Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
386 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Jésus seul-6


mars 10, 2016 par GoDieu

 

Jésus seul sans les traditions

Les exagérations sont très communes au sein du christianisme contrefait, surtout parmi les évangéliques et particulièrement parmi les pentecôtistes et les charismatiques. Exagérer semble être leur sport favori. On voit cela lorsque quelques-uns s’écrient à haute voix: «Maintenant, nous invitons la très sainte Trinité!». Le présentateur invite en premier le Père, et tous tapent des mains avec enthousiasme. Puis le Fils est invité, et de nouveau on applaudit bruyamment. Après cela le Saint-Esprit est tout particulièrement invité au milieu d’eux, et tout le peuple est transporté d’enthousiasme, et on les voit sauter partout comme des crapauds et parler comme des gargouilles. Est-ce que quelqu’un croit sérieusement que cela est de Dieu et qu’il y a réellement trois Éternels, trois Tout-Puissants, trois Omniprésents? Alors ce n’est visiblement plus le seul Dieu dont rend témoignage la Bible. Que Dieu se révèle de trois façons dans les pages de la Bible ne signifie pas pour autant qu'il s'agisse de personnes, nous l'avons dit auparavant. Trois personnes ou subsistances distinctes ou indépendantes font trois Dieux — certainement pas un seul Dieu, si le langage a encore une signification. C’est en cela que consiste la grande apostasie que Paul a annoncée et qui s’est accomplie lorsque le Christianisme a abandonné le fondement de la révélation que Dieu est UN et UN SEUL. Lorsque nous comprenons que le mot «apostasie» ne signifie pas proprement «abandonner» mais «déformer», son concept devient plus clair en notre esprit. La notion de trois personnes en Dieu est une déformation de la vérité plutôt qu'un abandon de la vérité. La différence est que la déformation est beaucoup plus subtile et extrêmement plus dangereuse que l'abandon du sujet. C'est par la déformation de la vérité que les gens sont séduits et portés à croire toutes sortes de fausses doctrines.

La déformation de la vérité se trouve généralement dans la tradition qui reflète les interprétations particulières de groupes ou d'individuels. Le «Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales» nous donne la définition du mot «tradition» par:

«Procédé consistant à transmettre à une personne la possession d'un objet par la remise de la main à la main, valable pour tous les objets mobiliers et notamment les titres au porteur et les effets de commerce (d'apr. Barr. 1974). Action, façon de transmettre un savoir, abstrait ou concret, de génération en génération par la parole, par l'écrit ou par l'exemple. Information, opinion, croyance largement répandue, mais non confirmée, qui concerne des événements ou des faits situés entre la légende et l'histoire. Doctrine, principe religieux ou philosophique. Source orale ou secondairement écrite d'une religion révélée, en dehors des Livres canoniques. (Celui) qui, dans la religion juive, interprète la Bible selon la tradition talmudique. (Celui) qui s'appuie sur une tradition, qui lui est fidèle.»

La tradition est donc une façon d'agir ou une croyance particulière d'un enseignement ou doctrine qui est transmise de génération en génération, soit de façon orale ou par écrit, et souvent dans un contexte extrabiblique qui n'a seulement que l'apparence de la vérité. Les particularités de la tradition sont trop nombreuses pour toutes les mentionnées ici. Le gros problème de la tradition est qu'elle a supplantée, au courant de l'histoire, la révélation de la vérité pour en donner qu'une approximation. La notion de JÉSUS SEUL a été négligée et reléguée aux oubliettes.

Sous l'Ancienne Alliance de la loi, les juifs avaient plusieurs traditions qu'ils observaient méticuleusement, les sacrifices lévitiques, les cérémonies, les rituels de purification, la circoncision, les sabbats, et les fêtes dont la Pacques était la principale. Il s'agissait ici d'éléments anticipatoires ou prophétiques qui annonçaient la venu du Messie. Toutefois nous savons que les juifs n'ont pas toujours été fidèles envers les prescriptions de la loi et, d'une autre part qu'il y eut beaucoup d'exagérations dans ce domaine et que souvent la vérité a été enfouie sous les décombres de la rébellion d'un peuple au cœur orgueilleux et insatiable. Dans ce contexte historique, la tradition concernait aussi la préservation des Saintes-Écritures qui furent copiées et recopiées fidèlement sous l'œil de Dieu qui veille jalousement sur sa Parole, mais à plusieurs reprises ces textes sacrés ne furent plus trouvés parmi le peuple dû à ses nombreuses guerres, mais furent redécouvert par après et restaurés dans leur position d'autorité. Toutefois, du temps de Jésus, malgré que les Saintes-Écritures se trouvaient dans le temple et que plusieurs synagogues en avaient des rouleaux pour instruire le peuple, les juifs, surtout les dirigeants spirituels comme les pharisiens, observaient plus les traditions que les principes essentiels de la révélation, contredisant ainsi la Parole de Dieu.

L'Évangile de Matthieu nous montre que Jésus reprend cette race de vipères et d'hypocrites: «ALORS des scribes et des pharisiens vinrent de Jérusalem à Jésus, et lui dirent: Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens? car ils ne se lavent point les mains lorsqu'ils prennent leurs repas. Mais il leur répondit: Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu par votre tradition? Car Dieu a donné ce commandement: Honore ton père et ta mère; et: Que celui qui maudira son père ou sa mère soit puni de mort.» (Matthieu 15:1-9). De même dans l'Évangile de Marc il est dit: «ALORS des pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, s'assemblèrent vers Jésus; Et voyant que quelques-uns de ses disciples prenaient leur repas avec des mains souillées, c'est-à-dire qui n'avaient pas été lavées, ils les en blâmaient. Car les pharisiens et tous les Juifs ne mangent point sans se laver les mains jusqu'au coude, gardant en cela la tradition des anciens; Et lorsqu'ils reviennent des places publiques, ils ne mangent point non plus sans s'être lavés. Il y a aussi beaucoup d'autres choses qu'ils ont reçues pour les observer, comme de laver les coupes, les pots, les vaisseaux d'airain et les lits. Là-dessus les pharisiens et les scribes lui demandèrent: D'où vient que tes disciples ne suivent pas la tradition des anciens, et qu'ils prennent leur repas sans se laver les mains? Il leur répondit: Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé à votre sujet, quand il a dit: Ce peuple m'honore des lèvres; mais leur cœur est bien éloigné de moi. Mais c'est en vain qu'ils m'honorent, enseignant des doctrines qui sont des commandements d'hommes. Car, en abandonnant le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, lavant les pots et les coupes, et faisant beaucoup d'autres choses semblables. Il leur dit aussi: Vous annulez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition; Car Moïse a dit: Honore ton père et ta mère; et que celui qui maudira son père ou sa mère soit puni de mort; Mais vous, vous ajoutez: À moins qu'il n'ait dit à son père ou à sa mère: Tout ce dont je pourrais t'assister est corban, c'est-à-dire, un don consacré à Dieu. Et vous ne lui permettez plus de rien faire pour son père ou pour sa mère; Anéantissant la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie; et vous faites beaucoup d'autres choses semblables.» (Marc 7:1-13). Malgré les prétentions de la classe dirigeante, DIEU SEUL n'était pas le centre de leurs enseignements, et parce que Dieu n'est pas la base unique les interprétations et les spéculations de l'homme ne tardent pas à prendre le dessus. Cette histoire se déroule évidemment dans un contexte historique qui se rapporte à l'Ancienne Alliance de la loi. Mais son principe se retrouve aussi par après au sein des nations qui adoptèrent le christianisme comme religion formelle étatique, particulièrement Rome.

Si JÉSUS SEUL était la base de la foi des premiers disciples, plusieurs des pharisiens qui débâtèrent sur la foi en Christ refusèrent de se séparer des traditions de leurs pères (Actes 15:1-10) et demeurèrent sous la malédiction de la loi. Même que l'apôtre Paul donne cet avertissement pour des temps à venir: «Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Église de Dieu, qu'il a acquise par son propre sang. Car je sais qu'après mon départ, il s'introduira parmi vous des loups ravissants, qui n'épargneront point le troupeau; Et qu'il s'élèvera parmi vous des hommes qui annonceront des doctrines pernicieuses, afin d'attirer les disciples après eux.» (Actes 20:28-30). L'histoire nous indique que Paul avait pleinement raison. Les premiers siècles étaient remplis de conflits interminables à propos de principes et de traditions supposément chrétiens. Il a été démontré clairement que la tradition touche aussi le sujet des doctrines ou enseignements qui nous sont transmis de génération en génération. C'est à Rome en effet, en l'an 325, que fut conçue la doctrine de trois personnes en Dieu, la pire des hérésies jamais connues, et qui devint la tradition officielle d'une forme de christianisme institutionnalisé en une organisation religieuse supportée par la puissance des empereurs. De l'embryon de cette hiérarchie impériale et infernale nommée l'Église Catholique, surgit toute une pléthore de traditions qui supplantèrent la foi chrétienne authentique. Il ne s'agissait plus de JÉSUS SEUL, mais de Jésus plus les empereurs, de Jésus plus les papes, de Jésus plus l'Église, de Jésus plus les crédos œcuméniques, de Jésus plus les sacrements, de Jésus plus les prêtres, etc., etc.... Et plus tard, lorsque l'enfant de cette prostituée est né, le Protestantisme, ce fut encore Jésus plus l'Église, Jésus plus les ministres, Jésus plus les confessions de foi, Jésus plus les pasteurs, Jésus plus le baptême, Jésus plus la Cène ou Repas du Seigneur, Jésus plus les fêtes, Jésus plus la dîme, et surtout Jésus plus la Trinité. Or en toutes choses qui concernent la foi chrétienne réelle c'est toujours JÉSUS SEUL et cela éternellement. Si JÉSUS SEUL n'est pas la base de votre foi et l'assurance de votre salut, vous n'êtes pas chrétien et l'Esprit de Christ n'habite pas en vous.

 

À Christ seul soit la Gloire

 

Source: LeVigilant.com — Jean leDuc


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés