Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
120 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13568Membres
1303Messages
29Commentaires
2906Lectures
4140771Lectures globales
16007Clics
75Réf. externes
275Réf. internes
36Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Bible Drupal

Publicité point liée à GoDieu.com

Pourquoi j'ai quitté l'astrologie ?


septembre 3, 2011 par GoDieu

Pourquoi j'ai quitté l'astrologie?

entrevue avec
Ives Petelle

Pourquoi j'ai quitté l'Astrologie? - Ives Petelle


L'ex-professeur Petelle, qui rédigeait une chronique d'astrologie dans l'hebdomadaire bien connu au Québec «Échos-Vedette», a accordé une entrevue au rédacteur de Message de Vérité. Ces propos très révélateurs, sur ce sujet d'actualité, sauront sans doute intéresser nos lecteurs.

— Monsieur Petelle, vous êtes Québécois?

— Oui, pure laine! Je suis né à Montréal de parents catholiques romains. Lorsque j'avais dix ans, ma famille est allée s'établir à Ste-Thérèse, une petite ville au nord de Montréal. Après une année de cours classique, au séminaire de Ste-Thérèse, j'optai pour une instruction plus populaire. Assez tôt, je me suis «tanné» des études et me suis lancé sur le marché du travail.

— Pourriez-vous nous dire brièvement de quel milieu vous venez?

— Mon père était engagé dans le syndicalisme à l'usine d'avions Canadair. Il est décédé quand j'avais quatorze ans. C'était un homme remarquable et qui inspirait le respect malgré sa petite taille... il n'avait que cinq pieds. Mais c'était un homme de grande moralité ayant su m'inculquer des principes qui m'ont certainement influencé.

— Mon père savait parler aux foules, et, dans les milieux politiques des années quarante, il fut très remarqué. Il mourut sans me laisser d'héritage, sinon le souvenir d'un homme qui fut honnête jusqu'au bout.

— Qu'est-ce qui a occupé votre jeunesse?

— Mon intérêt pour les arts, le théâtre surtout, m'a amené à m'inscrire au Conservatoire d'art dramatique. Par deux fois j'ai subi les examens d'admission... les deux fois j'ai été refusé. Le directeur me fit comprendre que ce n'était pas une question de talent, mais plutôt un manque de discipline et de souplesse.


Vers la drogue!

Après plusieurs tentatives dans le domaine des arts, peinture, théâtre, cinéma, poésie, chanson, et n'ayant comme résultats que des demi-réussites, je commençai lentement à perdre de l'intérêt pour toutes choses, ce qui me conduisit dans le monde de la drogue.

— Voulez-vous parler de la drogue simplement comme moyen d'oublier votre insatisfaction ou comme source de revenu?

— Aussi curieux que cela puisse sembler à quelqu'un qui consomme de la drogue, j'étais de ceux qui ont en horreur les «pushers» (ceux qui font le commerce de la drogue).

À cette époque, je n'aurais jamais admis que je prenais de la drogue pour étouffer mon manque de satisfaction. D'ailleurs, l'avoir admis eût été une raison suffisante pour que je cesse d'en consommer.

— Qu'est-ce qui vous a conduit à l'astrologie?

— Tout au cours de l'histoire, les drogues furent utilisées lors de cérémonies à caractère occulte. Il n'est pas surprenant que de nos jours les «fumeurs de pot» et les consommateurs de L.S.D. soient si friands de sciences occultes.


L'astrologie

L'astrologie étant la mère de ces sciences — la plus subtile, parce que soi-disant scientifique, — elle rencontre un intérêt qui va sans cesse grandissant.

Durant trois années, j'étudiai attentivement tout ce qui a trait à l'astrologie, du simple horoscope au diagnostique médical, de la prédiction d'événements à la psychanalyse. Mais, tout au cours de ces études, une chose m'échappait: Comment pouvait-il exister un rapport calculable entre la position des planètes, lors de la naissance d'un individu, et son comportement tout au cours de sa vie?

Bien sûr, je serais fou d'affirmer qu'il n'existe aucune relation entre les divers composants de notre univers et le comportement des individus. Mais je sais aujourd'hui que c'est un mensonge que de prétendre connaître et mesurer cette relation. Oui oserait répondre «oui» à cette question posée par Dieu à Job:

«Connais-tu les lois du ciel, ou règles-tu l'action qu'il exerce sur la terre?.» (Job 38:33, version synodale).


Prédictions exactes

— Vous est-il arrivé de faire des prédictions qui se sont avérées exactes?

— Bien sûr! ...et chaque fois j'en étais moi-même étonné. Je n'arrivais pas à comprendre la relation entre des dizaines d'arcs entremêlés, qui forment des figures géométriques sur une carte du ciel, et la réalité si terre à terre de la vie d'une personne.

Aujourd'hui, l'énigme est élucidée. Je sais que Satan connaît l'avenir. C'est lui qui me révélait des événements à venir, au moyen de la carte du ciel, comme il le fait à d'autres par la boule de cristal, les cartes, le thé ou le pendule. La véritable puissance n'est pas dans ces objets, ni dans ceux qui les utilisent, mais cette puissance surnaturelle vient de Satan.


Les fruits de cette puissance

— Pourquoi dites-vous que cette puissance vient de Satan?

— D'abord l'angoisse de ceux qui venaient me consulter en est une preuve. L'angoisse ne vient pas de Dieu, puisqu'au contraire il apporte la paix. L'homme qui vit en communion avec Dieu n'est pas angoissé face au futur, car il se confie entièrement à son Sauveur et Maître, Jésus-Christ.

Ensuite, cette soif toujours grandissante de connaître le lendemain. Une grande partie de ma clientèle ne se contentait pas d'une visite chez moi: c'était la visite chez une tireuse de cartes, chez un voyant et même chez un autre astrologue pour pouvoir comparer les prédictions. Le problème de l'insatisfaction était toujours là. Et l'insatisfaction aussi ne vient pas de Dieu. Par dessus tout, la dépendance psychologique de ceux qui me consultaient démontre à quel point l'astrologie est néfaste.

— Que voulez-vous dire exactement par dépendance psychologique?

— Je veux dire que, pour ceux qui me consultaient, à quoi servait-il de faire des efforts puisque tout est prévu d'avance? Bientôt le laisser-aller prenait le dessus et je voyais ces personnes torturées et déchirées parce que, finalement, aucun problème n'était résolu.

À l'avance, ces personnes souffraient et s'apitoyaient sur leur sort au sujet d'épreuves qu'elles n'avaient pas encore subies.

Moi-même, à cette époque, je devais chaque jour, devant chaque événement, repasser de mémoire ma carte du ciel afin d'évaluer mes décisions. J'étais esclave de mes prédictions et de mes interprétations.

Aujourd'hui, je n'ai plus besoin de sonder le futur, car je comprends toute la puissance de la foi à un niveau pratique. Les deux versets de la Bible que je veux vous citer résonnent dans mon coeur comme une réponse à donner à tous ceux qui se bousculent dans les bureaux d'astrologues et de diseuses de bonne aventure:

«Qui de vous par ses inquiétudes peut ajouter une coudée à la durée de sa vie?» et «Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain aura soin de lui-même. À chaque jour suffit sa peine» (Matthieu 6:26 et 34).


Contact avec la Bible

— Comment êtes-vous entré en contact avec la Bible?

— À la fin de l'année 71, un de mes bons amis s'est converti à Jésus-Christ et je fus très étonné de voir la transformation qui s'opéra en lui. Tranquillement, je commençai à feuilleter la Bible, prenant ce qui faisait mon affaire et laissant de côté le reste. Une chose est certaine: malgré mon refus d'admettre ce que je lisais, je savais que c'était la seule et unique vérité.

— Qu'est-ce qui vous a amené à quitter l'astrologie?

— Premièrement, après ce contact avec la Bible, Parole de Vérité, je constatai rapidement mon impuissance face à tous ceux qui, angoissés, entraient dans mon bureau, en quête d'une réponse. Voir ressortir ces gens-là, avec un certain sourire, mêlé d'une profonde incertitude, me faisait réfléchir en me montrant clairement que je ne pouvais que maquiller les problèmes sans y apporter une véritable solution.


Le Dr Koch et Ésaïe

Ensuite, j'assistai à une conférence chrétienne sur les sciences occultes à la lumière du Christ, donnée à Montréal par un chrétien éminent, le docteur Kurt Koch. Je me levai devant l'auditoire et, avec une fierté mêlée d'effronterie, j'eus l'audace de dire: «Je suis chrétien et astrologue!». Voici la réponse que me fit le docteur Koch:

«Reste donc au milieu de tes enchantements et de la multitude de tes sortilèges, auxquels tu as consacré ton travail dès ta jeunesse; peut-être pourras-tu en tirer profit; peut-être deviendras-tu redoutable. Tu t'es fatigué à force de consulter; qu'ils se lèvent donc et qu'ils te sauvent, ceux qui connaissent le ciel, qui observent les astres, qui annoncent d'après les nouvelles lunes ce qui doit arriver! Voici, ils sont comme de la paille, le feu les consume, ils ne sauveront pas leur vie des flammes: ce ne sera pas du charbon dont on se chauffe, ni un feu auprès duquel on s'assied. Tel sera le sort de ceux que tu te fatiguais à consulter. Et ceux avec qui tu as trafiqué dès ta jeunesse se disperseront chacun de son côté: il n'y aura personne qui vienne à ton secours.» (Ésaïe 47:12-15).


Les luttes

— J'imagine que c'est à ce moment-là que vous avez abandonné l'astrologie?

— Non, malheureusement, j'étais trop fier pour accepter aussi facilement que j'étais dans le mensonge. Un peu plus tard, au mois de mai 1972, je fus invité à participer au premier Salon international des Sciences occultes, à Montréal. J'y ai vu des choses qui m'ont profondément dégoûté; notamment une espèce de fakir, qui prenait son enfant d'environ un an, le couchait sur un lit de clous, l'en retirait en disant: «Regardez, il n'a pas de mal!». Au même Salon, j'ai reçu en consultation deux religieuses, qui venaient me voir soi-disant par curiosité, et à qui je fis des révélations étonnantes. Je les quittai en leur faisant de sévères reproches, leur disant que la Parole de Dieu leur défendait de rencontrer des individus de mon espèce. Mais, le plus fort, fut la rencontre avec un prêtre catholique qui m'affirmait se servir de la boule de cristal pour résoudre certains problèmes de gens qui venaient le consulter. «Ça m'aide à me concentrer!», me disait-il.

J'y ai aussi vu un pseudo-paralytique, que je connaissais, se faire guérir par le plus beau spécimen de charlatan qu'il m'ait été donné de voir.

— Quelle a été votre réaction à la suite de ces événements?

— Bien sûr qu'à ce moment-là, la vérité contenue dans les Saintes Écritures me troublait. Je ne pouvais prétendre adhérer à cette Vérité et participer au même moment à un mensonge aussi écoeurant que celui que je venais de vivre. Il me fallait choisir, et vite... si non, il ne me restait plus que le suicide.


Le choix, oui

Ou bien je choisissais la vérité totale, jusqu'au bout, que m'offrait Jésus, ou bien je mettais fin à mes jours; car je ne pouvais, une minute de plus, participer à cette immonde foire qu'est la société sans Dieu. Mais personne ne pouvait faire ce choix à ma place. Et personne ne pouvait sortir de cette boue à ma place. Il me fallait dire oui au Seigneur Jésus, et un oui sans restriction. Il fallait m'en remettre à Lui une fois pour toutes, et à Lui seul, l'accepter comme Sauveur et Maître absolu de ma vie. Ce «oui», je l'ai dit le 28 mai 1972.


La Bible condamne

— L'astrologie et le christianisme authentique sont donc incompatibles?

— Certainement! La Bible condamne l'astrologie. Dieu lui-même dit:

«Qu'on ne trouve chez toi personne... qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien, d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel... Tu seras entièrement à l'Éternel ton Dieu.» (Deutéronome 18:9-13).

Croyez-moi, j'ai étudié les sciences occultes sous plusieurs aspects; j'ai côtoyé des gens qui pratiquent ces prétendues sciences, j'ai vu des charlatans aussi bien que des gens sincères qui ignorent les dangers que représentent ces pratiques. Voilà pourquoi j'aimerais citer encore quelques versets bibliques, qui sont si clairs, et qui devraient éloigner quiconque ne réalise pas le danger encouru par ces pratiques:

«Examinez ce qui est agréable au Seigneur; ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. Car il est honteux de dire ce qu'ils font en secret; mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière. C'est pour cela qu'il est dit: Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d'entre les morts, et Christ t'éclairera» (Éphésiens 5:10-14).

Et encore:

«Ne touchez pas à ce qui est impur et je vous accueillerai, dit le Seigneur» (2 Corinthiens 6:17).


Les conseils d'Yves Petelle

— Quels conseils avez-vous à donner à ceux qui ont eu affaire avec les sciences occultes?

— Si vraiment vous voulez être en paix avec Dieu, débarrassez-vous de tout ce que vous pourriez posséder: livres, cartes, horoscopes, pendules... et surtout de vos superstitions; suivez l'exemple rapporté dans ce passage des Actes des Apôtres:

«Plusieurs de ceux qui avaient cru venaient confesser et déclarer ce qu'ils avaient fait. Et un certain nombre de ceux qui avaient exercé les arts magiques, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tout le monde: on en estima la valeur à cinquante mille pièces d'argent» (19:18-19).


La Bible parle

Et si vous cherchez véritablement, ouvrez la Sainte Bible. Vous y trouverez la seule et unique vérité, car Jésus lui-même dit: «MOI, JE suis LE chemin, LA vérité et LA vie» (Jean 14:6). Cessez vos recherches ailleurs que dans la Parole de Dieu. Cessez une fois pour toutes de vous torturer en essayant de vous faire croire que vous avez raison lorsque votre conscience vous dit le contraire. Débarrassez-vous de vos béquilles, preuve de votre incrédulité; levez-vous et marchez par la foi dans le chemin du Seigneur Jésus. N'entendez-vous pas sa voix qui vous dit:

«Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger»? (Matthieu 11: 28-30).

Et encore:

«Vous connaîtrez LA VÉRITÉ et LA VÉRITÉ vous affranchira» (Jean 8:32).

Enfin, que le Saint-Esprit vous conduise! Ce que je vous souhaite le plus, c'est de trouver la paix que le Seigneur Jésus donne gratuitement, ainsi que l'assurance d'être en sa compagnie, en joie pour l'éternité.

— Merci, Yves, pour ce témoignage.

D'après «Message de vérité».

La gloire soit à Christ seul aux siècles des siècles.


Source: Promesses.org

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2017 GoDieu.com - Tous droits réservés