Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
306 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1579Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Le salut pour les Élus seuls-2


septembre 20, 2017 par GoDieu

 

Considérations sur l'expiation

La compréhension de l'Expiation se résume dans la question: «Pour qui Christ est-il mort sur la croix»? La considération impérative de cette question prioritaire a engendrée plusieurs conflits théologiques à travers les siècles, mais malheureusement elle détient peu d'importance dans le christianisme moderne que nous savons être une contrefaçon. Elle est devenue insignifiante dans l'esprit des crédules, des cancres et des ignorants qui présument être chrétiens d'après une décision personnel du choix de croire. Pour eux Christ est mort pour les péchés de tous les hommes, mais seulement ceux qui choisissent librement d'y croire peuvent en bénéficier. Nous sommes ici en pleine contradiction, car si Christ est mort pour les péchés de tout le monde tous seraient inévitablement sauvés, tous pourraient donc en bénéficier. La faculté de croire serait donc une simple prise de conscience au niveau intellectuel d'un fait historique dont le récit est répété de génération en génération. Il ne s'agirait donc pas de l'assurance inébranlable de la révélation biblique dans l'accomplissement des promesses de Dieu pour le salut de son peuple élu qui forme le Corps de Christ. Il n'y aurait donc plus aucune distinction entre les élus et les exclus, entre les justes et les injustes, ni même entre Dieu et le diable, ce qui anéantirait par ce fait même la puissance du sacrifice de la croix. La proclamation de l'Évangile serait ainsi réduite à la simple déclaration d'une bonne nouvelle conçue pour plaire au cœur de l'homme afin d'apaiser sa conscience et de l'encourager à rectifier sa vie pour qu'il retrouve la joie et le bonheur de son existence. L'appel de la croix serait donc un simple cri de ralliement pour atteindre ce but en donnant à l'homme l'espérance d'une vie meilleure qui contribue à son bien-être, relevant ainsi sa fierté et sa dignité. Dans ce contexte, la repentance est simplement le regret de ses fautes et le désir de se racheter soi-même en prenant une nouvelle résolution d'agir autrement dans la réalisation que l'homme est un être responsable de ses actions. La reconsidération face à Christ comme étant le seul Sauveur et le Messie promit depuis le début des temps n'est même pas considéré pleinement, puisque par son indépendance issu de son libre-choix illusoire l'homme devient son propre sauveur et détient la capacité de se rectifier lui-même. Christ devient ainsi une simple figure qu'il faut imiter dans sa morale et sa conduite pour avoir une vie exemplaire qui contribue au bien-être de la famille et de la société en général. Telle est l'abomination de l'illusion du salut présentée par les sectes évangéliques et leurs groupes dissidents.

L'hérésie de la théologie arminienne des disciples du libre-choix maintenue par les évangéliques, enseigne que Christ est mort pour tous les hommes sans exception, ne garantissant ainsi en aucune façon le salut d'un seul homme vivant. Selon eux Christ serait mort autant pour le traître Juda en enfer que pour l'apôtre Paul qui fut ravi au troisième ciel. Il serait donc mort aussi pour tous les tyrans ou despotes comme Hitler et Mussolini et tous ceux qui ont commis des crimes atroces contre l'humanité. Il n'y aurait donc plus de justice devant Dieu et ces monstres échapperaient à la condamnation des peines éternelles dans un enfer réel. Pour élaborer leur fausse doctrine sur ce sujet, ces réprouvés utilisent comme base le passage suivant: «C'est lui qui est la propitiation pour nos péchés; et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.» (2 Jean 2:2; Bible Ostervald 2008). Pour les simplistes, gens de foi superficielle, ce passage semble à première vue supporter leur fausse notion d'un salut universel disponible à tous. Ce qu'ils négligent de comprendre est que le Nouveau Testament n'a pas été écrit en français mais en Grec commun. Puisque la majorité ne comprennent pas cette langue et ne se donnent pas la peine de vérifier le sens des mots, ils sautent à des conclusions trop hâtives et parviennent à des fausses notions qui contredisent honteusement le contexte général de l'enseignement donné qui est déformé par leur zèle aveugle provenant d'un esprit orgueilleux et rebelle. Or en se basant strictement sur le Grec et prenant en considération le contexte général, historique et cultuel de l'Église primitive, ce passage nous dit en réalité: «C'est lui qui est la satisfaction de la réparation pour nos péchés, dont la mortalité se rapporte non seulement à nous, mais aussi à cette disposition charnelle entière.» (1 Jean 2:2; Bible Machaira 2016). Selon cette nouvelle traduction, il est clair qu'il ne s'agit aucunement ici d'un salut universel pour le monde entier, mais que la mortalité causée par le péché, qui se rapporte à tous les hommes, a été payée à plein par le sacrifice de Christ sur la croix afin que les élus puissent obtenir la vie éternelle. En d'autres mots, la mort est le lot de tous les hommes, mais seuls les élus en sont délivrés par le sacrifice de Christ. Ainsi nous dit l'apôtre Paul: «Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don de L'ESPRIT DES VIVANTS, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre ADMIRABLE.» (Romains 6:23); «Selon qu'il nous a élus au salut en lui avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et sans reproches devant lui dans le renoncement; Nous ayant prédestinés au salut pour être ses enfants adoptifs par le moyen de Jésus-Christ, d'après le bon plaisir de sa volonté; À la louange de la gloire de sa grâce, qu'il nous a gratuitement accordée dans Celui qui s'est pleinement résigné. En qui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon les richesses de sa grâce» (Éphésiens 1:4-7); «Mais pour nous, frères entièrement résignés à L'ADMIRABLE, nous devons rendre de continuelles actions de grâces à L'ESPRIT DES VIVANTS à cause de vous, de ce qu'il vous a élus au salut, dès le commencement, par la distinction sélective de l'Esprit, et par la foi en la vérité;» (2 Thessaloniciens 2:13). L'apôtre Jean ajoute: «Et nous avons connu, et nous témoignons que le Père s'est délégué comme Fils, pour être le Sauveur des élus dans cette disposition mondaine.» (1 Jean 4:14).

D'autres passages reconnus utilisés dans un même but par les réprouvés, sont: «Car cela est bon et agréable aux yeux de Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés, et qu'ils parviennent à la connaissance de la vérité.» (1 Timothée 2:3-4). Voici la preuve, disent-ils, que «Dieu veut que tous les hommes soient sauvés» et non seulement les élus. Mais il y a de sérieux problèmes ici avec cette notion avancée par la vermine évangélique, il semblerait que ces imposteurs ont besoin de retourner à la petite école pour réapprendre à lire, car ces passages ne disent aucunement que «tous les hommes sont ou seront sauvés». En plus, le contexte général de toutes les Saintes-Écritures démontre clairement que ce n'est pas le cas, car la majorité des hommes ne sont pas sauvés. Même de nos jours cela est encore évident. En fait, si Dieu voudrait que tous les hommes soient sauvés, ils le seraient, car aucun ne peut résister à sa volonté souveraine et toute-puissante. Ce que Dieu veut se produit immanquablement. Il a voulu que la terre, le soleil et les étoiles existent, et ce qu'il a voulu se manifesta. Il a voulu que les hommes remplissent la surface de la terre et cela se produisit. Il a même voulu que les réprouvés évangéliques existent et cela arriva au cours des temps, et il a même voulu qu'ils rôtissent éternellement dans le feu de l'enfer et cela se produira inévitablement. Ce n'est pas que Dieu veut que tous les hommes soient sauvés, comme on retrouve dans toutes les traductions classiques de la Bible, car ils le seraient; mais que tous genres, types ou sortes d'hommes (hommes, femmes, enfants, pauvres, riches, Juifs, Gentils) que Dieu a choisi avant la fondation du monde dans son décret d'élection, le soient. La preuve de ceci se trouve dans le sens de certains mots clés dans ces passages.

Le premier mot est le verbe «vouloir» (qui veut que) ou «theleo» dans le Grec qui signifie littéralement «désirer, prendre plaisir à». Que Dieu «désire» ou plus précisément «prenne plaisir» dans le salut de tous les hommes, ne signifie aucunement qu'il a «déterminé» que tous les individuels sur la face de la terre, depuis le début jusqu'à la fin des temps, seront sauvés. Que plusieurs soient sauvés ne veut pas dire que tous le seront. Le Seigneur Jésus dit lui-même: «Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.» (Matthieu 22:14). En d'autres mots, l'appel de Dieu est lancée à tous les hommes mais seulement les élus y répondent car ils ont été destinés à cela (Actes 13:48). Seulement les vrais brebis du Seigneur connaissent sa voix et répondent à son appel pour le suivre (Jean 10:3-4), le reste sont ravis et dispersés par le loup qui s'attaque au troupeau (Jean 10:12). Ainsi dit l'apôtre Paul: «Car je sais qu'après mon départ, il s'introduira parmi vous des loups ravissants, qui n'épargneront point le troupeau; Et qu'il s'élèvera parmi vous des hommes qui annonceront des doctrines pernicieuses, afin d'attirer les disciples après eux.» (Actes 20:29-30). De nos jours ces loups ne sont pas difficile à reconnaître, il s'agit ici des sectes dites évangéliques avec leur fausse doctrine du «salut par le choix de croire», et leur prétention à une nouvelle naissance qui n'est que l'ancienne agonie de la mort issue de leur volonté qui est esclave de la chair et du péché, sous l'astuce d'une nouvelle présentation trompeuse qui glorifie les efforts de la nature humaine déchue. Le deuxième mot est l'adjectif «tous» ou «pas» dans le Grec, terme qui signifie proprement ici «toutes sortes, tous types». Il est utilisé pour indiquer que Christ a racheté des gens de toutes sortes d'entre les hommes, et non tous les hommes. Il est placé dans ce passage en conjonction avec le mot «hommes» ou «anthropos» dans le Grec, terme qui signifie précisément «tous les types ou genres d'hommes» et qui s'applique à une catégorie ou une classification dans une collectivité qui se fonde sur les distinctions individuelles (pauvre, riche, vieux, jeune, etc.); à ne pas confondre avec la race entière de l'humanité. Ainsi nous dit l'apôtre Paul qui nous en donne clairement le sens: «Il n'y a plus ni Juif ni Grec; il n'y a plus ni esclave ni libre; il n'y a plus ni homme ni femme; car vous êtes tous un en Jésus-Christ.» (Galatiens 3:28).

Il n'y a aucun doute que la grâce du salut est sélective et que l'expiation de Christ sur la croix se rapporte aux élus seuls et non à tous les hommes. Seuls ceux qui ont été choisis en Christ avant la fondation du monde héritent du salut éternel, tandis que le reste sont désignés pour la perdition éternelle. Bonne nouvelle pour les élus, méchante nouvelle pour les exclus. Les élus se réjouissent et glorifient l'Esprit des vivants, les exclus se plaignent et grincent des dents. Aucun n'a le choix dans ceci, tout a été déterminé d'avance, tout est selon la volonté souveraine et absolue de notre Dieu Tout-Puissant, le Seigneur Jésus-Christ.


Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés