Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
261 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1579Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Imposture sur le Diable et les Démons-4


novembre 8, 2015 par GoDieu

 

Les illusions de l'angéologie mythique


Selon A.R. Kayayan, pasteur, missionnaire et directeur de Perspectives Réformées,

«les Israélites voyaient l'univers peuplé de créatures et de puissances invisibles. Les Seirim ou Poilus, désignant les démons à face de bouc; Lilith, démonesse de la nuit; les Tsiyyims ou bêtes féroces; et toutes sortes de superstitions du même espèce.»

Auguste Rohling (Le Juif Talmudiste) en cite quelques exemples:

«Le Vendredi au soir, Dieu créa les démons. Il ne leur donna pas de corps parce qu'ils s'étaient opposés à ce que l'homme reçut un corps. Quelques démons descendent d'Adam qui, chargé de la malédiction de Dieu, refusa d'approcher Ève pour ne pas procréer des enfants de malheur. Deux femmes de démons lui apparurent et conçurent de lui de nouveaux démons. Adam a engendré pendant 130 ans avec Lilith, une femme des démons, que des esprits, des démons et des spectres nocturnes. Lilith fut désobéissante envers Adam, son époux. Pour sa punition, tous les jours, cent de ses enfants meurent. La nuit elle rugit continuellement accompagnée de 480 esprits de malédictions. Les démons dansent entre les cornes d'un bœuf qui sort de l'eau, et au milieu d'une troupe de femme qui reviennent d'un enterrement. À cause des démons, personne ne doit se rendre en des endroits solitaires, ou se trouver seul pendant la croissance et la décroissance de la lune, ni saluer quelqu'un pendant la nuit, car ce pourrait bien être un démon. On doit se laver les mains de bon matin, parce que l'esprit impur s'arrête sur des mains impurs; et beaucoup d'autres folies de ce genre.»

Dans l'Angéologie Juive, Ashmedai ou Shamdon est le roi des Démons. Il connaît le futur, fait de la magie, et peut être rendu esclave par le signet de Salomon qui est l'hexagramme communément nommé l'étoile de David que l'on retrouve sur le drapeau de la nation moderne d'Israël. Éliphas Lévi (Histoire de la Magie) considérait le Talmud, la Kabbale, et le Grimoire de magie noire du pape Honorius III, comme les livres fondamentaux de la magie dans lesquels se déchaînent les forces diaboliques de l'envoûtement pour conjurer des Démons et occasionner des apparitions.

On donne le noms de démons, tant en grec qu'en latin, aux bons et aux mauvais anges de la mythologie, mais bien plus communément aux mauvais anges. En français, ce terme est borné aux seuls mauvais esprits Plusieurs anciens Pères, trompés par le livre apocryphe d'Énoch, auquel ils attribuaient une grande autorité, et par des passages de la Septante (Genèse 6:2), où il est dit que «les enfants de Dieu, voyant les filles des hommes qui étaient belles, prirent parmi elles des femmes, d'où sont sortis les Géants», ont attribué aux anges et aux démons mythiques une existence réelle comme des entités personnels distincts mais invisibles, ce qui donna naissance à la mythologie chrétienne.

Tant qu'aux Juifs, les rabbins sont partagés sur la nature et sur l'origine des démons. Les uns soutiennent qu'ils sont spirituels, Dieu n'ayant pas eu le loisir de leur donner des corps, parce que le sabbat commença dans le moment qu'il allait leur en former. D'autres prétendent qu'ils sont corporels, distingués entre eux par la différence des sexes, capables de se multiplier par la génération, et sujets à la mort. Quelques-uns enseignent qu'ils sont nés de la conjonction de Samael, prince des démons, avec Ève, avant qu'Adam la connût. Quelques autres leur donnent Adam pour père, et Lilith pour mère. Ils disent qu'Adam, ayant été chassé du paradis, demeura cent trente ans dans l'excommunication; et que, pendant tout ce temps, les anges mâles s'approchaient d'Ève, et engendraient des démons. Adam, de son côté, s'approchait des démons femelles, et engendrait aussi des démons. Ce ne fut qu'après ces cent trente ans de pénitence, qu'Adam commença à avoir des enfants de sa femme, à son image et à sa ressemblance.

Quelques docteurs Juifs enseignent qu'après la création d'Adam, Dieu fit descendre deux anges pour le suivre en tout lieu; l'un était à sa gauche et l'autre à sa droite. Après le péché, l'ange de la gauche engendra d'autres esprits qui peuplèrent l'air, et sont employés à fouetter ou à affliger les hommes. Ils croient de plus que les âmes des damnés se changent pour quelque temps en démons pour aller tourmenter les hommes; qu'ils visitent leurs tombeaux, et vont voir les vers qui rongent leurs propres cadavres, ce qui les remplit de douleur; et qu'après cela ils retournent dans les enfers. Ces démons ont trois avantages qui leur sont communs avec les anges: ils savent l'avenir, ils ont des ailes pour s'élever en l'air, ils volent en un moment du bout du monde à l'autre. Ils ont aussi trois imperfections qui leur sont communes avec les hommes: ils engendrent et se multiplient; ils boivent et mangent, et enfin ils sont sujets à la mort.

Alfred Edersheim (The Life and Times of Jesus the Messiah) fait ressortir un point intéressant lorsqu'il nous dit que

«les démons sont des personnifications du mal plutôt que des être personnels».

Nous savons d'ailleurs que les démons, selon l'étymologie du mot, se rapporte au "feu dans le sang" ou les passions de la chair d'une conscience déréglée, agitées par l'esprit de l'homme ou le Moi intérieur, les contradictions qui s'opposent avec véhémence à la Parole de Dieu en la manipulant habilement. Ils sont des esprit de travers ou plus précisément des «raisonnements fallacieux» qui s'opposent aux vérités bibliques en bloquant la lumière des principes divins comme des ombres ténébreuses qui interceptent son rayonnement dans nos cœurs. Il est intéressant de noter qu'un des mots Hébreu pour les démons est "Shedim", nom qui signifie "ombres" et qui indique "les ombres qui passent dans nos pensées" pour nous détourner de la vérité ou affecter notre conduite. Une personne qui est obsédée par ces "ombres" (chimères ou imaginations, illusions, inquiétudes) devient possédé d'une manière d'agir ou d'un enseignement qui s'oppose catégoriquement au Seigneur Jésus-Christ, à sa Parole, ou à son peuple, sans nécessairement que cette personne en soit consciente. Une personne qui s'oppose volontairement à Christ est qualifié de "démon" par la Parole de Dieu, tout simplement parce qu'elle devient la représentation officielle des ombres sinistres dans ses pensées qui s'expriment à travers son corps. Ainsi Jésus nous dit-il de Judas Iscariot, celui qui devait le trahir: «Ne vous ai-je pas choisis, vous les douze? et toutefois l'un de vous est un démon» (Jean 6:70-71).

Si nous acceptons qu'il ne puisse y avoir de tel monstre, alors il s'ensuit que les démons, qui sont considérés comme les serviteurs du Diable, n'existent pas non plus. Beaucoup de gens semblent penser que Dieu est celui qui nous donne tout ce qu'il y a de bon dans la vie, tandis que le Diable et ses démons sont responsables pour tout ce qu'il y a de mauvais, et nous enlève même les bonnes choses que Dieu nous donne. La Bible nous enseigne clairement que Dieu est la source de toute puissance, et qu'Il est responsable des bonnes et des mauvaises choses dans la vie:

«Je forme la lumière, et crée l'obscurité; Je fais la paix, et crée le mal; Moi, le Seigneur, fais toutes ces choses» (Ésaïe 45:7).

«Du mal descendait du Seigneur à la porte de Jérusalem» (Michée 1:12).

«Est-ce qu'une trompette va sonner dans la ville, et les gens n'auront pas peur? Y aura-t-il du malheur dans une cité, et le Seigneur n'en sera pas responsable?» (Amos 3:6).

Par conséquent, lorsque nous subissons des épreuves, on devrait accepter qu'elles viennent de Dieu, et non les blâmer sur un Diable ou des démons imaginaires issus d'une théologie mythologique putride qui déforme la vérité, comme nous voyons surtout chez les Évangéliques où nous retrouvons un grand nombre de charlatans, comme Michelle d'Astier et plusieurs autres névrosés de la sorte, qui disent chasser des démons.


Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés