Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
222 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1517Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

La porcherie baptiste-11


janvier 8, 2017 par GoDieu

Le Royaume Mythique

L'attente d'une crise finale préoccupe bien l'esprit de la secte Baptiste à tendance eschatologique Prémillénariste et Dispensationaliste nommée le CHILIASME. Et ceux qui veulent croire à leurs prédications d'un Royaume Mythique, où Christ va régner sur la terre pour mille ans à partir de Jérusalem, trouvent toutes sortes de signes annonciateurs à l'appui de leur thèse subversive. À vrai dire, ce n'est pas tous les porcs baptistes qui supportent cette eschatologie fictive. Un petit nombre maintiennent la position biblique de l'Amillénarisme, mais malheureusement sans condamné les faussetés et les dangers de l'autre. Ce n'est point mon but ici d'entrer dans tous les détails de cette fausse doctrine eschatologie. Il importe seulement d'indiquer ici que si Christ est pour régner sur la terre dans un royaume futur de mille ans, c'est qu'il ne règne point présentement. Mais les Écritures enseignent clairement que Jésus, qui est présent avec nous tous les jours jusqu'à la fin du monde (Matthieu 28:20), règne actuellement sur les cieux et la terre. Il régnera jusqu'à son retour; puis viendra la fin (1 Corinthiens 15:24-27). L'enseignement sur son règne actuel ne laisse aucune place pour un règne de mille ans sur la terre. La Bible ne dit nulle part que Jésus reviendra sur la terre pour y régner pendant mille ans. Son règne commença lorsqu'il retourna vers son Père après sa résurrection. Toute spéculation et toute interprétation qui s'opposent à tant de passages de l'Écriture ne peuvent que s'avérer fausses. Le royaume ne devait pas être inauguré par une bataille d'envergure mondiale, mais il devait commencer plutôt petit, comme le fait un grain de moutarde, pour agir sur son environnement comme le fait le levain caché dans la pâte (Matthieu 13:31-33). C'est la Parole de Dieu, et non l'épée ni d'autres armes militaires, qui devait être la source de son expansion et sa croissance (Matthieu 13:19; Luc 8:11) Cette expansion devait résulter du règne de Dieu dans le cœur de ses élus et non dans un royaume terrestre. «Le royaume de Dieu ne vient pas de telle sorte qu'on puisse l'observer. On ne dira pas; Voyez, il est ici, ou: il est là. Car voyez, le royaume de Dieu est au-dedans de vous» (Luc 17:20 b-21). Il est évident que par cette doctrine subversive les porcs Baptistes Chiliastes s'attaquent directement à la Royauté de Christ qui règne présentement dans le cœur de ses élus. Or cela indique clairement qu'ils ne sont pas des élus et que Christ ne règne pas en leur cœur. Nous devons donc nous demander qui règne à la place de Christ dans leur cœur, car seulement le diable est le père du mensonge, n'en sont-ils donc pas ses enfants? Considérant toutes les fausses doctrines de la Secte Baptise nous ne pourrions arriver à aucune autre conclusion.

Selon Jamel Attar,

«l'Église Baptiste est une assemblée qui réunit des personnes de différents milieux culturels et sociaux. Elle enseigne l'autorité de la seule Écriture, la Bible, le salut par la grâce seule, la justification par la foi en Jésus seul et non par les œuvres».


Or il est important de remarquer que ce sale porc ne mentionnent jamais quelle Bible est leur autorité, signifiant que toutes les Bibles sont pareilles lorsque ceci est entièrement faux. Nous savons que la grande majorité des porcs baptistes français utilisent la Bible Segond et la Bible en Français Courant, et que ces deux versions sont basées sur un texte pollué et tendancieux qui est supporté par l'Église Catholique, à savoir le Codex Vaticanus. Quelques-unes de ces porcheries utilisent toutefois la Bible Ostervald et la Bible Martin qui sont basées sur le texte pur des Réformateurs, à savoir le Texte Reçu, mais cela ne change rien à leur abomination initiale d'une Bible fantôme. Lorsqu'ils disent qu'ils enseignent le salut par la grâce et non par les œuvres, il faut comprendre qu'ils présentent ce salut sur la base arminienne du libre choix de croire, et non sur la Souveraineté de Dieu. De ce fait ils font de la foi une faculté intellectuelle méritoire, c'est-à-dire une œuvre, et non un Don de Dieu (Actes 13:48; Romains 10:17; Éphésiens 2:8-9; 2 Timothée 1:9). Le salut qu'ils proclament est donc un faux qui provient d'un évangile contrefait.


L'autorité normative de la Bible: «que ce soit en matière de doctrines ou en matière de comportement du croyant, c'est l'enseignement biblique, et lui seul, qui doit trancher».


Cette belle déclaration cache le fait que l'enseignement biblique est souvent tordu et interprété par les porchers baptistes à leur avantage et dans un contexte qui supporte leur dénomination ou plutôt «Domination ou Démon-animation». Pour les porcs baptistes, la seule Bible inspirée et libre d'erreurs qu'ils reconnaissent comme autorité final sont les Autographes qui furent écrit de la mains des prophètes et des apôtres. Puisque ces écrits n'existent plus et que nous en possédons seulement des copies, ces porcs apostats déclarent par leurs paroles subtiles et subversives que nos traductions et versions de la Bible ne sont plus inspirées ni libre d'erreurs. Leur foi et leur salut sont donc basés sur une Bible fantôme qui n'existent plus et qu'ils n'ont jamais vu. Ils ne peuvent donc prétendre être des chrétiens et encore moins de croire que la Bible dont nous avons est la Parole de Dieu.


Le sacerdoce de tous les croyants: «chaque croyant a un libre accès auprès de Dieu sans avoir besoin de clergé, ou même d'Église. Cela amène chaque croyant à se sentir responsable de sa vie spirituelle et de son témoignage».


Il faut remarquer ici que le libre accès auprès de Dieu est souvent entravé par l'enseignement des pasteurs-porchers qui s'érigent en modèle à suivre, pour que la liberté du croyant dépende entièrement de leur autorité illusoire. Leur fausse conception sur l'Église, qui est en réalité pour eux qu'une organisation basée sur des sophismes et des conjectures sur la Parole de Dieu, leur donne la capacité de capturer les consciences des croyants, les obligeant par toutes sortes d'intimidations pour assister à leur culte de peur d'être accusé «d'abandonner leur assemblée». Il n'y a aucun doute qu'en ce milieu nous voyons les dirigeants de cette secte exercer un contrôle sournois sur leurs membres, comme le témoigne un grand nombre qui en sont sortit par la grâce de Dieu. En plus, si nous «n'avons besoin de clergé ou même d'église», pourquoi les porcs baptistes ont-ils des ministres et des porcheries pour assembler leurs fidèles? Il est évident ici qu'ils sont en pleine contradiction.


L'autonomie de l'Église locale: «les Baptistes pensent que chaque Église locale doit être responsable elle-même de sa vie et de sa gestion».


Ceci est le domaine d'exploitation par excellence où des pasteurs-porchers vivent et s'enrichissent au dépend des membres de leurs églises. Plutôt que d'aller travaillé honnêtement, ces paresseux utilisent des moyens de pressions psychologiques pour dérober leurs membres. Ces parasites tordent l'Écriture et imposent le principe de la dîme qui était désigné uniquement à la loi dans l'Ancien Testament, proclamant ainsi un Évangile de Prospérité. Le concept d'églises locales est fortement exagéré et dénaturé par les porcs baptistes.


La conception symbolique des sacrements: «la Bible montre que les deux ordonnances, le baptême et la Cène, sont des signes, des symboles. Le baptême par immersion n'est donné qu'aux personnes en âge de discerner, de choisir de devenir chrétien, comme l'exprimait Tertullien déjà au 2e siècle, «nul ne naît chrétien, mais il doit le devenir». La conversion personnelle à Jésus-Christ peut seule faire de quelqu'un un chrétien».


Ces deux ordonnances sont le pivot même de l'existence de leur dénomination ou démon-animation. La Parole de Dieu déclare clairement que le baptême n'était pas par immersion mais par aspersion ou effusion (Nombres 8:6-7; Ézéchiel 36:25-27). Le baptême est aussi vieux que la loi, et la loi est remplie de purifications cérémonielles. Ce sont des baptêmes! Ce fait est CAPITAL. Le baptême de Jean-Baptiste n'était pas quelque chose de nouveau pour les Juifs. Depuis l'époque de Moïse, on connaissait des cérémonies de baptêmes. Il ne peut pas y avoir de doutes à ce sujet puisque le Nouveau Testament appelle les purifications de l'Ancien Testament des baptêmes. Il est écrit en Hébreux 9:10: «Ce sont là des ordonnances charnelles, relatives seulement à des aliments, des boissons et diverses ablutions, et imposées jusqu'à un temps de réforme.» Le mot «ablution» de notre version n'est pas la meilleure traduction; il ne rend pas avec exactitude le sens original. Le mot original est «baptismois», c'est-à-dire baptêmes. L'auteur inspiré de l'épître aux Hébreux, donc, parle des diverses sortes de baptêmes de l'Ancien Testament. Il est crucial de noter que la loi n'a jamais commandé d'immersions, mais elle a commandé souvent des aspersions. Et il n'y a aucun doute au sujet de la manière dont on baptisait. Il n'y a aucun doute parce que l'épître aux Hébreux elle-même décrit cette manière, au même chapitre, aux versets 13, 19 et 21 (Hébreux 9:13,19,21): ces baptêmes se faisaient par aspersion. Il est significatif que le baptême, à son origine, était administré par aspersion, et non pas par immersion.

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés