Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
246 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Endurcissement et aveuglement judiciaire-6


octobre 5, 2017 par GoDieu

 

La Bible devient la plus grande malédiction

La Bible elle-même, la plus grande bénédiction que l'homme a pu recevoir de Dieu, peut devenir la plus grande malédiction entre les mains des réprouvés qui abusent son contenu et l'interprètent à leur façon pour supporter leurs fausses doctrines afin de se faire une renommée. Même que de nombreuses versions et traductions ont été falsifiées et déformées par des imposteurs d'une orthodoxie captieuse (voir: La Bible authentique quelle version?; Nos bibles modernes falsifiées; La Septante Mythique; La Bible des réformateurs et les instruments d'amputation; Versions et révisions de la Bible; Historique du Texte Reçu Grec). Il est étrange de dire que la Bible, qui est la plus grande bénédiction, devienne la plus grande malédiction, mais tristement tel est le cas de nos jours. La Bible, Parole de Dieu, est devenue «paroles de traducteurs», et quoique ces derniers sont supposés être qualifiés académiquement et ecclésialement, ils sont loin d'être au-dessus de tous soupçons. En fait, la plupart ne sont pas réellement chrétiens, ils en portent seulement le nom. Mentionnons, comme exemple, le théologien Louis Segond dont la Bible est la plus populaire parmi les français. Ce scélérat ne croyait même pas en la divinité de Christ et sa traduction de la Bible ne peut faire autrement qu'en porter l'influence. Que pensez aussi de John Nelson Darby, ancien anglican et faux prophète qui contribua à développer la fausse doctrine du millénium et celle de l'enlèvement de l'Église. Cette contagion doctrinale, surtout celle de l'enlèvement qui est issue du spiritisme, a occasionnée de sévères répercussions dans le monde, ce qui a donné de l'importance à sa traduction de la Bible qui a été faite à partir de manuscrits défectueux et corrompus. Mentionnons aussi que toutes les traductions modernes de la Bible sont déterminées et approuvés officiellement par des conseils d'églises, dont plusieurs membres sont des catholiques qui agissent comme agents du Vatican afin d'assurer qu'elles demeurent dans les principes de l'orthodoxie, ce qui convient aussi au protestantisme et à la mouvance évangélique. Depuis le temps de la Réformation qui nous a donnée la Bible d'Olivétan, la Bible de l'Épée de Calvin, la Bible de Genève, la Bible Martin, la Bible Ostervald, la Bible Lausanne de M. Matter, aucune autre traduction fidèle des originaux à partir du Texte Massorétique Hébreu et du Texte Reçu Grec ne fut entreprise. Il a fallu attendre environs 400 ans afin qu'on puisse en avoir une en termes modernes qui parue sous le nom de «Bible de Machaira 2016», traduction non-stéréotypée qui ne suit pas le courant traditionnel de l'orthodoxie, ni les principes conventionnels ou académiques habituels de transposer un texte d'une langue dans une autre. La traduction de la Machaira 2016, qui en surprend beaucoup par ses nouveautés, est basée strictement sur la direction de la souveraineté absolue de notre Admirable Esprit des vivants, le Seigneur Jésus. Elle ne prétend pas à la perfection, mais se préoccupe de rendre le texte des originaux le plus précis que possible en langue française, ce qui n'est pas apprécié des ennemis de La Vérité.

La Bible toute entière est «La Parole prophétique» inspirée de Dieu, mais seulement dans la mesure que ses traductions sont fidèles au sens des originaux. Le prophète était une personne à qui Dieu révélait sa Parole, soit par une inspiration de l'Esprit, soit par une vision ou un songe, afin de la communiquer à celui ou ceux à qui elle est destinée: un peuple, un individu, un groupe de personne, une église. Le prophète était le héraut de Dieu, celui qui dans un premier temps se tenait comme une sentinelle, qui veillait, pour écouter ce que Dieu va dire, puis dans un second temps va se tenir devant ceux à qui la Parole est destinée pour la leur communiquer: «Je me tiendrai en sentinelle à mon poste, et je me placerai sur la forteresse, et j'observerai pour voir ce qu'il me dira...» (Habacuc 2:1). Le prophète était celui que Dieu envoyait avec un message qu'Il lui a préalablement révélé. Dans l'Ancienne Alliance Dieu envoyait régulièrement ses prophètes à son peuple, ou a un roi ou a une personne en particulier, dans le but de délivrer un message important pour encourager, reprendre, avertir. Dans la Nouvelle Alliance des prophètes sont établis provisoirement par Dieu pour la naissance de l'Église, son appel à renaître, don et ministère qui après fut retiré lorsque son but fut accomplit. Le prophète était une personne animée par le souffle du Tout Puissant, celui ou celle qui avait l'œil ouvert sur la révélation divine, et l'oreille sensible à la Parole de Dieu. C'était quelqu'un qui était revêtu (oint), rempli, inspiré, par le «Ruah»: le Souffle Divin, l'Esprit de Dieu. D'une manière générale prophétiser c'était transmettre un message reçu de Dieu, le prophète était dans ce sens «le porte parole de Dieu». De nos jours la Bible elle-même remplace le don de prophète et le ministère de la prophétie, car elle les contient tous, et l'Esprit de Christ en ses élus est celui maintenant qui directement instruit et dirige les siens dans la compréhension de ses révélations (Jean 14:26; 1 Jean 2:27).

Nous ne devons pas être étonné de voir chaque dénomination dites chrétiennes vouloir instaurer sa propre autorité au lieu d'écouter attentivement ce que dit L'ESPRIT DES VIVANTS dans la Bible; et cela plonge leurs membres dans les ténèbres spirituelles qui est le chemin de la mort. À vrai dire ils ne peuvent faire autrement puisqu'ils n'ont pas l'Esprit de Christ en eux, mais seulement un esprit de contrefaçon et de prétention. Plusieurs, de nos jours, sont témoins de manipulations mentales et bibliques au sein des prétendues églises, par des professionnels en techniques de programmations doctrinales qu'on nomme des pasteurs. Dans les églises traditionnelles comme évangéliques on rapporte toutes sortes d'abus, physiques et spirituels, surtout dans les milieux baptistes, pentecôtistes et charismatiques, particulièrement ceux de la troisième vague où nous retrouvons toutes sortes d'exagérations doctrinales obscures, pour ne pas dire psychiques et diaboliques. Dans les milieux traditionnels comme chez les Baptistes et les Réformés, la pression de groupe, l'intimidation, et l'influence de la pédanterie académique font leurs ravages parmi les ignorants et les crédules qui deviennent rapidement les pantins d'une théologie captieuse dite orthodoxe planifiée depuis des siècles afin d'en séduire le plus grand nombre.

Chaque église s'efforce de sélectionner certains versets de la bible pour fonder ses enseignements auxquels elle est fortement attachée et le reste des versets bibliques est négligé. Si c'est une des raisons pourquoi nous avons cette grande division autour de la Bible et autour de CHRIST, ce n'est pas la seule ni est-ce la principale comme nous allons voir plus loin. Ainsi chaque église avec ses enseignements préférés et séduisants, trompent ses membres en leurs faisant croire qu'ils sont sauvés, lorsque c'est complètement le contraire. Mais L'ADMIRABLE ESPRIT DES VIVANTS tient son plan parfaitement pour sauver ses élus, et ses élus seuls, qui sont cachés dans le monde: «le royaume de DIEU est caché dans un champ, et ce champ c'est le monde» (Matthieu 13:38,44). Ce sont tous ceux qui sont sauvés, c'est-à-dire les élus ou enfants de la promesse, qui forment la vraie église incorruptible dans Matthieu 16:18, la seule et unique qui est bâtie sur CHRIST lui-même, la Pierre Vivante, la principale du coin (1 Pierre 2:4-7). Le vrai croyant doit se poser la question suivante: QUI DÉTIENT LA VÉRITÉ? La Bible ou les enseignements d'une église locale? Cette question qui est relativement simple à répondre, prend une autre dimension lorsque nous l'appliquons à des individuels. Soyons clairs sur cela, personne et absolument personne ne possède la vérité, au contraire c'est la vérité même qui nous possède et cela s'applique strictement à ceux qui ont été élus en Christ avant la fondation du monde. Ce qui veut dire que les exclus en n'ont qu'une approximation charnelle imprécise avec laquelle ils érigent leurs fausses doctrines, se croyant être dans la vérité à cause de la séduction de leur nature humaine déchue qui les poussent inévitablement à rechercher une spiritualité qui n'est qu'une contrefaçon de la réelle.

Un grand nombre d'enseignants bibliques, par leur mauvaise interprétation de Jean 3:16, enseignent que CHRIST est mort pour tout le monde; ce qui est contraire à l'enseignement réel de l'Évangile qui se trouve dans la Bible. Or le mot «monde» ou «cosmos» en Grec, n'a pas ce sens universel pour désigner tous les êtres humains sur la face de la terre, il signifie plutôt «la disposition» ou «l'agencement» des choses dans un contexte donné, et ici il s'applique clairement au temps de la disposition des ordonnances de la loi et de la justification par les œuvres. Que «Dieu a tant aimé le monde» signifie littéralement à partir du Grec que «Dieu s'est tellement résigné pour cette disposition de la loi qu'il s'est donné lui-même comme Fils...». En aucune façon s'agit-il ici du salut de tous les hommes, si seulement ils le veulent. Le problème ici est que les imposteurs humanisent Dieu, ils le baissent à leur niveau et s'imaginent que son amour est un amour sentimental comme chez les humains. Mais d'après la révélation des Saintes-Écritures, l'amour de Dieu ou «agapé» est plutôt une attitude de renoncement ou de résignation, c'est-à-dire «un sacrifice». Tel est le sens réel du passage de Jean 3:16, aucune autre interprétation n'est possible à moins d'en tordre le sens comme font les sectes évangéliques. Mais il y a plus, car en comparant ce passage populaire avec Jean 18:36; Luc 17:20,21; Matthieu 13:38,44; Jean 17:6,9; Jean 6:37; Jean 1:10-13; Deutéronome 7:6-7; nous comprenons que DIEU a choisi son peuple, ses élus, dès avant la fondation du monde (Éphésiens 1:3-5; 2 Thessaloniciens 2:13-17). En d'autres mots, c'est Dieu qui décide du salut de ceux qu'il a choisi, ce n'est pas les hommes qui décident d'êtres sauvés. Les hommes peuvent seulement se sauver de Dieu et de la vérité, et cela est un fait indéniable.

Mais les églises, ou plutôt les prétendues églises car elles sont toutes fausses et cela sans exception, refusent d'aborder ce sujet pour éviter d'avoir des ennuis avec ceux de leurs membres qui tenteraient de chercher des éclaircissements, se réveillant ainsi à la vérité, ce qui serait un danger pour exposer leurs faussetés et qui occasionnerait des conflits et un séparation éventuelle. Les dirigeants perdraient ainsi beaucoup de leurs revenus et leurs réputations seraient ternies, ce qu'ils veulent absolument éviter car ça serait le coup de grâce à leurs ministères qui s'écrouleraient en ruines.

Les églises font croire à leurs membres qu'ils sont le corps de CHRIST, ce qui est totalement faux. La vraie Église (le Corps de CHRIST) n'est pas une institution ou organisation avec son administration et ses ministres, elle est un appel, de sa désignation dans le Grec «appelé hors de», c'est-à-dire «une convocation à la délivrance» ou plus précisément «une convocation à renaître» qui signifie proprement tous les convoqués à renaître dans un lieu quelconque et dans le monde entier depuis le début des temps jusqu'à la fin des temps. L'église locale n'est pas une assemblée, mais l'aspiration d'un appel divin à renaître comme une nouvelle créature en Christ qui s'adresse à des élus seuls dans une communauté quelconque. En aucune façon est-elle une convocation aux chrétiens pour s'assembler ou se réunir dans un bâtiment ou une maison pour un culte d'adoration qui demande de l'organisation avec des ministères spécifiques, ce qui n'est pas selon la volonté de Dieu et qui engendre des abus et des fausses doctrines de tous genres.

Tous les élus sont des membres dans le Corps de Christ et chacun d'eux a sa fonction particulière sous la direction de la Tête pour l'entretient de tout l'assemblage. Comprenons qu'un membre dans un corps n'a aucun choix dans ses agissement, car il est sous la directive du cerveau qui dirige tous les actions des membres du corps comme il lui semble bon pour répondre à ses besoins. Si vos mains ou vos pieds agiraient indépendamment des directives de votre cerveau, vous auriez de sérieux problèmes et vous n'auriez plus aucune coordination dans vos membres car chacun ferait à sa tête. Tel est aussi le même principe dans le Corps de Christ, le Seigneur Jésus est Maître absolu sur les agissements de ses membres pour le perfectionnement de tous, aucun n'agit indépendamment. En d'autres mots, l'Église est purement spirituelle (1 Pierre 2:5-10), ce qui veut dire que chaque membre est l'Église visible de sa convocation à renaître et que Christ en eux qui les convoque est lui-même l'Église invisible, car personne ne connaît plus Christ selon la chair mais selon l'Esprit (2 Corinthiens 5:15-17). L'Église c'est tous ceux que DIEU a décidé de sauver depuis le premier homme jusqu'à la dernière personne avant le dernier jour. Telle est la vérité sur l'Église. Nous venons de défaire la fausse doctrine sur l'église qui domine sur les gens depuis des siècles et nous espérons que le Seigneur vous donnera la sagesse et le discernement pour le reconnaître. Si vous fermez vos yeux à cette vérité, il n'y a pas de salut possible pour vous car vous seriez étrangers au Corps de Christ.

Aujourd'hui (Ézéchiel 22:1-3, 6-7, 23-31; Job 34:2, 10-11, 16, 21,27-28; Psaumes 79:1-3,7; Ésaïe 1:21-23), notre DIEU, L'ADMIRABLE ESPRIT DES VIVANTS, considère tous ceux qui enseignent des fausses doctrines dans les églises ou assemblées comme étant des hommes de sang, comme ceux qui assassinent et dévorent les âmes de leurs fidèles (Ézéchiel 11:2,4-6; Matthieu 23:14,29,34-35; Jérémie 9:3-9), puisqu'ils n'annoncent pas la vérité qui peut abaisser leurs membres dans la poussière de l'humilité devant notre DIEU sur la croix. Pourtant cela est nécessaire afin qu'ils soient relevés en recevant la grâce du salut, non par une décision personnelle, mais selon la puissance de la Souveraineté de Dieu qui déchire leurs cœurs afin que l'Esprit de sa Sainte Présence y pénètre pour demeurer en eux et les relever de la mort à la vie éternelle. À les écouter prêcher la Bible, nous avons l'impression qu'ils suivent la vérité puisqu'ils citent les Saintes-Écritures, mais en réalité ils suivent l'esprit de leur raisonnement charnel et ils cherchent à défendre leurs propres intérêts (leur salaire et leur réputation) comme Balaam qui connaissait la volonté et le plan de DIEU, notre ADMIRABLE ESPRIT DES VIVANTS, mais son cœur se tournait vers le monde, étant attiré par ses richesses (Nombre 22:1-22; Jude 1:8,10-13,16,11): c'est pourquoi ils finiront comme Balaam qui fut mis à mort par Israël qui exécutait les jugements de L'ADMIRABLE ESPRIT DES VIVANTS (Nombres 25:16-17; Nombres 31:1-3,7-8; Josué 13:22).

Quand nous lisons l'histoire de Balaam sans prêter attention à l'enseignement de toute la Bible, nous ne pouvons pas savoir qu'il était un faux prophète, car il parlait comme une personne qui était véritablement sauvée; pourtant c'est DIEU, L'ADMIRABLE ESPRIT DES VIVANTS lui-même qui déclare que Balaam était un faux prophète (2 Pierre 2:15; Apocalypse 2:14; Jude 1:11). Nous savons que l'histoire de Balaam doit nous amener à revoir notre fidélité à la Bible pour ne pas camper sur des positions infidèles par rapport aux Saintes-Écritures (Romains 15:4; 1 Corinthiens 10:11-12); car nous savons que DIEU, notre ADMIRABLE ESPRIT DES VIVANTS, ne plaisante pas sur ses jugements qui frapperons sévèrement ceux qui enseignent des fausses doctrines (Jacques 3:1; Matthieu 23:13-14; Malachie 2:2-4,8-10; Matthieu 7:22-23; Hébreux 10:26-27). Nous devons aussi trembler devant la Parole de DIEU qui déclare que son jugement va frapper les églises et les pasteurs au dernier jour (Jérémie 25:29,36-39; Ésaïe 9:15-16; Jérémie 7:1-15; Apocalypse 20:7-10). Mais ce n'est pas étonnant de voir aujourd'hui de nombreux dirigeants religieux qui profitent de la PAROLE de DIEU pour s'enrichir et se faire une réputation, car DIEU, notre ADMIRABLE ESPRIT DES VIVANTS l'avait prédit (2 Pierre 2:1-3), nous comprenons pourquoi JÉSUS, à son entré à Jérusalem, a chassé les vendeurs dans la maison de DIEU (Luc 19:45-46; Marc 11:15-17) pour illustrer le jugement qui va frapper les églises au dernier jour, quand il apparaîtra de nouveau, car les églises sont devenues elles aussi des lieux de marchandage avec Dieu, les gens cherchant à marchander avec Dieu pour être approuvés de Lui par leurs œuvres, leurs efforts, leur obéissance, leur persévérance, tous issus d'une décision personnelle d'un libre-choix qui est la pire des hérésies en ce monde de ténèbres. Comme l'ancienne Babylone, ces supposées églises sont des lieux d'enrichissements et de gloire personnelle pour leurs dirigeants sophistiqués qui se prennent pour le nombril du monde (Ézéchiel 7:1-13,19). Nous voyons comment de nombreuses techniques sont utilisés pour rendre commerciale leur forme d'un évangile contrefait afin de séduire les gens avec la grande magnificence d'une duplicité tellement bien montée que les crédules et les tarés y croient dur comme fer.

Le Seigneur notre DIEU, L'ADMIRABLE ESPRIT DES VIVANTS, nous dit que c'est par la vérité qu' il nous sauve en ces derniers jours (Jean 8:32) avant que le jugement dernier s'abattre sur le monde entier. Mais aujourd'hui le monde et les églises rejettent la vérité (Sophonie 3:1-8; Amos 5:7,10 ). Si nous voyons aujourd'hui les sectes évangéliques prendre plus d'influence parmi les ignorants, cela ne doit pas surprendre les vrais croyants, car c'est le moment que Satan, détaché de sa prison (Apocalypse 20:3,7), utilise les fausses doctrines pour tromper ce monde aveugle qui s'amuse à jouer au chrétien dans les prétendues églises (Apocalypse 20:7-9; 2 Thessaloniciens 2:3-5; 1 Timothée 4:1). Le vrai croyant sait qu'il ne peut plus en aucune façon faire confiance aux églises, car elles suivent chacune des faux évangiles loin de la vérité biblique (Matthieu 24:25-26; Proverbes 2:1-20). Signalons que le mot «croyant» ne signifie pas nécessairement «chrétien». Une grande majorité de gens sur la terre croient que Jésus est mort et ressuscité sans que cela fasse d'eux des chrétiens pour autant, en fait Jacques 2:19 nous dit sur cela: «Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien; les consciences déréglées le croient aussi, et elles frissonnent d'admiration.» (Bible de Machaira 2016). Une telle croyance ne change rien dans la vie d'une personne, sauf possiblement pour empirer son cas. Pour plusieurs ce n'est qu'une curiosité morbide, et pour d'autres ce n'est que des histoires ou légendes qu'ils entendent depuis leur jeunesse. Le plus bel exemple que nous pouvons donner est le petit Jésus dans la crèche lors de la fête de Noël. Tous sont dans une admiration émotionnelle lors de cette fête dite chrétienne, mais aucun ne croit réellement et tous demeurent dans l'incrédulité. En fait les gens ont plus de foi au Père Noël qu'en Christ, même que dans la croyance populaire des chrétiens nominatifs, le Seigneur Jésus est regardé souvent comme un genre de Père Noël qu'ils prient pour recevoir de Lui des réponses concrètes et immédiates à leurs besoins.

Comment un évangélique peut-il être inspiré et guidé du Saint-Esprit dans sa compréhension de la Bible lorsque l'Esprit de Dieu n'habite même pas en lui, il en a seulement une contrefaçon qu'il a reçu par la séduction de pasteurs menteurs qui s'illusionnent être dans la voie de la vérité. La brebis ou plutôt le cobaye évangélique marche simplement dans un esprit de duplicité, et ses prétentions de ce que la Bible dit ne sont que des fourberies conçues pour détourner les gens de la vérité avec des approximations subtiles et raffinées. Mais disons les choses comme elles le sont, le simple chrétien évangélique n'est généralement pas conscient qu'il agit comme un pantin puisqu'il est victime d'une programmation doctrinale, mais cela n'enlève en aucune façon sa culpabilité d'agir comme un ennemi de la croix et un sbire du camp de l'ennemi, et il en recevra la condamnation en ce monde et en l'autre.

Les interprétations vagues et fantaisistes des Écritures, les nombreuses théories contradictoires qui ont cours dans le monde supposément chrétien et qui jettent la confusion dans les esprits, sont l'œuvre de notre grand adversaire, l'esprit de la nature humaine déchue qui habite en chaque homme depuis le début des temps, esprit de rébellion et d'indépendance qui se veut maître de son destin dans l'exercice de ses choix, ce qui fait que l'homme devient un dieu de par sa volonté même. Ainsi dans son interprétation des Saintes-Écritures il ne peut faire autre que de voir son opinion comme étant suprême. Il y a donc autant d'opinions que de dieux en ce monde, car tous disent avoir raison. La discorde et les divisions qui séparent les prétendues églises chrétiennes sont dues en grande partie à la coutume de tordre les Écritures pour y trouver des arguments destinés à étayer quelque théorie favorite, et collectivement cela forme des assemblées ou clubs sociaux avec leurs doctrines particulières qui les différencient des autres nids de vermines qui agissent de la même façon. Au lieu d'étudier la Parole de Dieu avec soin et humilité pour connaître l'Auteur, beaucoup de gens n'y cherchent que des choses bizarres ou originales. Pour soutenir des doctrines erronées ou des pratiques non chrétiennes, ils prennent des passages de l'Écriture détachés de leur contexte en se bornant parfois à en citer un demi-verset, alors que la suite du texte donnerait une tout autre idée. Par la ruse du raisonnement de la nature humaine, ils se retranchent derrière des déclarations décousues qui semblent confirmer leurs prétentions charnelles. Plusieurs tordent ainsi volontairement la Parole de Dieu. D'autres, qui sont doués d'une vive imagination, s'emparent des figures et des images de la Bible et les interprètent à leur fantaisie sans se mettre en peine du fait que l'Écriture est son propre interprète, quitte à donner leurs rêveries pour les enseignements de la Parole de Dieu.

Quiconque entreprend l'étude des Écritures sans humilité d'esprit et sans disposition à se laisser instruire, détournera de leur vrai sens les passages les plus simples et les plus clairs aussi bien que les plus difficiles. Spécifions que «se laisser instruire» ne signifie pas «se laisser manipuler». L'Esprit de Christ est celui qui nous instruit dans ses voies et il n'a aucun besoins des techniques évangéliques pour laver le cerveau de ses élus. Il nous faut rester ouvert à son influence et à sa direction, car il va parfois utiliser des frères ou des sœurs pour ouvrir nos yeux et nous informer correctement. Mais les prétendus docteurs évangéliques, exégètes, théologiens, et pasteurs, choisissant les textes de la Bible qui répondent le mieux à leur but, les interprètent à leur gré, puis les présentent à leurs ouailles pour manipuler leur consciences et leur foi. Or il serait préférable qu'ils laissent leurs fidèles sans instruction biblique que de leur donner un enseignement falsifié, car le Seigneur sait comment s'occuper des siens, si toutefois ils le sont.

Les Écrits Sacrés sont destinés à être le guide de quiconque est appelé, depuis avant la fondation du monde, pour connaître la volonté de son Créateur. C'est Dieu, notre ADMIRABLE ESPRIT DES VIVANTS, qui a donné à l'homme la «parole certaine des prophètes» dans la révélation de sa Sainte Présence. Les anges et le Seigneur Jésus-Christ Lui-même ont fait connaître à Daniel et à Jean «les choses qui doivent arriver bientôt». Les questions importantes qui concernent notre salut n'ont pas été laissées dans des imprécisions nébuleuses, ni enveloppées de mystères. Elles n'ont pas été révélées de façon à intriguer et à égarer celui qui cherche réellement la vérité, dans l'humilité et dans la reconnaissance de la Souveraineté absolue de notre Dieu Tout-Puissant qui rappelle les morts à la vie et leur donne la connaissance de sa Sainte Présence. La Parole de Dieu est claire pour tous ceux en qui l'Esprit de Christ habite réellement et qui l'étudient sous sa directive avec un esprit de prière et d'humilité, car il est nécessaire d'être abaissé pour un moment avant d'être relevé dans la lumière de la vérité: «La lumière est semée pour le juste.» (Psaumes 97:11).

«Or, à celui qui peut vous préserver lui-même de chuter, et vous établir sans imperfection devant la présence de sa gloire, dans une joie extrême. À L'ESPRIT DES VIVANTS, seul sage, notre Sauveur, soient gloire et majesté, force et puissance, maintenant et pour toujours envers chacun de nous! Amen.»

(Jude 1:24-25; Bible de Machaira 2016)

 

À Christ seul soit la Gloire

 

Source: LeVigilant.com — Jean leDuc

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés