Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
265 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1579Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Le discernement des esprits-2


juillet 28, 2014 par GoDieu

 

Distinction entre le choix naturel et le choix spirituel

L'expression «libre-choix» est composée de deux mots qui ne vont réellement pas ensemble. La liberté ou pouvoir qu'a l'homme vivant à l'état de nature d'user comme bon lui semble de ses facultés sans contrainte ou restriction, n'est qu'une illusion, une hypothèse philosophique sans fondement réel. L'être humain est libre d'agir seulement dans un contexte de lois ou principes qui régissent ses actions, ses pensées, ses expressions, ses déplacements, en d'autres mots il n'est pas libre du tout. On est soit libre du péché en étant esclave de Christ, ou libre de Christ en étant esclave du péché; ou encore, on est soit libre du mensonge et esclave de la vérité, ou libre de la vérité et esclave du mensonge. Mais certains diront: «Je suis libre de choisir entre une chose ou une autre, entre ce qui est bien et ce qui est mal, entre ce qui est chaud et ce qui est froid, entre ce qui est trempe et ce qui est sec, entre ce que j'aime et ce que je n'aime pas». Nous ne contestons pas cela, évidemment que l'être humain a la capacité de choisir, cette capacité est naturelle en chacun de nous, sans elle nous serions pires que des légumes, nous ne pourrions même exister. Mais ce qu'il faut réaliser est que la capacité de faire des choix est une faculté essentielle de la volonté et celle-ci n'est pas libre, elle est esclave de la chair et du péché. Les choix que nous posons ne sont donc pas libre, ils se rapportent à l'état de notre chair, à toutes les conséquences et à toutes les circonstances qui affectent notre état d'être et qu'on ne peut échapper, qu'on en soit conscient ou non, qu'on le veule ou non. Puisque la chair n'existe pas sans l'esprit qui lui donne le souffle et la raison d'être, nous voyons que notre capacité de faire des choix n'est pas libre de l'influence déterminante de notre esprit et que celui-ci est esclave du péché, ses raisonnement se nourrissent constamment de ses égarements, il ne peut faire autre que d'agir ainsi car il porte la condamnation de Dieu sur lui depuis le début des temps pour avoir déclarer son indépendance en se voulant maître de son destin. Tout, absolument tout ce qui compose l'être humain est sous l'effet de la corruption du péché et doit périr, rendez-vous dans un cimetière et vous en obtiendrez la preuve. Tous doivent mourir à cause du péché, personne n'est libre d'y échapper, car nous sommes tous pécheurs. Celui qui dirait qu'il a le libre-choix d'échapper à la mort serait un insensé ou une personne mentalement détraquée. On a pas le choix de naître, on a pas le choix d'exister, on a pas le choix de mourir, nous ne sommes pas libre en aucune de ces choses. Où donc est le libre-choix? il n'existe simplement pas! Il y a toutefois une distinction entre le choix naturel et le choix spirituel: le choix naturel se rapporte aux besoins de la chair dans ses activités de tous les jours; tandis que le choix spirituel se rapporte aux besoins de l'esprit de pacifier la culpabilité d'une conscience révoltée. Lorsqu'une personne dit qu'elle a le libre-choix de croire ou non, elle entre dans le domaine du choix spirituel et elle se révolte contre Dieu et la vérité de la révélation biblique, car elle ment en s'imaginant libre puisqu'elle est sous la condamnation du péché et aucun menteur n'héritera de la vie éternelle. Il est donc impossible à une personne de recevoir la grâce du salut par la capacité d'un choix spirituel. Personne ne peut choisir d'être sauvé, le choix du salut appartient à Dieu et non à l'homme. Telle est la triste condition de l'Église de Laodicée ou Église du libre-choix, c'est-à-dire de l'Église Évangélique moderne avec toutes ses factions: Baptiste, Amish, Mennonite, Darbyste, Disciple, Adventiste, Irvingien, Pentecôtiste, Charismatique, etc., et tous les groupes dissidents et personnes individuelles qui se disent chrétiens nés de nouveau par décision personnelle. La doctrine du libre-choix produit seulement des fruits de duplicité, d'imposture, d'hypocrisie, d'arrogance, de tolérance et de tiédeur.

Existe-t-il un remède pour cette situation déplorable de l'Église du Libre-Choix. L'Esprit du Seigneur semble l'indiquer dans Apocalypse 3:18: «Je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, pour devenir riche; et des vêtements blancs, pour être vêtu, et que la honte de ta nudité ne paraisse point, et un onguent pour oindre tes yeux, afin que tu voies.», autrement elle sera vomie de la bouche du Seigneur Jésus (Apocalypse 3:16). Mais que veux dire exactement ce passage, car nous savons que l'Apocalypse parle toujours en termes figurés. Il est évident qu'il ne s'agit pas d'acheter littéralement du Seigneur de l'or, des vêtements, et un onguent. Le mot «acheter» ou «agorazo» en Grec signifie «être sur la place d'un marché, faire du marchandage, des débats, de la critique, des objections, des disputes». La caractéristique primaire d'être sur la place d'un marché est d'examiner attentivement les produits qui s'y vendent, de marchander, de débattre, de critiquer, de disputer avec le vendeur de la qualité et du prix d'un produit qu'on veut acquérir. En d'autres mots, la notion d'examiner est la base de l'interprétation de ce passage, mais examiner quoi?

  1. La première chose à examiner est «l'or éprouvé par le feu». Nous savons d'après 1 Pierre 1:7 qu'il s'agit ici de «l'épreuve de la foi», c'est-à-dire que notre foi ou confiance en Christ est épurée ou purifiée par des conflits de toutes sortes, et cela est nécessaire si nous voulons être glorifié avec Christ. Mais nous savons aussi que la foi vient de Christ, il s'agit en effet de la foi ou confiance de Christ dans l'accomplissement de son ministère de sacrificateur en notre faveur. Cette foi, confiance ou assurance, nous est donnée gratuitement et sans condition dans les mérites du sacrifice de Christ sur la croix, elle nous est attribuée comme si elle était la nôtre. Mais pour les disciples du libre-choix il s'agit de leur propre foi qui n'est aucunement une confiance ou assurance, mais une faculté intellectuelle de présomption imprégnée d'amour-propre, d'orgueil, d'arrogance, d'opinions, de prétention et de supposition. En d'autres mots, la foi qui provient de la doctrine du libre-choix n'est pas la foi de Christ, mais la foi de l'homme en Christ et là est toute la différence. Il s'agit donc d'une fausse foi, d'une foi purement humaine et charnelle par laquelle les crédules s'imaginent êtres sauvés. Ainsi nous comprenons mieux pourquoi l'Église de Laodicée ou Église du libre-choix est fortement châtiée par le Seigneur Jésus et qu'elle sera vomie de sa bouche.

  2. Le deuxième élément à examiner sur la place du marché spirituel est «les vêtements blanc» avec lesquels un chrétien authentique est revêtu, mais non les imposteurs. Évidemment il ne s'agit pas d'être revêtu littéralement de vêtements blanc. Le mot «blanc» ou «leukos» en Grec vient du mot «lumière» et signifie «être éblouissant, être pur, être rendu innocent». Un passage parallèle à celui-ci est Apocalypse 7:14 où il est dit: «Ce sont ceux qui sont venus de la grande tribulation, et qui ont lavé leurs robes, et ont blanchi leurs robes dans le sang de l'Agneau». Ces deux passages se complètes l'un et l'autre ou plutôt l'un dans l'autre. L'enseignement des deux est identique, clair et précis, se revêtir de vêtements blanc signifie «être rendu pur ou innocent par le sacrifice de Christ sur la croix, c'est-à-dire «être justifié ou rendu juste». Il s'agit donc ici de la justice des saints, et ceux-ci sont rendu juste, innocentés à travers ou plus précisément par «une grande tribulation». En d'autres mots, la «grande tribulation» n'est pas à venir, elle n'est pas une phase que l'Église doit traversée à la fin des temps, elle est plutôt une période précise de transition d'un mode de vie à un autre qui se rapporte directement au sacrifice de la croix. Le verbe «venir» dans Apocalypse 7:14 est «erchomai» et quoique ce terme est souvent utilisé pour indiquer «une arrivée d'un lieu vers un autre», il peut signifié aussi «l'arrivée ou manifestation d'un état d'être vers un autre». En fait, une de ses nuances principales est «être établi», c'est-à-dire d'être «installé dans une position stable», et c'est exactement cela qui se produit avec celui qui est rendu innocent ou justifié en Christ par son sang versé sur la croix. En termes figuratifs, il a changé ses vêtements sales pour des vêtements propres, il a subi une transition vers une nouvelle vie, il est devenu un saint, c'est-à-dire qu'il a été mis à part pour la gloire éternelle. Or la grande tribulation qui occasionne cette transition ou changement de vêtements est exactement la mort de Christ sur la croix. Le mot «grande» ou «megas» dans le Grec porte la notion d'une grande violence, et celui de «tribulation» ou «thlipsis» signifie «une détresse, une affliction, un tourment, une souffrance». En d'autres mots, la «grande tribulation» est la violence extrême subit par Christ dans ses souffrances sur la croix qui justifie le pécheur et le rend innocent aux yeux de Dieu à cause du sang versé qui nous purifie de tous nos péchés.

    Mais les disciples du libre-choix détiennent l'opinion que la grande tribulation est encore à venir, elle se produirait seulement à la fin des temps avant l'apparition finale de Christ en ce monde. Ils attribuent la grande tribulation à la puissance de l'Antichrist, c'est-à-dire à Satan, qui est supposé persécuté l'Église. Ainsi dans les délires imaginaires de leurs opinions fantaisistes, ils attribuent le sacrifice de la croix à Satan et se retranchent eux-mêmes de la grâce du salut, ils indiquent par cela qu'ils ne sont pas justifiés par le sang de Christ et qu'ils ne sont pas regardés comme innocent mais coupable de leurs péchés sous prétention d'en être délivré. Cela se voit davantage en ce que pour eux la justice est un principe philosophique fondamental, juridique et moral, en vertu duquel les actions humaines doivent être sanctionnées ou récompensées en fonction de leur mérite au regard du droit, de la morale et autres sources prescriptives de comportements. Ils ont inversé la justice de Dieu pour la justice de l'homme, un croyant ne serait donc plus justifié en Christ, innocenté et purifié par son sang versé; mais il serait justifié plutôt par l'obéissance aux principes de la morale, sanctionné ou récompensé en fonction de sa persévérance dans cette voie subversive qui est celle de la loi et de la justification par les œuvres. En d'autres mots, les disciples du libre-choix sont tous des faux chrétiens, sans exception. S'ils ne se retirent de leurs voies pernicieuses pour se tourner à Christ en reconnaissant la souveraineté absolue du Dieu Tout-Puissant pour obtenir le pardon de leurs péchés, la repentance et la foi, la justification et l'adoption, ils périront tous. Sous-entendu que ce changement de direction primordial et essentiel se fait uniquement par la puissance du Saint-Esprit selon le décret d'élection et sans aucune contribution de l'homme, car l'Esprit est celui qui retire le pécheur de ses voies tortueuses et l'attire ou le traîne à la croix par une force irrésistible qui l'abaisse dans la poussière de l'humilité et le fait mourir en Christ, afin qu'il renaisse dans une nouvelle vie.

  3. Le troisième et dernier élément à être examiné est celui de «l'onguent ou «collyre» pour oindre les yeux» qui donne aux chrétiens authentiques la capacité de voir, faculté manquante chez les disciples du libre-choix qui demeurent aveugles à cause de leur orgueil. En fait le mot «collyre ou onguent» est «ophthalmos» dans le Grec et ce terme signifie proprement «la faculté de connaître, le regard, la perception», c'est-à-dire «le discernement» et dont le contraire est «l'aveuglement et la confusion», et nous savons que l'aveuglement est une des caractéristiques du libre-choix (Apocalypse 3:17), condition courante dans le monde évangélique. Le discernement des esprits a son contraire au niveau de la chair. Il s'agit de l'impression ou intuition des sensations charnelles ou spirituelles qui est commune à tous les hommes plus ou moins éveillés. L'intuition est l'action de deviner, pressentir, sentir, comprendre, connaître quelqu'un ou quelque chose d'emblée, sans parcourir les étapes de l'analyse du raisonnement ou de la réflexion. Il s'agit de l'aptitude de la pensée qui sert de principe et de fondement à la spéculation pour formuler des théories à partir de l'imagination. L'esprit étant captif de la chair et du péché ne peut jamais saisir la vérité, il en obtient seulement des impressions approximatives et superficielles. Cette faculté de l'esprit charnel n'est pas du discernement réel qui lui est «une grâce imprégnée par le Saint Esprit ou Sainte Présence» qui habite en tous les élus seulement. Le discernement ou impression des disciples du libre-choix est plutôt une faculté du psyché humain considérée comme un genre de spiritualité qui donne des fausses perceptions. Il est égocentrique et non christocentrique, un faux raisonnement, un délire qui fait dérivé l'esprit dans mille et une imaginations. Ce genre d'impression ou intuition est le domaine occulte du spiritisme, des voyants ou médiums, de ceux qui ont des prémonitions et qui donnent des prédictions. Ces dispositions spirites sont adaptées au christianisme moderne des mouvances extatiques, pentecôtistes et charismatiques, comme étant des visions et des prophéties, séduisant ainsi le plus grand nombre avec des contrefaçons bibliques. C'est la coutume parmi les disciples du libre-choix d'interpréter ce genre d'impression ou intuition comme étant du discernement, ce qu'il n'est pas en aucune façon, il n'est pas une grâce mais une disgrâce, et ceux qui se l'attribuent pour l'utiliser spirituellement sont exclus de la grâce éternellement.

En considérant toutes ces choses dans l'analyse du passage de Apocalypse 3:18 et en vérifiant le Grec de ce même passage en utilisant l'étymologie, ont voit qu'il peut se traduire ainsi: «Je te conseille d'examiner devant moi mes épreuves, pour fructifier et être vêtu de ma justice, afin que l'évidence de ta disgrâce ne se manifeste point, et d'éclaircir ta perception». À Laodicée, on avait cherché les satisfactions de son cœur, on s'était laissé guider par ses propres sentiments, on n'avait pensé qu'à soi, au fond. Il faut porter le fer rouge à tout cela, réaliser Romains 6:11; Galates 2:19-20; 5:24-25; 6:14, — quelque douloureux que ce soit pour la chair. Puis le cœur se tournera vers Christ! Plus d'aveuglement lorsque l'œil est fixé sur ce seul objet! — «L'œil est la perception du corps: si donc ta perception est franche, tout ton être sera éclairé; Mais si ta perception est mauvaise, tout ton être sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi n'est qu'obscurité, combien vaste sera cette noirceur!» (Matthieu 6:22-23; Bible de Machaira). Les yeux ouverts par le divin collyre, le discernement spirituel, qui résulte de ce que nous avons «l'onction de la part du Saint», est retrouvé.


Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés