Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
353 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1557Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

La vraie liberté chrétienne-1


janvier 18, 2020 par GoDieu

 

La contradiction des pécheurs


Il est affirmé qu'une partie des souffrances du Christ (Hébreux 12:3) est qu'Il a enduré la contradiction des pécheurs. Et parmi tous les chapitres de l'Évangile, il n'y en a aucun qui fixe une si grande partie des souffrances du Christ à cet égard que le huitième chapitre de Jean, du 12e verset (Jean 8:12-59) à la fin du chapitre:

12
Jésus parla encore au peuple, et dit: JE SUIS la lumière de cette disposition de la loi; celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres de sa conscience, mais il aura la lumière de la vie. És. 42. 16; Jn. 1. 9; Jn. 9. 5; Jn. 12. 35-36;

13
Les pharisiens lui dirent: Tu te représentes toi-même; ta représentation n'est pas véritable.

14
Jésus leur répondit: Quoique je me représente moi-même, ma représentation est véritable, car je sais d'où JE SUIS venu, et où je vais; mais vous, vous ne savez d'où je viens, ni où je vais. Jn. 5. 31;

15
Vous, vous jugez selon la chair; moi, je ne juge personne.

16
Et si je juge, mon jugement est digne de foi; car je ne suis pas seul, mais avec moi est le Père qui me transperce de sa présence.

17
Il est écrit dans votre loi que la représentation de deux types d'hommes est digne de foi. No. 35. 30; De. 17. 6; De. 19. 15; Mt. 18. 16; 2 Co. 13. 1; Hé. 10. 28;

18
C'est moi qui me représente moi-même; le Père en moi qui me transperce de sa présence, me représente aussi. Mt. 3. 17; Mt. 17. 5; Mc. 1. 11; Mc. 9. 7; Lu. 3. 22; Lu. 9. 35; Jn. 1. 33; Jn. 5. 37; Jn. 6. 27;

19
Ils lui disaient donc: Où est ton Père? Jésus répondit: Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Jn. 14. 9; Jn. 16. 3;

20
Jésus dit ces paroles dans le lieu où était le trésor*, enseignant dans le temple; et personne ne se saisit de lui, parce que son heure n'était pas encore venue. Jn. 7. 30; *Le trésor est le Père en Christ qui est son enveloppe visible et corporelle.

21
Jésus leur dit encore: Je m'en vais, et vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché; car vous ne pouvez venir où je vais. Jn. 7. 34; Jn. 13. 33;

22
Les Judéens disaient donc: Se tuera-t-il lui-même, puisqu'il dit: Vous ne pouvez venir où je vais?

23
Et il leur dit: Vous êtes d'en bas; moi, JE SUIS celui d'en Haut. Vous êtes de cette disposition charnelle; moi, je ne suis pas de cet arrangement des choses. Jn. 3. 31;

24
C'est pourquoi je vous ai dit, que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas que JE SUIS la Source de l'existence, vous mourrez dans vos péchés. Jn. 8. 21;

25
Ils lui disaient donc: Toi, qui es-tu? Et Jésus leur dit: Celui qui est depuis le commencement, comme je vous ai dit.

26
J'ai beaucoup de choses à dire de vous et à condamner en vous; mais celui en moi qui me transperce les choses que j'ai entendues de lui, je les dis parmi cette disposition charnelle de la loi. Jn. 7. 28; Jn. 15. 15; Ro. 3. 4;

27
Ils ne comprirent point qu'il leur parlait du Père dont il était l'enveloppe visible. És. 9. 6; Jn. 1. 18; Jn. 14. 8,9;

28
Et Jésus leur dit: Lorsque vous aurez élevé le Fils, l'expression humaine de l'Esprit des vivants, alors vous connaîtrez que JE SUIS, et que je ne fais rien de moi-même, mais la Source de l'existence en moi me les a enseignées. No. 21. 9; 2 R. 18. 4; Jn. 3. 11; Jn. 3. 14; Jn. 7. 16; Jn. 12. 32; Jn. 12. 49; Jn. 14. 10; Jn. 14. 24;

29
Celui en moi qui me transperce de sa présence est avec moi. Et le Père en moi ne m'a point laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. Jn. 14. 10; Jn. 16. 32;

30
Comme Jésus disait ces choses, plusieurs crurent en lui. Jn. 7. 31;

31
Jésus dit donc aux Judéens qui se remettaient à lui: Si vous demeurez dans ma Parole, vous êtes véritablement mes disciples.

32
Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Ro. 6. 18; Ga. 5. 1; 1 Pi. 2. 16;

33
Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d'Abraham, et nous n'avons jamais été esclaves de personne; comment donc dis-tu: Vous serez affranchis? Mt. 3. 9;

34
Jésus leur répondit: En vérité, en vérité je vous dis, que quiconque manifeste le péché, est esclave de l'égarement. Ro. 6. 20; 2 Pi. 2. 19;

35
Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; mais le Fils y demeure toujours.

36
Si donc le Fils vous affranchit, vous serez véritablement libres de votre esclavage. Ro. 8. 2;

37
Je sais que vous êtes la postérité d'Abraham, mais vous cherchez à me faire mourir, parce que ma Parole ne trouve point d'accès en vous.

38
Je dis ce que j'ai vu chez mon Père; et vous aussi, vous faites ce que vous avez vu chez votre père. Jn. 3. 11; Jn. 7. 16; Jn. 12. 49; Jn. 14. 10; Jn. 14. 24;

39
Ils lui répondirent: Notre père est Abraham. Jésus leur dit: Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les œuvres d'Abraham. Ro. 2. 28; Ro. 9. 7;

40
Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j'ai apprise de L'ESPRIT DES VIVANTS; Abraham n'a point fait cela. Jn. 17. 17;

41
Vous faites les œuvres de votre père. Ils lui dirent donc: Nous ne sommes point issus de la fornication; nous avons un seul Père, c'est L'ESPRIT DES VIVANTS.

42
Jésus leur dit: Si L'ESPRIT DES VIVANTS était votre Père, vous seriez résignés à moi, parce que JE SUIS en effet L'ESPRIT DES VIVANTS dévoilé; et je ne suis pas venu comme moi-même, mais comme un envoyé. Jn. 5. 43; Jn. 7. 29;

43
Pourquoi ne comprenez-vous point mon langage? C'est parce que vous ne pouvez écouter ma Parole.

44
Le père dont vous êtes issus, c'est le raisonnement de la contrariété charnelle*, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n'a point persisté dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il dit le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur, et la source du mensonge. Ge. 3. 1; 2 Co. 11. 3; 1 Jn. 3. 8; Jud. 1. 6; *le malin, le diable, c'est-à-dire: l'esprit de la nature humaine déchue.

45
Mais parce que je dis la vérité, vous ne me croyez point.

46
Qui de vous me convaincra d'égarement? Et si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas?

47
Celui qui est de L'ESPRIT DES VIVANTS, écoute les paroles de L'ESPRIT DES VIVANTS; c'est pourquoi vous ne les écoutez pas, parce que vous n'êtes point de L'ESPRIT DES VIVANTS. Jn. 6. 37; Jn. 10. 26-27; 1 Jn. 4. 6;

48
Les Judéens lui répondirent: N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain, et que tu as une conscience déréglée? Jn. 7. 20; Jn. 10. 20;

49
Jésus répondit: Je n'ai point de conscience déréglée, mais j'honore mon Père, et vous me déshonorez. Jn. 7. 18;

50
Je ne cherche point ma gloire, il y en a un qui la cherche, et qui juge.

51
En vérité, en vérité je vous dis, que si quelqu'un garde ma Parole, il ne verra jamais la mort. Jn. 5. 24; Jn. 11. 25;

52
Les Judéens lui dirent: Nous connaissons maintenant que tu as une conscience déréglée; Abraham est mort et les prophètes aussi, et tu dis: Si quelqu'un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.

53
Es-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort? Les prophètes aussi sont morts; qui prétends-tu être? Hé. 11. 13;

54
Jésus répondit: Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien; c'est mon Père dont je suis l'enveloppe visible qui me glorifie, lui, dont vous dites qu'il est votre ESPRIT DES VIVANTS.

55
Cependant, vous ne l'avez point connu; mais moi, je le connais; et si je disais que je ne le connais pas, je serais un menteur comme vous; mais je le connais et je garde sa Parole.

56
Abraham votre père a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour; et il l'a vu, et il s'est réjoui. Ge. 17. 17; Lu. 10. 24; Hé. 11. 13;

57
Les Judéens lui dirent: Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham!

58
Jésus leur dit: En vérité, en vérité je vous le dis: Avant qu'Abraham fût, JE SUIS. Ge. 17. 1; Ex. 3. 14,15; És. 9. 6;

59
Alors ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha et sortit du temple, passant au milieu d'eux, et ainsi il s'en alla. Lu. 4. 29; Jn. 10. 31; Jn. 10. 39; Jn. 11. 8;

Presque tous les versets montrent comment les Juifs ont mis la fierté de leurs volontés obstinées et rebelles contre sa sagesse divine et infinie. Il n'y avait rien que Christ pouvait dire, sans que leurs cœurs rebelles cherchent à le contrarier et le critiquer. Nous voyons cette même attitude de nos jours avec les pharisiens modernes dans les sectes dites évangéliques. Toutefois il y en avait parmi eux sur lesquels la Parole avait de meilleurs effets. Dans le verset 31 (Jean 8:31), il est dit que certains ont cru et «se remettaient à lui», quoique plusieurs autres le désavouaient. À ceux-ci en particulier, Christ s'adresse, par prudence et encouragement, et leur dit que s'ils continuaient dans «Sa Parole», ils connaîtraient la vérité et la vérité les rendrait libres. La vraie liberté provient donc de la vérité révélée par l'Esprit de Christ en Sa Parole afin qu'elle pénètre en notre cœur et conscience. Seule la Sainte Présence de Christ en nous peut nous instruire dans ses voies. Il est notre seul Pasteur (Berger), tous les autres sont des forbans et des imposteurs (Jean 10:10-14; 1 Pierre 2:25).

Après quoi les Juifs ont répondu (pas ceux qui croyaient, mais ceux qui cherchaient à le tuer): «Nous sommes la postérité d'Abraham, et nous n'avons jamais été esclaves de personne; comment donc dis-tu: Vous serez affranchis (libérés)?». Christ aurait pu retourner sur eux cette déclaration impudente en les exhortant à revoir leur ancien état d'esclavage sous les Égyptiens et les Babyloniens, et leur état actuel sous les Romains; mais en mettant de côté leur servitude politique, Il prouve qu'ils sont dans la servitude spirituelle du péché (Jean 8:34).

Notre attention se porte vers un verset en particulier (Jean 8:24) où Jésus dit aux Juifs: «C'est pourquoi je vous ai dit, que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas que JE SUIS la Source de l'existence, vous mourrez dans vos péchés.» Dans ce passage Jésus leur parlait du Père en Lui (Jean 8:27) dont il était la forme visible et corporelle. Ainsi nous voyons clairement que le Fils est l'engendrement du Père dans la chair, le Père étant pur Esprit s'était formé un corps humain dans le sein d'une vierge et se révéla aux Juifs comme JE SUIS, le même qui se révéla à Moïse sous la même désignation (Exode 3:13-15 avec Ésaïe 9:6 et Jean 14:8-9). Les Juifs orgueilleux et rebelles refusèrent de reconnaître cette révélation, et la considérait comme étant un blasphème digne de mort (Marc 14:61-64). Mais contrairement à leurs fausses notions concernant le Messie qu'ils considéraient comme un Sauveur politique qui les délivrerait du joug des romains, Jésus se déclara officiellement et avec autorité comme étant le Père Éternel devant leur face en se disant JE SUIS pour dévoiler leur état de pécheurs réprouvés, et cela était intolérable aux pharisiens, tout comme ce l'est pour les sectes dites évangéliques du christianisme contrefait moderne. Mais Jésus leur avait donné un sérieux avertissement, ceux qui ne reconnaissent pas le Fils comme étant le Père Éternel manifesté dans la chair vont mourir dans leurs péchés et sont voués à la perdition éternelle. Et cela faisait frémir ces démons qui ne peuvent tolérer la lumière de la vérité, et qui, comme des coquerelles, se sauvent dans le trou noir de leurs raisonnements charnels en criant des injures pour ne pas entendre leur condamnation.

Après leur avoir montré leur condition pécheresse actuelle, Il continue à leur dire ce qui sera leur destin futur. Ils doivent être chassés de la maison, bien qu'ils soient maintenant parmi le peuple de Dieu. Comme le dit l'apôtre Paul: «Mais que dit l'Écriture? Chasse l'esclave et son fils; car le fils de l'esclave ne sera point héritier avec le fils de la femme libre.» (Galatiens 4:30). Ce que Christ avait approuvé en contrastant la condition d'un serviteur et d'un fils: «Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; mais le Fils y demeure toujours.» (Jean 8:35). Pourtant, Il ne les laisse pas ici sous leur triste disposition de leurs faux raisonnements, mais leur propose un moyen de l'empêcher, à savoir, en se soumettant à Lui afin d'être libéré, sachant pleinement qu'ils ne le feraient jamais car ils avaient été prédestinés à la perdition pour manifester la justice de l'Esprit des vivants (Romains 9:21-22). Telle est aussi la triste situation des sectes évangéliques modernes.

Nous allons maintenant regarder le texte tel qu'il est complet en lui-même: «Si donc le Fils vous affranchit, vous serez véritablement libres.» (Jean 8:36). Ici, nous observons, d'abord, une condition «Si» et deuxièmement, une conséquence «vous serez». Nous allons décrire cette vérité en quatre étapes:

Premièrement nous exprimons la vérité réelle à propos de la liberté qui est donnée gratuitement à ceux que le Seigneur a déterminé d'avance pour la recevoir.

Deuxièmement, nous avons les qualités de cette liberté, c'est une liberté totale vraie et réelle de la grâce divine.

Troisièmement, nous avons les sujets de cette liberté: les élus en Christ depuis avant la fondation du monde et dont la préexistence dans l'Esprit des vivants est ainsi affirmée.

Quatrièmement, nous avons l'auteur de cette glorieuse liberté à savoir Christ (le Messie) venu pour le rachat de Son peuple d'élus seulement, et non de tous les hommes.

De ce qui est exprimé et ce qui est implicite, nous pouvons tirer quatre conclusions:

  1. Que chaque homme par nature, et dans l'état de sa nature humaine déchue et corrompue, est esclavage de la chair et du péché, étant soumis à ses passions charnelles et à ses raisonnements captieux.

  2. Que certains sont libérés de cette servitude par l'assurance qu'ils obtiennent dans le sacrifice de la croix pour leur délivrance ou salut.

  3. Que ceux qui ont été élus d'entre les hommes de ce monde sont libérés par la toute-puissance de Christ.

  4. Que ceux que Christ libère sont réellement libres, non pour faire ce qu'ils veulent mais libre de la culpabilité et de la condamnation du péché dont la puissance est la loi.

Nous ne traiterons pas ici de toutes ces choses, cela ne conviendra pas à notre objectif actuel. Non pas que le sujet de la servitude des hommes ne soit pas utile, comme en contraste avec la liberté spirituelle. On peut apprendre beaucoup des contrariétés. Tout ce qui est une servitude universelle de l'âme, une servitude cruelle, une servitude volontaire, une servitude dont nous ne sommes pas en mesure de nous racheter en payant nous-mêmes la rançon, ou de nous livrer par notre propre pouvoir comme on le prétend dans plusieurs religions.

La doctrine de l'esclavage de l'homme ne sera pas exposée en détails, puisque nous avons déjà traité de ce sujet dans plusieurs autres de nos documents, notamment celui de «La Corruption de la nature humaine». Ce qui nous importe ici sont les quatre points sur la liberté que nous avons mentionnés plus haut. Nous allons résumer en une seule affirmation que cette doctrine essentielle nous indique qu'il y a une vraie et réelle liberté dans le rachat de Christ pour ses élus seuls. C'est l'enseignement du texte qui nous présente ici la nature, la qualité et les parties de la liberté chrétienne authentique.


Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés