Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
103 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13568Membres
1303Messages
29Commentaires
1973Lectures
4139838Lectures globales
16622Clics
74Réf. externes
255Réf. internes
32Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Bible Drupal

Publicité point liée à GoDieu.com

Les ruses de Satan-26


septembre 3, 2011 par GoDieu


D. DANS LA MARCHE TRIOMPHALE DU VAINQUEUR

Dans l'histoire, il était souvent d'usage que les chefs d'armées victorieuses prennent avec eux les chefs des armées vaincues dans leur cortège triomphal.

Nous trouvons cela par exemple dans 1 Samuel 15. Le roi Saül avait vaincu les Amalécites et pris ensuite Agag, leur roi, comme prisonnier avec lui.

Dans l'ancienne Rome aussi régnait cette coutume que les vainqueurs retournant à la maison prennent leurs adversaires vaincus avec eux dans le cortège triomphal.

Du plus grand vainqueur de tous les temps, Ésaïe parle en ces termes: «C'est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands; il partagera le butin avec les puissants» (Ésaïe 53:12).

Qui est ce Vainqueur puissant? Qui a les forts comme butin? Les chapitres suivants donneront la réponse.


1. D'ADORATEUR DE SATAN À CHRIST

Au cours de l'année 1975, le Seigneur m'accorda une rencontre avec un ancien disciple de Satan. Il me donna la permission de faire connaître l'histoire de sa vie et demanda en même temps l'intercession de ma lettre circulaire. Quelques mois après notre rencontre David Hansen (c'est là son nom) m'envoya une courte biographie. Comme elle est trop longue pour être imprimée en entier, je ne donnerai que l'introduction de la lettre, afin de donner un arrière-plan plastique à l'histoire qui suit:

Cher Dr. Koch, je vous remercie du temps que vous m'avez accordé après votre service dans l'église baptiste de la Trinité à Santa Barbara. Ce fut une réunion décisive pour moi, pleine d'encouragement et de bénédiction.

Je rends grâces à Dieu pour votre vie consacrée à Christ et pour l'œuvre dans laquelle le Seigneur vous a conduit. En lisant votre livre «Wine of God» (Kregel, Grand Rapids, Michigan) je fus de nouveau béni, encouragé et fortifié dans ma foi. Le Seigneur a employé votre vie pour me diriger et me fortifier constamment, depuis que je me suis approfondi dans vos livres. C'est pourquoi je prie chaque jour pour vous.

Et maintenant l'histoire de l'homme lui-même, lequel enseigne dans une école supérieure. Le christianisme qu'il avait entendu dans la maison paternelle et à l'église le laissa désappointé. Il vit avec des yeux ouverts le grand abîme entre les enseignements chrétiens et la vie pratique vécue. Il était aussi assez honnête pour reconnaître les contradictions entre le vouloir et le faire dans sa propre vie. C'est pourquoi il recherchait une base solide de la vie. Il désirait une force qui rende possible de vivre ce qu'on aimerait être.

Un soir, il entendit un adorateur de Satan à la télévision, lequel louait avec des mots retentissants la puissance de Satan. Cet homme des ténèbres disait par exemple: «Voulez-vous de la force, nous la donnons. Cherchez-vous l'accomplissement de votre vie, nous l'offrons. Le christianisme a depuis longtemps fait de mauvaises affaires. Il n'a malgré tout jamais rien donné à ses adhérents mais il n'a su que le repaître de vaines promesses».

Ce soir-là, le maître secondaire prit une décision. Il se fit donner le nom et le lieu du culte de Satan le plus proche. C'était la gorge du squelette près de Thousand Oaks, un lieu entre Satan Barbara et Los Angeles. J'y ai passé moi-même six fois.

Ce maître fut membre pendant deux ans de ce groupe qui normalement se réunissait le samedi, de seize heures à vingt-quatre heures ou plus longtemps encore à la gorge du squelette, où il célébrait des messes noires et des orgies. David avait tout sacrifié à Satan: sa vie, son âme, son foyer, sa fortune, son auto et sa famille. Mais il n'était pas arrivé à la paix par ce sacrifice total. Les ténèbres recherchaient son âme, et des pensées de suicide se rendaient maîtresses de lui.

Un jour, il se trouva de nouveau en prière, invoquant Satan son maître. Il maudit Dieu, un acte qui faisait partie de la prière authentique adressée à Satan. Alors un verset de la Bible pénétra dans son esprit et sa mémoire, lequel se trouve dans 1 Jean 4:4: «Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde». Malgré cette Parole de l'Écriture il maudissait encore avec toute la haine dont il était capable. Pourtant, il réalisa que dans son cœur et dans la chambre une grande paix se répandait. Cette atmosphère le vainquit. Elle venait de Dieu. David s'assit soudain dans son lit et demanda l'aide de Dieu. Il entendit sa prière et ses cris.

Depuis cet événement, sa vie prit un nouveau cours. Il sortit sa Bible et étudia chaque jour assidûment la Sainte Écriture. Sa paix devint ainsi toujours plus profonde.

Ensuite vint le samedi suivant, jour dans lequel ses anciens amis à Skeleton Canon se rassemblaient de nouveau. David pria en demandant d'être éclairé sur ce qu'il devait faire. Il se proposa d'aller encore une fois à cette assemblée pour expliquer sa démission, et pour rendre témoignage à ses camarades.

Il n'est pas permis d'imiter. Comme conseiller, je ne donnerais jamais la recommandation d'aller encore une fois à un tel lieu de rassemblement. Dans ce cas-ci, David n'eut pas seulement la liberté intérieure mais aussi la force et la pleine puissance de le faire.

Il se rendit au Skeleton Canon. Lorsque tous les membres furent rassemblés, il prit la parole, expliqua sa démission et rendit témoignage à Jésus-Christ comme étant son Libérateur et son Sauveur. Les camarades furent stupéfaits mais, ce qui est étrange, ils ne le contredirent pas. Ils lui demandèrent seulement: «Pourquoi fais-tu cela? Que reçois-tu pour le faire»? David ne manqua pas de répondre.

«Je fais ce pas, parce que la vie dans cette société ne m'a apporté que le manque de paix, le désespoir et des idées de suicide. Ce que j'ai déjà gagné avec Christ, c'est une paix intérieure qui est plus élevée que toute intelligence».

Le témoignage pour Christ et la discussion continuèrent pendant neuf heures jusqu'après minuit. Le résultat en fut que toute une série de ses camarades déclarèrent: «Nous te suivons. Ton besoin était aussi notre besoin. Nous cherchons aussi cette paix que Christ peut donner».

Par le résultat de cette assemblée on voit que David avait reçu le mandat du Seigneur de visiter encore une fois ce lieu de culte diabolique.

Qui cherche à se sauver loin de Satan doit s'attendre aux plus fortes réactions et attaques. Dans la nuit qui suivit cette puissante victoire de Jésus-Christ, David fit l'expérience de l'attaque personnelle de Satan. Le Méchant lui dit: «Tu m'appartiens. Si tu veux m'échapper, alors je tuerai ton enfant et te rendrai pauvre». Mais David était décidé: «Advienne que pourra et ce que le Seigneur permettra, moi je reste avec Jésus».

Le jour suivant son enfant tomba gravement malade et il dut être conduit à l'hôpital. Le traitement y dura trois semaines, puis l'enfant mourut. La facture représentait une fortune.

Satan avait rendu vrai son avertissement: tué l'enfant et ruiné l'homme financièrement!

Ici, je dois interrompre le récit. J'ai déjà rapporté brièvement l'histoire de David dans une lettre circulaire. Là-dessus, je reçus différentes lettres avec la prière d'omettre cette tournure de l'affaire. Beaucoup de chrétiens en sont choqués, parce qu'ils croient qu'avec la conversion tout est effacé, et que tous les problèmes sont résolus. Avant tout, c'est dans les églises américaines et canadiennes que l'on trouve cette opinion.

Une chose est vraie: avec la conversion, tous les péchés sont pardonnés. Mais toutes les suites ne sont de loin pas encore mises de côté. La Bible ne représente aucune théologie superficielle et insensée.

Un exemple, que j'ai déjà souvent employé, peut nous donner de l'aide. Un playboy s'était attiré par sa vie de débauche une maladie obstinée, la lymphopathia venerea. Il trouva Christ et par là le pardon de sa vie désordonnée. Mais sa maladie ne disparut pas pour tout autant. Elle demanda encore un long traitement médical. Il y a des passages bibliques qui conduisent toute théologie superficielle à l'absurdité.

Pensons à des passages bibliques tels qu'Ésaïe 45:7: «Je forme la lumière et je crée les ténèbres, je donne la prospérité et je crée l'adversité». Dieu crée l'adversité? Ou pensons à Amos 3:6: «Arrive-t-il un malheur dans une ville, sans que l'Éternel en soit l'auteur»? Dieu amène le malheur?


Note de GoDieu.com: Pourquoi pas? Dieu est-il Souverain ou s'il ne l'est pas (Daniel 4:26,32)? Il fait absolument comme il lui plaît (Psaumes 115:3; 135:6; Daniel 4:35; 1 Corinthiens 12:11). Est-il le Créateur de toutes choses ou s'il ne l'est pas (Genèse 1:1; 1 Corinthiens 10:26,28)? Qui créa l'arbre de la connaissance du bien et mal si ce n'est pas YEHOVAH Dieu (Genèse 2:9)? Qui engloutit et détruisit toute chair, la race humaine entière de la surface de la terre par le déluge, sauf la seule famille de Noé, seul homme ayant foi en Dieu (Genèse 6:7)? Toutefois, Dieu n'a pas de dessin malsain, cependant il doit rendre justice par la correction à la suite d'avertissements qui sont plutôt rarement entendus par l'homme, «Car le salaire du péché, c'est la mort» (Romains 6:23).


Les chrétiens qui ne réfléchissent pas, qui sont superficiels, oublient la sainteté et la justice de Dieu et ils sous-estiment la puissance de Satan.

David s'était donné au diable et avait souvent pesté contre Dieu. C'était l'affaire de Dieu, quand il permit la mort de l'enfant et la ruine financière de David. D'ailleurs David me fit savoir que cet enfant avait déjà été consacré à Satan dans le sein de sa mère.

Malgré ces coups très durs, David ne se laissa plus détourner de Jésus. À l'avenir, il se plaçait lui-même avec sa famille sous la protection de Jésus. Les conseils, dans mon livre Esclavage occulte et délivrance lui furent en bénédiction à ce moment-là.

Comme aide supplémentaire, il rechercha des chrétiens qui devaient l'aider dans la prière. Il eut de grandes déceptions à cet égard. Le chrétiens avaient peur de lui et l'évitaient. C'est une tragédie que les chrétiens du monde occidental aient si peu de désir pour les cellules de prière afin de venir en aide aux chrétiens attaqués et menacés.

Sur ces entrefaites, David a été en bénédiction à beaucoup de congrégations. Sur invitation, il donne partout son témoignage et dit comment Christ l'a libéré des liens de Satan. Dieu prépare ce frère pour qu'il apporte de l'aide spirituelle à ceux qui sont chargés par l'occultisme. Beaucoup d'églises lui ont ouvert leurs portes.

Un tel service demande l'aide par la prière des chrétiens compréhensifs. Je prie ici mon cercle de prière d'entreprendre une telle intercession.

Cet événement de l'année 1975 est une première réponse à la question: «Qui est l'homme qui a les forts comme butin»? Nous le connaissons!


2. ASTROLOGIE ET CHRISTIANISME

En 1972, j'eus dans une église française de Québec (Canada) une conférence sur la bonne aventure. Ensuite il y eut une discussion. Un jeune homme aux cheveux longs se présenta et dit: «Je suis astrologue et chrétien». Puis il contredit les explications de la conférence. Je lui répondis: «Vous êtes astrologue ou chrétien. Cela ne va pas de mettre les deux ensemble». «Pourquoi pas»? demanda le garçon à la longue crinière.

«Lisez une fois, à la maison, Ésaïe 46:12-14». Puis je citai les trois versets. La discussion avec le jeune homme était terminée.
Pourquoi j'ai quitté l'Astrologie? - Ives Petelle
Environ six mois plus tard une brochure de vingt-trois pages me fut envoyée. Elle a deux photos sur la première page. En haut, celui avec la longue crinière, en bas une jeune homme aux cheveux coupés courts. Une ressemblance entre les deux ne peut être établie. En haut, une pleine barbe, le «buisson de cheveux d'Absalom» et un regard sombre, en bas pas de barbe, un visage joyeux et une coupe militaire. Entre les deux photos se trouve le titre:

Pourquoi j'ai quitté l'Astrologie?

Cette Brochure
contient le témoignage d'Ives Petelle (Facebook).

Écoutons brièvement son histoire.

Petelle vient d'une famille catholique demeurant à Montréal. Son père travaillait dans une usine de la Canadair.

Le jeune homme qui grandissait s'intéressait aux arts et au théâtre. Pour cette raison, il voulait s'inscrire dans une académie des arts dramatiques comme étudiant. Il se soumit à l'examen d'entrée. Le directeur le refusa pour la raison suivante: Pas de manque de talent mais mauvaise discipline et capacité d'adaptation. Quiconque connaissait Petelle avant sa conversion comprend cette opinion.

À la suite de quelques autres essais sans résultats, pour devenir un disciple des beaux arts, il perdit l'intérêt pour eux. Les nombreuses déceptions le conduisirent aux drogues. Il voulait oublier les expériences désagréables de sa vie, secouer le passé.

La drogue ne lui apporta pas l'accomplissement des sens de la vie qu'il avait espéré. Et ainsi il arriva à l'astrologie.

Il pratiqua les études astrologiques dans un secteur spécial pendant trois ans. Il établissait des horoscopes afin de donner des diagnostics médicaux. À l'aide de la carte du ciel, il voulait prévoir les événements futurs. Il pratiqua aussi l'analyse du caractère et essaya les conseils psychothérapeutiques. Ainsi il gagnait sa vie.

Comment arriva-t-il au grand changement de sa vie? Il est probable que les déceptions dans la formation professionnelle et la passion de la drogue ont créé un certain vide dont Petelle attendait inconsciemment la suppression.

Une impulsion vers une nouvelle orientation vint par la conversion d'un ami à la fin de l'année 1971. Petelle remarqua la grande transformation du caractère que son ami expérimenta par sa décision pour Jésus. Cela lui donna le coup d'éperon nécessaire pour qu'il saisisse la Bible et la lise fortuitement.

L'étape suivante vers une transformation de sa vie fut mon service religieux dans une église française de Québec. Dans l'introduction à ce chapitre il en a déjà été parlé.

Petelle lutta pour arriver à la connaissance que dans les signes des étoiles du ciel il y a aussi peu de sagesse et de force que dans la boule de cristal ou dans le pendule. Ces capacités surnaturelles ne se trouvent pas non plus dans les hommes qui avec ces moyens d'assistance pratiquent la bonne aventure; non, cette force surnaturelle vient seulement de Satan. Beaucoup de passages bibliques tels qu'Ésaïe 47:12-14; Deutéronome 18:9-12 et d'autres l'amenèrent à cette connaissance.

Mais cette connaissance ne le conduisit pas encore à une mise en valeur pratique dans sa vie. Il fallait encore un autre conseil qui vint peu de temps après ma dix-septième tournée de conférences au Canada.

Au salon des sciences occultes à Montréal, une série de conférences occultes fut annoncée. Petelle, toujours pas certain à l'égard de l'astrologie — avant tout parce qu'elle le faisait vivre — alla visiter l'organisation et il découvrit là pleinement l'horreur qui l'aida à accomplir une séparation d'avec les pratiques occultes.

À ce festival occulte à Montréal, Petelle entra en conversation avec un frère catholique. Cet homme lui donna le conseil d'employer la boule de cristal pour l'éclaircissement de problèmes non solutionnés. C'est-à-dire: chercher de l'aide par la bonne aventure est irréconciliable avec la foi chrétienne. Le vingt-huit mai 1972 vint la décision pour Christ. Par là, un nouveau commencement fut accompli dans la vie de Petelle.

Les effets de sa conversion radicale devinrent visibles. Petelle installa dans la ville de Québec un petit restaurant-pizza. Les premiers qu'il conduisit à Jésus furent ses collaborateurs. Ce fut pour moi une rare expérience, à l'occasion de mon dix-huitième voyage au Canada, d'observer ses collaborateurs. C'est avec la Bible sous le bras qu'ils entraient dans le restaurant, et il commençaient la journée par la lecture de la Bible et la prière en commun.

Dix-huit mois après sa conversion, Petelle avait déjà amené vingt-trois jeunes gens à Jésus. Lorsque j'eus une conférence dans l'école biblique Béthel, un étudiant de l'école s'adressa à moi, lequel avait aussi été conduit à Christ par Petelle. Petelle ne craint pas non plus de parler avec des clients de son restaurant sur les choses spirituelles et de prier avec eux.

Celui qui prend position pour le Seigneur avec une telle force doit s'attendre aux contre-coups de Satan. Et ceux-ci arrivèrent avec une fureur inouïe. Petelle devait être achevé comme maint autre ouvrier du royaume de Dieu. Pour cette raison, j'ai déjà demandé deux fois dans mes lettres circulaires que l'on prie pour lui. Ici et en ce lieu, je fais appel à tous les membres de mon cercle de prière pour une sérieuse intercession. L'Église de Jésus a souvent été coupable à l'égard de ceux qui combattent en première ligne. Petelle est un des témoins corps à corps avec l'ennemi, car il fait parfois des voyages et donne des messages contre l'occultisme et contre l'astrologie, qu'il a lui-même pratiqués en son temps.


3. LE MAGICIEN

J'ai souvent rencontré sur les champs de mission des hommes qui, comme Elymas dans Actes 13 pratiquent le mal et retiennent les gens loin de Jésus. Il a été suffisamment écrit dans ce livre sur la sorcellerie. Ce qui nous intéresse dans ce chapitre, c'est la manière dont des sorciers ont été libérés par Christ.

Je me souviens de Gandi en Nouvelle Guinée. Je visitai les stations australiennes de la mission des mers du sud. La sœur Lisbeth Schrader me présenta cet homme qui avait été un magicien et qui était devenu chrétien. Son histoire se trouve déjà dans mon livre Sous la conduite de Jésus. Elle ne doit pas être répétée ici.

Des magiciens, qui pratiquent la magie noire et qui sont les journaliers du diable, se trouvent parmi tous les peuples.

C'est ainsi qu'une fois un magicien à Holstein me raconta qu'il avait tué trois hommes par la force de Satan. Aujourd'hui, il est disciple de Jésus.

Une expérience s'est profondément imprimée dans mon souvenir. C'est la conversion d'un sorcier, auquel j'eus le privilège de montrer le chemin qui mène à Jésus.

Après une conférence dans une église luthérienne, un homme se précipita dans la sacristie. Avant que je puisse l'en empêcher, il était sur ses genoux, pleurait et confessait ses péchés. Il était si secoué et touché qu'il ne pouvait plus se dominer. Il en faut pour qu'un homme se mette à pleurer.

Il avait entendu ma conférence contre la magie et les sorts et il avait été touché dans sa conscience. Il fit table rase devant Dieu. Il était facile de le conduire à Christ. Le Saint-Esprit était manifestement à l'œuvre. Je priai avec lui une prière de renonciation et je le prononçai aussi libre au nom du Seigneur (Matthieu 18:18).

Le jour suivant je partis de là et perdis l'homme de vue. Environ deux ans plus tard je me trouvais aux environs de cette ville. L'ancien magicien ne put venir lui-même mais il envoya un ami qui avait ce message: «Dis au Dr. Koch qu'à ce moment-là j'ai été libéré et que depuis lors j'ai suivi Jésus». C'était un message encourageant au sein de toutes les difficultés du ministère.

Puis, je n'entendis plus parler de lui pendant des années. Huit ans plus tard, j'avais une conférence missionnaire à trois cents soixante kilomètres du lieu de ce frère. Parmi les participants de la journée, lesquels vinrent à la cure d'âme, se trouvait un homme qui me dit: «Me reconnaissez-vous»? Je répondis que non. «Je suis l'ancien sorcier, auquel vous avez montré le chemin qui mène à Jésus. Et je continue encore». Ma joie fut grande.

Mais l'histoire n'est pas encore terminée. Le frère communiqua:

«Vous ne savez pas encore tout. Au moment où je suis allé vous trouver, j'étais malade des poumons. Je ne vous ai pas informé jusqu'à maintenant que lors de ma conversion ma tuberculose pulmonaire s'arrêta. Je voulais attendre jusqu'à ce que je sois certain. Et maintenant, il y a presque dix ans de cela. Le Seigneur a accompli un triple miracle en moi: Le pardon de tous mes péchés, libération des liens de Satan et guérison».

Ici, la mission originale que Jésus donna à ses disciples est devenue claire. Dans Luc 9:1-2, le Seigneur donna aux disciples l'équipement suivant: «Jésus, ayant assemblé les douze, leur donna force et pouvoir sur tous les démons, avec la puissance de guérir les maladies».

Prédication, guérison, exorcisme. C'était là les trois notes de l'ordre de Jésus. Il y a beaucoup d'ouvriers du royaume de Dieu qui déclarent que cela n'était valable que pour les temps apostoliques. Naturellement, le temps des apôtres a un autre caractère que le développement de l'Église ultérieure. Et pourtant beaucoup de messagers de Jésus se font un oreiller de paresse hors de l'allusion au temps apostolique. Aussi longtemps qu'il est dit dans ma Bible: «Jésus-Christ est le même hier, et aujourd'hui, et éternellement» (Hébreux 13:8), je n'étudie pas ce qui ne nous appartient pas mais je demande ce qui nous appartient. Et cela, c'est plus que des êtres humains à la vue courte tiennent pour vrai.


4. FORTS VAINCUS

Aux formes les plus fortes du spiritisme et de la magie appartiennent les groupes Macumba en Amérique du sud, le Vaudouisme de Haïti, le Zombisme en Afrique et en Asie et le Chamanisme en Sibérie et en Alaska. J'ai parcouru ces territoires mais n'ai pas entendu parler là de beaucoup de délivrance. Les événements peu nombreux mais de victoire sont cependant des signes du triomphe de Jésus dans les parties sombres de la terre et de ses territoires. Écoutons certaines choses à cet égard.

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2017 GoDieu.com - Tous droits réservés