Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
454 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1557Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

L'omnipotence divine-4


décembre 21, 2019 par GoDieu

 

Les deux aspects de la providence

Dans Hébreux 4:13 nous voyons qu'il est écrit: «Et il n'y a aucune créature qui soit cachée devant Lui, mais toutes choses sont nues et entièrement découvertes aux yeux de celui auquel nous devons rendre compte.»; et dans Romains 8:28 nous lisons: «Or, nous savons aussi que toutes choses opèrent ensemble au bien de ceux qui se résignent à L'ESPRIT DES VIVANTS, de ceux qui sont appelés irrésistiblement, selon son dessein.» (Bible Machaira 2020). Les traductions classiques portent: «Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.».

On peut décrire la providence comme une protection prévoyante de l'Esprit des vivants, qui par sa toute-puissance suprême et divine, gouverne le monde et veille sur le destin des individus, élus et réprouvés, pour l'accomplissement de ses desseins et la réalisation du but suprême. Les Saintes-Écritures nous indiquent deux aspects de la providence: La providence générale ou universelle qui s'applique à toute la création et tout ce qu'elle contient dans les cieux et sur la terre, ainsi que toute l'histoire de la race humaine; et la providence particulière ou sélective qui se divise en deux catégories et s'applique premièrement aux élus ou enfants de la promesse et assure leur possession de l'héritage d'un royaume éternel; et deuxièmement elle s'applique aux exclus ou réprouvés et assure leur voie vers la perdition éternelle.

Le terme «providence» vient du Grec «tereo» (préserver) et du latin «providentia» (prévoyance) et «providere» (pourvoir). Il se réfère à la prescience et à la préconnaissance de l'Esprit des vivants. C'est un sujet dont les gens dits chrétiens ne parle plus guère, étant trop préoccupés avec la fascination de leur propre nombril. Les avancées de la science et de la technologie ont contribué en partie à rendre l'homme totalement autonome face à un Esprit des vivants évacué de notre monde occidental. Il y a à peine 100 ans, on parlait encore de la Providence comme désignant l'Esprit des vivants. On croyait en un Esprit des vivants entièrement Souverain qui règne et domine sur l'univers, mais aujourd'hui c'est l'homme qui domine, ou plutôt qui s'imagine dominer dans son monde chaotique.

Le sécularisme a fermé l'accès au transcendant, au surnaturel, parce que dans ce monde désacralisé, la vie se meut dans un système mécaniste où les évènements sont dus à des lois fixes et impersonnelles, de force ou de chance. L'évolutionnisme, ayant totalement imprégné la science et la technologie humaniste, constitue un des principaux éléments du rejet de la Providence. D'autre part, le Nouvel Âge, élément important du postmodernisme, est fasciné par l'irrationnel, qui, de son côté, attaque la providence de l'Esprit des vivants en propageant l'ésotérisme, l'occultisme, l'animisme moderne. Ce sont les armes de l'ennemi de l'Esprit des vivants, l'esprit de la nature humaine déchue, qui désire remplacer la Providence de l'Esprit des vivants par un retour à un paganisme moderne de superstition, dominé par lui sous l'apparence d'une spiritualité nébuleuse idolâtre de l'estime de soi qui plaît à tous.

 

La préservation de la création

La Providence constitue la continuation de l'œuvre de l'Esprit des vivants en vue de l'achèvement de ses plans pour la réalisation de l'intention suprême. Elle a deux aspects:

  1. Celui de la préservation de la création en la maintenant et la soutenant pour qu'elle subsiste;

  2. Celui de son gouvernement de sa direction du cours des événements pour accomplir ses desseins.

La Providence par la préservation de la création de l'Esprit des vivants. Tout subsiste par Christ. Il est avant toutes choses et tout subsiste en lui; il soutient toutes choses afin d'accomplir ses desseins (Colossiens 1:17; Hébreux 1:3). Toute la création dépend de lui: la nature, les hommes, son peuple, tous les siens qu'il a choisi en Lui-même avant la fondation du monde. L'Esprit des vivants maintient la terre (Psaumes 104:5). Il envoie de l'eau pour abreuver les animaux (Psaumes 104:10-13). Il fait pousser fruits et herbes pour nourrir les animaux (Psaumes 104:13-14). Il envoie les ténèbres pour permettre à certains animaux de se nourrir (Psaumes 104:20-21). Tous les animaux reçoivent leur nourriture de Dieu (Psaumes 104:27). Il a affermi les œuvres de sa création pour toujours et a donné des lois à la nature, lois qu'il ne violera pas (Psaumes 148:6).

Concernant les siens, il fit que Joseph soit déporté en Égypte pour donner plus tard du pain à son peuple. La vie de Moïse fut épargnée afin qu'il délivre ensuite son peuple. Tout au long de l'histoire d'Israël dans l'Ancien Testament, l'on constate les soins providentiels de l'Esprit des vivants envers son peuple à travers l'action d'hommes choisis par l'Esprit des vivants. Il suscite Daniel et ses trois compagnons pour glorifier son nom et préserver son peuple. Il suscite aussi Esther, à un moment crucial de l'histoire de son peuple déporté (Esther 4:14). Dans Matthieu 6:25-34, nous avons un exemple de sa divine providence qui pourvoit aux besoins des hommes et en particulier des croyants; il donne la nourriture (Matthieu 6:26) ou moyen de subsistance; il fait pousser les lis des champs (Matthieu 6:28-29), et il sait ce dont nous avons besoin (Matthieu 6:32). Tout cela touche la faune, la flore et les hommes. L'Esprit des vivants prend soin des siens et ils n'ont rien à craindre (Matthieu 10:27-32; Jean 10:27-30; Romains 8:35; 1 Pierre 1:5-6).

L'Esprit des vivants contrôle tout l'univers et ses activités se déroulent de telle manière que tous les événements convergent vers un but final qu'il s'est proposé, à savoir la formation d'une nouvelle race céleste et éternelle dans la plénitude de sa gloire sublime, un nouveau monde d'une existence divine et suprême incommensurable pour tous ses élus en Christ. – Il gouverne les forces de la nature (Psaumes 135:5-7), beau temps mauvais temps. Il fait pleuvoir sur les justes et les injustes (Matthieu 5:45). Jésus contrôlait et dominait le vent et la mer (Matthieu 4:39; Luc 8:25), il domine sur tous les problèmes des élus individuellement et assure la paix de sa présence en chacun d'eux. Il les dirige, les protèges, les instruit et assure leur formation et leur transformation en son image et leur participation à sa gloire éternelle.

 

Le Souverain des circonstances

Il gouverne les peuples et les nations, en faisant leur histoire et leur destinée qu'il a déterminé d'avance de toute éternité (Daniel 2:21; 4:22; Job 12:13-25; Psaumes 66:7; Actes 17:26). Il a gouverné de telle façon que tout a convergé vers la «plénitude des temps accomplis» (Galatiens 4:4), quand, par l'incarnation, l'Esprit des vivants s'est manifesté en chair par Jésus-Christ qui est son enveloppe visible et corporelle (Luc 2:1-7; Jean 1:14,18; 1 Timothée 3:16). Il gouverne les individus en restant le Souverain dans toutes leurs circonstances, ce qu'on nomme aussi des Dieucidences. C'est lui qui fait mourir et qui fait vivre, qui appauvrit et qui enrichit (1 Samuel 2:6-7); il abaisse les puissants de leurs trônes et élève ceux qui sont abaissés (Marie, Luc 1:52). C'est encore lui qui a mis à part l'apôtre Paul avant sa naissance (Galatiens 1:15-16), et il fait encore de même avec ceux qu'il a réellement choisi en nos temps modernes pour accomplir un ministère spécifique pour la révélation de son intention suprême. Pleins de confiance en l'Admirable Esprit des vivants, nous disons avec le psalmiste: «Mes temps sont dans tes mains.» (Psaumes 31:14-15) Donc, ma propre histoire, en bien ou en mal, en fidélité ou en infidélité, est parfaitement sous son contrôle et tout dans ma vie est assuré de se produire comme il l'a déterminé d'avance et cela pour la gloire de son Nom. – Il contrôle et dirige toutes les circonstances et tous les évènements pour arriver à ses desseins éternels. «On jette le sort dans le pan de la robe; mais tout ce qui en procède vient de L'ADMIRABLE.» (Proverbes 16:33). Rien ne peut se passer sans que l'Esprit des vivants ne l'ait permis ou n'ait agi selon ses propres desseins et décisions, et même ce qu'il permet demeure sur son contrôle. Tout le livre de Jonas en est un exemple parfait. Même la folie d'un Nebucadnetsar a été dirigée par l'Esprit des vivants pour qu'il reconnaisse la souveraineté absolue de l'Esprit des vivants (Daniel 4:32-34).

Il dirige les actions ou agissements de tous les êtres humains. Les Israélites, à la sortie d'Égypte, ne sont pas sortis du pays «les mains vides», parce que Dieu le leur avait promis et avait guidé les circonstances et les cœurs des Égyptiens pour qu'ils leurs donnent tous ce qu'ils avaient de précieux (Exode 3:21-22; 12:35-36). Nos dispositions nous appartiennent, mais c'est le dessein de Dieu qui s'accomplira toujours (Proverbes 16:1; 19:21). – Il peut permettre (ou empêcher) le péché pour faire éclater notre incapacité naturelle à ne pas commettre de péché. Aucun ne péchera ni plus ni moins qu'il a été déterminé d'avance. Ceci pour manifester la corruption totale de nature humaine et la grâce de l'Esprit des vivants qui vient au secours de ses élus et rejette les exclus. Ceci dit «l'Esprit des vivants ne peut être tenté par le mal et il ne tente lui-même personne» (Jacques 1:14), quoiqu'il a déterminé toutes choses et demeure Maître sur toutes choses. Quand un homme ou une société persistent dans le mal et le péché, l'Esprit des vivants peut les «livrer à la passion des hommes et à une mentalité réprouvée, pour commettre des choses indignes.» (Romains 1:24-28). Dans l'exemple de Joseph, Dieu l'avait préservé de la tentation venant de la femme de Potiphar, parce que Joseph aimait l'Admirable Esprit des vivants et désirait le suivre en toute pureté (Genèse 39:7-23). En même temps, l'Esprit des vivants s'est servi de cette circonstance qui avait jeté Joseph en prison à cause de sa fidélité envers Lui et de sa résistance au péché, pour faire entrer Joseph à la cour royale d'Égypte (Genèse 39:40-50). La conclusion que donne Joseph à la fin de toutes ses péripéties — depuis sa vente à un marchand d'esclaves jusqu'à son arrivée à l'apogée du pouvoir — est touchante: «Et maintenant, ce n'est pas vous qui m'avez envoyé ici, mais c'est L'ESPRIT DES VIVANTS; et il m'a établi pour père à Pharaon, et pour seigneur sur toute sa maison, et gouverneur dans tout le pays d'Égypte... Vous aviez pensé à me faire du mal; mais L'ESPRIT DES VIVANTS l'a pensé en bien, pour faire ce qui arrive aujourd'hui, pour conserver la vie à un peuple nombreux.» (Genèse 45:8; 50:20).

 

La mentalité des réprouvés

Un passage très populaire dans les traductions classiques, généralement cité hors de contexte par les réprouvés et imposteurs est: «Toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu.» (Romains 8:28). Beaucoup aiment citer ce passage tel qu'il est pour s'encourager ou encourager un autre qui traverse des difficultés dans la vie. Mais il y a un sérieux problème ici car ils négligent toujours de citer la fin de ce verset et son contexte immédiat car ils ne peuvent en saisir les implications: «de ceux qui sont appelés irrésistiblement, selon son dessein... Car ceux qu'il avait désigné d'avance, il les avait aussi premièrement prédestinés...» (Romains 8:28-29; Bible Machaira 2020). Pourquoi cette négligence si ce n'est qu'ils craignent l'enseignement précis qu'il contient et qu'ils cherchent souvent à détourner ou déformer, à savoir que la providence de l'Esprit des vivants dans ce contexte s'applique strictement aux élus, «ceux qui ont premièrement été prédestinés», et non à tous ceux qui se disent chrétiens, car tous ceux qui se disent chrétiens ne sont pas des élus pour autant. Ainsi pour plaire à leurs caprices ils déforment le sens de la prédestination, rejetant son aspect d'exclusion et attribuant la prédestination à ce que Dieu pouvait voir d'avance ceux qui étaient pour croire et les a prédestinés sur cette base d'une prévoyance de sa foi, ce qui remet la prédestination entre les mains de l'homme et son choix de croire par une décision personnelle. Le sens de la prédestination est ainsi inversé par les réprouvés évangéliques.

La prédestination dans ses deux aspects de l'élection et l'exclusion, ne serait donc plus selon la toute-puissance de la volonté souveraine et absolue de l'Esprit des vivants dans son décret éternel, mais selon la détermination de l'homme et la puissance de sa volonté qui est esclave de la chair et du péché. L'homme se veut non seulement le maître de son salut, mais aussi le maître de sa perdition, comme nous voyons chez les évangéliques. Un autre élément non moins important est que les réprouvés et imposteurs se servent souvent du mot «amour» dans le sens qu'ils cherchent constamment à se justifier en disant: «J'aime Dieu de tout donc je suis assuré vraiment "que toutes choses concordent à mon bien"», tout comme si une telle déclaration plairait à Dieu et serait suffisante pour confirmer qu'une personne est chrétienne. L'amour est devenu une pilule magique chez les évangéliques, mais il s'agit d'un amour purement charnel et non divin. Dans leur orgueil ils ne réalisent pas que l'amour de Dieu n'est pas comme l'amour des hommes. Pour les réprouvés l'amour de Dieu est un beau sentiment qui réchauffe le cœur et donne la paix et la sécurité d'un bien-être charnel qui plaît à leur entendement. Mais l'amour de Dieu ou «agapé» n'est pas un sentiment mais une attitude ou état de renoncement, de résignation ou d'abnégation, c'est-à-dire «un sacrifice». Cela est tellement important que le Seigneur Jésus a même dit: «Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de ce fardeau, et me suive.» (Matthieu 16:24); «Et quiconque ne porte pas ce fardeau, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple.» (Luc 14:27). Celui qui ne renonce pas à lui-même est celui qui est indépendant et qui se pense maître de son destin. En d'autres mots, celui ou celle pour qui l'amour de Dieu est un sentiment est un faux chrétien destiné aux peines d'un enfer éternel. Le pourquoi de cela est que l'indépendance, que l'on peut nommer aussi l'estime de soi, est le péché originel par lequel l'être humain se fait dieu (Genèse 3:5; 2 Thessaloniciens 2:4).

 

Le but de la grâce merveilleuse

Les élus n'ont donc rien à craindre car la Sainte Présence de l'Esprit des vivants qui habite en eux se dresse contre nos peurs, nos soucis, nos incertitudes, que l'on peut comparer à une hydre à têtes multiples qui se régénèrent rapidement sitôt coupées. Rien ne pourra jamais séparer le racheté de son Sauveur Jésus-Christ. Toutes les épreuves servent à notre sanctification pour affiner notre foi (1 Pierre 1:6-7), même les mauvaises actions des hommes, y compris les nôtres parfois. Le but est notre «transformation en son image» (Romains 8:29; Hébreux 12:6-11). Le but de la grâce merveilleuse, l'aboutissement de notre régénération ou nouvelle naissance c'est d'être finalement avec Christ dans nos corps glorifiés lors de son apparition finale en ce monde. La mort atteint tout homme (Hébreux 9:27), mais celui qui est élu reste en sécurité absolue face à l'éternité. Soyons rassurés, car l'Esprit des vivants s'occupe personnellement de tous les siens (Luc 15:3-7; Jean 10:3-6,14,27; Matthieu 10:30), alors que la modernité fait de l'humain un être impersonnel, sans âme. Oui, notre Admirable Esprit des vivants est personnel et en même temps infini. Il prend soin de nous dans toutes les circonstances de la vie, plaisantes ou déplaisantes.

 

La conjonction avec la prédestination

Comme l'omniprésence et la création soutiennent l'omniscience, la providence aussi. La création et la providence générale sont combinées dans Néhémie 9:6 de la King-James anglaise et de la Machaira 2020, où l'avant-dernière phrase est «Tu les préservas tous», en français on trouve «Tu donnes la vie à toutes ces choses». Dans ce contexte la traduction anglaise est beaucoup plus précise, comme c'est généralement le cas. Les français se pensent toujours plus intelligent que les anglais et souvent dans leur orgueil ce sont permis de changer le sens des mots, occasionnant des conflits interminables au niveau de la linguistique depuis de nombreuses générations. Dans la fin du Psaumes 36:6 il est dit «ADMIRABLE, tu conserves les hommes et les bêtes». Parlant particulièrement des choses rampantes et des bêtes à la fois petites et grandes, le Psaumes 104:27 continue en disant «Tous, ils s'attendent à toi, pour que tu leur donnes leur nourriture en son temps.». D'autres versets sur la providence seront plus tard utilisés plus étroitement en conjonction avec la prédestination; mais ici, un seul sera maintenant ajouté. Dans Matthieu 6:32 Jésus dit: «Votre Père céleste sait que vous avez besoin de toutes ces choses.».

Ce dernier verset qui lie la providence à la connaissance est le plus approprié. Comment l'Esprit des vivants pourrait-il exercer la providence sur toute sa création s'il ne savait pas toutes choses? Puisque la providence de l'Esprit des vivants concerne tous les détails de la vie, Il doit connaître ces détails autant petits qu'ils soient. Le mot providence fait référence à la gouvernance et au contrôle de l'Esprit des vivants sur les conditions dans lesquelles vivent l'homme, les animaux et les choses rampantes; mais la providence au sens étymologique est une question de voir ou de savoir, c'est-à-dire de perception et de conception.

 

Bénédictions et malédictions

Si la gouvernance de l'Esprit des vivants sur le monde implique la distribution des bénédictions éternelles et les malédictions du châtiment éternel, bien qu'aucun verset ne sera cité ici sur ce sujet, et si le mérite et le péché dépendent en partie des pensées et des intentions du cœur, c'est-à-dire des motivations secrètes des hommes, alors cette gouvernance dépend de la connaissance de l'Esprit des vivants sur les pensées les plus intimes des hommes. L'Apôtre Paul nous dit que le Seigneur apportera la lumière aux choses cachées des ténèbres et fera manifester les conseils des cœurs (1 Corinthiens 4:5). Toutes ces considérations appliquent la doctrine de l'omniscience.

Un exemple de ceci est la confession de Pierre, «ADMIRABLE, tu connais toutes choses, tu sais que j'ai de la révérence pour toi.» (Jean 21:17). Ce verset est particulièrement au point. Le Christ connaît le cœur de Pierre parce qu'il sait toutes choses. La condition de la révérence de Pierre (respect profond mêlé de crainte, grande considération) n'était pas juste un peu accidentelle d'information que Jésus s'est avéré avoir. Jésus était Seigneur, c'est-à-dire qu'il était l'Admirable Esprit des vivants, le Créateur et Père éternel dans un corps de chair, et il connaissait la révérence de Pierre parce qu'il était omniscient. Avec celui-ci on peut comparer Jean 2:24-25, «Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce qu'il les connaissait tous, Et qu'il n'avait pas besoin qu'on lui explique l'attitude de l'homme, car il savait de lui-même ce qui était dans le caractère de l'homme.». Ces deux dernières citations sont souvent utilisées pour prouver la divinité du Christ; mais notez qu'ils le font sur la base que l'Esprit des vivants est omniscient.


Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés