La Bible de Genève 1669
Louys & Daniel Elzevier
(Édition en français actualisé 2005-2006)


L'ÉPÎTRE DE SAINT PAUL APÔTRE À TITE.

1:1
 PAUL serviteur de Dieu, et Apôtre de Jésus Christ, selon la foi des élus de Dieu, et la connaissance de la vérité, qui est selon la piété:

1:2
Sous l'espérance de la vie éternelle, laquelle Dieu qui ne peut mentir a promise devant les temps éternels:

1:3
Mais il l'a manifestée en son propre temps, à savoir sa Parole, par la prédication qui m'est commise, par le mandement de Dieu notre Sauveur.

1:4
A Tite mon vrai fils, selon la foi commune entre nous: grâce, miséricorde, et paix, de par Dieu notre Père, et de par le Seigneur Jésus Christ notre Sauveur.

1:5
La cause pour laquelle je t'ai laissé en Crète, c'est afin que tu poursuives de dresser en bon ordre les choses qui restent, que tu établisses des Anciens de ville en ville, suivant ce que je t'ai ordonné:

1:6
 A savoir s'il y a quelqu'un qui soit irrépréhensible, mari d'une seule femme, ayant des enfants fidèles, non accusés de dissolution, ou qui ne se puissent ranger.

1:7
Car il faut que l'Evêque soit irrépréhensible, comme dispensateur de la maison de Dieu, non adonné à son sens, non colère, non sujet au vin, non buteur, non convoiteux de gain déshonnête:

1:8
Mais hospitalier, amateur des gens de bien, sage, juste, saint, continent:

1:9
Retenant ferme la Parole fidèle qui est selon instruction, afin qu'il soit suffisant, tant pour admonester par la saine doctrine, que pour convaincre les contredisant.

1:10
Car il y en a plusieurs qui ne se peuvent ranger, causeurs et séducteurs d'esprits: principalement ceux qui sont de la Circoncision: auxquels il faut fermer la bouche:

1:11
Qui renversent les maisons toutes entières, enseignants pour gain déshonnête ce qu'il ne faut point.

1:12
Quelqu'un d'entre eux, étant leur propre prophète a dit, Les Crétois sont toujours menteurs, mauvaises bêtes, ventres paresseux.

1:13
Ce témoignage est véritable: pour cette cause reprends les vivement, afin qu'ils soient sains en la foi:

1:14
Ne s'adonnant point aux fables judaïques, et aux commandements des hommes qui se détournent de la vérité.

1:15
Toutes choses sont bien pures à ceux qui sont purs: mais rien n'est pur aux souillés et aux infidèles, au contraire leur entendement et leur conscience sont souillés.

1:16
Ils sont profession de connaître Dieu, mais ils le renient par oeuvres: vu qu'ils sont abominables et rebelles, et réprouvés à toute bonne oeuvre.

2:1
 MAIS toi propose les choses qui conviennent à la saine doctrine.

2:2
Que les hommes anciens soient sobres, graves, bien rassis, sains en la foi, en charité, et en patience.

2:3
Pareillement que les femmes anciennes soient d'une contenance convenable à la sainteté, non médisantes, non sujettes à beaucoup de vin, enseignant ce qui est bon: 4 Afin qu'elles instruisent les jeunes femmes à entre modestes, à aimer leurs maris, à aimer leurs enfants:

2:5
A être sages, pures, gardant la maison, bonnes, sujettes à leurs propres maris: afin que la parole de Dieu ne soit point blâmée.

2:6
Semblablement exhorte les jeunes hommes à être modérés.

2:7
Te montrant toi-même en toutes choses pour patron de bonnes oeuvres, montrant incorruption en doctrine, gravité, intégrité:

2:8
Parole saine, et qu'on ne puisse condamner: afin que celui qui est contraire, soit rendu confus, n'ayant rien à dire de mal de vous.

2:9
Que les serviteurs soient sujets à leurs maîtres, leur complaisants en toutes choses, non contredisant:

2:10
Ne soustrayant rien, mais montrant toute fidélité: afin qu'ils rendent honorable en toutes choses la doctrine de Dieu notre Sauveur.

2:11
Car la grâce de Dieu salutaire à tous hommes, est clairement apparue:

2:12
Nous enseignant qu'en renonçant à l'impiété et aux mondaines convoitises, nous vivons en ce présent siècle, sobrement, justement, et religieusement:

2:13
Attendant la bienheureuse espérance et l'apparition de la gloire du grand Dieu, qui est notre Sauveur Jésus Christ:

2:14
Lequel s'est donné soi-même pour nous, afin qu'il nous rachetât pour lui être un peuple péculier, adonné aux bonnes oeuvres.

2:15
Propose ces choses, et admoneste, et reprends avec toute autorité de commander: que personne ne te méprise.

3:1
 ADMONESTE les qu'ils soient sujets aux Principautés et Puissances, qu'ils obéissent aux Gouverneurs, qu'ils soient prêts à toute bonne oeuvre:

3:2
Qu'ils ne médisent de personne, qu'ils ne soient point querelleux, mais bénins, et montrant toute débonnaireté envers tous hommes.

3:3
Car nous étions aussi autrefois insensés, rebelles, abusés, servants à diverses convoitises et voluptés, vivants en malice et envie, dignes d'être haïs, et nous haïssant l'un l'autre.

3:4
Mais quand la bénignité et l'amour de Dieu notre Sauveur envers les hommes est clairement apparue, il nous a sauvés:

3:5
Non point par oeuvres de justice que nous eussions faites, mais selon sa miséricorde, par le lavement de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit: 6 Lequel il a épandu abondamment en nous par Jésus Christ notre Sauveur:

3:7
Afin qu'ayant été justifiés par sa grâce, nous soyons héritiers selon l'espérance de la vie éternelle.

3:8
Cette parole est certaine, et je veux que tu affirmes ces choses, afin que ceux qui ont cru à Dieu, aient soin de s'appliquer principalement aux bonnes oeuvres: voila les choses qui sont bonnes et utiles aux hommes.

3:9
Mais réprime les folles questions, et généalogies, et contentions, et débats de la Loi: car ils sont inutiles et vains.

3:10
Rejette l'homme hérétique, après la première et seconde admonition:

3:11
Sachant que celui est tel est renversé, et péché étant condamné par soi-même.

3:12
Quand j'enverrai vers toi Artemas ou Tychique, diligente-toi de venir vers moi à Nicopolis: car j'ai délibéré de faire là mon hiver.

3:13
Accompagne soigneusement Zenas Docteur de la Loi, et Apollos, afin que rien ne leur défaille.

3:14
Et que les nôtres aussi apprennent à s'appliquer principalement aux bonnes oeuvres, pour les usages nécessaires, afin qu'ils ne soient point sans fruit.

3:15
Tous ceux qui sont avec moi te saluent. Salue ceux qui nous aiment en foi. Grâce soit avec vous tous. Amen.


Fin de l'Épître de Saint Paul à Tite.

Fleuriture