Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
192 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1524Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Démon-cratie-4


avril 29, 2018 par GoDieu

 

Les parasites de la société

Généralement les rejetés de la société, sont les pauvres; tellement que nous pouvons dire: «si la nécessité est la mère de l'invention, la pauvreté est la mère des rejetés». Qu'il existe différentes catégories de rejetés est incontestable. La société les appelle des criminels, mais la Bible les appelle des pécheurs, comme tous le sont sans exception, selon qu'il est écrit: «Il n'y a point de juste, pas même un seul. Nul n'est intelligent; nul ne cherche Dieu. Tous sont égarés, tous sont pervertis; il n'en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul» (Romains 3:10-12). Aujourd'hui dans notre monde dit civilisé et illuminé, notre système de Démocratie a créé une nouvelle distinction de rejetés considérés comme les pires indésirables d'une société: les malheureux réduits à dépendre de l'AIDE-SOCIALE. Dépersonnalisé par les Élites politiques qui exercent l'autorité, ceux-ci sont traité pire que des animaux par les agences du Gouvernement qui en font les esclaves de la société; par les soi-disant "bons citoyens"; et honteusement, par ceux qui ont l'audace de se dire chrétiens.

On classifie les assistés sociaux injustement et peut être même envieusement, comme des parasites de la société qui délibérément et effrontément vivent au crochet d'autrui; lorsqu'en réalité, ce sont les politiciens qui en sont les parasites et qui ont créés la situation déplorable dans laquelle se trouve les défavorisés. Les assistés-sociaux sont montrés du doigt et méprisés par les Élites et ceux de la classe moyenne. L'opinion publique les écrase; ils savent qu'ils sont devenus un objet de dégoût pour leurs semblables. Plusieurs de ces infortunés vivent dans des conditions de vie les plus abjectes, à cause qu'ils sont poussés dans une existence honteuse et dégradante propice aux crimes et aux péchés. Il n'y a aucun doute que dans notre société démocratique, les pauvres sont discriminés et n'ont aucun droit ni aucune protection. En effet, ici même au Canada qui se veut le champion des droits de la personne, les droits des pauvres ne sont même pas enchâssés dans la loi (Journal "Le Droit", Samedi 4 Janvier, 1997). Ainsi les politiciens ou "poli-ti-chiens", comme dit un artiste québécois, rendent le pauvre responsable de sa situation pour éviter que les gens questionnent les structures sociales et économiques qui font du défavorisé un être non productif. En fait, le plus grand crime de la société n'est pas le meurtre ou le viol, mais la pauvreté. Celui qui a commis un meurtre est mis en prison, souvent seulement pour quelques années, où il est logé, chauffé, nourri, couché, habillé gratuitement. Mais le pauvre a de la difficulté à se loger convenablement, même souvent il est refusé ce droit essentiel à son existence et se retrouve sur la rue. Il se procure sa nourriture de peine et misère et souvent il doit s'en passer. Il porte des vêtements qui sont parfois tellement usés qu'ils tombent en lambeaux. Il est délaissé aux inquiétudes constantes d'être sans revenu, tout en étant harcelé par le gouvernement pour payer ses impôts sous peines d'être enlevé ses piètres moyens d'existence. En hiver, plusieurs de ceux qui n'ont pu résister et qui ont été complètement abandonnés sont retrouvés mort sur la rue, gelés par le froid.

Le combat de simplement exister dans une société corrompue, déboussolée et spirituellement en banqueroute; porte les plus tenaces des rejetés à la rébellion et à la révolution pour survivre. Ceci ne peut être autrement, car le Gouvernement n'est que la structuration systématique de l'injustice de l'homme qui s'est rebellé contre Dieu. «Puisque le cœur de l'homme est tortueux par-dessus tout, et désespérément malin» (Jérémie 17:9), il est évident que le Gouvernement récolte ce qu'il sème et que la Démocratie est plutôt une "Démon-cratie", un système où règne les démons d'un État. Le Dictionnaire Grec-Français de J. Planche, nous dit que le mot "Démon" ou "Daimon" signifie: «un esprit qui, suivant les idées des anciens, présidait à la destinée d'un homme, d'une ville, d'un État: le Démon, le Diable»; tant qu'à "cratie", ce terme vient de "Kratos" et signifie: «force, dureté, violence, empire, et domination». Nous ne nous faisons donc plus aucune illusion face au Gouvernement de ténèbres qui domine sur nous et se veut le maître de notre destin. Nous le reconnaissons comme ennemi de Dieu, antichrétien, et adversaire de la liberté de la Grâce en Christ.

Ainsi nous dit A.R. Kayayan, (Révolution ou Rédemption):

«Il est vrai que le refus du mal comme une fatalité inévitable et la révolte contre les maux qui accablent les hommes et les injustices dont ils sont victimes, peuvent être parfois la seule attitude correcte et courageuse».

«Jusque dans les plus hautes régions de l'échelle sociale se pratiquent les plus honteuses énormités», disait le grand prédicateur C.H. Spurgeon, (Revue "Le Phare", février 1978), qui ajoute:

«Des hommes de grand nom, de grande naissance, influents, haut placés, qui appartiennent à ce qu'on appelle les classes supérieures de la société et qui habitent de somptueuses demeures, ont causé la perte de plusieurs malheureuses créatures».

Kayayan continu en nous indiquant des faits indéniables que nous voyons se révéler de plus en plus:

«Un certain nombre de professionnels de la justice, depuis les préposés à l'ordre public, en passant par les avocats médiocres jusqu'à ceux qui occupent les plus hautes fonctions, semblent se serrer les coudes pour créer des conditions favorables au désordre et à l'insécurité».

Il est évident aujourd'hui que nos dirigeants politiques sont loin d'être dignes de confiance. En effet, nous apprenons davantage, comme nous l'avons déjà mentionné, qu'il n'y a rien de plus menteur, de plus hypocrites, de plus rapaces, de plus subtils, de plus corrompus que les politiciens élus par un peuple complètement égaré de la vérité. Rousas John Rushdoony, (Christianity and the State), Théologien Réformé contemporain de Californie, en reconnaît la vérité en affirmant d'une manière très lucide à savoir que:

«La vie politique est le domaine par excellence du mensonge».

Ce qui fait qu'un politicien est nul autre que l'enfant de son père, le Diable, qui est le père du mensonge (Jean 8:44); et que l'État est un mensonge ainsi que sa fondation démocratique.

Rushdoony affirme solidement que

«l'État moderne est antichrétienne dans son origine, sa conception et son administration».

Regardant toute cette corruption, on aurait tendance à croire que nos dirigeants cherchent leur plaisir dans le malheur et la misère de ceux qu'ils dirigent. Choses certaines, ils ne dirigent pas le peuple vers le ciel, mais vers le plus profond de l'enfer où leur maître les attend. Selon le Dr. Kurt E. Koch, (Le Jour "X"), nos dirigeants qui, de plus en plus font preuve de Dictateur

«ont en commun le souci particulier de passer au moule de leurs idées les peuples qu'ils gouvernent».

Mais le chrétien authentique refuse de se laisser endormir par ces charlatans, artisans de fables astucieuses qui causent le désordre et l'insécurité. Il tolère le gouvernement comme un corps mort en décomposition dont la puanteur s'accentue de plus en plus dans les plus hauts échelons de cette charogne politique.

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés