Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
223 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13440Membres
1262Messages
29Commentaires
7908Lectures
3757383Lectures globales
3285Clics
20Réf. externes
22Réf. internes
18Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Bible Drupal

Publicité point liée à GoDieu.com

La porcherie baptiste-01


janvier 8, 2017 par GoDieu

 

L'élevage du cochon Baptiste dans les porcheries dites chrétiennes

Une porcherie est l'endroit où on fait l'élevage du cochon, et cela s'applique au sens littéral comme au sens figuratif. Littéralement il s'agit d'un lieu d'une saleté repoussante ou dégelasse; et figurativement il décrit un comportement répugnant ou attitude ordurière qui suscite un profond dégoût moral, intellectuel, ou spirituel à faire vomir. En fait, toutes les caractéristiques d'une porcherie et du porc peuvent s'interpréter figurativement au niveau spirituel, et c'est l'approche que nous prenons ici pour décrire une des sectes la plus vile de la chrétienté moderne, l'église Baptiste, déesse des pourceaux évangéliques, dieux du purin cervical grossier de leur soue à cochon intellectuelle. Il n'y a pas de plus grande abomination sur la face de la terre que la mouvance Baptiste, il n'y a pas d'hypocrisie plus monstrueuse que celle que nous trouvons parmi ses membres. Méfiez-vous de ces gens, ils veulent votre perte sous prétention de désirer votre salut. L'amour de Dieu et du prochain qu'ils proclament n'est que de la prostitution spirituelle, un amour purement charnel issu des sentiments d'une nature humaine déchue et complètement corrompue.

Selon la science le porc est un animal contenant de nombreuses bactéries, virus et parasite nocif pour l'être humain. Ceci est prouvé d'une manière scientifique, car le porc est porteur de nombreux vers dont le «ténia» et bien d'autre comme la «trichine» qui sont des parasites causant de nombreuses maladies et ainsi il s'avère que la plupart des consommateurs de cette viande en serait contaminé. Bien que toutes les viandes contiennent des bactéries, celle du porc en contient le plus en quantité et en diversité. Se nourrir de porcs spirituels détient les mêmes dangers, ceux qui observent les enseignements des baptistes sont inévitablement contaminés de notions nocives qui ruinent leur vie et les portent à la perdition éternelle.

Le rôle des lois alimentaires sur les animaux pour les Israélites de l'Ancien Testament est comparable aux caractéristiques odieux des peuples païens qui les entouraient. Historiquement, le fait que le porc ait été un animal sacrificiel chez les Cananéens, prédécesseurs des Hébreux en Palestine, les a pousser à l'interdit. Les Hébreux cherchaient à distinguer leur religion des cultes concurrents, ils devaient se séparer de l'idolâtrie des dieux des autres nations. Le cochon était l'image ou symbole qui les rappelait du danger d'être contaminé par les pratiques étrangères de leurs ennemis, et leur était ainsi interdit. Dans le Proche-Orient ancien, plusieurs peuples voisins des Hébreux et vivant sous le même climat mangeaient communément du porc sacré, les Moabites ou les Ammonites, par exemple. En outre, dans des régions du monde plus lointaines mais au moins aussi chaudes — la péninsule indochinoise, l'Insulinde, de nombreuses îles du Pacifique — la chair du cochon est une nourriture licite et parfaitement saine, et ce depuis la plus haute antiquité. Véritable nourriture d'une spiritualité idolâtre, le cochon trouve sa place dans la majorité des cultures où les diverses symboliques qui lui sont attribuées restent très manichéennes. Dans la mythologie grecque, on l'associe à Déméter, déesse de la fécondité et de l'agriculture. Et l'on raconte même que Zeus aurait été nourri par une truie qui lui aurait généreusement offert de son lait, tout comme les baptistes sont nourris par des truies pastorales. On retrouve aussi le cochon dans de nombreuses légendes de la mythologie de la Grèce Antique. Chez les Romains, il devient dans le culte Mithriaque l'attribut du dieu Esus, tandis que les Égyptiens lui prêtent une image double associée à la fécondité, mais aussi à la malfaisance, et aucun n'est plus malfaisant qu'un porc baptiste. À cet égard, les porchers étaient strictement interdits dans les temples. Mais dans nos temps modernes c'est l'inverse, les porchers sont partout dans les temples dits chrétiens, ce sont des porcs infestes qu'on nomme aussi des pasteurs, chefs de pourceaux qui pataugent dans leur purin doctrinal. Heureusement que l'odeur désagréable qui s'en dégage porte les chrétiens authentiques à vomir et à s'éloigner de ces porcheries évangéliques.

La mauvaise réputation du cochon, animal sale et maléfique, se retrouve dans la civilisation hébraïque, où Moïse interdit à leur peuple tout contact avec lui, on en connais la raison. Dieu dit à Moïse «Je Suis l'Éternel, votre Dieu, qui vous ai séparés des peuples. Vous observerez la distinction entre les animaux purs et impurs [...] Vous serez saints pour moi, car je suis saint, moi, l'Éternel; je vous ai séparés des peuples, afin que vous soyez à moi» (Lévitique 20:24-26). Le porc est donc bien plus qu'un interdit alimentaire en Israël; il est symbolique d'un grand conflit qui agite la société israélienne, reflétant des questions d'habitudes alimentaire, mais surtout la question de l'équilibre entre les intérêts religieux et laïcs en Israël. Il en est de même aussi dans le christianisme, le porc représente toutes les saloperies doctrinales qui pervertissent les enseignements de Christ, déformant la vérité avec des approximations et des prétentions subtiles et avec des conjectures sophistiquées. La grande majorité des croyants, ceux qui se disent chrétiens, sont des crédules facilement séduits par des pasteurs accrédités, des petits papes évangéliques, des manipulateurs professionnels dont le but principal est de dominer sur la foi des membres de leurs églises en utilisant l'intimidation, et en tordant le sens des Saintes-Écritures pour appuyer leurs doctrines particulières sous prétentions qu'elles sont solidement bibliques. Aveuglés par leur érudition académique, les naïfs tombent aisément dans le piège qui leur est tendu, car comme des porcs dans une porcherie ils ne peuvent sentir l'odeur répugnante du purin et s'imaginent que tout est bien normal, car après tout, ce que leur porcher pastoral leur dit est bel et bien écrit dans la Bible donc c'est la pure vérité, disent-ils. Dans une admiration profonde de la pertinence de leur porcher habile, ils sont dit qu'il est nécessaire de construire des nouvelles porcheries, plus grandes et plus belles, qui conviendront à tous les pourceaux qui viendront s'ajouter à eux. De cette façon les porchers baptistes s'enrichissent sur le dos des pauvres, des ignorants et des tarés qui les suivent aveuglement pour se jeter au bas d'une falaise escarpée dans la mer d'un monde de perdition à réclamations chrétiennes. Puisque l'argent est l'idole des porchers baptistes, ils vont tondre leurs adeptes comme des moutons qui souffrent de cécité spirituelle, et les adhérents imbéciles s'empressent à remplir le gouffre sans fond d'une fausse espérance qui fait la joie du gardien de leur troupeau qui vit à leur dépend.

L'idole des porchers baptistes
L'idole des porchers baptistes.

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2017 GoDieu.com - Tous droits réservés