Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
388 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Le Sang de Christ, superstition et fausse doctrine-5


avril 22, 2014 par GoDieu

 

La victoire par le Sang de l'Agneau

Chaque chrétien né de nouveau a effectivement été racheté à un prix très cher, à savoir par le «précieux sang de Christ». Ni l'or ni l'argent, même pas toutes les richesses de l'univers, ne suffiraient pour nous délivrer de l'esclavage de Satan, de l'emprise du péché originel et des péchés commis, et pour nous mettre en communion avec le Père céleste. Le prix élevé du précieux sang de Christ était absolument nécessaire pour expier nos fautes! Nous pouvons y voir deux choses:

  1. La gravite du péché

    La dette du péché ne peut être payée que par «le sang précieux de Christ», pour qu'il y ait ensuite la justification du pécheur. La sainteté de Dieu est ainsi mise crûment devant nos yeux: Lui, le Dieu Saint et Tout-puissant, ne peut avoir aucune communion avec le pécheur. La sainteté et la pureté de Dieu d'une part, le péché et l'impureté de l'homme d'autre part s'excluent réciproquement comme le feu et l'eau.

  2. Le renoncement de Dieu

    Quand nous pensons à ce que Dieu était disposé à sacrifier pour pouvoir nous justifier et nous sauver en vue de notre réconciliation, nous en restons muets de stupéfaction. Il importe de souligner que l'amour de Dieu n'est pas un sentiment humain, mais une attitude de renoncement qui implique un sacrifice. Sans cette réalisation il est impossible de saisir pleinement la valeur du sacrifice de la croix. Ce Dieu Saint, Éternel et Tout-puissant qui a créé le ciel et la terre, qui a en main la vie et la mort, sans qui rien de ce qui est vivant ne peut exister, qui commande des myriades d'anges et qui pourrait remplir l'univers entier d'or et d'argent mais qui le remplit de sa Sainte Présence — ce Dieu immortel a renoncé à lui-même en devenant homme en Jésus-Christ afin de verser son sang et de mourir sur la croix de Golgotha dans d'indicibles souffrances pour son corps, son âme et son Esprit. C'est pourquoi ce sacrifice unique du Fils de Dieu, c'est-à-dire «le Fils, Dieu même», est d'une valeur éternelle et d'une totale efficacité. Dieu n'aurait pas pu payer un prix plus élevé. Cela nous montre quelle importance ses élus ont à ses yeux. Son renoncement envers nous s'est manifesté dans son sacrifice comme Fils unique dont le sang a coulé sur la croix. Ce renoncement insondable de l'Éternel, la Bible le décrit ainsi: «Mais Dieu approuva son renoncement envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.» (Romains 5:8) Considérerons maintenant quelques éléments qui mettent en lumière la signification du sang de Jésus:

    1. Le pardon par le sang

      L'apôtre Paul, auteur de l'Épître aux Hébreux, sous l'inspiration de l'Esprit Saint, nous dit ceci: «Et, selon la loi, presque toutes choses sont purifiées par le sang, et sans effusion de sang il n'y a point de pardon.» (Hébreux 9:22) Déjà le premier sacrifice fait immédiatement après la chute dans le péché montre clairement que sans effusion de sang il n'y a pas de pardon. Un principe qui garde sa pleine valeur jusqu'à Golgotha — le parfait sacrifice de Jésus, l'Agneau de Dieu — et au-delà. Sans le précieux sang de Jésus-Christ, il n'y a pas de pardon!

    2. La rédemption par le sang

      L'apôtre Paul écrit: «En qui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon les richesses de sa grâce.» (Éphésiens 1:7) La rédemption est naturellement liée au pardon. Ici aussi, ce principe est d'application: sans le précieux sang de Jésus, il n'y a pas de pardon!

    3. La purification par le sang

      Dans la première Épître de Jean, il est dit ceci aux croyants: «Mais si nous marchons dans la lumière de la vérité, comme il est lui-même dans la lumière de la vérité, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus-Christ, le Fils lui-même, nous purifie de tout péché, passé, présent, et futur.» (1 Jean 1:7) Celui qui est lavé de sa culpabilité, qui est sauvé, racheté par le sang de Jésus peut se présenter purifié devant Dieu, car tous ses péchés qu'il a commit, qu'il commet ou qu'il commettra, lui sont pardonné avant même qu'il naisse en ce monde. La purification des péchés n'est pas limitée par le temps ni la quantité, et cela est rassurant du fait que nous demeurons encore dans un corps de chair qui péchera inévitablement. La présence du péché se fait ressentir toute notre vie et nous sommes encouragé à combattre contre lui dans la réalisation de sa défaite à la croix. Ce n'est qu'ainsi que la communion avec le Dieu de Sainteté est possible! Fondamentalement, le Dieu Saint ne peut avoir de communion avec l'homme souillé par le péché. Une communion n'est possible qu'avec quelqu'un de sanctifié, et cela nous le sommes en Christ et par Christ une fois pour toutes (Hébreux 7:27). La purification des péchés est donc impliquée, laquelle ne peut se faire que par le précieux sang de Jésus. Là où cette purification n'a pas eu lieu, comme nous voyons chez les non-convertis et les réprouvés, il ne peut y avoir ni accès direct à Dieu ni communion avec lui.

    4. La justification par le sang

      En Romains, il nous est dit: «Alors autant plus étant maintenant justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère de Dieu.» (Romains 5:9) Nous ne pouvons et ne pourrons jamais nous justifier personnellement devant le Dieu Saint et Juste. Personne ne peut présenter d'excuses valables pour aucun de ses péchés. Être justifié signifie, être blanchie, être innocenté, et seul le précieux sang de Jésus peut nous justifier devant le Dieu Saint en nous enlevant la culpabilité et la responsabilité des péchés commis, que l'homme s'est imposé depuis la chute en Éden à cause qu'il se veut maître de son destin. Il en fut déjà ainsi lors de la sortie d'Égypte du peuple d'Israël: les enfants d'Israël n'étaient justifiés que par le sang d'un agneau sacrifié dans chaque famille: «...je verrai le sang, et je passerai par-dessus vous...» (Exode 12:13), car telle est la signification du mot Pâque ou «passé par dessus». Dieu n'était intéressé que par le sang, qui devait être bien présent. Là où c'était le cas, le jugement passait outre. Si le sang de l'agneau sacrifié n'avait pas été visible sur une maison, il n'y aurait eu aucune justification et dès lors pas de salut pour les habitants de cette maison, aucun moyen d'échapper au juste jugement de Dieu. Que ceux qui se trouvaient dans cette maison fussent des gens religieux ou pas, aimables et bien, ou au contraire tyranniques et méchants, cela était sans importance puisque «tous ont péché, et sont privés de la gloire de Dieu.» (Romains 3:23) Non, le seul et unique critère était: le sang de l'agneau était-il visible ou pas sur les poteaux et le linteau de la porte? En d'autres mots, le rachat des péchés est limité aux élus seulement, ceux qui ont été choisis pour demeurer à l'intérieure de la maison.

    5. La paix par le sang

      Nous lisons dans l'Épître aux Colossiens: «Car ce fut son bon plaisir qu'habite en lui toute plénitude; et de réconcilier par lui toutes choses avec soi, ayant donné la paix, par le sang de sa croix, tant aux choses qui sont sur la terre qu'à celles qui sont dans les cieux.» (Colossiens 1:19-20) Quand deux personnes se réconcilient, elles font la paix entre elles. La justification, la purification, la rédemption et le pardon par le sang de Jésus mènent à la paix avec Dieu. Sans le précieux sang de Christ, il n'y a pas de paix entre Dieu et l'homme: pas de paix dans le cœur, pas de paix sur la terre et pas de paix non plus avec le ciel.

    6. La sanctification par le sang

      Au sujet des animaux sacrifiés dans l'ancienne Alliance et dont le sang devait être porté par le souverain sacrificateur dans le sanctuaire pour les péchés et dont le corps était brûlé hors du camp, il est dit: «C'est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte.» (Hébreux 13:12) Par le précieux sang de Jésus-Christ, les chrétiens nés de nouveau, c'est-à-dire régénérés d'en haut ou dès l'origine, sont sanctifiés, mis à part pour Dieu et dès lors placés dans une position exceptionnelle. Quoique la sanctification est progressive, elle a commencée à la croix et se termine à l'apparition finale de Christ, elle est un fait déjà accomplit qui dépend entièrement de Christ qui agit en nous pour la gloire de son nom. La véritable sanctification n'est possible que par la purification des péchés, laquelle ne peut se faire que par le seul sang de Jésus-Christ versé à la croix une fois pour toutes (Hébreux 7:27). Celui qui, de cette manière, a obtenu la purification de ses fautes, n'est plus un enfant des ténèbres, c'est-à-dire de Satan ou concurrence charnelle de la loi qui est dans la nature humaine de tous, mais il est un enfant de lumière, c'est-à-dire un enfant de Dieu (1 Jean 3:1-2). Sans le précieux sang de Jésus, chaque individu est un esclave de l'esprit de sa nature humaine déchue qui correspond à l'esprit de la loi, l'adversaire ou satan, le concurrent de la grâce qui est hostile à l'Esprit de Dieu (Romains 8:6-7), et de ce fait il est un enfant des ténèbres.

    7. L'entrée par le sang

      Il est dit de cette libre entrée par le sang de Jésus: «Or, où la rémission des péchés est faite, il n'y a plus d'offrande pour le péché. Ayant donc, frères, la liberté d'entrer dans le sanctuaire, par le sang de Jésus... Approchons-nous avec une conscience sincère, dans une pleine certitude de foi, ayant les cœurs aspergés (purifiés) d'une mauvaise perception, et le corps lavé de l'eau pure de la Parole.» (Hébreux 10:18-19,22) Par la sanctification nous entrons dans le sanctuaire céleste à travers la chair du corps de Christ (Hébreux 10:20). Dans l'Ancienne Alliance cela était permis uniquement au grand sacrificateur, et une seule fois l'an. Par la communion rétablie avec le Dieu Saint par le sang précieux de Jésus, les élus de Dieu ont, non pas une fois par an, mais en tout temps «une entrée libre dans le sanctuaire». Oui, en tant que membres du Corps de Christ, nous sommes nous-mêmes devenus le temple dans lequel l'Esprit-Saint habite (1 Corinthiens 3:16-17). Par son sang, Jésus-Christ a acquis pour les siens seulement une rédemption éternelle; son sacrifice est donc valable pour toujours. Il représente maintenant les siens devant la présence de Dieu, étant lui-même Dieu retourné à sa gloire première: «Mais Christ, étant venu comme Souverain Sacrificateur des biens à venir, ayant passé par un Tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'a point été fait de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est point de cette création, est entré une seule fois dans le saint des saints, non avec le sang des boucs et des veaux, mais par son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.» (Hébreux 9:11-12) Ces textes indiquent clairement que Christ est entré dans le saint des saints par son propre sang et non avec son propre sang, ce qui établit une importante différence avec les anciens sacrificateurs. La raison de ceci est que Christ est à la fois le sacrifice et le sacrificateur. Par son sang nous sommes donc placés dans la position de sacrificateurs: «À celui qui s'est sacrifié pour nous et qui nous a lavés de nos péchés par son sang, et qui nous a faits rois et sacrificateurs de Dieu, c'est-à-dire envers lui-même qui est Père; à lui soient la gloire et la domination aux siècles des siècles! Amen.» (Apocalypse 1:5-6) À ce propos, il est écrit dans la première Épître de Pierre: «Mais vous, vous êtes une génération élue, la sacrificature royale, la nation sainte, le peuple acquis, pour proclamer les louanges de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière. Vous qui autrefois n'étiez point un peuple, mais qui êtes maintenant le peuple de Dieu; vous qui n'aviez point obtenu miséricorde, mais qui maintenant avez obtenu miséricorde.» (1 Pierre 2:9-10) Par le sang de Jésus-Christ, chaque élu de Dieu a maintenant le droit d'entrer dans le sanctuaire de la Sainte Présence à tout moment du jour et de la nuit — il en fait personnellement partie, car il fait partie du Corps de Christ.

    8. La victoire par le sang

      «Puis j'entendis dans le ciel une grande voix, qui disait: Maintenant sont venus le salut et la force, et le règne de notre Dieu, et la puissance de son Christ; car l'accusateur de nos frères, qui les accusait jour et nuit devant la face de notre Dieu, a été précipité. Ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau, et par la Parole à laquelle ils ont rendu témoignage, et ils n'ont point préféré leur vie à la mort.» (Apocalypse 12:10-11) Par le précieux sang de Jésus-Christ la victoire a été remportée sur la mort et sur Satan, c'est-à-dire sur l'esprit de notre nature humaine déchue. Si nous sommes devenus la propriété de Jésus, nous sommes automatiquement participants de sa victoire et savons maintenant que la mort n'a plus de pouvoir sur nous. La vie éternelle nous est promise.

    9. La gloire éternelle par le sang

      Dans l'entretien que Jean eut avec un des anciens au sujet de la foule innombrable se tenant devant le trône et devant l'Agneau, ceci a été dit: «Ce sont ceux qui sont venus de la grande tribulation, et qui ont lavé leurs robes, et ont blanchi leurs robes dans le sang de l'Agneau. C'est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, et ils le servent jour et nuit dans son temple; et celui qui est assis sur le trône, étendra sur eux son pavillon. Ils n'auront plus faim, et ils n'auront plus soif; et le soleil ne frappera plus sur eux, ni aucune chaleur; car l'Agneau qui est au milieu du trône, les paîtra et les conduira aux sources des eaux vives, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.» (Apocalypse 7:14-17) Sans le précieux sang de Jésus, pas de victoire, pas de vie éternelle et donc pas de gloire. Celui qui affirme: «Jésus n'a pas dû aller à la croix pour moi!» n'a rien compris de l'Évangile. Celui qui déclare que le message de la croix est repoussant et sans attirance n'a aucune idée de la sainteté et du renoncement de Dieu. Celui qui n'adore pas le Crucifié, mais seulement le petit enfant de la crèche, n'a rien saisi de la gravité du péché et de ses conséquences. Et celui qui «invoque le sang de Christ» sur autre chose que la purification des péchés accomplie à la croix, souille le sang de la Nouvelle Alliance et blasphème contre le Saint-Esprit. Sans le précieux sang de Jésus-Christ pas de pardon, pas de rédemption, pas de purification, pas de justification et pas de paix! Sans le précieux sang de Jésus-Christ pas de sanctification, et sans celle-ci pas d'accès à Dieu! Et sans le précieux sang de Jésus pas de victoire et pas de gloire!

 

À Christ seul soit la Gloire

 

Source: LeVigilant.com — Jean leDuc


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés