvez mener les Catholiques Romains à Christ, 1961, p. 109

"...seulement une foi complète en le sang versé de Jésus-Christ peut satisfaire Dieu (Romains 3:25) Le sang du Christ nettoie de tout le péché (1 Jean 1:7, 9) Il n'y a aucune autre satisfaction à faire (Hébreux 10:18)."



There is Therefore Now No Commandment (Booklet - Emphasis added)

Quote what Wilson Ewin says about the doctrine of eternal security which is believed by Millions :

"...the person who places his faith in the Lord Jesus Christ and his blood shed at Calvary is eternally secure. He can never lose His salvation. Nor breaking God's or man's Laws or commandments can nullify that status."
Traduction libre RFB :

Il n'y a par conséquent maintenant aucun commandement (Livret - Emphase supplémentaire)

Citation que Wilson Ewin dit au sujet de la doctrine de sécurité éternelle qui est crue par des Millions :

"...la personne qui place sa foi dans le Seigneur Jésus-Christ et son sang versé au Calvaire est éternellement sécurisé. Il ne peut jamais perdre Son salut. Ni la rupture de Dieu ou les lois ou les commandements de l'homme ne peut annuler ce statut."


The assurance of salvation

The assurance of salvation, as espoused by Fundamentalists, can be is explained by Wilson Ewin:
"No wrong act or sinful deed can ever affect the believer's salvation. The sinner did nothing to merit God's grace and likewise he can do nothing do demerit grace. True, sinful conduct always lessens one's fellowship with Christ, limits his contribution to God's work and can result in serious disciplinary action by the Holy Spirit. However, none of the numerous examples of sin involving God's people in the Bible ever teach or suggest a loss of salvation.

The reason? Salvation is by grace from the moment of the new birth until physical death occurs (Cf. Romans 5:15)... The sinner must be declared righteous in order to be saved. The righteousness is imputed (credited) to the sinner who repents and trusts only in Christ and His shed Blood for salvation. The sinner never becomes righteous. He is simply declared righteous. The righteousness of Christ is credited to the sinner who trusts (Cf. Romans 4:5-8)...

Absolute assurance of salvation through imputed righteousness can never be broken by sin. The reason is simple – this has nothing to do with keeping of God's commandments or moral law (Cf. Romans 3:21-22)... The law shows the unregenerated man how wicked and lost he is before a Holy God. Keeping them or breaking them has no part in the believer's possession of credited or imputed righteousness."
Traduction libre RFB :

L'assurance du salut

L'assurance du salut, comme embrassée par les Fondamentalistes, peut être est expliquée par Wilson Ewin :
"Aucun faux acte ou contrat pécheur ne peut jamais affecter le salut du croyant. Le pécheur n'a rien fait pour mériter la grâce de Dieu et de même il peut rien faire pour faire en sorte de démériter la grâce. Vrai, la conduite pécheuse diminue toujours sa camaraderie avec le Christ, limite sa contribution au travail de Dieu et peut avoir comme conséquence l'action disciplinaire sérieuse par l'esprit saint. Cependant, aucun des nombreux exemples de péché impliquant le peuple de Dieu dans la bible n'enseigne ou suggère jamais une perte de salut.

La raison ? Le salut est par grâce du moment de la nouvelle naissance jusqu'à ce que la mort physique se produise (cf. Romains 5:15)... Le pécheur doit être déclaré juste afin d'être sauvé. La droiture est imputée (crédité) au pécheur qui se repent et fait confiance seulement en Christ et Son Sang versé pour le salut. Le pécheur ne devient jamais juste. Il est simplement déclaré juste. La droiture du Christ est créditée au pécheur qui fait confiance (cf. assurance absolue de Romians 4:5-8)...

L'assurance absolue du salut par la droiture imputée peut ne jamais être cassée par le péché. La raison est simple – ceci n'a rien à faire avec le fait de garder les commandements de Dieu ou de la loi morale (cf. Romains 3:21-22)... La loi montre à l'homme non régénéré comment mauvais et perdu il est devant le Dieu Saint. Les garder ou les rompre n'ont aucune part dans la possession de la droiture créditée ou imputée du croyant."


Discern the paganism of Romanism

"Inability to discern the paganism of Romanism (i.e., Roman Catholicism) springs undoubtedly from a deep spiritual blindness. Disturbing enough, this would speak of a fundamental ignorance of the Gospel of Jesus Christ itself on the part of many claiming to be Christians.

Perhaps for the majority, ignorance of the Vatican constitution merely stems from a simple lack of being informed. For too many, however, ignorance of popedom comes as the result of a deliberate choice. It grew in preference for acceptability, personal benefit, and the praise of men.

To have squarely faced the issue of Catholicism with frankness and sincerity of heart, the individual would have paid a price. It cost the reformers and other MILLIONS their very lives?"

Traduction libre RFB :

Discerner le paganisme du romanisme

L'incapacité de discerner le paganisme du romanisme (c.-à-d., Catholicisme Romain) jaillit assurément d'une cécité spirituelle profonde. Assez dérangeant, ceci viendrait d'une ignorance fondamentale de l'Évangile de Jésus-Christ elle-même de la part de beaucoup prétendant être des chrétiens.

Peut-être pour la majorité, l'ignorance de la constitution du Vatican provient simplement d'un simple manque d'être au courant. Pour un trop grand nombre, cependant, l'ignorance du dôme du pape vient comme résultat d'un choix délibéré. Elle s'est développée dans la préférence pour l'acceptabilité, l'avantage personnel, et l'éloge des hommes.

Pour avoir carrément fait face à la question du Catholicisme avec franchise et sincérité du coeur, l'individu aurait payé un prix. Il a coûté des réformateurs et de beaucoup d'autres MILLIONS leurs vies ?


The Direction of the Charismatic Movement

Warning written by Mr. Wilson Ewin in his booklet entitled "The Spirit of Pentecostal-Charismatic Unity":

"A powerful spirit is moving throughout the labyrinth of Pentecostal-Charismatic renewal. The spirit is the same deceptive voice that spoke in the garden and said, "in the day that ye eat thereof, then your eyes shall be opened, and ye shall be as gods..." (Genesis 3:5). It is the enemy of our Holy God, a rebellious spirit from darkness. The apostle warned of this coming of "ANOTHER SPIRIT" (2 Corinthians 11:3-4). And now the voice of that spirit is heard calling for unity and the formation of the end time universal religious complex of John's Revelation."

"But wait! Another voice is calling. However, the appeal is different. In fact, it is strongly opposed to the spirit of unity. The Spirit of God says, "Come out of her, my people, that ye be not partaker of her sins, and that ye receive not of her plagues" (Revelation 18:4). The reader is left to decide which of the two voices he will obey."

"Upon that decision rests the future of America. Our wicked society is facing the imminent judgment of a Holy God and separation from evil is God's ultimatum for deliverance. It always was. (See 2 Chronicles 7:14). It was so with Israel of old when the nation united with evil. And so it is today in a modern parallel. The Spirit of Pentecostal-Charismatic unity is leading untold millions back into the ruin of Romanist falsehood, error, and idolatrous worship. It is the system that God hates and has promised to destroy (Revelation 18:6-24). "Wherefore come out from among them, and be ye separate, saith the Lord, and touch not the unclean thing; and I will receive you" (2 Corinthians 6:17)."

Traduction libre RFB :

La direction du mouvement Charismatique

Avertissement écrit par M. Wilson Ewin dans son livret intitulé "The Spirit of Pentecostal-Charismatic Unity" (L'esprit de l'unité Pentecôtiste-Charismatique) :

"Un esprit puissant est en mouvement dans tout le labyrinthe du renouvellement du Pentecôtiste-Charismatique. L'esprit est la même voix trompeuse qui a parlé dans le jardin et dit, "au jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et vous serez comme des dieux..." (Genèse 3:5). C'est l'ennemi de notre Dieu Saint, un esprit rebelle de ténèbre. L'apôtre averti de cette venu d'un "AUTRE ESPRIT" (2 Corinthiens 11:3-4). Et maintenant la voix de cet esprit est entendu appellant à l'unité et à la formation du complexe religieux universel du temps de la fin de la révélation de Jean."

"Mais attentez ! Une autre voix appelle. Cependant, l'appel est différent. En fait, il est fortement opposé à l'esprit de l'unité. L'Esprit de Dieu dit, "Sortez du milieu d'elle, mon peuple; de peur que, participant à ses péchés, vous n'ayez aussi part à ses plaies;" (Apocalypse 18:4). Le lecteur est laissé libre de décider à laquelle des deux voix il obéira."

"Sur cette décision repose le futur de l'Amérique. Notre mauvaise société fait face au jugement imminent du Dieu Saint et la séparation du mal est l'ultimatum de Dieu pour l'affranchissement. Il en était de toujours. (Voyez 2 Chroniques 7:14). Il était ainsi avec l'Israël ancien quand la nation s'est uni au mal. Et ainsi il est aujourd'hui dans un parallèle moderne. L'esprit de l'unité Pentecôtiste-Charismatique mène de nouveau des millions incalculables dans la ruine de la fausseté du Romaniste, de l'erreur, et du culte idolâtre. C'est le système que Dieu déteste et a promis de détruire (Apocalypse 18:6-24). "C'est pourquoi, sortez du milieu d'eux, et vous séparez, dit le Seigneur, et ne touchez point à ce qui est impur, et je vous recevrai;" (2 Corinthiens 6:17)."


Billy Graham Has Been Warned

The late Wilson Ewin, longtime missionary to Roman Catholic-dominated Quebec also warned Graham. Ewin lived among Roman Catholics and worked with them as a pastor and evangelist day by day, month by month, decade after decade. He dedicated his book "You Can Lead Roman Catholics to Christ" to the salvation of dear Roman Catholics whom I love and for whom our Saviour died and shed His Blood.

"For twenty years, I have watched the crusades and ministry of Dr. Billy Graham. In fact, Ruth (Ewin's wife) and I sang in the choir and were counselors in one of the Graham crusades. Many letters were written to Billy expressing grave concern about his illicit affair with the Roman Catholic system. I even visited his evangelistic headquarters in Minneapolis to alert the Graham Organization about its overt compromise with Roman Catholicism. Graham has indeed allowed the truth to fall into the street through his ecumenical ministry (Wilson Ewin, prayer letter announcing his book" The Assimilation of Evangelist Billy Graham into the Roman Catholic Church, January 1993).
Traduction libre RFB :

Billy Graham a été averti

Le défunt Wilson Ewin, missionnaire à long terme au Québec dominé du Catholicisme Romain a également averti Graham. Ewin a vécu parmi les Catholiques Romains et a oeuvré parmi eux comme une pasteur et évangéliste jour après jour, de mois en mois, de décennie après décennie. Il a consacré son livre "You Can Lead Roman Catholics to Christ" (Vous pouvez mener les Catholiques Romains à Christ) au salut des chers Catholiques Romains que j'aime et pour qui notre Sauveur est mort et a versé son sang.

"Pendant vingt ans, j'ai observé les croisades et le ministère du Dr. Billy Graham. En fait, Ruth (l'épouse d'Ewin) et moi avons chanté dans le choeur et étions des conseillers dans l'une des croisades de Graham. Beaucoup de lettres ont été écrites à Billy exprimant la profonde inquiétude concernant son affaire illicite avec le système Catholique. J'ai même visité ses sièges sociaux évangéliques à Minneapolis pour alerter l'organisation de Graham au sujet de son compromis manifeste avec le Catholicisme Romain. Graham a en effet permis à la vérité de tomber dans la rue par son ministère oecuménique" (Wilson Ewin, lettre de prière annonçant son livre The Assimilation of Evangelist Billy Graham into the Roman Catholic Church L'assimilation de l'évangéliste Billy Graham dans l'Église Catholique Romaine, janvier 1993).


The Assimilation of Evangelist Billy Graham into the Roman Catholic Church
(page 22)

"For some unexplainable or even mysterious reason, Billy Graham is unable to discern the theological, moral, and spiritual soul of Roman Catholicism. Likewise, he has failed to grasp, or worse still, has chosen to ignore the historical character of the entire Vatican system. Instead, he has chosen to become attracted, impressed, and finally to honor and follow the Holy See. The result has been a tragic failure on his part to understand the difference between the truth of God's Word and the utter blackness of Roman Catholicism."
Traduction libre RFB :

L'assimilation de l'évangéliste Billy Graham dans l'Église Catholique Romaine
(page 22)

"pour une certaine raison inexplicable ou même mystérieuse, Billy Graham ne peut pas discerner l'âme théologique, morale, et spirituelle du Catholicisme Romain. De même, il a ne saisit pas, ou un plus mauvais distillateur, a choisi d'ignorer le caractère historique du système entier de Vatican. Au lieu de cela, il a choisi de devenir attiré, appliqué, et finalement à l'honneur et de suivre le Saint-siège. Le résultat a été un manque tragique sur sa partie de comprendre la différence entre la vérité du mot de Dieu et la noirceur totale du Catholicisme Romain."


The Assimilation of Evangelist Billy Graham into the Roman Catholic Church

"Never has Graham suggested to these unfortunate people that the ceremony of the Mass is in violent contradiction of what Christ actually did at the cross. Nothing can be found in Billy's counseling address, articles or book to even suggest that a Mass is an absolute sham and the product of religious deceit. Neither has the evangelist advised or warned those Christian believers who attend his crusades and read his publications that the Mass is an abomination of idolatry, a denial of Christ's suffering in atonement, and a cunning invention of the great deceiver. Instead, believers in Christ are led into an ecumenical swamp with Graham's exhortation to cooperate, respect and unite with Roman Catholicism."
Traduction libre RFB :

L'assimilation de l'évangéliste Billy Graham dans l'Église Catholique Romaine

"Jamais que Graham n'a suggéré à ces malheureuses personnes que la cérémonie de la Messe est en contradiction violente de ce que Christ a fait réellement à la croix. Rien ne peut être trouvé dans l'adresse de consultation, les articles ou livre de Billy pour même suggérer qu'une Messe est une feinte absolue et le produit d'une duperie religieuse. Ni l'un ni l'autre des évangélistes n'a conseillé ou averti ces croyants Chrétiens qui assistent à ses croisades et lisent ses publications que la Messe est une abomination d'idolâtrie, d'un démenti de la douleur du Christ dans l'expiation, et d'une invention adroite du grand trompeur. Au lieu de cela, des croyants en Christ sont menés dans un marais oecuménique avec l'exhortation de Graham à coopérer, respecter et s'unir au Catholicisme Romain."


Charismatic Control

On January 13, 1981, Graham had his first audience with a Roman Pope. Graham gave the following account of his historic meeting with John Paul II:

"I spent about a half-hour with the Pope in very private, intimate conversation. He was extremely warm and interested in our work. We discussed the Christian faith, both our agreements and some of our differences. When I was at the Vatican, I spoke at a vespers service at the North American College, which is a seminary for students from North America. I understand I was the first Protestant to speak there. It was a very inspirational and Christo­centric service, with much contemporary music"
(Christianity Today, July 17, 1981).
Graham gave the Pope a wooden carving of a shepherd with his sheep, thus symbolically fortifying the false papal claim to be the shepherd of all Christians.

In July 1981, Graham's Lausanne Committee for World Evangelization held a four-day American Festival of Evangelism in Kansas City, Missouri. Multitudes of Roman Catholics were among the 8,000 who attended. Wilson Ewin gives the following report on the ecumenical aspects of that meeting:

Any doubts regarding the Committee's true attitude toward Roman Catholicism and the needs of its people were dispelled by facts emanating from this 1981 Missouri Festival.

Instead of presenting the need of Roman Catholics for evangelism and how to do this, the meetings stressed unity and cooperation with Roman Catholicism. The festival emphasized that Lausanne Committee participants no longer believe in the evangelism of Roman Catholics. Instead, they believe in Roman Catholicism's own evangelization to produce Roman Catholics for the strengthening of the papacy. This was shown through the fact that several Roman Catholic workshops were included in the Festival. Evangelicals were shown how to become and how to make good Roman Catholics..

Reporting on the work by Roman Catholics at the Festival, the American Catholic Charismatics' own New Covenant magazine, October 1981, stated, "Fr. Glenn C. Smith, evangelization officer for the diocese of Rockford, Illinois, told how Saints Peter and Paul Catholic Church in Cary, Illinois, grew from 1,000 to 6,000 members in 10 years because of persistent efforts. Every Easter some 100 joined the church... Fr. Kenneth Boyack, a Paulist priest from Greensville, South Carolina, said that plans to organize evangelism offices in dioceses and evangelism committees in parishes should provide a much greater number of converts by 1990".

... the Lausanne Committee's American Festival placed a stamp of absolute acceptance upon authentic, medieval and historic Roman Catholicism. By association and official participation in the Kansas City Festival, 150 Religious denominations and organizations have proclaimed their willingness to cooperate with and accept Roman Catholicism (Wilson Ewin, Charismatic Control).
Traduction libre RFB :

Contrôle Charismatique

Le 13 janvier, 1981, Graham a eu sa première audience avec un pape Romain. Graham a donné le compte suivant de son historique de réunion avec John Paul II :

"J'ai pris à ce propos une demi-heure avec le pape en conversation très privée et intime. Il était extrêmement chaud et intéressé par notre travail. Nous avons discuté de la foi chrétienne, de nos accords et certaines de nos différences. Quand j'étais au Vatican, j'ai parlé à un service de vêpres au North American College (Université Américaine du Nord), qui est un séminaire pour étudiants d'Amérique du nord. Je comprends que j'étais le premier protestant à parler là. C'était un service très inspiré et Christo­centrique, avec beaucoup de musique contemporaine."
(Christianity Today (Christianisme d'aujourd'hui), 17 juillet, 1981).
Graham a donné au pape une sculpture en bois d'un berger avec ses moutons, de ce fait enrichissant symboliquement la fausse proclamation papale à être le berger de tous les Chrétiens.

En juillet 1981, le Comité Graham de Lausanne pour l'Évangélisation mondiale a tenu le "American Festival of Evangelism" (Festival Américain d'évangélisation) de quatre jours à la ville de Kansas, Missouri. Des multitudes de Catholiques Romains étaient parmi les 8 000 qui étaient présents. Wilson Ewin présente le rapport suivant sur les aspects oecuméniques de cette réunion :

"Tous les doutes concernant la vraie attitude du Comité envers le Catholicisme Romain et les besoins de ses personnes ont été dissipés par des faits émanant de ce festival du Missouri de 1981.

Au lieu de présenter le besoin des Catholiques Romains pour l'évangélisation et comment faire ceci, les réunions ont souligné l'unité et la coopération avec le Catholicisme Romain. Le festival a mis l'emphase sur ce que les participants du Comité de Lausanne ne croient plus en l'évangélisation des Catholiques Romains. Au lieu de cela, ils croient à leur propre évangélisation du Catholicisme Romain à produire des Catholiques Romains pour le renforcement de la papauté. Ceci a été démontré par le fait que plusieurs ateliers Catholiques ont été inclus dans le festival. Les évangéliques ont montrés comment devenir et comment faire de bons Catholiques Romains.

Rendant compte du travail par les Catholiques Romains au festival, le "New Covenant magazine" (Nouvel engagement) propre magasine de l'"American Catholic Charismatics" (Charismatiques Catholique Américain), d'octobre 1981, a indiqué, "Fr. Glenn C. Smith, officier d'évangélisation pour le diocèse de Rockford, en Illinois, dit que les Églises Catholiques Saint-Pierre et Saint-Paul de Cary, Illinois, ont accru de 1 000 à 6 000 membres en 10 ans en raison des efforts persistants. À chaque Pâques quelques 100 ont joint l'église... Fr. Kenneth Boyack, un prêtre Pauliste de Greensville, en Caroline du sud, dit que les plans pour organiser des bureaux d'évangélisation dans les diocèses et des comités d'évangélisation dans les paroisses devraient fournir un nombre beaucoup plus grand de convertis d'ici 1990."

... le Lausanne Committee's American Festival (Festival Américain du Comité de Lausanne) a placé une marque d'acceptation absolue sur le Catholicisme Romain authentique, médiéval et historique. Par association et participation officielles au festival de la ville de Kansas, 150 dénominations et organismes religieux ont proclamé leur bonne volonté de coopérer avec et d'accepter le Catholicisme Romain (Wilson Ewin, Charismatic Control - Contrôle Charismatique)."


Under the new world order

An historical first happened in the early 1990s, I will quote from "Under the New World Order"
by Wilson Ewin, p. 107:
"Pressure upon Israeli officials for an adjustment to the global program intensified greatly as the 1990s began. The International Jewish Committee for Interreligious Consultations met for nearly as hour with Pope John Paul on December 6, 1990. Then on July 29, 1992, the Vatican pledged to work toward diplomatic ties with Israel and claimed it had set up a high-level permanent commission headed by the Vatican’s apostolic delegate to Jerusalem." Avi Pazner, Israel's ambassador to Italy state rather significantly: "This is the first time an Israeli delegation has entered the Vatican for diplomatic relations."
Traduction libre RFB :

Sous le Nouvel Ordre Mondial

Un historique d'abord produit au début des années 90, je citerai de "Sous le Nouvel Ordre Mondial" par Wilson Ewin, p. 107 :

"La pression sur les officiels israéliens pour un ajustement au programme global s'est intensifié considérablement quand les années 90 ont débuté. Le Comité Juif International pour les Consultations Inter-Religieuses s'est réuni pendant presque une heure avec le pape Jean Paul le 6 décembre, 1990. Puis le 29 juillet, 1992, le Vatican s'est engagé à travailler en direction des cravates diplomatiques avec Israël et a prétendu qu'il avait installé une commission permanente à niveau élevé dirigée par le délégué apostolique du Vatican à Jérusalem." Avi Pazner, ambassadeur d'Israël dans l'état de l'Italie une manière plutôt significative : "C'est la première fois qu'une délégation israélienne est entrée au Vatican pour des relations diplomatiques."


Evangelism : Our Birthright and its Betrayal
Pamphlet, Quebec Baptist Missions, Ewin Publications

Following is a summary of Billy Graham's early endorsement, progressive affinity and current acceptance of Roman Catholicism. It is taken from a pamphlet, "Evangelism : Our Birthright and its Betrayal" by Wilson Ewin :

Pittsburgh, 1952.

Speaking of Graham's crusade in that city, the Pittsburgh Sun-Telegraph said of Graham on September 6, He said he hoped to hear Bishop Fulton J. Sheen a one of the masses at St. Paul's Cathedral tomorrow. He added : "Many of the people who reached a decision on Christ at our meetings have joined the Catholic Church and we have received commendations from Catholic publications for the revived interest in their Church following our campaigns. This happened both in Boston and Washington. After all, one of our prime purposes is to help the churches in a community. If after we move on, the local churches do not feel the effects of these meetings in increased membership and attendance, then our crusade would have to be considered a failure".

New York, 1955.

On December 29, Billy Graham met in his hotel suite with Dr. James Bennett and Rev. Jack Wyrtzen. He confirmed his intention of sending converts back to the Roman Catholic Church.

New York, 1956.

The New York Evening Journal reported on September 18 that Graham said : "Then we'll send them (the converts) to their own Churches – Roman Catholic, Protestant or Jewish."

"Bonn, 1963.

The Chicago Times reported on June 8, Graham praises the late Pope John XXIII in Bonn, Germany, and added : "I admire Pope John tremendously. I felt he brought a new era to the world. It is my hope that the Cardinals elect a new pope who will follow the same line as John. It would be a great tragedy if they chose a man who reacted against John, who re-erected the walls".

New York, 1963.

The New York Times of October 25 reported that Billy Graham told how the Roman Catholic Bishop of Sao Paulo, Brazil, stood beside him in that city during his 1962 crusade and blessed Graham's converts as they came forward.

Belmont, 1967.

An honorary degree was conferred on Graham by the Roman Catholics at Belmont Abbey College. The Nov. 22 Gastonia Gazette reported : "Graham noted the significance of the occasion – a time when Protestants and Catholics could greet each other as brothers. The gospel that built this school and the gospel that brings me here tonight is still the way of salvation".

Rome, 1969.

Newsweek, 6/23/69. Rev. Charles Dullea, S.J., Superior of Rome's Pontifical Bible Institute, recommended Catholics to attend Graham's crusade in these words : "A Catholic will hear no slighting of his Church's teaching authority, nor of papal or episcopal prerogatives, no word against Mass or Sacraments or Catholic practice".

Minneapolis, 1969.

The Baptist Bulletin (November 1969) reports that the United States Congress on Evangelism was held in Minneapolis September 8-13. Billy Graham was the sponsor and a priest, John O'Keefe, a Paulist Father, led the Thursday devotions.

Dallas, 1972.

Logos, May-June 1972, reports that Catholic literature was distributed at Explo 72, which was co-sponsored by Billy Graham. It read in part : "true Catholics believe that under the appearance of bread and wine, achieved at the consecration of the mass, the very real body of Christ is present in the tabernacle of their churches."

North America, 1973.

Billy Graham recommended Catholic books and literature at Key 73. One, a biography of Pope John XXIII, contained hundreds of pages of that Pope's devotion to Mary and the saints, worship of the host and trust in the sacraments for salvation. Graham advertised it as "a classic in devotion."

Milwaukee, 1973.

On October 21, Graham said : "This past week I preached in a great Catholic Cathedral, a funeral sermon for a close friend of mine who was a Catholic and they had several bishops and archbishops to participate, and as I sat there going through the funeral Mass that was a very beautiful thing and certainly straight and clear in the gospel I believe. There was a wonderful little priest that would tell me when to stand and when to kneel and what to do".
Traduction libre RFB :

L'Évangélisation : Notre acquis des ancêtres et sa trahison
Brochure, Missions Baptiste du Québec, Publications Ewin

Les lignes suivantes sont un sommaire d'approbation précoce de Billy Graham, d'affinité progressive et d'acceptation courante du Catholicisme Romain. Elles sont extraites de la brochure "Evangelism : Our Birthright and its Betrayal" (L'Évangélisme : Notre acquis des ancêtres et sa trahison) par Wilson Ewin :

Pittsburgh, 1952.

Parlant de la croisade de Graham dans cette ville, le Pittsburgh Sun-Telegraph a mentionné de Graham le 6 septembre, il a dit qu'il a espéré entendre l'une des messes de l'évêque Fulton J. Sheen à la cathédrale St-Paul le demain. Il a ajouté : "Plusieurs des personnes qui ont pris décision pour le Christ lors de nos réunions ont joint l'Église Catholique et nous avons reçu les recommendations des publications Catholiques pour l'intérêt rétabli dans leur Église suivant nos campagnes. Ceci s'est produit aussi à Boston et à Washington. Après tout, l'un de nos buts principaux est d'aider les églises dans une communauté. Si après que nous passions, les églises locales ne sentent pas les effets de ces réunions dans l'adhésion et assistance accrue, alors notre croisade devrait être considérée comme un échec."

New York, 1955.

29 décembre, Billy Graham s'est réuni dans sa suite d'hôtel avec le Dr. James Bennett et le Rév. Jack Wyrtzen. Il a confirmé son intention d'envoyer des convertis de nouveau à l'Église Catholique.

New York, 1956.

Le New York Evening Journal a rendu compte le 18 septembre que Graham a dit : "Alors que nous les enverrons (les convertis) à leurs propres Églises – Catholiques Romains, Protestant ou Juif".

Bonn, 1963.

Le Chicago Times a rendu compte le 8 juin, Graham fait des éloges sur le défunt pape Jean XXIII à Bonn, en Allemagne, et il a ajouté : "J'admire énormément le pape Jean. J'ai ressenti qu'il a apporté une nouvelle ère au monde. C'est mon espoir que les Cardinaux élisent un nouveau pape qui suivra la même ligne que Jean. Ce serait une grande tragédie s'ils choisissaient un homme qui réagirait contre Jean, qui a re-érigé les murs".

New York, 1963.

Le New York Times du 25 octobre a signalé que Billy Graham a dit que l'évêque Catholique de Sao Paulo, au Brésil, s'est tenu auprès de lui dans cette ville pendant sa croisade de 1962 et a béni des convertis de Graham pendant qu'ils s'avançaient en avant.

Belmont, 1967.

Un degré honorifique a été conféré à Graham par les Catholiques Romains au Belmont Abbey College (Université Abbaye de Belmont). Le 22 novembre la Gastonia Gazette a rapporté : "Graham a noté la signification de l'occasion – un moment où les Protestants et les Catholiques pourraient se saluer comme frères. L'Évangile qui a établi cette école et l'Évangile qu'on m'apporte ici ce soir est toujours le chemin du salut".

Rome, 1969.

Newsweek, 23/6/69. Le Rév. Charles Dullea, S.J., Supérieur de l'institut pontifical de la Bible de Rome, a recommandé aux Catholiques d'assister à la croisade de Graham dans ces mots : "Un catholique n'entendra rien d'offencant dans l'autorité de l'enseignement de son église, ni de prérogatives papales ou épiscopales, aucun mot contre la Messe ou les sacrements ou pratique Catholique"."

Minneapolis, 1969.

Le Baptist Bulletin (novembre 1969) signale que le United States Congress on Evangelism (Congrès d'Évangélisation des États-Unis) a été tenu à Minneapolis du 8 au 13 septembre. Billy Graham était le commanditaire et le prêtre, John O'Keefe, un Père Pauliste, a mené les dévotions de jeudi.

Dallas, 1972.

Le Logos, Mai-Juin 1972, signale que la littérature Catholique a été distribuée à l'Explo 72, qui a été co-commandité par Billy Graham. Il a lu dans la partie : "Les vrais Catholiques croient que sous l'aspect du pain et du vin, est réalisé à la consécration de la Messe, le corps très réel du Christ est présent dans le tabernacle de leurs églises."

L'Amérique du Nord, 1973.

Billy Graham a recommandé les livres et la littérature Catholiques à Key 7 (Clef 73). L'un, une biographie du pape Jean XXIII, contenant des centaines de pages sur la dévotion de ce Pape à Mary et aux saints, culte de l'hostie et confiance dans les sacrements pour le salut. Graham l'a annoncé comme "un classique dans la dévotion."

Milwaukee, 1973.

Le 21 Octobre, Graham a dit : "Cette semaine passée j'ai prêché dans une grande Cathédrale Catholique, un sermon funèbre pour un ami près de moi qui était un Catholique et ils ont eu plusieurs évêques et archevêques participant, comme je me suis assis là intervenir allant au travers la Messe funèbre qui était une très belle chose et certainement directement et clairement selon l'Évangile je crois. Il y avait un petit prêtre merveilleux qui me disait quand se tenir debout et quand me mettre à genoux et ce qui à faire".


Wilson Ewin (Sommaire)
Introduction
Son ministère
Quelques unes de ses oeuvres
Adresses pour commander des écrits
Revisions des écrits par autre auteur
Lettres écrites de sa main
Quelques citations de l'auteur
Audio et Vidéo