Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
454 invités

Partager

share

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13465Membres
1270Messages
29Commentaires
306Lectures
3804624Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
3Abonnés RSS

Publicité point liée à GoDieu.com

Problèmes de traductions et d'inspiration


octobre 31, 2010 par GoDieu

Problèmes de traductions et d'inspiration

par
Jean leDuc

Problèmes de traductions et d'inspiration


Plus de 30 versions de la Bible sont disponibles aujourd'hui en français, et d'autres seront certainement encore publiées. On prétend qu'elles sont tous la pure et parfaite Parole de Dieu, intégrale, inébranlable, autoritaire, et complètement inspirée. Mais il y a paradoxe dans ces affirmations, car si la Parole de Dieu originale est parfaite et puisque Christ seul est la Parole de Dieu, la Bible en revanche est imparfaite car elle n'est qu'une traduction approximative d'un texte primitif écrit par les prophètes et les apôtres qui n'existe plus et donc invérifiable, sauf dans des copies de copies souvent déficientes et dans des compilations de manuscrits reconnues comme celle du Texte Majoritaire et celle du Texte Minoritaire. Or il n'y a pas de traduction parfaite ou idéale, car comme le vieux adage dit: «traduire c'est trahir», et rien n'est plus vrai dans le contexte de la traduction des Saintes-Écritures.

On cherche à nous faire croire qu'il nous faut donner la préférence à une traduction récente, faite par une équipe de professionnels qui ne favorisent pas le point de vue doctrinale d'une église plutôt que d'une autre. En d'autres mots, ils veulent une Bible oecuménique qui plaît à tous, c'est-à-dire une Bible dénaturée avec laquelle ils sont confortables dans leurs aberrations doctrinales. Une telle approche est tout simplement de la lâcheté et de la trahison envers la Vérité. Alors, lorsqu'une personne, pour montrer son agressivité, sa condescendance, et son ignorance de la Vérité, dit: «la Parole de Dieu dit ceci ou cela», elle ment car elle n'a jamais vu la Parole de Dieu originale ni aucun texte qui se nomme la Parole de Dieu. Et lorsqu'elle dit, pour les mêmes raisons, «la Bible dit ceci ou cela», elle ment, car la Bible n'est qu'une traduction qui ne représente pas nécessairement ce qui est écrit dans les compilations originales hébreu et grec où l'on voit qu'un seul mot porte toute une gamme de différentes significations, et que celle que le traducteur a choisi va plus que souvent à l'encontre de ce que disent les originaux dans un contexte donné. La grande majorité du temps, ces gens prétentieux ne connaissent même pas l'Hébreu ni le Grec, et ne sont pas en mesure de porter une évaluation équitable de la traduction d'un seul mot, surtout du fait qu'ils n'ont réellement pas l'Esprit de la présence de Christ pour les éclairer. Pour ce faire ils doivent se référer au travail de spécialistes pédants qui ont déterminés le sens d'un mot selon des opinions conventionnelles préconçues, car s'ils agiraient autrement, ils perdraient leur position et seraient rapidement discrédité, sans compter perdre tout le prestige et les honoraires qui leurs reviennent pour maintenir les gens dans l'ignorance afin de monopoliser la foi des crédules. En d'autres mots, avoir foi en la Bible c'est avoir foi en l'homme, car l'homme est celui qui en détermine la traduction d'après ses préjugés et son formatage religieux. Ainsi voyons-nous dans une traduction fidèle et précise du texte hébreu: «Ainsi a dit YEHOVAH: Maudit est l'homme qui se confie en l'homme, et qui de la chair fait sa puissance, et dont le coeur se retire de YEHOVAH!» (Jérémie 17:5).

En plus, les professionnels qui travaillent à la traduction des Saintes-Écritures sont ceux qui, par leur travail, fondent ainsi la croyance générale des gens qui se disent chrétiens et nous disent ce que l'on doit croire, car sans ces vaches sacrées nous serions tous perdus et sans espérance de connaître la vérité. Ces ouvriers de malheur sont soit des non-chrétiens ou des faux chrétiens, pour la grande part, et tous ont subis un formatage religieux quelconque qui, en général, favorise une forme d'orthodoxie caduque qui est à la base d'un christianisme contrefait. Il n'y a aucun doute que leurs traductions reflètent leurs écarts doctrinaux, car cela est inévitable, d'ailleurs leurs textes en contient amplement les évidences. En comparant leur travail avec le Texte Reçu Grec, on voit qu'ils ont ajouté des mots, des articles, et des conjonctions qui ne sont pas dans la compilation originale, et qu'ils en ont changé et retranché plusieurs autres. La même chose se dit au niveau du travail de traduction à partir du Texte Minoritaire. Il faudrait être complètement insensé pour que nous mettions notre foi et l'assurance de notre salut entre les mains de ces imposteurs, pourtant c'est bien cela que font la multitude de gens qui se disent chrétiens. Il en advient qu'on ne peut dire que la Bible est la Parole de Dieu, sauf dans la mesure que sa traduction est fidèle au sens des mots dans les originaux hébreu et grec, et même là car Jésus seul est la Parole de Dieu. La Parole n'est pas un simple texte écrit, c'est le renoncement de Dieu fait homme en Jésus-Christ. Par conséquent, la Parole est beaucoup plus que la Bible, car «Dieu est la Parole» (Jean 1:1). Malgré l'insistance de nombreux prétendus chrétiens, la Bible n'est pas et ne peut pas être la Parole de Dieu. Si on considère que Dieu est infaillible, alors en aucun cas sa Parole ne pourrait être la Bible, autrement il faudrait dire que la Bible elle-même est Dieu et cela serait complètement absurde et anti-scripturaire.

Hélas, les gens ne sont pas conscient qu'il existe une superstition chrétienne et biblique au sein du christianisme. La Bible est devenue une idole moderne à laquelle on attribue une autorité dictatoriale et des pouvoirs quasi magique. La bibliomancie est même pratiquée par plusieurs indolents qui se disent chrétiens. Cela vient du fait que la Bible est considérée comme un livre dont tous les mots seraient complètement inspirée de Dieu, et de ce fait elle serait l'autorité suprême puisque Dieu en aurait soufflé les mots à ses serviteurs qui la rédigèrent sous la conduite de son Esprit. Malheureusement les gens donne à l'inspiration une définition moderne qui ne représente aucunement sa signification réelle originale du temps du Seigneur Jésus et ses disciples. Pour eux l'inspiration est une impulsion de la volonté et de l'intelligence qui anime l'écrivain, l'artiste ou le poète, et dans ce sens elle est souvent considérée par certains comme un état mystique ou surnaturel qui vient d'une divinité quelconque. On voit cela souvent dans les anciennes religions à mystères dans lesquelles des adeptes inspirés, souvent des prostituées, sont consultés pour obtenir une faveur ou une direction de la part d'un dieu ou d'une déesse.

Or l'inspiration des Écritures n'est pas une infusion magique qui détient un autoritarisme totalitaire et qui vivifie ses lecteurs pour les conduire dans des voies d'obéissance pour plaire à Dieu. Remarquons aussi qu'il n'est pas écrit nul part dans la Bible que «la Bible est inspirée de Dieu», mais que «l'Écriture est inspirée de Dieu», ce qui veut dire que l'inspiration de la Bible est une pure invention humaine. Quoique le mot Bible est généralement associé aux Saintes-Écritures, il y a une distinction évidente entre les deux. Les Saintes Écritures sont les paroles écrites et dites par les saints hommes de Dieu sous la direction du Saint-Esprit, tandis que la Bible est le recueil des saintes Écritures, l'assemblage de tous les écrits des anciens prophètes et des apôtres du Seigneur Jésus dans un seul livre. La Bible n'est pas les Saintes-Écritures, mais seulement la bibliothèque qui les contient tous. Les écrits originaux sont considérés inspirés, mais on ne peut dire que la bibliothèque qui les contient est inspirée. La Bible elle-même mentionne des écrits qui devraient théoriquement faire partie du Canon mais qui ont été perdus. Ainsi il faut admettre que la Bible n'est pas parfaite, il manque des livres à la bibliothèque, mais elle contient assez pour transmettre la révélation de Dieu à son peuple élu et exalté son nom. Des livres perdus, on peut dire qu'ils n'étaient pas nécessaire et n'avaient pas été choisis pour ce même but, autrement ils se retrouveraient dans le Canon ou Catalogue sacré.

Le mot Grec pour inspiration est «theopneustos», terme composé de «theo» ou Dieu, et «pneustos» ou souffle. On le retrouve dans 2 Timothée 3:16-17 où il est écrit dans la grande majorité des versions: «Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.» Mais une telle traduction est trompeuse, et cela dû en partie au verbe «être» qui s'y trouve mais qui n'est pas dans le Grec original. Le gros du problème est que les traducteurs n'indiquent pas cela en mettant le verbe en italique pour montrer qu'il n'est pas contenu dans le texte original mais qu'il fut ajouté, et cela dans un but spécifique, comme ce fut la coutume dans les anciennes versions du temps de la Réforme, et même ces dernières manquent souvent de transparence lorsqu'il s'agit d'ajouter des articles, des adjectifs, des propositions et des conjonctions qui font dire au texte ce qu'il ne dit pas, et cela est malheureusement devenu une pratique commune dans toutes les traductions et versions. L'autre problème est la traduction même du mot grec «theopneustos» comme «inspiré». Les professionnels, exégètes, théologiens, pasteurs, nous mentent en disant que le mot «inspiré» signifie «dicter, enjoindre, imposer, ou commander» dans le sens que Dieu aurait prononcé, suggéré, ou plus généralement imposer autoritairement à quelqu'un les détails donnés mot à mot d'un texte de longueur variable pour qu'il soit transcrit sous une forme écrite par une ou plusieurs personnes. Telle n'est pas la signification originale de «theopneustos» qui signifie littéralement «souffle de Dieu». Quoique le mot «souffle» peut être utilisé dans différentes applications, le contexte immédiat et le contexte général dans lequel il est utilisé dans les Saintes-Écritures nous indique qu'il signifie proprement «exhaler», c'est-à-dire «émettre, dégager» dans le sens de laisser échappé un odeur, un son, un soupir, un gémissement, et plus précisément: exprimer ou témoigner. Ainsi que l'Écriture soit inspirée signifie qu'elle exprime la révélation de Dieu, qu'elle témoigne de Dieu, c'est-à-dire qu'elle exalte Dieu, élève son nom, lui rend honneur, le glorifie. Telle est la vraie signification de «theopneustos» ou «inspiré». En prenant toutes ces choses en considération, on peut traduire 2 Timothée 3:16-17 plus précisément, selon l'original: «Or, toute l'Écriture exalte Dieu, et est utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la droiture; Afin que l'homme de Dieu soit mature, et entièrement préparé pour toutes les tâches convenables.»

Peut-on avoir confiance en notre Bible, quelqu'en soit la version ? Évidemment que non, et nous ne sommes pas porté par la révélation des Saintes-Écritures à avoir confiance en elle. Notre confiance doit se porter plutôt vers le Seigneur Jésus-Christ qui nous dirige dans son contenu par l'Esprit de sa Sainte Présence afin d'instruire ses élus dans la Vérité. Or si vous n'avez pas l'Esprit de Christ, mais seulement un esprit dit chrétien par lequel vous croyez être sauvé, vous n'êtes pas des élus et vous ne connaîtrez jamais la vérité. Vous allez demeurer esclave du péché et de tous ses égarements, vous illusionnant connaître la vérité qui s'échappera constamment de votre portée.

À Christ seul soit la Gloire



Marque de commerce © 1999-2017 GoDieu.com - Tous droits réservés