Croisade

Album : Musique et Chants Tziganes

La musique et les chants Tziganes ou Tsiganes de la Roumanie, l'Hongrie, et l'Italie.
Croisade - Musique et Chants Tziganes
Souvent sollicités pour le bon plaisir des SS, les Tsiganes, dont la tradition musicale est légendaire, ont recouru à la musique comme remède moral face à leurs conditions de vie, dans les ghettos et les camps, avant leur extermination. Les Roms, dans leur ensemble, ont caché à leur descendance leurs souffrances et le génocide dont les leurs furent victimes. Ils ont cherché à oublier ce cauchemar. Beaucoup étaient illettrés. Ces différents facteurs expliquent la rareté des créations retrouvées. Quelques chants, dans une création sans doute beaucoup plus abondante en camp mais hélas disparue avec ses auteurs, sont parvenus jusqu'à nous.

Au temps de Bizet, les Tziganes étaient des "cow-boys" euro-péens — dans le sens allégorique du mot.

On peut assister de nos jours entre autres à des concerts contemporains de musique et chants Tziganes hongrois avec Zsuszanna Varkonyi ; de musique et chants Tsiganes italiens avec Guappecarto ; de musique et chants Tsiganes d'Istanbul aux accents tantôt balkaniques, tantôt hispaniques avec Kéthané, originaire de Budapest ; ou encore la musique et chants Tsiganes avec Balkansambl. Il y a aussi des ensembles Tsiganes comme celui de Kumpanya Istanbul ; la musique et chants Tsiganes d'Istanbul avec Sulukule Ensemble ; ainsi que l'ensemble Tsigane de Thrace avec Hasan Yarimdünya.



Source : Croisade, Ref. 1950 d Jésus, source de vie