Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
214 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13585Membres
1389Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Bible Drupal

Publicité point liée à GoDieu.com

À la mémoire d'un Grand homme de Dieu, A.R. Kayayan-1


février 18, 2011 par GoDieu


Historique

Le ministère de Foi et Vie Réformées a son origine dans le travail accompli par le pasteur A.R. Kayayan (1928-2008): il a commencé à diffuser au Québec des programmes radiophoniques en langue française dès 1969. Voici un aperçu sur la vie et le travail du pasteur A.R. Kayayan.

Le pasteur Aaron R. Kayayan est né le 24 janvier 1928 dans la banlieue d'Athènes (Grèce), troisième enfant de rescapés du génocide perpétré par les Turcs ottomans envers le peuple arménien entre 1915 et 1922. Les propres études de théologie de son père dans un séminaire américain protestant en Turquie avaient été interrompues par ces événements tragiques pendant lesquels onze membres de la famille furent brutalement assassinés. Le jeune Aaron grandit dans une famille chrétienne, ayant reçu la vocation missionnaire dès l'âge de 5 ans et ne s'en étant jamais départi, comme il l'a dit plus tard à sa famille à plusieurs reprises. La seconde guerre mondiale et l'occupation de la Grèce par les armées allemandes interrompirent à leur tour ses études secondaires et il ne put bénéficier d'une scolarité normale, malgré ses grandes aptitudes et sa soif intense de lectures. Immédiatement après la guerre, un coup d'état communiste perpétré au nord de la Grèce, où la famille Kayayan s'était réfugiée pour échapper à la famine durant ces années de guerre, réduisit à néant ses espoirs de retourner à l'école.

Ce n'est que vers 1950 qu'il réussit à passer l'équivalent du baccalauréat, ayant appris l'anglais, puis le français, par lui-même. Il parvint à se faire inscrire dans un institut biblique situé dans les environs de Lausanne en Suisse, où il suivit une formation de trois ans, complétée par un séjour d'un an dans une faculté protestante de théologie à Zürich. C'est à Lausanne qu'il rencontra celle qui allait devenir sa compagne et collaboratrice fidèle, Carmen Garrofe, venue elle-même de Catalogne (au nord-est de l'Espagne) pour étudier au sein du même institut. Mariés en 1956, ils poursuivirent leurs études de théologie en France, à la faculté libre d'Aix-en-Provence, où ils découvrirent l'œuvre de Jean Calvin et adoptèrent la foi réformée grâce aux théologiens néerlandais qui y enseignaient.

Après un premier et bref poste pastoral auprès d'une communauté arménienne dans la banlieue de Marseille, le pasteur A.R. Kayayan desservit plusieurs paroisses réformées dans le sud de la France (Pyrénées puis vallée du Rhône), avant de monter en Paris en 1966 avec sa famille (deux garçons, Alain et Éric, étaient nés entre 1958 et 1960; Alix, leur fille, naitrait à Paris en 1971). Il fut pasteur de l'Église réformée de Paris-Belleville entre 1966 et 1976, et s'engagea très vite dans une action de renouveau réformé pour contrer les tendances libérales croissantes au sein du Protestantisme français. Il multipliait aussi les contacts avec des réformés étrangers, notamment néerlandais, américains et sud-africains, assistant à de nombreuses conférences réformées internationales.

Dès 1969, il avait été approché par l'organisme missionnaire américain "The Back to God Hour" (L'heure du retour à Dieu) en vue de produire des messages radiophoniques destinés à la province francophone du Québec, au Canada. En 1976, le BTGH, chapeauté par l'Église Chrétienne Réformée en Amérique du Nord, lui demandait d'entrer à plein temps dans ce ministère et il accepta cet appel, tout en restant à Paris. Le ministère radiophonique en langue française s'étendit à la France, puis progressivement, par la voie des ondes courtes, à l'Afrique francophone, notamment grâce au soutien de réformés sud-africains. Des organismes radiophoniques chrétiens internationaux tels que TransWorldRadio, Radio Feba et Radio Elwa devenaient de fidèles partenaires de "Perspectives Réformées" pour la diffusion de l'Évangile en Afrique centrale, de l'est et de l'ouest. La production régulière et intense de littérature destinée à équiper les pasteurs, anciens, évangélistes et tous les croyants, de nombreuses visites en Afrique — notamment dans l'ex-Zaïre — complétaient ce ministère mené conjointement par Aaron et Carmen Kayayan. En 1982 les Kayayan, accompagnés de leur fille, rejoignaient l'équipe du BTGH (Back To God Hour) dans la banlieue de Chicago aux États-Unis afin d'y continuer le ministère de Perspectives Réformées au sein même de l'Église Chrétienne Réformée en Amérique du Nord (CRCNA - Christian Reformed Church in North America - Burlington, Ontario, Canada). La correspondance avec les auditeurs et les visites en Afrique s'intensifiaient, de même que la production d'émissions pour la télévision. Un des fruits de cette activité intense et visionnaire fut, en 1984, la fondation de l'Église Réformée Confessante au Zaïre, avec le soutien de la RCUS (Reformed Church in the United States). D'autres églises réformées verraient le jour en Afrique francophone suite à ce ministère, notamment au Bénin et au Togo.

Après sa retraite officielle du BTGH en 1992 (à l'âge de 64 ans), le pasteur Aaron Kayayan allait se tourner vers son propre peuple, les Arméniens, et commencer un ministère d'évangélisation réformée dans sa langue natale: Havadk Yev Guiank (Chrétiens pour l'Arménie). À l'aide de collaborateurs fidèles et compétents à Gyumri (seconde ville de la république d'Arménie) et d'un comité de soutien réformé inter-dénominationnel basé aux États-Unis, de nombreuses émissions radiophoniques ainsi que plusieurs publications — en particulier une revue trimestrielle de grande qualité — allaient être produites, accompagnées de visites régulières sur cette terre chère à celui qui ne l'avait jamais visitée avant l'âge de 65 ans (son dernier voyage sur la terre arménienne datant de 2005, il avait alors 77 ans). Jusqu'à l'âge de 80 ans, et en dépit de problèmes de santé de plus en plus préoccupants, Aaron Kayayan a travaillé sans relâche à la propagation de la foi réformée sur la terre de ses ancêtres, accomplissant une œuvre importante reconnue par de nombreux Arméniens aussi bien en Arménie même que dans la diaspora, en particulier dans le Caucase et en Russie.

Durant toute la durée de son ministère, le pasteur Kayayan a brûlé d'une intense passion de partager l'Évangile du Royaume avec ceux qui ne le connaissaient pas, étant animé jusqu'au bout d'une grande énergie pour accomplir cette tâche urgente. Le 12 mai 2008, dans les premières heures de la matinée, le pasteur Aaron Kayayan a été rappelé à Dieu, étant décédé des suites d'une hépatite contractée quelque trente ans auparavant, lors de l'un de se voyages missionnaires au Congo. Il laisse derrière lui son épouse Carmen, sa sœur aînée, ses trois enfants et plusieurs petits enfants.

Il est enterré au cimetière Winchester de la ville de Grand Rapids, dans l'état du Michigan aux États-Unis.

SOLI DEO GLORIA: À Dieu seul la gloire!


Le pasteur A.R. Kayayan est venu à la foi réformée au travers des écrits de Jean Calvin,
découverts durant ses études à la faculté de théologie réformée d'Aix-en-Provence.


Le pasteur A.R. Kayayan pendant un enregistrement radiophonique
de Perspectives Réformées.


Carmen Kayayan organisait l'envoi de livres et de documentation
aux auditeurs de Perspectives Réformées et répondait personnellement
aux lettres de nombreuses femmes africaines. Elle participait également
à la production de programmes pour la télévision.

Je vous présente ici un des nombreux articles du pasteur Kayayan dans l'espérance que vous puissiez apprécier l'œuvre formidable de ce grand homme de Dieu. Son message est en grande partie ce que je lui avait écrit dans ma première lettre qui le motiva à venir me rencontrer personnellement.
Jean leDuc


_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2017 GoDieu.com - Tous droits réservés