Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
166 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1566Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Nous y sommes presque-5


juin 16, 2009 par GoDieu


Chapitre 5


Notre compréhension du calendrier de l'histoire est-elle exacte?

Mais, maintenant, se pose la grande question. Quelle certitude avons-nous que ce calendrier historique est bien exact? Ce sujet est tellement important qu'il serait bon que Dieu nous fournisse quelque assurance concernant le bien-fondé de nos conclusions.

La Bible rapporte un autre évènement stupéfiant qui constitue l'élément fondamental du plan de salut Divin. Il s'agit de la mort et de la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ. Si nous n'avons pas l'assurance que Christ a été ressuscité, prouvant ainsi qu'il avait pleinement racheté les péchés des élus, nous serons plongés dans le doute en ce qui concerne l'intégralité du plan de salut Divin.

Pour nous rassurer, nous lisons, dans Actes 1:1-3:

«Théophile, j'ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner dès le commencement jusqu'au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu'il avait choisis. Après qu'il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu.»
Et, dans 1 Corinthiens 15:3-8, Dieu déclare:

«Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures; et qu'il est apparu à Céphas, puis aux douze. Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts. Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. Après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, comme à l'avorton.»
La Bible enseigne clairement que Dieu a toujours voulu que la résurrection de Christ soit indiscutable. Quiconque persiste à nier cet évènement exceptionnel se considère comme supérieur à Dieu.

Il est étonnant de constater qu'au fur et à mesure que Dieu nous ouvre les yeux sur le déroulement des derniers évènements de l'histoire du monde, Il nous fournit de nombreuses preuves qui nous confirment que nous avons correctement compris le calendrier du déroulement précis des derniers évènements de l'histoire de la Terre.

Jusqu'ici, nous avons tenté de définir provisoirement le déroulement des derniers évènements de l'histoire de notre monde. Du fait de leur extrême importance, nous allons, une fois encore, les résumer.

  1. La crucifixion de Jésus eut lieu le 14ème jour du premier mois de l'année 33 ap. J.-C., le 14 Nisan, selon le calendrier Biblique et le 1er avril, selon notre calendrier moderne.

  2. L'ère de l'église commença officiellement le jour de la Pentecôte suivante, c'est-à-dire le 22 mai de l'année 33 ap. J.-C.

  3. L'ère de l'église se termina et la période de la grande tribulation de 8400 jours commença le 21 mai 1988, un jour avant la Pentecôte.

  4. Les premiers 2300 jours de la grande tribulation commencèrent le 21 mai 1988 et se terminèrent le 7 septembre 1994.

  5. La seconde partie de la grande tribulation, comprenant 6100 jours (8400 - 2300 = 6100) commença le 7 septembre 1994 et se terminera le 21 mai 2011.

  6. Les cinq derniers mois de l'histoire du monde commenceront le 21 mai 2011 et se termineront le 21 octobre 2011.
À ce point de notre étude, nous avons défini les dates importantes menant à la fin de notre monde. Nous avons également cité les informations Bibliques qui nous ont permis d'arriver à ces informations temporelles.

Nous allons maintenant examiner ces dates à la lumière de toutes les autres informations que la Bible nous fournit. Nous découvrirons que Dieu nous a donné tellement d'informations que nous pouvons affirmer que ce calendrier est tout à fait précis. Nous allons, maintenant, revoir ces éléments temporels afin de distinguer l'harmonie qui les lie entre eux.

Nous commencerons par la durée de l'ère de l'église, qui commença le 22 mai 33 ap. J.-C. et qui se termina le 21 mai 1988. Cette période comprend, à la fois, le 22 mai 33 et le 21 mai 1988. Cela signifie que cette période a duré 1955 ans (1988 - 33 = 1955) au jour près. Ceux-ci nous montrent la parfaite précision des actions Divines passées. Par exemple, Israël vécut en Égypte pendant 430 années, précisément (Exode 12:40-41). Les informations Bibliques nous montrent, de façon précise, que 40 années, très exactement, se sont écoulés entre le jour où Israël a quitté l'Égypte et le jour où Israël parvint au Jourdain.

En outre, du fait que Christ parlait par paraboles, nous distinguons le caractère exceptionnel de ces 1955 années. Souvenez-vous, une parabole est une histoire concrète dotée d'une signification spirituelle. C'est pourquoi, les mots ou les nombres (qui sont des mots) peuvent avoir, à la fois, un sens littéral et un sens spirituel. C'est ainsi que le nombre 3, sur le plan spirituel, souligne le dessein Divin. Il serait peut-être bon, maintenant, de rappeler la signification spirituelle que Dieu accorde fréquemment à ces nombres:

  2. Ceux qui ont été mandatés pour annoncer l'Évangile.

  3. Le dessein Divin

  4. La durée ou la distance maximale que Dieu a en vue sur le plan spirituel

  5. L'expiation qui met en relief, à la fois, le jugement et le salut

  7. La réalisation parfaite du dessein Divin

10. L'achèvement de ce qui est en vue

11. La première venue de Christ, 11 000 ans après la Création

12. La plénitude de ce qui est en vue

13. La fin du monde dont les détails d'application commencèrent, exactement, 13 000 ans après la Création

17. Le Paradis

23. La colère ou le jugement de Dieu

37. La colère ou le jugement de Dieu

40. La mise à l'épreuve

43. La colère de Dieu ou le jugement

En outre, nous avons appris, grâce à la Bible, que si un nombre important peut être réduit en plus petits nombres, chacun de ces derniers possède une signification spirituelle qui peut nous aider à comprendre le message spirituel du nombre plus important. Nous sommes assurés que le nombre important contient des informations spirituelles importantes qui nous aident à comprendre le contexte dans lequel il se trouve.

Ce principe est illustré par les 1955 années de l'ère de l'église. Le nombre 1955 peut être réduit de la façon suivante: 5 x 17 x 23. Ces trois nombres possèdent tous une intense signification spirituelle en rapport avec la nature spirituelle de l'ère de l'église. Dans 2 Corinthiens 2:14-16, nous lisons:

«Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ, et qui répand par nous en tout lieu l'odeur de sa connaissance! Nous sommes, en effet, pour Dieu la bonne odeur de Christ, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent: aux uns, une odeur de mort, donnant la mort; aux autres, une odeur de vie, donnant la vie. - Et qui est suffisant pour ces choses?»
Ces versets nous enseignent que l'Évangile apporte, à la fois, le salut et la mort. Le salut s'identifie au Paradis (17). La mort s'identifie à la colère de Dieu (23). Rappelons-nous que le nombre 5 s'identifie, spirituellement, à l'expiation. C'est ainsi que les 1955 années de l'ère de l'église, durant lesquelles l'Évangile devait être diffusé dans le monde, s'identifient clairement à la véritable nature de l'Évangile: 1955 = 5 x 17 x 23. Donc, les 1955 années de l'ère de l'église sont basées sur l'expiation (5) qui apporte, soit le Paradis (17), soit la colère de Dieu (23). S'agit-il d'une simple coïncidence? La réponse est non. Cela s'accorde parfaitement avec le principe que nous venons de définir.


Le 13 000ème anniversaire de notre monde

Nous devons faire un autre commentaire en ce qui concerne l'année 1988. L'année 1988 est le 13 000ème anniversaire de l'histoire du monde. S'agit-il d'une simple coïncidence? La Bible nous a appris que le monde a été créé en 11 013 av. J.-C. Si nous additionnons 11 013 et 1988 et que nous soustrayons 1 (car il n'y a pas d'année zéro entre le calendrier de l'Ancien Testament et celui du Nouveau Testament), nous obtenons le nombre 13 000. Il est certain que si l'année 1988 qui marque la fin de l'ère de l'église est reliée de façon aussi précise au 13 000ème anniversaire de notre monde, cela indique que Dieu suit un plan très précisément élaboré.

Cette information prend toute son importance lorsque nous réalisons qu'entre l'année de la Création (11 013 av. J.-C.) et l'année du Déluge de l'époque de Noé (4990 av. J.-C.), lorsque le jugement de Dieu s'est abattu sur le monde, 6000 plus 23 années se sont écoulées. Rappelons-nous que le nombre 23 symbolise fréquemment la colère de Dieu. De même, entre l'année 4990 av. J.-C. et l'année 33 ap. J.-C., qui vit Christ être frappé par le jugement de Dieu, 5000 plus 23 années se sont précisément écoulées. Nous comprenons maintenant que l'année 2011 est la dernière année de l'histoire du monde et qu'en ajoutant 11 013 av. J.-C. à 2011 ap. J.-C., nous obtenons 13 000 plus 23 années, très précisément. Ne s'agit-il que de coïncidences? Rappelez-vous que nous avons conclu, de façon catégorique, que l'année 2011 serait la dernière année de l'histoire du monde car nous avons compris que, selon toute vraisemblance, la grande tribulation durera exactement 8400 jours. Et 8400 jours représentent exactement 23 années. Donc, en ajoutant 23 à l'année 1988 nous obtenons l'année 2011, année de la fin du monde.

Les 23 dernières années qui ont débuté le 21 mai 1988 représentent la grande tribulation qui marque le début du processus du Jugement dernier pour la terre entière. Il est remarquable que le 21 mai 1988 ait marqué la fin de l'ère de l'église et le début du processus du Jugement de la grande tribulation, tout cela en parfait accord avec la prophétie Biblique de 1 Pierre 4:17 qui nous dit que le jugement doit commencer par la maison de Dieu. Nous comprenons ainsi que l'année 1988 et la date du 21 mai s'intègrent remarquablement bien dans le cadre du développement de l'histoire du monde.

Dans le cadre du calendrier Divin, la date importante suivante est l'année 1994. Nous avons appris que le 7 septembre 1994 tomba exactement 2300 jours après le 21 mai 1988. Nous avons également noté que l'année 1994 fut une année de Jubilé. Cela signifie qu'il s'agit d'une année qui mit en évidence le but spirituel de Dieu consistant à diffuser l'Évangile dans le monde. Nous savons aussi que le 7 septembre 1994 fut le premier jour du septième mois (Tishri 1) du calendrier cérémoniel Biblique.

Tishri 1 était un jour de fête cérémonielle appelé «sainte convocation» (Lévitique 23:24) et un «jour de Jubilé» (Nombres 29) (11). Ce fut le même jour de fête Biblique qui se déroula, en l'an 29 ap. J.-C., lorsque Jésus commença officiellement Sa mission de Jubilé, devenant ainsi, le Messie. Ce fut ce jour-là qu'Il fut proclamé «l'Agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde» (Jean 1:29). En l'an 29 ap. J.-C., selon notre calendrier moderne, ce jour tomba le 26 septembre. Selon le calendrier Biblique, ce jour fut Tishri 1, jour de Jubilé, tout comme le 7 septembre 1994.

Le mot «Jubilé» signifie la proclamation de la liberté au monde (Lévitique 25:10). C'est pourquoi le mot hébreu «teruah» est correctement traduit par «Jubilé», et est en rapport avec le Jour des Expiations. Christ est la quintessence de l'expiation et du Jubilé. C'est pourquoi, lorsque Sa venue fut annoncée par Jean-Baptiste, le 26 septembre de l'an 29 ap. J.-C., comme nous le lisons dans Jean 1:29, ce jour-là fut une glorieuse proclamation au monde, annonçant que Christ était le «Jubilé» qui venait d'arriver avec l'Évangile du salut.

De même, en l'année de Jubilé de 1994, le 7 septembre, l'Évangile allait, de nouveau, être proclamé au monde. Et, aussi bien le 26 septembre de l'année 29 ap. J.-C. que le 7 septembre 1994, la date cérémonielle Biblique tomba le premier jour du septième mois. Le mot «teruah» serait mieux traduit par «Jubilé» dans Lévitique 25:9, étant en rapport avec le Jour des Expiations, et de même, nous constatons que, dans Lévitique 23:2 et dans Nombres 29:1, qui parlent de «sainte convocation», il aurait fallu que ce mot soit traduit par «commémoration de Jubilé,» et «jour de Jubilé.» Donc, cette fête que les théologiens appellent «la Fête des Trompettes» devrait être intitulée la «Fête du Jubilé.»

Souvenez-vous, nous avons appris que le 7 septembre 1994 marquait la fin des 2300 premiers jours de la période de tribulation de 8400 jours. Le 7 septembre 1994 une foule innombrable de personnes, dans le monde entier, commença à être admise dans le royaume de Dieu. Ce jour-là, pour la seconde fois dans l'histoire du monde, le Saint-Esprit se répandit sur la terre. Si cet évènement s'était déroulé un autre jour que le 7 septembre 1994, il n'aurait pas été identifié au jours de fête de la nouvelle lune de Tishri 1, qui était «l'ombre des choses à venir» (Colossiens 2:16-17). Ce glorieux jour de fête cérémonielle du 16 septembre 1994 (Tishri 1, 1994) annonçait et, en réalité, inaugura la dernière période de salut de 6100 jours.

Mais l'année 1994, au cours de laquelle Dieu inaugura la dernière période de salut d'une durée de 6100 jours, fut une année d'horreur pour toutes les églises du monde entier. Le Saint-Esprit se répandit sur la terre de telle sorte qu'en dehors des églises, et en toute indépendance vis-à-vis d'elles, une foule innombrable de personnes commencèrent à être sauvées. Simultanément, au sein des églises, le processus du jugement se déroulait. Satan, qui avait été installé dans toutes les églises au début de la grande tribulation, continuerait à y régner. Dieu continuerait à envoyer sur les membres de ces églises, «une puissance d'égarement pour qu'ils croient au mensonge» (2 Thessaloniciens 2:11). Dieu continuait de préparer ceux qui restaient au sein des églises pour leur châtiment.

Il s'agit d'un drame horrible pour les églises. Bien entendu, elle n'admettent pas cela. Elles sont persuadées de continuer à servir fidèlement Christ. Mais la Bible nous révèle la vérité. Il n'existera jamais plus, au sein des églises, la moindre possibilité de salut.

Souvenez-vous, plus avant au cours de cette étude, nous avons découvert la triste condition des églises actuelles, lorsque nous avons examiné les schémas temporels des périodes historiques de la grande tribulation décrits dans la Bible. En l'an 1879 av. J.-C., Jacob commença à vivre sa grande tribulation (Actes 7:11) à cause d'une vaste famine qui régnait en son pays. Deux ans plus tard, en 1877 av. J.-C., Jacob reçut l'ordre de se rendre en Égypte avec tout son clan. Il devait quitter la terre promise qui avait été offerte à son grand-père, le patriarche Abraham, 215 ans auparavant. Le pays de Canaan symbolisant le royaume de Dieu, ce fut comme si Jacob s'était vu ordonner de quitter le royaume de Dieu. De même qu'en 1988 ap. J.-C., Dieu livra les églises au pouvoir de Satan, de même en 1877 av. J.-C., la terre promise, le pays de Canaan, fut abandonnée aux pervers du monde de l'époque. Ce fut, également, une ère de grande tribulation.

Cette tribulation fut identique à celle que vécurent les églises en 1994, lorsque Dieu en a eu totalement terminé avec elles et qu'Il commença à les préparer pour leur jugement. Lorsque nous examinons les nombres qui relient la tribulation de l'époque de Jacob à celle de la grande tribulation actuelle, nous constatons que l'accent est mis sur le caractère spirituel de ces deux évènements, très éloignés l'un de l'autre. Si nous additionnons 1877 et 1994 et que nous soustrayons 1 année, nous obtenons le nombre de 3870 représentant le nombre d'années séparant ces deux tragiques évènements. Le nombre 3870 se réduit en: 3 x 1290 ou encore en: 10 x 3 x 3 x 43. Généralement, le nombre 43 signifie le jugement. Donc, ces deux évènements sont reliés par ce nombre d'années, ce qui signifie: le dessein (3 x 3) global (10) de Dieu pour exécuter Son jugement (43). Le nombre de trois ans, doublé, ne signifie pas seulement le dessein de Dieu mais aussi que ce dernier sera exécuté (Genèse 41:32).

Nous avons aussi appris, au cours de cette étude, que Dieu relie cette terrible période de jugement frappant les églises au sein desquelles règne Satan, à l'énorme tribulation qu'Israël subit pendant 70 années. Cette tribulation commença à la mort du roi Josias, en 609 av. J.-C., il durera 70 ans, jusqu'à la mort du roi de Babylone, en 539 av. J.-C. L'année 587 av. J.-C. fut une année particulièrement horrible. Dès 609 av. J.-C., lorsque mourut le roi Josias, le dernier bon roi qui régna sur Israël, le pays se trouvait placé progressivement sous l'influence de rois païens qui symbolisaient l'emprise de Satan sur les églises. Toutefois, en 587 av. J.-C., Jérusalem et son Temple furent totalement détruits. Le méchant Nebucadnetsar, roi de Babylone, qui symbolise Satan dans la Bible, régna sur l'intégralité du pays d'Israël. Quelle situation terrible!

Ce terrible et douloureux évènement préfigure la grande tribulation actuelle. Ces deux tribulations sont liées à l'année 1994 de notre ère, par la somme des années qui les séparent. Jérusalem fut détruite en 587 av. J.-C. Si nous additionnons 587 et 1994 et que nous soustrayons 1, nous obtenons 2580 qui se décompose comme suit: 2 x 1290 ou encore 10 x 3 x 2 x 43. Puisque le nombre 2 représente, sur le plan spirituel, ceux qui devraient diffuser l'Évangile, le message spirituel de ce laps de temps de 2580 années est le suivant: le dessein (3) global (10) de Dieu consiste à juger (43) les églises qui avaient reçu la mission Divine de diffuser l'Évangile dans le monde (2).

Il est intéressant de noter que Dieu relie les trois tribulations de Jacob, d'Israël et la tribulation actuelle par un verset de Daniel 12:11, où Dieu déclare:

«Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l'abomination du dévastateur, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours.»
Puisque la Bible utilise parfois un jour pour décrire une année (Ézéchiel 4:6), nous comprenons qu'il s'agit ici de 1290 années. 1290 années se sont écoulées entre la tribulation de Jacob de 1877 av. J.-C. et la tribulation d'Israël de 587 av. J.-C. De même, 3 x 1290 années se sont écoulées entre la tribulation de Jacob de 1877 av. J.-C. et la tribulation des églises de 1994. Et, il y a 2 x 1290 années entre la tribulation d'Israël de 587 av. J.-C. et la tribulation actuelle de 1994.

Veuillez noter comment ces évènements s'intègrent les uns aux autres, indiquant, qu'en effet, notre compréhension initiale du déroulement du calendrier de l'histoire est de plus en plus confirmée par le langage de la Bible.

Ils nous faut, maintenant, examiner une autre date importante, celle du 21 mai 2011, qui est le dernier jour des 8400 jours, où 23 années, de la grande tribulation. Nous avons appris, vous vous en souvenez, que cette date sera suivie par une période de 153 jours (cinq mois), qui se terminera le 21 octobre 2011. Étant donné que le 21 mai et le 21 octobre se déroulent au cours de l'année 2011, dont nous avons appris qu'elle sera la dernière année de l'existence du monde, nous devons étudier cette année de façon plus approfondie.


Un jour correspond à 1000 ans

Dieu attire notre attention, de façon irrésistible, sur cette année. Dans 2 Pierre 3:6, Dieu parle du déluge qui détruisit le monde de l'époque de Noé, et nous lisons:

«...et que par ces choses le monde d'alors périt, submergé par l'eau...»
Puis, au verset suivant, Dieu parle de l'horrible jugement qui se déroulera à la fin du monde. Au verset 7, nous lisons (2 Pierre 3:7):

«...tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.»
Immédiatement après ces deux versets, Dieu fait une très curieuse déclaration, dans 2 Pierre 3:8, où nous lisons:

«Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c'est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.»
Quelle est cette «chose» que Dieu veut voir connue de tous Ses bien-aimés, c'est-à-dire, Ses élus? Il doit s'agir d'une chose très importante pour que Dieu veuille que ses élus la connaissent tous. Et cette chose est en rapport étroit avec le temps.

Dieu déclare «devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.» Nous voyons aussitôt que Dieu insiste à deux reprises sur cette notion. Il déclare d'abord «...un jour est comme mille ans», puis il ajoute «...et mille ans sont comme un jour.» Cette insistance souligne l'importance du fait que tous les vrais croyants doivent absolument savoir qu'un jour représente 1000 ans.

Souvenez-vous que Pharaon rêva de sept vaches grasses qui devinrent maigres puis de sept gros épis de blé qui s'étiolèrent. À partir de cet évènement, Dieu établit un principe Biblique dans Genèse 41:32, où nous lisons:

«Si Pharaon a vu le songe se répéter une seconde fois, c'est que la chose est arrêtée de la part de Dieu, et que Dieu se hâtera de l'exécuter.»
La loi que Dieu édicte dans ce verset, c'est que lorsqu'Il répète une déclaration, Il insiste sur l'absolue vérité qu'elle contient. Il est absolument certain que ce dont il est question se produira prochainement. Donc, en répétant sa déclaration concernant l'équivalence d'un jour à 1000 ans, Dieu nous dit qu'il s'agit d'une notion extrêmement importante dont la réalisation est toute proche.

Mais comment cette notion se rattache-t-elle au contexte de 2 Pierre 3, où Dieu parle du jugement de l'époque de Noé et du jugement de notre époque actuelle? La réponse se trouve dans Genèse chapitre sept, qui parle du déluge de l'époque de Noé. Nous devons considérer ce qui est en rapport avec l'arche, l'énorme bateau que Dieu ordonna à Noé de construire. Dans Genèse 7:14, nous lisons:

«L'Éternel dit à Noé: Entre dans l'arche, toi et toute ta maison; car je t'ai vu juste devant moi parmi cette génération. Tu prendras auprès de toi sept couples de tous les animaux purs, le mâle et sa femelle; une paire des animaux qui ne sont pas purs, le mâle et sa femelle; sept couples aussi des oiseaux du ciel, mâle et femelle, afin de conserver leur race en vie sur la face de toute la terre. Car, encore sept jours, et je ferai pleuvoir sur la terre quarante jours et quarante nuits, et j'exterminerai de la face de la terre tous les êtres que j'ai faits.»
Sur le plan spirituel, les eaux du déluge représentent le jugement de Dieu qui s'est abattu sur les méchants de l'époque de Noé. L'arche représentait la sécurité, la protection contre le jugement. Elle symbolise donc notre Sauveur le Seigneur Jésus-Christ qui, seul, peut nous protéger du jugement. Les animaux symbolisent l'ensemble de la Création qui se tourne vers Christ pour être délivrée des chaînes de la corruption (Romains 8:19-23). Ceci se produira lorsque le Dieu créera les nouveaux cieux et la nouvelle terre.

Donc, dans Genèse 7, Dieu nous affirme que l'humanité dispose encore de sept jours pour se mettre en sécurité auprès de Christ qui, seul, peut nous épargner la colère de Dieu. Cependant, n'oublions pas que Dieu insiste, dans 2 Pierre 3, sur le fait que nous devons absolument comprendre qu'un jour représente 1000 ans. Remplaçons donc sept jours par 7000 ans. Et maintenant, nous comprenons que Dieu déclarait à Noé que l'humanité disposerait de 7000 ans pour se réfugier auprès de Christ afin d'échapper à la colère de Dieu.

Selon vous, quelle sera l'année qui se déroulera exactement 7000 ans après le déluge de l'époque de Noé? Nous avons appris que le déluge s'est déroulé en 4990 av. J.-C. Si nous y ajoutons 7000 années, cela nous mène à l'année 2011. Souvenez-vous que nous ajoutons les années de l'Ancien Testament à celles du Nouveau Testament et que nous soustrayons une année car il n'y a pas d'année zéro.

4990 + 2011 - 1 = 7000 ans.

Nous comprenons donc que Dieu déclare qu'Il s'attend à ce que tous Ses élus doivent absolument savoir que l'année 2011 sera l'année de la fin du monde.


Les cinq derniers mois

Mais nous avons d'autres choses à ajouter. Nous avons appris que les 8400 jours de la grande tribulation seront immédiatement suivis d'une période de cinq mois. Que va-t-il se produire durant cette période? Cette période finale de cinq mois, qui commencera le 21 mai 2011, est intensément centrée sur le plan de salut Divin ainsi que sur le jugement de Dieu. Nous allons découvrir que le premier jour de cette période de cinq mois, c'est-à-dire le 21 mai 2011, tous les vrais croyants seront enlevés, pour toujours, auprès de Christ. Nous apprendrons aussi que ce jour marquera le début du jugement de tous ceux qui ne seront pas sauvés.

Dans Apocalypse 9, la Bible parle d'un temps où l'enfer se déclenchera sur la terre. Cela se produira au cours d'une période de cinq mois (Apocalypse 9:5 et Apocalypse 9:10). Il est question d'un «puits sans fin» (un synonyme du mot enfer) qui s'ouvre et qui crache de la fumée. À ce moment, tous ceux qui étaient convaincus, à tort, d'avoir été sauvés, du fait de leurs fonctions d'enseignants et de prédicateurs Bibliques, tous ceux-là ne furent pas enlevés et continuèrent d'enseigner un faux enseignement Biblique. Ils sont symbolisés par des sauterelles (Apocalypse 9:3), et sont dirigés par Abaddon (la destruction) et Apollyon (le destructeur) (verset 11) et nuisent à ceux qui vivaient sur la terre à cette époque. Cependant, ils ne peuvent nuire à ceux qui ont le sceau de Dieu sur leur front.

L'essentiel de l'enfer, c'est recevoir le paiement de la destruction à tout jamais. C'est pourquoi ceux qui ne sont pas sauvés sont dirigés par Abaddon et Apollyon (Apocalypse 9:11), dont les noms décrivent la quintessence de l'enfer. Du fait que l'enfer régnera sur la terre, au cours des cinq derniers mois, les non-sauvés sont assurés d'être détruits pour toujours. Ils ne reviendront jamais à la vie. Ils seront anéantis avec l'univers entier. Ils ne peuvent faire de mal aux vrais croyants qui ont le sceau de Dieu sur le front car les vrais croyants ne vivront jamais l'expérience de l'enfer. Les vrais croyants seront enlevés au Ciel, au moment précis où les 5 mois d'enfer sur terre commenceront.

Dans Apocalypse 9:4, Dieu déclare:

«Il leur fut dit de ne point faire de mal à l'herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n'avaient pas le sceau de Dieu sur le front.»
Dans ce contexte, l'herbe, la verdure et les arbres symbolisent les vrais croyants. Dans Apocalypse 15, Dieu parle des sept plaies et de la période finale de l'enfer sur la terre, et, au verset 1, il déclare: «...car par eux s'accomplit la colère de Dieu.»

Au verset suivant, Dieu nous assure que, simultanément, tous les vrais croyants seront en sécurité avec Lui, sur «une mer de verre». Dans Apocalypse 15:2, nous lisons:

«Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu.»
La «mer de verre» se trouve au Paradis comme Apocalypse 4:2 nous l'indique: «... Et voici, il y avait un trône dans le Ciel, et sur ce trône quelqu'un était assis.» Le verset 6 ajoute (Apocalypse 4:6): «Il y a encore devant le trône comme une mer de verre, semblable à du cristal.»

Les vrais croyants seront enlevés dès le premier jour de cette période finale de cinq mois. Ils échapperont ainsi, aux horreurs qui se dérouleront pendant cette période. Alors que cette période de cinq mois représentera une véritable histoire d'horreur pour ceux qui n'auront pas été enlevés, il s'agira, pour ceux qui auront été enlevés, d'une période d'immenses joies et de merveilles.

Cette période de cinq mois durera exactement 153 jours, du 21 mai au 21 octobre. Sur le plan spirituel, le nombre 153 se décompose comme suit: 3 x 3 x 17. Cela nous rappelle l'épisode des 153 poissons. Spirituellement, ce nombre symbolise ceux que le dessein Divin (3) destine à être enlevés au Ciel (17). La répétition du nombre 3 signifie que Dieu accomplira Son dessein, en toute certitude.


Davantage d'information incroyable

Nous avons découvert un élément extrêmement important qui confirme que la date du 21 mai 2011 sera bien la date de l'enlèvement. Selon le calendrier Biblique cérémoniel, le 21 mai 2011 est le 17ème jour du second mois. Exactement 7000 ans plus tôt, le 17ème jour du deuxième mois, selon le calendrier utilisé par Noé, Dieu ferma la porte de l'arche. Dans Genèse 7:1 et 4, nous lisons:

«L'Éternel dit à Noé: Entre dans l'arche, toi et toute ta maison; car je t'ai vu juste devant moi parmi cette génération... Car, encore sept jours, et je ferai pleuvoir sur la terre quarante jours et quarante nuits, et j'exterminerai de la face de la terre tous les êtres que j'ai faits.»
Dans Genèse 7:10-11, nous lisons:

«Sept jours après, les eaux du déluge furent sur la terre. L'an six cent de la vie de Noé, le second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses des cieux s'ouvrirent.»
Enfin, dans Genèse 7:13 et 16, nous lisons:

«Ce même jour entrèrent dans l'arche Noé, Sem, Cham et Japhet, fils de Noé, la femme de Noé et les trois femmes de ses fils avec eux: ...Il en entra, mâle et femelle, de toute chair, comme Dieu l'avait ordonné à Noé. Puis l'Éternel ferma la porte sur lui.»
Le calendrier de l'époque de Noé comprenait des mois de 30 jours, alors que le calendrier Biblique utilisé par la suite, comprenait des mois de 29 jours et demi, car il suivait les phases de la Lune. Mais Dieu, de façon remarquable, permit de relier parfaitement la date de la fermeture de la porte de l'arche, le 17ème jour du second mois, à la fermeture de la porte du 21 mai 2011, qui tombe, selon le calendrier Biblique cérémoniel, le 17ème jour du second mois. Cette fermeture a séparé, pour l'éternité, les vrais croyants, réfugiés dans l'arche, et les non-croyants qui sont morts à l'extérieur de l'arche. Cet évènement a annoncé le fait que lorsqu'aura lieu l'enlèvement des croyants, il n'existera plus aucune possibilité de salut pour ceux qui seront laissés derrière. Nous comprenons donc que 7000 ans, précisément, s'écouleront entre le moment de la fermeture de la porte de l'arche et toute autre possibilité ultérieure de salut. S'agit-il d'une simple coïncidence?


Entre l'expiation et l'enlèvement, 722 500 jours s'écouleront

Afin de démontrer la précision du 21 mai 2011 comme date de l'enlèvement, Dieu nous communique une autre information temporelle intéressante et significative. Le 1er avril, 33 ap. J.-C., le Seigneur Jésus fut crucifié pour les péchés de ceux qu'il était venu sauver. Exactement 722 500 jours plus tard, très précisément, l'enlèvement (21 mai 2011) aura lieu. Ce nombre se décompose en nombres très significatifs: (5 x 10 x 17) x (5 x 10 x 17) = 722 500.

Nous vous avons appris la signification spirituelle de ces nombres. L'oeuvre de l'expiation (5) est achevée (10) lorsque tous les élus sont en sécurité au Paradis (17). Ce merveilleux évènement est encore souligné par une répétition des trois nombres 10 x 5 x 17. Genèse 41:32 souligne l'importance de ces nombres, en déclarant: «...c'est que la chose est arrêtée de la part de Dieu, et que Dieu se hâtera de l'exécuter.»

Nous découvrons comment Dieu a relié la date de l'enlèvement, le 21 mai 2011 au moment où le Paradis a été rendu accessible aux hommes (l'expiation) car, lorsque Christ a été crucifié, Il a racheté tous les péchés de ceux qui seront enlevés au Ciel pour vivre éternellement en compagnie de Jésus.

À ce point de notre étude, faisons une pause et considérons ce que nous venons d'apprendre dans les paragraphes précédents.

Nous sommes absolument certains que la crucifixion de Christ s'est produite le jour de la fête de la Pâque, un vendredi de l'an 33 ap. J.-C., le 14ème jour du premier mois du calendrier Biblique cérémoniel. Nous sommes également certains que ce jour tomba le 1er avril de l'an 33 ap. J.-C., selon notre calendrier moderne. Ce jour là, Christ fut puni pour les péchés de ceux qu'Il était venu sauver. Ces derniers se sont vu garantir l'accès au Paradis, afin de régner en la compagnie de Christ, pour l'éternité, grâce au rachat de leurs péchés.

La Bible nous a fourni d'amples informations nous permettant de découvrir que, le 21 mai 2011, tous ceux qui furent sauvés grâce au rachat de leurs péchés par Jésus, au moment de Sa crucifixion, verront l'aboutissement de leur salut au moment de leur enlèvement dans les cieux. Il est donc évident que les dates du 1er avril 33 ap. J.-C. et du 21 mai 2011 sont, spirituellement, étroitement liées.

Mais nous découvrons aussi que ces deux dates, séparées de presque 2000 ans, sont étroitement liées, non seulement par le nombre de jours qui les séparent mais également par la signification spirituelle de ce nombre de jours important.

Considérons à nouveau le nombre 722 500. N'est-il pas incroyable que ce nombre se décompose, exactement, en deux séries de nombres à la signification spirituelle très importante, 5, 10 et 17? Seul Dieu, qui a créé cet extraordinaire univers et ses lois physiques d'une parfaite précision, pouvait avoir défini le calendrier de l'histoire d'une façon aussi précise et merveilleuse. Franchement, combien y a-t-il de chances pour que ces relations temporelles ne soient que de simples coïncidences? Aucune.


Encore d'autres preuves

Nous continuons de découvrir d'autres preuves montrant que nous sommes parvenus à une connaissance extrêmement précise du déroulement de la fin des temps. Comme nous l'avons noté, Dieu met en exergue la date du 21 mai 2011 en situant le moment où se produira l'enlèvement, le 17ème jour du second mois du calendrier Biblique. Il est intéressant de noter que le nombre de 17 s'intègre parfaitement à l'enlèvement car, sur le plan spirituel, le nombre de 17 symbolise le Paradis. En outre, le nombre 2 (second mois) symbolise, spirituellement, ceux qui y ont été mandatés pour diffuser l'Évangile. N'est-il pas étonnant de savoir qu'ils seront enlevés le 17ème jour du second mois? S'agit-il d'une coïncidence?

Nous avons également appris que le dernier jour de l'existence de la Terre, le 21 octobre 2011, tombera le 23ème jour du septième mois du calendrier Biblique. En général, le nombre 23 symbolise la colère de Dieu. Le nombre 7 (septième mois) symbolise la parfaite réalisation du dessein Divin. Se pourrait-il que le châtiment Divin devant frapper ceux qui ne sont pas sauvés, et qui doit se produire le septième mois, à une date qui affiche le nombre 23, nombre symbolisant la colère de Dieu, ne soit qu'une simple coïncidence?

L'extrême précision du calendrier des évènements de la fin du monde est encore soulignée lorsque nous examinons, sous l'angle de la colère Divine, la période finale de cinq mois. Lorsque Dieu a puni Jésus, lorsque Celui-ci rachetait les péchés des élus, le châtiment destiné à ceux qui ne sont pas sauvés n'a pas été entièrement appliqués. Il reste un châtiment à appliquer. Ces deux châtiments sont liés par les 1978 années séparant la Crucifixion (33 ap. J.-C.) et le moment de la fin (2011 ap. J.-C.).

2011 - 33 = 1978

1978 = 2 x 23 x 43

Le nombre 2 symbolise ceux qui annoncent l'Évangile.

Le nombre 23 symbolise la colère.

Le nombre 43 symbolise le jugement.

Ainsi, par l'utilisation du nombre 1978, Dieu, met l'accent sur le fait que le jugement frappera ceux qui ont été mandatés pour répandre l'Évangile (2) et qui se trouvent toujours frappés par la colère de Dieu (23 et 43).


Le processus du jugement Divin se poursuit alors qu'une foule innombrable de personnes sont sauvées

Une étude attentive des dates de la grande tribulation, de l'enlèvement et du dernier jour de l'existence de la Terre, nous permet de découvrir un autre fait intéressant. Nous avons appris qu'au cours des derniers 6100 jours de la grande tribulation de 8400 jours, les vrais croyants ne se trouveront plus au sein des églises et seront utilisés par Dieu pour faire connaître le Royaume de Dieu à une foule innombrable de personnes. Simultanément, les membres de toutes les églises sont préparés pour leur entrée dans la dernière période de cinq mois au cours de laquelle le châtiment Divin les frappera. Au cours de ces 153 derniers jours, tous ceux qui ont été sauvés au cours des 6100 jours se retrouveront en sécurité au Paradis, en compagnie de tous ceux qui ont été sauvés au cours de l'histoire du monde. Lorsque nous additionnons les 153 derniers jours aux 6100 jours, nous obtenons 6253 jours. Ce nombre se décompose de la façon suivante: 13 x 13 x 37.

Le nombre 13 correspond à la fin du monde.

Le nombre 37 symbolise le jugement de Dieu.

Rappelez-vous que Noé est resté exactement 370 jours dans l'arche. N'oubliez pas, non plus, que l'armée assyrienne de 185 000 hommes, placée sous le commandement de Sanchérib, fut détruite par Dieu, en une seule nuit (2 Rois 19:35). Or, 185 000 = 1000 X 5 x 37. Nous pouvons donc constater que le nombre 37 symbolise la destruction résultant du jugement de Dieu.

Avec le nombre 6253, Dieu nous assure que si une foule innombrable de personnes seront sauvées au cours de cette période, il n'en reste pas moins que Son jugement (37) sera mené à son terme à la fin du monde (13). Une fois encore, veuillez noter la répétition du nombre 13.

Au début de notre étude, nous avons établi, uniquement à partir des informations Bibliques, le calendrier final des évènements de la fin de notre histoire, et ce, de façon un peu hésitante. Cependant, par la suite, en analysant soigneusement un certain nombre d'informations Bibliques supplémentaires, nous nous sommes rendus compte que ce calendrier de l'histoire était extraordinairement précis. Les preuves se sont accumulées. Il est évident que si le calendrier que nous avons établi présentait des inexactitudes dans certaines dates, de nombreuses preuves de nos assertions seraient alors invalidées. Nous sommes donc certains que l'enlèvement se produira le 21 mai 2011 et que le dernier jour de l'histoire du monde tombera le 21 octobre 2011.

Et il ne s'agit pas simplement de faits intellectuels ou académiques. Il s'agit de vérités qui s'appliquent à chaque habitant (presque sept milliards) de notre planète, de façon tout à fait personnelle. Est-il possible d'échapper à ce terrible jour du Jugement?



Commentaires

11 Dans Lévitique 23:24 et dans Nombres 29:1, Dieu parle de la fête du premier jour du septième mois. Dans ces versets, le mot hébreu «teruah» est traduit par «le son des trompettes». À plusieurs reprises dans la Bible, le mot «teruah» est traduit par «cri» ou «alarme». Mais, à l'exception de ces deux versets, il n'est jamais traduit par «son des trompettes». Cependant, dans Lévitique 25:9, qui parle du Jour des Expiations, ce mot est traduit par «Jubilé».

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés