1:1 ¶
Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, et que nos mains ont touché, concernant la Parole de vie;

1:2
Car la vie a été manifestée, et nous l'avons vue, et nous en rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père, et qui s'est manifestée à nous.

1:3
Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, afin que vous ayez communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père conforme à son Fils JÉSUS-CHRIST.

1:4
Et nous vous écrivons ces choses, afin que votre joie soit parfaite.

1:5 ¶
Or, le message que nous avons reçu de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'en lui il n'y a point de ténèbres.

1:6
Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous n'agissons pas selon la vérité.

1:7
Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de son Fils Jésus-Christ nous purifie de tout péché.

La purification des péchés est une conséquence directe de marcher dans la lumière de la vérité; elle implique la purification des péchés passé, présent et futur.

1:8 ¶
Si nous disons que nous n'avons point de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous.

1:9
Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

1:10
Si nous disons que nous n'avons point de péché, nous le faisons menteur, et sa Parole n'est point en nous.

2:1 ¶
Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un conseiller+ conforme++ au Père, Jésus-Christ le Juste.

+És. 9:5. ++Jn. 14:8-9

2:2
C'est lui qui est la propitiation pour nos péchés; et non seulement en ce qui nous concerne, mais en ce qui concerne aussi pour régler le monde.

Quoique Christ est le sacrifice pour les péchés du monde entier, seulement les élus d’avant la fondation du monde en reçoivent l’efficacité pour être sauvé. Par la règle de la propitiation établi par Christ, les réprouvés sont destinés à rejeter la valeur du sacrifice soit par leur incrédulité, soit par leur fausses doctrines et leur faux évangile.

2:3 ¶
Et par ceci nous savons que nous l'avons connu, savoir, si nous gardons ses commandements.

2:4
Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde point ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui.

2:5
Mais pour celui qui garde sa Parole, l'amour sacrificiel de Dieu est véritablement parfait en lui, et à cela nous connaissons que nous sommes en lui.

Cette assurance nous indique que l’amour de Dieu est basé sur la vérité, car l’amour sans vérité est de la prostitution spirituelle.

2:6
Celui qui dit qu'il demeure en lui, doit aussi marcher comme il a marché lui-même.

2:7 ¶
Frères, je vous écris, non un commandement nouveau, mais un commandement ancien, que vous avez eu dès le commencement; ce commandement ancien, c'est la Parole que vous avez entendue dès le commencement.

2:8
Toutefois, je vous écris un commandement nouveau, ce qui est vrai en lui et en vous, car les ténèbres passent, et la vraie lumière luit déjà.

2:9
Celui qui dit qu'il est dans la lumière, et qui hait son frère+, est encore à présent dans les ténèbres.

+Tous ne sont pas frère; ce n’est pas à cause qu’une personne porte le nom de chrétien qu’elle doit être reconnue comme frère, car il y a plusieurs faux frères.

2:10
Celui qui aime son frère, demeure dans la lumière, et rien en lui ne le fait broncher.

2:11
Mais celui qui hait son frère, est dans les ténèbres, et marche dans les ténèbres, et il ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux.

2:12 ¶
Petits enfants, je vous écris, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom.

2:13
Pères, je vous écris, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Jeunes gens, je vous écris, parce que vous avez vaincu le méchant.

2:14
Petits enfants, je vous écris, parce que vous avez connu le Père. Pères, je vous ai écrit, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Jeunes gens, je vous ai écrit, parce que vous êtes forts, et que la Parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le méchant.

2:15
N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui;

2:16
Car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais du monde.

2:17
Et le monde passe, et sa convoitise; mais celui qui fait la volonté de Dieu, demeure éternellement.

2:18 ¶
Petits enfants, c'est ici la dernière heure; et comme vous avez entendu dire que l'Antichrist vient, il y a dès maintenant plusieurs antichrists+; par où nous connaissons que c'est la dernière heure.

+Sont antichrists tous ceux qui proclament le libre-choix dans le salut, renversant l’Évangile de la Souveraineté de Dieu.

2:19
Ils sont sortis d'entre nous+, mais ils n'étaient pas des nôtres; car s'ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous; mais c'est afin qu'il fût manifesté que tous ne sont pas des nôtres.

+Ne vous trompez point, les antichrists ont toujours une apparence chrétienne, cherchant à attirer les élus dans leurs perversions et leurs fraudes spirituelles (Mt. 7:21-23).

2:20 ¶
Pour vous, vous avez reçu l'onction de la part du Saint, et vous connaissez toutes choses.

2:21
Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce que nul mensonge ne vient de la vérité.

2:22
Qui est menteur, si ce n'est celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l'antichrist, qui nie que le Père est le Fils.

És. 9:5; Jn. 14:8-10; 1Jn. 5:7

2:23
Quiconque nie le Fils, n'a pas non plus le Père; celui qui confesse le Fils, a aussi le Père.

2:24
Que ce que vous avez entendu dès le commencement, demeure donc en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement, demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père.

2:25
Et la promesse qu'il nous a faite, c'est la vie éternelle.

2:26
Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous séduisent.

2:27
Mais l'onction que vous avez reçue de lui, demeure en vous; et vous n'avez pas besoin que personne vous enseigne; mais comme cette même onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable, et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui, selon qu'elle vous a enseignés.

Les élus sont enseignés par l’Esprit, mais les réprouvés sont enseignés par leurs pasteurs et leurs docteurs en théologie (2Ti. 4:3-4).

2:28 ¶
Maintenant donc, petits enfants, demeurez en lui, afin que, quand il paraîtra, nous ayons de la confiance et que nous ne soyons pas confus devant lui à son avènement.

2:29
Si vous savez qu'il est juste, sachez que quiconque pratique la justice, est né de lui.

3:1 ¶
Voyez quel amour le Père nous a témoigné, que nous soyons appelés enfants de Dieu! Le monde ne nous connaît point, parce qu'il ne l'a point connu.

3:2
Bien-aimés, nous sommes à présent enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté; mais nous savons que quand il sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est.

2Th. 1:10

3:3
Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie lui-même, comme lui est pur.

3:4 ¶
Quiconque pèche, transgresse aussi la loi; car le péché est une transgression de la loi.

3:5
Or, vous savez que Jésus-Christ a paru pour enlever nos péchés, et qu'il n'y a point de péché en lui.

3:6
Quiconque demeure en lui, ne pèche point+; quiconque pèche, ne l'a point vu et ne l'a point connu.

+Ro. 6:14

3:7
Petits enfants, que personne ne vous séduise: celui qui pratique la justice, est juste comme lui-même est juste.

3:8
Celui qui pratique le péché, est de l’accusateur; car l’accusateur pèche dès le commencement. Or, le Fils de Dieu a paru pour détruire les oeuvres de l’accusateur.

Col. 2:13-15; Hé. 2:14

3:9
Quiconque est né de Dieu, ne pratique point le péché, parce que le Germe de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu.

3:10
C'est en cela que se révèlent les enfants de Dieu, et les enfants de l’accusateur+. Quiconque ne pratique pas la justice et n'aime pas son frère, n'est point de Dieu.

+1Th. 2:14-16. L’accusateur est la loi, les enfants de l’accusateur sont les Juifs, et leurs œuvres sont la justification par la loi, le mensonge et la persécution des justes.

3:11 ¶
Car le message que vous avez entendu dès le commencement, c'est que nous nous aimions les uns les autres;

3:12
Ne faisons point comme Caïn, qui était la manifestation du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il? Parce que ses oeuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes.

3:13
Frères, ne vous étonnez point si le monde vous hait.

3:14 ¶
Quand nous aimons nos frères, nous connaissons que nous sommes passés de la mort à la vie. Celui qui n'aime pas son frère demeure dans la mort.

3:15
Quiconque hait son frère est un meurtrier; et vous savez qu'aucun meurtrier n'a la vie éternelle demeurant en lui.

3:16
Nous avons connu la charité, en ce qu'Il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères.

+Lu. 22:19; Jn. 15:1,14; 1Co. 11:23-25

3:17
Or, celui qui aurait des biens de ce monde, et qui, voyant son frère dans le besoin, lui fermerait ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeurerait-il en lui?

3:18
Mes petits enfants, n'aimons pas de paroles ni de la langue, mais en action et en vérité.

3:19
Car c'est en cela que nous connaissons que nous sommes de la vérité, et que nous assurerons nos cœurs devant lui;

3:20 ¶
Car si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses.

3:21
Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne point, nous avons de l'assurance devant Dieu.

3:22
Et quoi que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements, et que nous faisons ce qui lui est agréable.

3:23 ¶
Et c'est ici son commandement: que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ, et que nous nous aimions les uns les autres sacrificiellement, comme il nous l'a commandé.

3:24
Celui qui garde ses commandements, demeure en Dieu, et Dieu en lui; et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné.

4:1 ¶
Bien-aimés, ne croyez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits, pour voir s'ils sont de Dieu; car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

4:2
Reconnaissez l'Esprit de Dieu à ceci: tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair, est de Dieu;

4:3
Et tout esprit qui ne confesse pas Jésus-Christ venu en chair, n'est point de Dieu. Or, c'est là celui de l'Antichrist, dont vous avez entendu dire qu'il vient, et qui est déjà à présent dans le monde.

Jn. 8:24,42,44,47. Cette confession est une de la divinité de Christ, du fait que le Fils est conforme au Père, c’est à dire que le Fils et le Père sont un seul ou identique. Le Fils est le Père manifesté dans la chair, l’enveloppe visible du Dieu invisible. Jésus est lui-même le grand JE SUIS, l’Éternel (Jn. 8:58; Ex. 3:14-15). Ce qui nous indique que Dieu est unipersonnel et non point multipersonnel comme l’impliquent les diviseurs de Dieu C’est de cette confession qu’il sagit ici, et non d’une reconnaissance historique sur l’existence du Seigneur Jésus.

4:4 ¶
Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous, est plus grand que celui qui est dans le monde.

4:5
Eux, ils sont du monde, c'est pourquoi ils parlent suivant le monde, et le monde les écoute.

4:6
Nous, nous sommes de Dieu; celui qui connaît Dieu, nous écoute; celui qui n'est point de Dieu, ne nous écoute point: à cela nous connaissons l'esprit de vérité et l'esprit d'erreur.

Jn. 8:47

4:7 ¶
Bien-aimés, aimons-nous sacrificiellement les uns les autres; car la charité vient de Dieu, et quiconque aime, est né de Dieu, et connaît Dieu.

4:8
Celui qui n'aime point, n'a point connu Dieu, car Dieu est amour.

4:9
L'amour sacrificiel de Dieu envers nous a paru en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui.

4:10
En ceci est l'amour, c'est que ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, mais que c'est lui qui nous a aimés et a envoyé son Fils en propitiation pour nos péchés.

4:11
Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.

4:12
Personne n'a jamais vu Dieu: si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est accompli en nous.

4:13
En ceci nous connaissons que nous demeurons en lui et lui en nous, c'est qu'il nous a donné de son Esprit.

4:14 ¶
Et nous avons vu, et nous rendons témoignage que le Père a envoyé le Fils, le Sauveur du monde.

4:15
Quiconque confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.

4:16
Pour nous, nous avons connu et cru l'amour que Dieu a pour nous: Dieu est charité; et celui qui demeure dans la charité, demeure en Dieu et Dieu en lui.

4:17 ¶
En ceci la charité est accomplie en nous, afin que nous ayons confiance au jour du jugement, c'est que nous sommes dans ce monde tels qu'il est lui-même.

4:18
Il n'y a point de crainte dans la charité, mais la parfaite charité bannit la crainte; car la crainte renferme de l'inquiétude, et celui qui craint n'est pas parfait dans la charité.

4:19
Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier.

4:20
Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime point son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas?

4:21
Et nous tenons ce commandement de lui: Que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère.

5:1 ¶
Quiconque croit que Jésus est le Christ, est engendré de Dieu; et quiconque aime Dieu qui l'a engendré, aime aussi celui qui est engendré de lui.

5:2
Nous connaissons en ceci que nous aimons les enfants de Dieu, c'est que nous aimons Dieu, et que nous gardons ses commandements.

5:3
Car ceci est l'amour de Dieu, c'est que nous gardions ses commandements; or, ses commandements ne sont point pénibles,

5:4
Parce que tout ce qui est né de Dieu, surmonte le monde, et ce qui nous fait remporter la victoire sur le monde, c'est notre foi.

5:5
Qui est celui qui a vaincu le monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu?

5:6 ¶
C'est ce même Jésus, le Christ, qui est venu avec l'eau et le sang; non seulement avec l'eau, mais avec l'eau et le sang; et c'est l'Esprit qui en rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité.

5:7
Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, le Père, la Parole, et le Saint-Esprit, et ces trois-là sont indivisible en Jésus.

És. 9:5; Jn. 1:1-2,14,18; 2Co. 3:17

5:8
Il y en a aussi trois qui rendent témoignage sur la terre; l'Esprit, l'eau, et le sang; et ces trois-là se rapportent à un seul Christ.

5:9
Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est d'un plus grand poids; or, c'est là le témoignage que Dieu a rendu de son Fils.

5:10 ¶
Celui qui croit au Fils de Dieu, a le témoignage de Dieu en lui-même; celui qui ne croit point Dieu, le fait menteur, puisqu'il n'a pas cru au témoignage que Dieu a rendu de son Fils.

Nombreux sont ceux qui, comme les Juifs, ne croient pas à ce témoignage que le Fils est le Père manifesté dans la chair, et de ce fait sont rejeté de la vie éternelle. Ils ont spéculés sur sa personne et sur sa nature, ils l’ont disecté et ils en recevrons une juste condamnation.

5:11
Et voici le témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle; et cette vie est dans son Fils.

5:12
Qui a le Fils, a la vie; qui n'a point le Fils de Dieu, n'a point la vie.

5:13
Je vous ai écrit ces choses, à vous qui avez confiance au nom du Fils de Dieu, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, et afin que vous croyiez au nom+ du Fils de Dieu.

+Mt. 28:19; Jn. 8:58; Ex. 3:14-15

5:14 ¶
Et la confiance que nous avons en lui, c'est que, si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous exauce.

5:15
Et si nous savons qu'il nous exauce, quoi que ce soit que nous demandions, nous savons que nous avons de lui les choses que nous avons demandées.

5:16
Si quelqu'un voit son frère pécher d'un péché qui ne mène point à la mort, il priera, et Dieu lui accordera la vie de ceux qui ne commettent pas un péché qui mène à la mort. Il est un péché qui mène à la mort; je ne dis pas de prier pour ce péché-là.

Jn. 8:24; Ga. 3:3; 5:4; Le fait de ne point reconnaître le Fils comme étant le Père éternel, péché qui amène au légalisme, est le péché qui mène les réprouvés dans le châtiment des souffrances éternelles.

5:17
Toute iniquité est péché; mais il est un péché qui ne mène point à la mort.

5:18 ¶
Nous savons que quiconque est né de Dieu, ne pèche point; mais celui qui est né de Dieu, se surveille lui-même, et le malin qui l’accuse ne le touche point.

5:19
Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est plongé dans le mal.

5:20
Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes en ce Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C'est lui JÉSUS qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

5:21
Petits enfants, gardez-vous des fausses représentations de Christ! Amen.