La Bible de Genève 1669
Louys & Daniel Elzevier
(Édition en français actualisé 2005-2006)


LA SECOND ÉPÎTRE DE SAINT JEAN APÔTRE.


ARGUMENT

Cette Épître et la suivante ne sont pas proprement Catholiques, (quoi que mises parmi celles qui le sont) mais elles sont écrites à des personnes particulières, comme il parait de l'inscription. Anciennement quelques-uns ont douté de leur autorité, ou du moins si elles étaient de Saint Jean l'Apôtre, comme il se voit dans Eusèbe Histor. Eccles. liv. 3. chap. 22. Mais à tort ; vu que de matière et de style Matrone et ses enfants, 5 à la persévérance en la charité, et à l'observation des commandements de Dieu ; 7 et les prémunit contre les séducteurs, 8 les exhortant de s'en prendre garde, pour ne pas en être séduits, 10 et de ne pas avoir de communion avec eux pour ne pas participer à leurs péchés, 12 concluant par la déclaration qu'il n'a pas voulu écrire plus au long, parce qu'il espérait de venir lui-même bientôt, 13 et salue cette femme d'honneur de la part des enfants de sa soeur.

1:1
 L'ANCIEN à Dame élue, et à ses enfants, lesquels j'aime en vérité: et non point moi seul, mais aussi tous ceux qui ont connu la vérité:

1:2
A cause de la vérité qui demeure en nous, et qui sera avec nous à jamais.

1:3
Grâce, miséricorde, et paix de par Dieu le Père, et de par le Seigneur Jésus Christ le Fils du Père, soit avec vous en vérité et en charité.

1:4
J'ai été fort réjoui de ce que j'ai trouvé de tes enfants cheminant en vérité: selon que nous avons reçu le commandement du Père.

1:5
Et maintenant, Dame, je te prie, (non point comme t'écrivant un nouveau commandement, mais celui que nous avons eu dès le commencement,) que nous nous aimions l'un l'autre.

1:6
Et c'est ici la charité, que nous cheminions selon ses commandements: et le commandement est, selon que vous avez entendu dès le commencement, que vous cheminez en lui.

1:7
Car plusieurs séducteurs sont entrés au monde, lesquels ne confessent point que Jésus Christ est venu en la chair: un tel est séducteur et Antéchrist.

1:8
Prenez garde à vous-mêmes: afin que nous ne perdions point ce que nous avons fait: mais que nous recevions un plein salaire.

1:9
Quiconque transgresse, et ne demeure point en la doctrine de Christ, n'a point Dieu: celui qui demeure en la doctrine de Christ, a et le Père et le Fils.

1:10
Si quelqu'un vient vers vous, et n'apporte point cette doctrine, ne le recevez point en votre maison, et ne le saluez point.

1:11
Car celui qui le salue, communique à ses œuvres mauvaises.

1:12
Bien que j'eusse plusieurs choses à vous écrire, je ne les ai point voulu écrire avec du papier et de l'encre: mais j'espère de venir vers vous, et de parler bouche à bouche, afin que notre joie soit accomplie.

1:13
Les enfants de ta sœur élue te saluent. amen.


Fin de la seconde Épître de Saint Jean.

Fleuriture