Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
326 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13490Membres
1277Messages
29Commentaires
2043Lectures
3888546Lectures globales
18569Clics
97Réf. externes
291Réf. internes
40Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Les châteaux du comte Dracula


mars 10, 2009 par GoDieu





Les civilisations disparues

L'Égypte de Ramsès II

Le père du futur roi Ramsès II le nomme général dès l'âge de 10 ans.

Son destin est tout tracé : il deviendra pharaon.

Tout au long de son incroyable règne, qui dure 67 ans, il n'aura de cesse d'affirmer sa puissance.

Ses nombreuses constructions font prospérer l'économie du pays.

Il fait bâtir le temple d'Abou Simbel au moyen de grandes innovations techniques que des archéologues tentent aujourd'hui de reproduire.



Complot contre le pharaon Ramsès III

Ramsès III fut le dernier des grands pharaons.

Mais son règne s'acheva par une mort brutale.

Avant sa disparition, un complot dirigé par l'une de ses épouses, Tiy, pour placer son fils, Pantaouret, sur le trône, secoua la cour.

Une source écrite ? le papyrus judiciaire de Turin ? révèle que les auteurs du sacrilège furent condamnés à la suite d'un procès, puis exécutés.

Soldats, hauts fonctionnaires, scribes ou femmes du harem, ils avaient tous un intérêt dans la mort du pharaon.

Aujourd'hui, grâce à l'étude du papyrus, mais surtout à celle de la momie de Ramsès III, l'égyptologue Suzanne Redford tente d'élucider le mystère de son assassinat.



Athènes au temps de Périclès

La ville d'Athènes est connue pour être le berceau de la démocratie mais aussi pour ses monuments colossaux, véritables prouesses architecturales.

Périclès (495-429 avant Jésus Christ), un haut magistrat élu par le peuple, fit ériger nombre d'édifices restés célèbres.

Ainsi en 449 avant Jésus Christ, il fit construire le Parthénon, un temple dédié à la déesse Athéna.

Celui-ci devint le symbole de la ville et inspira les architectes du monde entier.

Soucieux du bien-être des habitants de la cité et désireux de contribuer au prestige d'Athènes, il créa la marine la plus puissante et la plus rapide de son temps pour combattre les spartiates.



Palenque, une cité Maya dans la jungle

Alternant reconstitutions et interviews de spécialistes, cette série fait toute la lumière sur les civilisations qui ont brillé par leur modernité et leurs découvertes.

Au coeur de la jungle mexicaine se trouve la cité perdue de Palenque, construite par la civilisation Maya il y a 1500 ans.

Elle est mystérieusement abandonnée par ses habitants au IXe siècle de notre ère.

Sa redécouverte, mille ans plus tard au XIXe siècle, a permis aux historiens et aux archéologues d'approfondir leurs connaissances sur la civilisation maya et en particulier sa maîtrise de la géométrie, de l'astronomie ou encore de l'hydraulique.

Les édifices très élaborés, notamment certains temples, ont aussi apporté de nombreux renseignements sur les techniques de construction uniques en leur genre employées par les Mayas.


Jérusalem au temps de Jésus

Située sur le mont Sion, à 745 m d'altitude, la ville de Jérusalem était, à l'époque de Jésus, au début de l'ère chrétienne, la capitale de la Judée.

Jésus n'y est entré que peu avant sa mort : c'est à Jérusalem qu'il a été condamné, et sur une colline voisine — Golgotha — qu'il a été crucifié.

En 66, après la première révolte de juifs réprimée dans le sang par Titus, Jérusalem est presqu'entièrement détruite.

Les juifs sont massivement exilés et dispersés dans l'empire.

Grâce aux techniques de modélisation par ordinateur, l'ancienne Jérusalem est ici reconstituée telle qu'elle devait se dresser jadis, autour de son temple, à l'époque du puissant roi Hérode.

Ce documentaire invite également à découvrir les endroits que le Christ a foulés, notamment les bassins de Siloam et de Bethesda.



Saint Paul et les premiers Chrétiens

Paul, les Cappadociens et leurs cités souterraines

Après la crucifixion du Christ, ses disciples sont à peine une centaine.

Toutefois, leur culte ne disparaît pas grâce à un homme.

Né à Tarse en Cilicie (Turquie), il est connu sous le nom de Saül à l'origine qui est un nom d'origine Hébraïque.

Il le sera davantage après sous le nom de Paulus (Paulos, Paul), surnom romain qu'il ajoutera à son nom.

Saül, un enseignant Juif religieux persécute les chrétiens, avant de devenir Paul, le plus grand messager de Jésus.

Saul participe aux persécutions de l'époque contre les premiers chrétiens en Palestine et ailleurs.

Il est même envoyé à Damas pour cela, mais sur le chemin après que Yeshua (Jésus) lui soit apparut, il se converti au christianisme et participe à son expansion.

Antioche sera le premier endroit après sa conversion où on nommera les disciples, les « Christiens » (signifiant peuple ou disciple du Christ).

Les cités souterraines de Cappadoce sont fondées dans la roche volcanique elle servaient à s'abriter des attaques ennemies.

En dehors de cette fonction ce sont des chefs d'œuvres en matière de construction.

Paul commence un voyage qui va durer toute sa vie et va parcourir trente mille kilomètres.

En l'an 52 de notre ère, il arrive à Éphèse, la quatrième plus grande ville de l'Antiquité et il délivre son message près du temple d'Artémis, une construction fabuleuse et aussi le plus grand temple païen de l'époque.

Des experts tentent de reconstituer le monde qu'il a parcouru pour prêcher sa foi.



Braveheart, entre mythe et réalité

À la fin du XIIIe siècle, l'Écosse est attaquée par l'Angleterre et la défaite semble imminente.

Un homme qui semble envoyé par la providence devient le plus grand héros du pays en remportant une victoire éclatante sur l'ennemi : William Wallace, surnommé " Braveheart ".

Né en 1270, dans la ville d'Eldersie, il est fils d'un chevalier, tué pour avoir refusé de reconnaître l'autorité du roi d'Angleterre Edward Ier.

En le vengeant, William devient un leader et un symbole national du patriotisme.

Son immense popularité ira croissante jusqu'à sa fameuse victoire de "Stirling Bridge".



Les châteaux du comte Dracula

Pour créer Dracula, le célèbre vampire, le romancier Bram Stoker s'est inspiré d'un personnage historique du XVe siècle : le prince transylvanien Vlad Tepes dit Vlad l'Empaleur ou encore Vlad Dracul.

Ce seigneur de guerre, qui vivait sur les terres de l'actuelle Roumanie, fit construire de nombreux palais fortifiés comme son fameux château au sommet d'une montagne qui fait aujourd'hui la joie des touristes.

Célébré de son vivant pour son courage, il était aussi connu et redouté pour sa cruauté.


Marque de commerce © 1999-2017 GoDieu.com - Tous droits réservés