Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Instagram GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
597 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1657Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Nous y sommes presque-4


juin 16, 2009 par GoDieu


Chapitre 4


Commençons nos recherches pour le calendrier de la fin

Nous allons maintenant voir quelles sont les vérités fondamentales, enseignées par la Bible, qui nous guident vers une compréhension exacte du déroulement des derniers évènements de l'histoire du monde.

Au cours des dernières 2000 années pendant lesquelles la Bible a été intégralement disponible, des croyants pieux et dévoués ont honnêtement étudié la Bible pour tenter de découvrir l'avenir du déploiement historique de notre terre. Ils comprirent tous un élément fondamental, à savoir que l'histoire du monde se terminerait un jour. Ce jour coïnciderait avec le retour de Jésus, en qualité de juge de la terre et l'enlèvement de tous les vrais croyants vers de nouveaux cieux et une nouvelle terre où ils régneraient éternellement en compagnie de Christ.

Cependant, avant que ce jour ne vienne, il se produirait une période de grande tribulation. L'idée erronée, communément admise, est qu'il s'agirait d'une période de grandes persécutions physiques à l'encontre des croyants de Christ. En réalité, cette période de tribulation ne peut être comprise que sur le plan spirituel.

Certains chapitres Bibliques tels que Matthieu 24 et Marc 13 furent l'objet d'une attention particulière car ils semblaient se concentrer sur une telle tribulation juste avant le retour de Christ. Il est vrai qu'au sein de ces deux chapitres, Dieu nous fournit le meilleur indice susceptible de nous aider à bâtir un cadre Biblique qui relie le passé à la fin de notre histoire. Cet indice se trouve dans Marc 13:28, où Dieu déclare:

«Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l'été est proche.»
Il n'y a qu'une soixantaine d'années, le 14 mai 1948, que ce verset a été compris. Ce n'est qu'à cette date que le figuier Biblique, c'est-à-dire la nation d'Israël, est redevenu une nation viable dans le concert des nations de ce monde. Ce fut une sorte de miracle car, depuis l'années 70 ap. J.-C., année de la destruction d'Israël et de Jérusalem par les Romains, Israël n'était plus une nation disposant de son propre territoire. Cependant, de façon presque miraculeuse, le 14 mai 1948, Israël redevint une véritable nation.

Aussitôt, un grand nombre de croyants associèrent, avec juste raison, ce dramatique évènement à la prophétie du figuier de Marc 13:28. Ils comprirent que Dieu symbolisait la nation d'Israël par un figuier dont les fleurs soulignaient la qualité de nation (7).

Puisque ce verset insiste sur le fait que, lorsque le figuier sera en feuilles, tous les évènements rapportés dans Marc 13 et Matthieu 24 se produiront, nous devons réaliser que Dieu nous a fourni un indice important montrant que le moment de la fin du monde est extrêmement proche. Ceci s'explique par une lecture attentive de Matthieu 24 et Marc 13 qui nous montre que ces évènements sont assimilés à une période de grande tribulation (Matthieu 24:21), qui sera suivie par le retour de Christ (Matthieu 24:29-31).

Dieu nous fournit un autre indice dans Apocalypse 7:9-14, où Dieu parle d'une foule innombrable de personnes qui sortiront de la grande tribulation. (L'article précédent «la» figure dans le texte grec original.) En outre, dans Luc 21:22, qui parle aussi d'une période de grande tribulation, Dieu parle de cette tribulation comme d'une période de vengeance. En effet, lorsque Dieu punira les méchants, ce sera une période de vengeance. Au cours de la grande tribulation, Dieu a commencé à préparer les peuples du monde et les églises locales en vue de l'accomplissement de Son jugement.

Un autre verset nous apporte son aide. Il s'agit de Matthieu 24:22, où nous lisons:

«Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.»
D'après ce verset, lorsque la vengeance de Dieu s'exercera sur l'humanité, ce sera une période de grande tribulation. Cependant, du fait que de nombreux élus de Dieu, ceux qui furent choisis pour être sauvés (Éphésiens 1:3-6), n'ont pas encore été sauvés, la période de tribulation sera écourtée. Autrement dit, cette période de grande tribulation est tout à fait identifiée au jugement Divin, mais, simultanément, elle est également identifiée à une forte augmentation du nombre de personnes sauvées. Comment pouvons-nous réconcilier ces idées?

L'examen du développement des évènements historiques Bibliques ainsi que l'enseignement de Colossiens 2:16-17, nous ont appris que ces évènements sont liés aux jours de fêtes cérémonielles. Par exemple, l'année de Jubilé, soulignent que la liberté (le salut) doit être diffusée dans le monde. De nombreuses preuves Bibliques nous montrent, qu'en toute vraisemblance, Jésus, qui est la quintessence du Jubilé, est né en l'an 7 av. J.-C., jour des expiations, au cours duquel le «shophar» (la corne de bélier) du Jubilé (en hébreu «teruah»), fut sonné (Lévitique 25:9) (8).

De plus, nous avons appris que Jésus fut officiellement proclamé comme l'agneau de Dieu, le 26 septembre, 29 ap. J.-C. (Tishri 1, le septième mois), appelé également le jour de Jubilé (Nombres 29:1). Christ est donc apparu et, ayant été officiellement annoncé, tout était prêt pour la diffusion de l'Évangile dans le monde entier. Sept semaines après la résurrection de Jésus, le Saint-Esprit se répandit sur le monde et l'évangélisation mondiale commença et il semble qu'il y eut eu une grande activité salvatrice au cours de cette période. Quelle fut l'année de Jubilé qui se déroula après 1948? Ce fut l'année 1994, qui se déroula exactement 2000 ans après l'année de Jubilé 7 av. J.-C., lorsque Christ, la quintessence du Jubilé, naquit.

Le Jubilé est relié intrinsèquement au plan Divin de salut. La Bible nous assure que cette année de Jubilé est située en pleine période de grande tribulation au cours de laquelle Dieu prépare Son jugement final. Comment ces évènements, apparemment contradictoires, peuvent-ils se dérouler au même moment et être reliés à l'année 1994?

Ici, la prophétie de Daniel 8:12 nous est fort utile. Dans Matthieu 24, où il est question de la grande tribulation, Dieu nous recommande de nous reporter au livre de Daniel pour de plus amples informations. Dans Matthieu 24:15-16, nous lisons:

«C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, -que celui qui lit fasse attention! alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes;»
Dans Daniel chapitre 8, Dieu parle d'une période de 2300 jours au cours de laquelle un roi féroce régnera. Ce roi supprimera le sacrifice quotidien et l'abomination de la désolation se répandra de sorte que le sanctuaire et l'armée seront foulés aux pieds (Daniel 8:12-14). Sur le plan spirituel, cela signifie que le véritable Évangile sera remplacé par un évangile satanique. De façon significative, au sujet de la vision des 2300 jours, Dieu déclare, dans Daniel 8:17: «car la vision concerne un temps qui sera la fin.»

Nous avons noté que l'année 1994 est une année de Jubilé qui met l'accent sur la proclamation de l'Évangile dans le monde entier. Nous devons nous demander si cette année-là correspond bien à la fin de la période de 2300 jours dont il est question dans Daniel 8, et au cours de laquelle la grande abomination se produira?

Si c'est bien le cas, les 2300 jours précédant 1994 nous mènent à l'année 1988. Se peut-il que cette année-là ait été l'année où la grande tribulation a commencé? Dans ce cas, cela signifierait que durant cette période, correspondant à la première partie de la grande tribulation, presque personne ne fut sauvé. Mais cela signifierait aussi que, durant la dernière partie de la tribulation, une foule innombrable de personnes seraient sauvées (Apocalypse 7:9-14).

Tout en nous interrogeant à ce sujet, nous devrions noter que, dans Actes 7:11, l'expression «grande détresse» est en rapport avec l'expérience de Jacob et d'Israël lorsqu'ils quittèrent la terre promise, le pays de Canaan, pour se rendre en Égypte afin d'échapper à une famine de sept années. Nous savons que ce fut une terrible expérience pour Jacob. Cette expression se retrouve également dans Matthieu 24:21 (9).

Il est très significatif d'apprendre que Jacob se rendit en Égypte pendant cette période de grande tribulation, en 1877 av. J.-C. L'année que nous étudions, et qui est en rapport avec la grande tribulation de Matthieu 24:21, est l'année de Jubilé 1994. Ces deux années, 1877 av. J.-C. et 1994 ap. J.-C., sont séparées par 3870 années. En effet 1877 + 1994 - 1 = 3870. (En effet, du fait qu'il n'existe pas d'année zéro entre le calendrier de l'Ancien Testament et le Nouveau Testament, une année doit être soustraite). Il est frappant de constater que 3870 = 3 x 1290.

Le nombre 1290 semble être doté d'une importance particulière car il y eut une autre époque au cours de laquelle Israël fut chassée de la terre promise. Jérusalem et son Temple furent complètement détruits par les Babyloniens. Cet évènement se produisit en 587 av. J.-C., année située dans la période de 70 ans pendant laquelle la colère de Dieu frappa la nation de Juda. Cette période de 70 ans commença en 609 av. J.-C. et se termina en 539 av. J.-C., lorsque Babylone fut vaincue par les Mèdes et les Perses. La destruction de Jérusalem et de son Temple se produisit en 587 av. J.-C. Il est curieux et, probablement, significatif de constater que les trois années que nous examinons (1877 av. J.-C., 587 av. J.-C. et 1994 ap. J.-C.) sont reliées par le nombre 1290.

1877 av. J.-C. - 587 av. J.-C. = 1290 ans

587 av. J.-C. - 1994 ap. J.-C. - 1 = 2580 ans = 1290 x 2

1877 av. J.-C. - 1994 ap. J.-C. - 1 = 3870 ans = 1290 x 3

Dans la Bible, le nombre 1290 souligne l'activité spirituelle qui se déroule au cours de chacune de ces trois périodes. La Bible insiste sur le rôle du nombre 1290 dans Daniel 12:11, où nous lisons:

«Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l'abomination du dévastateur, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours.»
Rappelons-nous que Dieu précise, parfois, qu'un jour représente une année. Par exemple, dans Nombres 14:34, Dieu indique qu'Israël errerait dans le désert pendant 40 ans. Et ce nombre est en rapport avec les 40 jours durant lesquels les espions étudièrent le pays de Canaan. Donc, nous comprenons que les 1290 jours de Daniel 12:11 peuvent être compris comme 1290 années. Dieu relie la terrible époque au cours de laquelle Jacob dut quitter la terre promise pour se rendre en Égypte, la nation de Juda chassée de Jérusalem et quelque chose d'horrible qui s'est produit au cours de l'année de Jubilé 1994. Quelle peut bien être cette horrible chose?

Nous savons que le pays de Canaan est utilisé, dans la Bible, pour symboliser le Royaume de Dieu. Il en est de même avec la ville de Jérusalem et son Temple. C'est pourquoi, pour Jacob et sa famille, le fait de quitter le pays de Canaan fut comme s'ils avaient quitté le Royaume de Dieu. De même, avoir été chassé de Jérusalem et savoir que le Temple avait été détruit, équivalait à avoir été chassé du Royaume de Dieu. Mais, par quoi était symbolisé le Royaume de Dieu, en 1994? Nous savons qu'au cours de l'ère de l'église, les églises locales ont symbolisé le Royaume de Dieu car elles représentaient l'institution Divine édifiée par Dieu pour représenter Son Royaume sur le plan visible. Les églises locales étaient chargées de prendre soin de la Bible et s'étaient vu confier la responsabilité de diffuser l'Évangile dans le monde.

La grande tribulation que vécut Jacob (Actes 7:11-12) fut une période de sept années de famine. Mais, au cours de cette période, le pire se produisit à la fin des deux premières années, lorsque Jacob dut quitter la terre promise (1877 av. J.-C.). Lorsque le Jacob et sa famille reçurent l'ordre de quitter le pays de Canaan, ce fut comme s'il s'était vu ordonner de quitter le royaume de Dieu. Rien ne pouvait être plus traumatisant qu'un tel évènement. Cela signifiait que la terre promise, le pays le Canaan, avait été abandonné aux païens qui faisaient partie du royaume de Satan. Donc, sur le plan symbolique, c'était comme si Satan avait reçu le pouvoir de régner sur le royaume de Dieu. De ce fait, l'année 1877 av. J.-C. fut une terrible et triste année.

De même, la plus terrible expérience que vécut Israël au cours des 70 années de tribulation, fut l'année 587 av. J.-C., qui vit, sur l'ordre de Dieu, la destruction de Jérusalem et de son Temple qui symbolisaient, tous deux, le Royaume de Dieu. Cette année-là, sur l'ordre de Dieu, Jérusalem et son Temple furent détruits par le roi de Babylone qui symbolisait Satan (Ésaïe 14). Une fois encore, ce fut comme si le royaume de Dieu sur la terre avait été détruit.

Ces deux évènements historiques symbolisèrent ce qui s'est produit au cours de l'année de Jubilé 1994 ap. J.-C.. Pendant 1955 années, les églises du monde entier symbolisèrent le royaume de Dieu, comme ce fut le cas pour le pays de Canaan, à l'époque de Jacob, et de la Judée, la terre d'Israël, Jérusalem et son Temple, à l'époque de l'ancienne nation d'Israël.

Nous verrons que, peu de temps avant 1994, Dieu cessa d'utiliser les églises comme représentation de Son royaume. C'est pourquoi, la merveilleuse année de Jubilé 1994 fut une année terrible pour les églises. Dans le monde entier, Dieu sauva, à nouveau, un nombre incalculable de personnes, mais les églises demeurèrent sous la domination spirituelle de Satan. À cette date, Dieu cessa définitivement d'utiliser les églises pour représenter Son royaume. Cette situation fut identique à celle de l'année 1877 av. J.-C., lorsque le pays de Canaan passa entièrement sous la domination des païens, et à celle de l'année 587 av. J.-C., lorsque le pays de Juda passa sous la domination du roi de Babylone.

L'année 1877 av. J.-C. scinda en deux périodes distinctes la tribulation vécue par Jacob. De même, l'année 587 av. J.-C. scinda en deux parties la tribulation de 70 ans qu'Israël dut subir. Il en fut de même avec l'année 1994 qui scinda la grande tribulation actuelle en deux parties, lorsqu'il devint certain que Dieu avait terminé d'utiliser les églises, comme représentation de Son royaume.

Puisque ces deux tribulations de 7 et 70 ans sont des projections de la grande tribulation actuelle, nous pouvons nous attendre à ce que la période de tribulation actuelle soit identifiée au nombre 7. Nous avons appris que la première partie de la grande tribulation semble s'identifier aux 2300 jours de Daniel 8. Puisque la tribulation de Jacob dura sept années et celle de Juda 70 années, nous pouvons nous attendre à ce que la durée totale de la grande tribulation actuelle ait un rapport avec le nombre 7. Cette durée pourrait être de 7000 jours ou encore de 7 x 12 x 100 jours, c'est-à-dire 8400 jours. Sur le plan spirituel, le nombre 100 signifie la «complétude» et le nombre 12 signifie «plénitude.» Nous verrons, un peu plus tard, que la durée de la grande tribulation sera de 8400 jours (23 ans), chiffres solidement basés sur diverses informations Bibliques. Il est curieux de noter qu'il y a exactement 8400 jours dans 23 années et que le nombre 23 est fréquemment identifié à la colère de Dieu.

Notons, en outre, le parallèle qui existe entre la division en deux parties des sept années, des 70 années, et des 8400 jours. Comme nous l'avons appris, la tribulation des sept ans vécue par Jacob fut divisée en deux parties. L'expérience traumatisante consistant à quitter le pays de Canaan se déroula à la fin des deux premières années de la période de sept années (Genèse 45:6-8). Donc, cette première partie dura 28,6% de la durée totale de cette période. De même, la tribulations de Juda commença en l'an 609 av. J.-C., à la mort du roi Josias, et continua jusqu'à l'année 539 av. J.-C., lorsque Babylone fut conquise par les Mèdes et les Perses. Cette période de 70 années furent divisés en deux parties et la première partie dura 22 ans, soit 31,4% de 70 ans.

N'oubliez pas que la tribulations de Jacob et celle de Juda préfigurent notre grande tribulation actuelle. Donc, nous pouvons nous attendre à ce que la première partie de la grande tribulation de notre époque soit d'environ 28,6% ou 31,4% de la totalité de cette période de tribulation. En fait, 2300 jours représentent 27,4% de 8400 jours. Nous constatons aussitôt le rapport étroit entre 17,4%, 28,6% et 31,4%. Nous découvrirons, par la suite, de nombreuses preuves Bibliques montrant que considérer 2100 jours comme la première partie des 8400 jours de la grande tribulation est une estimation extrêmement précise.

Nous constatons donc que les 8400 jours comprennent le nombre 7 (7 x 12 x 100). Il apparaît aussi, que cette période est divisée en deux parties, la première correspondant à, environ, 30% de la période totale. Et, du fait que 23 ans (8400 jours) est fréquemment identifié, dans la Bible, à la colère de Dieu, nous sommes vivement encouragés à croire que la période de la grande tribulation durera, précisément, 8400 jours.

Dans 1 Pierre 4:17, nous lisons:

«Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c'est par nous qu'il commence, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de Dieu?»
Dans ce verset, Dieu parle d'une période préparatoire à Son jugement qui commencera par les églises. Il est donc fort possible que cette période préparatoire corresponde aux 8400 jours (23 ans).

Les 2300 jours qui sont identifiés à la première partie de la grande tribulation peuvent, également, s'identifier à Apocalypse 8:1,où nous lisons:

«Quand il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d'environ une demi-heure.»
Pendant cette période d'une demi-heure, pratiquement personne ne fut sauvé, dans aucune église du monde entier. Ceci nous est confirmé par Luc 15:10, où nous lisons:

«De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.»
Lorsque les hommes ne sont pas sauvés, le silence règne dans le Ciel, car la joie a disparu.

Ainsi, nous avons découvert qu'à la fin de l'ère de l'église, il y aura une période de 8400 jours (23 ans) qui commencera par une période de 2300 jours, au cours desquels le monde et, plus particulièrement, les églises, seront préparés pour le jour du jugement.

C'est pourquoi, nous lisons, dans Apocalypse 13:7 et 13:8, qu'une bête (Satan) sort de la mer (la colère de Dieu), submerge les saints (les chasse des églises) et règne sur le monde.

Cependant, comme nous l'avons déjà noté, l'année 1994 fut une année de Jubilé au cours de laquelle le Saint-Esprit se répandit sur la terre (Ézéchiel 39:25-29; Joël 12:28-32). C'est à ce moment-là qu'une grande période d'évangélisme universel commença. Il nous serait agréable de croire qu'alors, Dieu recommença à utiliser les églises locales. Cependant, nous avons appris que les églises locales qui se répandirent dans le monde entier, furent symbolisées par le Temple. Or, Dieu nous assure que le moment viendrait où le Temple serait détruit et où il ne resterait plus une seule pierre debout (Matthieu 24:1-3). Nous ne trouvons nulle part mention du fait que le Temple ait été reconstruit. Cela signifie que Dieu n'utiliserait jamais plus les églises pour propager l'Évangile dans le monde.

La grande tribulation se déroule sur 8400 jours, c'est-à-dire, exactement, 23 ans. Cela signifie qu'à partir de 1994, l'année de Jubilé, Dieu utilisa une autre méthode pour répandre l'Évangile dans le monde. Il n'a plus utilisé les assemblées pour cette oeuvre. C'est ainsi que l'année 1994 fut, à la fois, une merveilleuse année pour la diffusion de l'Évangile dans le monde et une année terrible pour les églises locales. Il en fut ainsi, car les églises doivent continuer à être frappées par la colère de Dieu pendant la totalité des 8400 jours de la grande tribulation.


La date de la fin de l'ère de l'Église

Les informations que nous avons examinées jusqu'à maintenant nous assurent que l'année de Jubilé 1994 fut la fin de la période de 2300 jours durant lesquels presque personne ne fut sauvé sur la terre. Ce fait nous aide à découvrir la date de la fin de l'ère de l'église qui doit coïncider avec le début des 23 ans (8400 jours) de la grande tribulation.

2300 jours correspondent à un peu plus de six années. Donc, la fin de l'ère de l'église doit s'être produite six ans avant l'année 1994. Elle a donc dû se produire en 1988.

Pour découvrir le jour précis de l'année 1988 qui marqua la fin de l'ère de l'église, nous devons nous rappeler que l'ère de l'église était associée à la fête cérémonielle des semaines, appelée aussi jour de Pentecôte. Cette fête était observée le dimanche qui tombait cinq semaines après le premier samedi (sabbat du septième jour) suivant la fête de la Pâque. Ce jour-là, les premiers fruits étaient apportés au Temple. Cette fête anticipait la moisson des vrais croyants du monde entier, emmenés au royaume de Dieu. Le début officiel de l'ère de l'église fut le jour de la Pentecôte de l'an 33 ap. J.-C. selon notre calendrier moderne, ce jour tomba le 22 mai de l'année 33 ap. J.-C.

Chaque année, lorsqu'arrivait le jour de la Pentecôte, il y soulignait, spirituellement, la continuation de la moisson des premiers fruits pour une nouvelle année. Cependant, en l'an 1988 ap. J.-C., cette manifestation, associée à la Pentecôte, se termina. Puisqu'en 1988 la Pentecôte tomba le 22 mai, la fin de l'ère de l'église a dû se produire un jour plus tôt, c'est-à-dire le 21 mai. Curieusement, cela signifie que l'ère de l'église, qui commença officiellement le 22 mai de l'an 33 ap. J.-C. a duré jusqu'en 1988, ce qui équivaut à 1955 années complètes, très précisément. Il s'agit là d'une autre indication montrant la précision du calendrier Divin de l'histoire.

Donc, le 21 mai 1988 marqua la fin officielle de l'ère de l'église et le début officiel de la grande tribulation. Les 2300 premiers jours de la grande tribulation ont donc duré jusqu'au 7 septembre 1994. Il est intéressant de noter que le 7 septembre 1994, selon le calendrier des fêtes Bibliques, était le mois de Tishri 1, appelé, dans la Bible, fête du Jubilé. Souvenez-vous, le mot «Jubilé» est en rapport étroit avec la diffusion de l'Évangile dans le monde.

Sur les 23 années (8400 jours) de la grande tribulation, il restera, après les 2300 premiers jours, 6100 jours de tribulation (8400 - 2300 = 6100). Ces 6100 jours se termineront donc, le 21 mai 2011.

Plus tôt, au cours de cette étude, nous avons appris que le dernier jour de l'existence de notre terre, tel qu'indiqué par le déroulement de la Fête des Tabernacles (fête de la Bible), tombera le 21 octobre 2011. À partir de cette date, se déroulera une période finale de 153 jours correspondant au jugement dernier au cours duquel Dieu punira tous ceux qui ne sont pas sauvés.

La miséricorde Divine nous a permis de découvrir le calendrier de l'histoire Biblique jusqu'à la fin du monde. Nous allons voir comment la Bible nous fournit de nombreuses preuves de la précision de ce calendrier.

Une règle fondamentale, qui nous a grandement aidé dans cette entreprise, est exposée dans Colossiens 2:16-17, ou Dieu déclare:

«Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats: c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.»
Dans ces versets très édifiants, Dieu énonce le principe selon lequel l'observance des diverses lois cérémonielles sont toutes reliées au déroulement de choses à venir. Donc, nous comprenons aussitôt, pourquoi Jésus, l'Agneau de Dieu, fut crucifié le 14ème jour du premier mois (Nisan 14) du calendrier Biblique, c'est-à-dire le jour de Pâques. Nous comprenons aussi pourquoi le Saint-Esprit se répandit sur la terre et l'ère de l'église commença, environ sept semaines plus tard, le jour où Israël célébrait la fête de la Pentecôte.

Nous avons déjà vu une autre prophétie Biblique très utile, dans Marc 13:28-29, ou Dieu nous apprend:

«Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l'été est proche. De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le Fils de l'homme est proche, à la porte.»
Dans la Bible, la Nation d'Israël est fréquemment associée à un figuier. Après être restée sans nationalité et sans territoire pendant presque 2000 ans, Israël est redevenue, de façon presque miraculeuse, une nation viable dans le monde. Cet évènement extraordinaire a été considéré, à juste titre, par de nombreux enseignants Bibliques, comme l'accomplissement de la prophétie de Marc 13. La création de l'État d'Israël s'étant produite le 14 mai 1948, ces versets nous apprennent que les évènements décrits dans Marc 13 se produiraient rapidement, dans les années suivant 1948.

Un autre élément important nous a aidés à comprendre le calendrier de l'histoire nous menant à la fin du monde. Ce fut le fait que l'année 1994 a été une année de Jubilé. Plus tôt, au cours de cette étude, nous avons appris que Jésus, la quintessence du Jubilé, est né en l'année 7, qui fut une année de Jubilé. Souvenez-vous, le Jubilé signifiait que la liberté (le salut) devait être né dans l'année 7 av. J.-C. annoncée au monde.

Une étude attentive de Marc 13 et de chapitres semblables tels que Matthieu 24, Luc 17 et 21, indiquent que les évènements suivants se produiront lorsque Dieu terminera l'histoire de notre monde.

  1. Un jour viendra où toutes les églises du monde qui symbolisaient le Temple de Dieu, disparaîtront. «il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée» (Matthieu 24:2). Ces églises seront sous la domination de Satan qui est appelé «l'abomination de la désolation» (Matthieu 24:15) (10).

  2. Ce sera une ère de grande tribulation au cours de laquelle les vrais croyants seront chassés de leurs églises. Ce sera une époque de grande apostasie dans les églises, Satan s'introduisant dans nombre d'entre elles en accomplissant de grands prodiges et des miracles (Matthieu 24:24).

  3. Cette période de tribulation a été annoncée par la tribulation des sept années vécues par Jacob lorsqu'en 1870 av. J.-C. Dieu lui ordonna de quitter la Terre Promise (Canaan) et de partir s'installer en Égypte.

  4. Cette période de tribulation a été symbolisée également par les 70 années (609 av. J.-C.-539 av. J.-C.) durant lesquelles Juda a subi la colère de Dieu. Cette période de 70 ans commença en 609 av. J.-C., à la mort du bon roi Josias et se termina en 539 av. J.-C., lorsque Babylone fut conquise par les Mèdes et les Perses, permettant ainsi aux captifs juifs de rentrer à Jérusalem. Au milieu de cette dramatique période vécue par Israël, en l'an 587 av. J.-C., Jérusalem et le magnifique Temple de Salomon furent entièrement détruits par les Babyloniens.

  5. Nous pouvons aussi noter que cette période fut symbolisée, bien qu'à un moindre degré, par la durée de sept mois durant laquelle le tabernacle se trouva à Siloë et l'arche d'alliance fut capturée par les Philistins et emmenée dans leur pays. Ces évènements se déroulèrent au cours de l'année 1068-1067 av. J.-C.
Donc, le nombre 7 semble être intimement associé à la durée de la grande tribulation dont nous lisons dans Matthieu 24.

Nous avons appris que, selon toute vraisemblance, le nombre 23 a été associé à la période de grande tribulation. Ce nombre est utilisé dans la Bible, à de nombreuses reprises, pour symboliser la colère de Dieu. La période de grande tribulation est le moment précis où Dieu prépare les églises et le monde à Sa colère qui les frappera immédiatement à la fin de cette période. Les nombres 7 et 23 sont devenus extrêmement importants lorsque nous avons découvert que 8400 jours équivalent à 23 années complètes.

Le nombre 8400 est égal à 7 x 12 x 100, ce qui nous permet d'associer les nombres 7 et 23 à la période de 8400 jours, soit à une période de grande tribulation de 23 ans. Nous vous avons découvert que cette période de 8400 jours était divisée en deux parties. Selon ce que nous avons appris dans Apocalypse 8:1, presque personne ne fut sauvé au cours de la première partie. Nous avons identifié cette première partie aux 2300 soirs et matins de Daniel 8:13-14.

Nous avons appris qu'au cours de la seconde partie de la Grande tribulation, une foule innombrable de personnes étaient sauvées, dans le monde entier (Apocalypse 7:9-14). Cet évènement devait se dérouler en dehors des églises qui demeurent sous le coup de la colère de Dieu.

Nous avons également découvert que la Fête cérémonielle des Tabernacles (fête de la Bible), qui n'est que l'ombre des choses à venir, était identifiée au tout dernier jour. Puisque le dernier jour doit être identifié à la fin du monde, le déroulement de la Fête des Tabernacles doit aussi être identifié à la fin du monde.

Nous devons garder à l'esprit une autre information plus obscure. Il s'agit de la déclaration de Marc 13:24-26, où nous lisons:

«Mais dans ces jours, après cette détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées avec une grande puissance et avec gloire.»
Pour résumer ce que nous avons découvert jusqu'à maintenant, nous pouvons conclure que le déroulement des évènements menant à la fin du monde semble être le suivant:

  1. L'ère de l'église, qui a commencé en 33 ap. J.-C., s'est terminée un peu après 1948, lorsqu'Israël a retrouvé sa place dans le concert des nations du monde.

  2. L'ère de l'église ayant commencé à la Pentecôte et étant étroitement identifiée à cette dernière, la récolte des prémices de la moisson, c'est-à-dire la fin officielle de la fin de l'ère de l'église, a dû se produire un jour avant la Pentecôte, quelle que soit l'année au cours de laquelle l'ère de l'église devait se terminer.

  3. Puisque la dernière phase de la grande tribulation doit s'identifier avec une foule innombrable de personnes qui seront sauvées, cette dernière phase a dû commencer en 1994, qui fut une année de Jubilé.

  4. Puisque la première partie de la grande tribulation doit être assimilée aux 2300 jours de Daniel 8 pendant lesquels pratiquement personne ne fut sauvé, le début de la grande tribulation, qui doit coïncider avec la fin de l'ère de l'église, doit s'être produite au cours de l'année 1988 (2300 jours équivalent à un peu plus de six années).

  5. Puisque la fin officielle de l'ère de l'église devait se produire un jour avant la Pentecôte de l'année 1988, qui tomba le 22 mai, le début de la Grande tribulation a dû commencer le 21 mai 1988.

  6. Du fait que la première partie de la tribulation, au cours de laquelle pratiquement personne ne fut sauvé, dura 2300 jours, si nous ajoutons ces 2300 jours à la date du 21 mai 1988, nous obtenons le 7 septembre 1994. Cette date doit avoir marqué le début de la grande moisson de ceux qui doivent être sauvés au cours des derniers 6100 jours de la grande tribulation.

  7. À partir du 7 septembre 1994, ses 6100 jours nous mènent au 21 mai 2011 qui doit marquer la fin de la grande tribulation.

  8. Quel sera le dernier jour de la Fête des Tabernacles (fête de la Bible), au cours de l'année 2011? Nous avons appris qu'il s'agit du 21 octobre 2011. Donc, les évènements décrits dans Marc 13:24-27 se dérouleront au cours des 153 jours qui suivront le 21 mai 2011. Nous sommes confortés dans notre conviction d'être parvenu à une compréhension correcte des évènements qui se dérouleront jusqu'à la fin du monde car, dans Apocalypse 9, Dieu parle d'une période de cinq mois au cours de laquelle le soleil doit s'assombrir et le jugement doit commencer. Or, les 153 jours séparant le 21 mai du 21 octobre, représentent exactement cinq mois.


Commentaires

7 Israël est aussi symbolisée par le figuier maudit par Christ afin qu'ils ne donne plus jamais de fruits (Marc 11:12-21).
8 Dans tous les passages analogues, nous constatons que la traduction du mot hébreu «teruah» nous donne le mot «trompettes.» En Lévitique 25:9, dans le contexte du Jour des Expiations, nous retrouvons ce même mot, «teruah» qui serait mieux traduit par «Jubilé.» Ainsi, la partie du verset «vous sonnerez de la trompette dans tout votre pays» serait mieux traduit pas «vous sonnerez du Jubilé.»
9 L'expression «grande tribulation» est traduite par «grande détresse», dans la version française de Louis Segond. Dans le texte original, on ne trouve l'expression «grande tribulation» que dans Matthieu 24:21, Apocalypse 7:14, Actes 7:11 et Apocalypse 2:22.
10 Vous êtes invités à nous demander nos livres gratuits «The End of the Church Age et After» et «Wheat and tares», disponibles en anglais et en plusieurs autres langues.


Marque de commerce © 1999-2021 GoDieu.com - Tous droits réservés universellement