Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
369 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Les épreuves de la foi-3


février 27, 2015 par GoDieu

 

La volonté souveraine de notre Dieu

L'épreuve de la crucifixion a eu raison de la foi charnelle de ces disciples que Jésus avait pourtant préparés à ce scandale. Ils n'ont pas cru à ce que les femmes leur ont rapporté de la résurrection de Jésus, et, sur la route d'Emmaüs on voit que leur entendement est brouillé. C'est quand ils rencontrent Jésus que leurs yeux s'ouvrent. Dans nos moments d'épreuve, nous avons besoin de réaliser à nouveau la révélation du Seigneur, car nous cherchons toujours à ce qu'il dise quelque chose, qu'il nous fasse signe, lorsque cela n'est pas sa volonté. Or la foi ce n'est pas marcher selon les signes (évidences, résultats, réponses), c'est marcher malgré l'absence de signes en la confiance certaine que le Seigneur est au contrôle de notre vie malgré que nous ne le voyons pas ni ne le comprenons pas, et même si parfois cela peut sembler être frustrant à cause de nos faiblesses charnelles.

Comment pouvons-nous nous confronter à un Dieu inconnu? Comment pouvons nous comprendre ce qu'Il veut nous dire quand le feu de l'épreuve nous menace et que son silence perdure? Marthe, la sœur de Lazare croyait à la résurrection des morts. Pour elle la résurrection devait suivre un processus, un ordre logique des choses, comme cela est enseigné par la doctrine de la religion; mais Marthe ne savait pas qu'elle parlait à celui qui incarne la résurrection et la vie. Sa foi était limitée par l'ignorance. Une telle foi ne satisfait pas les normes de Dieu et Jésus la classe comme résultant de l'incrédulité, c'est-à-dire de la défiance. Elle se heurte aux forteresses de raisonnements humains et tout ce qui est charnel ne peut pas accomplir la volonté de Dieu.

Nous avons besoin de la foi de Dieu qui vient de la connaissance de Dieu, de sa volonté souveraine, de son cœur qui renonce à tout pour ses élus dans son sacrifice sur la croix, car il détient des projets de paix, de bonheur et d'espérance pour chacun d'eux. Paul a dit dans ses épreuves «Je sais en qui j'ai cru...» (2 Timothée 1:12) Jésus a dit à la femme Samaritaine: «nous connaissons ce que nous adorons...» (Jean 4:22). Notre connaissance de Dieu en Jésus-Christ, connaissance que nous recevons dans les mérites du sacrifice de la croix qui nous sont attribués gratuitement, nous évitera de nous lancer dans des prières insensées, dans le désespoir, le doute, et l'amertume quand la réponse à notre prière ne vient pas. Nous éviterons de la sorte bien des tourments inutiles. Pourquoi la souffrance, pourquoi l'opposition à nos prières: le monde a été vendu à la concurrence charnelle, le Satan en chacun de nous, et soumis à la corruption de la nature humaine rebelle qui se veut maître de son destin selon son choix personnel. Ce qui veut dire que tous ceux qui veulent vivre pieusement, passent inévitablement par l'épreuve de la souffrance. Le royaume de Dieu est forcé par les violents, les courageux, ceux qui n'ont pas peur de porter leur croix du renoncement de Dieu en Christ, à la suite du Divin Sauveur. Puisque Christ a renoncé à tout pour nous, nous devons renoncer à tout pour lui. Nous vivons les choses de l'esprit par la souffrance, mais nous devons discerner l'origine de cette souffrance. Si la souffrance résulte de notre déception de voir que nos désirs ne sont pas satisfaits, c'est que nous fonctionnons selon nos convoitises charnelles. Nous devons soumettre tous les domaines de notre vie au Seigneur et n'aspirer qu'à ce qui est Sa Volonté dans la réalisation que tout, absolument tout, est déjà accompli pour nous dans le sacrifice de la croix, là se trouve l'amour suprême du renoncement divin en notre faveur, sur lequel nous devons nous reposer une fois pour toutes. La souffrance selon Dieu n'est pas pour nous détruire mais pour nous bâtir. Elle est nécessaire pour notre croissance spirituelle. Dieu n'a pas dit que nous serons exemptés des souffrances mais, il a promis qu'avec l'épreuve, il a préparer aussi le moyen de s'en sortir, c'est-à-dire par la foi ou assurance dans l'accomplissement de son sacrifice en notre faveur qui nous garantit la grâce du salut et de la vie éternelle. La souffrance est la conséquence de la désobéissance de la race humaine en Adam lors de la chute en Éden. C'est l'esprit de la chair, c'est-à-dire le raisonnement charnel qui veut imposer sa volonté et reprendre le contrôle de notre vie en cherchant à se justifier par ses choix. Ainsi on comprend mieux pourquoi la justification par le choix a supplantée la justification par la foi chez les sectes Évangéliques, où le poison de la doctrine du libre-choix est en vogue afin de séduire plus facilement les exclus de la grâce destinés à la perdition éternelle.

Quand Abraham a attendu longtemps la promesse de Dieu, il a pris une épouse selon la chair et a engendré un fils dans la chair; il s'est aussi donné un héritier selon la tradition mais l'Éternel l'a rappelé à l'ordre en lui révélant la toute puissance de Dieu qui n'est pas limité par les déficiences de l'âge pour faire enfanter; le Dieu devant lequel tout est possible. Job dans sa souffrance a été tenté jusqu'à maudire le jour de sa naissance, préférant le néant absolu à cette souffrance. À la fin de son épreuve il va reconnaître qu'il n'avait jamais connu ce Dieu «je reconnais que tu peux tout, et que rien ne s'oppose à tes pensées - Mon oreille avait entendu parler de toi; mais maintenant je t'ai vu.» (Job 42:2,5). Dans sa prière d'agonie à Gethsémani, Jésus nous enseigne le renoncement à notre volonté pour obéir à celle du Père dont il est lui-même l'enveloppe visible et corporelle, voici donc l'amour de Dieu en action. Embrasser la croix est l'expression la plus glorieuse de notre foi, c'est l'obéissance totale à Dieu. C'est par la croix que nous entrons dans les promesses de Dieu, par l'abandon total à sa Volonté, quand nous pouvons dire réellement, de tout notre être: «non, pas ma volonté, mais la tienne, Père!». C'est alors que nous retrouvons le sens de cette parole: «Mon joug est aisé et mon fardeau léger.» (Matthieu 11:30) Notre abandon résulte de l'humilité, il produit la paix, la bonté, la sainteté, la patience qui sont non «les», mais «Le Fruit du Saint-Esprit» (Galates 5:22), c'est-à-dire de Christ en nous l'espérance de la gloire.

L'épreuve de la foi exige toujours un prix à payer. En débutant par le sacrifice de Christ sur la croix, le même renoncement se retrouve dans ses disciples comme un creuset qui purifie l'or de notre foi en éliminant notre orgueil, notre égoïsme, la cupidité, l'idolâtrie, la tradition, la religion notre propre justice, tout ce qui nous donne une fausse connaissance de Dieu. Nous apprenons à le connaître dans sa sainteté, sa majesté, son amour, sa patience, son intégrité, sa fidélité, sa toute puissance et nous sommes transformés en la même gloire par l'œuvre de son Esprit dans nos cœurs qui reproduit le même caractère divin que celui du Seigneur Jésus.


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés