Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
170 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13583Membres
1389Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Bible Drupal

Publicité point liée à GoDieu.com

Les ruses de Satan-21


septembre 3, 2011 par GoDieu


6. CHARGE DES DESCENDANTS

Par les exemples déjà présentés il devient très clair que les charmeurs, spirites, magiciens chargent leur descendance jusqu'à la troisième et la quatrième génération. Cela correspond aussi au premier commandement qui visite les mauvaises actions des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui haïssent le Seigneur (Exode 20:5; 34:7; Nombres 14:18; Deutéronome 5:9). Pour clarifier cela je ne donnerai que quelques exemples.

Exemple 304.

Au cours d'un voyage missionnaire à travers la Thaïlande, le missionnaire Pretel m'accompagna, lequel fut plus tard tué dans un accident d'auto. De ce missionnaire Pretel vient le récit suivant. Dans une congrégation missionnaire une jeune Thaï se convertit, lequel était très doué. La mission réunit les fonds nécessaires pour l'envoyer aux États-Unis dans une école biblique. Il devint pasteur, revint, et on lui confia une congrégation. Ce pasteur s'est fourvoyé au point qu'il a dû renoncer à sa profession. L'arrière-plan de cette histoire, c'est le fait que son père a été, en son temps, guéri par un guérisseur spirite.

Exemple 305.

Dans une tournée de conférences au Brésil un pasteur vint, non pas à la cure d'âme mais pour discuter avec moi. Dans ma conférence, j'avais parlé contre le pendule. Mais ce pasteur employait le pendule. Il admit que le pendule pouvait drainer la force nerveuse d'un homme si on en abusait. Mais il le considérait tout de même comme un don de Dieu. La fille du pasteur est dans les ténèbres au point de vue intellectuel. Le père lui-même déclarait que sa fille était la compensation pour le fait qu'il pouvait en aider d'autres avec son pendule. Il pensait qu'en cela on devait toujours payer un tribut et que dans ce cas c'était la maladie mentale de la fille. Une étrange théologie. Il eût mieux valu que ce pasteur étudie le premier commandement.

Exemple 306.

Dans une tournée de conférences dans la province de Santa Catarina au Brésil, une officier de l'Armée du Salut vint à la cure d'âme. Elle a des prédispositions médiates et elle a de fortes attaques pendant la nuit et lorsqu'elle lit la Bible et prie. Comme j'apportais dans mes conférences des exemples de choses qui arrivaient également dans sa propre famille, elle prit confiance en moi. Dans l'élaboration de l'histoire de la maladie dans sa famille, les choses suivantes furent mises à jour. Sa grand-mère et sa mère sont des spirites actives. Le frère de sa mère s'est pris la vie. Le père fut tué dans une explosion. Son propre mari trouva la mort dans un accident d'auto. Son fils aîné eut aussi un accident mortel.

Cet exemple nous montre à plusieurs égards comment sont les familles spirites. Accidents, suicides, maladies mentales et les plus fortes attaques venant des ténèbres. Si la grand-mère spirite avait su ce qu'elle allait occasionner avec son spiritisme, elle y aurait peut-être renoncé. L'accumulation des accidents et aussi l'accumulation des cas de suicide est un phénomène connu dans le domaine de l'occultisme. Cela deviendra encore plus clair dans les chapitres suivants.


7. ACCUMULATION DES CAS DE SUICIDE

Exemple 307.

Dans une série de conférences à Hambourg, un homme vint à l'entretien de la cure d'âme. Il raconta la chose suivante. Sa mère, de même que sa sœur, ont essayé de se suicider. Le grand-père était charmeur. Il finit par le suicide, tout comme son frère. Le bilan de cette famille: deux suicides et deux essais de suicide. En plus, les membres de famille de cette séquelle étaient connus pour leur nature dure, propre-juste, égoïste, et comme n'ayant pas de contact avec les gens autour d'eux et aucun attachement à la Parole de Dieu et à Christ.

Exemple 308.

Au cours d'une série de conférences en Afrique du sud une femme vint à l'entretien de cure d'âme. Sa mère était cartomancienne. Son père se prit la vie. Son frère se préparait le même sort, donc le suicide. Sa sœur est missionnaire, mais une femme qui, psychologiquement, est totalement hors de ses gonds. Elle est attachée à l'amour lesbien, elle a des dépressions et elle est incapable de lire la Bible et de prier malgré son service missionnaire.

Exemple 309.

Il y a déjà bien des années que je donnai deux conférences à l'école supérieure populaire Geesthacht dans le territoire de Schleswig-Holstein. Le directeur de cette école, le Dr. Rieck me dit que ce territoire, en ce qui concernait les suicides, aurait la première place en Allemagne. Cela ne m'étonne pas, car Schleswig-Holstein est aussi connu pour être avec la Lüneburger Heide, l'endroit où il y a le plus de sorciers dans toute l'Allemagne.


8. PHÉNOMÈNES DE REVENANTS COMME RÉPERCUSSION DES PÉCHÉS DE SORCELLERIE

Exemple 310.

Une diplômée de l'université devint croyante. Son père, incroyant, est mort il y a une année. Après quelques mois le père surgit dans des visions à l'état éveillé. Il parlait avec sa fille. Elle le voyait. Les apparitions devinrent de plus en plus fréquentes. Le père prit des traits de visage de plus en plus sombres. Finalement, il commanda à sa fille de se prendre la vie. La fille est comme paralysée par ces visites. Elle ne peut prier, ne peut se remuer, ne peut même pas penser à Jésus.

Une ouvrière chrétienne conduisit la jeune fille chez un psychiatre critique que je connais très bien. Avant d'avoir lui-même parlé à la jeune fille, il déclara: «Ce sont des hallucinations et des représentations chimériques». Après que la jeune fille eût parlé, il dit: «Il n'y a rien de maladif, vous devez aller chez un pasteur». Afin d'être sûre, l'ouvrière conduisit la jeune fille chez le psychiatre le plus connu en Allemagne à ce moment-là, le Dr. Lechler. Lui aussi établit le diagnostic qu'il n'y avait pas de maladie mentale mais que la jeune fille était en effet tourmentée par des choses spirites et il chercha a aider la jeune fille par la cure d'âme. Le Dr. Lechler n'était pas seulement psychiatre, il était aussi un père spirituel et un conseiller spirituel.

Exemple 311.

Dans une tournée de conférence dans l'ouest du Canada une jeune fille de vingt-trois ans vint à la cure d'âme. Elle rapporta que la nuit, dans son appartement, les portes s'ouvraient et se fermaient sans cause visible. La radio aussi se mettait à fonctionner par elle-même. Elle entendait des pas, des grattements, voyait des lueurs, des figures grotesques. Elle entend aussi des voix et des revenants, quoique les portes soient fermées à clef la nuit. Une maladie mentale n'entre pas en considération. Je lui demandai si dans la maison ou dans sa famille on avait pratiqué le spiritisme. Elle répondit affirmativement. Sa grand-mère était spirite et jeteuse de sorts et elle mourut dans des circonstances épouvantables. D'habitude, les revenants, si le spiritisme a été pratiqué des dizaines d'années.

Exemple 312.

Une maison de diaconesses m'appela à son secours. Une jeune sœur ne trouvait pas de repos la nuit et ne pouvait dormir. Les meubles, et avant tout la table, dansent dans la chambre. Ma réponse fut: «S'il ne s'agit pas d'hallucinations, alors c'est le spiritisme qui entre en ligne de compte». La confirmation vint de la maison des diaconesses que le père de la jeune fille avait pratiqué les tables tournantes pendant des années. La fille était aussi médiate et elle était employée comme médium par ces puissances des ténèbres. Les parapsychologues diraient de nouveau que ce sont là des apparitions de revenants en présence d'une jeune fille en état de puberté. Comme si avec cela le problème était résolu. Les sœurs de la maison de diaconesses agirent de la bonne manière. Elles ont formé dans la chambre de la jeune diaconesse, un cercle de prière et la jeune tille, aussi bien que la chambre, furent libérées des incidents de revenants.


9. ACCUMULATION DES MALADIES

Les êtres humains qui se trouvent dans la ligne de malédiction des péchés de sorcellerie sont souvent tourmentés. Mais il faut aussi se garder des courts-circuits et ne pas vouloir tout retracer jusqu'à des racines occultes. Il est en tout cas nécessaire qu'un vrai médecin soit consulté sur son diagnostic et le traitement. Il n'est en aucun cas permis de tomber dans une chimère de maladie occulte ou hystérique. Si le travail du médecin est terminé, il reste encore un grand travail au conseiller.

Exemple 313.

Au Brésil, j'eus le plus grand nombre d'entretiens avec des êtres humains chargés par le spiritisme. Cela vient du fait que le Brésil est une forteresse du spiritisme mondial. Dans le territoire de Ponta Grossa une femme vint à la cure d'âme. Elle avait été membre d'un cercle spirite pendant dix-huit ans. Ensuite elle s'en détacha, parce qu'elle avait un grand manque de paix intérieure et qu'elle voulait rechercher Jésus. Depuis cette volte-face elle souffre d'insomnie, de dépressions et elle ne peut trouver la paix. Dans sa confession, il vint aussi au grand jour qu'elle possédait une lettre du ciel et que comme enfant on lui avait jeté un sort contre la maladie. À part toutes les perturbations psychiques, elle avait encore une maladie inexplicable de la peau qui ne pouvait être guérie par aucun grand spécialiste.

C'est une observation fréquente que les hommes ayant des charges occultes souffrent de maladies de la peau. Pour cela, un exemple.

Exemple 314.

Dans une ville de Santa Catarina (Brésil) un couple amena son jeune garçon qui souffrait d'une sclérodactylie. Ses doigts se tenaient comme des griffes. La peau de la main était rude, dure et elle tombait lentement. Les muscles de la main étaient atteints. Même les os étaient atrophiés. Comme les parents avaient entendus mes discours, ils pensaient que je pourrais leur donner un conseil quelconque. Je m'enquis de l'histoire de la famille et j'appris que les grands-mères, des deux côtés de la famille, étaient des diseuses de bonne aventure. Naturellement, ceux qui s'occupent de médecine et qui ne savent rien des événements spirituels, vont rire d'une telle connexion. Et pourtant on trouve souvent que des maladies de peau apparaissent dans les familles où les aïeux ont pratiqué la sorcellerie.

Exemple 315.

Un autre exemple montre le caractère d'une maladie d'hystérie ou médiate. Une femme vint à la cure d'âme. Elle avait une maladie après l'autre. D'abord une inflammation des poumons, ensuite une inflammation du bassin des reins, puis une névrose de contrainte. Elle était finalement si avancée dans la maladie qu'elle avait pratiquement lu tout son livre de médecine. Cela veut dire qu'elle avait une maladie après l'autre. Son histoire donnait l'image d'une maladie hystérique ou médiate. Les antécédents montraient que la grand-mère était cartomancienne et qu'elle laissa quelqu'un jeter un sort sur ses enfants et ses neveux. Dans un tel cas, il n'y a pas de guérison par la médecine. C'est un problème spirituel.

Exemple 316.

À l'occasion de mon séjour sur les Îles Fiji, une femme vint à la consultation. Elle ne venait pas de l'île, elle n'était qu'une immigrante européenne. Cette femme avait souvent des attaques de raideur complète. Il a déjà été mentionné que des hommes deviennent raides comme une planche lorsqu'ils veulent prendre la Bible dans leurs mains ou quand ils veulent prier. Elle se laissa traiter par un médecin. Mais le médecin ne trouva pas de cause. D'après lui, tout était en ordre au point de vue organique. Je racontai à la femme quelques exemples que je trouvai à l'arrivée en Extrême-Orient et aussi en Afrique et qui montrent que les hommes subissent parfois une sorte d'attaque cataleptique s'ils se trouvent sous la malédiction des péchés de sorcellerie des aïeux. Je demandai à la femme si son père, sa mère ou elle-même avaient pratiqué de telles choses. Elle dit que non. Sur le chemin du retour elle dit à la femme qui était mon hôtesse que comme petite fille elle avait participé aux tables tournantes. Mais elle n'attachait pas d'importance à la chose. Et pourtant, c'est là que se trouvait le rapport.

Exemple 317.

Une jeune femme souffrait d'étranges attaques d'épilepsie. Comme le médecin de famille ne pouvait se rendre maître de la maladie, il dirigea la patiente vers une clinique d'université. Dans cette clinique on établit que la femme avait une forme rare d'épilepsie, soit l'épilepsie myoclonique ainsi nommée. Comme elle était le seul cas du genre dans la clinique, on la prit comme cobaye. On lui demanda de se présenter à certains moments afin de pouvoir essayer quelques remèdes sur elle. Le traitement était gratuit. Elle raconta dans la cure d'âme qu'elle avait déjà reçu un sort dans le sein de sa mère. La mère voulait avorter par ce moyen. Mais cela ne lui réussit pas. Elle cherchait maintenant son chemin vers Christ, étant donné que médicalement on ne pouvait l'aider.

Nous terminons ainsi la tournée que nous avons entreprise dans les effets des charges occultes. Je ne recommande pas de lire ce livre comme un roman policier qui fait frissonner. Ce n'est qu'une sorte de livre de référence, une information sur certains domaines. Les personnes qui sont très instables et qui sont très impressionnables ne doivent lire ce livre qu'à doses homéopathiques, c'est-à-dire peu à la fois. Mes adversaires me demanderont maintenant: «Pourquoi écris-tu de toute façon de tels livres, si tu en vois toi-même le danger»? Je réponds volontiers à cela. Seuls des hommes qui ont une expérience suffisante à leur disposition peuvent écrire sur ce domaine. Peut-être que les vrais croyants peuvent comprendre ce que cela coûte d'avoir environ vingt milles cas à examiner dans la cure d'âme au cours de quarante-cinq ans de travail spirituel. Normalement, aucun homme ne peut endurer cela, pas même avec les nerfs les plus solides. C'est un miracle de la grâce de Dieu qui soutient, que le diable ne m'ait pas anéanti depuis longtemps. Et je prie ici une fois de plus tous les vrais chrétiens d'intercéder pour ma famille, mon travail et moi-même.

Mais terminons ce chapitre sur les effets des péchés de sorcellerie par un exemple positif.

Exemple 318.

Il y a quelques années de cela, une jeune femme vint à la cure d'âme. Elle était couverte des pieds à la tête d'une horrible maladie de la peau. Je lui demandai: «Comment avez-vous pu vous marier dans cet état»? Elle répondit: «Cette maladie de la peau s'en va pendant quelques mois, et ensuite elle revient». Elle avait déjà donné une grande somme d'argent pour des spécialistes de la peau mais aucun d'eux ne pouvait l'aider. Incidemment, je lui demandai si dans la lignée de ses aïeux il y avait eu de la sorcellerie. Elle répondit affirmativement. Son grand-père pouvait jeter un sort sur les animaux et sur les maladies. Son père a appris cela de son grand-père et l'a pratiqué depuis des années. Et elle avait maintenant cette affreuse maladie de la peau au sujet de laquelle elle se tourmentait et désespérait. Je lui montrai le chemin qui mène à Jésus. Son lot si dur m'alla au cœur. Il me vint à l'idée que peut-être je devrais prier avec cette jeune femme selon Jacques 5:14. J'avais toutefois des hésitations, parce que sa maladie était une répercussion des péchés de sorcellerie de ses aïeux. Je demandai à un pasteur croyant, qui est un de mes amis, ce qu'il en pensait. Il eut le courage et la joie de prier avec cette femme en lui imposant les mains rien qu'à cause de sa maladie et non par égard pour sa charge. Nous nous étions tous deux placés sous la protection de Jésus et ensuite nous avons prié pour cette femme et sa dangereuse maladie avec l'imposition des mains. Je quittai ensuite le lieu. Dix-huit mois plus tard je rencontrai de nouveau ce pasteur et lui demandai comment allait la jeune femme. Il répondit, rayonnant de joie, que depuis cette cure d'âme avec la prière et l'imposition des mains, elle était libérée de cette affreuse maladie. La femme suit Jésus depuis ce temps-là. C'est un triomphe de la grâce de Dieu. Ici, Jésus a donné un signe de la victoire. Nous ne sommes pas vendus à la domination de Satan. Il y a une place où nous pouvons obtenir la victoire ou nom de Jésus. Nous lirons encore d'autres exemples semblables dans les deux chapitres suivants et dans le dernier chapitre.

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2017 GoDieu.com - Tous droits réservés