Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
682 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1590Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Les merveilles de la grâce souveraine-4


octobre 16, 2016 par GoDieu

 

Les différents aspects de la grâce

Dans le christianisme moderne, le mot «grâce» est beaucoup controversé et mal compris, particulièrement dans les sectes évangéliques qui se veulent des récipients de la grâce lorsqu'ils sont les vases d'une disgrâce exécrable. Il nous faut donc comprendre «la pensée de Christ» pour le mot «Grâce». La grâce est la faveur imméritée de Dieu envers ses élus qui abolit la condamnation du péché sur eux. Elle est le pardon de toutes les transgressions passées, présentes, et à venir par le sang de Christ versé sur la croix. Elle est la puissance de transformation dans le cœur de ceux qui sont choisis, afin qu'ils soient transformés en l'image de Christ lors de sa dernière apparition en ce monde de ténèbres. Elle est gratuite, inconditionnelle, et permanente en ceux qui sont donnés de la recevoir sans aucun effort ou choix de leur part. Elle est la manifestation de la Souveraineté de Dieu en Christ qu'il accorde à son peuple choisi dans les mérites de son sacrifice sur la croix. Elle contient plusieurs aspects ou caractéristiques dans son essence divine et souveraine.

  1. La faveur imméritée

    La Grâce de Dieu ne nous est pas octroyée parce que nous sommes méritants, ce ne serait plus une grâce, ce serait un mérite due à notre obéissance ou à un choix personnel de notre volonté qui, depuis le début des temps, est esclave de la chair et du péché. Elle ne nous est pas offerte parce que nous en sommes dignes ou que nous aurions choisi de croire, dans un tel cas elle ne serait plus la grâce, elle serait une chose que Dieu nous doit en récompense pour les œuvres charnelles de notre volonté. La nature humaine qui est entièrement dépravée serait ainsi glorifié et Dieu serait soumis aux caprices de l'homme qui se dit maître de son destin. Mais la Grâce passe à côté de ceux qui s'en jugent dignes et elle atteint ceux qui s'en estiment indignes, qui sont abaissé dans la poussière de l'humilité par la puissance de l'Esprit de Dieu. Jugez par vous-mêmes, jamais on n'a gracié un innocent; seuls les coupables peuvent être graciés, et ceux-là seuls seront graciés qui sont donnés de se reconnaître coupables et indignes de la faveur divine, faveur qui est accordée seulement à ceux qui ont été élus en Christ depuis avant la fondation du monde. Eux-seuls d'entre tous genres d'hommes ont été choisis pour participer aux merveilles de la grâce souveraine. Le reste, les exclus ou rejetés de la grâce, persisteront dans leur défiance et leurs prétentions pour leur condamnation, car à ceci ils ont été prédestinés de toute éternité pour manifester la justice de Dieu. Que plusieurs ont été inclus dans la grâce de l'élection, indique par ce fait même que le reste ont été exclus de la grâce souveraine. Cela est la suite logique et rationnelle du principe de l'élection. La sélection de certains est automatiquement la réjection des autres, cela est indéniable. Celui qui a choisi une pomme parmi tant d'autres a consciencieusement exclu les autres, il ne peut en être autrement. Pour empêcher toutes discussions inutiles, il ne s'agit pas ici de savoir si la pomme choisie est bonne ou mauvaise, mais de décrire simplement le principe de sélection dans son essence primaire. D'ailleurs qui ne sais qu'une pomme peut avoir une belle apparence mais être mauvaise à l'intérieur, et il en est de même aussi avec plusieurs autres fruits. S'il en est ainsi avec la pomme, il en est ainsi aussi avec l'être humain dont la nature est complètement corrompue, quoique cela paraisse plus en certains que dans d'autres, mais ne vous y trompez pas car tous le sont sans exception.

    Une des plus difficiles leçons que nous avons à apprendre c'est que nous avons besoin d'être graciés parce que nous sommes déjà condamnés à la perdition éternelle avec tout le reste de l'humanité. Il vous importe de croire les paroles du Seigneur Jésus qui a dit: «Chacun des élus qui a cette certitude en lui n'est point condamné, mais celui des réprouvés qui n'a point cette assurance est déjà condamné, parce qu'il n'a aucune confiance dans la désignation du seul engendré comme Fils, L'ESPRIT DES VIVANTS unique.» (Jean 3:18; Bible de Machaira 2016). — Voyez cet homme dans sa cellule de prison, le verdict du tribunal a été: Coupable, et la sentence: la mort. Il est dans le couloir de la mort avec d'autres condamnés et il vit dans la crainte du jour qu'il ne connaît pas où, tôt le matin, il sera tiré de son sommeil pour s'entendre dire qu'il lui reste une heure à vivre. Cet homme est déjà condamné, il n'attend plus que son exécution, à moins que, entre temps, la grâce royale ou présidentielle ne s'exerce en sa faveur. — Notre situation est pareille; tous nous sommes coupables d'avoir violé la loi de Dieu et la Bible dit que la sentence sur le péché, c'est la mort (Romains 6:23). Nous sommes tous des condamnés en attente d'exécution et, tôt ou tard, la sentence sera exécutée car il est écrit: «il est réservé aux hommes de mourir une fois après quoi vient le jugement» (Hébreux 9:27), à moins qu'entre temps la Grâce divine ne s'exerce en notre faveur, tandis que le reste des condamnés subiront le jugement qui leur est destiné dans le décret de réprobation.

  2. La Grâce a été manifestée

    Si vous vivez dans la crainte d'un lendemain incertain, dans la crainte de la mort ou dans la peur du grand jour du règlement des comptes et que vous n'avez aucune assurance pour l'Au-delà, le fait est que cette Grâce a déjà été manifestée dans le sacrifice de la croix. Cette Grâce qui est la seule planche de salut pour le condamné, peut seule transformer le jour de l'exécution en un jour de délivrance. Or, justement il est dit que cette Grâce a été manifestée, c'est-à-dire qu'elle a été rendue publique pour le salut des élus en Jésus-Christ: «Car la loi a été donnée par Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues par JÉSUS LE MESSIE.» (Jean 1:17). Jésus est Dieu (L'Esprit des vivants) manifesté dans la chair, il s'est formé un corps dans le sein d'une vierge pour vivre parmi les hommes; il a parlé des choses du ciel dans le langage des hommes. Pour se faire comprendre d'eux et leur faire comprendre la Grâce, Dieu est devenu homme tout en demeurant Dieu. En lui il y a deux natures, la nature divine qui est le Père en lui; et la nature humaine, celle du Fils qui est l'enveloppe visible du Dieu invisible et Père éternel: «Personne n'a jamais vu L'ESPRIT DES VIVANTS; le seul Fils engendré, qui est l'enveloppe visible du Père invisible, est celui qui l'a manifesté dans la chair.» (Jean 1:18; Bible de Machaira 2016); «C'est lui qui est l'image visible de L'ESPRIT DES VIVANTS invisible, l'origine de toute la création.» (Colossiens 1:15; Bible de Machaira 2016).

    On voit aussi la Grâce chez les pharisiens qui avaient traîné devant tous une femme prise en flagrant délit d'adultère. La loi de Moïse, dans sa stricte application, la condamnait à mourir lapidée, mais la Grâce triomphait du jugement car en s'adressant à la femme, Jésus lui dit: «Je ne te condamne pas non plus, va, et ne pèche plus.» (Jean 8:11). La Grâce va au-delà du pardon, elle est la puissance de briser l'emprise du péché et sa condamnation: «Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l'Esprit.» (Romains 8:1). Il n'y a donc plus aucune condamnation pour nous car Christ, notre substitut, a payer à notre place, une fois pour toutes, la condamnation qui nous revenait. Depuis c'en est fait avec le péché, il ne détient plus aucune puissance d'accusation contre les élus, nous en sommes délivré une fois pour toutes. Vrai qu'il détient encore la puissance de faire des ravages en notre corps charnel qui demeure sous son emprise de corruption, mais nous ne sommes pas sauvé en la chair mais en l'Esprit de Christ qui habite en nous: «Mais si Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l'Esprit est vivant à cause de la justice de Christ.» (Romains 8:10).

    La Grâce marchait sur les routes de Palestine, semant bienfaits sur bienfaits, entrant dans la maison des publicains et des gens de mauvaise vie, mangeant avec eux et leur parlant de la résignation de Dieu envers ceux qu'il a élu, car il veut pas la mort du pécheur mais son salut en une nouvelle vie par sa Sainte Présence en eux, leur donnant ainsi la repentance ou reconsidération envers son sacrifice sur la croix, l'assurance ou la foi qu'il détient et transmet à ses élus, la justification par son sang versé qui les purifie de tous péchés, la sanctification ou mise à part pour hériter la gloire éternelle, et l'adoption comme fils de Dieu.

    La Grâce était à la croix lorsqu'elle déversa son pardon dans l'âme d'un brigand qui reconsidérait sa vie face à Celui crucifié à ses côtés qu'il estimait innocent, et lui assura un salut total par ces paroles: «Aujourd'hui, tu seras avec moi dans le paradis.» (Luc 23:41-43). Spécifions que «le paradis» n'est pas une location géographique sur la terre ou sur une planète quelconque dans l'univers, mais l'état d'être divin et éternel de la présence de Dieu nommé aussi la Jérusalem Céleste, habitation spirituelle de tous les saints élus et des myriades d'anges (Hébreux 12:22-24), c'est-à-dire «le Royaume Éternel du Dieu Vivant»: «Venez, vous qui êtes bénis de mon Père, possédez en héritage le royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde» (Matthieu 25:34; Bible de Machaira 2016). Il ne s'agit donc pas du royaume millénaire mythique des sectes évangéliques, mais d'un Royaume qui n'est pas de ce monde (Jean 18:36), c'est-à-dire d'un Royaume qui n'est pas selon les règles ou dispositions des hommes. Le Royaume c'est Christ Lui-même dans toute sa gloire sans fin et éternelle; le Royaume c'est le Nouveau Monde, le Nouvel Homme en qui se trouvera une Nouvelle Race céleste et éternelle dans une joie indescriptible.

    La Grâce était là, crucifiée, insultée par les hommes et demandant le pardon pour ses bourreaux en ces termes: «Père, pardonne-leur, ils ne savent ce qu'ils font.» La Grâce personnifiée était là, agonisante et expirante, acquérant pour tous les élus qui en reçoivent l'appel, un salut parfaitement accompli scellé par ces dernières paroles: «Tout est accompli.».

  3. La Grâce apporte le salut

    Demandez à un condamné à mort ce qu'il pense de la grâce présidentielle qui lui a été accordée, il vous dira: «Ce jour-là a été le plus beau jour de ma vie; les murs gris de ma cellule m'ont paru plus beaux que les draperies d'un palais. Les portes de la prison se sont ouvertes devant moi puis fermées pour toujours derrière moi; j'ai retrouvé ma vocation première, être libre, être heureux et repartir sur des bases que je n'aurais jamais dû quitter; ma reconnaissance éternelle va à celui qui m'a gracié.» Mais la grâce d'un homme à un autre homme ne change pas fondamentalement sa nature corrompue. La Grâce de Dieu nous apporte beaucoup plus que celle accordée par un roi ou un président. C'est le ciel qui descend dans notre âme, c'est l'enfer qui se ferme sous nos pieds, c'est Jésus qui nous tient par la main, c'est le Saint Esprit qui nous conduit et c'est la gloire qui nous attend. Oui, elle nous apporte le salut, non pas un salut probable ou un salut incertain mais un salut parfait, total et éternel. Mais, comme nous l'avons mentionné, la Grâce n'apporte pas le salut à tous les hommes, mais à tous genres d'hommes choisis en Christ depuis avant la fondation du monde.

  4. À tous genres d'hommes

    Elle s'étend, non à tous les hommes, mais à tous genres d'hommes, aux élus d'entre les hommes qui sont donnés d'en recevoir l'appel irrésistible, et cela gratuitement, sans efforts et sans distinction. Quelle que soit votre position sociale, financière, culturelle, religieuse, à quelque race que vous apparteniez, quelle que soit la couleur de la peau, de l'éducation reçue, de l'opinion qu'on peut avoir de vous ou que vous avez de vous-mêmes, vous recevez la Grâce de Dieu gratuitement. Aucun ne peut la recevoir sans être premièrement choisi et appelé de Dieu qui appelle les siens au salut. Chacun des élus en a besoin selon ce qui est écrit: «Il n'y a pas de juste, pas même un seul... Car tous ont péché, et sont privés de la gloire de L'ESPRIT DES VIVANTS.» (Romains 3:10,23). Tous les élus sans exception participent à la corruption du péché, c'est par Grâce qu'ils en sont sauvés.


Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés