Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
306 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Mythe du Dieu envoyé de Dieu-1


août 15, 2018 par GoDieu

 

Incohérences et paradoxes

Il est fort reconnu que JÉSUS EST DIEU, cela est incontestable et absolument véridique. Par contre ce qui est questionnable est l'affirmation que «Jésus est le Fils de Dieu envoyé du Père». Puisque Jésus est Dieu cela voudrait dire que «Dieu envoie Dieu» car le Père est considéré comme étant Dieu aussi. Mais il y a quelque chose qui ne va pas avec une telle notion. Dans la doctrine de la Trinité populaire il est dit que les trois personnes sont distinctes mais inséparables dans leur unité d'une substance indivisible:

«nous vénérons un Dieu dans la Trinité et la Trinité dans l'Unité, sans confondre les Personnes ni diviser la substance» (Symbole d'Athanase).

Par «substance» on est dit qu'il s'agit de l'essence de Dieu, sa nature divine. Si tel est le cas le Père ne peut envoyer le Fils sans s'envoyer Lui-même car les deux sont inséparables dans l'unité divine, ce qui est impensable pour ceux qui soutiennent cette doctrine, car pour eux le Fils est conçu comme étant séparé du Père puisqu'ils sont deux personnes différentes, trois avec le Saint-Esprit. Le fait que le Fils s'aurait manifesté dans la chair met encore plus d'emphase sur l'idée de séparation d'avec les deux autres personnes dans l'essence divine. Mais si les trois personnes sont Dieu et inséparable l'une de l'autre, cela voudrait dire que lorsque la Bible déclare avec autorité que Dieu a été manifesté en chair, que les trois personnes ont été manifestées en chair. Il y a donc une contradiction flagrante ici entre la distinction et l'union des personnes.

Aussi qui a pris la décision d'envoyer le Fils, le Père, le Saint-Esprit ou les trois; et si le Père a envoyé le Fils, le Père serait supérieur au Fils donc il n'y aurait pas d'unité ni d'égalité entre les personnes, car celui qui envoie est toujours plus grand que celui qui est envoyé car il est celui qui donne l'ordre. Il y aurait donc une subordination dans la trinité, ce qui contredit catégoriquement le concept de l'unité et de l'égalité des personnes:

«dans cette Trinité il n'est rien qui ne soit avant ou après, rien qui ne soit plus grand ou plus petit, mais les Personnes sont toutes trois également éternelles et semblablement égales.» (Symbole d'Athanase).

En plus, dans ce contexte, être «envoyé» signifie clairement «être séparé», si Jésus serait séparé de Dieu il ne serait plus Dieu à cause du concept de l'unité inséparable. Il est donc impossible que le Fils soit envoyé du Père dans le domaine céleste de la divinité pour venir en ce monde. Et si Jésus est le Fils du Père, comment se fait-il que la Bible dit qu'il a été engendré par le Saint-Esprit et non par le Père? (Luc 1:34-35). Serions-nous en plein milieu d'une famille divine dysfonctionnelle?

Il y a tellement d'incohérences et de paradoxes dans le concept de trois personnes en Dieu qu'il ne peut être abordé sérieusement comme étant véritable. Sans aucun doute cette doctrine artificieuse ne vient pas de Dieu, mais de l'esprit Antichrist. Aucun enseignement de confusion et de duplicité ne provient de la Vérité. Il ne s'agit donc pas d'un mystère, comme les gens aiment souvent dire, mais d'une aberration absurde au plus haut degré qui n'a ni queue ni tête, une doctrine de chambre ronde si nous pourrions dire. Et pourtant le monde dit chrétien persiste dans une telle croyance illogique sans question demandée, mais avec l'obsession d'un aveugle qui dirige d'autres aveugles à leur perte. La honte est donc portée sur la révélation de la Parole de Dieu et sur Dieu Lui-même qui ne sont plus regardé comme étant crédible, car notre Dieu serait un Dieu de confusion et la Bible une fiction théologique sans fiabilité. Conséquemment, le Jésus de cette trinité fantaisiste est un faux Jésus et le dieu qu'elle présente n'est qu'une fabulation théorique élaborée à partir de notions en provenance du néo-platonisme et des anciennes religions à mystères babyloniennes. Le Dieu qui envoie Dieu ou Dieu envoyé de Dieu n'est pas le Dieu du chrétien ni celui de la Bible. Il est vraiment douloureux de voir que le christianisme moderne est encore esclave d'une philosophie païenne dite chrétienne depuis le 4e siècle. L'homme n'a pas évolué spirituellement, mais régressé davantage dans les ténèbres de sa conscience aveugle obsédée par des subterfuges théoriques d'une philosophie captieuse.

Cette notion d'un Dieu envoyé de Dieu est un mythe sorti directement de la mythologie grecque où nous voyons Zeus (Ba'al), le roi des dieux, dieu de la lumière et de la foudre, envoyé son fils Apollon, dieu des purifications et de la guérison, à Delphes, où il rendait ses oracles par la Pythie, la femme de Deucalion, le Noé de la Bible. Il a aussi été honoré par les Romains, qui l'ont adopté très rapidement sans changer son nom et lui élevèrent des temples. Apollon, le brillant, était le dieu de l'empereur Constantin qui convoqua le Concile de Nicée en l'an 325 dans lequel fut formulé la doctrine de la Trinité de trois personnes en Dieu. Apollon, connu aussi sous le nom de Mithra, le fils du dieu Soleil, fut enrobé de caractéristiques bibliques et adoré par les chrétiens de l'empire comme le Fils du Dieu Suprême. La lettre X (CH dans le grec) fut le symbole de son nom et puisqu'elle fut aussi celui de Christ qui débute par la même lettre, les deux furent confondus et les peuples ignorants furent aisément séduit.

Nous avons reproduit ici le symbole d'Athanase (296—373 après J.-C.), un Égyptien d'Alexandrie, capitale de l'idolâtrie et de la Trinité Égyptienne de Isis, Horus, Seth, qui était pleinement engagé dans la bataille pour défendre la supposée orthodoxie trinitaire catholique et protestante. Nous vous le présentons au complet afin que vous puissiez voir de vos yeux les subtilités et les aberrations de cette doctrine insidieuse et dangereuse. Premièrement, vous remarquerez qu'il s'agit de la foi catholique et non de la foi biblique. Vous remarquerez aussi que le Seigneur Jésus est présenté encore comme étant né deux fois (engendré du Père et de la vierge Marie), qu'il est dit aussi que cette foi est orthodoxe (droite), et qu'il est absolument nécessaire d'y croire pour être sauvé. En plus, ce symbole déclare clairement qu'il y a trois dieux mais qu'il est interdit par la religion catholique de le dire, c'est-à-dire qu'il n'est pas interdit de le dire par la foi biblique en un seul Dieu.

Il est à remarquer que ce Symbole déclare que si les trois personnes qui composent la divinité sont séparées l'une de l'autre elles ne sont pas Dieu, car c'est seulement l'union des trois qui est Dieu. En d'autres mots le Fils ne serait pas Dieu puisqu'il s'est séparé lui-même des deux autres personnes par son incarnation dans la chair. Cette notion subtile et diabolique est la doctrine de l'Antichrist. D'après leur propre aveu, les trinitaires déclarent que c'est Dieu le Fils qui s'est incarné et non Dieu le Père ni Dieu le Saint-Esprit. Il y a clairement une séparation et une révolte dans leur concept inconséquent et irrationnel de la divinité. Mais la Bible ne déclare pas que c'est Dieu le Fils qui s'est incarné, elle affirme plutôt que Dieu s'est manifesté dans la chair (Jean 1:14; 1 Timothée 3:16). Selon la logique insensée des trinitaires, il faudrait dire que les trois personnes se sont incarnées dans la chair puisque seulement l'union des trois est Dieu d'après leurs aberrations contradictoires.

Le symbole dit d'Athanase

«Quiconque veut être sauvé doit, avant tout, tenir la foi catholique: s'il ne la garde pas entière et pure, il périra sans aucun doute pour l'éternité.

Voici la foi catholique: nous vénérons un Dieu dans la Trinité et la Trinité dans l'Unité, sans confondre les Personnes ni diviser la substance: autre est en effet la Personne du Père, autre celle du Fils, autre celle du Saint-Esprit; mais une est la divinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit, égale la gloire, coéternelle la majesté.

Comme est le Père, tel est le Fils, tel est aussi le Saint-Esprit: incréé est le Père, incréé le Fils, incréé le Saint-Esprit; infini est le Père, infini le Fils, infini le Saint-Esprit; éternel est le Père, éternel le Fils, éternel le Saint-Esprit; et cependant, ils ne sont pas trois éternels, mais un éternel; tout comme ils ne sont pas trois incréés, ni trois infinis, mais un incréé et un infini. De même, tout-puissant est le Père, tout-puissant le Fils, tout-puissant le Saint-Esprit; et cependant ils ne sont pas trois tout-puissants, mais un tout-puissant. Ainsi le Père est Dieu, le Fils est Dieu, le Saint-Esprit est Dieu; et cependant ils ne sont pas trois Dieux, mais un Dieu. Ainsi le Père est Seigneur, le Fils est Seigneur, le Saint-Esprit est Seigneur; et cependant ils ne sont pas trois Seigneurs, mais un Seigneur; car, de même que la vérité chrétienne nous oblige à confesser que chacune des personnes en particulier est Dieu et Seigneur, de même la religion catholique nous interdit de dire qu'il y a trois Dieux ou trois Seigneurs.

Le Père n'a été fait par personne et il n'est ni créé ni engendré; le Fils n'est issu que du Père, il n'est ni fait, ni créé, mais engendré; le Saint-Esprit vient du Père et du Fils, il n'est ni fait, ni créé, ni engendré, mais il procède. Il n'y a donc qu'un Père, non pas trois Pères; un Fils, non pas trois Fils; un Saint-Esprit, non pas trois Saints-Esprits. Et dans cette Trinité il n'est rien qui ne soit avant ou après, rien qui ne soit plus grand ou plus petit, mais les Personnes sont toutes trois également éternelles et semblablement égales. Si bien qu'en tout, comme on l'a déjà dit plus haut, on doit vénérer, et l'Unité dans la Trinité, et la Trinité dans l'Unité. Qui donc veut être sauvé, qu'il croie cela de la Trinité.

Mais il est nécessaire au salut éternel de croire fidèlement aussi à l'incarnation de notre Seigneur Jésus-Christ. Voici la foi orthodoxe: nous croyons et nous confessons que notre Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, est Dieu et homme. Il est Dieu, de la substance du Père, engendré avant les siècles, et il est homme, de la substance de sa mère, né dans le temps; Dieu parfait, homme parfait composé d'une âme raisonnable et de chair humaine, égal au Père selon la divinité, inférieur au Père selon l'humanité. Bien qu'il soit Dieu et homme, il n'y a pas cependant deux Christ, mais un Christ; un, non parce que la divinité a été transformée en la chair, mais parce que l'humanité a été assumée en Dieu; un absolument, non par un mélange de substance, mais par l'unité de la personne. Car, de même que l'âme raisonnable et le corps font un homme, de même Dieu et l'homme font un Christ. Il a souffert pour notre salut, il est descendu aux enfers, le troisième jour il est ressuscité des morts, il est monté aux cieux, il siège à la droite du Père, d'où il viendra juger les vivants et les morts. À sa venue, tous les hommes ressusciteront avec leurs corps et rendront compte de leurs propres actes: ceux qui ont bien agi iront dans la vie éternelle, ceux qui ont mal agi, au feu éternel. Telle est la foi catholique: si quelqu'un n'y croit pas fidèlement et fermement, il ne pourra être sauvé


Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés