Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
395 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Le discernement des esprits-5


juillet 28, 2014 par GoDieu

 

Les différents aspects du discernement spirituel

Aux instructions orales données à Moïse concernant le tabernacle, et au modèle montré sur la montagne, le Seigneur Jésus avait jugé bon d'ajouter le don d'une sagesse spéciale. Il l'avait accordée à Betsaleël et à d'autres, par l'action de son Esprit. De la même manière, Dieu nous donne aujourd'hui les ressources de son Esprit et du discernement qu'il produit dans les cœurs des siens par son moyen. C'est un grand sujet. Nous voulons essayer d'en considérer quelques aspects.

 

L'insuffisance de l'intelligence naturelle

Notre intelligence naturelle, si grande qu'elle puisse être, ne nous est d'aucun secours pour comprendre les pensées et la volonté de Dieu. Elle peut même nous fourvoyer. Le Seigneur a dit: «Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux obstinés et aux rusés, et que tu les as révélé à ceux qui sont discrets.» (Matthieu 11:25). L'apôtre Paul développe ce sujet dans 1 Corinthiens 1 et 2, dont nous retenons en particulier ceci: «Car qui est-ce qui connaît ce qui est en l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui? De même aussi, personne ne connaît ce qui est en Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu. Pour nous, nous n'avons pas reçu le raisonnement de cette disposition, mais l'Esprit qui vient de Dieu, pour connaître les choses qui nous ont été gratuitement données de Dieu.» (1 Corinthiens 2:11-12). Le Saint Esprit ou plus précisément la Sainte Présence nous est nécessaire pour comprendre les choses de Dieu: «car l'Esprit sonde toutes choses, même les profondeurs de Dieu... Or, l'homme naturel ne comprend point les choses de l'Esprit de Dieu; car elles lui sont folie, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en discerne. Mais l'homme spirituel examine toutes choses, et n'est lui-même questionné par personne. Car qui a connu la pensée du Seigneur pour l'instruire? Mais nous, nous avons la pensée de Christ.» (1 Corinthiens 2:10,14-16). L'apôtre Jean dit aussi: «Mais l'onction que vous avez reçue de lui, demeure en vous; et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme cette même onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable, et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui, selon qu'elle vous a enseignés.» (1 Jean 2:27). Quoique l'action du Saint Esprit va en fonction de notre démarche, selon que nous nous laissons conduire par la chair ou par l'Esprit, Dieu demeure Souverain sur notre vie pour nous former dans ses voies.

 

Croissance spirituelle

Dans ce passage de 1 Corinthiens 3, les chrétiens charnels sont assimilés à «de petits enfants» en Christ, qui doivent encore être nourris au «lait», et ne peuvent supporter «la viande» (1 Corinthiens 3:2). De la même manière, le chapitre 5 de l'épître aux Hébreux présente l'enseignement chrétien sous les deux images contrastées du lait et de la nourriture solide — le lait pour les petits enfants et la nourriture solide pour les hommes faits (Hébreux 5:12-14). C'est la même Parole de Dieu, mais présentée à des niveaux différents, selon l'état des auditeurs. Aux uns, on ne peut communiquer que «les premiers rudiments des oracles de Dieu»; aux autres, on peut annoncer «tout le conseil de Dieu» (Actes 20:27), même «les choses difficiles à expliquer». Il est bien normal qu'au début de sa carrière, un chrétien soit encore un petit enfant en Christ, et ait besoin d'une nourriture simple, adaptée à son développement. C'est ce qui lui permet de croître jusqu'à l'état d'homme fait. La croissance des Corinthiens avait été entravée par leur état charnel, et celle des Hébreux par leur paresse à écouter. Qu'en est-il de la nôtre?

 

Discernement du bien et du mal

«Mais la nourriture solide est pour ceux qui sont d'âge mature, pour ceux qui, par l'habitude, ont le jugement exercé à discerner le bien et le mal.» (Hébreux 5:14). L'homme possède par naissance une certaine faculté de discerner le bien et le mal, c'est sa conscience. Mais le verset ci-dessus nous montre que cette aptitude se développe, s'exerce par la pratique. Le fait de «l'habitude...». Quelle habitude? Sans vouloir être limitatif, donnons deux éléments de réponse à la question.

  1. On peut penser tout d'abord à un contact constant et profond avec la Parole de Dieu dans toutes ses parties. Dieu exerce par là notre faculté de jugement, d'appréciation. II nous enseigne, dans des situations complexes, à démêler ce qui est bien et ce qui est mal. Car en fait, le bien et le mal, le juste et le faux, se superposent souvent dans la même action. Par exemple, lorsque Jacob se fait passer pour Ésaü afin de voler la bénédiction qu'Isaac veut donner à son premier-né, en Genèse 27, nous sommes conduits à faire deux évaluations de son action. D'une part il est mû par le désir excellent d'obtenir la bénédiction divine — comme en d'autres circonstances de sa vie (Genèse 25:29-34; 32:24-33) — et d'autre part, il utilise dans ce but une tromperie hautement répréhensible.

  2. On peut penser ensuite à l'habitude de mettre la Parole de Dieu en relation avec toutes les situations que nous vivons. Si cette Parole «habite en nous richement», nous laisserons sa lumière éclairer nos actions. À la même lumière, nous évaluerons celles des personnes que nous côtoyons. Quant à nous-mêmes, nous pourrons être amenés à voir plus clairement quels sont les motifs qui nous conduisent; et quant aux autres, nous laisserons Dieu juger de leurs motifs, nous limitant à apprécier les actions selon les normes que la Parole nous fournit. Voilà, entre autre, comment nous pouvons acquérir «des sens exercés».

 

L'intelligence spirituelle

L'expression «intelligence spirituelle» se trouve une seule fois dans l'Écriture, dans un passage remarquable de l'épître aux Colossiens: «C'est pourquoi depuis le jour où nous l'avons appris, nous n'avons cessé de prier pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle; de telle sorte que vous vous conduisiez d'une manière digne du Seigneur, pour lui plaire en toutes choses, portant des fruits en toutes sortes de tâches gracieuses, et croissant dans la connaissance de Dieu.» (Colossiens 1:9-10). Ce passage a une portée éminemment pratique, il parle du renoncement selon l'Esprit (Colossiens 1:8) produit en nous par sa puissance glorieuse (Colossiens 1:11) dans des actions de grâce ou œuvres de confiance en Christ pour toutes choses dans notre vie. L'apôtre prie pour les croyants, afin qu'ils marchent d'une manière digne du Seigneur, qu'ils aient une conduite qui lui plaise à tous égards. Et quelle est la source d'une telle marche? — Essentiellement, l'état intérieur. L'apôtre Paul ne mentionne pas des commandements ou des directives formelles, il parle de cœurs remplis de la connaissance de la volonté de Dieu. Quelle expression! Ce ne sont pas des hommes qui tâtonnent à la recherche de cette volonté, ils en sont remplis. La vie de Christ en eux, le lien vital des sarments avec leur Cep, produit en eux cette intelligence spirituelle qui leur donne d'entrer dans les pensées de Dieu et de comprendre sa volonté. Voilà l'état d'homme fait! La fin du verset 10 nous montre le secret de la croissance qui conduit à cet état: «croissant dans la connaissance de Dieu». Aux Corinthiens qui s'étaient laissés ébranler par de fausses doctrines, l'apôtre dit: «quelques-uns sont sans la connaissance de Dieu» (1 Corinthiens 15:34). Or il s'agissait de ceux qui étaient «des mauvaises compagnies qui corrompent les bonnes habitudes.» (1 Corinthiens 15:33), c'est-à-dire des faux chrétiens qui s'étaient glissés parmi eux car un chrétien réel n'est pas sans la connaissance de Dieu, autrement il ne serait pas chrétien. Une connaissance vraie et profonde de Dieu par la puissance de sa Sainte Présence qui nous habite, voilà la sauvegarde contre tous les égarements, voilà ce qui amène le croyant dans le chemin de Dieu. La connaissance de Dieu conduit à la connaissance de la volonté de Dieu, de la réalisation de sa Souveraineté absolue pour porter le fruit d'une confiance totale en Christ.

 

L'acquisition de la sagesse

En fait, même avant la venue du Saint Esprit sur la terre pour habiter dans les croyants, la compréhension de la pensée de Dieu et la connaissance de sa volonté étaient déjà indissolublement liées à l'état pratique de l'âme. Le livre des Proverbes, de façon très particulière, indique le chemin vers la sagesse, l'intelligence, la connaissance, l'instruction, le discernement: «Mon fils, si tu reçois mes paroles et que tu caches par devers toi mes commandements pour rendre ton oreille attentive à la sagesse, si tu inclines ton cœur à l'intelligence, si tu appelles le discernement, si tu adresses ta voix à l'intelligence, si tu la cherches comme de l'argent et que tu la recherches comme des trésors cachés, alors tu comprendras la crainte de l'Éternel et tu trouveras la connaissance de Dieu» (Proverbes 2:1-5); «Car l'Éternel donne la sagesse; de sa bouche procèdent la connaissance et l'intelligence» (Proverbes 2:6); choses qui sont l'œuvre de Dieu dans nos cœurs, c'est-à-dire une grâce de Dieu.

 

État intérieur et discernement spirituel

Par trois passages des Psaumes, soulignons la croissance spirituelle qui y est enseignée: «Le secret de YEHOVAH est pour ceux qui le craignent, et il leur fera connaître son alliance.» (Psaumes 25:14). La crainte de Dieu — c'est-à-dire le fait de donner à Dieu sa juste place, de lui reconnaître ses droits — prépare nos cœurs à recevoir la connaissance de son alliance en Jésus-Christ. Dans le psaume 51, le psaume de l'humiliation, David dit, dans le sentiment profond de la gravité de ses fautes: «Voilà, tu aimes la vérité dans le cœur, tu m'as fait connaître la sagesse au-dedans de moi.» (Psaumes 51:6). C'est à «un cœur brisé et humilié» que Dieu fera connaître sa pensée (Psaumes 51:17), et c'est exactement cela que l'Esprit de Dieu produit dans le cœur du pécheur qu'il attire à la croix.

 

L'exemple de Moïse

Pendant que Moïse est sur la montagne de Sinaï, recevant la loi et les instructions de Dieu concernant le tabernacle, le peuple d'Israël érige le veau d'or (Exode 32). Dans sa colère contre son peuple, le Seigneur Dieu est prêt à le consumer. La conduite de Moïse dans cette circonstance est bien remarquable. Il dresse une tente hors du camp, et l'appelle la tente d'assignation (Exode 33:7), du nom même que Dieu avait donné au tabernacle à construire (Exode 29:4). C'est vers cette tente que sortent «tous ceux qui cherchaient YEHOVAH». Ce que Moïse fait là ne nous est pas présenté comme l'exécution de commandements formels de Dieu, mais comme résultant du discernement spirituel d'un homme qui vit près de Dieu et qui a sa pensée. La colonne de nuée, symbole de la présence divine, se tient à l'entrée de la tente; elle manifeste l'approbation de Dieu à l'égard de Moïse qui donne une représentation anticipatoire du sacrifice de la croix. Ainsi nous voyons que le discernement des esprits se rapporte toujours au sacrifice de la croix.

«Sortons donc hors du camp, pour aller à lui, en portant son déshonneur.» (Hébreux 13:13). Le déshonneur de Christ...! Sommes-nous disposés à le porter aujourd'hui encore, et même, comme Moïse au début de sa carrière, l'estimait comme étant «un plus grand trésor que les richesses de l'Égypte»? (Hébreux 11:26)


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés