Accueil GoDieu.com
Plan de Salut de Dieu
Recherche GoDieu.com

En principe, ce panneau vous présentera des choix de moteur de recherche GoDieu.com.

Fermer
Recherche biblique
GoDieu.com
Cette page en favori Affiche une version imprimable de cette page entière. Expédier la page d'accueil par courriel. Contacter GoDieu.com
Dimension de police du texte
 
Facebook GoDieu.com Twitter GoDieu.com Youtube GoDieu.com Dailymotion GoDieu.com Suivez-nous !   

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Traduction du site

Afrikaans - Vertaling - Kies taal - af - Afrikaans Albanian - Përkthimi - Zgjidhni gjuhën - sq - Albanais Deutsch - Übersetzung - Sprache wählen - de - Allemand አማርኛ - ተርጉም - ቋንቋ ይምረጡ - am - Amharique English - Translate - Select Language - en - Anglais العربية - ترجمة - تحديد اللغة - ar - Arabe Հայերեն - Թարգմանություն - Ընտրեք լեզուն - hy - Arménien Azeri - Translation - Dil seçin - az - Azéri Euskal - Itzulpen - Hizkuntza aukeratu - eu - Basque বাংলা - অনুবাদ - ভাষা নির্বাচন করুন - bn - Bengali Беларусь - Пераклад - Выбраць мову - be - Biélorusse မြန်မာစာ - ဘာသာပြန်ဆို။ - ဘာသာစကားကိုရွေးချယ်ပါ။ - my - Birman Bosanski - Translation - Odaberite jezik - bs - Bosniaque български - Преводач - Избор на език - bg - Bulgare català - Traductor - Selecciona l'idioma - ca - Catalan Cebuano - Translation - Pilia pinulongan - ceb - Cebuano Chichewa - Translation - Sankhani chinenero - ny - Chichewa 中文 (简体) - 翻译 - 选择语言 - zh-CN - Chinois (simplifié) 中文 (繁體) - 翻譯 - 選擇語言 - zh-TW - Chinois (traditionnel) සිංහල - පරිවර්තනය - භාෂාව තෝරාගන්න - si - Cingalais 한국어 - 번역 - 언어설정 - ko - Coréen Corsica - Traduci - Sceglie a lingua - co - Corse Kreyòl ayisyen - Tradiksyon - Chwazi lang - ht - Créole haïtien hrvatski - Prevoditelj - Odaberite jezik - hr - Croate Dansk - Oversæt - Vælg sprog - da - Danois Español - Traductor - Seleccionar idioma - es - Espagnol Esperanto - Tradukado - Elektu lingvon - eo - Espéranto Eesti - Tõlkimine - Vali keel - et - Estonien suomi - Kääntäjä - Valitse kieli - fi - Finnois Français - Traduction - Choisissez la langue - fr - Français Frysk - Oersette - Selektearje taal - fy - Frison Gaelic (Skotlân) - Eadar-theangaich - Tagh cànan - gd - Gaélique (Écosse) Galego - Tradución - Escolla o idioma - gl - Galicien Cymraeg - Cyfieithu - Dewiswch iaith - cy - Gallois ქართული - თარგმანი - ენის არჩევა - ka - Géorgien Ελληνικά - Μετάφραση - Επιλογή γλώσσας - el - Grec ગુજરાતી - અનુવાદ - ભાષા પસંદ કરો - gu - Gujarati Hausa - Translation - Zabi harshe - ha - Haoussa Hawaiian - Unuhi - Wae 'ōlelo - haw - Hawaïen עברית - תרגם - בחירת שפה - iw - Hébreu हिन्दी - अनुवाद करें - भाषा चुनें - hi - Hindi Hmong - txhais lus - Xaiv lus - hmn - Hmong Magyar - Fordítás - Válasszon nyelvet - hu - Hongrois Igbo - Translation - Họrọ asụsụ - ig - Igbo Indonesia - Translate - Pilih Bahasa - id - Indonésien Gaeilge - Aistriúchán - Roghnaigh teanga - ga - Irlandais Icelandic - Þýðing - Velja tungumál - is - Islandais Italiano - Traduttore - Seleziona lingua - it - Italien 日本語 - 翻訳 - 言語を選択 - ja - Japonais Javanese - Translation - Pilih basa - jw - Javanais ಕನ್ನಡ - ಅನುವಾದ - ಭಾಷೆ ಆಯ್ಕೆ - kn - Kannada Қазақ - Аударма - Тілді таңдау - kk - Kazakh ខ្មែរ - បកប្រែ - ជ្រើសភាសា - km - Khmer киргизский - Комментарий - Тил тандаңыз - ky - Kirghyz Kurdish - Wergerandin - Hilbijêre ziman - ku - Kurde ລາວ - ການແປພາສາ - ເລືອກພາສາ - lo - Laotien Latin - Latin - Elige lingua - la - Latin latviešu - Tulkotājs - Atlasiet valodu - lv - Letton Lietuvių - Versti - Pasirinkite kalbą - lt - Lituanien Lëtzebuergesch - Iwwersetzen - Wielt Sprooch - lb - Luxembourgeois Македонски - Превод - Избери јазик - mk - Macédonien Malaysia - Terjemahan - Pilih bahasa - ms - Malaisien മലയാളം - പരിഭാഷ - ഭാഷ തിരഞ്ഞെടുക്കുക - ml - Malayalam Madagascar - Translation - Mifidiana teny - mg - Malgache Malti - Traduzzjoni - Agħżel lingwa - mt - Maltais Maori - Translation - Kōwhiri te reo - mi - Maori मराठी - भाषांतर - भाषा निवडा - mr - Marathi Монгол - Орчуулга - Хэл сонгох - mn - Mongol Nederlands - Vertaal - Kies Taal - nl - Néerlandais नेपाली - अनुवाद - भाषा छान्नुहोस् - ne - Népalais norsk - Oversetter - Velg språk - no - Norvégien O'zbekiston - Tarjima - Tilni tanlang - uz - Ouzbek پښتو - وژباړئ - ژبه وټاکئ - ps - Pachtô ਪੰਜਾਬੀ - ਅਨੁਵਾਦ - ਭਾਸ਼ਾ ਚੁਣੋ - pa - Panjabi فارسی - ترجمه - انتخاب زبان - fa - Persan Polski - Tłumacz - Wybierz język - pl - Polonais Português - Tradutor - Seleccionar idioma - pt - Portugais Română - Traducere - Selectaţi limba - ro - Roumain Русский - Переводчик - Выберите язык - ru - Russe Samoa - Faaliliu - Gagana filifilia - sm - Samoan српски - преводилац - Изабери језик - sr - Serbe Sesotho - Phetolelo - Khetha puo tn lefatshe - st - Sesotho Shona - Kushandura - Sarudzai mutauro - sn - Shona سنڌي - ترجمو ڪريو - ٻولي منتخب ڪريو - sd - Sindhî slovenčina - Prekladač - Výber jazyka - sk - Slovaque slovenščina - Prevajalnik - Izberi jezik - sl - Slovène Somali - Translation - Dooro luqadda - so - Somali Sunda - Tarjamahan - Pilih basa - su - Soundanais Svenska - Översätt - Välj språk - sv - Suédois Kiswahili - Tafsiri - Chagua lugha - sw - Swahili Тоҷикистон - Тарҷумаи - интихоб забон - tg - Tadjik Filipino - Pagsasalin - Pumili ng Wika - tl - Tagalog தமிழ் - மொழிபெயர்ப்பு - மொழி தேர்வு - ta - Tamoul česky - Překladač - Zvolit jazyk - cs - Tchèque తెలుగు - అనువాద - భాష ఎంచుకోండి - te - Telugu ไทย - แปล - ภาษาเลือก - th - Thaï Türk - Tercüme - Dil seçin - tr - Turc українська - Перекладач - Виберіть мову - uk - Ukrainien اردو - ترجمہ - زبان کا انتخاب کریں - ur - Urdu Tiếng Việt - Dịch - Chọn Ngôn ngữ - vi - Vietnamien isiXhosa - Guqula - Khetha ulwimi - xh - Xhosa ייִדיש - טראַנסלאַטיאָן - אויסקלייַבן שפּראַך - yi - Yiddish Yoruba - Translation - Yan ede - yo - Yorouba Zulu - Translation - Khetha ulimi - zu - Zoulou

Connexion utilisateur

Utilisateurs en ligne

1 utilisateur
188 invités

Statistiques d'aujourd'hui

NombreDescription
13623Membres
1541Messages
29Commentaires
0Lectures
4154924Lectures globales
0Clics
0Réf. externes
0Réf. internes
0Abonnés RSS

Gestion de contenu (CMS)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Publicité point liée à GoDieu.com

Satan, le dieu des Pentecôtistes et des Charismatiques-08


juillet 24, 2010 par GoDieu



Chapitre 5

Le Renouveau Charismatique

L'un des plus grands dangers des mouvements Pentecôtistes et Charismatiques est l'affirmation que l'expérience centrale et déterminante du croyant n'est pas tant la conversion qu'une «deuxième expérience» ou «deuxième bénédiction» appelée le «baptême dans l'Esprit» que nous savons être le «baptême des esprits». Le théologien Clark Pinnock, qui ne cache pas sa sympathie pour le néo-pentecôtisme, écrit: «Un élément fondamental de la théologie pentecôtiste est l'affirmation que le croyant doit chercher, après sa conversion, un "baptême de l'Esprit' pour obtenir une pleine puissance dans le service chrétien et pour recevoir tous les dons charismatiques nécessaires» (Holy Spirit Baptism, p. 10). Le mouvement charismatique a d'une façon générale repris cette thèse. Cet enseignement est si fondamental que, si on ôte cette doctrine, ce qui reste n'est plus du néo-pentecôtisme. On laisse entendre qu'il existe deux baptêmes: celui du Christ qui n'est qu'un, simple rite d'adhésion au christianisme, et le baptême de l'Esprit qui confère le Saint-Esprit, ou au moins une mesure du Saint-Esprit de loin supérieure à celle qu'on peut posséder avant. Comme nous avons vu dans cet exposé, cette thèse est fausse et contredit l'Écriture.

Ces mouvements ont en commun la profession d'un faux christianisme avec une insistance sur les signes miraculeux. La mouvance est inter-dénominationnelle, elle est née au début du XXe siècle dans le mouvement évangélique, puis s'est étendue au mouvement protestant, puis au mouvement catholique. Sur le plan théologique nous désirons attirer l'attention sur quelques doctrines spécifiques existants dans certains milieux «charismatiques/pentecôtistes» qui peuvent amener non seulement à des excès, mais qui sont d'un caractère clairement diabolique. Il nous faut là aussi préciser qu'il y a une infinité de nuances et qu'il faut aborder ces points avec la plus grande prudence:

  • Le chrétien qui ne «parle pas en langues» (langage extatique incompréhensible) n'est pas «baptisé de l'Esprit».

    Il est donc considéré comme un «chrétien de second ordre», voire comme une personne qui n'est pas authentiquement chrétienne. La recherche «à tout prix» de cette expérience «spirituelle» ou de cette «bénédiction» peut amener des désordres psychologiques chez l'individu.

  • Le chrétien qui n'est pas guéri est un mauvais chrétien.

    Beaucoup de personnes ont été déçues et culpabilisées, d'une façon franchement regrettable. Les miracles peuvent exister mais Dieu n'est jamais le serviteur de l'homme ni l'obligé de ses désirs. Attention aux excès et aux généralisations à outrance: Les plus grands miraculés vont généralement au dentiste quand ils ont une rage de dents!

  • Dieu veut la prospérité matérielle de tous ses enfants.

    Par un processus pyramidal connu ceux qui lancent l'idée s'enrichissent, mais beaucoup d'autres sont trompés ou lésés. Quoique ce n'est pas chose courante, ce genre d'escroquerie a même été vu dans certains de ces groupes et des personnes sont plumées toute leur vie pour enrichir de «plus malins qu'eux»! Ce qui est plus important, ce qui est plus évident, est que les gens sont dérobé de la vérité qui est remplacée par une approximation subtile.

Le Charismatisme est un mouvement de laïcs, né aux États-Unis où il s'est répandu comme une traînée de poudre avant de traverser l'Atlantique et de se répandre de la même façon en France. Les charismatiques sont «ceux qui sont envahis par l'Esprit». Au début, on les appelait les «pentecôtistes catholiques». Les évêques ont préféré le nom de «renouveau charismatique». Les charismatiques veulent être des catholiques mais pas des catholiques routiniers ou «de convenance». Ils sont habités d'une grande ferveur, se sentent convertis par une rencontre personnelle avec l'Esprit. Ils sont animés par la volonté de renouveler l'Église catholique. Le pape Paul VI, en 1975, a dit: «Ce Renouveau ne pourrait-il pas être une chance pour l'Église et pour le monde?». Jean-Paul II a repris ces déclarations en 1986 en ajoutant: «Je les fais miennes». L'Antichrist à parlé et leur a donné son approbation. Mais certains évêques sont beaucoup plus réservés. En France, il y a des réticences parfois importantes envers les charismatiques. Ils se veulent d'Église et ils cherchent la reconnaissance de l'Église et des évêques. D'ailleurs, dans les diocèses, les évêques ont nommé des «délégués diocésains auprès des communautés nouvelles» pour faire le lien entre ces communautés et l'Église catholique. Par comparaison aux «Réformateurs», ces délégués sont des «Déformateurs» de la foi biblique et chrétienne. Or quand nous parlons de «déformation», nous parlons aussi de falsification, de corruption, de contrefaire, de dénaturer, de dépraver. Un de ces principaux «Déformateurs» est celui qui est en charge du mouvement Charismatique au Canada, Henri Lemay, président du CCRC (Conseil canadien du Renouveau charismatique) et responsable de MTE (Mission Témoins de l'Évangile), qui œuvre au sein de la jeunesse pour endormir leur conscience et leur infiltré le poison de la Grande Prostituée. Voici ce qu'il écrit dans un de ses articles:

«La Journée mondiale de la jeunesse est une initiative du pape Jean-Paul II. Il en a confié la responsabilité au Conseil pontifical pour les laïcs. Elle a lieu tous les deux ans, au plan international et les autres années, dans chaque diocèse. L'Esprit saint tombe sur cette foule de jeunes de 16 à 35 ans, leur donnant de vivre une expérience de Pentecôte incomparable. Il s'agit d'une occasion inégalée d'évangélisation de la jeunesse catholique mondiale. La JMJ* fait naître un profond désir, chez nombre de jeunes, de devenir disciple de Jésus. Voilà comment le Seigneur en appelle certains au sacerdoce, d'autres à la vie consacrée et le plus grand nombre à Le servir dans le laïcat. La JMJ* suscite aussi de nombreux ministères et mouvements ecclésiaux de jeunes.»

* Journée Mondiale de la Jeunesse

Quand nous parlons du pentecôtisme, de l'Église de Pentecôte (les Assemblées de Dieu) ou des pentecôtistes, il s'agit des familles d'Églises fondées par Parham et Seymour en 1901 et 1906 aux États-Unis. Elles définissent l'expérience pseudo-chrétienne en deux étapes: la conversion (par la repentance) et le baptême de l'Esprit (souvent par imposition des mains) dont le signe initial est le parler en langues. Les milieux charismatiques récents décrivent ce mouvement comme «la première vague de l'Esprit». Dans les années 60, Dennis Bennett, pasteur épiscopalien américain expérimenta le baptême pentecôtiste avec parler en langues. Il se chargea de le promouvoir ce poison auprès des Églises prêtes à l'entendre. C'était la naissance d'un mouvement dit «charismatique» au sein de dénominations qui n'avaient rien à voir avec l'Église de Pentecôte. Cette propagation est parfois nommée «deuxième vague de l'Esprit» et trouve parmi ses partisans des hommes comme John Sherrill qui jouèrent un grand rôle dans la communication de cette doctrine. On trouve des groupes de prière parlant en langues et prophétisant au sein d'Églises «tolérantes» qui ne sont pas, en elles-mêmes, charismatiques. L'Évangile de la prospérité («Dieu veut que ses enfants soient riches et en parfaite santé.») est à rattacher à cette tendance, dont les partisans les plus célèbres sont Kenneth E. Hagin, Kenneth Copeland et Benny Hinn.

Puis est venue la «troisième vague». Ce courant met l'accent moins sur le parler en langues que sur l'expression de la puissance du Saint-Esprit par des signes, des prodiges et des miracles. La philosophie sous-jacente soutient que le monde est un théâtre où deux royaumes s'opposent l'un à l'autre et où le chrétien doit «saisir» les proies que Satan maintient sous sa griffe. Selon cette «vision du monde» (world view), la présentation et la démonstration de la foi passent par une «rencontre (affrontement) de puissance» (power encounter). Cette dernière est censée démontrer la présence de Dieu et conduire les hommes à la conversion. L'Église doit donc apprendre à guérir, à prophétiser, à exorciser (etc.) si elle veut se faire entendre.

Charles H. Kraft, professeur d'anthropologie à la School of World Mission and Institute of Church Growth of Fuller Theological Seminary, C. Peter Wagner, professeur dans le même établissement, et John Wimber, pasteur et aujourd'hui président du Vineyard Fellowship, association internationale d'églises, sont les artisans de ce courant empoisonné. Wimber fut invité à enseigner à Fuller un cours expérimental sur les signes et prodiges. Kraft et Wagner ont suivi ce cours et ont déclaré être «disciples de Wimber». Ajoutons Paul Yonggi Cho, anciennement pasteur des Assemblées de Dieu, et responsable de la plus grande Église du monde, et la liste des leaders du mouvement sera quasiment complète. Des hommes comme Reinhard Bonnke, directeur d'une mission en Afrique, et Paul Cain, prophète à Kansas City, font également partie de cette mouvance.

Ces hommes ne se réclament ni du pentecôtisme, ni de la «deuxième vague». Leurs enseignements et leurs pratiques les en rapprochent néanmoins. L'objectif principal est de restituer à l'Église le quintuple ministère d'Éphésiens 4:11: apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et docteurs. Par ce biais, ils souhaitent véhiculer le ministère de la Parole par des miracles spectaculaires.

En France, ces artisans de la troisième vague sont devenus célèbres et ont reçu des témoignages flatteurs de dénominations qui ne font pas partie du mouvement charismatique. D'éminents représentants de la Fédération Baptiste disent avoir éprouvé la validité de leurs ministères. Jules Thobois salue «la vigueur de la foi de John Wimber» et parle de «l'authenticité» de son ministère. Bien évidemment, les Églises de Réveil, celles du Plein Évangile, et les Églises Indépendantes à tendance charismatique sont de la partie.

Ce qui caractérise le Renouveau charismatique, c'est qu'il a certaines apparences de la Foi, mais est en réalité la négation de la Foi. Dès la première initiation, l'âme quitte le sentier étroit et raboteux de la Foi biblique pour basculer dans un autre univers, celui de l'intuition, celui du sentiment, celui de l'expérience intime, celui des effets d'ordre sensible. Les mots qui reviennent sans cesse dans le milieux charismatique sont: le senti, le ressenti, l'impression émotive, le vécu, l'expérience, surtout l'expérience du divin en soi. On est plein de religiosité, en pleine gnose illuminisme. Il ne s'agit pas de «savoir» pour croire, mais de «sentir» pour croire.

Quand on constate la puissance de séduction du Renouveau charismatique, on est en droit de se demander si nous ne sommes pas arrivés à la fin des siècles où sera le règne de la séduction diabolique le plus redoutable, le plus dangereux qui soit, car il provient de Satan même (2 Thessaloniciens 2:9). De fait si l'efficacité est une caractéristique essentielle du Renouveau charismatique, elle en est aussi l'un des meilleurs appâts. Quel Prêtre, quel militant, en effet, ne désirent l'efficacité dans leur apostolat? Quel disciple du Christ ne désire l'ardeur à prier, à lire l'Écriture, à se donner en Charité? Quel simple chrétien ne désire sentir l'amour de Dieu, sa présence ineffable, son action bienfaisante? Qui donc ne peut pas se laisser séduire par une certaine «grâce charismatique» capable de transformer, ainsi que nous l'avons dit, sur le plan physique, psychique, moral, religieux, capable de le gratifier de tout un ensemble de dons parmi lesquels celui de guérison n'est pas le moindre? Il n'est pas de doute que le Renouveau charismatique séduit, plus encore, il fascine!

En fait le Renouveau charismatique, c'est ainsi «une nouvelle forme de sorcellerie qui se réclame de l'Esprit Saint». Le péché du Renouveau charismatique est tout à l'opposé du péché des pharisiens au temps du Christ. Ceux-ci attribuaient au démons les œuvres manifestement divines du Messie. Par contre les adeptes du Renouveau charismatique attribuent au Saint Esprit les œuvres de Satan. Le Renouveau charismatique est, de fait, une véritable profanation de la Pentecôte réelle, un péché contre le Saint-Esprit.

En ce début du XXIe siècle, nous constatons que beaucoup de chrétiens ont soif de réveil. Ils désirent que quelque chose change. Leur désir de renouveau est légitime et très louable. Mais ce n'est pas une raison pour accepter aveuglément des «doctrines nouvelles» simplement parce que l'on nous promet guérison, délivrance, victoire et vie comblée. En fait, ce n'est pas d'un Réveil qu'ils ont de besoin, mais d'une Réforme de la foi dans le plus profond de leurs cœurs et d'un discernement sérieux dans leur vie. Le monde est séduit. Les chrétiens pourraient l'être aussi. Le même esprit qui agit dans le monde est aussi à l'œuvre dans l'Église et beaucoup se laissent séduire. Le slogan à la mode, «cela marche, donc c'est vrai», ne peut être le nôtre. Le fondement de notre foi et de notre marche chrétienne demeurera toujours: «Il est écrit».

_____________________________ Échange de bannières ______________________________
_____________________________ Échange de bannières ______________________________

Marque de commerce © 1999-2019 GoDieu.com - Tous droits réservés