Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
172 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13583Membres
1389Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Bible Drupal

Publicité point liée à GoDieu.com

Les ruses de Satan-23


septembre 3, 2011 par GoDieu


6. Saisis le pardon par la foi

Dans la cure d'âme auprès de ceux qui ont une charge occulte, la foi joue un rôle décisif. Paul dit dans l'épître aux Romains: «Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice» (Romains 10:10). La foi est en quelque sorte le membre qui nous unit avec l'œuvre accomplie du salut par Jésus. Dans Hébreux 11:6 il est dit: «Car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe... sans la foi il est impossible de lui être agréable». Sans la foi nous ne pouvons pas nous approprier les bienfaits du salut de Dieu. Mais c'est un fait de l'expérience que justement ceux qui ont une charge occulte trouvent très difficile de pouvoir croire. Pour cette raison, nous devons faire usage de tous les moyens que le Nouveau Testament met à notre disposition afin de vaincre le point mort intérieur de l'incrédulité.


7. Ne t'arrête pas à mi-chemin

Nous avons dans l'histoire et dans le présent des exemples qui montrent que les personnes qui se convertissent n'ont pas été immédiatement délivrées de toutes les charges occultes. D'abord un exemple venant de Chicago.

Exemple 351.

Dwight L. Moody, le grand évangéliste américain, était accompagné d'un chanteur Henry Drummond. Auparavant, Drummond pouvait influencer et hypnotiser des gens jusqu'à une distance de quatre-vingt kilomètres. Après sa conversion, il avait de la peine à se débarrasser des forces occultes. Pendant son service dans les assemblées de Moody il remarquait à l'occasion que les auditeurs étaient influencés par ses pouvoirs médiats. Cela le fit sursauter et il pria le Seigneur de le débarrasser de ces forces occultes. Cela lui a aussi été accordé.

Exemple 352.

À Kotzebue, en Alaska, une femme esquimaude vint à moi dans la cure d'âme. Elle voit en esprit des personnes venir chez elle avant qu'elles arrivent. Avant la conversion elle savait déjà que ce sont là des forces médiates. Elle se convertit et pensait alors qu'elle devait perdre à cause de cela les forces occultes. Elle se trompait, ses forces occultes demeurèrent. C'est pourquoi elle vint à la cure d'âme, confessa la chose et fit un acte de renoncement à ces forces devant moi.

Il n'en est pas non plus comme de naïfs conseillers des deux côtés de l'Atlantique le croient souvent, qu'avec la conversion tous les problèmes sont une fois pour toutes résolus. Nous avons maintes fois à souffrir des suites d'une ancienne activité occulte. Cela peut se montrer bien vite aussi à l'aide d'un autre exemple. Quand par exemple un jeune homme, par une vie désordonnée, a contracté une forte maladie vénérienne, telle que la syphilis, se convertit, alors il obtient le pardon mais la maladie n'est pas encore arrêtée.

Il est difficile de dire combien d'hommes sont libérés et combien traînent encore leurs charges après eux. Il se pourrait que ce soit à peu près la moitié de ceux qui ont fait l'expérience de la conversion. Mais s'ils découvrent les forces médiates comme disciples de Jésus, alors ils doivent demander à Jésus-Christ de les en libérer et en revanche de leur accorder une plus grande mesure du Saint-Esprit.

Exemple 353.

Il y a aussi des croyants qui malgré leur conversion sont encore sous un charme. Cela deviendra encore plus clair dans les exemples suivants. Un jeune homme de vingt et un ans sortit d'une famille athée pour se convertir. Il est garde de la jeunesse du territoire, est très doué et attire de suite tout le monde à lui. Il est toujours au centre et en impose aux autres. Il dirige des réunions d'étude biblique, parle de la prière avec sa femme. Il refuse aussi de faire de la cure d'âme. Quand sa femme dans sa détresse va chez un conseiller spirituel il est terriblement furieux contre le conseiller et contre sa femme.

Lorsque la femme vint à moi et que je le priai par son moyen de venir me voir il se fâcha très fort et dit à sa femme: «Tu peux m'amener dix hommes de cette sorte mais tu ne réussiras pas à m'amener chez lui. Et si tu continues de la sorte, tu peux faire tes valises». Ses parents sont des gens sans Dieu. Viennent-ils en visite à la maison, alors une atmosphère pesante règne sur la maison. Il y a comme une malédiction sur cet homme croyant, lequel à l'extérieur joue un autre rôle qu'à la maison. Beaucoup de tyrans ont comme arrière-plan une charge occulte qui lors de la conversion n'a pas été déblayée.

Exemple 354.

Un chrétien de la Jamaïque vint à la cure d'âme. Il rapporta que la nuit il avait à lutter contre de mauvais esprits. Ce n'était qu'au moment où il regardait à Jésus par la foi et qu'il l'invoquait, que ces puissances des ténèbres s'en allaient. Je lui demandai si comme enfant il n'avait pas été charmé par un obéah. Les obéahs sont les magiciens des Antilles. Il répondit que comme jeune garçon il avait été malade. Aucun médecin n'avait pu l'aider. Alors ses parents le conduisirent chez un homme pieux, qui avec la Parole de Dieu le guérit en trois jours. C'était de la magie blanche. La magie blanche a les mêmes répercussions que la magie noire. Nous pouvons voir le résultat. Ce chrétien était encore, après sa conversion, affligé par des puissances ténébreuses parce qu'à sa conversion il n'avait pas eu de conseiller chrétien qui eût pu bien le conseiller.

Exemple 355.

À Brisbane une jeune femme vint à la consultation. Elle était allée en 1960 chez une diseuse de bonne aventure. Cette femme occulte lui dit: «Je ne puis vous dire votre avenir que jusqu'en 1965. En 1965 il se passera quelque chose qui va changer votre vie. Plus loin je ne vois rien». En 1965 la jeune fille vint à la foi en Christ. Elle trouva le pardon mais pas de vrai paix. Elle est toujours poursuivie par des représentations dont elle ne peut se débarrasser. Ici aussi se trouve un cas dans lequel à la conversion les vieilles charges occultes ne partent pas entièrement.

Exemple 356.

À Los Angeles, à l'occasion de conférences données dans l'église de la Porte Ouverte, une femme croyante vint à la cure d'âme. Depuis sa jeunesse elle souffrait d'eczémas. Le traitement des dermatologues était sans succès. La femme dit que sa mère était athée. Mon soupçon à l'égard des eczémas d'origine occulte était confirmé. La conversation montra que la mère avait pratiqué les choses occultes depuis des années. Sa fille croyante a prié pendant longtemps pour sa mère. C'était la raison pour laquelle cette fille croyante souffrait souvent de fortes attaques. Malgré sa conversion, les eczémas dépendant de l'occultisme n'ont pas disparu. Dans un tel cas je conseille volontiers qu'une fille croyante ne prie pas pour la mère occulte, étant donné que la mère occulte n'est pas du tout prête à abandonner sa sorcellerie. L'être humain croyant ne fait que se chercher par cela de nouvelles charges. En plus de cela, il manque à cette femme un cercle de prière. Il est des plus difficiles, à Los Angeles, de trouver des cercles de prière qui ont une force spirituelle et la plénitude de la puissance. Tous ces exemples montrent que dans des conversions les charges occultes ne sont pas toujours terminées immédiatement. Beaucoup de chrétiens s'arrêtent à mi-chemin.


8. Cherche, pour l'acte de renonciation,
     un conseiller spirituel qui a la puissance spirituelle totale
.

La renonciation est un acte de foi de l'homme chargé qui veut devenir libre. La parole de libération est un acte de foi du conseiller spirituel qui, au nom de Jésus, a la permission de délier des hommes liés. La parole de libération est basée sur Matthieu 18:18: «Tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel».

Comme jeune conseiller spirituel, j'ai maintes fois prononcé libres des hommes ayant une charge occulte mais je l'ai fait trop tôt. La répercussion en était que moi-même je recevais de fortes attaques de la part des ténèbres. Par là je suis devenu plus prudent. Dans chaque cas individuel je demande au Seigneur Jésus si je puis prononcer libre l'être humain. Je l'ai souvent refusé mais dans beaucoup de cas la liberté de le faire m'a été donnée.

Exemple 357.

Une femme de quarante-deux ans vint et reconnut que dans sa jeunesse ses verrues ont été charmées de la manière suivante: sa mère mit du sel sur les verrues, prononça un dicton du Sixième et Septième Livre de Moïse et avec cela les trois plus hauts noms. Ensuite le sel fut jeté dans le feu. Les verrues disparurent. Mais depuis ce temps-là des retours à l'état sauvage sexuel se manifestèrent en elle en plus de manies de mentir et de voler. Lorsqu'elle voulut se convertir, elle ne put le faire.

À la cure d'âme, elle confessa toute la faute de sa vie et elle renonça, au nom de Jésus, à la sorcellerie de sa mère. J'employai alors Matthieu 18:18 et commandai au nom de Jésus aux puissances de s'en aller et je la prononçai libre de ses liens. Par l'aide de Dieu et un acte de Dieu cette femme fut aidée.

Le conseiller spirituel n'a jamais sa puissance par lui-même, il n'est qu'un représentant et un envoyé du Seigneur exalté.

Exemple 358.

À Paris un jeune homme vint à moi à la cure d'âme, lequel était impliqué activement et passivement dans la sorcellerie. Il fit une confession de toute sa vie et il était prêt à livrer entièrement sa vie à Jésus. Je priai avec lui une prière de renonciation et je le prononçai aussi libre au nom de Jésus. J'étais alors, comme je le disais, encore un jeune conseiller. Bien des années plus tard je rencontrai de nouveau cet homme. Il était entièrement libre et joyeux et un collaborateur actif dans une église baptiste.

Exemple 359.

Il y a bien des années que j'évangélisai à Verden, invité par le pasteur Fritz Taddei. Il me raconta l'événement suivant. Un jeune couple croyant était allé chez lui à la cure d'âme. Ils voyaient, la nuit à deux heures, toujours un homme sombre. Taddei leur dit: «Alors vous, où les habitants avant vous, avez pratiqué la sorcellerie». Le couple reconnut ce qui suit. Le couple avait souvent été malade et il ne trouva aucune aide par les médecins. Alors le couple appela un charmeur qui, chaque fois, aidait. Le charmeur dit un jour: «Je deviens vieux et fragile. Je ne pourrai bientôt plus venir. Vous pouvez apprendre cela vous-mêmes. Le couple essaya plus tard la formule et elle marchait. Finalement on venait le chercher lui-même comme sorcier. Ensuite vint le temps où les deux époux se convertirent. Dès ce moment l'homme sombre surgissait pendant la nuit. Ils furent longtemps importunés, c'est-à-dire jusqu'à ce qu'ils appellent Taddei à l'aide. Ils confessèrent encore une fois et se prononcèrent libres. Taddei les prononça libres au nom de Jésus.

Quand ensuite la forme sombre apparaissait, les deux époux disaient: «Nous ne te suivons plus. Jésus nous a libérés. Nous nous prononçons libres de toi». Depuis lors ils ont la paix. Ici, une fois de plus la preuve que des personnes croyantes étaient encore importunées jusqu'à ce qu'elles se prononcent libres et que le conseiller spirituel les prononce libres.


9. Deviens membre d'un groupe de prière

La cure d'âme auprès de ceux qui sont chargés d'une manière occulte est un travail en équipe. Souvent le conseiller spirituel seul n'arrive pas à ses fins et il a besoin de l'aide d'un groupe de prière. Malheureusement, il y a peu de groupes de prière actifs au sein de la chrétienté.

Exemple 360.

Un missionnaire, qui pendant de longues années avait travaillé en Chine, revint au pays. Il ne pouvait plus prier ni lire sa Bible. Il était bloqué spirituellement. Cela poussa ses propres enfants à la repentance. Tout d'abord la fille se donna de nouveau au Seigneur Jésus, ensuite son frère. Ils constituèrent un groupe de prière pour le père, et le Seigneur accorda cette grâce au père, après une longue et fidèle intercession, de pouvoir de nouveau prier.

Exemple 361.

Dans une tournée de conférences à travers l'Argentine, j'appris à connaître le professeur Winter. Il fit l'expérience suivante à Cordoba, en Argentine. Il entra en contact avec une femme qui pendant des années avait pratiqué le spiritisme et la magie. Le professeur Winter parla à cette femme de l'influence des mauvais esprits sur notre vie et des capacités médiates. Elle écouta attentivement et remarqua que le professeur comprenait les choses. À la deuxième visite, cette femme se convertit. Dès ce moment les esprits se vengèrent. Elle-même vit des grenouilles sauter hors de sa propre bouche, et son lit était secoué. Elle fut tourmentée par des crampes. Quelques chrétiens formèrent un cercle de prière qui se réunit pendant des mois. Finalement, elle fut libérée. Sa libération pouvait se voir ouvertement. Elle se mit entièrement à la disposition du Seigneur Jésus et de son œuvre.

Exemple 362.

Il y a quelques années, je reçus une invitation du Dr. Martin Lloyd Jones. Il avait réuni vingt-deux médecins et psychiatres pour une conférence. Je devais parler du problème de la possession. Deux de ces psychiatres m'attaquèrent. Deux autres psychiatres me défendirent. Et maintenant l'expérience d'un des psychiatres, lequel est un vrai croyant. Il vit près de New Forest où beaucoup de magie est pratiquée. Un jeune homme vint à lui un jour, lequel à l'origine avait été mêlé à un tel cercle magique. Il voulait être délivré parce que ce cercle finissait toujours par des orgies sexuelles. Ce cercle magique se réunit régulièrement dans le fourré d'une forêt. Le psychiatre se réunit avec quelques personnes qui savaient prier aux environs du lieu de rassemblement. Le menées des magiciens et des spirites commencèrent. Mais un tel orage éclata dans la forêt qu'ils durent se séparer. Le médecin persévéra avec son groupe de prière dans l'intercession jusqu'à ce que le goût de se réunir dans la forêt passe aux magiciens.

Exemple 363.

À Port Élizabeth, en Afrique du sud, un homme vint me visiter. Son oncle était sorcier. L'homme en question est maintenant membre de l'Armée du Salut. Il voulait suivre Christ en 1947. À ce moment-là, des capacités médiates se manifestèrent en lui. Il pouvait s'enfoncer des aiguilles à travers la langue et les joues, et même à travers la main, sans en ressentir une douleur quelconque. Il pouvait aussi avaler du feu.

Un cercle de prière avait été formé pour lui et avait beaucoup prié pour lui. Il redevint libre grâce au fidèle service de ceux qui prièrent à l'intérieur de l'Armée du Salut. Mais même maintenant il ne ressent pas le feu. Il se brûle les doigts ou touche des objets très chauds sans s'en apercevoir. C'est un signe qu'un reste de sa capacité médiate est encore là. Cela veut dire que le travail du cercle de prière n'est pas encore terminé. Le cercle de prière devrait prier jusqu'à ce que l'homme soit délivré du reste de ses forces occultes.

Dans le monde entier c'est une détresse qu'il y ait évidemment beaucoup de chrétien mais si peu de cercles de prière qui soient capables, fidèles et puissants au service de l'intercession.

Pour la formation de cercles de prière, nous avons la promesse de Matthieu 18:19: «Si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée (par mon Père qui est dans les cieux». En cas de besoin deux hommes suffisent comme cercle de prière quand on ne peut en trouver plus.

Un exemple biblique pour l'union de deux hommes dans la prière se trouve dans Actes 16:25, où il est dit: «Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu». Nous avons en plus dans les Actes l'allusion à un très grand cercle de prière dans la maison de Marie. Il est dit dans Actes 12:12: «...la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient». De telles cellules de prière sont les lieux où le Seigneur Jésus manifeste sa gloire.


10. Pratique la prière et le jeûne

La prière et le jeûne se basent sur la Parole de Jésus dans Matthieu 17:21: «Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne.».

La prière et le jeûne sont presque tombés dans l'oubli. L'église catholique en a fait une œuvre méritoire. Mais ce n'est pas le sens du jeûne. Le jeûne signifie seulement une prière intensive. Dans le jeûne il faut toutefois aussi laisser parler le bon sens.

Exemple 364.

Une missionnaire se rendit en Israël et se proposa de jeûner et prier pendant quarante jours. Elle ne prit rien de liquide avec elle. Après le douzième jour elle tomba en défaillance. Elle fut envoyée dans un hôpital mais elle ne put être sauvée. Celui qui jeûne doit au moins boire une quantité minimum de liquide. Dans mon livre en allemand Jésus sur tous les continents et dans le livre en anglais Le vin de Dieu je parlai du Père Daniel à Madras, qui chaque année employait le mois de juin comme mois de la prière et du jeûne. Le Père Daniel était un homme possédant une rare puissance spirituelle. Il lui fut donné d'être pour beaucoup de personnes fortement chargées un conseiller de la grâce de Dieu.

Exemple 365.

Dans une de mes tournées en Extrême-Orient je rencontrai le Dr. Eitel qui pendant de longues années avait été le directeur de l'hôpital de Changsa. C'est de lui que j'ai le récit qui suit. Une ville, Kweichow, fut encerclée par une forte bande de voleurs. À l'intérieur des murs de la ville se trouvaient les soldats du magistrat mais en forte minorité. Les soldats repoussèrent les voleurs pendant dix jours mais alors ils n'avaient plus de poudre.

Sans connaître ces événements, Éva von Thiele-Winckler fut contrainte intérieurement de jeûner et prier pour la Chine pendant dix jours.

Après dix jours, les voleurs se retirèrent d'une manière singulière. À la même heure Éva von Thiele-Winckler se releva et reprit de la nourriture. Elle savait que le danger était passé, quoique les détails ne lui fussent pas connus.

Exemple 366.

Il y a environ vingt ans que je donnai à Coburg quelques conférences. Un pasteur croyant me raconta ce qui suit. Une femme de sa congrégation avait été traitée depuis des années par un psychiatre et le diagnostic était qu'elle était schizophrène. La femme voyait des figures grotesques à la fenêtre, était mélancolique et avait des pensées de suicide. Là-dessus le pasteur forma un cercle de prière qui jeûna et intercéda pour cette femme. La femme se transforma d'une manière visible sous l'influence spirituelle. Ainsi ce n'était pas une schizophrénie mais bien une charge par les péchés de sorcellerie des aïeux.

Exemple 367.

Et maintenant un exemple dramatique dont j'ai été témoin il y a des années avec mon ami et conseiller Gottlieb Weiland. C'est une longue histoire. J'essaie de la donner en la raccourcissant très fortement. C'était le lundi de Pâques 1962. Le chanteur de l'Évangile Franz Knies amena un jeune homme à la cure d'âme parce qu'il ne pouvait faire façon de lui. Nous étions tout de suite après trois frères: Franz Kniers, Gottlieb Weiland et moi. Franz Kniers s'adressa au jeune homme: «Horst, qu'est-ce qu'il y a chez toi». La réponse arriva: «Je ne suis pas Horst, je tiens Horst». Alors Franz commanda au nom de Jésus. La voix se mit à se plaindre: «Ne me chasse pas. Où est-ce que j'irais? Je n'ai pas de demeure». Gottlieg Weiland prit ensuite premièrement le jeune homme dans une chambre et il lui parla en conseiller spirituel. Le jeune fit une confession de toute sa vie et il déclara qu'il voulait absolument suivre Jésus. Ensuite Gottlieb Weiland vint nous chercher pour aller dans la chambre. À ce moment-là, le visage de Horst changea. Il grimaçait en ricanant. Weiland dit: «Nous allons nous mettre à genoux et prier». Horst déclara: «Mais pas moi». Pendant que nous étions en train de prier, Horst bondissait et s'écriait: «Mais arrêtez donc et laissez-moi tranquille».

Comme nous continuons à prier, Horst bondit et nous attaque vraiment. Il se tient devant moi, met ses mains autour de mon cou comme s'il voulait m'étrangler. Je m'étais placé sous la protection de Jésus. Le possédé ne pouvait pas me toucher. Je lui dis:«Entre toi et moi se tient Jésus». Alors Horst se laisse tomber. Nous continuons à prier. Une fois de plus la voix gémit hors du possédé: «Je ne sortirai pas, autrement je devrai errer ici et là. J'ai besoin d'un homme comme demeure». Alors nous avons commandé à l'esprit au nom de Jésus de sortir de cet homme. Soudain le possédé dit: «Si je dois sortir, alors laissez-moi entrer dans un va-nu-pieds ivre qui ce midi est assis dans l'auberge voisine». Nous lui avons répondu: «Au nom de Jésus, va où Jésus t'envoie». Ensuite, nous sommes allés chercher du renfort. Dans la maison se trouvaient deux sœurs d'une mission que nous avons appelées pour qu'elles prient avec nous. À ce moment-là le possédé est encore couché inconscient sur le plancher, et différentes voix parlent hors de lui et elles parlent de Horst à la troisième personne. Nous nous retirons alors dans une autre chambre pour prier. Weiland dit alors: «Ce serait là maintenant un possédé pour lequel la Parole de Jésus devrait être employée: Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne»

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2017 GoDieu.com - Tous droits réservés