La Bible de Genève 1669
Louys & Daniel Elzevier
(Édition originale 1669)


LE LIVRE
DE
RUTH



ARGUMENT.

Ce livre, qui n'eft qu'une fuite & une dependance de celui des Juges, eft intitulé du nom de Ruth, parce que fon histoire y eft principalement déduite, fçavoir comment à l'occafion de fon premier mariage avec le fils d'Elimelec, elle avoit été convertie de l'idolatrie Payene à la connoiffance & au fervice du vrai Dieu, & qu'en fuite étant venuë du païs des Moabites avec Nahomi fa belle-mere, à Bethlehem de Juda, elle fut remariée à Booz, par une conduite particuliere de la providence Divine, (nonodftant qu'elle étoit payene de naiffance & d'extraction) & ainfi la bis-ayeule du roi David, & confequemment mere felon la chair de nôtre Sauveur & Seigneur Jesus Christ; pour un illuftre miroir de la grace incomprehenfible de Dieu, & pour un prelude de la vocation des Gentils à la communion du Sauveur, qui eft la femence promife. Céte hiftoire concerne le gouvernement des Juges, expliqué au livre precedent, & fe rapporte à un tems fâcheux de famine & de difette en Ifraël. Quelques-uns penfent que Ruth vint à Bethlehem environ l'an du monde 2730. lorsque Thola jugeoit & gouvernoit le peuple de Dieu, peu de tems apres que les Ifraëlites avoyent été reduits à de grandes angoiffes & à une extréme difette de tout par ceux de Madian, comme il eft recité Jug. 6. 4.

CHAPITRE PREMIER.
1:1
 Or avint que du temps que les Juges jugeoyent, il y eut famine au païs. Et un homme de Bethlehem de Juda s'en alla pour fejourner en quelque contrée de Moab, lui & fa femme, & fes deux fils.

1:2
Et le nom de fa femme Nahomi: & les noms de fes deux fils, Mah-lon & Kiljon: ils eftoyent Ephratiens de Bethlehem de Juda: & ils vinrent en la contrée de Moab, & fe tinrent là.

1:3
Or Elimelec mari de Nahomi mourut, & elle refta, elle & fes deux fils:

1:4
Qui prirent pour eux des femmes Moabites, l'une defquelles avoit nom Horpa, & l'autre Ruth: & demeurerent là environ dix ans.

1:5
Ces deux auffi moururent, affavoir Mah-lon, & Kiljon. Ainfi cette femme-là refta feule apres fes deux fils, & fon mari.

1:6
Depuis elle fe leva avec fes belles-filles, pour s'en retourner de la contrée de Moab: car elle entendit en la contrée de Moab, que l'Eternel avoit vifité fon peuple, leur donnant du pain.

1:7
Elle fortit donc du lieu où elle s'eftoit tenuë, & fes deux belles-filles avec elle, & fe mirent en chemin pour retourner au païs de Juda.

1:8
Et Nahomi dit à fes deux belles-filles, Allez retournez chacune en la maifon de fa mere. L'Eternel vous face gratuïté, comme vous avez fait à ceux qui font morts, & à moi.

1:9
Que l'Eternel vous donne à chacune de retrouver repos en la maifon de fon mari: elle les baifa. Mais elles éleverent leur voix, & pleurerent,

1:10
Et lui dirent, Mais pluftoft nous retournerons avec toi vers ton peuple.

1:11
Et Nahomi refpondit, Retournez vous-en, mes filles: pourquoi viendriez-vous avec moi? Ai-je encore des fils en mon ventre, afin que vous les ayez à maris?

1:12
Retournez-vous-en, mes filles, allez-vous-en: car je fuis devenuë trop vieille pour eftre remariée: Quand bien je dirois que j'en aurois quelque efperance, mefme que dés cette nuict je ferois avec un mari, & mefme que j'aurois enfanté des fils:

1:13
Les attendriez-vous jufques à ce qu'ils devinffent grands? differeriez-vous pour eux d'eftre remariées? Non, mes filles: car je fuis en plus grande amertume que vous, d'autant que la main de l'Eternel s'eft defployée contre moi.

1:14
Et elles éleverent leur voix, & pleurerent derechef. Et Horpa baifa fa belle-mere: mais Ruth demeura avec elle.

1:15
Alors Nahomi dit, Voici ta belle-foeur s'en eft retournée à fon peuple, & à fes dieux: retourne-t'en apres ta belle-foeur.

1:16
Mais Ruth refpondit, Ne me prie point de te laiffer, ni de me deftourner arriere de toi: car où tu iras, j'irai: & où tu logeras, je logerai: Ton peuple fera mon peuple, & ton Dieu fera mon Dieu.

1:17
Là où tu mourras, je mourrai, & là je ferai enfevelie: Ainfi me face l'Eternel, & ainfi y adjoufte, fi autre que la mort fait feparation entre toi & moi.

1:18
 Nahomi donc voyant qu'elle s'eftoit refoluë à aller avec elle, defifta de lui en parler.

1:19
Et elles cheminerent toues deux tant qu'elles vinrent à Beth-lehem. Et comme elles furent entrées à Beth-lehem, toute la ville commença à bruire à caufe d'elles, & les femmes dirent, N'eft-ce pas ici Nahomi?

1:20
Et elle leur refpondit, Ne m'appellez point Nahomi: appellez-moi Mara. Car le Tout-puiffant m'a comblée d'amertume.

1:21
Je m'en allai pleine de biens, & l'Eternel m'a fait retourner à vuide. Pourquoi m'appelleriez-vous Nahomi, veu que l'Eternel m'a abbatuë, que le Tout-puiffant m'a affligée?

1:22
Ainfi s'en retourna Nahomi & avec elle Ruthla Moabite fa belle-fille, qui eftoit venuë de la contrée de Moab: & entrerent dedans Beth-lehem au commencement de la moiffon des orges.

CHAP. II.
2:1
 OR le mari de Nahomi avoit un parent homme fort & vaillant, de la famille d'Eli-melec: qui avoit nom Booz.

2:2
Et Ruth la Moabite dit à Nahomi, Je te prie que j'aille aux champs, & je glanerai quelques efpies apres celui envers lequel j'aurai trouvé grace. Et elle lui refpondit, Va, ma fille.

2:3
Elle s'en alla donc & entra en un champ, & glana apres les moiffonneurs. Et advint qu'elle fe rencontra au champ qui appartenoit à Booz, lequel eftoit de la famille d'Eli-melec.

2:4
Or voici venir de Beth-lehem Booz, qui dit aux moiffonneurs, l'Eternel foit avec vous: & il lui refpondirent, l'Eternel te benie.

2:5
Puis Booz dit à fon ferviteur qui avoit charge des moiffonneurs, A qui eft cette jeune fille?

2:6
Le ferviteur qui avoit charge des moiffonneurs, refpondit, & dit, C'eft une femme Moabite, qui eft retournée avec Nahomi de la contrée de Moab:

2:7
Laquelle nous a dit, Je vous prie que je glane, & que j'amaffe quelques poignées apres les moiffonneurs. Eftant donc entrée elle eft demeurée déja depuis le matin jufqu'à cette heure. C'eft là le peu de demeure qu'elle a faite en la maifon.

2:8
Et Booz dit à Ruth, Ma fille, n'as-tu pas entendu? Ne va point glaner en autre champ, & mefme ne fors point d'ici: & ne te bouge point d'ici d'auprés de mes jeunes filles.

2:9
Regarde au champ auquel on moiffonnera, & va apres elles. N'ai-je pas défendu à mes graçons qu'on ne te touche point? & fi tu as foif, va aux vaiffeaux, & boi de ce que les garçons auront puifé.

2:10
Lors elle cheut fur fa face, & fe profterna en terre, & lui dit, Comment ai-je trouvé grace envers toi, que tu me connoiffes, veu que je fuis eftrangere?

2:11
Booz refpondit & lui dit, Tout ce que tu as fait à ta belle-mere, depuis que ton mari eft mort, m'a efté entierement rapporté: comme tu as delaiffé ton pere, & ta mere, & le païs de ta naiffance, & es venuë vers un peuple que tu n'avois point connu ci-devant.

2:12
L'Eternel recompenfe ton oeuvre, & ton loyer foit entier de par l'Eternel le Dieu d'Ifraël, fous les ailes duquel tu t'es venuë retirer.

2:13
Et elle dit, Mon feigneur, que je trouve grace envers toi, car tu m'as confolée, & as parlé felon le coeur de ta fervante: combien que je ne fois à accomparer à une de tes fervantes.

2:14
Derechef Booz lui dit à l'heure du repas, Approche-toi en çà, & mange du pain, & trempe ton morceau au vin aigre: & elle s'affit à cofté des moiffonneurs, & il lui bailla du grain rofti, & elle en mangea, & fut raffafiée, & en ferra de refte.

2:15
Puis elle fe leva pour glaner. Et Booz commanda à fes garçons, difant, qu'elle glane mefmes entre les javelles, & ne lui faites point de honte.

2:16
Davantage vous lui laifferez, comme par mefgarde, quelques poignées: vous les lui laifferez, dis-je, & elle les recueillira, & vous ne l'en tancerez point.

2:17
Elle glana donc au champ jufqu'au foir, & écouït ce qu'elle avoit recueilli, & y eut environ un Epha d'orge.

2:18
Et elle l'emporta, & vint en la ville. Et fa belle-mere vid ce qu'elle avoit glané. Elle tira auffi hors ce qu'elle avoit ferré de refte, apres qu'elle eut efté raffafiée, & le lui donna.

2:19
Alors fa belle-mere lui dit, Où as-tu glané aujourd'hui, & où t'es-tu occupée? Benit foit celui qui t'a fait connoiffance. Et elle declara à fa belle-mere chez qui elle avoit fait cela, & dit, Le nom de l'homme chez lequel j'ai fait ceci aujourd'ui, eft Booz.

2:20
Et Nahomi dit à fa belle-fille, Benit foit-il de par l'Eternel, veu qu'il n'a rien quitté de fa gratuïté envers les vivans & les morts. Derechef Nahomi lui dit, Cet homme nous eft proche parent, & de ceux qui ont le droit de retraict lignager.

2:21
Et Ruth la Moabite dit, Et mefme il m'a dit, Ne te bouge point d'avec les graçons qui m'appartiennent, jufqu'à ce qu'ils ayent achevé toute la moiffon qui m'appartient.

2:22
Et Nahomi dit à Ruth fa belle-fille, Ma fille, il eft bon que tu fortes avec fes jeunes filles, & qu'on ne te rencontre point en un autre champ.

2:23
Elle ne bougea donc d'avec les jeunes filles de Booz, afin de glaner tant que la moiffon de fromens fuft achevée: puis elle fe tint avec fa belle-mere.

CHAP. III.
3:1
 ET Nohami fa belle-mere lui dit, Ma fille, ne te chercherai-je pas repos, afin qu'il foit bien?

3:2
Maintenant donc Booz, avec les jeunes filles duquel tu as efté, n'eft-il pas de noftre parenté? Voici, il vanne cette nuict les orges qui ont efté foulez en l'aire.

3:3
Pourtant lave-toi, & t'oings, & mets tes habillemens fur toi, & defcend en l'air: mais ne te donne point à connoiftre à lui jufqu'à ce qu'il ait achevé de manger & de boire.

3:4
Puis quand il fe couchera, fçache le lieu où il couchera: & entre, & defcouvre fes pieds, & te couche; & il te declarera ce que tu auras à faire.

3:5
Et elle lui refpondit, Je ferai tout ce que tu me dis.

3:6
Elle defcendit donc en l'aire: & fit felon tout ce que fa belle-mere lui avoit commandé.

3:7
Et Booz mangea & beut, & eut fon coeur gai: puis fe vint coucher au bout d'un tas de javelles. Et elle vint coyement, & defcouvrit les pieds d'icelui, & fe coucha.

3:8
Et quand ce vint fur la minuict, cet homme-là s'efpouvanta, & fe retira, & voici une femme couchée à fes pieds.

3:9
Et il lui dit, Qui es-tu? & & elle refpondit, Je fuis Ruth ta fervante: eftend le pan de ta robbe fur ta fervante, car tu as droict de retraict lignager.

3:10
Et il dit, Ma fille, bénite fois-tu de par l'Eternel: Tu as fait cette tienne derrniere gratuïté meilleure que la premiere, de n'eftre point allée apres les jeunes gens foit pauvres, foit riches.

3:11
Or maintenant, ma fille, ne crain point; je te ferai tout ce que tu me diras: car toute la porte de mon peuple fçait que tu es femme vertueufe.

3:12
Or maintenant eft-il bien vrai, que j'ai droict de retraict lignager: mais auffi il y en a un autre qui a droict de retraict lignager, lequel eft plus prochain que moi.

3:13
Paffe ici cette nuict, & quand ce viendra au matin, fi celui-là veut ufer du droict de retraict lignager envers toi, bien, qu'il en ufe: mais s'il ne lui plaift pas d'ufer du droict de retraict lignager envers toi, j'en uferai envers toi: l'Eternel eft vivant. Demeure ici couchée jufqu'au matin.

3:14
Elle demeura donc couchée à fes pieds jufqu'au matin. Puis elle fe leva avant qu'on fe peuft reconnoiftre l'un l'autre. Car il dit, Qu'on ne fçache point que femme aucune ne foit entrée en l'aire.

3:15
Puis il dit, Baille-moi le linge qui eft fur toi, & le tien. Et elle me tint, & il mefura fix mefures d'orge, & les mit fur elle: puis il r'entra en la ville.

3:16
Et elle vint vers fa belle-mere: laquelle dit, Qui es-tu, ma fille? & elle lui declara tout ce qui s'eftoit paffé entre cet homme-là & elle.

3:17
Et dit, Il m'a donné ces fix mefures d'orge: car il m'a dit, Tu ne retourneras point à vuide vers ta belle-mere.

