Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
230 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1579Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Nous y sommes presque-6


juin 16, 2009 par GoDieu


Chapitre 6


Me reste-t-il un espoir?

La Bible déclare, de façon très claire, que le Seigneur Jésus-Christ viendra comme un voleur dans la nuit (2 Pierre 3:10; 1 Thessaloniciens 5:2). Nous avons appris que cet enseignement fut celui en vigueur au cours de l'ère de l'église. Ainsi, les étudiants Bibliques et les théologiens ne se sont pas sentis concernés par le moment précis du retour de Christ. Ils devaient se consacrer à la tâche immédiate consistant à diffuser l'Évangile dans le monde (Actes 1:6-8).

Toutefois, nous avons aussi appris qu'en approchant de la fin du monde, les vrais croyants en apprendraient bien davantage au sujet du calendrier de l'histoire (Ecclésiaste 8:5-6; 1 Thessaloniciens 5:3-5; Apocalypse 3:3).

Nous sommes parvenus à ce moment crucial de notre histoire et, de ce fait, nous avons pu déterminer avec une grande précision Biblique, le jour, le mois et l'année de la fin du monde.

Puisque la fin du monde est si proche, nous devrions nous sentir extrêmement concernés et nous demander: Ai-je encore de l'espoir? En réalité, il existe un immense espoir pour chacun de nous. Nous en sommes certains, car Dieu nous assure, catégoriquement, qu'à notre époque, une foule innombrable de personnes sont sauvées (Apocalypse 7:9-14). Il nous faut donc, aborder brièvement le plan de salut Divin (12).

Dans Marc 1:14b-15, Jésus nous fait part du commandement de Dieu à la race humaine:

«...Jésus alla dans la Galilée, prêchant l'Évangile de Dieu. Il disait: Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle.»
Croire à la bonne nouvelle, comme ce verset nous l'ordonne, signifie reconnaître que l'Évangile vient directement de la bouche de Dieu. Donc, l'Évangile est absolument authentique, de la plus haute importance et doté d'une autorité absolue. Il s'agit de la loi de Dieu, la Bible, à laquelle chacun d'entre nous devrait obéir. Donc, toute personne qui croit en l'Évangile devrait s'efforcer d'être aussi obéissante que possible, dans la mesure de sa compréhension de la Bible.

Par nature, chacun d'entre nous est capable, jusqu'à un certain point, d'accomplir une oeuvre spirituelle, y compris de croire et d'étudier la Bible. Il en est ainsi parce que la loi Divine est inscrite dans nos coeurs (Romains 2:14-15) et que Dieu nous a donné une conscience, ce qui nous permet d'avoir un certain niveau de moralité. Bien que spirituellement morts, tant physiquement qu'animiquement, ce qui exclut toute possibilité d'obtenir une vie spirituelle, nous avons, néanmoins, et ce, jusqu'à un certain point, la capacité d'obéir aux lois Divines. Chacun de nous, dans une certaine mesure, se repent ou se détourne de ses péchés, ce qui nous permet de mener une existence morale et décente. Par nature, nous sommes spirituellement morts car nous descendons tous d'Adam et Ève nos premiers parents. Lorsqu'ils péchèrent, dans le jardin d'Éden, tous leurs descendants péchèrent également (1 Corinthiens 15:22).

Cependant, personne n'a la possibilité d'être sauvé, c'est-à-dire d'obtenir la vie éternelle corporelle et animique. En effet, l'Évangile indique que, pour prix de ses péchés, la loi Divine exige que le pêcheur soit puni par une mort honteuse. C'est pourquoi, chaque personne condamnée à cette mort honteuse, pour prix de ses péchés, ne reviendra jamais à la vie et aura perdu le merveilleux héritage de la vie éternelle. C'est la raison pour laquelle nous devons tous trouver le substitut qui subira, à notre place, le châtiment qui nous est, normalement, destiné.

Le commandement de Marc 1:15, qui nous ordonne de croire en l'Évangile et de nous repentir (arrêter de pécher et obéir à la Bible), fut donné il y a environ 2000 ans. Ce commandement déclare que «le temps est accompli». Ce fut à ce moment que Jésus, le Messie, a dû revenir sur terre afin d'acquitter la pénalité exigée par la loi de Dieu pour le compte de tous ceux qu'Il était venu sauver.

Aujourd'hui, l'expression «le temps est accompli» est particulièrement applicable au plan de salut Divin, car nous ne sommes plus très loin de l'achèvement de ce plan. L'étude du magnifique plan de salut Divin pour le monde nous montre qu'il existe, essentiellement, trois catégories de personnes dans le monde:

  1. Ceux qui n'ont jamais entendu la Parole de Dieu, la Bible, au cours de leur existence.

  2. Ceux qui ont entendu parler des enseignements Bibliques mais qui les ridiculisent ou qui abordent la Bible avec leurs propres idées préconçues de la vérité.

  3. Ceux qui sont convaincus que la Bible est la Parole de Dieu, qui désirent, sincèrement, être sauvés, en accord avec l'intégralité de la vérité Biblique.

Ceux qui n'ont jamais entendu parler de la Bible

Au cours de l'histoire du monde, certaines personnes n'ont jamais entendu parler ou n'ont jamais lu un seul mot de la Bible. Et, du fait que «la foi vient de l'écoute répétée de la Parole de Dieu» (Romains 10:17), nous savons qu'aucune de ces personnes n'a été élue par Dieu pour être sauvée. Il n'était donc pas nécessaire que Dieu les place, à un moment donné de leur vie, à l'écoute de la Parole de Dieu.


Ceux qui ont entendu la Parole de Dieu mais qui s'en moquent

Dès l'instant où Dieu nous a ordonné de nous repentir et de croire à l'Évangile (Marc 1:15), Il désira qu'un maximum possible de personnes puissent entendre l'Évangile. C'est la raison pour laquelle, il y a environ 2000 ans, Jésus ordonna que tous les vrais croyants partent répandre l'Évangile dans le monde (Matthieu 28:18-19).

Il est triste de constater que de très nombreuses personnes, après s'être familiarisées avec la Bible, se sont mises à la critiquer et à la ridiculiser ou encore, à suivre leurs propres règles plutôt que celles indiquées dans la Bible, alors qu'elles s'efforçaient de comprendre les vérités Bibliques. Ceux qui ridiculisent la Bible sont convaincus qu'elle contient des erreurs et des contradictions et, dès lors, ils refusent de lui obéir. Ceux qui abordent la Bible avec leurs méthodes humaines d'interprétation Biblique ou qui ont placé leur confiance dans leur église ou leur dénomination, considèrent ces dernières comme leur suprême autorité et obéissent à des doctrines infidèles à la Bible.

La Bible enseigne que ceux qui ne sont pas sauvés peuvent, dans une certaine mesure, obéir aux lois Divines. Cette vérité explique la raison pour laquelle tant de personnes entretiennent de faux espoirs. Par exemple, c'est le cas pour ceux qui sont membres de l'église qui enseigne les cinq points du Calvinisme, qui sont dérivés des Canons de Dordrecht, un Symbole historique (13). Le premier point stipule qu'avant d'être sauvés, nous sommes totalement dépravés. Mais, du fait que les membres de ces églises vivent une existence décente et morale et qu'ils obéissent aux règles de leur église, ils savent qu'ils ne peuvent être totalement dépravés. Ils ont appris que la dépravation totale est la condition spirituelle de ceux qui ne sont pas sauvés. Donc, leur vie dévote, leur fidélité à leur église, ainsi que le fait qu'ils ont été baptisés par l'eau leur prouvent que, n'étant pas totalement dépravés, Dieu doit les avoir sauvés. Mais ils ne se rendent pas compte que la preuve du salut se manifeste par un désir intense d'obéir à l'intégralité de la Bible. De ce fait, à cause de leur croyance en une conclusion théologique non-Biblique, ils se retrouvent maintenus dans un statut de non-sauvés.

Citons un autre exemple. Dans de très nombreuses églises, il est enseigné que le salut ne réside que dans l'acceptation personnelle de Jésus comme Sauveur et le baptême par l'eau. Pour ces églises, ces actions, associées à la fidélité aux règles de l'église et à vie morale et décente, semblent représenter des conditions suffisantes pour garantir le salut. Toutefois, il s'agit d'un programme de salut défini par des théologiens, programme très différent du plan de salut présenté dans la Bible et selon lequel la preuve du salut se manifeste pas un désir constant et intense de fidélité à la Bible.

En conséquence, les églises d'aujourd'hui qui proclament leur respect pour les enseignements de la Parole infaillible de Dieu, la Bible, sont remplies de ces personnes morales et décentes. Ces braves gens ne réalisent pas qu'ils sont frappés par la colère de Dieu. Ils ne voient pas, non plus, la nécessité de vérifier soigneusement les enseignements de leur église afin de déterminer si cette dernière est véritablement fidèle à la Bible.

L'avertissement de 1 Thessaloniciens 5:2-4 devrait les effrayer. En effet, tous ceux qui fréquentent les églises, pensent être en sécurité avec Christ et estiment qu'Il viendra comme un voleur dans la nuit. 1 Thessaloniciens 5:2-4, déclare:

«Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point. Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur;»
Cette ruine soudaine ne peut se référer qu'au Jugement dernier qui est presque sur nous. Quelle horreur de penser à tous ces braves gens, frappés par la colère de Dieu qui s'abat sur quiconque n'est pas sauvé.

Ces personnes sont, souvent, des personnes décentes et morales, membres fidèles d'une église. Cependant, en abordant la Bible avec leurs idées préconçues, leurs fausses doctrines enseignées par leur église, elles ne peuvent entendre la Parole de Dieu. Elles écoutent et veulent obéir aux fausses doctrines de leur église, au lieu de suivre l'enseignement de la Bible. Sans même s'en rendre compte, ces personnes lisent la Bible et modifient les vérités Bibliques pour tenter de les adapter à leurs idées préconçues. De ce fait, elles n'éprouvent pas le désir d'obéir fidèlement aux enseignements Bibliques.

La Bible fait de fréquentes allusions à ce genre d'attitude. Elle nous avertit qu'une telle conduite provoquera la colère de Dieu qui s'abattra sur ceux qui méprisent Sa Parole. À ces derniers, la Bible ne donne aucun encouragement, aucun espoir d'être sauvés par Dieu. En fait, ces personnes sont convaincues d'avoir déjà été sauvées ou, selon leur plan de salut sur mesures, elles pensent qu'elles peuvent être sauvées à n'importe quel moment choisi par elles.

Il est terrible de constater que Dieu perçoit ce genre de rébellion spirituelle et qu'Il abandonne, généralement, ces personnes à leur sort. Par exemple, nous lisons que Jésus s'est rendu à Nazareth pour prêcher et la Bible rapporte, dans Marc 6:5-6:

«Il ne put faire là aucun miracle, si ce n'est qu'il imposa les mains à quelques malades et les guérit. Et il s'étonnait de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d'alentour, en enseignant.»
Bien qu'il soit certain que Dieu disposait du pouvoir de forcer les habitants de Nazareth à croire en Lui, ce passage souligne que ceux qui ne veulent pas obéir à la Parole de Dieu se trouvent en grand danger spirituel. La réaction habituelle de Dieu, face à ces personnes, se trouve décrite très clairement dans, par exemple, Jérémie 26:4-6, où nous lisons:

«Tu leur diras: Ainsi parle l'Éternel: Si vous ne m'écoutez pas quand je vous ordonne de suivre ma loi que j'ai mise devant vous, d'écouter les paroles de mes serviteurs, les prophètes, que je vous envoie, que je vous ai envoyés dès le matin, et que vous n'avez pas écoutés, alors je traiterai cette maison comme Silo, et je ferai de cette ville un objet de malédiction pour toutes les nations de la terre.»

Ceux qui croient humblement qu'Il faut obéir à la Bible

La Bible parle d'une troisième catégorie de personnes, celles qui écoutent la Bible et éprouvent un désir sincère de lui obéir. Ces personnes sont convaincues que la Bible, l'Évangile, représente la loi de Dieu qui s'adresse à elles. Elles se considèrent comme de méprisables pêcheurs qui se trouvent dans une situation très grave vis-à-vis de Dieu. Elles reconnaissent que chaque mot de la Bible est sorti de la bouche même de Dieu et que, de ce fait, elles doivent les écouter avec beaucoup d'attention. Elles reconnaissent que seul Dieu peut les sauver et que, méritant amplement la mort éternelle pour leurs péchés, elles espèrent, néanmoins, bénéficier de la miséricorde Divine (Luc 18:13). Elles s'efforcent d'obéir à la Bible, en fonction de leur compréhension de cette dernière, sachant bien que leurs actions obéissantes ne contribuent en rien à leur salut et n'offrent nulle garantie que Dieu les sauvera. Elles ont appris qu'aujourd'hui, Dieu sauve une foule innombrable de personnes et espèrent en la miséricorde Divine pour pouvoir, elles aussi, être sauvées.

C'est pourquoi, ces personnes implorent la miséricorde Divine, sachant bien que ce n'est que grâce à cette miséricorde Divine imméritée qu'elles pourraient être sauvées. Entre temps, alors qu'elles s'en remettent patiemment à Dieu, (Lamentations 3:26), elles s'efforcent d'apprendre le plus de choses possible de la Bible, afin de pouvoir obéir de leur mieux à la loi de Dieu.

Nous ignorons pourquoi l'attitude de ce troisième groupe de personnes est tellement différente de celle du deuxième groupe. Il se pourrait que Dieu attire ces personnes à lui pour les préparer à leur salut. Il pourrait s'agir aussi du fait que la loi de Dieu est inscrite dans leur coeur et que leur conscience les mette en garde contre les conséquences du péché. L'important n'est pas de savoir pourquoi elles adoptent cette attitude vis-à-vis de la Bible mais bien qu'elles adoptent cette attitude d'obéissance envers la Bible.

Rappelons-nous que quiconque obéit à une loi Divine accomplit une oeuvre spirituelle. Mais cette oeuvre ne peut jamais contribuer à l'obtention du salut de qui que ce soit (Éphésiens 2:8-9). Seuls les élus seront sauvés et le problème de l'élection dépend exclusivement de Dieu. C'est la raison pour laquelle Dieu peut sauver aussi bien un bébé qu'un handicapé mental qui se trouve à l'écoute de la Bible.

Dans le cadre de sa mystérieuse providence, Dieu accorde des oreilles spirituelles aux élus qui figurent parmi ceux qui écoutent la Parole de Dieu. Dans Matthieu 11:15, nous lisons:

«Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.»


Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

Ainsi, nous comprenons que Dieu, dans le cadre de Son mystérieux plan de salut, fait allusion à deux catégories de personnes totalement opposées. D'une part, Il parle de ceux qui se trouvent placés physiquement sous l'influence de l'Évangile et qui s'efforceront, en fonction de leur compréhension de la parole de Dieu, d'obéir à la Bible. Ces personnes prient, pour implorer la miséricorde Divine. Elles s'en remettent patiemment à Dieu, espérant qu'elles aussi pourront être sauvées. Dans leur désir d'obéissance, elles se placent dans un environnement (la Bible) au sein duquel Dieu sauve ceux qu'Il a choisi de sauver.

D'autre part, Dieu adresse un grand nombre d'avertissements à ceux qui entendent la Parole de Dieu mais qui ne l'écoutent pas et qui n'éprouvent aucun désir de lui obéir. Leur attitude montre que ces personnes méprisent la Parole de Dieu. De façon répétée, Dieu les avertit qu'une telle attitude aboutira à une sentence qui les couvrira de honte, qui les maudira, qui les privera de leur héritage éternel et les frappera de mort, tout cela faisant partie de la colère de Dieu à cause des péchés du genre humain.

La fierté, l'égoïsme, l'orgueil, la supériorité ou l'arrogance spirituelles ne sont plus de mise.

Le moment est venu d'admettre l'autorité complète de la Bible sur nos vies et, de ce fait, d'écouter encore plus attentivement ce que Dieu nous déclare aujourd'hui.

Le moment est venu où chacun de nous devrait pleinement reconnaître la honte de ses péchés et, de ce fait, comprendre qu'il mérite amplement de subir toute la colère de Dieu.

Le moment est venu d'implorer humblement la miséricorde Divine que nous ne méritons pas.

Le moment est venu pour chacun d'entre nous de comprendre que Dieu est miséricordieux. Son incroyable miséricorde dépasse largement tout ce que nous pouvons imaginer.

Aujourd'hui, dans Son immense et merveilleuse bonté, une foule innombrable de personnes sont sauvées. Il est donc possible, à toute personne qui n'est pas encore sauvée et qui prie humblement pour obtenir la miséricorde Divine, de figurer au sein cette foule de personnes sauvées.

LA QUESTION FONDAMENTALE est la suivante: Implorez-vous humblement votre salut auprès de Dieu, sachant parfaitement que vous ne le méritez nullement, étant donné votre honteuse désobéissance et votre rébellion contre les lois de Dieu? Souvenez-vous des habitants de Ninive (Jonas 3:6-10).

QUE DIEU AIT PITIÉ DE CHACUN DE NOUS!



Commentaires

12 Pour une étude plus approfondie du plan de salut Divin, nous vous invitons à nous écrire pour nous demander notre livre: «J'espère que Dieu me sauvera.» Nous vous enverrons cet ouvrage gratuitement. Notre adresse est la suivante: Family Radio, Oakland, CA 94621 USA. Notre adresse e-mail est la suivante: familyradio@familyradio.org
13 Les Canons de Dordrecht constituent des doctrines suivies par les églises Presbytériennes conservatrices et les églises Réformées qui adoptent fidèlement les conclusions théologiques de Jean Calvin, un théologien remarquable qui vécut il y a environ 400 ans.

Source : Family Radio

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2020 GoDieu.com - Tous droits réservés