Les instruments de musique et l'enregistrement dans l'église

"Les théologiens disent que l'orgue à tuyaux vient du diable !" Date : dans les années 1400, endroit : Angleterre. Est-ce que cela vous semble familier ?

Perspectives historiques

Plus gros instruments

Les orgues à tuyaux furent les merveilles mécaniques de l'âge mécanique et apparurent pour la première fois dans l'église chrétienne aux alentours des années 1300 ou 1400 de notre ère. Les instruments électroniques sont considérés comme les merveilles de cet âge technologique. Historiquement, les gens venaient à l'église; aujourd'hui c'est l'église qui doit aller vers les gens. L'acceptation et les pré-requis instrumentaux ont changé. Bien que le changement soit une attente, le rythme du changement continue à augmenter.

Les musiciens ont joué un rôle important dans le développement des premiers instruments. Les plus gros instruments se trouvaient seulement à l'église. Les meilleurs musiciens venaient de l'église et leur musique était dédiée à Dieu. La plupart de la musique des grands maîtres était signée "à la gloire de Dieu".

Plus petits instruments

La venue de plus petits instruments, fabriqués en série comme le piano, a permis à plus de musiciens de composer de la musique pour la maison et pour une vocation non-chrétienne. Les plus grands orgues posaient plusieurs problèmes. Un temps de pratique limité et une disponibilité restreinte limitaient le nombre d'organistes. Les orgues électroniques ont prévenu l'extinction des organistes. La vaste majorité des musiciens sont maintenant séculiers. Les meilleurs musiciens ne sont en général reliés à aucune église et cette dernière n'est plus le lieu de résidence des instruments les plus puissants. La nouvelle église tire avantage d'un large spectre de nouveaux instruments, et maintenant plusieurs musiciens dédient à nouveau leur musique "à la gloire de Dieu".

Le piano

L'entrée du piano dans l'église n'est pas clairement comprise. Sa disponibilité à la maison a fourni plusieurs musiciens compétents, chose qui était difficile à atteindre avec l'orgue. L'acceptation du piano a été le résultat d'une réforme continuelle. Sa popularité a grandi aux 16e et 17e siècles. Il est devenu l'instrument idéal pour un nombre croissant d'écoles du dimanche. Dans les églises évangéliques, le piano fut utilisé conjointement avec un instrument bizarre appelé l'orgue électronique (ou orgue synthétique). L'utilisation de cette combinaison piano et orgue a connu son apogée après la seconde guerre. L'orgue électronique a fait son temps.

Orgue et piano

Pendant que la combinaison orgue et piano était le fer de lance du son de la louange, leur acceptation était aussi une question monétaire. L'orgue synthétique (ou classique électronique) a considérablement réduit les coûts d'entretien et introduit de la flexibilité musicale. À mesure que de nouveaux instruments se sont ajoutés, nous voyons que les compagnies d'orgues électroniques traditionnels ont ajouté plusieurs options à leurs instruments comme par exemple le MIDI (Musical Instrument Digital Interface), participant ainsi à introduire les composantes les plus utiles des instruments les plus puissants d'aujourd'hui.

Nouveaux instruments

À part l'Armée du Salut, qui a élevé les instruments à cuivre à de nouveaux sommets d'adoration excitante, toutes les églises ont dû jongler avec le "si", le "comment" et le "quand" dans l'utilisation de nouveaux instruments. L'église des années 1990 est sur le point d'ajouter de nouveaux instruments. L'église s'adresse à une génération qui a grandi dans le monde de la guitare rock and roll. Ces nouvelles personnes de l'église recherchent une conversion en profondeur de leur forme de musique, pas un rejet de celle-ci. L'église, comme le reste du monde, doit apprendre comment utiliser ces puissantes nouvelles technologies. Pouvons-nous paraphraser ? "Jamais elles n'ont été aussi disponibles à autant de gens et avec si peu de personnes sachant comment les utiliser."