3:18
Et Nahomi dit, Ma fille, demeure ici jufques à ce que tu fçaches comme l'affaire fe terminera: car cet homme-là ne repofera point qu'il n'ait parachevé l'affaire ce jourd'hui.

CHAP. IV.
4:1
 BOOZ donc monta à la porte, & s'y affit: & voici, celui qui avoit le droict de retraict lignager paffoit, duquel Booz avoit parlé: & Booz lui dit, Toi un rel, deftourne-toi de ton chemin, & t'affieds ici. Et il fe deftourna, & s'affit.

4:2
Il prit dix hommes des anciens de la ville, & leur dit, Seez-vous ici: & ils s'affirent.

4:3
Puis il dit à celui qui avoit le droict de retraict lignager, Nahomi qui eft retournée de la contrée de Moab, a vendu la portion du champ qui apprtenoit à noftre frere Eli-melec.

4:4
Et j'ai penfé de tel le faire à fçavoir, difant, Acquier-la en la prefence de ceux qui font ici affis, & en la prefcence des anciens de mon peuple: fi tu la veux racheter par droict de retraict lignager, rechete-: que fi tu ne la veux racheter, declare-le moi, afin que je le fçache: car il n'y en a point d'autre que toi qui la puiffe racheter par droict de retraict lignager, & je fuis apres toi. Il refpondit, Je la racheterai par droict de retraict lignager.

4:5
Et Booz dit, Au jour que tu acquerras le champ de la main de Nahomi, tu l'acquerras auffi de Ruth la Moabite, femme du deffunct, pour fufciter le nom du deffunct fur fon heritage.

4:6
Et celui qui avoit le droict de retraict lignager dit, Je ne le fçaurois racheter pour moi, de peur que je ne diffipe mon heritage: toi, pren pour toi le droict de retraict lignager que j'y ai: car je ne le fçaurois racheter.

4:7
Or cette couftume eftoit de jadis en Ifraël, qu'en cas de droict de retraict lignager & de fubrogation, pour confirmer toute l'affaire, l'homme defchauffoit font foulier, & le donnoit à fon prochain, & cela eftoit pour atteftation en Ifraël.

4:8
Quand donc celui qui avoit le droict de retraict lignager eut dit à Booz, Acquier-le pour toi, il defchauffa fon foulier.

4:9
Et Booz dit aux anciens & à tout le peuple, Vous eftes aujourd'hui tefmoins que j'ai acquis tout ce qui appartenoit à Eli-melec, & tout ce qui eftoit à Kiljon, & à Mah-lon de la main de Nahomi:

4:10
Et que je me fuis auffi acquis Ruth la Moabite, femme de Mah-lon pour femme, pour fufsiter le nom du deffunct ne foit point retranché d'entre fes freres, & de la ville de fon habitation: vous en eftes tefmoins aujourd'hui.

4:11
Et tout le peuple qui eftoit à la porte, & les anciens, dirent, nous en fommes tefmoins. L'Eternel face que la femme qui entre en ta maifon foit comme Rachel, & comme Lea, lesquelles deux ont edifié la maifon d'Ifraël: & te porte vertueufement en Ephrat, & t'acquier nom en Beth-lehem.

4:12
Et de la pofterité que l'Eternel te donnera de cette jeune femme, ta maifon foit comme la maifon de Pharez que Tamar enfanta à Juda.

4:13
Ainfi Booz prit Ruth, qui lui fut ) femme: & il vint vers elle, & l'Eternel lui fit la grace de concevoir, dont elle enfanta un fils.

4:14
Et les femmes dirent à Nahomi, Benit foit l'Eternel qui ne t'a point deftituée aujourd'hui d'un qui euft droict de retraict lignager, duquel le nom foit reclamé en Ifraël.

4:15
Et qu'il te foit pour te faire revenir l'ame, & pour fuftenter ta vieilleffe: car ta belle-fille qui t'aime a enfanté: & elle te vaut mieux que fept fils.

4:16
Lors Nahomi prit l'enfant, & le mit en fon giron, & lui fut pour nourriciere.

4:17
Et les voifines lui donnerent un nom, difant, un fils eft né à Nahomi: & le nommerent Obed. Ce fut le pere d'Ifaï, pere de David.

4:18
Or ce fut ici les generations de Pharez: Pharez engendra Hetfron,

4:19
Et Hetfron engendra Ram, & Ram engendra Hamminadab,

4:20
Et Hamminadab engendra Nahaffon, & Nahaffon engendra Salmon,

4:21
Et Salmon engendra Booz, & Booz engendra Obed,

4:22
Et Obed engendra Ifaï, & Ifaï engendra David.


Fin du livre de Ruth.

Fleuriture