0 Shares

1529, le siège de Vienne

Le siège de Vienne de 1529 (à distinguer de la bataille de Vienne en 1683), représentait l’avance la plus à l’ouest de l’Empire ottoman, et de tous les affrontements entre les armées de la Chrétienté et celles de l’Islam.

Il peut être signalé comme celui qui finalement bloqua les forces turques (encore qu’elles conquirent ensuite les parties de la Hongrie tenues par l’Autriche).

Le siège de Vienne : Le duc Frédéric II le Sage Comte Palatin du Rhin, commandant de Vienne nomme un mercenaire allemand de 70 ans du nom de Nicolas, Comte de Salm Neubourg pour défendre la ville. Refusant de se rendre, il réussit à déjouer la ruse, par des mesures ingénieuses contre les tunnels de sape, de l’armée turque.

0 Shares