Pour nous préparer à accepter d'autres instruments, nous devons reconnaître que l'électronique offre une grande variété de sons. 200 ou 300 sonorités orchestrales réalistes peuvent être appréciées à partir d'un instrument. Elles peuvent être contrôlées facilement par l'utilisateur ou la console pour équilibrer la présentation et elles sont prêtes à être enregistrées. L'accompagnement par musique enregistrée est le secteur de la musique qui grandit le plus rapidement dans l'église actuellement.

Le rôle de l'électronique

Au cours des 40 dernières années, l'électronique a beaucoup contribué à l'église. Les systèmes de sonorisation ont rendu la parole venant de la scène plus intime et amicale. L'enregistrement, à la fois des cultes et des messages, ainsi que l'utilisation de musique enregistrée ont grandement amélioré nos cultes.

C'est la première génération, à l'intérieur de plus d'un siècle, dont les valeurs ne sont pas une conséquence de la Guerre Mondiale. À mesure que ces valeurs sont réévaluées, le désir d'adorer est de retour. Aujourd'hui, les jeunes adultes communiquent à travers la musique et les sports. Les deux ont un historique de mauvaise utilisation. C'est à nous de trouver des façons d'appliquer des principes chrétiens à ces domaines.

Les églises d'aujourd'hui ont commencé à se joindre à Martin Luther dans son effort à utiliser l'interprétation musicale individuelle et à utiliser de la musique que les gens aiment pour la louange et la gloire de Dieu.

La révolution digitale

Il y a 20 ans, les claviers ont révolutionné les spectacles dans les stades. Les guitares et les batteries ont suivi, en se joignant à la révolution digitale. Cette révolution digitale a fait le lien entre le système de sonorisation, les instruments, et les fonctions d'enregistrement. Le culte est enregistré et des enregistrements sont joués pendant le culte avec l'aide du technicien du son qui équilibre toute la présentation.

La venue de claviers digitaux (coût modique, sonorité riche) et de d'autres instruments électroniques, le système de sonorisation, la console et le ministère des cassettes ont changé le rôle des instruments d'interprétation dans l'église. Les statistiques de l'industrie indiquent que 70 % des pianos vendus sont électroniques. Ces instruments amènent quelques options uniques, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'accordage nécessaire, il ne sont pas sujets à l'humidité ou aux changements de température, on peut obtenir des sons différents du piano, ils peuvent être branchés directement à un système de sonorisation et un meilleur équilibre de tout le système est possible. Tous les instruments électroniques pour l'interprétation et les équipements d'enregistrement convergent vers ce nouveau rôle.

L'électronique a fait une autre contribution majeure. L'engagement de l'église va en s'accélérant dans une génération d'après-guerre où la plupart d'entre nous achetons notre musique toute préparée et où nous la composons rarement nous-mêmes. La tendance générale sur le plan de la participation musicale est sur une pente descendante, à l'exception de la guitare, qui est devenu davantage une auto-formation qu'un apprentissage officiel. Il y a maintenant un manque d'organistes et d'instrumentistes au sein de l'église. L'électronique peut améliorer le son, rendre la performance plus facile et enrichir le son. Plus de personnes peuvent maintenant être impliquées durant l'interprétation en public. En suivant cette tendance, nous verrons plus de technologies informatiques être utilisées à la fois pour l'interprétation et l'enregistrement. Les technologies informatiques vont permettre à plus de gens de mieux équilibrer la musique, une facette qui profitera à toutes les églises.

Dieu utilise toutes sortes d'instruments bizarres, par exemple Il utilise, à notre grand émerveillement, nos propres personnes. Lorsque nous nous engageons vis-à-vis de Lui et évaluons nos activités à travers Sa Parole, les nouvelles choses ne peuvent menacer celles pour qui "toutes choses sont devenues nouvelles".

Wm. Laurie Gillespie

Source : Wm. Laurie Gillespie