Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
423 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Le salut pour les Élus seuls-3


septembre 20, 2017 par GoDieu

 

L'affliction dans l'expiation est requise

Pour avoir une bonne compréhension de l'Expiation de Christ en faveur de ses élus seuls, il est nécessaire d'avoir une bonne connaissance de l'origine et de la nature de la loi au niveau naturel et morale. Soulignons que le Seigneur notre Dieu, l'Admirable Esprit des vivants, ne peut se soustraire de sa loi. Dieu est justice et sa loi est rigide, intransigeante et autoritaire, elle exige d'être observée à la lettre. Les Saintes-Écritures nous indiquent clairement que la loi ne détient aucune compassion, elle est sans pitié ou miséricorde: «Maudit est quiconque ne persévère pas à faire toutes les choses qui sont écrites dans le livre de la loi!» (Galatiens 3:10); «Quelqu'un a-t-il violé la loi de Moïse, il meurt sans miséricorde, sur le témoignage de deux ou trois personnes.» (Hébreux 10:28). La loi demande une punition pour la désobéissance et cette loi doit être honorée et respectée, personne ne peut échapper aux conséquences de ses transgressions, la moindre infraction comme celle de dire un mensonge, demande la mort (Jacques 2:10). Puisque la loi est comme une chaîne composée de différent maillons, le menteur n'est pas coupable d'avoir brisé seulement un maillon de la loi mais doit payé pour avoir enfreint toute la loi. Le moindre petit mensonge équivaut au pire des crimes, le menteur devient ainsi coupable de tous les avoir commis et doit mourir sans pitié.

Qui aujourd'hui n'a jamais dit un mensonge? Plusieurs sont indignés lorsqu'ils entendent cela, surtout les évangéliques, ils sont scandalisés, voir révoltés et irrités lorsqu'une personne les considère ainsi. Ils vous diront:

«Je ne suis pas parfait mais je ne suis pas menteur, je ne suis pas voleur, je ne suis pas tricheur, je ne suis pas escroc, je ne suis pas pervers, je ne suis pas adultère, je ne suis pas idolâtre, je ne suis pas violent, je ne suis pas meurtrier, je ne suis pas hypocrite, je ne suis pas médisant, je ne suis pas orgueilleux, ni condescendant, ni arrogant, j'aime le Seigneur Jésus et sa Parole, je ne suis pas un trou de cul, je suis honnête, intègre, respectable, cultivé, agréable, sociale, bienveillant, gentil et hospitalier».

Mais l'apôtre Paul nous dit que «tout homme est menteur» (Romains 3:4); «si quelqu'un pense être quelque chose, quoiqu'il ne soit rien, il se séduit lui-même.» (Galatiens 6:3), et le Seigneur Jésus dit que «le diable est le père du mensonge et qu'ils sont ses enfants» (Jean 8:44). Puis l'apôtre Paul ajoute: «Sachant ceci, que la loi a été établie, non pas pour l'homme intègre, mais pour les méchants et les rebelles, pour les mécréants et les pécheurs, pour les humanistes et les violeurs, pour les meurtriers de père et de mère, et les avorteurs, pour les lascifs, les homosexuels, les exploiteurs, les menteurs, les personnes déloyales, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine.» (1 Timothée 1:9-10; Bible Machaira 2016). Or être intègre signifie être droit, être juste, et aucun ne l'est sauf le Seigneur Jésus-Christ (Romains 3:9-20; Jacques 5:5) qui est Lui-même Dieu manifesté dans la chair (Jean 1:14; Philippiens 2:5-11; 1 Timothée 3:16). Que la loi demande la mort du coupable signifie que le sang doit être versé pour satisfaire ses exigences, en d'autres mots elle demande un sacrifice et Christ s'est offert en sacrifice comme substitut afin de payer pour les transgressions de ses élus seuls (Galatiens 3:13), tel que déterminé dans le décret d'élection. Ils sont ainsi sauvés de la condamnation de la loi et hériteront la vie éternelle. En d'autres mots, l'affliction dans l'expiation de Christ est requise par la loi qui demande un sacrifice parfait. Tous les autres sont exclus de cette grâce et demeurent sous la condamnation de la loi pour hériter la perdition éternelle, tel que déterminé dans le décret de réprobation. Puisque la loi est écrite dans leur cœur (Romains 2:15) et codifiée par après par Moïse qui en reçu la révélation, les hommes sont sans excuse. Comme il fut dit précédemment, il n'y a pas d'élection sans réprobation, poser un choix implique par nécessité l'exclusion, les deux vont ensemble comme les deux côtés d'une pièce de monnaie, on ne peut les séparer.

La transgression originelle de la loi de Dieu est décrite en termes figuratifs dans Genèse 2:16; 3:1-7; 4:3-8 où nous voyons que le péché d'Adam était une transgression délibérée contre la révélation du commandement d'interdiction que Dieu lui donna (Genèse 2:17). Spécifions que le nom «Adam» est un terme pluriel utilisé pour décrire l'unité de la race adamique initiale de laquelle nous sommes tous les descendants. Il ne s'agit donc pas d'un seul homme, mais d'une grande multitude innombrable qui habitait les sphères de l'immensité: «Telles sont les générations des cieux et de la terre, quand ils furent créés, au moment que L'ADMIRABLE ESPRIT DES VIVANTS façonna la terre et les cieux.» (Genèse 2:4; Bible Machaira 2016). Adam était pleinement conscient de la conséquence de son péché de rébellion avant même d'en poser le geste. Il se fourvoya dans ses raisonnements serpentins en questionnant l'exactitude du commandement d'interdiction. Il s'agit ici de la séduction de la nature humaine qui fut créée du penchant de l'homme dans sa recherche de la perfection (Genèse 2:18-23). Sa réalisation de la vie fut séduite par son raisonnement charnel, ce qui occasionna la transgression du commandement d'interdiction qui l'irritait et offensait sa dignité (Genèse 3:1-25). Insatisfait de sa position de créature, il voulait plus de la vie, il voulait être comme son Créateur, déterminant ce qui est bien et ce qui est mal par lui-même, se faisant ainsi maître de son destin. Ce fut une déclaration d'indépendance de Dieu, une rébellion contre la Souveraineté Suprême. Dans sa réflexion charnelle sur l'interdiction, il choisit la mort au lieu de la vie. En d'autres mots, il estima qu'en se séparant de Dieu il deviendrai lui-même dieu et serait le seul souverain de l'univers, maître absolu de la vie et de la mort (Genèse 3:22). Il usurpa ainsi la puissance de Dieu en détruisant son efficacité sur sa vie, et pour cela il fut chasser du jardin de la Présence de Dieu, c'est-à-dire «de l'Enclos de la Grâce Souveraine» qui réserva ses bénédictions à ceux seuls qui demeuraient à l'intérieur de ses bornes. Donc, figurativement, Caïn tua son frère Abel, car le terme Caïn signifie «usurper» et celui d'Abel signifie «Dieu est Père», et l'usurpateur, Caïn, despotisme de la race adamique initiale, fut disgracié et forcer de demeurer dans sa poursuite de l'égarement, limité à ses raisonnements charnels qui occasionnèrent la ruine de son existence naturelle et morale. En d'autres mots, il y eut une division dans la race humaine entre les fils des ténèbres du raisonnement charnel et rebelle, et les fils de la lumière du raisonnement spirituel de la promesse divine qui furent opprimés. Seule l'incarnation du Messie promit, le GERME, pouvait délivrer la vie de l'homme des conséquence de sa rébellion (Genèse 3:15). Sur ces choses, Jacques, le frère de Jésus, nous dit: «Chacun est tenté quand il est attiré et séduit par sa propre convoitise. Et après que la convoitise a conçu, elle enfante le péché; et le péché étant consommé, engendre la mort.» (Jacques 1:14-15). L'apôtre Paul met cela en ces mots que nous retrouvons dans le Grec original: «Car les êtres humains ont été formés en premier, et la vie ensuite. Et ce n'est pas les êtres humains qui ont été séduit; c'est leur réalisation de la vie qui, séduite, occasionna la transgression. Toutefois elle fut délivrée en sa procréation du GERME, persévérant avec modestie dans la foi, la charité et la sainteté.» (1 Timothée 2:13-15; Bible Machaira 2016).

La mort étant la punition du viol de la loi d'interdiction s'appliquait non seulement à la race adamique initiale, mais aussi à toute sa postérité (Romains 5:12,18; 1 Corinthiens 15:21-22). Chacun de nous est sous sa condamnation, autant des élus que des réprouvés: «Car tous ont péché, et sont privés de la gloire de L'ESPRIT DES VIVANTS.» (Romains 3:23). Mais il ne s'agit pas ici du dépérissement de la mort physique seulement: «Mais, quant à l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras point; car au jour où tu en mangeras, certainement tu mourras de dépérissement.» (Genèse 2:17), car elle détient les implications plus profonde d'une mort spirituelle et de tout ce qu'elle contient: la conséquence ultime de la seconde mort qui emporte le jugement et la damnation éternelle (Apocalypse 20:12-15) pour toute la race humaine, du début jusqu'à la fin des temps. En aucune façon s'agit-il ici de l'annihilation ou destruction totale des condamnés issue d'un acte juridique de la part de Dieu, mais de l'angoisse interminable des souffrances de l'enfer: «Et ils les jetteront dans la fournaise ardente: là seront les pleurs et les grincements de dents.» (Matthieu 13:42); «Et la fumée de leur tourment montera aux siècles des siècles; et ils n'auront aucun repos, ni le jour ni la nuit...» (Apocalypse 14:11). Il est évident que cette mort et ses souffrances n'est pas seulement physique, surtout lorsque nous considérons les angoisses de l'âme du Seigneur Jésus dans le jardin de Gethsémani et son cri terrible sur la croix. Les traductions classiques portent les paroles suivantes: «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?» (Matthieu 27:46). Mais puisque Jésus est Dieu Lui-même manifesté dans la chair, nous voyons que la traduction fait défaut car Dieu ne peut abandonner Dieu, ce qui serait un non-sens. L'original que nous retrouvons dans le Grec et aussi dans la traduction araméenne de la Peshitta, dit plutôt: «Mon ESPRIT DES VIVANTS, mon ESPRIT DES VIVANTS, à ceci tu m'as désigné!» (Bible de Machaira 2016). Nous touchons plutôt ici à la prédestination de Christ qui est l'aspect essentiel de la souveraineté de Dieu qui conduit infailliblement son œuvre vers son but, savoir le sacrifice de Christ sur la croix pour le rachat de ses élus (1 Pierre 1:2,18-23). Le fait que «Christ a été prédestiné avant la fondation du monde» à verser son sang sur la croix dans des souffrances horribles inimaginables, et cela pour la rédemption et la régénération de ses élus seuls, est incontestable.

Les implications de la prédestination, l'élection à la gloire éternelle et l'exclusion à la perdition éternelle, sont nombreuses (Romains 9:20-23). Le fait que sa base se trouve en Christ avant la fondation du monde indique qu'elle est déterminée de Dieu dans l'éternité avant la création de toutes choses. En d'autres mots, elle est une décision de Dieu assurée de se produire, une disposition infaillible et efficace de sa souveraineté, et elle ne manquera pas d'accomplir ce que Dieu s'est proposé dans son décret éternel de renoncement à soi-même qui est l'essence de son existence. La prédestination est donc le renoncement de Dieu en action, terme généralement traduit incorrectement par amour ou charité dans plusieurs versions de la Bible. La création de l'univers qui en suivit dépend entièrement de cette disposition, ce qui veux dire que la création de l'homme, la chute, le péché, et la rédemption des élus, étaient tous assurés de se produire. Puisque le sacrifice de Christ avait été déterminé avant la création, conséquemment il fut inévitable que toutes ces choses qui suivirent furent prédestinées d'avance. Dieu a créé toutes choses dans ce but spécifique, ce qui veut dire que toutes les conséquences des lois universelles d'action et réaction, et toute l'histoire des peuples et des civilisations, sont sous son contrôle, rien n'échappe à la toute-puissance de sa volonté souveraine. Tout a été créé pour la gloire de Christ et de ses élus.


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés