Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
260 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

La prédestination de Jésus-Christ-1


avril 19, 2015 par GoDieu

 

La base de la prédestination


La Parole de Dieu indique clairement que la prédestination est l'aspect essentiel de la souveraineté de Dieu qui conduit infailliblement son œuvre vers son but, savoir le sacrifice de Christ sur la croix pour le rachat de ses élus (1 Pierre 1:2). Il n'y a aucun doute possible, la prédestination est la source même du salut. Le fait que «Christ a été prédestiné avant la fondation du monde» à verser son sang sur la croix pour la régénération de ses élus est incontestable (1 Pierre 1:23). On ne peut reculer plus loin dans notre compréhension de la prédestination. Avec ces passages que nous voyons dans l'épître de «1 Pierre», on se retrouve à la base même du décret éternel de l'élection, c'est-à-dire du choix de Dieu pour ceux qu'il a désigné d'avance à la vie éternelle. Il n'existe de plus merveilleuse ni de plus glorieuse doctrine que celle-ci, il n'existe aucune autre vérité pour le salut de nos âmes.

Les implications de la prédestinations sont nombreuses. Le fait que sa base se trouve en Christ avant la fondation du monde indique qu'elle est déterminé de Dieu dans l'éternité avant la création de toutes choses. En d'autres mots, elle est une décision de Dieu assurée de se produire, une disposition infaillible et efficace de sa souveraineté, et elle ne manquera pas d'accomplir ce que Dieu s'est proposé dans son décret éternel de renoncement à soi-même qui est l'essence de son existence. La prédestination est donc le renoncement de Dieu en action, terme généralement traduit par amour ou charité dans plusieurs versions de la Bible. La création de l'univers qui en suivit dépend entièrement de cette disposition, ce qui veux dire que la création de l'homme, la chute, le péché, et la rédemption des élus, étaient tous assurés de se produire. Puisque le sacrifice de Christ avait été déterminé avant la création, conséquemment il fut inévitable que toutes ces choses qui suivirent furent prédestinées d'avance. Dieu a créé toutes choses dans ce but spécifique, ce qui veut dire que toutes les conséquences des lois universelles d'action et réaction, et toute l'histoire des peuples et des civilisations, sont sous son contrôle, rien n'échappe à la toute-puissance de sa volonté souveraine. Tout a été créé pour la gloire de Christ et de ses élus.

Lorsque nous disons «élus» il est évident que tous ne le sont pas. Les mot «élire» et «élection» signifient «choisir», c'est-à-dire «faire une sélection spécifique entre deux ou plusieurs options. Nous arrivons donc au point inévitable suivant qui caractérise le mouvement ou mise en action d'une telle décision éternelle, à savoir qu'avant de créer la race humaine, Dieu avait déterminé d'avance d'y faire une sélection et de choisir parmi les hommes qu'il va créer ceux qui étaient pour être sauvés en Christ, tout comme l'affirme l'apôtre Paul: «Selon qu'il nous a élus au salut en lui avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et sans reproches devant lui dans le renoncement. Nous ayant prédestinés au salut pour être ses enfants adoptifs par le moyen de Jésus-Christ, d'après le bon plaisir de sa volonté.?» (Éphésiens 1:4-5); «Car ceux qu'il avait désigné d'avance, il les avait aussi premièrement prédestinés au salut pour être conformes à l'image de son Fils, afin que celui-ci soit le premier-né d'entre plusieurs frères. Et ceux qu'il a prédestinés au salut, il les a aussi appelés à renaître; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés. Que dirons-nous donc sur cela? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?» (Romains 8:29-31)

La Parole de Dieu affirme clairement et avec une autorité irréfutable que ce choix se fit selon le bon plaisir de Dieu, il est inconditionnel aux hommes qu'il va créer, mais conditionnel à Christ dans son ministère de rédemption car tout dépend de ceci, telle fut la décision prise avant le début des temps et tel est le but de la création de l'homme. Puisque certains ont été choisi pour le salut, il est évident que les autres ne le furent pas, c'est-à-dire qu'ils furent exclu de la sélection, il ne peut en être autrement. En fait, l'homme n'avait pas encore été créé, il n'existait pas lorsque l'élection et l'exclusion furent déterminé de Dieu, ce qui nous indique que Dieu est Souverain dans sa décision et que l'homme n'y détient aucune valeur ni aucun droit. Plusieurs rechignent devant une telle notion, surtout celle de l'exclusion, ils la trouvent injuste, ils grognent et rouspètent car ils en sont mécontents. Mais n'est-il pas permis à Dieu de faire ce qu'il veut avec ce qui lui appartient (Matthieu 20:15), et puisqu'il a créé toutes choses, donc toutes choses lui appartiennent, incluant vous et moi.

Maintenant il est extrêmement important et essentiel de comprendre que ceux qui ont été élu au salut, ne l'ont pas été à cause de quelques mérites, distinction, honneur, vertu, capacité intellectuel, obéissance, ou perfection morale, mais simplement à cause du bon plaisir de Dieu (Éphésiens 1:5; 2:8-9). De même ceux qui en furent exclu le furent sur la même base, puisque faisant partie d'un même décret. En fait, le contraire ou antonyme du mot «choisir» est «exclure», c'est-à-dire «être destitué, rejeté, et réservé à un autre destin». Qu'on accepte ou non ces mots ne change rien à la vérité de leurs significations réelles. Même que ces deux principes sont actifs dans toute la création, que ce soit dans les lois universelles, les lois naturelles, les lois spirituelles, les lois de la moral, ou les lois civiles, tout ce qui existe en dépend, la volonté de l'homme ne peut en échapper qu'elle le veule ou non car l'essence de l'existence n'est pas en son pouvoir.

Le fait que Christ fut prédestiné avant la fondation du monde pour le rachat de ses élus, rendait obligatoire la chute de l'homme et de ce fait assura l'entrée du péché dans la race humaine. Il fallait qu'il en soit ainsi autrement Christ n'aurait pas été désigné d'avance à versé son sang sur la croix pour le rachat des péchés. Sans la chute et l'entrée du péché, le plan de Dieu aurait été sans efficacité, l'intention suprême de créer une race humaine parfaite et éternelle à son image exacte dans tous les détails ne pourrait se réaliser (Voir: Prédestination de la chute et du péché, et La saisissante réalité du péché). L'expression de Dieu doit être identique à Celui qui l'exprime, il ne peut y avoir de divergences ou différences comme c'est le cas depuis la chute avec l'entrée du péché. La projection de la lumière divine doit dépendre entièrement du Projecteur, elle ne peut être indépendante de son essence. Il y a toutefois quelques distinctions dans le processus de formation, Dieu est Esprit mais l'homme fut créé en premier comme un être charnel, l'un est le Créateur Tout-Puissant l'autre est une créature faible et limitée, un est indépendant et l'autre dépendant du fait de son état de créature. Malgré que du point de vue de l'homme des millénaires se sont écoulés dans le processus de formation, pour Dieu cela ne correspond même pas à une fraction de seconde, car le temps n'existe pas dans l'éternité. L'apôtre Paul explique cela de cette façon: «Le corps est semé corruptible, il ressuscite incorruptible; Il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force; Il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel; il y a un corps animal, et il y a un corps spirituel, Suivant qu'il est écrit: Le premier homme, Adam, a été fait une âme vivante; mais le dernier Adam est un Esprit vivifiant; Or, ce n'est pas ce qui est spirituel, mais ce qui est animal, qui est le premier; ce qui est spirituel vient après. Le premier homme, étant de la terre, est terrestre, et le second homme, le Seigneur, est du ciel. Tel qu'est le terrestre, tels aussi sont les terrestres; et tel qu'est le céleste, tels aussi sont les célestes. Et comme nous portons l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste.» (1 Corinthiens 15:42-49) Le Seigneur Jésus confirme cela en disant: «Afin que tous soient un, comme toi, ô Père, tu es en moi, et moi en toi; afin qu'ils soient aussi un en nous; pour que le monde croie que c'est toi qui m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un, comme nous sommes un, (Moi en eux, et toi en moi), afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé, et que tu les aimes, comme tu m'as aimé. Père, je désire que ceux que tu m'as donnés soient avec moi, où je serai, afin qu'ils contemplent la gloire que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde.» (Jean 17:21-24).

Tout a été conçu dans le plan de rédemption avant la fondation du monde pour atteindre ce but sublime (Voir: Qu'est-ce que le ciel?). La chute et le péché ne sont que des phases pré-ordonnées pour atteindre notre destin final. L'indépendance de l'homme, sa rébellion, la corruption totale de sa nature, ses agissements perfides, ses paroles déshonnêtes et mensongères, son attitude hypocrite et orgueilleuse, sont tous les résultats d'une déviation occasionnés par la loi que Dieu imposa à l'homme. Le premier commandement qui irrita le cœur de l'homme et l'incita à se rebeller, fut de ne pas manger de l'arbre de la connaissance du bien et du mal: «Mais, quant à l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras point; car au jour où tu en mangeras, certainement tu mourras de dépérissement.» (Genèse 2:17) En d'autres mots, l'homme était interdit l'indépendance, il fut défendu d'agir par lui-même et de déterminer ce qui est bien ou ce qui est mal pour son existence, car par cela il se déclarerait maître de son destin et deviendrait comme un dieu (Genèse 3:5). Malgré cela, l'irritation du commandement était tellement puissante qu'il ne résista point à la tentation de posséder l'autonomie, il voulait absolument obtenir la souveraineté sur sa vie, il désirait être comme son Créateur, sentiment peut-être noble mais néanmoins interdit et impossible à la créature. Dieu est la vie et l'indépendance de Dieu est la mort et le dépérissement. Son geste de rébellion porta des conséquences tragiques qui affecta toute la race humaine jusqu'à la fin des temps, mais tout cela était voulu de Dieu. Vu la fragilité et la faiblesse de sa nature dû à son état de créature, la désobéissance n'a pu manquer de surgir de son cœur pour convoiter une puissance qui appartenait à Dieu seul, à savoir l'indépendance, et à cause de cela il fut chassé, rejeté de la vie: «Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Et maintenant prenons garde qu'il n'avance sa main, et ne prenne aussi de l'arbre de vie, et qu'il n'en mange, et ne vive à toujours.» (Genèse 3:22) Il ne se pouvait pas que l'image de Dieu soit corrompue et que l'homme vivre éternellement dans une telle condition. La race humaine au complet fut condamnée à la perdition éternelle et la décision de Dieu sur cela est irrévocable. Mais d'entre la masse des peuples, Dieu en avait choisi quelques-uns pour le salut selon son bon plaisir afin d'atteindre le but qu'il s'est proposé de toute éternité, excluant le reste qui furent réservé à récolter le châtiment de sa colère pour manifester sa justice. Tout cela fut planifié dans le décret éternel depuis avant la fondation du monde, la chute engendra un processus de formation pour l'accomplissement du dessein de Dieu de former une nouvelle race céleste et éternelle, et la croix fut le bistouri qui trancha entre les élus et les exclus.

La croix met fin à l'indépendance qui cause le dépérissement, elle engendre la mort dans l'esprit afin de donner la vie à ceux que Dieu a désigné depuis avant la fondation du monde. Aucun de ceux qui furent choisis ne périra, car maintenant Dieu habite en eux par l'Esprit de sa Sainte Présence pour les transformer selon son plan divin, et rien ne peut les ravir de sa main (Jean 10:28). Ceux qui sont appelé efficacement pour participer à cette transformation glorieuse, ne l'ont pas choisi, ils en sont incapable tout comme un mort ne peut décider par lui-même de revenir à la vie. Le choix appartient à Dieu et non à l'homme. La croix écrase l'homme dans la poussière de l'humiliation et lui arrache toutes prétentions, elle réveille sa conscience à la réalisation qu'il ne détient aucune valeur et qu'il est coupable de haute trahison et doit mourir. Pour lui indiquer les conséquences de sa rébellion, elle le pousse à regarder à Celui qui est mort crucifié en sa faveur et comme son substitut, afin d'occasionner une déchirure dans son âme par laquelle la vie peut pénétrer et le faire renaître en le relevant dans une nouvelle existence qui est entièrement dépendante de Christ.

Mais il y a aussi ceux qui viennent à la croix de leur propre moyen, par le choix d'une décision personnelle. Ils sont touchés par l'impression d'un tel sacrifice, mais ils n'en récoltent aucun bénéfice car ils refusent d'abdiquer leur autonomie, ils ne peuvent se résigner à leur notion de dignité. Ils ne peuvent faire autrement car ils n'ont pas été appelé, ils n'ont pas été élus, ils ont été désigné à l'exclusion et cela de toute éternité. Le sacrifice de la croix exerce sur eux quelques impressions qui leur donnent une certaine contrition et conviction par lesquelles ils ont la sensation de se réveiller et de revivre, mais ils demeure étranger à la nouvelle vie de laquelle ils sont exclus. Ce qu'ils nomment la nouvelle naissance est pour eux une vie qui se base sur l'autonomie du libre-choix par lequel ils s'imaginent contribuer à leur salut par leurs efforts et leur obéissance, car cela leur donne un sentiment qui plaît à leur entendement et ils s'imaginent être agréé de Dieu en agissant ainsi. Inutile d'essayer de les convaincre autrement, car ils ont reçu un esprit d'égarement de la part de Dieu pour qu'ils croient au mensonge afin d'être condamnés (2 Thessaloniciens 2:11-12).

Nous voyons donc qu'il existe deux principes dans la prédestination, l'élection et l'exclusion (nommé aussi Prétérition ou Réprobation), et que les gens sont prédestinés soit à un ou à l'autre. Théologiquement c'est ce qu'on nomme la Double Prédestination et une telle notion offusque un très grand nombre de gens qui se disent chrétiens, particulièrement le principe de l'exclusion qu'ils désavouent avec véhémence, car d'après eux tous les hommes détiennent certaines qualités ou capacités par lesquelles ils peuvent se décider à se prononcer en faveur d'une décision personnelle pour accepter le salut ou le rejeter. En d'autres mots ils enlèvent la décision du salut d'entre les mains de Dieu, ils la dérobent à son Auteur, la déracinent de sa source éternelle, et se l'appliquent comme s'ils en seraient les détenteurs légitimes. Ils ne réalisent point qu'en agissant ainsi, ils donnent justement l'évidence de leur exclusion. Ce qui masque leur appropriation illégitime et leurs prétentions captieuses est qu'ils les enrobent de versets bibliques tirés hors de contexte pour leur donner quelque crédibilité, ce qui impressionnent grandement les crédules. Ainsi la foi ne serait plus un don de Dieu (Actes 13:48; Romains 10:17; Éphésiens 2:8; Philippiens 1:29), elle devient entre leurs mains une faculté de la nature humaine déchue, qui pour eux détiendrait encore, malgré la chute, quelques aptitudes de bonté ou de bienveillance et serait capable d'agréments envers Dieu. Ils justifient ainsi leur choix de la foi comme étant approuvé de Dieu qu'ils ont dérobés de son élection, et déclarent insidieusement qu'ils sont élus et que Dieu n'a jamais exclu personne de la grâce du salut, puisque cela serait une offense magistrale envers la dignité humaine et l'illusion du libre-choix que Dieu ne violerait jamais.


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés