Bible en Français Courant (1997) La Bible en français courant
© Société biblique française, 1997

Introduction de la Bible selon la Bible en français courant

Livre d'Ésaïe

En hébreu le nom d'Ésaïe signifie le Seigneur sauve. À lui seul ce nom résume le contenu du livre auquel il sert de titre. Mais le salut que Dieu apporte n'est pas celui que les hommes désirent. C'est pourquoi le message de ce livre est toujours surprenant.

Ses 66 chapitres s'articulent en trois grandes parties qui correspondent à trois périodes différentes de l'histoire du peuple de Dieu.

La PREMIÈRE PARTIE (chap. 1-39) se réfère aux hommes et aux événements des années 740 à 700 environ avant J.-C. Ésaïe devient porte-parole de Dieu à Jérusalem en une période de dangereuse tension internationale: l'Égypte, grande puissance du sud, est en pleine décadence, tandis qu'au nord la puissance assyrienne devient chaque jour plus menaçante.

Points de repère à connaître

vers 734, alors que Ahaz règne à Jérusalem, les royaumes de Syrie et d'Éfraïm (Israël du Nord) se liguent contre Juda pour le forcer à se joindre à eux contre la menace assyrienne: c'est la guerre syro-éfraïmite.
722-721: fin du royaume du Nord, dont la capitale Samarie est prise par les Assyriens et la population déportée.
701: sous le règne d'Ézékias les Assyriens assiègent Jérusalem et démembrent le royaume de Juda.

Durant cette période Ésaïe apparaît comme le champion intransigeant de Dieu, dont le message agit toujours à contre-courant: il présente la menace assyrienne comme l'intervention de Dieu lui-même contre son peuple infidèle. Il proteste contre les combinaisons politiques échafaudées par les dirigeants de Jérusalem, contre les constantes violations du droit et de la justice sociale, contre les pratiques religieuses derrière lesquelles s'abritent les exploiteurs des pauvres, contre les manifestations du désir de grandeur, etc. Mais quand le danger est là, le message du prophète vient se dresser contre la panique et le découragement.

Dans toutes les circonstances Ésaïe appelle à croire, c'est-à-dire à garder confiance dans les promesses de Dieu et dans les règles de vie qu'il a données à son peuple. Ésaïe y insiste: la foi doit toujours se traduire par des actes, aussi bien dans le domaine social et politique que dans celui des relations personnelles.

Cette première partie est formée de plusieurs collections de messages, groupés plus selon les thèmes que selon l'ordre chronologique:

chap. 1; 2-12; 28-33: messages concernant les royaumes de Juda et d'Israël-Éfraïm;
chap. 13-23: messages concernant surtout les peuples étrangers, Babylone, Philistie, Moab etc.;
chap. 24-27; 34-35: le grand bouleversement final;
chap. 36-39: récits (communs pour la plupart au livre des Rois) se rapportant au règne d'Ézékias.

La DEUXIÈME PARTIE (chap. 40-55) est appelée parfois LE LIVRE DE LA CONSOLATION D'ISRAËL.

Elle a en vue une situation différente: les Babyloniens, qui ont remplacé les Assyriens comme puissance dominant toute la région, ont pris Jérusalem en 587 avant J.-C. et déporté sa population.

Les déportés s'interrogent: se pourrait-il que la ruine de la ville sainte ait été une victoire des dieux babyloniens sur le Dieu d'Israël? Loin du pays que le Seigneur leur avait donné, privés du temple où ils rencontraient Dieu, les exilés sont au fond du désespoir et persuadés que Dieu les a abandonnés, volontairement ou par impuissance.

C'est pour ces gens découragés que le prophète parle. Dieu va utiliser le roi perse Cyrus pour délivrer son peuple. Une nouvelle libération, rappelant la sortie d'Égypte, va permettre à ce peuple de revenir dans la Terre Promise. Puisque Dieu est le créateur du monde, il a le pouvoir d'annoncer de tels événements et de les réaliser. Les dieux des vainqueurs ne sont que des illusions.

Insérés dans ces messages d'espoir, quatre poèmes présentent un mystérieux personnage, le «serviteur du Seigneur» (42.1-4; 49.1-6; 50.4-9; 52.13-53.12), dans lequel le Nouveau Testament verra comme un portrait anticipé de Jésus (voir par exemple Act 8.30-35).

La TROISIÈME PARTIE (chap. 56-66) se réfère à la période qui a suivi le retour d'exil. En 538 avant J.-C. en effet, le roi perse Cyrus signe un décret autorisant les déportés à rentrer chez eux et à rebâtir le temple. A leur arrivée les exilés qui ont choisi le chemin du retour ne retrouvent qu'une vie misérable et difficile: une ville en ruine, un pays accaparé par ceux qui sont restés, un peuple de fidèles réduit à presque rien, une situation matérielle précaire, une injustice sociale renaissante, un retour en force des pratiques idolâtriques, etc.

Mais le prophète se présente comme envoyé par l'Esprit du Seigneur «pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres et prendre soin des désespérés» (chap. 61). Plus tard Jésus reconnaîtra dans cette mission du prophète le programme qu'il est venu remplir lui-même (Luc 4.16-21).

 PREMIÈRE PARTIE (Chapitres 1 à 39)

Un peuple qui ne comprend rien

1:1
Révélation concernant le royaume de Juda et la ville de Jérusalem. Ésaïe, fils d'Amots, la reçut du Seigneur à l'époque des rois Ozias, Yotam, Ahaz et Ézékias de Juda (1) .

1:2
Ciel, écoute, terre, prête attention, c'est le Seigneur qui parle: «J'ai élevé des enfants pour en faire des adultes, mais ils se sont révoltés contre moi.

1:3
Un boeuf connaît son propriétaire, et un âne le maître qui lui donne à manger. Mais Israël ne veut rien savoir, mon peuple ne comprend rien.»

Plus rien d'intact au pays de Juda

1:4
Quel malheur, nation coupable, peuple chargé de crimes, race de malfaiteurs, enfants vicieux que vous êtes! Vous avez abandonné le Seigneur, vous avez dédaigné l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël (2) , vous lui avez tourné le dos.

1:5
Où voulez-vous qu'il vous frappe encore, vous qui persistez dans la révolte? La tête est couverte de blessures, le coeur tout entier est malade.

1:6
Des pieds à la tête plus rien n'est intact. Tout n'est que blessures, traces de coups et plaies ouvertes, que personne n'a nettoyées, ni pansées, ni soignées à l'huile.

1:7
Votre pays est comme un désert sinistre, vos villes sont incendiées. Sous vos yeux, des étrangers dévorent les produits de votre sol; il n'en reste plus rien, comme si Dieu avait infligé ce bouleversement à des étrangers (3) .

1:8
Seule Sion (4) subsiste comme une hutte dans une vigne, comme une cabane dans un champ de concombres, comme une ville assiégée.

1:9
Si le Seigneur de l'univers ne nous avait pas laissé quelques rescapés, nous serions comme la ville de Sodome, dans le même état que Gomorrhe (5) .

Un culte qui fait horreur à Dieu

1:10
Vous, dirigeants corrompus, dignes de Sodome, écoutez bien ce que dit le Seigneur. Et vous, peuple perverti, digne de Gomorrhe (6) , soyez attentifs aux instructions de notre Dieu:

1:11
«Je n'ai rien à faire de vos nombreux sacrifices, déclare le Seigneur. J'en ai assez des béliers consumés par le feu et de la graisse des veaux. Je n'éprouve aucun plaisir au sang des taureaux, des agneaux et des boucs (7) .

1:12
Vous venez vous présenter devant moi, mais vous ai-je demandé de piétiner les cours de mon temple?

1:13
Cessez de m'apporter des offrandes, c'est inutile; cessez de m'offrir la fumée des sacrifices, j'en ai horreur; cessez vos célébrations de nouvelles lunes, de sabbats ou de fêtes solennelles, je n'admets pas un culte mêlé au crime,

1:14
je déteste vos fêtes de nouvelle lune, vos cérémonies sont un fardeau pour moi, je suis fatigué de les supporter (8) .

1:15
Quand vous étendez les mains pour prier, je me bouche les yeux pour ne pas voir. Vous avez beau faire prière sur prière, je refuse d'écouter, car vos mains sont couvertes de sang.

1:16
Nettoyez-vous, purifiez-vous, écartez de ma vue vos mauvaises actions, cessez de mal faire.

1:17
Apprenez à bien faire, préoccupez-vous du droit des gens, tirez d'affaire l'opprimé (9) , rendez justice à l'orphelin, défendez la cause de la veuve.»

Si vous restez rebelles...

1:18
«Venez donc, dit le Seigneur, nous allons nous expliquer. Si vos crimes ont la teinte du sang, peuvent-ils devenir blancs comme neige? S'ils sont rouge vermillon, peuvent-ils prendre la blancheur de la laine (10) ?

1:19
Si vous êtes bien disposés, si vous m'écoutez, vous pourriez vous nourrir des bons produits du pays.

1:20
Mais si vous refusez, si vous êtes rebelles, vous serez la proie de l'épée.» Voilà ce que déclare le Seigneur.

La purification de Jérusalem

1:21
Comment la cité fidèle a-t-elle pu dégénérer en prostituée (11) ? Le droit y était respecté, la justice y était chez elle; mais à présent, les assassins y sont les maîtres.

1:22
Jérusalem, tu fais penser à un argent dégénéré, à un grand vin coupé d'eau.

1:23
Tes princes sont des agitateurs, ils sont complices des filous, tous amateurs de cadeaux, coureurs de pots-de-vin, violant les droits de l'orphelin, sourds à la plainte de la veuve.

1:24
C'est pourquoi le Maître suprême, le Seigneur de l'univers, le Dieu fort d'Israël, affirme: «Ah, je vais prendre ma revanche sur mes adversaires! Je tirerai vengeance de mes ennemis!

1:25
Jérusalem, tu vas avoir affaire à moi: je vais te purifier au feu, fondre tes scories comme avec de la soude, et supprimer tous tes déchets.

1:26
Je rendrai tes juges comme ceux d'autrefois, et tes conseillers comme ceux de l'ancien temps. Alors on pourra te nommer "Ville de la justice" et "Cité fidèle".»

1:27
La délivrance viendra pour Sion quand elle respectera le droit, et pour ses habitants repentis quand ils pratiqueront la loyauté.

1:28
Mais ce sera la catastrophe pour les rebelles et les coupables, ce sera la fin pour ceux qui abandonnent le Seigneur.

1:29
Oui, vous serez humiliés d'avoir pratiqué vos rites sous ces arbres sacrés qui vous tiennent tant à coeur; vous serez déçus d'avoir choisi ces jardins pour vos pratiques païennes (12) .

1:30
Vous serez comme ces arbres quand ils perdent leurs feuilles, ou comme ces jardins quand ils sont privés d'eau.

1:31
L'homme fort sera l'amadou, et ce qu'il fait ... une étincelle: tous deux brûleront ensemble, sans personne pour éteindre.

 La purification de Jérusalem (Suite)

2:1
Message qu'Ésaïe, fils d'Amots, reçut du Seigneur concernant le royaume de Juda et la ville de Jérusalem (13) .

Tous les peuples à Jérusalem (V. 2-4: voir Michée 4.1-3)

2:2
Un jour viendra — et ce sera définitif — où la montagne du temple se dressera au-dessus des collines, plus haut que les autres montagnes (14) . Alors toutes les nations afflueront vers elle.

2:3
Beaucoup de peuples s'y rendront; ils diront: «En route! Montons à la montagne du Seigneur, à la maison du Dieu de Jacob. Il nous enseignera ce qu'il attend de nous, et nous suivrons le chemin qu'il nous trace.» En effet, c'est de Sion que vient l'enseignement du Seigneur, c'est de Jérusalem que nous parvient sa parole.

2:4
Il rendra son jugement entre les nations, il sera un arbitre pour tous les peuples. De leurs épées, ils forgeront des pioches, et de leurs lances, ils feront des faucilles (15) . Il n'y aura plus d'agression d'une nation contre une autre, on ne s'exercera plus à la guerre.

2:5
Vous, les descendants de Jacob, en route! Marchons ensemble dans la lumière du Seigneur.

Le jour du Seigneur, jour du jugement

2:6
Seigneur, tu ne veux plus de ton peuple, les descendants de Jacob. Car les devins orientaux pullulent chez lui; il y a autant d'astrologues que chez les Philistins. Ton peuple fait des affaires (16) avec les païens.

2:7
Son pays est plein d'or, d'argent et d'innombrables trésors. Il regorge de chevaux et de chars de combat.

2:8
Il est aussi plein de faux dieux, et tout le monde s'incline devant des idoles, des objets fabriqués, façonnés par des mains humaines.

2:9
C'est pourquoi tous les humains devront s'incliner et mordre la poussière. Et toi, Seigneur, ne les relève surtout pas (17) !

2:10
Cachez-vous sous les rochers, rentrez sous terre, pour fuir la terreur qu'inspire le Seigneur, pour vous mettre à l'abri devant sa suprême grandeur (18) .

2:11
L'homme au regard hautain devra baisser les yeux, l'insolent devra s'incliner. Ce jour-là, le Seigneur seul sera reconnu grand.

2:12
Le Seigneur de l'univers se réserve un jour pour prononcer son jugement contre tout ce qui prétend être grand ou supérieur, afin de le rabaisser:

2:13
contre tous les cèdres du Liban à la taille si haute, et les chênes du Bachan,

2:14
contre toutes les hautes montagnes et les collines dominantes,

2:15
contre toutes les tours hautaines et les murailles inaccessibles,

2:16
contre tous les grands navires et les bateaux de luxe.

2:17
L'homme hautain devra s'incliner et l'insolent mordre la poussière. Ce jour-là, le Seigneur seul sera reconnu grand.

2:18
Tous les faux dieux disparaîtront.

2:19
Qu'on entre dans les cavernes, dans les trous de la terre, pour fuir la terreur qu'inspire le Seigneur, pour se mettre à l'abri devant sa suprême grandeur, quand il intervient et frappe la terre d'épouvante!

2:20
Ce jour-là, on jettera aux rats et aux chauves-souris les faux dieux d'argent et d'or, qu'on a fabriqués pour s'incliner devant eux.

2:21
On entrera dans les creux et les fentes des rochers pour fuir la terreur qu'inspire le Seigneur, pour se mettre à l'abri devant sa suprême grandeur, quand il interviendra en frappant la terre d'épouvante.

2:22
Cessez de compter sur l'homme, sa vie ne tient qu'à un souffle. Quelle valeur lui reconnaître?

 Anarchie au royaume de Juda

3:1
Le Maître suprême, le Seigneur de l'univers, va priver Jérusalem et le royaume de Juda de toute ressource en pain et en eau; il va les priver de tout ce qui leur sert d'appui:

3:2
troupes d'élite et simples soldats, juges, prophètes, devins et membres du conseil des anciens,

3:3
officiers et dignitaires, conseillers, techniciens (19) et experts en sorcellerie.

3:4
«Comme chefs, dit le Seigneur, je leur donnerai des gamins, qui les gouverneront au gré de leurs caprices.»

3:5
Ce sera la foire d'empoigne: c'est à qui l'emportera sur l'autre, les jeunes brutalisant les vieux, et les vauriens les gens de bien.

3:6
Un homme empoignera son frère, un membre de son propre clan: «Tu as un manteau à te mettre (20) dira-t-il, tu es donc notre chef, prends le commandement de ces ruines.»

3:7
Mais ce jour-là, l'autre répondra: «Je ne peux rien faire pour vous; il n'y a chez moi ni pain ni manteau. Vous ne ferez pas de moi un chef.»

3:8
Jérusalem a trébuché, Juda est à terre. En paroles et en actes ils s'opposent au Seigneur, ils le bravent en face.

3:9
Leur partialité les accuse. Comme les gens de Sodome (21) ils commettent leurs crimes au grand jour, sans même les cacher. Hélas pour eux, ils préparent leur propre malheur!

3:10
Vous pouvez le dire: pour les fidèles tout ira bien; ce qu'ils ont fait leur profitera.

3:11
Mais quel triste sort pour les méchants! Tout ira mal pour eux; on les traitera selon ce qu'ils ont fait.

3:12
Mon peuple, dit le Seigneur, ceux qui dominent sur toi sont des rapaces; ce sont des gens avides qui exercent le pouvoir (22) . Mon peuple, ceux qui te dirigent ne font que t'égarer, ils te conduisent dans la mauvaise direction.

Le procès des dirigeants

3:13
Le Seigneur est prêt pour un procès, il est en place pour juger son peuple (23) .

3:14
Il fait passer en justice les conseillers et les chefs de son peuple: «C'est vous qui avez ravagé la vigne (24) ; vous avez rempli vos maisons de ce que vous avez pris aux pauvres.

3:15
De quel droit écrasez-vous mon peuple et faites-vous violence aux pauvres, demande le Seigneur, le Dieu de l'univers?»

Les belles dames de Jérusalem

3:16
«Les dames de Jérusalem sont bien fières, dit le Seigneur; elles marchent le cou tendu, le regard provocant; elles vont à petits pas en faisant résonner les anneaux de leurs chevilles.»

3:17
C'est pourquoi le Seigneur va leur tondre le crâne et dénuder leur front (25) .

3:18
Ce jour-là, le Seigneur les privera de tout ce qui leur sert de parure: les anneaux aux chevilles, les serre-tête (26) et les bijoux en forme de croissant;

3:19
les boucles d'oreille, les bracelets et les voilettes;

3:20
les turbans, les chaînettes, les ceintures tressées, les gris-gris et les porte-bonheur;

3:21
les bagues et les anneaux pour le nez;

3:22
les vêtements de fête, les capes, les foulards et les sacoches;

3:23
les manteaux, les chemises fines, les écharpes et les châles.

3:24
L'odeur de pourriture remplacera les parfums, et une simple corde tiendra lieu de ceinture. Au lieu de coiffures savantes, une tête tondue; au lieu d'habits de luxe, l'étoffe de deuil autour de la taille. Oui, pour remplacer la beauté, l'humiliation (27) .

Les veuves de Jérusalem

3:25
Jérusalem, tes hommes succomberont à la guerre, tes soldats mourront au combat.

3:26
Alors toute la ville poussera des plaintes et des lamentations, telle une femme qui a tout perdu et reste assise à terre.

 Les veuves de Jérusalem (Suite)

4:1
En ce jour-là, sept femmes agripperont le même homme en lui disant: «Nous ne serons à ta charge ni pour la nourriture ni pour l'habillement. Enlève seulement notre déshonneur, en nous permettant de porter ton nom!»

Les survivants de Jérusalem

4:2
Un jour, ce que le Seigneur fera germer dans le pays sera la fierté et la gloire des survivants d'Israël; ce que le pays produira fera leur grandeur et leur prestige.

4:3
Alors ceux qui seront restés à Jérusalem, ceux qui auront survécu dans Sion recevront le titre de "consacrés au Seigneur"; ce sont, à Jérusalem, tous ceux que le Seigneur a inscrits dans son livre comme vivants.

4:4
Le Seigneur fera souffler un vent de justice et de purification. Quand il aura ainsi nettoyé les dames de Jérusalem de leur souillure, quand il aura lavé Sion du sang qu'elle a répandu chez elle,

4:5
alors, partout sur le mont Sion et sur les assemblées qui s'y tiendront, il fera paraître un nuage de fumée pendant le jour et l'éclat d'une flamme pendant la nuit. Au-dessus de tout, la glorieuse présence du Seigneur sera une protection (28) ;

4:6
elle sera un toit de feuillage pour donner de l'ombre pendant la chaleur du jour, et fournir un abri, un refuge, contre l'orage et la pluie.

 La vigne du Seigneur

5:1
Laissez-moi chanter quelques couplets au nom de mon ami; c'est la chanson de mon ami et de sa vigne. Mon ami avait une vigne sur un coteau fertile.

5:2
Il en avait travaillé la terre, enlevé les pierres; il y avait mis un plant de choix, bâti une tour de guet et creusé un pressoir (29) . Il espérait que sa vigne produirait de beaux raisins, mais elle n'a rien donné de bon.

5:3
«Eh bien, dit mon ami, vous qui habitez Jérusalem, vous les gens de Juda, c'est à vous de juger entre ma vigne et moi.

5:4
Que faire de plus pour elle, que je n'aie déjà fait? J'espérais d'elle de beaux raisins, elle n'a rien donné de bon. Pourquoi?

5:5
Maintenant, je veux vous dire ce que je vais faire à ma vigne: J'arracherai la haie qui l'entoure, et les troupeaux y brouteront. J'abattrai son mur de clôture, et les passants la piétineront.

5:6
Je ferai d'elle un terrain vague: personne pour la tailler, personne pour l'entretenir; épines et ronces y pousseront, et j'interdirai aux nuages de laisser tomber la pluie sur elle.»

5:7
La vigne du Seigneur de l'univers, c'est la nation d'Israël. La plantation qui lui plaisait tant, c'est le peuple de Juda. Le Seigneur espérait d'eux qu'ils respecteraient le droit, mais c'est partout injustice et passe-droit; il escomptait la loyauté, mais c'est partout cris de détresse et déloyauté (30) .

Ceux qui provoquent la colère du Seigneur (V. 8-24: voir 10.1-4)

5:8
Quel malheur de voir ces gens qui ajoutent une maison à une autre et annexent champ après champ! A la fin, ils ont pris toute la place, il n'y a plus qu'eux dans le pays.

5:9
J'ai entendu le Seigneur de l'univers faire ce serment: «Je le jure, toutes ces maisons seront dévastées, ces grandes et belles demeures resteront vides d'habitants.

5:10
Trois hectares de vigne ne produiront pas cinquante litres de vin; et qui sème cent kilos de blé n'en récoltera que dix.»

5:11
Quel malheur de voir ceux qui, dès le matin, se ruent sur les boissons fortes, et tard le soir encore s'échauffent avec du vin!

5:12
Ils s'enivrent au son des harpes et des lyres, des tambourins et des flûtes. Mais ils ne remarquent pas que le Seigneur agit, ils ne regardent pas ce qu'il fait.

5:13
C'est pourquoi le Seigneur déclare: «Mon peuple sera déporté, car il n'a rien compris. Ses élites mourront de faim, ses masses populaires dépériront de soif.»

5:14
La Mort a ouvert tout grand sa gueule, elle l'agrandit démesurément. Nobles et petit peuple de Jérusalem y tomberont en pleine fête.

5:15
C'est pourquoi tous les hommes devront s'incliner et mordre la poussière. L'homme au regard hautain devra baisser les yeux.

5:16
Le Seigneur de l'univers montrera sa grandeur en instaurant le droit; l'unique vrai Dieu montrera qu'il est Dieu en établissant son ordre.

5:17
Dans les ruines de la ville, les moutons paîtront comme dans leur pâturage, et les chevreaux (31) qu'on engraisse y chercheront leur nourriture.

5:18
Quel malheur de voir ces gens attelés au crime par les cordes du mensonge! Comme on traîne un chariot, ils traînent derrière eux les suites de leur faute.

5:19
Ils disent en effet: «Vite, vite que se réalise ce que le Seigneur doit faire, nous voudrions voir ça! Que le plan du Dieu d'Israël, le vrai, l'unique, arrive à échéance, nous aimerions le connaître!»

5:20
Quel malheur de voir ces gens qui déclarent bien ce qui est mal, et mal ce qui est bien! Ils prétendent clair ce qui est sombre, et sombre ce qui est clair. De ce qui est doux ils font quelque chose d'amer, et de ce qui est amer quelque chose de doux.

5:21
Quel malheur de voir ces gens qui se prennent pour des sages et qui se croient intelligents!

5:22
Quel malheur de voir ces gens qui sont des champions pour boire, des virtuoses pour préparer des boissons corsées!

5:23
Ils acquittent le coupable en échange d'un cadeau, et ne veulent rien savoir du bon droit de l'innocent.

5:24
C'est pourquoi ils auront le sort de la paille qu'on brûle sur pied, ou de l'herbe sèche qui se consume dans les flammes. Ils pourriront par la racine, leur tige tombera en poussière, car ils ont méprisé l'enseignement du Seigneur de l'univers, ils ont dédaigné la parole de l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël.

Le poing menaçant du Seigneur (V. 25: voir 9.7-20)

5:25
C'est pourquoi le Seigneur fit éclater son indignation contre son peuple. Il l'a menacé du poing et l'a frappé. Les montagnes en ont tremblé; les cadavres des victimes restent sur place dans les rues comme des ordures. Mais la colère du Seigneur ne cesse pas pour autant, et son poing reste menaçant (32) .

5:26
Le Seigneur dresse un signal pour des nations lointaines; il siffle pour faire venir cette troupe depuis le bout du monde. La voilà qui se hâte et arrive au plus vite (33) .

5:27
Il n'y a personne chez elle qui se sente fatigué, personne qui traîne les pieds, personne qui somnole, personne qui s'endorme; aucun ceinturon n'est débouclé, aucun lacet desserré.

5:28
Ses flèches sont aiguisées, ses arcs prêts à tirer. Les sabots de ses chevaux sont durs comme un silex, et les roues de ses chars font penser à un tourbillon.

5:29
On croit entendre le rugissement d'une lionne, le cri rauque d'un fauve, qui gronde, saisit sa proie et la met en lieu sûr, sans que personne ose la lui arracher.

5:30
Un de ces jours cependant, c'est contre cette nation que le tonnerre grondera, comme la mer en colère. On regardera le pays, mais on n'y verra qu'une obscurité oppressante; d'épais nuages obscurciront la lumière du jour.

 Ésaïe se met au service du Seigneur

6:1
C'était l'année où mourut le roi Ozias (34) . Dans une vision, j'aperçus le Seigneur assis sur un trône très élevé. Les pans de son manteau remplissaient le temple.

6:2
Des anges flamboyants (35) se tenaient au-dessus de lui. Ils avaient chacun six ailes: deux leur servaient à se cacher le visage, deux à se voiler le corps et deux à voler.

6:3
Ils criaient l'un à l'autre: «Saint, saint, saint, le Seigneur de l'univers! La terre entière est remplie de sa glorieuse présence (36)

6:4
Leur voix faisait trembler les portes sur leurs pivots, et le temple se remplit de fumée (37) .

6:5
Je dis alors: «Hélas, me voilà condamné au silence (38) car mes lèvres sont indignes de Dieu, et j'appartiens à un peuple aux lèvres tout aussi indignes de lui. Or j'ai vu, de mes yeux, le Roi, le Seigneur de l'univers!»

6:6
Mais l'un des anges flamboyants vola vers moi. Avec des pincettes il tenait une braise qu'il avait prise sur l'autel.

6:7
Il en toucha ma bouche et me dit: «Ceci a touché tes lèvres, ton indignité est supprimée, ton péché est effacé.»

6:8
J'entendis alors le Seigneur demander: «Qui vais-je envoyer? Qui sera notre porte-parole?» — «Moi, répondis-je, tu peux m'envoyer.»

6:9
Il reprit: «Va dire à ce peuple: "Vous aurez beau écouter, vous n'entendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas."

6:10
Rends-les donc insensibles, durs d'oreille et aveugles; empêche leurs yeux de voir, leurs oreilles d'entendre et leur intelligence de comprendre, sinon ils reviendraient à moi et ils seraient guéris (39)

6:11
Je demandai alors: «Jusqu'à quand, Seigneur?» Il me répondit: «Jusqu'à ce que les villes soient dévastées et dépeuplées, les maisons vidées de leurs occupants et la campagne réduite en désert.

6:12
«Oui, le Seigneur éloignera la population du pays. Beaucoup de terres y resteront en friche.

6:13
Si même le dixième échappe encore au désastre, à son tour il aura le sort des rejetons qui poussent de la souche d'un chêne ou d'un térébinthe abattu: on les livre au feu (40) . Mais cette souche est le gage divin d'un nouveau commencement.»

 Un message pour le roi Ahaz

7:1
C'était l'époque où Ahaz, fils de Yotam et petit-fils d'Ozias, était roi de Juda. Le roi Ressin de Syrie vint avec Péca, fils de Remalia et roi d'Israël, pour attaquer Jérusalem. Mais leur tentative allait échouer (41) .

7:2
On informa Ahaz, le descendant de David, et sa cour que les Syriens avaient établi leur camp sur le territoire d'Éfraïm (42) . Le roi et son peuple furent secoués par cette nouvelle comme les arbres de la forêt par le vent.

7:3
Le Seigneur dit alors à Ésaïe: «Prends avec toi ton fils Chéar-Yachoub et va voir Ahaz; il est à l'extrémité du canal du réservoir supérieur, sur le chemin qui mène au champ des Blanchisseurs (43) .

7:4
Tu lui diras: "Attention! Garde ton calme, n'aie pas peur et ne te laisse pas intimider par la brûlante colère de Ressin le Syrien et du fils de Remalia. Ce ne sont que deux bouts de tisons fumants.

7:5
Je sais que les Syriens, ainsi que Péca et les troupes d'Éfraïm, ont des projets agressifs contre toi. Ils ont dit:

7:6
«"En avant contre le royaume de Juda! Faisons-lui peur, forçons-le à se joindre à nous, et imposons-lui comme roi le fils de Tabéel (44) .»"

7:7
Mais voici ce que le Seigneur Dieu déclare: «"Cela n'a aucune chance d'arriver.

7:8-9
Car Damas est la capitale de la Syrie, et Ressin n'est chef qu'à Damas; D'ici soixante-cinq ans il n'y aura plus de peuple d'Éfraïm.»" Car Samarie est la capitale d'Éfraïm, et Péca n'est chef qu'à Samarie. Vous ne pourrez tenir bon qu'en vous tenant au Seigneur."»

Emmanuel

7:10
Le Seigneur ajouta cet autre message pour Ahaz:

7:11
«Demande au Seigneur ton Dieu un signe de son appui. Qu'il te le donne au fond du monde des morts ou là haut dans le ciel.»

7:12
Mais Ahaz répondit: «Non, je ne demanderai rien; je ne veux pas mettre le Seigneur à l'épreuve.»

7:13
Alors Ésaïe lui dit: «Écoutez-moi, toi et ta famille, les descendants de David. On dirait que cela ne vous suffit pas d'épuiser la patience des hommes, et qu'il vous faut aussi épuiser la patience de mon Dieu.

7:14
Eh bien, le Seigneur vous donne lui-même un signe: la jeune femme va être enceinte et mettre au monde un fils. Elle le nommera Emmanuel, "Dieu avec nous (45) ".

7:15
L'enfant sera nourri de crème et de miel, jusqu'à ce qu'il soit capable de refuser ce qui est mauvais et de choisir ce qui est bon.

7:16
Avant même que le petit garçon soit en âge de faire cette différence, le territoire dont les deux rois te font si peur sera abandonné par ses habitants.

7:17
Mais pour toi, pour ton peuple et pour ta dynastie, le Seigneur va faire venir un temps qu'on n'avait plus connu depuis le jour où le royaume d'Israël s'est séparé du royaume de Juda. — C'est une allusion à l'intervention du roi d'Assyrie. —»

Une invasion... et ses conséquences

7:18
Un de ces jours, le Seigneur, d'un coup de sifflet, fera venir les mouches qui se trouvent là-bas, dans le delta du Nil, ainsi que les abeilles qui sont en Assyrie.

7:19
Toutes, elles viendront se poser dans les ravins abrupts et les fentes des rochers, dans tous les fourrés et à tous les points d'eau (46) .

7:20
Un de ces jours, le Seigneur louera un rasoir de l'autre côté de l'Euphrate — allusion au roi d'Assyrie —, il marquera votre déshonneur en vous rasant la tête et tous les poils du corps, sans oublier la barbe (47) .

7:21
En ce temps-là aussi, chacun élèvera une vache et deux chèvres,

7:22
qui produiront tant de lait qu'on pourra manger de la crème. Tous ceux qui seront restés au pays se nourriront de crème et de miel.

7:23
En ce temps-là encore, un champ de mille pieds de vigne, valant mille pièces d'argent, sera abandonné aux épines et aux ronces.

7:24
On viendra y chasser avec un arc et des flèches. Oui, le pays tout entier ne sera plus qu'épines et ronces.

7:25
Quant aux coteaux qu'on cultivait à la houe, on n'osera plus s'y rendre, par crainte des épines et des ronces (48) . On y laissera paître les boeufs et passer les moutons.

 Vite au butin, fonce au pillage!

8:1
Pour obéir à un ordre du Seigneur, je pris une tablette à écrire de grandes dimensions, et j'y gravai en lettres usuelles "A celui qui s'appelle Vite-au-butin-Fonce-au-pillage".

8:2
Je montrai alors la tablette à deux témoins dignes de foi, Ouria, le prêtre, et Zacharie, fils de Yebérékia.

8:3
Puis je passai la nuit avec la prophétesse, ma femme. Elle devint enceinte et mit au monde un fils. Alors le Seigneur me donna cet ordre: «Donne-lui comme nom "Vite-au-butin-Fonce-au-pillage".

8:4
Car avant même que l'enfant sache dire "Papa" ou "Maman", on aura apporté au roi d'Assyrie les richesses de Damas et le butin pris à Samarie.»

L'invasion assyrienne

8:5
Le Seigneur me dit encore:

8:6
«Ce peuple dédaigne les eaux du canal de Siloé, qui coulent tout doucement; et il perd courage face aux deux rois Ressin et Péca (49) .

8:7
C'est pourquoi je vais faire monter jusqu'à lui les flots abondants et violents de l'Euphrate — le roi d'Assyrie et le poids de sa puissance —. L'Euphrate sortira de son lit, submergera ses rives,

8:8
se répandra en inondation, débordera sur Juda et lui montera jusqu'au cou. Il étendra au loin ses rives sur toute la largeur de ton pays, Emmanuel (50)

Les vains projets des peuples

8:9
Peuples, vous avez beau faire alliance (51) , c'est la terreur qui vous attend. Soyez attentifs, vous les pays lointains: Vous pouvez bien vous armer, la terreur vous attend. Oui, vous pouvez bien vous armer, la terreur vous attend.

8:10
Faites donc des projets, ils tomberont en miettes. Palabrez tant que vous voudrez, vos plans ne verront pas le jour, car il y a Emmanuel, "Dieu avec nous (52) ".

Un rocher contre lequel on bute

8:11
Le Seigneur me saisit et m'avertit de ne pas imiter le comportement de ce peuple. Voici ce qu'il me déclara:

8:12
«N'imitez pas ces gens quand ils parlent de menaces contre l'ordre établi, n'ayez pas peur de ce qui leur fait peur, ne le redoutez pas.»

8:13
C'est le Seigneur de l'univers qu'il faut reconnaître comme Dieu; c'est de lui qu'il faut avoir peur, c'est lui qu'il faut redouter (53) .

8:14
Pour les deux familles d'Israël il peut être un refuge, mais aussi la pierre sur laquelle on bute, le rocher qui fait tomber (54) .

8:15
Beaucoup s'y heurteront et, dans leur chute, se casseront les reins. Il peut être un piège où se prendront les habitants de Jérusalem. Beaucoup s'y empêtreront les pieds et ne pourront se dégager.

Une période de silence et d'attente

8:16
Je place mon message à l'abri, je mets sous clé (55) les instructions que j'ai à transmettre; je ne les confie qu'à mes disciples.

8:17
J'attends le Seigneur. Pour l'instant, il se détourne des descendants de Jacob, mais je compte patiemment sur lui.

8:18
Moi-même et les enfants que le Seigneur m'a donnés, nous servons de signes et de présages en Israël au nom du Seigneur de l'univers, qui a sa demeure sur le mont Sion (56) .

8:19
Certains déclarent: «Consultez les esprits des morts, qui chuchotent et murmurent en prédisant l'avenir. Il est normal, disent-ils, qu'un peuple consulte ceux qui sont ses dieux, qu'il s'adresse aux morts en faveur des vivants (57) .» Si l'on vous dit cela,

8:20
vous répondrez: «C'est aux instructions et aux messages du Seigneur qu'il faut revenir.» Celui qui n'adoptera pas ce mot d'ordre ne verra pas l'aurore (58) .

Une obscurité oppressante

8:21
On passe dans le pays (59) , accablé, l'estomac vide. Exaspéré par la faim, on en vient à maudire et son roi et son Dieu. On se tourne vers le ciel,

8:22
puis on regarde la terre, et l'on ne voit que détresse, obscurité, sombre oppression, nuit sans la moindre lueur (60) .

8:23
Celui que cette nuit étreint ne peut s'en échapper (61) . Dans le temps passé, le Seigneur a déshonoré la région de Zabulon et celle de Neftali. Mais dans l'avenir, il mettra à l'honneur la route qui longe la mer, le pays à l'est du Jourdain et la Galilée, district des étrangers (62) .

 Un enfant nous est né

9:1
Le peuple qui marche dans la nuit voit une grande lumière. Sur ceux qui vivent au pays des ténèbres, une lumière se met à luire.

9:2
Seigneur, tu fais grandir la nation, tu rends sa joie immense. On se réjouit en ta présence comme on se réjouit à la moisson, comme on crie de joie en partageant le butin.

9:3
Ainsi que tu le fis autrefois, quand tu mis les Madianites en déroute (63) , tu brises aujourd'hui le joug de l'oppression qui pèse sur ton peuple, la barre qui écrase ses épaules, le gourdin dont on le frappe.

9:4
Et toute botte ennemie martelant le sol, tout manteau roulé taché de sang (64) s'enflamment et deviennent la proie du feu.

9:5
Car un enfant nous est né, un fils nous est donné. Dieu lui a confié l'autorité. On lui donne ces titres: Conseiller merveilleux, Dieu fort, Père pour toujours, Prince de la paix.

9:6
Il doit étendre son autorité et assurer une paix sans fin. Il occupera le siège royal de David et régnera sur son empire, pour l'affermir et le maintenir en établissant le droit et l'ordre de Dieu, dès à présent et pour toujours (65) . Voilà ce que fera le Seigneur de l'univers dans son ardent amour.

Le poing menaçant du Seigneur (Voir 5.25)

9:7
Le Seigneur a lancé une parole contre les descendants de Jacob, elle est tombée sur le royaume d'Israël (66) .

9:8
Tout le monde est au courant, tout le royaume d'Éfraïm et la population de Samarie (67) . Le coeur gonflé d'orgueil, ces gens disaient:

9:9
«Les murs de briques sont tombés, mais nous les rebâtirons en pierres de taille! Les poutres en bois de sycomore ont été abattues, mais nous les remplacerons par des poutres de cèdre!»

9:10
Alors, contre Israël, le Seigneur a donné l'avantage aux ennemis de Ressin (68) ; il a excité leurs adversaires,

9:11
les Syriens par-devant, les Philistins par-derrière. Et ceux-ci ont dévoré Israël à belles dents. Mais la colère du Seigneur ne cesse pas pour autant, et son poing reste menaçant.

9:12
Ainsi Dieu a frappé son peuple. Malgré cela Israël n'est pas revenu à son Dieu, il ne s'est pas tourné vers le Seigneur de l'univers.

9:13
Alors, en un seul jour, le Seigneur a tranché dans le vif du haut en bas d'Israël,

9:14
fauchant les conseillers, les dignitaires — c'est le haut — et les faux prophètes — le bas —.

9:15
Les dirigeants ont égaré ce peuple, et ceux qu'ils dirigeaient ont pris le mauvais chemin (69) .

9:16
C'est pourquoi le Seigneur n'épargne pas (70) leurs jeunes gens, il reste sans pitié pour leurs orphelins et leurs veuves. Car ce sont tous des infidèles, des gens qui font le mal; tout ce qu'ils disent est infâme. Mais la colère du Seigneur ne cesse pas pour autant, et son poing reste menaçant.

9:17
Oui, la méchanceté flambe comme un feu d'épines et de ronces, qui communique l'incendie aux fourrés de la forêt, et fait monter vers le ciel des tourbillons de fumée.

9:18
Sous l'effet de la colère du Seigneur de l'univers, le pays est en flammes (71) ; on dirait que son peuple devient la proie du feu. Personne n'épargne son prochain:

9:19
on taille un morceau à droite, sans cesser d'avoir faim; on en dévore un autre à gauche, sans pouvoir se rassasier. Chacun s'attaque à son prochain (72) :

9:20
la tribu de Manassé s'en prend à celle d'Éfraïm, celle-ci à Manassé, et tous deux ensemble à Juda. Mais la colère du Seigneur ne cesse pas pour autant, et son poing reste menaçant.

 Ceux qui provoquent la colère du Seigneur (Voir 5.8-24)

10:1
Quel malheur de voir ces gens qui prennent des décrets injustes et s'empressent d'enregistrer des lois qui causent la misère!

10:2
Ils écartent ainsi la revendication des faibles, et privent de leurs droits les pauvres de mon peuple. Ils font des veuves leur proie et dépouillent les orphelins.

10:3
Quand le Seigneur interviendra, quand l'orage accourra de loin, que ferez-vous alors? Chez qui fuirez-vous pour chercher du secours? Et où irez-vous déposer vos richesses?

10:4
Vous n'aurez plus qu'à vous courber parmi les prisonniers, ou à tomber à terre parmi les morts. Mais la colère du Seigneur ne cesse pas pour autant, et son poing reste menaçant (73) .

L'Assyrie a dépassé les bornes

10:5
Quel malheur de voir l'Assyrie (74) , l'instrument de ma colère, dit le Seigneur. C'est elle qui tient le gourdin par lequel je montre ma fureur.

10:6
Je l'ai envoyée contre une nation d'infidèles. Je lui ai donné mission de s'attaquer au peuple qui cause mon indignation, de le mettre au pillage et de ramasser du butin, de le piétiner comme boue dans la rue.

10:7
Mais ce n'est pas cela qu'imagine l'Assyrie; elle a une autre idée: elle ne pense qu'à détruire et à éliminer le plus de nations possible.

10:8
Elle dit: «N'est-il pas vrai que les chefs de mes armées valent autant de rois?

10:9
N'est-il pas vrai que la ville de Kalné a eu le sort de Karkémich? que j'ai traité Hamath comme j'avais traité Arpad, et Samarie comme Damas (75) ?

10:10
J'ai su mettre la main sur des royaumes dont les dieux surpassent les divinités de Jérusalem ou Samarie.

10:11
Le traitement que j'ai infligé à Samarie et à ses dieux, je l'infligerai de même à Jérusalem et à ses dieux. N'en suis-je pas capable?»

10:12
Quand le Seigneur aura terminé tout son travail sur le mont Sion et à Jérusalem, il interviendra (76) contre le roi d'Assyrie, contre son coeur gonflé d'orgueil et son regard insolent.

10:13
Celui-ci a déclaré en effet: «Tout ce que j'ai fait, je le dois à ma force et à mon savoir-faire, car je suis le plus malin. J'ai fait disparaître les frontières des peuples, pillé leurs réserves, et jeté les rois au bas de leur trône (77) .

10:14
Comme on met la main sur un nid, j'ai pris les richesses des peuples. Comme on ramasse des oeufs abandonnés, j'ai tout raflé sur la terre, et il ne s'est trouvé personne pour oser battre des ailes, ouvrir le bec ou piper mot.»

10:15
Est-ce que la hache a de quoi se vanter plutôt que celui qui s'en sert? Est-ce que la scie fait la fière devant celui qui la manie? C'est comme si le bâton maniait celui qui le brandit! ou comme si le gourdin brandissait celui qui s'en sert (78) !

10:16
C'est pourquoi le Maître suprême, le Seigneur de l'univers, fera perdre leur graisse aux riches régions de l'Assyrie (79) . Sous leur splendeur apparente, le feu se propagera comme un incendie.

10:17
Le Seigneur, lumière d'Israël, deviendra un feu; l'unique vrai Dieu deviendra la flamme qui allumera épines et ronces, et les consumera en un jour,

10:18
anéantissant de fond en comble forêts splendides et vergers. On croira voir un homme miné par la maladie.

10:19
Il restera si peu d'arbres dans la forêt d'Assyrie, qu'un gamin pourra les compter.

Les survivants d'Israël

10:20
Ce jour-là, les survivants d'Israël, les rescapés du peuple de Jacob, cesseront de chercher leur appui auprès de celui qui les frappait. Mais ils chercheront secours pour de bon auprès du Seigneur, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël.

10:21
Un reste reviendra; oui, un reste d'Israël se tournera vers le Dieu fort (80) .

10:22
Cependant, Israël, même si ta population était aussi nombreuse que les grains de sable au bord de la mer, c'est un reste seulement qui reviendra au Seigneur. La destruction est décidée, la justice suivra son cours.

10:23
Oui, le Seigneur, le Dieu de l'univers, accomplira sur toute la terre la destruction qu'il a décidée (81) .

N'ayez pas peur de l'Assyrie

10:24
C'est pourquoi voici ce que déclare le Seigneur, Dieu de l'univers: «Mon peuple, toi qui habites à Sion, n'aie pas peur de l'Assyrie, qui te frappe à coups de bâton, levant son gourdin sur toi à la manière des Égyptiens d'autrefois (82) .

10:25
Car, d'ici très peu de temps, mon indignation sera passée, ma colère complètement finie (83)

10:26
Le Seigneur de l'univers, en effet, brandira son fouet pour frapper l'Assyrie, comme il l'a fait contre les Madianites au rocher d'Oreb; il lèvera son bâton, comme il le fit sur la mer contre l'Égypte (84) .

10:27
Ce jour-là, il soulagera ton épaule de la charge qui l'écrasait, et ton cou du joug qui pesait sur lui (85) .

L'ennemi approche de Jérusalem

L'ennemi monte à Samarie (86)

10:28
il arrive près d'Ayath, il passe à Migron et laisse ses bagages à Mikmas (87) .

10:29
Il franchit le défilé (88) : «Campons à Guéba», dit-il. A Rama on tremble de peur. On prend la fuite à Guibéa, la ville de Saül.

10:30
Gens de Gallim, donnez l'alarme. Reste à l'écoute, Laïcha. Réponds, Anatoth (89) .

10:31
Madména se sauve, les habitants de Guébim se mettent à l'abri.

10:32
Ce même jour, l'ennemi doit prendre position à Nob. Il brandit le poing pour menacer Sion, la colline de Jérusalem.

10:33
Le Maître suprême, le Seigneur de l'univers, fait tomber les branches à coups de serpe (90) ; les plus hauts arbres sont abattus, les plus élevés jetés bas.

10:34
Les taillis de la forêt tombent sous les coups de hache, les cèdres prestigieux du Liban (91) sont à terre.

 Un nouveau David

11:1
Un rameau sort du vieux tronc de Jessé (92) , un rejeton pousse de ses racines.

11:2
L'Esprit du Seigneur est sans cesse avec lui, l'Esprit qui donne sagesse et discernement, aptitude à décider et vaillance, l'Esprit qui fait connaître le Seigneur et enseigne à l'honorer.

11:3
Honorer le Seigneur sera tout son plaisir (93) . Il ne jugera pas selon les apparences, il ne décidera rien d'après des racontars.

11:4
Mais il rendra justice aux défavorisés, il sera juste pour les pauvres du pays. Sa parole, comme un bâton, frappera le pays, sa sentence fera mourir le méchant (94) .

11:5
La justice et la fidélité seront pour lui comme la ceinture qu'on porte toujours autour des reins (95) .

11:6
Alors le loup séjournera avec l'agneau, la panthère aura son gîte avec le chevreau. Le veau et le lionceau se nourriront (96) ensemble, et un petit garçon les conduira.

11:7
La vache et l'ourse se lieront d'amitié (97) , leurs petits seront couchés côte à côte. Le lion comme le boeuf mangera du fourrage.

11:8
Le nourrisson jouera sur le nid du serpent, et le petit garçon pourra mettre la main dans la cachette de la vipère.

11:9
On ne commettra ni mal ni dommage sur toute la montagne consacrée au Seigneur, car la connaissance du Seigneur remplira le pays aussi parfaitement que les eaux recouvrent le fond des mers (98) .

11:10
Ce jour-là, le descendant de Jessé sera comme un signal dressé pour les peuples du monde. Les nations viendront le consulter (99) . Et du lieu où il s'établira rayonnera la glorieuse présence de Dieu.

Le retour des exilés

11:11
Ce jour-là, une fois encore (100) , le Seigneur agira pour racheter le reste de son peuple, ceux qui auront survécu en Assyrie, en Basse-Égypte, en Haute-Égypte, au Soudan, en Élam, en Babylonie, à Hamath-en-Syrie et dans les régions maritimes.

11:12
Il dressera un signal pour avertir ces nations qu'il va rassembler les exilés d'Israël et regrouper les Judéens dispersés aux quatre coins du monde.

11:13
Alors cessera la jalousie d'Éfraïm à l'égard de Juda, et il ne sera plus question de l'hostilité de Juda envers Éfraïm (101) .

11:14
Vers l'ouest, ils fonceront ensemble sur les collines de Philistie, vers l'est, ils iront piller les tribus du désert: ils étendront leur pouvoir sur Édom et sur Moab, et les Ammonites leur seront soumis (102) .

11:15
Le Seigneur asséchera le golfe d'Égypte. Il menacera l'Euphrate d'un geste de la main; par la puissance de son souffle, il le réduira en sept ruisseaux que l'on pourra passer à pied sec (103) .

11:16
Il y aura une route pour le reste de son peuple, qui aura survécu en Assyrie, comme il y en eut une jadis pour Israël, quand il quitta l'Égypte.

 Louange au Dieu sauveur

12:1
Peuple libéré, tu diras ce jour-là: «Seigneur, je veux te louer; j'avais mérité ta colère, mais tu ne m'en veux plus, tu m'as réconforté.

12:2
Voici le Dieu qui m'a sauvé; je me sens en sécurité, je n'ai plus peur. Ma grande force, c'est le Seigneur; il est mon sauveur (104)

12:3
Avec joie vous puiserez aux sources du salut.

12:4
Ce jour-là, vous direz: «Louez le Seigneur, dites bien haut qui est Dieu, annoncez à tout le monde quels sont ses exploits, rappelez à tous quel grand nom est le sien.

12:5
Célébrez le Seigneur par vos chants, car il a fait de grandes choses. Qu'on les fasse connaître dans le monde entier!»

12:6
Population de Sion, manifeste ta joie, pousse des cris d'enthousiasme, car il est grand, celui qui est chez toi, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël.

 La fin de Babylone

13:1
Message qu'Ésaïe, fils d'Amots reçut du Seigneur; il est intitulé "Babylone (105) ":

13:2
«Sur une montagne dénudée, dressez un signal, dit le Seigneur. Avertissez à grands cris les guerriers. Faites-leur signe de la main, qu'ils entrent par les portes des volontaires (106) !

13:3
Je commande moi-même aux hommes qui me sont consacrés, j'ai convoqué mes soldats d'élite, les joyeux champions de mon honneur, pour manifester ma colère.»

13:4
Écoutez ce bruit sur les montagnes: on dirait une foule immense. Écoutez ce grondement de royaumes, de nations rassemblées. Le Seigneur de l'univers passe en revue l'armée qui va combattre.

13:5
Ils arrivent d'un pays lointain, du bout de l'horizon, pour dévaster tout le pays: c'est le Seigneur et ceux dont il se sert pour manifester sa fureur.

13:6
Entonnez une complainte, car le jour du Seigneur n'est pas loin, il vient comme un désastre, envoyé par le Dieu Très-Grand (107) .

13:7
C'est pourquoi tous les bras sont inertes, les hommes perdent courage.

13:8
Les voilà démoralisés, saisis de douleurs et de crampes, se tordant de souffrance comme une femme au moment d'accoucher. Ils se tournent stupéfaits l'un vers l'autre, leur visage est brûlant d'émotion.

13:9
Voici venir le jour du Seigneur, jour de colère impitoyable et d'ardente indignation. Il va réduire le pays en un désert sinistre, et en exterminer les coupables.

13:10
Les étoiles dans le ciel et les constellations cessent de scintiller. Le soleil, dès qu'il se lève, est obscurci, et la lune ne répand plus sa clarté (108) .

13:11
«J'interviendrai, dit le Seigneur, contre la méchanceté du monde, contre les crimes des méchants. Je mettrai fin à l'orgueil des insolents, et je rabattrai la fierté des tyrans.

13:12
Je rendrai les humains plus rares que l'or fin, plus rares que l'or d'Ofir (109)

13:13
Le ciel sera ébranlé (110) , la terre sursautera sur place, sous l'effet de la colère du Seigneur de l'univers, le jour où éclatera son ardente indignation.

13:14
Alors on croira voir des gazelles effarouchées ou des moutons sans surveillance: chacun rejoindra son peuple, chacun regagnera son pays.

13:15
Le premier qu'on trouvera sera criblé de flèches, et quiconque sera pris tombera sous les coups d'épée.

13:16
Ils verront leurs enfants écrasés, leurs maisons pillées, leurs femmes violées.

13:17
«Je vais leur susciter des ennemis, les Mèdes, ces gens indifférents à l'argent et qui font fi de l'or, dit le Seigneur.

13:18
Leurs flèches abattent les jeunes gens; ils n'épargnent pas les nouveau-nés, ils sont sans pitié pour les enfants.»

13:19
Babylone, joyau de l'empire, fière parure des Babyloniens, subira le bouleversement que Dieu a infligé jadis à Sodome et à Gomorrhe (111) .

13:20
Pour toujours Babylone restera dépeuplée, de siècle en siècle inhabitée. Même les nomades n'y dresseront pas leur tente, même les bergers n'y feront pas de halte.

13:21
Mais les chats sauvages y auront leur gîte, et les hiboux hanteront ses maisons. Les autruches y feront leur demeure et les boucs y danseront (112) .

13:22
Les hyènes trouveront un abri (113) dans les châteaux de la ville, et les chacals dans ses palais d'agrément. Le moment est proche, il arrive, Babylone n'aura pas un seul jour de sursis.

 Le retour des exilés

14:1
Oui, le Seigneur montrera qu'il aime les descendants de Jacob, il montrera encore qu'il a choisi Israël. Il réinstallera les siens sur leur territoire, les immigrés se joindront à eux et s'associeront au peuple de Jacob.

14:2
Les peuples étrangers devront se charger de ramener Israël dans sa patrie. Et là, sur le sol qui appartient au Seigneur, Israël prendra possession d'eux comme esclaves, hommes et femmes. Il gardera prisonniers ceux qui l'avaient fait prisonnier, il sera le maître de ceux qui le dominaient.

La fin du roi de Babylone

14:3
Israël, quand le Seigneur t'aura rendu la tranquillité après tant de souffrances et de tourments, après le dur esclavage auquel tu as été soumis,

14:4
tu entonneras ce chant satirique sur le roi de Babylone: Comment est-ce possible? C'est la fin du dictateur, la fin de l'oppression!

14:5
Le Seigneur a brisé le pouvoir féroce, le bâton de tyran,

14:6
qui portait aux peuples des coups furieux et incessants, domptait rageusement les nations et les persécutait sans la moindre retenue.

14:7
La terre tout entière a enfin trouvé le calme, on éclate en cris de joie.

14:8
Les arbres aussi se réjouissent de la fin du tyran. Les cyprès lui disent, avec les cèdres du Liban: «Depuis que tu es dans la tombe, on ne monte plus nous abattre.»

14:9
En bas, dans le monde des morts, on s'agite à cause de toi, tyran, en prévision de ta venue. Pour toi on réveille les ombres, tous ceux qui avaient été de grands chefs sur la terre; on fait lever de leur trône tous les rois des nations.

14:10
Ils prennent tous la parole et te disent: «Toi aussi, te voilà sans force, dans le même état que nous!»

14:11
Ton luxe a été jeté au fond du monde des morts, au son de tes harpes. Ton matelas, c'est la pourriture, et ta couverture, la vermine.

14:12
Comment est-ce possible? Te voilà tombé du haut du ciel, toi l'astre brillant du matin (114) ! Te voilà jeté à terre, toi le vainqueur des nations!

14:13
Tu te disais: «Je monterai jusqu'au ciel, je hisserai mon trône plus haut que les étoiles de Dieu, je siégerai sur la montagne où les dieux tiennent leur conseil, à l'extrême nord (115) .

14:14
Je monterai au sommet des nuages, je serai l'égal du Dieu très-haut.»

14:15
Mais c'est au monde des morts, jusqu'au fond de la fosse, que tu as dû descendre (116) .

14:16
Ceux qui t'y voient venir t'observent attentivement, ils te regardent fixement: «Est-ce bien ça, demandent-ils, l'homme qui faisait trembler la terre, mettait à mal les royaumes,

14:17
changeait le monde en désert, rasait les villes et refusait de libérer ses prisonniers?»

14:18
Tous les rois des nations, oui tous ont l'honneur de reposer chacun dans son tombeau.

14:19
Mais toi, tu es jeté dehors, on t'a privé de tombe, comme un enfant mort-né (117) qui fait horreur, comme un cadavre piétiné. Tu es couvert de tués, de gens massacrés. Ils sont descendus jusqu'aux dalles qui pavent le fond de la fosse,

14:20
mais tu ne les rejoindras pas au cimetière, car tu as ruiné ton pays, tu as saigné ton peuple. Plus jamais on ne prononcera le nom de ta race criminelle.

14:21
Préparez le massacre des fils pour les crimes de leurs pères, de peur qu'ils ne se relèvent pour reconquérir la terre et la couvrir de villes.

14:22
«Je me dresserai contre les Babyloniens, déclare le Seigneur de l'univers, je supprimerai le nom de Babylone, et toute trace d'elle, toute descendance.

14:23
Je ferai d'elle un marécage, le domaine des butors (118) . Je l'éliminerai à grands coups de balai, déclare le Seigneur de l'univers.»

La fin de toutes les oppressions

14:24
Le Seigneur de l'univers a fait ce serment: «Je le jure, ce que j'ai prévu, c'est ce qui arrivera; ce que j'ai décidé, voilà ce qui se produira!

14:25
Je briserai la puissance assyrienne dans mon propre pays; sur mes montagnes je la piétinerai. Elle imposait aux miens le joug de sa domination, je la ferai disparaître (119) . Elle avait chargé leurs épaules d'un fardeau pesant, je les en débarrasserai.»

14:26
Telle est la décision que le Seigneur a prise pour toute la terre, et la menace qu'il adresse (120) à toutes les nations.

14:27
Quand le Seigneur de l'univers a pris une décision, qui pourrait la faire échouer? Quand il menace du poing, qui pourrait l'en détourner?

Avertissement aux Philistins

14:28
Ce message date de l'année où mourut le roi Ahaz (121) .

14:29
Vous tous, Philistins (122) , le bâton qui vous frappait a beau être brisé, ne vous en réjouissez pas. Car du cadavre du serpent naîtra un autre serpent plus dangereux encore, et de son oeuf sortira un dragon volant.

14:30
Les plus misérables seront alors comme un troupeau au pâturage, les malheureux auront enfin repos et sécurité. Mais toi, Philistie, l'ennemi te fera dépérir (123) jusqu'à la racine en t'affamant, il massacrera tes survivants.

14:31
Vous, les villes fortifiées, entonnez une complainte et poussez des cris. L'ensemble de la Philistie a perdu tout courage: un nuage de fumée arrive en effet du nord (124) . Chez l'ennemi, personne n'est absent au rassemblement.

14:32
Que faut-il répondre aux envoyés des Philistins? — Ceci: le Seigneur lui-même a fondé Sion; c'est là que les pauvres de son peuple trouveront un refuge sûr.

 Complainte sur Moab (Chap. 15-16: voir Jér 48)

15:1
Message intitulé "Moab". Un silence de mort plane sur la ville d'Ar-en-Moab, anéantie en une nuit. Un silence de mort plane sur Quir-en-Moab, elle aussi anéantie en une nuit (125) .

15:2
Les gens de la Maison et de Dibon sont montés au lieu sacré pour y pleurer; à Nébo et à Mèdeba, Moab entonne des complaintes. Toutes les têtes sont rasées et toutes les barbes coupées (126) .

15:3
Dans les rues des villes, on porte l'habit de deuil; sur les terrasses des maisons et sur les places publiques, tous entonnent des complaintes, tout le monde est en larmes (127) .

15:4
A Hèchebon, à Élalé, les gens appellent au secours, on les entend jusqu'à Yahas. C'est pour cela que Moab a les reins qui fléchissent (128) , son moral est au plus bas.

15:5
J'appelle au secours pour Moab. Ses fuyards courent jusqu'à Soar, jusqu'à Églath-Selissia. On gravit en pleurant la montée de Louhith, sur le chemin de Horonaïm, on crie au désastre (129) .

15:6
L'oasis de Nimrim est sinistrée (130) , les plantes sont desséchées, l'herbe fraîche a disparu, il n'y a plus de verdure.

15:7
Les quelques biens qui restaient, ceux qu'on avait pu conserver, on les emporte plus loin, au-delà du torrent des Peupliers.

15:8
On perçoit des cris d'appel sur tout le pourtour du territoire de Moab. Ses complaintes s'entendent jusqu'à Églaïm, jusqu'au puits d'Élim (131) .

15:9
Le torrent qui passe à Dimon (132) sera rouge de sang. «J'apporte en effet à Dimon un nouveau malheur, dit le Seigneur: un lion qui s'attaquera aux survivants de Moab, aux rescapés du pays.»

 Moab demande l'aide de Jérusalem

16:1
«Depuis la Roche-au-désert, qu'on envoie le bélier du maître du pays (133) au roi de Juda, sur le mont Sion!»

16:2
Les femmes de Moab se tiennent aux gués de l'Arnon (134) comme des oiseaux errants chassés loin de leur nid.

16:3
Les Moabites demandent à Jérusalem: «Donne-nous un conseil, prends une décision. En plein midi, étends ta protection sur nous, comme la nuit étend son ombre, cache nos réfugiés, ne trahis pas nos fugitifs.

16:4
Permets à nos réfugiés de séjourner chez toi, offre-leur un abri contre le destructeur. Quand l'oppression aura cessé, quand la violence aura pris fin, quand le ravageur aura disparu du pays,

16:5
alors, grâce à ta bonté, il y aura un trône solide et durable pour le descendant de David. Il siégera comme un juge, préoccupé du droit et passionné de justice.»

Jérusalem ne peut rien pour Moab

16:6
Nous avons entendu parler de l'orgueil de Moab, de son immense fierté, de son arrogance, de sa prétention sans mesure, de sa vantardise sans raison.

16:7
Mais maintenant, les Moabites se lamentent sur eux-mêmes, tous entonnent une complainte pour regretter les gâteaux de raisin qu'on faisait à Quir-Hérès (135) . Frappés jusqu'au coeur, ils jettent des cris plaintifs.

16:8
Les jardins en terrasse sont dévastés à Hèchebon, les vignes de Sibma dépérissent: leurs grands vins enivraient les maîtres des nations; elles s'étendaient jusqu'à Yazer et s'égaraient dans le désert, leurs sarments s'étiraient jusqu'au-delà de la mer Morte (136) .

16:9
Voilà pourquoi je pleure avec les gens de Yazer sur les vignes de Sibma. Je répands des torrents de larmes pour vous, Hèchebon, Élalé: un cri de guerre s'est abattu sur vos vendanges et vos récoltes.

16:10
La joie bruyante a disparu de vos vergers; dans vos vignes on n'entend plus les cris de joie, les ovations. Plus de vin dans les cuves, plus d'ouvriers au pressoir, plus de cris cadencés (137) .

16:11
C'est pourquoi mon chant s'élève avec émotion pour Moab, comme un air de guitare. J'ai le coeur serré pour Quir-Hérès (138) .

16:12
On verra Moab s'essouffler pour monter au lieu sacré, pour se rendre à son temple et supplier son dieu, mais sans succès.

16:13
Voilà ce que le Seigneur a dit jadis au sujet de Moab.

16:14
Mais maintenant, le Seigneur déclare: «D'ici trois ans, jour pour jour, ni l'élite de Moab ni ses masses populaires ne représenteront grand-chose. Ce qui restera d'elles ne comptera guère: une minorité insignifiante.»

 Décadence des royaumes de Damas et d'Israël

17:1
Message intitulé "Damas (139) ". On ne comptera bientôt plus Damas parmi les villes; il n'en restera qu'un tas de ruines.

17:2
Les villes qui en dépendent seront abandonnées pour toujours (140) , livrées aux troupeaux qui y feront halte sans être dérangés.

17:3
Le royaume d'Éfraïm (141) sera privé de ses défenses, et Damas de sa royauté. Ce qui restera des Syriens ne comptera pas plus que les Israélites. Voilà ce que déclare le Seigneur de l'univers.

17:4
Ce jour-là, Israël ne pèsera pas lourd, il aura perdu son embonpoint.

17:5
On se croira à la moisson, quand on a ramassé le blé et recueilli des brassées d'épis. Oui, on se croira dans la vallée des Refaïtes (142) , quand on a récolté les épis.

17:6
Il ne restera d'Israël que des bribes à recueillir, comme lorsqu'on a fait tomber les olives à coups de bâton: deux ou trois fruits en haut de l'arbre et quatre ou cinq sur ses branches. Voilà ce que déclare le Seigneur, le Dieu d'Israël.

17:7
Ce jour-là, l'homme tournera ses regards vers son Créateur, il lèvera les yeux vers l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël.

17:8
Il ne tournera plus les yeux vers les autels qu'il a fabriqués, il ne regardera plus aux idoles qu'il a façonnées de ses dix doigts, ni aux poteaux sacrés, ni aux brûle-parfums (143) .

17:9
Ce jour-là, les villes fortifiées d'Israël seront abandonnées, comme furent abandonnées jadis les villes des Hivites et des Amorites (144) à l'arrivée des Israélites. Il n'en restera qu'un désert sinistre.

17:10
Israël, tu as oublié le Dieu qui t'avait sauvé, tu ne te souviens pas de ton Rocher fortifié. La preuve: tu fais des plantations pour le dieu charmeur (145) et tu sèmes des graines en l'honneur de dieux étrangers.

17:11
Un jour, tu fais pousser ce que tu as planté, tu fais fleurir ce que tu as semé le matin. Mais la récolte disparaît quand vient le jour du malheur, et le mal est sans remède.

Le grondement des peuples

17:12
Quel malheur, ce grondement de peuples innombrables! On croit entendre gronder les océans furieux. Et ce mugissement des nations! On croit entendre mugir les puissantes vagues en colère.

17:13
Le mugissement des nations est pareil aux hurlements du grand océan (146) . Mais le Seigneur les menace et elles s'enfuient au loin, chassées comme des brins de paille par le vent des montagnes, comme des graines de chardon emportées dans un tourbillon.

17:14
Vers le soir c'est la terreur, avant même le matin il n'en reste plus rien. Voilà le destin de ceux qui nous dépouillent, voilà le sort de ceux qui viennent nous piller.

 Avertissement aux ambassadeurs éthiopiens

18:1
Ah, ce pays de barques ailées, le long des fleuves d'Éthiopie (147) !

18:2
Il envoie des ambassadeurs qui voyagent sur le Nil dans des canots de papyrus. Rapides messagers, repartez chez ces gens de haute taille à la peau luisante, chez ce peuple qu'on redoute d'ici jusqu'au bout du monde, chez cette nation puissante qui piétine ses ennemis. Repartez dans votre pays que partagent les fleuves.

18:3
Quant à vous, habitants du monde, vous qui peuplez la terre, regardez, quand on dressera un signal sur les montagnes, écoutez, quand retentira le son saccadé du cor.

18:4
Car voici ce que le Seigneur m'a déclaré: «Du haut de ma demeure, j'observe ce qui se passe, parfaitement immobile, comme la chaleur qui rayonne au grand soleil ou les nuages de rosée (148) au temps de la moisson.»

18:5
Or vers le temps de la moisson, quand la vigne a fini de fleurir, quand la fleur est devenue grappe et que celle-ci mûrit, on retranche à la serpe les rameaux inutiles, les gourmands et des feuilles.

18:6
Tout cela est abandonné aux vautours des montagnes et aux bêtes sauvages (149) — les vautours en été, les bêtes sauvages en hiver —.

18:7
C'est alors qu'on apportera des dons au Seigneur de l'univers, de la part de ce peuple à la haute taille et à la peau luisante, ce peuple qu'on redoute d'ici jusqu'au bout du monde, cette nation puissante qui piétine ses ennemis, et dont les fleuves partagent le pays. On apportera ces dons sur le mont Sion, là où le Seigneur de l'univers réside.

 Le désarroi des Égyptiens

19:1
Message intitulé "L'Égypte". Voici le Seigneur: il arrive en Égypte, porté par un nuage rapide. Les faux dieux de l'Égypte s'affolent devant lui, et les Égyptiens voient fondre leur courage (150) .

19:2
«Je vais les exciter les uns contre les autres, dit le Seigneur, au point qu'ils se battront entre eux, individu contre individu, ville contre ville, royaume contre royaume (151) .

19:3
Les Égyptiens en perdront la tête, j'embrouillerai leur politique. Alors ils consulteront leurs faux dieux et ceux qui évoquent les morts, ou interrogent les esprits.

19:4
Je livrerai l'Égypte au pouvoir d'un maître dur; c'est un roi brutal qui dominera sur elle.» Voilà ce que déclare le Maître suprême, le Seigneur de l'univers.

19:5
L'eau tarit dans le Nil, le fleuve est complètement à sec.

19:6
Les canaux empestent; dans les bras du fleuve égyptien, le niveau des eaux baisse jusqu'à l'assèchement. Papyrus et roseaux se fanent,

19:7
comme les herbes aquatiques à l'embouchure du Nil. Et tous les terrains cultivés que le fleuve fertilisait sont secs, balayés par le vent. Il ne reste plus rien.

19:8
Les pêcheurs se plaignent et se lamentent, ceux qui jetaient leur ligne dans le Nil et ceux qui lançaient leurs filets à la surface de l'eau, tous sont dans la consternation.

19:9
C'est la déception aussi pour ceux qui travaillaient le lin. Les femmes qui le démêlaient, les hommes qui le tissaient sont pâles d'inquiétude (152) .

19:10
Les tisserands sont accablés (153) , ceux qui gagnaient ainsi leur vie sont tous découragés.

19:11
Les princes de la ville de Soan (154) sont des incapables; les experts du Pharaon forment un conseil stupide. Comment chacun de vous peut-il dire au Pharaon: «Je suis un fils d'expert, moi, un descendant des rois d'autrefois»?

19:12
Pharaon, où sont-ils, tes experts? Qu'ils te renseignent donc et te fassent connaître ce que le Seigneur de l'univers a décidé contre l'Égypte!

19:13
Les princes de Soan sont devenus stupides, et ceux de Memphis (155) se font des illusions. Ce sont eux, les chefs des provinces, qui égarent l'Égypte!

19:14
Parmi eux le Seigneur a jeté le désarroi: oui, ils égarent l'Égypte dans tout ce qu'elle entreprend. Elle est comme un ivrogne qui titube dans ce qu'il a vomi.

19:15
Du haut en bas de la société, il n'y a plus personne en Égypte pour entreprendre rien qui vaille.

L'avenir de l'Égypte

19:16
Un jour, les Égyptiens feront penser à des femmelettes; ils trembleront de peur quand le Seigneur de l'univers les menacera en agitant le bras.

19:17
Pour eux, la terre de Juda restera un souvenir humiliant. Chaque fois qu'on la rappellera devant eux, ils prendront peur à l'idée de ce que le Seigneur de l'univers pourrait décider contre eux.

19:18
Un jour, il y aura en Égypte cinq villes où l'on parlera l'hébreu, et où l'on aura fait serment d'appartenir au Seigneur de l'univers. Le nom de l'une d'elles sera Ville-du-Soleil (156) .

19:19
Un jour, il y aura au centre de l'Égypte un autel dédié au Seigneur, et une pierre dressée en son honneur à la frontière du pays.

19:20
Ce sera un signe attestant que le Seigneur de l'univers est présent en Égypte. Quand les Égyptiens appelleront le Seigneur au secours contre ceux qui les oppriment, il leur enverra un sauveur, qui prendra leur défense et les délivrera.

19:21
Alors le Seigneur se révélera aux Égyptiens, ceux-ci le connaîtront et l'adoreront par leurs sacrifices et leurs offrandes, ils lui feront des promesses et ils les tiendront.

19:22
Quand le Seigneur aura frappé les Égyptiens, il les guérira: eux-mêmes reviendront à lui, il accueillera leurs demandes et les guérira.

19:23
Un jour, une route reliera l'Égypte à l'Assyrie. Les Assyriens iront en Égypte et les Égyptiens en Assyrie. Ensemble ils rendront un culte au Seigneur.

19:24
Un jour, à côté de l'Égypte et de l'Assyrie, il y aura en troisième lieu Israël, exemple vivant de la bénédiction que Dieu apportera au monde.

19:25
Le Seigneur de l'univers bénira le monde en ces termes: «Je bénis l'Égypte, mon peuple, l'Assyrie, que j'ai créée de mes mains, et Israël, la part qui est bien à moi (157)

 Ésaïe se promène sans vêtements ni chaussures

20:1
C'était l'année où le général en chef des troupes assyriennes vint attaquer la ville d'Asdod en Philistie, sur l'ordre du roi, Sargon d'Assyrie (158) , et s'empara d'elle.

20:2
Trois ans plus tôt, le Seigneur avait dit à Ésaïe, fils d'Amots: «Tu vas dénouer l'étoffe de deuil que tu portes autour des reins et ôter les sandales que tu as aux pieds.» C'est ce qu'avait fait Ésaïe; il se promenait donc sans vêtements ni chaussures. A l'époque de la prise d'Asdod, le Seigneur parla par la bouche d'Ésaïe:

20:3
«Voilà trois ans, dit-il, que mon serviteur Ésaïe se promène sans vêtements ni chaussures. C'est un signe, un présage, qui concerne l'Égypte et l'Éthiopie (159) .

20:4
Le roi d'Assyrie emmènera les Égyptiens prisonniers, il déportera les Éthiopiens, jeunes et vieux. Ils partiront alors sans vêtements ni chaussures, eux aussi. Le derrière nu, quelle honte pour les Égyptiens!

20:5
Quel découragement, quelle déception pour ceux qui espéraient quelque chose de l'Éthiopie, ou qui se vantaient de l'aide égyptienne!»

20:6
Ce jour-là, les populations de la côte où nous vivons (160) s'exclameront: «Voilà ce qui advient de nos espérances! Nous comptions nous réfugier là-bas pour chercher secours et délivrance face au roi d'Assyrie... Où allons-nous maintenant trouver le salut?»

 La chute de Babylone

21:1
Message intitulé "Le désert maritime". Comme les tourbillons traversant le Néguev (161) , l'ennemi arrive du désert, d'un pays redoutable.

21:2
— C'est une vision cruelle qui m'est ainsi révélée. — L'ancien allié devient traître, le destructeur est au travail. «Élamites, à l'attaque! Mèdes, assiégez la ville. Je mets fin à tout son orgueil (162) dit le Seigneur.»

21:3
C'est pourquoi je sens mes reins envahis par la souffrance. Les douleurs m'ont saisi, comme une femme au moment d'accoucher. Ce que j'entends me bouleverse, ce que je vois me terrifie (163) .

21:4
Mon courage est chancelant, la terreur s'est jetée sur moi. J'attendais le soir pour trouver un peu de fraîcheur, il s'est changé pour moi en un soir d'épouvante.

21:5
On a servi le repas, on a étendu les tapis, on mange et on boit... Soudain un cri retentit: «Debout, les officiers! Aux armes (164)

21:6
Voici en effet ce que le Seigneur m'a dit: «Va placer un guetteur, qu'il annonce ce qu'il verra!

21:7
S'il aperçoit un char de guerre tiré par des chevaux, une caravane d'ânes, ou une caravane de chameaux, qu'il fasse attention, très attention!»

21:8
Celui qui regardait (165) a crié: «Maître, je suis resté tout le jour à mon poste de garde, je me suis tenu toute la nuit à mon observatoire.

21:9
Attention! Là-bas arrive un homme monté sur un char tiré par des chevaux. Il ouvre la bouche, il crie: "Babylone est tombée, Babylone est tombée! Toutes les statues de ses dieux sont par terre, en miettes (166) !"»

21:10
Mon peuple, toi qui as été battu comme du blé sur l'aire, voilà ce que j'ai appris du Seigneur de l'univers, le Dieu d'Israël. C'est la nouvelle que je t'apporte.

Où en est la nuit?

21:11
Message intitulé "Douma". Une voix me crie de Séir (167) : «Veilleur, où en est la nuit, oui, où en est la nuit?»

21:12
Et le veilleur répond: «Le matin vient, mais c'est encore la nuit (168) . Si vous voulez une réponse, revenez une autre fois.»

Les fuyards de Dédan et de Quédar

21:13
Message intitulé "Dans la steppe". Dans la brousse, dans la steppe retirez-vous pour la nuit, caravanes de Dédan (169) .

21:14
Vous qui habitez à Téma, allez à la rencontre de ceux qui meurent de soif, apportez-leur de l'eau; allez au-devant des fuyards, apportez-leur de quoi manger.

21:15
Car ils ont fui devant l'épée, devant l'épée que rien ne retient, devant l'arc tendu contre eux, devant la pression du combat.

21:16
Voici en effet ce que le Seigneur m'a déclaré: «D'ici un an, jour pour jour, c'en sera fini de toute la gloire de Quédar (170) .

21:17
Ce qui restera de Quédar, de ses nombreux archers et de ses soldats d'élite, sera insignifiant.» C'est ce que déclare le Seigneur, le Dieu d'Israël.

 Avertissement à Jérusalem

22:1
Message intitulé "La vallée de la vision (171) ". Que t'arrive-t-il, Jérusalem? Pourquoi toute ta population est-elle montée sur les terrasses?

22:2
Pourquoi cette ville bruyante, ces cris qui la remplissent, cette animation dans la cité? Tes morts ne sont pas des victimes de la guerre, ils n'ont pas été tués au combat.

22:3
Tes officiers ont tous pris la fuite, ils ont cédé au tir des archers (172) . Tous ceux que l'ennemi a trouvés ont été faits prisonniers, même ceux qui s'étaient enfuis au loin.

22:4
C'est pourquoi je vous dis: «Ne vous occupez pas de moi, laissez-moi pleurer amèrement. Ne vous donnez pas la peine de me consoler du désastre que mon peuple a subi.

22:5
Car aujourd'hui, le Seigneur, le Dieu de l'univers, nous a envoyé le désarroi, la défaite et la confusion.» Dans la vallée de la vision, le vacarme est intense (173) , les cris montent vers les hauteurs.

22:6
Les troupes élamites portent arcs et flèches; il y a des hommes sur les chars, il y a des chevaux, les soldats de Quir préparent leur bouclier (174) .

22:7
Jérusalem, la plus belle de tes vallées est remplie de chars et de chevaux; ils prennent position face à ta porte.

22:8
Juda n'a plus de protection. Ce jour-là, vous avez tourné vos regards vers les armes entreposées au bâtiment dit "de la Forêt (175) ".

22:9
Vous avez vu toutes les brèches dans la muraille qui entoure la Cité de David. Vous avez fait des provisions d'eau au réservoir inférieur (176) .

22:10
Vous avez dénombré les maisons de Jérusalem, vous en avez démoli certaines pour faciliter la défense des remparts.

22:11
Vous avez aménagé un bassin entre les deux murailles (177) pour les eaux du vieux réservoir. Mais vous n'avez pas tourné vos regards vers l'auteur de ces événements; il les préparait depuis longtemps, mais vous ne l'avez pas vu.

22:12
En ce jour, le Seigneur, le Dieu de l'univers, vous appelait à pleurer et à vous lamenter, à vous raser la tête et à porter l'habit de deuil.

22:13
Or c'est la joie débordante: on abat des boeufs, on égorge des moutons, on mange de la viande, on boit du vin... «Mangeons, buvons, dites-vous, car demain nous mourrons (178)

22:14
Mais le Seigneur de l'univers m'a fait entendre ce message: «J'en fais le serment, cette faute ne peut être effacée avant que vous soyez morts.» Voilà ce qu'a déclaré le Seigneur, le Dieu de l'univers.

L'administrateur Chebna doit perdre sa place

22:15
Voici ce que le Seigneur, le Dieu de l'univers, m'a dit: «Va trouver ce Chebna, cet intendant qui est Chef du palais royal, et dis-lui:

22:16
Quel droit de propriété ou quel droit de parenté possèdes-tu ici, pour t'y faire tailler un tombeau, le tailler très haut, et creuser dans le rocher ta dernière demeure?

22:17
Le Seigneur va t'abattre d'un seul coup, mon gaillard (179) , t'empaqueter soigneusement

22:18
et t'envoyer rouler comme une boule dans un pays aux larges espaces. C'est là-bas que tu mourras, là-bas, avec tes chars de prestige, toi qui déshonores la cour de ton maître!

22:19
Je te chasserai de ta place, dit le Seigneur, je t'arracherai de ton poste.

22:20
Ce jour-là, je ferai appel à mon serviteur Éliaquim, le fils de Hilquia.

22:21
Je l'habillerai de ta robe de fonction, je le ceindrai de ton écharpe, je lui confierai ton pouvoir. Il sera un père pour les gens de Jérusalem et le royaume de Juda.

22:22
Je lui confierai la clé du palais de David. Quand il ouvrira la porte, personne ne la fermera, et quand il la fermera, personne ne l'ouvrira (180) .

22:23
Je le planterai comme un piton dans un endroit solide. Il sera le titre de gloire de sa famille.»

22:24
Mais toutes les branches de sa parenté, les grosses et les petites, sont pendues à lui comme des pièces de vaisselle, des cuvettes, des cruches, accrochées à un piton. Quel poids!

22:25
«Un jour, déclare le Seigneur de l'univers, le piton cédera. Il avait pourtant été planté dans un endroit solide. Il cassera et tombera, et toute la charge qui y était suspendue se brisera.» Voilà ce que déclare le Seigneur.

 La ruine de la Phénicie

23:1
Message intitulé "Tyr (181) ". «Navires de haute mer, entonnez une complainte, car tout est détruit, il n'y a plus de maisons.» C'est à leur arrivée de l'île de Chypre, qu'ils ont appris cette nouvelle.

23:2
«Restez muets de stupeur, vous qui habitez la côte, vous les marchands de Sidon, dont les envoyés traversent

23:3
la haute mer (182) .» Ce que l'on semait le long du Nil, c'est Sidon qui le récoltait; c'est à elle que revenait le bénéfice des nationsa.

23:4
Honte à toi, Sidon, forteresse de la mer! La mer annonce en effet: «Je refuse d'endurer les douleurs, de mettre des enfants au monde, de faire grandir des garçons et d'élever des filles (183)

23:5
A cette nouvelle, l'Égypte sera prise de douleurs, comme lorsqu'elle apprendra ce qui est arrivé à Tyr.

23:6
«Traversez la mer jusqu'à Tarsis (184) , entonnez une complainte, vous qui habitez la côte.

23:7
Est-ce bien là votre ville jadis si animée, d'origine si ancienne, la ville qui était allée coloniser des régions lointaines (185)

23:8
Tyr distribuait des couronnes de roi, ses marchands étaient autant de princes, ses commerçants comptaient parmi les gens que le monde honore. Qui donc a décidé sa ruine?

23:9
— C'est le Seigneur de l'univers, pour rabattre l'orgueil de tous ces amateurs de gloire, et déconsidérer ces gens que le monde honore.

23:10
«Tyr, cultive donc ta terre, car il n'y a plus de port pour les navires de haute mer (186)

23:11
Le Seigneur a menacé la mer, il a fait trembler les royaumes, il a ordonné de détruire les forteresses de Canaan (187) .

23:12
Il a dit: «Population de Sidon, la fête est finie pour toi, tu es une fille violée. Si tu te mets en route et traverses la mer jusqu'à l'île de Chypre, même là-bas il n'y aura aucun repos pour toi.

23:13
Vois le pays des gens de Chypre (188) : ce peuple n'existe plus. L'Assyrie en avait fait une base navale, mais on y a dressé des tours pour l'attaquer, on a détruit ses belles maisons, on l'a réduite en tas de ruines.

23:14
Navires de haute mer, entonnez une complainte, car votre refuge a été anéanti.»

23:15
Alors Tyr restera oubliée pendant soixante-dix ans, durée de la vie d'un roi. Au bout de ces soixante-dix ans, il arrivera à Tyr ce que la chanson dit de la prostituée:

23:16
Prends ta guitare (189) , fais le tour de la ville, fille oubliée. Joue de ton mieux, chante et chante encore, pour te rappeler au souvenir des gens.

23:17
Au bout de ces soixante-dix ans, le Seigneur interviendra à Tyr. Elle recommencera à gagner de l'argent en se prostituant à tous les royaumes du monde.

23:18
Mais ses profits et ses gains seront consacrés au Seigneur. On ne les amassera pas, on ne les conservera pas, mais ils serviront à nourrir, à rassasier et à vêtir somptueusement ceux qui habitent en présence du Seigneur.

 La terre entière dévastée

24:1
Le Seigneur va ravager la terre, il va la dévaster, bouleverser la face du monde et disperser ses habitants.

24:2
Un même sort attend le prêtre et le laïc, le maître et son esclave, la maîtresse et sa servante, le vendeur et son client, le prêteur et l'emprunteur, le créancier et son débiteur.

24:3
La terre subira des ravages terribles, un pillage radical. Le Seigneur, en effet, a décrété cela.

24:4
La terre est en deuil, elle tombe en ruine. Le monde se délabre, il tombe en ruine. Le ciel aussi se dégrade en même temps que la terre (190) .

24:5
La terre a été souillée sous les pieds de ses habitants, car ils ont passé par-dessus les instructions du Seigneur, ils ont violé les règles, ils ont rompu l'engagement qui les liait à Dieu pour toujours.

24:6
C'est pourquoi la terre se consume sous la malédiction de Dieu, et ses habitants portent la peine de leur faute, ils dépérissent, et ne restent plus qu'en nombre insignifiant.

24:7
C'est le deuil pour le vin nouveau, la vigne dépérit, et les joyeux lurons poussent des soupirs.

24:8
Le rythme gai des tambourins s'est arrêté, le brouhaha des gens en fête a disparu, le son joyeux des guitares (191) s'est tu.

24:9
On n'entend plus de chansons à boire, et les boissons fortes paraissent amères aux buveurs.

24:10
La cité déserte est en plein désastre, l'entrée des maisons est bloquée.

24:11
Dans les rues, on se plaint qu'il n'y a plus de vin. La joie s'est complètement éteinte, la gaîté a disparu du pays.

24:12
Il ne reste de la ville que de sinistres décombres, sa porte est fracassée, en ruine.

24:13
Oui, sur la terre, parmi les peuples, il ne restera pas grand-chose, comme sur les oliviers après la récolte, ou comme après la vendange quand on cherche les derniers raisins.

Une joie prématurée

24:14
Les survivants entonnent un chant, proclamant la grandeur du Seigneur; ils poussent des cris d'enthousiasme en arrivant des pays de l'ouest:

24:15
«Dans les régions de l'est, célébrez la gloire du Seigneur. Sur les côtes de la mer, proclamez son nom: le Seigneur, le Dieu d'Israël.»

24:16
Nous entendons ce chant, qui vient du bout du monde: «Gloire au Dieu juste!» Mais moi, je me dis: «C'en est fait de moi, oui, c'en est fait de moi. Quel malheur!» Les traîtres sont à l'oeuvre, ils trahissent à qui mieux mieux.

24:17
Terreur folle, fosse et filet, voilà ce qui vous attend, vous qui vivez sur la terre (192) .

24:18
Celui qui fuira devant les cris de terreur folle tombera au fond de la fosse. S'il peut en remonter, il se prendra au filet. La grande inondation menace (193) , le monde tremble sur ses bases.

24:19
La terre se crevasse, elle vacille, elle s'écroule,

24:20
titubant comme un ivrogne, branlante comme une cabane. Sous le poids de sa faute, elle est tombée et ne peut pas se relever.

Fin des empires, début du règne de Dieu

24:21
Ce jour-là, le Seigneur interviendra là-haut contre l'armée des astres, et ici-bas contre les rois de la terre.

24:22
Tous seront rassemblés comme des prisonniers dans une fosse, enfermés dans un cachot. Après un long délai, ils devront comparaître en justice.

24:23
La lune en rougira d'humiliation, le soleil en pâlira de honte. C'est le Seigneur de l'univers qui régnera à Jérusalem, sur le mont Sion. Sa présence glorieuse rayonnera en face de son conseil (194) .

 Le Seigneur, refuge des fidèles

25:1
Seigneur, c'est toi qui es mon Dieu, je veux proclamer ta grandeur et dire qui tu es dans mes louanges. Car tu as réalisé des projets merveilleux. Ils tiennent depuis longtemps, on peut s'y fier.

25:2
Tu as fait de la ville un tas de pierres, tu as réduit la cité fortifiée en un monceau de ruines. La forteresse des orgueilleux (195) n'a plus rien d'une ville et ne sera jamais rebâtie.

25:3
C'est pourquoi un peuple puissant célébrera ta gloire, les cités des nations tyranniques reconnaîtront ton autorité.

25:4
Car tu as été le refuge des faibles, oui, le refuge des malheureux, quand ils étaient dans la détresse. Tu as été un abri contre l'averse, une ombre qui protège de l'ardeur du soleil. — C'est que la fureur des tyrans est comme une violente averse (196) ,

25:5
ou comme l'ardeur du soleil sur une terre desséchée. — Tu étouffes le bruit que font les orgueilleux (197) . Comme l'ardeur du soleil est voilée par un nuage, les tyrans sont réduits au silence au moment de chanter victoire.

Un festin pour tous les peuples

25:6
Sur le mont Sion, le Seigneur de l'univers offrira à tous les peuples un banquet de viandes grasses arrosé de vins fins — des viandes tendres et grasses, des vins fins bien clarifiés —.

25:7
C'est là qu'il supprimera le voile de deuil que portaient les peuples, le rideau de tristesse étendu sur toutes les nations.

25:8
Il supprimera la mort pour toujours. Le Seigneur Dieu essuiera les larmes sur tous les visages (198) . Dans l'ensemble du pays, il enlèvera l'affront que son peuple a subi. Voilà ce qu'a promis le Seigneur.

Joie pour Israël, catastrophe pour Moab

25:9
On dira ce jour-là: «C'est lui qui est notre Dieu. Nous comptions patiemment sur lui et il nous a sauvés. Oui, c'est dans le Seigneur que nous avons mis notre espoir. Quelle joie, quelle allégresse de l'avoir comme Sauveur!

25:10
La main favorable du Seigneur repose bien sur cette montagne!» Mais Moab est piétiné sur place (199) , comme de la paille qu'on foulerait aux pieds dans une fosse à fumier.

25:11
Et là, il agite les bras, on dirait un nageur. Mais malgré ses mouvements (200) le Seigneur rabat sa fierté.

25:12
Quant à tes murailles, Moab, ces hautes fortifications, le Seigneur les a renversées, rabattues, jetées à terre dans la poussière.

 La ville forte et la cité inaccessible

26:1
Ce jour-là, au pays de Juda, on chantera ce cantique: «Nous avons une ville forte. Pour la protéger, le Seigneur y a placé murailles et avant-mur.

26:2
Ouvrez les portes, laissez entrer le peuple fidèle qui tient ses engagements (201) .

26:3
Son coeur est ferme (202) . Toi, Seigneur, tu le gardes en paix, car il te fait confiance.

26:4
Faites confiance pour toujours au Seigneur, oui au Seigneur, le Rocher de tous les temps.

26:5
Car il a fait dégringoler ceux qui logeaient sur les hauteurs; il a précipité en bas la cité inaccessible, il l'a précipitée jusqu'à terre. Il l'a jetée dans la poussière,

26:6
et l'a fait piétiner par le peuple pauvre et faible.»

Prière des derniers temps

26:7
Seigneur, tu indiques au fidèle un chemin qui va tout droit; la voie que tu lui traces est sans aucun détour.

26:8
Oui, sur le chemin que tu commandes de suivre, nous comptons sur toi, Seigneur. Prononcer ton nom, faire appel à toi, voilà ce que tout coeur désire.

26:9
Pendant la nuit, moi aussi, je désire ta présence, du fond du coeur je te cherche (203) . Quand tu appliques aux humains les sentences que tu as prononcées, alors les habitants du monde apprennent à se conduire comme il faut.

26:10
Mais si l'on a pitié des méchants, ils n'apprennent pas ce qu'il faut faire, ils tordent ce qui est droit sur terre (204) , ils ne voient pas ta grandeur, Seigneur.

26:11
Seigneur, ta main est menaçante, mais ils ne la remarquent pas. Qu'ils soient humiliés de voir avec quelle passion tu défends ton peuple! Qu'ils soient dévorés par le feu que tu destines à tes adversaires (205) !

26:12
Seigneur, tu nous donnes l'essentiel (206) , car c'est toi qui as mené à bien pour nous tout ce que nous avons entrepris.

26:13
Seigneur notre Dieu, d'autres maîtres que toi ont dominé sur nous. Mais tu es le seul que nous voulons célébrer.

26:14
Ceux-là sont morts et ne revivront pas, ils ne sont plus que des ombres, ils ne se relèveront pas. C'est vrai, tu es intervenu pour les exterminer, tu as fait disparaître tout ce qui pouvait rappeler leur souvenir.

26:15
Tu as fait grandir notre peuple, Seigneur, c'est ton titre de gloire; tu as fait grandir notre peuple, tu as repoussé toutes les frontières du pays.

26:16
Seigneur, dans la détresse ils ont cherché ta présence; ils ont murmuré des prières sous ta correction (207) .

26:17
Devant toi, Seigneur, nous avons été comme une femme qui va mettre au monde un enfant: elle se tord de douleur et crie.

26:18
Nous aussi, nous devions mettre au monde quelque chose, nous étions dans les douleurs, mais nous n'avons donné le jour qu'à du vent, semble-t-il. Nous n'avons pas su apporter le salut à la terre, ni de nouveaux habitants au monde.

Résurrection des morts, châtiment des crimes

26:19
Mon peuple, tes morts reprendront vie — alors les cadavres des miens ressusciteront! — Ceux qui sont couchés en terre se réveilleront et crieront de joie (208) . Le Seigneur t'enverra une rosée de lumière, et la terre redonnera naissance à ceux qui n'étaient plus que des ombres.

26:20
Mon peuple, retire-toi à l'intérieur de ta maison, ferme derrière toi les deux battants de la porte. Cache-toi un court instant jusqu'à ce que soit passée la colère du Seigneur.

26:21
Le voici qui sort de chez lui, pour s'occuper des crimes des habitants de la terre. La terre va laisser paraître le sang qu'elle recouvrait, elle cessera de cacher les victimes qu'elle a recueillies.

 Victoire sur le dragon des mers

27:1
Ce jour-là, le Seigneur prendra sa grande, sa terrible, sa puissante épée, pour intervenir contre le monstre Léviatan, le serpent tortueux, insaisissable; et il tuera ce dragon des mers (209) .

Le Seigneur et sa vigne

27:2
Ce jour-là, entonnez un chant en l'honneur de la vigne au vin délicieux (210) .

27:3
«C'est moi, le Seigneur, qui suis son gardien. Je l'arrose au bon moment, je la garde jour et nuit pour empêcher toute incursion.

27:4
Je ne lui en veux plus, mais gare aux épines et aux ronces que je pourrais y trouver! Je m'y attaquerai en y mettant le feu,

27:5
à moins qu'on ne se place sous ma protection, et qu'on ne fasse la paix avec moi, oui, la paix avec moi!»

Le pardon d'Israël, la ville abandonnée

27:6
Dans les temps à venir, le peuple de Jacob poussera de nouvelles racines, Israël sera florissant et s'épanouira, couvrant le monde de ses fruits.

27:7
Le Seigneur a-t-il frappé les siens comme il l'a fait pour ceux qui les frappaient? Ou les a-t-il mis à mort comme il l'a fait pour ceux qui les mettaient à mort?

27:8
Non, mais il les a condamnés à l'exil, à la déportation. D'un souffle terrible, en un jour de vent d'est, il les a chassés.

27:9
Maintenant voici comment le crime d'Israël sera effacé, voici le résultat du pardon de sa faute: on réduira en morceaux toutes les pierres de l'autel comme des pierres à chaux, et l'on ne verra plus se dresser poteaux sacrés ou brûle-parfums (211) .

27:10
Il n'y a plus personne dans la ville fortifiée; elle est là, dépeuplée, abandonnée, désertée. Les veaux y paissent, y font leur gîte et broutent les feuilles des buissons.

27:11
Quand les rameaux sont secs, ils se cassent, les femmes viennent en faire du feu. Vraiment ce peuple n'a rien compris. C'est pourquoi son Créateur n'a plus pour lui aucune affection, celui qui l'a formé ne lui accorde aucun appui.

Le grand retour des exilés

27:12
Ce jour-là, le Seigneur battra sa moisson d'épis, depuis l'Euphrate jusqu'au torrent d'Égypte (212) . Alors vous, les Israélites, il vous moissonnera un à un.

27:13
Ce jour-là, retentira le son saccadé du grand cor. Alors arriveront tous ceux qui étaient perdus en Assyrie ou dispersés en Égypte; ils viendront s'incliner devant le Seigneur, à Jérusalem, sur la montagne qui lui est consacrée.

 Orage destructeur sur Samarie

28:1
Quel malheur de voir Samarie, la ville en forme de couronne, fierté des ivrognes d'Éfraïm (213) ! Dominant la riche vallée, sa somptueuse parure n'est que fleurs fanées sur la tête de ces hommes abrutis par le vin.

28:2
Voici une grande puissance qui vient au service du Seigneur, telle un orage de grêle, une tempête destructrice, une pluie torrentielle qui se répand en inondation. D'un revers de la main, le Seigneur renverse la ville à terre.

28:3
Voilà foulée aux pieds la couronne, fierté des ivrognes d'Éfraïm;

28:4
voilà foulées aux pieds les fleurs fanées de sa somptueuse parure, dominant la riche vallée. Samarie aura le même sort qu'une figue mûre avant l'été: le premier à l'apercevoir la prend dans le creux de la main et n'en fait qu'une bouchée.

28:5
Un jour, le Seigneur de l'univers sera lui-même la somptueuse couronne, le diadème et la parure des survivants de son peuple.

28:6
C'est lui qui inspirera la justice à ceux qui siègent au tribunal, et donnera la vaillance à ceux qui repoussent l'attaque ennemie devant la porte de la ville.

Les ivrognes qui se moquent du prophète

28:7
En voici encore que le vin égare, que les boissons fortes font tituber: ce sont les prêtres et les prophètes, égarés par les boissons fortes, désorientés sous l'effet du vin. Les boissons fortes les font tituber, ils s'égarent dans leurs visions, ils s'embrouillent en rendant leurs sentences.

28:8
Leurs tables sont toutes couvertes de ce qu'ils ont vomi, leurs saletés sont partout.

28:9
Ils demandent: «A qui cet Ésaïe veut-il faire la leçon et expliquer ses révélations? A des enfants fraîchement sevrés? A des bambins qu'on vient d'ôter du sein de leur mère?

28:10
Écoutez-le: Blablabla, blablabla, et patati et patata (214)

28:11
Eh bien, c'est dans un langage inintelligible, dans une langue étrangère, que le Seigneur va désormais s'adresser à ce peuple!

28:12
Il leur avait pourtant dit: «Ici vous trouverez du répit; laissez-y se reposer ceux qui sont fatigués. C'est un endroit tranquille.» Mais ils n'ont rien voulu entendre (215) .

28:13
Alors la parole du Seigneur sera pour eux aussi dénuée de sens que «Blablabla, blablabla, et patati et patata.» Finalement ils tomberont à la renverse, se casseront les reins, s'empêtreront les pieds sans pouvoir se dégager.

La pierre angulaire

28:14
Vous les plaisantins, qui dirigez (216) ce peuple de Jérusalem, écoutez donc ce que dit le Seigneur:

28:15
«Vous prétendez avoir conclu une alliance avec la mort, un pacte avec le monde d'en bas. Vous dites que la catastrophe ne vous atteindra pas quand elle passera, car vous avez pris le mensonge pour refuge, la contrevérité pour abri.»

28:16
Voici donc ce que déclare le Seigneur Dieu: «A Sion je vais placer une pierre de fondation pour vous mettre à l'épreuve, une précieuse pierre d'angle aux assises solides. Celui qui me fait confiance aura la même solidité (217) .

28:17
Mon cordeau à mesurer, ce sera le droit, et mon fil à plomb, le respect de la justice.» Mais la grêle balaiera votre refuge trompeur, les eaux emporteront votre abri.

28:18
Votre alliance avec la mort sera annulée, votre pacte avec le monde d'en bas ne pourra pas tenir. Quand la catastrophe viendra, elle vous écrasera.

28:19
Chaque fois qu'elle passera, le matin, le jour, la nuit, elle vous attrapera. Et quelle panique quand on en entendra parler!

28:20
Oui, comme dit le proverbe, le lit est trop court pour qu'on s'y étende, et la couverture trop étroite pour qu'on s'y enveloppe.

28:21
Comme au mont Perassim le Seigneur interviendra; comme à Gabaon, dans la plaine (218) , il s'irritera pour accomplir son oeuvre, pour faire son travail. Mais quelle oeuvre étrange, quel travail inhabituel!

28:22
Maintenant donc, arrêtez vos sottes plaisanteries, sinon le noeud va se resserrer autour de votre cou. Car j'ai appris du Seigneur, le Dieu de l'univers, qu'il a décidé d'en finir avec tout le pays.

Sagesse du paysan, sagesse de Dieu

28:23
Écoutez-moi bien, faites attention à ce que je vais dire:

28:24
Ne le savez-vous pas? Le paysan qui veut semer ne passe pas tout son temps à labourer son champ, à y tracer des sillons et à y passer la herse.

28:25
Mais après avoir égalisé la surface du sol, il répand les graines de nigelle, puis de cumin; il met en place le blé, le millet et l'orge aux endroits qui conviennent (219) et le blé dur sur les bords.

28:26
Tel est le procédé que son Dieu lui a donné à suivre et qu'il lui a enseigné.

28:27
On n'égrène pas la nigelle en se servant d'un traîneau (220) ; on ne fait pas non plus passer les roues d'un chariot sur le cumin. Mais c'est au bâton qu'on doit battre la nigelle et le cumin.

28:28
Le blé doit être passé sous le poids du traîneau, mais pas indéfiniment. On manoeuvre la roue du chariot et son attelage, mais non jusqu'à broyer le grain.

28:29
Ce procédé lui aussi vient du Seigneur de l'univers, qui montre ainsi à quel point son plan est merveilleux et son savoir-faire immense.

 Jérusalem presque perdue et soudain délivrée

29:1
«Quel malheur, Ariel, Ariel (221) , cité de Jérusalem que David vint assiéger! Tu as beau maintenir tout le cycle des fêtes année après année,

29:2
je te malmènerai, dit le Seigneur. Tu ne connaîtras plus que tristesse et détresse (222) , et tu ne seras plus pour moi que l'ariel de l'autel, où se consument les victimes.

29:3
J'établirai mon camp tout autour de toi, moi aussi; je t'enfermerai dans des retranchements, je m'opposerai à toi en élevant des remblais.

29:4
Tu seras tombée si bas, que ta voix semblera venir des profondeurs de la terre; elle n'arrivera qu'assourdie à travers la poussière. On croira entendre la voix d'un esprit, dont le message chuchoté doit traverser le sol.

29:5
La foule de tes ennemis est comme un nuage de poussière, la horde des brutes qui t'attaquent comme une volée de brins de paille.» Et voilà que, tout à coup,

29:6
le Seigneur de l'univers intervient en ta faveur dans un grondement de tonnerre, dans un vacarme terrible, dans un vent de tempête et les flammes d'un feu dévorant.

29:7
La horde des nations qui te faisaient la guerre, Ariel, ceux qui t'attaquaient, t'entouraient de retranchements et te malmenaient s'évanouissent tous comme un rêve, comme une vision dans la nuit (223) .

29:8
Un homme affamé rêve qu'il est en train de manger; mais quand il se réveille, il a encore le ventre creux. Un homme assoiffé rêve qu'il est en train de boire; mais quand il se réveille, épuisé, il a encore la gorge sèche. Ainsi en sera-t-il pour la horde des nations qui faisaient la guerre contre le mont Sion.

Aveuglement et ivresse

29:9
Soyez stupéfaits et restez sans voix, soyez aveuglés et restez sans voir, ivres, mais non de vin, titubants, mais sans avoir bu.

29:10
Car le Seigneur vous a plongés dans un profond abrutissement; il vous a bouché les yeux (224) — c'est une allusion aux prophètes —, il a mis un voile sur vos têtes — c'est une allusion aux voyants —.

29:11
La révélation de ces événements vous est restée aussi étrangère que les mots d'un écrit scellé par un cachet de cire. On le présente à quelqu'un qui sait lire, en lui disant: «Lis donc ceci»; mais il répond: «Impossible, l'écrit est scellé».

29:12
On le présente alors à quelqu'un qui ne sait pas lire, en lui disant: «Lis donc cela»; mais il répond: «Je ne sais pas lire».

Les surprises ne sont pas finies

29:13
Le Seigneur a dit de ce peuple: «Il n'est proche de moi qu'en paroles, c'est du bout des lèvres qu'il m'honore. Mais de coeur il est loin de moi. Le respect qu'il dit avoir pour moi n'est qu'une tradition humaine, une leçon apprise (225) .

29:14
Je vais donc continuer à l'étonner par mes prodiges. La sagesse de ses sages sera mise en échec, la compétence de ses experts sera prise en défaut (226)

Pour qui prenez-vous le Seigneur?

29:15
Quel malheur de voir ces gens qui agissent en secret, cachent leurs plans au Seigneur et trafiquent dans l'ombre. «Qui peut nous voir, pensent-ils, et savoir ce que nous faisons?»

29:16
Quelle absurdité que la vôtre: mettre sur le même plan l'argile et le potier! L'objet dira-t-il de l'artisan: «Ce n'est pas lui qui m'a fait»? Le vase dira-t-il du potier: «Il n'y connaît rien (227)»?

Le grand renversement de situation

29:17
Ne le savez-vous pas? D'ici très peu de temps, la forêt du Liban deviendra un verger, et le verger une forêt.

29:18
Ce jour-là, les sourds entendront ce qui est dit dans le livre et, sortant de l'obscurité, les aveugles se mettront à voir.

29:19
Le Seigneur sera pour les humbles une source de joie grandissante; les plus pauvres des humains exploseront de bonheur, grâce à l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël.

29:20
Ce sera la fin des tyrans, l'élimination des insolents. On sera débarrassé de ceux qui cherchent à nuire aux autres,

29:21
les accusent de crimes, tendent des pièges aux juges et font condamner sans raison celui qui est dans son droit.

29:22
Voici donc ce que le Seigneur déclare au peuple de Jacob, lui le sauveur d'Abraham: «Désormais le peuple de Jacob ne sera plus humilié, il n'aura plus à pâlir.

29:23
Quand eux ou leurs enfants verront en effet ce que je ferai parmi eux, ils reconnaîtront qui je suis, moi, l'unique vrai Dieu, le Dieu de Jacob, ils redouteront de me déplaire, moi, le Dieu d'Israël.

29:24
Eux qui avaient perdu tout bon sens, ils commenceront à me comprendre; eux qui protestaient toujours, ils se laisseront instruire.»

 Une politique que Dieu condamne

30:1
Quel malheur, enfants rebelles, déclare le Seigneur! Vous élaborez des plans, ils ne viennent pas de moi; vous concluez des alliances, je ne les ai pas inspirées. Vous accumulez ainsi une faute après l'autre.

30:2
Vous faites le voyage d'Égypte, mais sans m'avoir consulté. C'est auprès du Pharaon que vous cherchez protection, c'est à l'ombre de l'Égypte que vous cherchez un abri!

30:3
Mais la protection du Pharaon ne vous apportera que déception, l'abri que vous cherchez en Égypte tournera à votre humiliation,

30:4
même si vos ministres sont déjà à Soan, et si vos ambassadeurs ont atteint Hanès (228) .

30:5
Ils seront tous déçus par un peuple qui n'est utile à personne. Il ne sera pour eux d'aucun secours, d'aucune utilité, mais source de déception et de déshonneur.

Ceux qui vont acheter l'aide égyptienne

30:6
Des bêtes de somme chargées cheminent dans le Sud. A travers une région de détresse et d'angoisse, de lions féroces et rugissants (229) , de vipères et de dragons volants, on transporte des richesses, des trésors à dos d'ânes et de chameaux. On les destine à un peuple qui n'est utile à personne.

30:7
On les destine à l'Égypte, dont l'aide est illusoire. Le nom que je lui donne c'est "l'Assaillant inactif (230) ".

Un avertissement pour l'avenir

30:8
Le Seigneur dit à Ésaïe: «Maintenant, inscris cela sur une tablette à écrire, devant les gens de Jérusalem; grave-le sur un document. Dans l'avenir cela servira de témoignage perpétuel.»

30:9
Oui, c'est un peuple rebelle, ce sont des enfants menteurs, qui refusent d'écouter les instructions du Seigneur.

30:10
Ils disent aux prophètes: «Inutile d'avoir des visions!» Ils ne veulent pas qu'on leur annonce la vérité. Ils préfèrent qu'on leur dise des choses agréables, et qu'on leur annonce des contrevérités.

30:11
Ils réclament des prophètes qu'ils s'écartent de la ligne droite et quittent la bonne direction. «Cessez, disent-ils, de citer devant nous l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël.»

Un effondrement irrémédiable

30:12
Voici donc ce que déclare l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël: «Vous repoussez ce que je dis, vous vous fiez plutôt à l'oppression et aux intrigues pour trouver des appuis.

30:13
Eh bien, cette faute aura pour vous le même effet qu'une fissure se produisant dans une haute muraille; un renflement apparaît et soudain, d'un seul coup, survient l'effondrement.

30:14
La muraille est en miettes, comme la cruche d'un potier qui a reçu un coup: c'est irrémédiable. On ne peut même plus trouver parmi les débris de quoi prendre un peu de braise dans le foyer, ou recueillir un peu d'eau dans une flaque.»

Gardez votre calme et faites-moi confiance

30:15
Voici ce que déclare le Seigneur Dieu, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël: Vous ne serez sauvés qu'en revenant à moi et en restant paisibles. Votre seule force, c'est de garder votre calme et de me faire confiance. Mais vous ne le voulez pas.

30:16
Vous répondez: «Pas du tout! Nous irons au galop à cheval.» Oui, vous irez au galop à cheval, mais pour prendre la fuite! Vous dites: «Nos chevaux sont rapides». Oui, mais vos poursuivants seront plus rapides encore!

30:17
Un seul ennemi suffira à menacer mille d'entre vous; sous la menace de cinq, vous prendrez tous la fuite. A la fin, les survivants seront isolés comme un mât dressé au sommet d'une montagne, comme un signal sur la colline.

Le temps du salut

30:18
Cependant le Seigneur espère toujours vous accorder son appui, il voudrait se lever pour vous prendre en pitié. Car le Seigneur est un Dieu juste. Heureux tous ceux qui espèrent en lui!

30:19
Toi, le peuple de Sion, toi qui vis à Jérusalem, tu ne pleureras plus jamais. Quand tu appelleras le Seigneur, il sera bien disposé; dès qu'il t'entendra il te répondra.

30:20
Le Seigneur t'accordera le pain et l'eau nécessaires (231) . Lui qui t'instruit, il ne te sera plus caché, tu le verras de tes propres yeux.

30:21
Quand tu devras aller à droite ou à gauche, tu entendras ces mots prononcés derrière toi: «Voici le chemin à prendre.»

30:22
Tu considéreras comme impures tes idoles revêtues d'argent et tes statuettes plaquées d'or, tu les rejetteras comme ignobles: «Saleté (232)», diras-tu.

30:23
Le Seigneur te donnera la pluie pour la semence que tu auras mise en terre, et le sol te produira du blé aussi abondant qu'excellent. Ce jour-là, ton bétail paîtra dans de vastes prairies.

30:24
Les boeufs et les ânes qui labourent le sol auront à manger du fourrage salé (233) , qu'on répandra par terre avec la fourche à vanner.

30:25
Le jour du grand massacre, quand s'écrouleront toutes les tours, des ruisseaux arroseront montagnes et collines.

30:26
Le jour où le Seigneur pansera les plaies de son peuple, quand il guérira ses blessures, la lune luira comme un soleil, et le soleil rayonnera sept fois plus que d'habitude.

Le Seigneur vient corriger l'Assyrie

30:27
Voici le Seigneur en personne, il arrive de loin, brûlant d'une lourde colère. Ses lèvres expriment la fureur, sa parole est un feu dévorant,

30:28
son souffle est un torrent qui emporte tout sur son passage. Il vient secouer les nations dans le crible du malheur, et mettre à la mâchoire des peuples un mors pour les conduire où ils ne veulent pas.

30:29
Quant à vous, gens de Jérusalem, vous chanterez, comme pendant la nuit où l'on célèbre la fête (234) . Vous aurez la joie au coeur, comme lorsqu'on marche au son de la flûte, pour se rendre à la montagne du Seigneur, auprès de Dieu, le Rocher d'Israël.

30:30
Le Seigneur fera entendre sa voix majestueuse; il montrera comment son bras s'abat pour frapper. Il manifestera sa terrible colère, parmi les flammes d'un feu dévorant, au milieu d'une pluie battante et d'un orage de grêle.

30:31
A la voix du Seigneur et sous les coups qui pleuvront, l'Assyrie connaîtra la peur.

30:32
Chaque volée de coups que le Seigneur a décidée, il la lui administrera au son du tambourin et de la guitare. Il menacera (235) l'Assyrie et la combattra par des guerres.

30:33
Il y a longtemps déjà que le bûcher est en place — pour le roi, lui aussi —. On l'a préparé dans un espace rond, large et profond où flambera le feu, avec du bois en quantité. Alors le souffle du Seigneur y mettra le feu, comme un torrent de soufre enflammé.

 Les Égyptiens: rien de plus que des hommes

31:1
Quel malheur de voir ces gens qui se rendent en Égypte y chercher du secours! Ils comptent sur les chevaux, ils font confiance aux chars, parce qu'ils sont nombreux, et à la cavalerie parce qu'elle représente une force appréciable. Mais leur regard ne cherche pas l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël, eux-mêmes ne consultent pas celui qui est le Seigneur.

31:2
Lui aussi, pourtant, sait y faire: il a amené le malheur, il n'a pas retiré ses menaces. Il s'est dressé contre le parti des vauriens, et contre ces gens malfaisants (236) que l'on appelle à l'aide.

31:3
Les Égyptiens ne sont que des hommes, ils n'ont aucun pouvoir divin; leurs chevaux ne sont que des chevaux, ils n'ont aucun don surnaturel. Il suffit au Seigneur d'étendre la main: le sauveteur trébuche, celui qu'il devait aider se retrouve à terre, et c'est la fin pour tous les deux.

Le Seigneur, défenseur de Jérusalem

31:4
Voici ce que le Seigneur m'a déclaré: «Quand le lion ou le lionceau gronde pour défendre sa proie contre une bande de bergers ameutés contre lui, il n'a pas peur de leurs cris, il ne cède pas à leur tapage. Il en sera de même pour moi, le Seigneur de l'univers, quand je descendrai sur le mont Sion pour y faire la guerre.»

31:5
Comme un oiseau qui étend ses ailes, le Seigneur de l'univers étendra sa protection sur Jérusalem. Du même coup, il la sauvera et lui épargnera la catastrophe.

31:6
Israélites, vous avez été jusqu'au bout de la désertion à l'égard du Seigneur; revenez donc à lui.

31:7
Un jour, chacun d'entre vous rejettera les idoles d'argent ou d'or qu'il a fabriquées de ses mains coupables.

31:8
L'Assyrie tombera sous les coups d'une épée qui n'est pas celle des hommes; l'épée qui la détruira n'est pas une épée humaine. Devant cette épée, les Assyriens s'enfuiront, et leurs troupes d'élite seront soumises au travail forcé.

31:9
Sous l'effet de la terreur, les plus solides deviendront déserteurs, et les officiers, découragés, abandonneront leur drapeau. C'est le Seigneur qui le déclare, lui qui a sa flamme à Sion, un feu allumé à Jérusalem.

 Un roi bienfaisant

32:1
Il y aura un roi qui régnera selon les principes de la justice; les princes exerceront le pouvoir conformément au droit.

32:2
Chacun d'eux sera bienfaisant, comme un abri contre le vent, un refuge contre l'orage, un ruisseau dans une terre aride ou l'ombre d'un gros rocher dans un pays torride.

32:3
Ceux qui devraient voir n'auront plus les yeux aveuglés, ceux qui devraient entendre auront les oreilles grandes ouvertes (237) .

32:4
Les gens irréfléchis se mettront à comprendre, les bègues s'exprimeront vite et clairement.

32:5
On n'accordera plus aux canailles un titre de noblesse, on ne dira plus aux gredins qu'ils sont des gens de qualité.

32:6
Les canailles ne parlent que pour dire des idioties. Ils réfléchissent au mal qu'ils vont faire, agissent comme des scélérats et tiennent des propos scandaleux contre le Seigneur. Ils laissent l'affamé manquer du nécessaire, et refusent de donner à boire à celui qui meurt de soif.

32:7
Quant aux gredins, ils ont des armes cruelles. Ils préparent leurs mauvais coups pour nuire aux pauvres, en affirmant ce qui est faux alors que les malheureux réclament seulement leur droit.

32:8
Mais l'homme au noble coeur n'a que de nobles pensées, et il n'intervient que pour de nobles causes.

Avertissement aux femmes de Jérusalem

32:9
Femmes insouciantes, debout, écoutez-moi. Filles nonchalantes, attention, j'ai à parler!

32:10
Dans un peu plus d'un an vous, les nonchalantes, vous vous inquiéterez, car la vendange sera perdue, il n'y aura pas de récolte.

32:11
Tremblez donc de peur, insouciantes, inquiétez-vous, nonchalantes. Quittez vos vêtements, déshabillez-vous et mettez autour des reins l'étoffe de deuil.

32:12
Frappez-vous la poitrine. pleurez sur la belle campagne et la vigne féconde,

32:13
sur la terre de mon peuple, qu'envahissent les broussailles, sur toutes ces maisons joyeuses et cette ville animée.

32:14
Le palais est abandonné, la ville bruyante est désertée, le quartier de l'Ofel (238) ainsi que la tour de guet sont devenus pour toujours des terrains vagues, où se plaisent les ânes sauvages et où paissent les troupeaux.

Le grand renversement de situation

32:15
Un jour, le Seigneur répandra sur nous son Esprit. Alors les terres incultes deviendront un verger et le verger une forêt.

32:16
Le droit sera chez lui dans ces terres aujourd'hui incultes, et la justice régnera dans le verger.

32:17
La justice produira la paix, elle créera pour toujours tranquillité et sécurité.

32:18
Son peuple habitera une oasis de paix, il vivra en sécurité, au repos et sans souci.

32:19
La forêt s'écroulera sous la grêle, la ville s'effondrera.

32:20
Mais quel bonheur pour tous, de pouvoir semer partout près de l'eau, et de laisser le boeuf ou l'âne aller et venir librement!

 Malheur au destructeur!

33:1
Quel malheur, toi qui détruis tout sans avoir subi la pareille et qui trahis les autres sans que l'on t'ait trahi! Quand tu auras fini de détruire, tu seras détruit à ton tour. Quand tu auras cessé de trahir (239) , on te trahira toi aussi.

33:2
Seigneur, accorde-nous ton appui, nous comptons patiemment sur toi. Chaque matin, sois notre force, notre sauveur dans la détresse.

33:3
Au bruit de ton intervention, les peuples prennent la fuite; dès que tu te dresses, les nations se dispersent.

33:4
Alors c'est le pillage: on croirait voir des criquets (240) . On se rue sur le butin comme une nuée de sauterelles.

33:5
Le Seigneur domine la situation, il réside là-haut. Partout dans Jérusalem, il a instauré le droit et l'ordre.

33:6
Quant à toi, peuple du Seigneur, tu pourras vivre en sécurité. Être sage et connaître Dieu, c'est être riche du salut; honorer le Seigneur, c'est cela ton trésor!

L'intervention du Seigneur

33:7
Voici les gens d'Ariel (241) qui sortent dans la rue en poussant des cris. Les messagers de paix reviennent en pleurant amèrement.

33:8
Les routes sont désertées, plus de passants sur les chemins. Le tyran a rompu l'alliance, il en a repoussé les témoins (242) , il n'a que mépris pour les hommes.

33:9
Le pays, en deuil, se dessèche; le massif du Liban, frappé par la sécheresse, a honte, la plaine du Saron ressemble à un désert, le Bachan et le Carmel (243) se retrouvent dépouillés.

33:10
«Maintenant, dit le Seigneur, je vais intervenir, maintenant je vais me dresser, je vais montrer ma grandeur.

33:11
Les projets que vous avez conçus ne sont que du foin, et quand ils voient le jour, ce n'est que de la paille. Comme un feu, votre propre souffle vous consumera.

33:12
Quant aux autres peuples, le feu les réduira en chaux, les flammes les dévoreront comme des broussailles coupées.

33:13
Vous qui êtes au loin, écoutez ce que j'ai fait. Et vous qui êtes près, sachez de quoi je suis capable.»

33:14
A Sion les coupables prennent peur, un tremblement saisit les infidèles. «Qui de nous pourra rester près de ce feu dévorant? demandent-ils. Qui de nous pourra rester près de ce brasier sans fin?»

33:15
— C'est celui qui poursuit sa route en respectant le droit et en disant la vérité; c'est l'homme qui refuse les profits acquis par la violence, repousse ceux qui essaient de l'acheter par des cadeaux, ferme ses oreilles à ceux qui lui suggèrent un meurtre, et n'accorde au mal aucun regard complaisant.

33:16
Cet homme habitera sur les hauteurs, à l'abri; il aura un refuge sur les rochers fortifiés, son pain lui sera assuré, l'eau ne lui manquera pas.

Jérusalem délivrée

33:17
Tu pourras contempler le roi dans toute sa splendeur, tu verras le pays dans sa plus vaste étendue.

33:18
Tu penseras alors à la terreur passée, et tu demanderas: «Où sont-ils donc, ceux qui comptaient et vérifiaient les impôts? Où sont ceux qui inspectaient les fortifications?»

33:19
Tu cesseras enfin de voir ce peuple arrogant, au parler incompréhensible, au langage inintelligible, impossible à saisir.

33:20
Quand tu regarderas Jérusalem, quand tu verras Sion, la ville où se célèbrent nos fêtes, elle t'apparaîtra comme un asile de calme, une tente qu'on ne déplace plus; on n'arrachera plus ses piquets, on n'enlèvera plus ses cordes.

33:21
C'est là que le Seigneur nous montrera sa grandeur. Il y aura là des rivières, des fleuves au large cours, où les bateaux de guerre (244) ne passeront pas, et où les grands navires ne circuleront pas.

33:22
Le Seigneur est notre guide, il est notre chef de file. Le Seigneur est notre roi, c'est lui notre Sauveur.

33:23
Tes cordages sont relâchés, ils ne maintiennent plus le mât, ils ne permettent plus de hisser le signal. Alors on se partagera une quantité de butin; les boiteux eux-mêmes participeront au pillage.

33:24
Personne à Jérusalem ne dira plus «Je suis malade». Le peuple de cette ville sera déchargé de sa faute.

 Le jugement d'Édom

34:1
Nations, approchez-vous pour écouter; peuples, faites bien attention. Et que la terre entende, elle et tout ce qui s'y trouve! Que le monde soit témoin, lui et tout ce qu'il produit!

34:2
Le Seigneur est indigné contre l'ensemble des nations, il en veut à toute leur troupe. Il les a destinées à l'extermination, livrées à l'abattoir.

34:3
Les victimes sont jetées à terre, les cadavres empestent, les montagnes ruissellent de sang.

34:4
La troupe des étoiles se disloque tout entière, le ciel s'enroule sur lui-même comme un rouleau de papyrus. Les astres tombent tous, comme les feuilles mortes d'une vigne ou d'un figuier (245) .

34:5
L'épée du Seigneur apparaît dans le ciel. La voilà qui s'abat sur les Édomites (246) , ce peuple que le Seigneur a condamné à l'extermination.

34:6
L'épée du Seigneur est pleine de sang, couverte de graisse comme du sang des béliers et des boucs, comme de la graisse de leurs reins. A Bosra, la capitale, le Seigneur fait un sacrifice; dans le pays d'Édom, c'est un terrible massacre.

34:7
En même temps, les buffles tombent, taureaux et boeufs s'écroulent. La terre s'enivre de sang, le sol est gavé de graisse.

34:8
Pour le Seigneur, c'est en effet le jour de la revanche; pour le défenseur (247) de Sion, c'est l'année du règlement des comptes.

34:9
Les torrents du pays d'Édom deviendront des torrents de poix, son sol se changera en soufre. Le pays va devenir un champ de poix brûlante,

34:10
qui se consume nuit et jour, envoyant vers le ciel une fumée sans fin (248) . De siècle en siècle, le pays restera dévasté, plus jamais on n'y passera.

34:11
La chouette chevêche et le butor en prendront possession. La hulotte et le corbeau y auront leur demeure. On étendra sur lui le cordeau de la destruction, on nivellera tout, on fera le vide.

34:12
Plus de nobles pour élire un roi, c'est la fin de tous les princes.

34:13
Les buissons épineux poussent dans les belles maisons, les orties et les ronces envahissent les forteresses. C'est le repaire des chacals, le domaine des autruches.

34:14
Les chats sauvages y rencontrent les hyènes, c'est le rendez-vous des boucs. C'est là que le démon Lilith (249) prend un moment de repos: il y trouve où se reposer.

34:15
C'est là encore que le serpent a son nid, qu'il dépose ses oeufs et surveille leur éclosion. C'est là enfin que les vautours se rassemblent en troupe.

34:16
Si vous cherchez dans le livre du Seigneur (250) , vous pourrez lire ceci: Aucun d'eux ne reste en arrière, il n'y a pas un seul absent; ils sont aux ordres du Seigneur, c'est son Esprit qui les rassemble.

34:17
Il a tiré au sort la part de chacun d'eux, il a pris son cordeau pour leur répartir le pays. Ils en seront propriétaires pour toujours, de siècle en siècle, ils y auront leur demeure.

 Le grand retour

35:1
Que le désert et la terre aride manifestent leur joie! Que le pays sec s'émerveille et se couvre de fleurs,

35:2
aussi belles que les lis! Oui, qu'il se couvre de fleurs, et qu'il s'émerveille à grands cris! Le Seigneur lui a donné la splendeur des montagnes du Liban, l'éclat du mont Carmel et de la plaine du Saron (251) . On pourra voir alors la glorieuse présence du Seigneur, l'éclat de notre Dieu.

35:3
Rendez force aux bras fatigués, affermissez les genoux chancelants (252) .

35:4
Dites à ceux qui perdent courage: «Ressaisissez-vous, n'ayez pas peur, voici votre Dieu. Il vient vous venger et rendre à vos ennemis le mal qu'ils vous ont fait, il vient lui-même vous sauver.»

35:5
Alors les aveugles verront, et les sourds entendront.

35:6
Alors les boiteux bondiront comme les cerfs (253) et les muets exprimeront leur joie. Car de l'eau jaillira dans le désert, des torrents ruisselleront dans le pays sec.

35:7
Le sable brûlant se changera en étang, et le pays de la soif en région de sources. A l'endroit même où les chacals avaient leur repaire, pousseront des roseaux et des joncs.

35:8
C'est là qu'il y aura une route qu'on nommera "le chemin réservé". Aucun impur n'y pourra passer, aucun idolâtre n'y rôdera. Elle sera destinée au peuple du Seigneur quand il se mettra en marche.

35:9
Sur cette route, pas de lion; aucune bête féroce ne pourra y accéder, on n'en trouvera pas. C'est là que marcheront ceux que le Seigneur aura libérés.

35:10
C'est par là que reviendront ceux qu'il aura délivrés. Ils arriveront à Sion en criant de bonheur. Une joie éternelle illuminera leur visage. Une joie débordante les inondera, tandis que chagrins et soupirs se seront évanouis.

 Le roi d'Assyrie menace Jérusalem (Voir 2 Rois 18.13,17-37)

36:1
Pendant la quatorzième année du règne d'Ézékias (254) , le roi d'Assyrie, Sennakérib, vint attaquer toutes les villes fortifiées du royaume de Juda et s'en empara.

36:2
Alors qu'il se trouvait à Lakich, il envoya son aide de camp au roi Ézékias, à Jérusalem. L'aide de camp était à la tête d'une troupe importante. Il se plaça près du canal du réservoir supérieur, sur la route qui mène au champ des Blanchisseurs (255) .

36:3
Alors Éliaquim, fils de Hilquia et chef du palais royal, sortit de la ville à sa rencontre, accompagné du secrétaire Chebna et de Yoa, fils d'Assaf et porte-parole du roi (256) .

36:4
L'aide de camp assyrien leur dit: «Allez transmettre à Ézékias ce message du Grand Roi, le roi d'Assyrie: "Quelle belle confiance tu as là!

36:5
Je me suis dit que de simples paroles te tiennent lieu de plan de bataille et de courage pour faire la guerre. Sur qui comptes-tu pour oser te révolter contre moi?

36:6
Sur l'Égypte? Sur ce roseau cassé qui transperce la main de quiconque s'y appuie (257) ? Voilà ce que vaut le Pharaon, roi d'Égypte, pour tous ceux qui comptent sur lui!

36:7
Tu vas sans doute me répondre que vous comptez sur le Seigneur votre Dieu. Mais tu as précisément supprimé ses lieux sacrés et ses autels, en ordonnant aux gens de Juda et de Jérusalem de ne rendre leur culte que devant l'autel de cette ville!"

36:8
Eh bien, fais donc un pari avec mon maître, le roi d'Assyrie: je suis prêt à te fournir deux mille chevaux, si tu peux trouver des cavaliers pour les monter.

36:9
Mais comment pourrais-tu mettre en fuite un seul officier de mon maître, même parmi les moindres? Et tu comptes sur l'Égypte pour obtenir des chars et des chevaux!

36:10
D'ailleurs, mon maître est-il venu attaquer ce pays et le dévaster sans que le Seigneur l'ait voulu? Pas du tout! C'est le Seigneur lui-même qui lui en a donné l'ordre (258)

36:11
Alors Éliaquim, Chebna et Yoa demandèrent à l'aide de camp assyrien: «Parle-nous en araméen (259) s'il te plaît, nous le comprenons. Évite de t'adresser à nous en hébreu, à cause de tous les gens qui sont sur la muraille en train de nous écouter.»

36:12
Mais l'aide de camp répondit: «Croyez-vous que le message de mon maître soit destiné seulement à votre maître et à vous? Il concerne aussi tous ces gens qui se tiennent sur la muraille, et qui, comme vous, n'auront bientôt plus que leurs excréments à manger et leur urine à boire (260)

36:13
Puis l'aide de camp se dressa et cria de toutes ses forces en hébreu: «Écoutez le message du Grand Roi, le roi d'Assyrie:

36:14
"Ne vous laissez pas tromper par Ézékias: il est incapable de vous tirer d'affaire.

36:15
Il prétend qu'il faut faire confiance au Seigneur, que celui-ci vous sauvera sûrement et m'empêchera de prendre cette ville. N'en croyez rien.

36:16
N'écoutez pas Ézékias, écoutez plutôt ce que je vous propose, moi le roi d'Assyrie: cessez toute résistance et rendez-vous à moi. Alors chacun de vous pourra profiter de sa vigne, de son figuier et de l'eau de sa citerne.

36:17
Plus tard, je viendrai pour vous emmener dans un pays comme le vôtre, un pays riche en blé et en vignes, en pain et en vin.

36:18
Ne vous laissez donc pas égarer par Ézékias lorsqu'il prétend que le Seigneur vous sauvera. Les dieux des autres nations m'ont-ils empêché de mettre la main sur leur pays?

36:19
Qu'ont-ils fait, les dieux de Hamath et d'Arpad? Et ceux de Sefarvaïm? Quelqu'un m'a-t-il empêché de prendre Samarie (261) ?

36:20
Parmi tous ces dieux, aucun n'a pu m'interdire de mettre la main sur son pays. Comment le Seigneur m'empêcherait-il alors de prendre Jérusalem?"»

36:21
Tous ceux qui étaient là gardèrent le silence; ils ne répondirent pas un mot, car tel était l'ordre du roi Ézékias.

36:22
Puis Éliaquim, fils de Hilquia et chef du palais royal, le secrétaire Chebna et Yoa, fils d'Assaf et porte-parole du roi, après avoir déchiré leurs vêtements, revinrent auprès d'Ézékias et lui rapportèrent ce que l'aide de camp assyrien avait déclaré.

 Ézékias consulte le prophète Ésaïe (Voir 2 Rois 19.1-7)

37:1
Dès que le roi Ézékias eut entendu leur rapport, il déchira lui aussi ses vêtements, prit la tenue de deuil et se rendit au temple du Seigneur.

37:2
En même temps, il envoya le chef du palais Éliaquim, le secrétaire Chebna et les prêtres les plus anciens chez le prophète Ésaïe, fils d'Amots. Ces hommes, eux aussi en tenue de deuil,

37:3
devaient dire au prophète: «Voici un message d'Ézékias: "Ce jour est pour nous un jour d'angoisse, de punition, d'humiliation. Comme on dit, l'enfant est à terme, mais la mère manque de force pour le mettre au monde.

37:4
Le roi d'Assyrie a envoyé son aide de camp pour insulter le Dieu vivant. Ah, si seulement le Seigneur ton Dieu entendait ces insultes et le punissait d'avoir ainsi parlé! Toi, prie le Seigneur en faveur de ce qui reste de son peuple."»

37:5
Quand les envoyés du roi Ézékias eurent accompli leur démarche auprès d'Ésaïe,

37:6
celui-ci leur dit: «Allez rapporter à votre maître ce que déclare le Seigneur: "Tu as entendu les officiers du roi d'Assyrie m'insulter. N'aie pas peur de ce qu'ils ont dit.

37:7
Le roi va recevoir une nouvelle; je lui inspirerai alors de retourner dans son pays. Et là-bas, je le ferai mourir assassiné (262) ."»

Nouvelles menaces de Sennakérib (Voir 2 Rois 19.8-13)

37:8
L'aide de camp assyrien apprit que son maître avait quitté Lakich pour assiéger Libna (263) ; c'est donc là qu'il vint le trouver.

37:9
Le roi d'Assyrie fut informé que le Pharaon Tiraca l'Éthiopien venait l'attaquer. Quand il reçut la nouvelle, il fit porter ce message à Ézékias,

37:10
le roi de Juda: «Tu comptes trop sur ton Dieu en prétendant qu'il m'empêchera de prendre Jérusalem; ne te laisse pas tromper par lui.

37:11
Tu as bien appris comment les rois d'Assyrie ont traité tous les autres pays et les ont dévastés. Et tu t'imagines que vous serez épargnés?

37:12
Quand mes prédécesseurs ont détruit Gozan, Haran, Ressef et la capitale des Édénites, Télassar, les dieux de ces nations n'ont pas pu préserver ces villes.

37:13
Réfléchis au sort des rois de Hamath, Arpad, Laïr, Sefarvaïm, Héna et Ava (264)

Prière d'Ézékias (Voir 2 Rois 19.14-19)

37:14
Ézékias prit la lettre apportée par les messagers assyriens et la lut. Puis il monta au temple et la présenta au Seigneur.

37:15
Ensuite il prononça cette prière:

37:16
«Seigneur de l'univers, Dieu d'Israël, toi qui sièges au-dessus des chérubins (265) , c'est toi qui es le seul Dieu pour tous les royaumes du monde, c'est toi qui as fait le ciel et la terre.

37:17
Seigneur, écoute bien, regarde attentivement, remarque les insultes que les messagers de Sennakérib ont prononcées contre toi, le Dieu vivant!

37:18
Seigneur, c'est vrai, les rois d'Assyrie ont exterminé les autres nations et ravagé leurs territoires.

37:19
Ils ont pu mettre au feu et détruire les dieux de ces nations, parce que ce n'étaient pas de vrais dieux, mais seulement des statues de bois ou de pierre fabriquées par les hommes.

37:20
Mais toi, Seigneur notre Dieu, sauve-nous maintenant des griffes de Sennakérib. Alors, dans tous les royaumes du monde, on saura, Seigneur, que toi seul es Dieu.»

Ésaïe transmet la réponse du Seigneur (Voir 2 Rois 19.20-34)

37:21
Alors Ésaïe, fils d'Amots, fit porter ce message à Ézékias: «Voici ce que déclare le Seigneur, Dieu d'Israël, en réponse à la prière que tu lui as adressée au sujet du roi d'Assyrie, Sennakérib.

37:22
Écoute les paroles qu'il prononce contre Sennakérib: La cité de Sion te méprise, elle te trouve ridicule. Jérusalem la belle rit de toi en hochant la tête.

37:23
Qui as-tu insulté? Qui as-tu outragé? Contre qui as-tu osé parler et jeter un regard arrogant? Contre moi, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël!

37:24
Tu t'es servi de tes valets pour m'insulter, moi le Seigneur. Tu as dit: "Moi, Sennakérib, grâce à mes nombreux chars, j'ai gravi des sommets jusqu'au coeur du Liban, pour y couper ses plus beaux cèdres et ses plus hauts cyprès. J'atteindrai ses derniers sommets et son parc forestier.

37:25
Moi, j'ai creusé des puits et j'en ai bu l'eau. Je mettrai à sec les bras du Nil rien qu'en posant les pieds sur le sol égyptien!"

37:26
Eh bien, Sennakérib, ne le sais-tu pas? Depuis longtemps, c'est moi qui ai préparé ces événements. Depuis un lointain passé j'en ai formé le plan, maintenant, je les réalise. Je t'avais destiné à réduire en tas de ruines les villes fortifiées.

37:27
Leurs habitants, les bras ballants, sont paralysés de peur et se sentent humiliés. Ils font penser à l'herbe des champs, à la verdure des prés, aux plantes sur les toits grillées par le vent d'est (266) .

37:28
Et je sais tout de toi: quand tu te lèves (267) ou tu t'assieds, quand tu sors ou quand tu entres, et quand tu t'emportes contre moi.

37:29
Or tu t'es emporté contre moi, j'ai entendu tes insolences. C'est pourquoi je vais te maîtriser par un crochet dans le nez, par un mors dans la bouche. Je te ramènerai chez toi par le chemin que tu as pris pour venir.

37:30
Quant à toi, Ézékias, je te signale ce qui doit arriver: cette année, on consommera le blé qui aura poussé tout seul; l'année prochaine également. Mais l'année suivante, vous pourrez semer et moissonner votre blé, cultiver vos vignes et profiter de la vendange.

37:31
Les survivants du royaume de Juda seront de nouveau comme un arbre qui enfonce ses racines dans le sol et dont les branches se couvrent de fruits.

37:32
Oui, à Jérusalem surgira un peuple de survivants, sur le mont Sion se lèveront des rescapés.» Ésaïe ajouta: «Voilà ce que fera le Seigneur de l'univers dans son ardent amour.

37:33
Et maintenant voici ce qu'il déclare au sujet du roi d'Assyrie: "Il n'entrera pas dans cette ville, il ne tirera pas de flèches contre elle, il ne lancera pas d'attaque à l'abri des boucliers, il n'élèvera pas de remblai pour donner l'assaut.

37:34
Il repartira par le chemin qu'il avait pris pour venir. Il n'entrera pas ici, je le déclare, moi le Seigneur.

37:35
Je protégerai Jérusalem et je la sauverai, parce que je suis Dieu, et par fidélité à David mon serviteur."»

Départ des Assyriens, mort de Sennakérib (Voir 2 Rois 19.35-37)

37:36
Effectivement l'ange du Seigneur intervint dans le camp assyrien et y fit mourir cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Le lendemain matin, les survivants, à leur réveil, découvrirent tous ces cadavres.

37:37
Alors Sennakérib, le roi d'Assyrie, fit démonter le camp et repartit pour Ninive, sa capitale, où il resta.

37:38
Un jour qu'il était en prière au temple de son dieu Nisrok, deux de ses fils, Adrammélek et Saresser, l'assassinèrent, puis ils s'enfuirent au pays d'Ararat (268) . Un autre de ses fils, Assarhaddon, lui succéda.

 Maladie et guérison d'Ézékias (Voir 2 Rois 20.1-11)

38:1
A cette époque, le roi Ézékias fut atteint d'une maladie mortelle. Le prophète Ésaïe, fils d'Amots, vint le voir et lui dit: «Voici ce que le Seigneur déclare: C'est le moment pour toi de régler tes affaires, car tu ne survivras pas à ta maladie.»

38:2
Alors Ézékias se tourna contre le mur et adressa au Seigneur cette prière:

38:3
«Ah! Seigneur, souviens-toi: je me suis conduit envers toi avec une entière loyauté, j'ai toujours agi de manière à te plaire.» Puis il ne put retenir ses larmes.

38:4
Alors le Seigneur chargea Ésaïe

38:5
de dire à Ézékias: «Voici ce que déclare le Seigneur, le Dieu de ton ancêtre David: "J'ai entendu ta prière et j'ai vu tes larmes. Eh bien, je vais prolonger ta vie de quinze ans!

38:6
Je vous arracherai, toi et Jérusalem, aux griffes du roi d'Assyrie, et je protégerai la ville (269) ."»

38:7
Ésaïe lui dit: «Le Seigneur va t'accorder un signe pour t'assurer qu'il réalisera ce qu'il a promis:

38:8
sur l'escalier d'Ahaz (270) qui était au soleil, l'ombre est descendue. Eh bien, le Seigneur va la faire remonter de dix marches!» Effectivement le soleil revint sur les dix marches d'escalier que l'ombre avait recouvertes.

Prière d'Ézékias après sa guérison

38:9
Voici le poème que le roi Ézékias de Juda composa après sa maladie et sa guérison:

38:10
Je me disais: je n'ai vécu que la moitié de ma vie, et je dois déjà m'en aller! Je vais devoir passer dans le monde des morts les années qui me restaient à vivre.

38:11
Je me disais encore: Je ne verrai plus le Seigneur sur la terre des vivants, ni aucun être humain dans le monde habité.

38:12
L'abri où je vis est arraché, emporté loin de moi, comme une tente de berger. Ma vie est au bout du rouleau, comme une pièce de tissu, que le tisserand enroule après avoir tranché les fils. — Avant le soir, Seigneur, tu en auras fini avec moi,

38:13
et d'ici le matin, la mort m'aura fauché (271) . — Comme un lion le Seigneur a broyé tous mes os. — Avant le soir, Seigneur, tu en auras fini avec moi. —

38:14
Mes cris sont perçants comme ceux de l'hirondelle, et mes gémissements plaintifs comme ceux de la tourterelle. Mes yeux n'en peuvent plus de regarder au ciel. — Dans mon accablement, Seigneur, fais quelque chose pour moi. —

38:15
Mais que dirai-je, pour qu'il me parle, puisque c'est lui qui agit? Le sommeil me fuit (272) , tant j'ai d'amertume au coeur.

38:16
— Seigneur, tu étais au courant de ce qui m'arrivait, et tu m'as ranimé, tu m'as rendu des forces, tu m'as gardé en vie (273) .

38:17
Maintenant mon amertume s'est changée en bonheur, car tu m'as aimé assez pour m'éviter la mort; tu as jeté toutes mes fautes loin derrière toi.

38:18
Dans le monde des morts, personne ne te loue; ce ne sont pas les cadavres qui peuvent t'acclamer. Quand on descend dans la tombe, il est trop tard pour espérer en ta fidélité.

38:19
Mais ce sont les vivants seuls qui peuvent te louer, comme moi aujourd'hui, et comme les parents qui feront connaître à leurs enfants combien tu es fidèle.

38:20
Seigneur, tu m'as sauvé. Nous te louerons donc en musique tous les jours de notre vie, dans ta maison, Seigneur (274) .

38:21
Puis Ésaïe donna cet ordre: «Qu'on apporte une pâte de figues écrasées, et qu'on l'applique sur l'endroit malade, pour que le roi guérisse!»

38:22
Alors Ézékias demanda: «Quel signe m'assurera que je pourrai me rendre encore au temple du Seigneur?»

 Ézékias reçoit les ambassadeurs de Babylone (Voir 2 Rois 20.12-19)

39:1
A cette époque, le roi de Babylone, Mérodak-Baladan, fils de Baladan, apprit qu'Ézékias avait été malade et qu'il était rétabli. Il lui envoya des ambassadeurs, porteurs d'une lettre et d'un cadeau (275) .

39:2
Ézékias en fut très heureux. Il leur fit visiter le bâtiment où l'on gardait les objets de valeur, argent, or, parfums et huiles aromatiques. Il leur montra également son dépôt d'armes et tout ce qui se trouvait dans ses réserves. Il ne leur cacha absolument rien, ni dans son palais, ni dans l'ensemble de son royaume.

39:3
Après cela, le prophète Ésaïe vint trouver le roi Ézékias et lui demanda: «Que t'ont dit ces gens? Et d'abord d'où venaient-ils?» — «De très loin, répondit Ézékias; ils sont venus me voir de Babylone.»

39:4
Ésaïe reprit: «Et qu'ont-ils vu dans ton palais?» — «Tout ce qui s'y trouve, dit Ézékias. Je ne leur ai rien caché de mes trésors.»

39:5
Alors Ésaïe dit à Ézékias: «Écoute ce qu'annonce le Seigneur de l'univers:

39:6
"Un jour, tout ce qui se trouve maintenant dans ton palais, tout ce que tes prédécesseurs y ont amassé, tout cela sera emporté à Babylone. Il n'en restera rien ici, déclare le Seigneur.

39:7
On emmènera même certains de tes descendants pour en faire des eunuques au service du roi dans le palais de Babylone (276) ."»

39:8
Ézékias répondit à Ésaïe: «C'est une bonne chose que tu m'annonces de la part du Seigneur.» Il se disait en effet: «Tant que je serai en vie, nous aurons la paix et la sécurité.»

 DEUXIÈME PARTIE - LA CONSOLATION D'ISRAËL (Chapitres 40 à 55)

Réconfortez mon peuple

40:1
Réconfortez mon peuple, c'est urgent, dit votre Dieu.

40:2
Retrouvez la confiance de Jérusalem, criez-lui qu'elle en a fini avec les travaux forcés, et qu'elle a purgé sa peine. Car le Seigneur lui a fait payer le prix complet (277) de toutes ses fautes.

40:3
J'entends une voix crier: «Dans le désert, ouvrez le chemin au Seigneur; dans cet espace aride, frayez une route pour notre Dieu (278) .

40:4
Qu'on relève le niveau des vallées, qu'on abaisse montagnes et collines! Qu'on change les reliefs en plaine et les hauteurs en larges vallées!

40:5
La glorieuse présence du Seigneur va être dévoilée, et tout le monde la verra. Tel est l'ordre du Seigneur (279)

40:6
J'entends une voix qui dit: «Fais une proclamation». Mais je réponds: «Laquelle?» La voix reprend: «Celle-ci: Le sort des humains est précaire comme celui de l'herbe. Ils n'ont pas plus de vigueur que les fleurs des champs.

40:7
L'herbe sèche, la fleur se fane, quand le souffle du Seigneur est passé par là. — C'est bien vrai, les humains (280) ont la fragilité de l'herbe —.

40:8
Oui, l'herbe sèche, la fleur se fane, mais la Parole de notre Dieu se réalisera pour toujours (281)

Une bonne nouvelle à proclamer

40:9
Peuple de Jérusalem, monte sur une haute montagne. Peuple de Sion, crie de toutes tes forces. Tu es chargé d'une bonne nouvelle (282) , n'aie pas peur de la faire entendre. Dis aux villes de Juda: «Voici votre Dieu.

40:10
Voici le Seigneur Dieu. Il arrive plein de force, il a les moyens de régner. Il ramène ce qu'il a gagné, il rapporte le fruit de sa peine (283) .

40:11
Il est comme un berger qui mène son troupeau et le rassemble d'un geste du bras; il porte les agneaux contre lui et ménage les brebis qui allaitent des petits (284)

Grandeur et sagesse du maître de l'univers

40:12
Qui a mesuré dans le creux de sa main le volume de la mer (285) ? Qui a évalué de ses doigts écartés le diamètre du ciel? Et la poussière de la terre, qui en a estimé la masse en la tassant dans un seau? Qui a pesé sur la balance les montagnes et les collines?

40:13
Qui a pris la mesure de l'Esprit du Seigneur? Quel confident Dieu a-t-il instruit de son plan (286) ?

40:14
Avec qui s'est-il entretenu pour le mettre au courant? A qui a-t-il enseigné comment il faut s'y prendre, et ce qu'il faut savoir, et par quel moyen comprendre son action (287) ?

40:15
Devant le Seigneur, les nations ne comptent pas plus qu'une goutte d'eau qui tombe d'un seau, ou qu'un grain de sable dans le plateau d'une balance. Les populations lointaines ne pèsent pas plus qu'un peu de poussière.

40:16
Tout le gibier du Liban ne suffirait pas pour lui offrir un sacrifice digne de lui, ni les arbres de ses forêts pour entretenir le feu.

40:17
Les nations toutes ensemble ne font pas le poids devant lui, elles comptent pour moins que rien.

Dieu incomparable

40:18
A qui voulez-vous comparer Dieu? A quelle image le confronter?

40:19
Une idole? Un fondeur l'a moulée, puis un orfèvre l'a plaquée d'or et ornée de chaînettes d'argent (288) .

40:20
Celui qui est trop pauvre (289) pour une telle dépense choisit un morceau de bois que les vers n'ont pas piqué. Puis il cherche un bon artisan, capable de faire une idole qui tiendra solidement.

40:21
Ne le savez-vous pas? Ne l'avez-vous pas appris? Ne vous l'a-t-on pas annoncé depuis le début? N'avez-vous pas compris la fondation du monde?

40:22
Le Seigneur a son trône au-dessus de l'horizon, si haut qu'il voit les humains de la taille des fourmis. Il a étendu le ciel comme une grande toile, et l'a déployé comme une tente pour y faire sa demeure.

40:23
Il a réduit à rien les dirigeants du monde, à rien du tout les détenteurs du pouvoir.

40:24
A peine sont-ils en place, à peine sont-ils installés, à peine ont-ils pris racine, que le souffle du Seigneur les balaie, les dessèche. Et les voilà emportés comme des brins de paille dans un tourbillon.

40:25
«A qui pourriez-vous donc me comparer? demande l'unique vrai Dieu. Qui pourrait être mon égal?»

40:26
Regardez le ciel, là-haut, voyez qui a créé les étoiles, qui les fait sortir au complet comme une armée à la parade. Il les embauche toutes par leur nom. Sa force est si grande et son pouvoir est tel, qu'aucune ne manque à l'appel.

De nouvelles forces pour ceux qui faiblissent

40:27
Israël, peuple de Jacob, pourquoi affirmes-tu: «Le Seigneur ne s'aperçoit pas de ce qui m'arrive. Mon bon droit échappe à mon Dieu»?

40:28
Ne le sais-tu pas? Ne l'as-tu pas entendu dire? Le Seigneur est Dieu de siècle en siècle; il a créé la terre d'une extrémité à l'autre. Jamais il ne faiblit, jamais il ne se lasse. Son savoir-faire est sans limite.

40:29
Il redonne des forces à celui qui faiblit, il remplit de vigueur celui qui n'en peut plus.

40:30
Les jeunes eux-mêmes connaissent la défaillance; même les champions trébuchent parfois.

40:31
Mais ceux qui comptent sur le Seigneur reçoivent des forces nouvelles; comme des aigles ils s'élancent. Ils courent, mais sans se lasser, ils avancent, mais sans faiblir.

 L'hommeque le Seigneur a mis en route

41:1
Vous, les populations lointaines, taisez-vous donc pour m'écouter, dit le Seigneur. Vous les peuples, armez-vous de courage, comparaissez d'abord, après quoi vous prendrez la parole. Oui, approchons-nous, vous et moi pour commencer le procès.

41:2
A l'est, là-bas, n'est-ce pas moi qui ai mis en route l'homme que la victoire vient saluer à chacun de ses pas? Il fait capituler les nations devant lui (290) , il piétine les rois. Son épée les réduit en poussière, ses flèches les éparpillent comme la paille au vent.

41:3
Il les poursuit et traverse leurs rangs sain et sauf, sans mettre même pied à terre!

41:4
Qui est l'auteur de ces événements? C'est celui qui annonce à l'avance ce qui doit arriver. C'est moi, le Seigneur. Je suis au point de départ, et je serai là encore pour les derniers événements.

41:5
Les populations lointaines l'ont bien vu et prennent peur; les gens du bout du monde se sont approchés en tremblant.

41:6
Des hommes s'entraident au travail, l'un dit à l'autre: «Vas-y (291)

41:7
Le fondeur encourage l'orfèvre; celui qui aplatit le métal encourage à son tour l'ouvrier qui travaille à l'enclume. Il dit de la soudure: «Ça va». Puis on fait tenir l'idole en la fixant avec des clous.

N'aie pas peur maintenant

41:8
Écoute, Israël, mon serviteur, peuple de Jacob que j'ai choisi, race de mon ami Abraham (292) ;

41:9
toi que j'ai été chercher jusqu'au bout du monde, et que j'ai appelé des régions les plus lointaines; toi, à qui j'ai dit: «Non, je ne t'ai pas rejeté, au contraire, je t'ai choisi; mon serviteur, c'est toi.»

41:10
N'aie pas peur maintenant, car je suis avec toi. Ne lance pas ces regards inquiets, car ton Dieu, c'est moi. Je viens te rendre courage, j'arrive à ton secours et je te protège, ma main droite tient sa promesse.

41:11
Oui, honte et déshonneur à tous ceux qui t'en veulent! Qu'ils soient réduits à rien, qu'ils disparaissent, tes adversaires!

41:12
Tu chercheras vainement la trace de tes agresseurs. Ils seront réduits à rien du tout, ceux qui sont en guerre contre toi.

41:13
Car moi, le Seigneur, je suis ton Dieu, je tiens fermement ta main droite, je te répète: «N'aie pas peur, j'arrive à ton secours.»

Je viens à ton secours

41:14
Israël, peuple de Jacob, n'aie pas peur, toi qu'on traite en vermine, toi qu'on écrase comme un ver (293) . Je viens moi-même à ton secours, déclare le Seigneur, je prends ta cause en mains, dit l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël.

41:15
Je vais faire de toi un traîneau à battre le blé, tout neuf, aux dents aiguës (294) . Tu vas déchiqueter les montagnes, tu vas les mettre en pièces, tu traiteras les collines comme on traite la paille:

41:16
tu les jetteras en l'air, et le vent les emportera, un tourbillon les dispersera. Et toi tu crieras la joie que te cause le Seigneur, tu te féliciteras de l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël.

Le désert changé en oasis

41:17
Les pauvres et les malheureux cherchent de l'eau, mais rien. La soif leur dessèche la langue. Mais moi, le Seigneur, je vais leur répondre, moi, le Dieu d'Israël, je ne les abandonne pas.

41:18
Je vais faire jaillir des fleuves sur les hauteurs dénudées, et des sources au fond des vallées, changeant le désert en étang et la terre aride en oasis.

41:19
Je planterai au désert cèdres et acacias, myrtes et oliviers. Dans les régions sans eau je mettrai des cyprès, des pins et des buis.

41:20
Ainsi tout le monde verra, tout le monde saura, tous constateront et comprendront que c'est l'oeuvre du Seigneur, ce qu'a créé l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël.

Les faux dieux pris en défaut

41:21
Vous, les dieux des nations, venez présenter votre cause, apportez vos preuves, dit le Seigneur, le roi de Jacob (295) .

41:22
Apportez vos arguments, expliquez-nous ce qui arrive. Les premiers événements (296) , qu'en était-il? Expliquez-les, et nous y réfléchirons. Ou bien annoncez-nous l'avenir, et nous saurons ce qui arrivera.

41:23
Oui, annoncez-nous ce qui va se produire, et nous connaîtrons alors si vous êtes vraiment des dieux. Faites donc seulement un peu de bien ou de mal, pour que nous en soyons tous les témoins admiratifs.

41:24
Mais vous êtes moins que rien, et ce que vous faites est nul. Qui vous choisit comme dieux est aussi répugnant que vous.

41:25
Là-bas, au nord, j'ai mis en route un homme, et le voilà qui vient. Et là-bas, où le soleil se lève, il se réclame de moi. Il piétine les gouverneurs comme on piétine de la boue, ou comme un potier foule aux pieds son argile.

41:26
Qui a donc annoncé cet événement à l'avance, pour que nous le sachions? Qui l'a prédit, pour que nous disions: «Il avait raison»? Aucun d'entre vous, c'est sûr, n'en a été capable; on ne vous a rien entendu dire.

41:27
Moi, le premier, j'annonce à Sion: "Eh bien, les voici!" J'envoie à Jérusalem un porteur de la bonne nouvelle (297) .

41:28
J'ai eu beau regarder, je n'ai vu personne: personne parmi ces dieux-là pour donner son avis, personne à consulter, personne pour me répondre.

41:29
Ce sont tous des zéros (298) : ce qu'ils font est nul. Leurs idoles: du vent, du vide!

 Le serviteur du Seigneur (premier poème)

42:1
Voici mon serviteur (299) , dit le Seigneur, je le tiens par la main, j'ai plaisir à l'avoir choisi. J'ai mis mon Esprit sur lui pour qu'il apporte aux nations le droit que j'instaure.

42:2
Il ne crie pas, il n'élève pas la voix, il ne fait pas non plus de grands discours dans la rue.

42:3
Il ne casse pas le roseau déjà plié, il n'éteint pas la lampe qui faiblit. Mais il apporte réellement le droit que j'instaure.

42:4
Il ne faiblira pas, il ne se laissera pas abattre, jusqu'à ce qu'il l'ait établi sur l'ensemble du monde, et que les peuples lointains attendent ses instructions.

Lumière pour les nations

42:5
Celui qui a créé le ciel dans toute son étendue, qui a étalé la terre avec sa végétation, qui a donné la vie à ses populations et anime ses habitants (300) , Dieu, le Seigneur, déclare à celui qu'il a choisi:

42:6
«Moi, le Seigneur, je t'ai appelé par fidélité à moi-même. Je te donne mon appui. Je t'ai formé pour faire de toi le garant de mon engagement envers l'humanité (301) , la lumière des nations.

42:7
Tu rendras la vue aux aveugles, tu feras sortir les prisonniers de leur cachot, tu retireras de leur prison ceux qui attendent dans le noir.»

42:8
Je suis le Seigneur, tel est mon nom. Je ne laisse pas à d'autres la gloire qui me revient, ni aux idoles l'honneur qui m'est dû.

42:9
Les premiers événements (302) se sont déjà produits; j'annonce à présent du nouveau, et je vous en informe avant qu'il se produise.

Le Seigneur intervient

42:10
En l'honneur du Seigneur, chantez un chant nouveau. Louez-le depuis le bout du monde, vous qui parcourez la mer, vous les êtres qui la peuplez, et vous les populations lointaines.

42:11
Qu'on entonne des chants dans les cités du désert, dans les campements de Quédar! Que les habitants de la Roche (303) lancent des cris de joie! Du sommet des montagnes, qu'ils manifestent leur enthousiasme!

42:12
Que les populations lointaines rendent hommage au Seigneur et le louent haut et fort!

42:13
Comme un soldat d'élite le Seigneur s'avance; comme un homme de guerre il brûle de combattre. Il lance un puissant cri de guerre, un défi à ses ennemis.

Le projet du Seigneur

42:14
Depuis longtemps, je me suis tu, me retenant d'intervenir, dit le Seigneur. Mais maintenant, je vais crier comme une femme au moment d'accoucher, qui s'essouffle et respire avec peine.

42:15
Je vais nettoyer montagnes et collines, dessécher toute leur végétation, changer les fleuves en terre ferme et assécher les étangs.

42:16
Et je vais guider les aveugles sur un chemin, sur des sentiers qu'ils n'avaient jamais suivis. Pour eux, je changerai l'obscurité en lumière et les obstacles en terrain plat. C'est cela mon projet, je n'y renoncerai pas, je le réaliserai.

42:17
En arrière, honte à vous qui vous fiez aux idoles et qui dites à vos statuettes: «Nos dieux, c'est vous»!

Un peuple aveugle et sourd

42:18
Vous, les sourds, écoutez bien; vous, les aveugles, ouvrez l'oeil (304) .

42:19
Qui se trouve être aveugle, sinon mon serviteur? Et qui donc est sourd comme le messager que j'envoie? — Oui, qui est aveugle comme l'est le porte-parole de Dieu (305) , qui est aveugle comme le serviteur du Seigneur?

42:20
Il a vu beaucoup de choses, mais il n'a rien retenu; il a une bonne ouïe, mais il n'a rien entendu.

42:21
Alors, par fidélité à lui-même, le Seigneur a voulu montrer combien sa loi est grande et belle:

42:22
et voilà ce peuple pillé et dépouillé. Voilà tous les siens prisonniers, enfermés dans des cachots, traités comme du butin, comme une bonne prise, sans que personne s'y oppose, sans personne pour exiger: «Rendez-les-moi!»

42:23
Qui parmi vous va faire attention, qui va écouter, qui va entendre désormais?

42:24
— Qui donc a livré Israël, le peuple de Jacob, à ceux qui le dépouillaient, à ceux qui le pillaient? N'est-ce pas le Seigneur envers qui nous étions coupables? Israël n'a pas voulu suivre la voie que son Dieu lui traçait, il n'a pas écouté sa loi.

42:25
C'est pourquoi le Seigneur a déversé sur son peuple son ardente colère et la violence de la guerre. Celle-ci l'a entouré de flammes, mais Israël n'a rien compris; elle a été jusqu'à le brûler, mais il n'y a pas réfléchi.

 Un peuple aveugle et sourd (Suite)

43:1
Peuple de Jacob, maintenant ton Créateur, lui qui t'a formé, Israël, le Seigneur te déclare: «N'aie pas peur, je t'ai libéré, je t'ai engagé personnellement, tu m'appartiens.

43:2
Quand tu traverseras l'eau, je serai avec toi; quand tu franchiras les fleuves, tu ne t'y noieras pas. Quand tu passeras à travers le feu, tu ne t'y brûleras pas, les flammes ne t'atteindront pas.

43:3
Car moi, le Seigneur, je suis ton Dieu, moi, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël, je suis ton Sauveur. Je donne l'Égypte pour payer ta libération, l'Éthiopie et Séba en échange de toi.

43:4
C'est que tu as du prix à mes yeux, tu comptes beaucoup pour moi et je t'aime. Donc je donne des hommes à ta place, des peuples en échange de toi.

43:5
N'aie pas peur, je suis avec toi. De l'Est, où le soleil se lève, je fais revenir tes enfants, et de l'Ouest, où il se couche, je rassemble les tiens.

43:6
Je dis au Nord: "Rends-les donc", et au Sud: "Ne les retiens pas". Ramenez mes fils de là-bas, et mes filles du bout du monde;

43:7
ramenez ceux qui portent mon nom, tous ceux que j'ai créés, que j'ai façonnés, que j'ai faits pour qu'ils manifestent ma gloire.»

Mes témoins, c'est vous

43:8
Qu'on fasse comparaître ce peuple, qui a des yeux mais ne voit rien, des oreilles mais n'entend rien.

43:9
Que les nations se rassemblent, que les peuples se réunissent! Eh bien, parmi eux, qui peut nous révéler ce qui arrive? Ou nous informer de ce qui s'est déjà passé (306) ? Qu'ils produisent leurs témoins et montrent qu'ils ont raison! Que ces témoins les écoutent et qu'ils confirment: «C'est exact»!

43:10
Mes témoins à moi, c'est vous mon peuple, déclare le Seigneur; vous êtes mon serviteur (307) , celui que j'ai choisi. Mon but est que vous sachiez, que vous croyiez et compreniez qui je suis, moi. Avant moi il n'y a pas eu de dieu, et après moi il n'y en aura pas.

43:11
Le Seigneur, c'est moi et moi seul. A part moi, pas de sauveur.

43:12
C'est moi qui apporte le salut, moi aussi qui l'annonce et qui le fais savoir; ce n'est pas un dieu étranger qu'on trouverait chez vous. Vous êtes témoins que je suis Dieu, dit le Seigneur,

43:13
et que je le resterai. Personne ne me forcera la main, et ce que je fais, personne ne le changera.

J'envoie quelqu'un pour vous

43:14
Voici ce que le Seigneur déclare, lui qui prend votre cause en mains, lui l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël: «Par amour pour vous j'envoie quelqu'un à Babylone pour faire tomber tous les verrous. Alors, chez les Babyloniens, les cris de joie se changeront en lamentations (308) .

43:15
Je suis le Seigneur, votre vrai Dieu, l'unique, le Créateur d'Israël, votre Roi.»

Un nouveau chemin dans le désert

43:16
Voici ce que le Seigneur déclare, lui qui a ouvert jadis un chemin dans la mer, qui a tracé un passage à travers l'eau profonde.

43:17
Jadis il a mis en marche des chars et des chevaux, des armées avec leur corps d'élite. Celles-ci sont tombées pour ne plus se relever, éteintes, consumées comme la mèche d'une lampe. Il déclare donc maintenant:

43:18
«Ne pensez plus au passé (309) , ne vous préoccupez plus de ce qui est derrière vous.

43:19
Car je vais faire du nouveau (310) ; on le voit déjà paraître, vous saurez bien le reconnaître. Oui, dans le désert je vais ouvrir un chemin, dans ces lieux arides je vais faire couler des fleuves.

43:20
Les animaux sauvages, les chacals et les autruches m'honoreront parce que j'ai fait couler de l'eau dans le désert, des fleuves dans ces lieux arides. Car je veux donner à boire au peuple que j'ai choisi.

43:21
Et ce peuple, que j'ai formé, dira pourquoi il me loue.»

Le procès de Dieu et d'Israël

43:22
Le Seigneur déclare: «Israël, ce n'est pas à moi que tu as fait appel; tu t'es plutôt lassé de moi, peuple de Jacob.

43:23
Ce n'est pas pour moi que tu sacrifiais des agneaux, ce n'est pas moi que tu honorais ainsi. Il n'est pas vrai non plus que j'aie fait de toi un esclave en exigeant des offrandes, ou que je t'aie fatigué en réclamant de l'encens.

43:24
Ce n'est pas pour moi que tu achetais à grand prix du roseau aromatique, ni moi que tu rassasiais de la graisse de tes sacrifices. Par tes fautes, au contraire, tu as fait de moi ton esclave, par tes crimes, tu m'as fatigué.

43:25
Mais je prends sur moi de pardonner tes révoltes et de ne plus garder le souvenir de tes fautes.

43:26
Rappelle-moi ce que tu me reproches, discutons tous les deux cette affaire; énumère les faits qui te donnent raison.

43:27
Déjà ton premier ancêtre s'était mis dans son tort; et tes derniers porte-parole (311) se sont révoltés contre moi.

43:28
Alors j'ai déshonoré les chefs-sacrés (312) , j'ai livré le peuple de Jacob à la destruction, j'ai abandonné Israël aux insultes de ses ennemis.

 Le procès de Dieu et d'Israël (Suite)

44:1
Mais maintenant, écoute bien, peuple de Jacob, mon serviteur, Israël, toi que j'ai choisi.

44:2
Voici ce que je te déclare, moi le Seigneur qui t'ai fait, qui t'ai formé dès avant ta naissance et qui viens à ton aide: N'aie pas peur, peuple de Jacob, toi mon serviteur, toi Yechouroun (313) que j'ai choisi.

44:3
Car je vais arroser le pays qui meurt de soif, et faire couler des ruisseaux sur la terre desséchée. Je vais répandre mon Esprit sur tes enfants et ma bénédiction sur tes descendants.

44:4
Ils pousseront et grandiront comme des roseaux dans l'eau (314) , comme des peupliers sur le bord des ruisseaux.

44:5
L'un dira: "Je suis au Seigneur"; un autre voudra porter le nom de Jacob. Tel autre inscrira sur sa main: "Propriété du Seigneur" et sera fier de porter le nom d'Israël.»

Un défi aux faux dieux

44:6
Le Seigneur, le roi d'Israël, lui qui libère son peuple, lui le Seigneur de l'univers, te déclare, Israël: «C'est moi qui suis au point de départ, mais aussi à l'arrivée (315) . A part moi, pas de Dieu.

44:7
Qui donc comme moi provoque les événements par sa parole? Qu'il me raconte tout cela et me l'expose depuis que j'ai établi les premiers humains! Et qu'il annonce aux gens ce qui est près d'arriver.

44:8
Vous, mon peuple, soyez sans crainte, n'ayez pas peur. Je vous l'ai annoncé, je vous l'ai révélé longtemps à l'avance, vous le savez bien, vous m'en êtes témoins. A part moi y a-t-il un autre Dieu? Non, il n'y a pas d'autre Rocher, je n'en connais aucun.»

Les fabricants d'idoles

44:9
Les fabricants d'idoles sont tous des nullités. Et leurs chers objets ne servent absolument à rien: ce sont leurs témoins à eux, mais des témoins qui ne voient rien, qui ne savent rien et les laisseront bien déçus.

44:10
Fabriquer un dieu, mouler une idole qui ne servira à rien, quelle sottise!

44:11
Tous ceux qui s'en font les complices se couvriront de honte. Les artisans qui la fabriquent ne sont que des hommes. Qu'ils se rassemblent tous, qu'ils se présentent: ils prendront peur et se couvriront tous de honte!

44:12
Le forgeron aiguise un ciseau (316) , il le travaille à chaud, lui donne une forme au marteau; il y met toute son énergie. Mais le travail lui donne faim, le voilà sans force. S'il oublie de boire un peu d'eau, le voilà épuisé.

44:13
Quant au sculpteur sur bois, il prend ses mesures au cordeau, trace le contour à la craie, travaille la pièce au ciseau et arrondit le tout au rabot (317) . Il lui donne une forme humaine, une belle figure d'homme, qui restera dans une maison.

44:14
On réserve un cèdre à couper, on choisit un chêne ou un térébinthe. On le laisse grandir parmi les arbres de la forêt. Ou bien on plante un pin; la pluie le fera pousser.

44:15
Ce bois servira aux hommes pour allumer du feu. Ils en prennent pour se chauffer ou pour cuire leur pain. Ou ils en font un dieu, devant lequel on s'incline, ils fabriquent une idole à qui l'on adresse des prières.

44:16
Ils brûlent ainsi au feu la moitié de la bûche; ils y font rôtir de la viande et en mangent à leur faim. Ou encore ils se chauffent en s'exclamant: «Ah, je me réchauffe, quel plaisir de voir le feu!»

44:17
Avec l'autre moitié de la bûche ils se fabriquent un dieu, ils se font une idole, ils s'inclinent devant elle et lui adressent cette prière: «Tu es mon dieu, délivre-moi!»

44:18
Ces gens n'ont rien dans la tête, ils ne comprennent rien. Ils ont les yeux collés, ils ne distinguent rien, et leur esprit est trop borné pour qu'ils saisissent quelque chose.

44:19
Aucun ne réfléchit, aucun n'a le bon sens ni l'intelligence de se dire: «J'ai brûlé la moitié de ce bois; sur les braises j'ai cuit mon pain et rôti la viande que je mange. Ce que je fais de l'autre moitié n'est qu'une idole abominable. C'est devant un bout de bois que je viens m'incliner!»

44:20
Non, leurs pensées s'attachent à ce qui n'est qu'un peu de cendre; leur esprit égaré les fait déraisonner. Leur dieu ne les délivre pas, mais eux-mêmes ne se disent pas: «Ce que je tiens dans la main n'est qu'un faux dieu, c'est évident.»

Tu es mon serviteur, ne l'oublie pas

44:21
«Israël, peuple de Jacob, rappelle-toi bien ceci: C'est toi qui es mon serviteur. Je t'ai façonné pour que tu sois à mon service. Israël, je ne t'oublie pas (318) .

44:22
J'ai passé l'éponge sur tes révoltes, sur tes fautes. Les voilà effacées, disparues, comme un nuage qui passe. Je t'ai libéré, reviens à moi.»

44:23
Oui, le Seigneur agit. Ciel, manifeste ta joie. Profondeurs de la terre, faites-lui une ovation. Arbres, forêts, montagnes, éclatez en cris de joie. Le Seigneur a libéré son peuple, il manifeste sa gloire en sauvant Israël.

Le Créateur du monde est maître de l'histoire

44:24
Israël, le Seigneur, ton libérateur, qui t'a formé dès avant ta naissance, te déclare: «C'est moi l'auteur de tout ce qui existe. Moi seul j'ai déployé le ciel, j'ai étalé la terre sans l'aide de personne.

44:25
Maintenant je réduis à rien les prédictions des devins, je fais perdre la raison à ceux qui annoncent l'avenir, je force les sages à reculer, je démontre à quel point leur savoir est stupide (319) .

44:26
Mais je réalise ce que mon serviteur a dit, et je fais réussir les plans que mes envoyés ont annoncés. J'affirme de Jérusalem: "Elle sera repeuplée, ses ruines seront relevées". Je dis des villes de Juda: "Elles seront rebâties".

44:27
J'ordonne aux profondeurs de la mer: "Asséchez-vous, je taris votre eau".

44:28
Et je dis de Cyrus: "C'est le berger que j'ai désigné. Il fera réussir tout ce que je veux. Il donnera des ordres, et Jérusalem sera rebâtie, le temple reconstruit (320) ."»

 Cyrus, celui que Dieu a consacré

45:1
Voici ce que le Seigneur déclare à Cyrus, l'homme qu'il a consacré (321) : «Je te donne mon appui, pour te soumettre les nations, pour ôter aux rois leur pouvoir et ouvrir devant toi les portes verrouillées des villes.

45:2
Moi-même je marche devant toi pour aplanir les obstacles, fracasser les portes de bronze et briser les verrous de fer.

45:3
Je te livre les trésors secrets et les richesses bien cachées. Ainsi tu sauras que je suis le Seigneur, que je t'engage personnellement, moi, le Dieu d'Israël.

45:4
Pour l'amour d'Israël, mon peuple, le serviteur que j'ai choisi, je t'ai pris à mon service. Et je te fais cet honneur alors que tu ne me connais pas.

45:5
Le Seigneur, c'est moi et personne d'autre. A part moi, il n'y a pas de dieu. Tu ne me connais pas, mais je te mets au travail.

45:6
D'un bout du monde à l'autre on reconnaîtra ainsi qu'en dehors de moi il n'y a rien. Le Seigneur, c'est moi et personne d'autre.

45:7
Je fais la lumière et je crée l'obscurité. Je procure le bonheur et je crée le malheur. Oui, c'est moi, le Seigneur, qui réalise tout cela (322) .

45:8
Que le ciel, là-haut, laisse tomber la rosée! Et que les nuages fassent pleuvoir la victoire! Que la terre s'entrouvre pour laisser fleurir le salut et germer la justice! Voilà ce que je crée, moi le Seigneur.»

L'argile et le maître potier

45:9
Quel malheur de voir un homme, simple pot de terre parmi les autres, qui ose faire des reproches à celui qui l'a façonné! L'argile demande-t-elle à celui qui la façonne: «Que fais-tu là?» Le vase dit-il du potier: «Quel maladroit (323)

45:10
Quel malheur de voir un homme qui oserait dire à un père: «Quel genre de fils as-tu engendré là?» ou à une mère: «Qu'as-tu donc mis au monde?»

45:11
Voici ce que déclare maintenant le Seigneur, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël, lui qui a façonné son peuple: «Est-ce à vous de me poser des questions sur l'avenir de mes enfants, et de donner des ordres sur ce que je dois faire?

45:12
C'est moi qui ai fait la terre et créé les humains qui la peuplent. C'est moi qui ai déployé le ciel et commande à l'armée des étoiles.

45:13
Par fidélité à moi-même c'est moi aussi qui ai mis en route cet homme que vous savez (324) . Je faciliterai tout ce qu'il entreprendra. C'est lui qui rebâtira Jérusalem, ma ville, et laissera repartir les déportés qui m'appartiennent. Et cela sans exiger un sou, dit le Seigneur de l'univers!»

Israël, Dieu est chez toi

45:14
Israël, le Seigneur te déclare: le fruit du travail des Égyptiens, le gain des Éthiopiens et des gens de Séba, si hauts de taille, tout cela passera chez toi, tout cela sera pour toi! Ces gens te suivront, enchaînés; ils s'inclineront devant toi et te diront comme une prière: «Il n'y a de Dieu que chez toi, et nulle part ailleurs.»

45:15
Dieu d'Israël, toi qui sauves, tu es vraiment un Dieu caché!

45:16
Voilà les fabricants d'idoles couverts de honte et de déshonneur. Ils s'en vont tous la tête basse.

45:17
Mais le peuple d'Israël a reçu du Seigneur un salut éternel. Il n'y aura jamais pour lui ni honte ni déshonneur.

Un salut annoncé clairement

45:18
Voici ce que le Seigneur déclare, lui qui a créé le ciel, lui, le Dieu qui a fait la terre, qui l'a façonnée et consolidée. Il ne l'a pas créée vide, mais il l'a faite pour être habitée. Il déclare donc ceci: «Le Seigneur, c'est moi; il n'y a pas d'autre Dieu.

45:19
Je n'ai pas parlé en cachette dans quelque endroit obscur. Et je n'ai pas recommandé aux descendants de Jacob de me chercher là où il n'y a rien. Moi, le Seigneur, je parle franchement, ce que j'annonce est clair et net.»

La conversion des nations

45:20
Vous, les survivants des nations, venez et rassemblez-vous, approchez-vous ensemble. Ceux qui portent leur idole de bois ou qui adressent une prière à un dieu qui ne peut les sauver, ceux-là n'ont rien dans la tête.

45:21
Faites votre déclaration et apportez vos preuves; tenez même conseil ensemble. Qui a fait savoir depuis longtemps ce qui arrive aujourd'hui? Qui l'a révélé à l'avance? N'est-ce pas moi, le Seigneur? A part moi il n'y a pas de Dieu. Un Dieu loyal, un Dieu qui sauve, il n'y en a pas, sauf moi.

45:22
Gens du bout du monde, tournez-vous vers moi et vous serez sauvés, car Dieu, c'est moi et personne d'autre.

45:23
Aussi vrai que je suis Dieu, j'en fais le serment et ma promesse est loyale, je n'y changerai rien: tous les humains, à genoux, me jureront fidélité (325) .

45:24
Ils diront de moi: «C'est auprès du Seigneur seul qu'on trouve force et loyauté.» Tous ceux qui m'auront combattu viendront à moi, la tête basse.

45:25
Mais tous les descendants d'Israël obtiendront justice auprès de moi et s'en féliciteront.

 Les faux dieux de Babylone face au vrai Dieu

46:1
Le dieu Bel a faibli, le dieu Nébo fléchit. Leurs statues sont confiées à des bêtes de somme. Ce qu'on portait en procession n'est plus qu'un chargement (326) , un lourd fardeau pour des animaux fatigués.

46:2
Les dieux faiblissent et fléchissent, incapables de sauver leurs statues: ils vont eux-mêmes en déportation.

46:3
Écoutez-moi, gens d'Israël, survivants du peuple de Jacob, vous dont je me suis chargé depuis votre naissance, vous que j'ai portés dès que vous avez vu le jour.

46:4
Je resterai le même jusqu'à votre vieillesse, je vous soutiendrai jusqu'à vos cheveux blancs. C'est moi qui vous ai faits c'est moi qui vous porterai. Oui, je me chargerai de vous et je vous sauverai.

46:5
A qui pouvez-vous me comparer? A qui allez-vous m'assimiler? Avec qui me mettre en balance pour établir des ressemblances?

46:6
Voici des gens qui vident leur bourse. Ils pèsent l'argent et l'or, ils embauchent un orfèvre pour qu'il leur confectionne un dieu auquel ils feront des prières en s'inclinant devant lui.

46:7
Puis ils emportent leur dieu en le chargeant sur leur épaule, et le déposent à sa place. Le dieu y reste, il n'en bougera pas. Si on lui adresse un appel, il ne répondra pas. Il ne sauvera personne de la détresse.

La délivrance n'est pas loin

46:8
Rappelez-vous ceci, infidèles, ressaisissez-vous (327) , réfléchissez.

46:9
Rappelez-vous votre lointaine histoire: Dieu, c'est moi et personne d'autre. Il n'y a pas de Dieu comme moi.

46:10
Dès le début, j'ai annoncé mon but. Longtemps à l'avance, j'ai prédit ce qui n'a pas encore eu lieu. Je dis: voici mon projet, il se réalisera. Tout ce que je veux, je le fais.

46:11
De là-bas, où le soleil se lève, je convoque un oiseau de proie; c'est l'homme qui accomplira mes plans (328) . Je l'appelle d'un pays éloigné. Aussitôt dit, aussitôt fait! Projet conçu, projet réalisé!

46:12
Écoutez-moi, gens obstinés qui vous tenez si loin du salut.

46:13
Eh bien, cela n'est plus très loin, c'est même tout près de se réaliser! La délivrance ne tardera pas, je l'apporte moi-même à Sion. Oui, j'apporte à Israël quelque chose de splendide.

 L'abaissement de Babylone

47:1
Babylone (329) , reconnais ta déchéance et assieds-toi dans la poussière, déclare le Seigneur. Oui, assieds-toi par terre, car tu n'es plus la reine, tu as perdu tes titres de "Babylone la jolie", "Babylone la raffinée".

47:2
Prends les deux meules du moulin et prépare la farine. Dévoile ton visage, relève les pans de ta robe et découvre tes jambes pour passer la rivière.

47:3
Renonce à ta pudeur et laisse donc voir ce que tu caches avec gêne. Je vais prendre ma revanche sans que personne s'y oppose (330) ,

47:4
dit celui qui prend en mains la cause de son peuple. Son nom: le Seigneur de l'univers, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël.

47:5
Assieds-toi en silence, Babylone, cache-toi dans l'obscurité, car tu as perdu ton titre de "Maîtresse des empires".

47:6
J'étais indigné contre mon peuple. Alors j'ai déshonoré ceux qui m'appartenaient et je te les ai livrés. Mais tu les as traités sans aucune pitié, tu as écrasé le vieillard sous le poids de ton joug.

47:7
Tu te prétendais éternelle, maîtresse du monde pour toujours, mais tu n'as pas réfléchi à ce qui se passait, tu n'as pas pensé à ce qui allait arriver.

47:8
Écoute donc maintenant, toi, l'amie des plaisirs, bien tranquillement assise, toi qui te disais: «Je suis incomparable, moi! Je ne risque pas d'être veuve ni de perdre mes enfants.»

47:9
Eh bien, soudain, en un seul jour, ces deux malheurs te surprendront: d'un seul coup tu perdras tes enfants et tu deviendras veuve (331) . Et cela t'arrivera malgré toutes les précautions de tes sorciers et magiciens.

47:10
Tu mettais ta confiance dans tes pratiques maléfiques. «Personne ne me voit», disais-tu. Mais ton prétendu savoir-faire et ta prétendue science t'ont mis la tête à l'envers et t'ont fait dire: «Je suis incomparable, moi!»

47:11
Oui, un malheur va t'arriver, que tu ne sauras pas détourner; un désastre va t'assaillir sans que tu puisses t'en protéger: un orage fondra soudain sur toi, dont tu n'as pas idée.

47:12
Continue donc tes sorcelleries, toutes tes pratiques magiques. Tu les avais apprises à grand-peine, depuis ta jeunesse, avec l'espoir d'en tirer profit ou d'effrayer le mauvais sort.

47:13
Tu t'épuises à consulter les astrologues. Eh bien, qu'ils se présentent et qu'ils viennent te sauver, ces astrologues qui observent les astres, annonçant tous les mois ce qui doit t'arriver!

47:14
Ils auront le sort de la paille: le feu les consumera, ils n'échapperont pas aux flammes. Et ce ne sera pas un petit feu de braises où l'on peut cuire son pain, ni un simple foyer où l'on vient se chauffer!

47:15
Tel sera le sort de tes sorciers, que tu prenais tant de peine à consulter depuis ta jeunesse. Ils partiront à l'aventure, chacun de son côté; aucun ne pourra te sauver.

 Le Seigneur annonce des faits nouveaux

48:1
Écoutez, peuple de Jacob, vous qui êtes si fiers de porter le nom d'Israël, et qui descendez de Juda. Vous prêtez serment en prononçant le nom du Seigneur, vous célébrez le Dieu d'Israël, mais sans sérieux ni loyauté.

48:2
Vous qui êtes fiers d'être appelés "Ceux de la ville sainte", vous qui vous appuyez sur le Dieu d'Israël, celui qui a pour nom "le Seigneur de l'univers", écoutez donc ceci:

48:3
Depuis longtemps, j'ai annoncé les événements passés (332) ; je vous les avais promis, je vous en avais informés. Tout à coup j'ai agi, et ils se sont produits.

48:4
Mais je vous connaissais comme un peuple récalcitrant, un peuple qui se cabre, un peuple à la tête de bois.

48:5
Je m'y suis donc pris à l'avance pour vous avertir de ces faits. Je vous en ai informés avant qu'ils se produisent. De la sorte, vous n'irez pas dire: «C'est l'oeuvre de mon idole, c'est mon dieu de bois ou de bronze qui en a décidé ainsi.»

48:6
Vous avez entendu ce que j'avais prédit, et vous pouvez constater que tout s'est réalisé. N'allez-vous pas le reconnaître? Eh bien, à partir d'aujourd'hui, j'annonce des faits nouveaux que je tenais en réserve et dont vous n'avez pas idée.

48:7
Ce n'est pas de l'histoire ancienne, c'est maintenant que je vais les créer. Jamais avant ce jour-ci vous n'en aviez entendu parler. Ainsi vous n'irez pas dire que vous le saviez bien.

48:8
D'ailleurs vous n'avez pas écouté, vous n'avez rien voulu savoir, vous n'avez jamais fait attention. Je vous connais comme traîtres, depuis votre naissance on vous appelle "infidèles".

48:9
Mais parce que je suis Dieu, je retiens ma colère. C'est par souci de mon honneur que je vous épargne et renonce à vous éliminer.

48:10
Je vous ai soumis à l'épreuve, non pas au feu, comme pour l'argent, mais je vous ai fait passer au creuset de la misère.

48:11
Si j'agis ainsi, c'est pour moi, oui pour moi, car je ne peux pas supporter que mon nom (333) soit déshonoré. Je ne veux pas laisser à d'autres la gloire qui me revient.

Celui qui accomplira le projet du Seigneur

48:12
Écoute-moi, peuple de Jacob, Israël, toi que j'ai appelé, dit le Seigneur. Je suis toujours le même: je suis au point de départ et encore à l'arrivée (334) .

48:13
De mes propres mains j'ai posé les bases de la terre et déployé le ciel. Il suffit que je les nomme pour qu'ils se tiennent là.

48:14
Rassemblez-vous, écoutez tous: J'ai un ami (335) qui accomplira mes projets contre Babylone et fera sentir mon pouvoir aux Babyloniens. Mais qui donc parmi vous a révélé cela? Personne.

48:15
Moi, par contre, j'en ai parlé; mieux encore, j'ai appelé cet homme et je l'ai fait venir. Ce qu'il entreprend réussira.

48:16
Approchez-vous de moi pour écouter ceci: depuis le commencement j'ai parlé ouvertement. Et j'étais là depuis le jour où ces événements ont commencé. — Et maintenant, c'est le Seigneur Dieu qui m'envoie et me donne son Esprit — (336) .

Ah, si tu m'avais écouté!

48:17
Voici ce que déclare le Seigneur, ton libérateur, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël: «Moi, le Seigneur, je suis ton Dieu. C'est moi qui t'enseigne ce qui doit t'être utile; c'est moi qui te conduis sur le chemin que tu suis.

48:18
Ah, si tu avais bien écouté ce que je t'ai commandé! Un fleuve de bénédictions aurait coulé vers toi, le salut serait venu à toi comme les vagues de la mer!

48:19
Tes descendants seraient nombreux comme les grains de sable sur le bord de la mer (337) , leur nom ne risquerait pas de disparaître devant moi!»

Partez de Babylone

48:20
Sortez de Babylone (338) , vite, partez de là. Avec des cris de joie proclamez cette nouvelle jusqu'au bout du monde, annoncez-la, diffusez-la, dites: «Le Seigneur a libéré son serviteur, Israël.»

48:21
Il conduit les siens au désert sans qu'ils aient à souffrir de la soif. Pour eux, il fait jaillir de l'eau hors du rocher: il le fend, et l'eau s'écoule (339) .

48:22
Mais ces bénédictions, dit le Seigneur, ne sont pas pour les gens sans foi ni loi (340) .

 Le serviteur du Seigneur (deuxième poème)

49:1
Écoutez-moi, populations lointaines, peuples éloignés, soyez attentifs. Dès avant ma naissance, le Seigneur m'a appelé; j'étais encore au ventre de ma mère quand il a prononcé mon nom (341) .

49:2
Il a fait de ma parole une épée tranchante (342) et il me cache à l'abri de sa main. Il a fait de mon message une flèche pointue, dissimulée dans son carquois.

49:3
Il m'a dit: «C'est toi qui es mon serviteur, l'Israël dont je me sers pour manifester ma gloire.»

49:4
Quant à moi, je pensais m'être donné du mal pour rien, avoir usé mes forces sans résultat, pour du vent. Or le Seigneur garantit mon droit, mon Dieu détient ma récompense.

49:5
Mais maintenant, le Seigneur déclare qu'il m'a formé quand j'étais encore au ventre de ma mère pour que je sois son serviteur. Il veut que je ramène à lui les descendants de Jacob, que je rassemble près de lui le peuple d'Israël. Le Seigneur reconnaît la valeur de mon service, mon Dieu est ma force.

49:6
Il m'a dit: «Cela ne suffit pas que tu sois à mon service, pour relever les tribus de Jacob et ramener les survivants d'Israël. Je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut s'étende jusqu'au bout du monde (343)

Le grand retour des exilés

49:7
Le Seigneur te parle, lui le libérateur de son peuple, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël. Il te déclare, à toi que l'on méprise et que les gens détestent, à toi l'esclave des tyrans: «Quand les rois te verront, ils se lèveront de leur trône. Quand les princes t'apercevront, ils s'inclineront devant toi.» Ils montreront ainsi leur respect pour le Seigneur, qui t'a choisi, pour l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël, qui tient parole.

49:8
Voici donc ce que le Seigneur déclare: «Au moment favorable, j'ai répondu à ton appel; quand est arrivé le jour du salut, je suis venu à ton secours. Je t'ai formé pour faire de toi le garant de mon engagement envers l'humanité. Je vais relever le pays et redistribuer les parts de la terre sainte aujourd'hui ravagée (344) .

49:9
Je dis aux prisonniers (345) , à ceux qui vivent dans le noir: "Sortez, venez au jour." Ils seront alors comme un troupeau qui broute le long des chemins et trouve sa nourriture sur toutes les collines.

49:10
Ils ne souffriront plus de la faim ou de la soif. Ni le vent brûlant du désert ni le soleil ne leur feront de mal. Avec amour, je les conduirai se rafraîchir aux sources (346) .

49:11
Je changerai les hauteurs en chemins praticables, je referai les routes.

49:12
Les voici qui arrivent! Ils reviennent de loin, les uns du nord, d'autres de l'ouest, par la mer, d'autres du sud, de l'Égypte.»

49:13
Ciel, manifeste ta joie; terre, émerveille-toi; montagnes, lancez des acclamations, car le Seigneur réconforte son peuple, il montre son amour aux humiliés.

Moi, je ne t'oublie pas

49:14
Jérusalem disait: «Le Seigneur m'a abandonnée, mon Maître m'a oubliée.»

49:15
Mais le Seigneur répond: Une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle allaite? cesse-t-elle d'aimer l'enfant qu'elle a porté? A supposer qu'elle l'oublie, moi, je ne t'oublie pas:

49:16
j'ai ton nom gravé (347) sur les paumes de mes mains, et l'image de tes murailles ne quitte pas mes yeux.

49:17
Ceux qui vont te rebâtir (348) se dépêchent d'arriver, tandis que partent loin de toi ceux qui t'ont démolie, ceux qui t'ont dévastée.

49:18
Regarde autour de toi et constate: tes enfants se rassemblent tous et arrivent vers toi. J'en fais le serment par ma vie, dit le Seigneur, ils seront pour toi comme un bijou dont on se pare, comme une ceinture de fiançailles qu'on se met à la taille.

49:19
Tu es au milieu des ruines, de quartiers dévastés, ton pays est dépeuplé. Mais il sera bientôt trop étroit pour ses habitants, tandis que partiront très loin ceux qui t'avaient fait disparaître.

49:20
Tu te croyais privée de fils, mais à nouveau tu les entendras dire: «Je n'ai pas de place, pousse-toi donc un peu, que je puisse m'installer».

49:21
Tu te demanderas alors: «Qui m'a donné tous ces enfants? J'étais privée des miens et sans espoir d'en avoir d'autres, exilée et mise à l'écart. Mais ceux-là, qui les a élevés? J'étais restée seule, et ceux-là, où étaient-ils?»

49:22
Voici ce que le Seigneur Dieu déclare: «Je vais faire signe aux nations, dresser un signal pour les peuples. Et ils ramèneront tes fils en les prenant dans leurs bras, ils ramèneront tes filles en les portant sur leurs épaules.

49:23
Tu auras, pour tes enfants, des princesses comme nourrices, des rois comme éducateurs. Ils s'inclineront devant toi, le visage contre terre, léchant la poussière de tes pieds. Alors tu reconnaîtras que je suis le Seigneur, et que ceux qui comptent sur moi ne sont jamais déçus.»

49:24
Va-t-on reprendre à l'homme de guerre le butin dont il s'est emparé? Va-t-on arracher à la brute (349) celui qui est son prisonnier?

49:25
Oui, et voici ce que déclare le Seigneur: «Je vais reprendre à l'homme de guerre celui qu'il avait fait prisonnier, je vais arracher à la brute le butin dont il s'est emparé! Jérusalem, je vais moi-même prendre à partie tes adversaires et délivrer tes enfants.

49:26
Je forcerai tes oppresseurs à manger leur propre chair, à s'enivrer de leur sang comme on s'enivre de vin nouveau. Alors tout être vivant saura que ton sauveur, c'est moi, le Seigneur, et que j'ai pris ta cause en mains, moi, le Dieu fort de Jacob.»

 Pas de divorce entre Dieu et son peuple

50:1
Voici ce que le Seigneur déclare: «S'il est vrai que j'ai renvoyé Jérusalem, votre mère, montrez-moi le certificat prouvant que je l'ai répudiée! Ou encore, dites-moi à qui je vous aurais vendus comme esclaves (350) en paiement de mes dettes. Si vous avez été vendus, c'est à cause de vos crimes. Si votre mère a été renvoyée, c'est pour ses révoltes — les vôtres!

50:2
Quand je suis venu, pourquoi n'ai-je trouvé personne? Quand j'ai appelé, pourquoi ne m'a-t-on pas répondu? Aurais-je le bras trop court pour pouvoir vous sauver? Manquerais-je de force pour délivrer? Allons donc! D'une simple menace je peux assécher la mer ou changer les fleuves en désert. Alors, faute d'eau, les poissons meurent de soif et se mettent à pourrir.

50:3
Je peux aussi vêtir le ciel de noir et l'habiller de deuil.»

Le serviteur du Seigneur (troisième poème)

50:4
Le Seigneur Dieu m'a enseigné ce que je dois dire, pour que je sache avec quels mots je soutiendrai celui qui faiblit. Chaque matin, il me réveille, il me réapprend à écouter, comme doivent écouter les disciples.

50:5
Le Seigneur Dieu m'ouvre les oreilles, et je ne lui résiste pas, je ne recule pas.

50:6
J'offre mon dos à ceux qui me battent, je tends les joues à ceux qui m'arrachent la barbe. Je ne cache pas mon visage aux crachats, aux insultes (351) .

50:7
Le Seigneur Dieu me vient en aide, c'est pourquoi je ne m'avoue pas vaincu, je rends mon visage dur comme la pierre, je sais que je n'aurai pas le dessous.

50:8
Le Seigneur est à mes côtés, il me donnera raison. Qui osera me faire un procès? Qu'il vienne avec moi devant un juge! Qui veut être mon adversaire? Qu'il se présente en face de moi!

50:9
C'est le Seigneur Dieu qui me vient en aide, qui donc pourrait me déclarer coupable (352) ? Mes adversaires s'useront tous comme un habit qui tombe en lambeaux, dévoré par les mites.

Écouter le serviteur du Seigneur

50:10
Si quelqu'un parmi vous reconnaît l'autorité du Seigneur, qu'il écoute (353) son serviteur! Si quelqu'un avance dans le noir, sans la moindre lumière, qu'il se fie au Seigneur et s'appuie sur son Dieu!

50:11
Quant à vous tous qui allumez du feu et vous armez de flèches enflammées, voici ce qui vous attend: les flammes de votre propre feu, les flèches que vous avez allumées. C'est le sort que le Seigneur vous réserve; vous mourrez dans les tourments.

 Un salut qui n'aura pas de fin

51:1
«Vous qui courez après le salut, vous mes fidèles, écoutez-moi, dit le Seigneur. Considérez dans quel rocher vous avez été taillés, pensez à la carrière d'où vous avez été tirés:

51:2
Considérez Abraham, votre père, et Sara, qui vous a mis au monde. Abraham était sans enfant quand je l'ai appelé, mais je l'ai béni, j'ai fait de lui l'ancêtre d'un peuple nombreux.»

51:3
Le Seigneur a pitié de Sion, il a pitié de ses ruines. De ce site déserté il va faire un jardin merveilleux, de ce terrain aride il va faire un paradis. Et là retentiront les cris d'une joie débordante, les chants de louange et les airs de musique.

51:4
«Vous mon peuple, écoutez-moi bien, dit le Seigneur. Vous ma nation, soyez attentifs. C'est moi qui énonce la loi; le droit que je formule sera la lumière des peuples.

51:5
Le salut que j'apporte est proche, imminent, la délivrance va paraître. Je ferai régner le droit avec vigueur parmi les peuples. Les populations lointaines mettront leur espoir en moi, elles compteront sur mon pouvoir.

51:6
Regardez là-haut, vers le ciel, puis en bas, sur la terre: le ciel s'évanouira comme une fumée; la terre partira en lambeaux comme un vêtement, et ses habitants tomberont comme des mouches. Mais la délivrance que j'apporte subsistera toujours, mon salut n'aura pas de fin.

51:7
Écoutez-moi, vous qui savez ce qui est juste, peuple qui prends à coeur ma loi: n'ayez pas peur des outrages des hommes, ne cédez pas à leurs insultes,

51:8
car ils auront le sort d'un vêtement de laine dévoré par les mites. Mais le salut que j'apporte subsistera toujours, et ma délivrance durera de siècle en siècle.»

Réveille-toi, Seigneur

51:9
Réveille-toi, Seigneur, réveille-toi vite, agis avec vigueur. Réveille-toi comme autrefois, dans le lointain passé. N'est-ce pas toi alors qui abattis le monstre Rahab (354) , qui transperças le dragon des mers?

51:10
N'est-ce pas toi aussi qui asséchas la mer, les eaux du grand océan? Et toi qui traças un chemin dans les profondeurs de la mer, pour y faire passer ceux que tu as libérés?

51:11
Le Seigneur délivrera les siens. Ils reviendront à Jérusalem et ils y entreront en criant de bonheur. Une joie éternelle illuminera leur visage, une joie débordante les inondera, tandis que chagrins et soupirs se seront évanouis.

Mon peuple, qu'as-tu à craindre?

51:12
C'est moi qui vous réconforte, c'est bien moi, dit le Seigneur. Mon peuple, qu'as-tu à craindre d'un simple humain, qui mourra, qui aura le sort de l'herbe?

51:13
Tu oublies le Seigneur, celui qui t'a créé, qui a déployé le ciel et posé les bases de la terre. Tous les jours tu trembles de peur devant la fureur de l'oppresseur, comme s'il était prêt à te détruire. Mais que reste-t-il de sa fureur?

51:14
Bientôt, le prisonnier accablé sera remis en liberté. Il ne mourra pas dans son cachot et ne manquera plus de pain.

51:15
Moi, le Seigneur, je suis ton Dieu, j'excite la mer, je fais mugir ses flots. Mon nom: le Seigneur de l'univers.

51:16
Je remets en place le ciel, je replace les bases de la terre, et je dis à Jérusalem: «C'est toi qui es mon peuple; je te confie mon message, je te mets à l'abri de ma main (355)

Ressaisis-toi, Jérusalem

51:17
Ressaisis-toi, Jérusalem, ressaisis-toi et lève-toi. Le Seigneur t'avait tendu la coupe remplie de sa colère, et tu as dû la boire jusqu'à la dernière goutte, jusqu'à en avoir le vertige (356) .

51:18
Parmi tous les fils que tu avais mis au monde, aucun ne t'a guidée. Parmi tous les enfants que tu as élevés, aucun ne t'a soutenue.

51:19
Les malheurs t'ont frappée par deux: ruine et désastre, guerre et famine. Mais qui voudra te plaindre, qui te réconfortera (357) ?

51:20
A tous les coins de rue tes enfants sont à terre, ils restent là, sans réagir, comme des antilopes prises au piège, sous la colère du Seigneur, sous la menace de ton Dieu.

51:21
Mais maintenant écoute bien, malheureuse Jérusalem, toi qui es ivre, mais non de vin:

51:22
Voici ce que déclare le Seigneur, ton Maître, ton Dieu, qui prend la défense de son peuple: «Je vais reprendre de tes mains la coupe qui donne le vertige, la coupe de ma colère. Tu n'auras plus à y boire.

51:23
Je la tends à tes bourreaux, eux qui te disaient: "A plat ventre, pour que nous te marchions dessus!" Et tu avais dû offrir ton dos comme le sol d'une rue à ceux qui te marchaient dessus.»

 Réveille-toi, Jérusalem

52:1
Réveille-toi, Jérusalem, réveille-toi vite, retrouve ta vigueur. Sion, ville de Dieu, mets tes plus beaux habits. Car les étrangers, les impurs ne mettront plus les pieds chez toi (358) .

52:2
Tu es couverte de poussière, secoue-toi, Jérusalem. Debout, et reprends ta place, Sion la prisonnière, libère-toi des liens qui enserrent ton cou.

52:3
Voici en effet ce que le Seigneur déclare à son peuple: «Vous avez été livrés comme esclaves sans contrepartie, vous serez libérés sans payer un sou.»

52:4
Et voici ce que le Seigneur Dieu déclare encore: «Au début de son histoire, mon peuple alla se réfugier en Égypte. A la fin, les Assyriens le maltraitèrent.

52:5
Dans la situation présente, qu'ai-je donc à gagner? Mon peuple a été emmené prisonnier sans dédommagement. Ceux qui le tyrannisent sont triomphants. Et sans cesse mon nom est tourné en ridicule (359) .

52:6
C'est pourquoi, un de ces jours, mon peuple va savoir qui je suis; il va le savoir, c'est moi qui dis: J'arrive!»

Le retour du Seigneur à Jérusalem

52:7
Qu'il est beau de voir venir, franchissant les montagnes, un porteur de bonne nouvelle (360) ! Il annonce la paix, le bonheur et le salut. Et il te dit, Jérusalem: «Ton Dieu est roi».

52:8
Écoute donc les hommes que tu as placés en sentinelle: tous ensemble ils crient de joie, car ils voient de leurs propres yeux le Seigneur revenir à Sion.

52:9
Ruines de Jérusalem, lancez des cris de joie: le Seigneur réconforte son peuple, il libère Jérusalem.

52:10
Aux yeux de toutes les nations le Seigneur s'est donné les mains libres pour réaliser son oeuvre divine. Et jusqu'au bout du monde on pourra voir la délivrance que nous apporte notre Dieu.

Quittez Babylone

52:11
Vous qui rapportez les ustensiles réservés au culte du Seigneur, partez, partez vite, quittez Babylone sans rien toucher d'impur (361) . Gardez-vous purs en sortant d'ici.

52:12
Pour vous, cette fois, ce n'est plus un départ en catastrophe, vous ne partez plus dans la panique, car c'est le Seigneur qui est votre avant-garde, et c'est le Dieu d'Israël qui sera aussi votre arrière-garde.

Le serviteur du Seigneur (quatrième poème)

52:13
«Mon serviteur, dit le Seigneur, va obtenir un plein succès et recevoir les plus grands honneurs.

52:14
La plupart, en le voyant, ont été horrifiés, tant son visage était défiguré, tant son aspect n'avait plus rien d'humain.

52:15
Et maintenant, la foule des nations est stupéfaite à son sujet, des rois ne savent plus que dire, car ce qu'ils voient n'a rien de commun avec ce qu'on a pu leur raconter, ce qu'ils apprennent est inouï (362)

 Le serviteur du Seigneur (Suite) (quatrième poème)

53:1
Qui de nous a cru la nouvelle que nous avons apprise? Qui de nous a reconnu que le Seigneur était intervenu (363) ?

53:2
Car, devant le Seigneur, le serviteur avait grandi comme une simple pousse, comme une pauvre plante qui sort d'un sol desséché. Il n'avait pas l'allure ni le genre de beauté qui attirent les regards. Il était trop effacé pour se faire remarquer.

53:3
Il était celui qu'on dédaigne, celui qu'on ignore, la victime, le souffre-douleur. Nous l'avons dédaigné, nous l'avons compté pour rien, comme quelqu'un qu'on n'ose pas regarder.

53:4
Or il supportait les maladies qui auraient dû nous atteindre, il subissait la souffrance que nous méritions (364) . Mais nous pensions que c'était Dieu qui le punissait ainsi, qui le frappait et l'humiliait.

53:5
Pourtant il n'était blessé que du fait de nos crimes, il n'était accablé que par l'effet de nos propres torts. Il a subi notre punition, et nous sommes acquittés; il a reçu les coups, et nous sommes épargnés.

53:6
Nous errions tous ça et là comme un troupeau éparpillé (365) , c'était chacun pour soi. Mais le Seigneur lui a fait subir les conséquences de nos fautes à tous.

53:7
Il s'est laissé maltraiter sans protester, sans rien dire, comme un agneau qu'on mène à l'abattoir (366) , comme une brebis devant ceux qui la tondent.

53:8
On l'a arrêté, jugé, supprimé, mais qui se souciait de son sort? Or, il était éliminé du monde des vivants, il était frappé à mort du fait des crimes de mon peuple (367) .

53:9
On l'a enterré avec les criminels, dans la mort, on l'a mis avec les riches, bien qu'il n'ait pas commis de violence ni pratiqué la fraude (368) .

53:10
Mais le Seigneur approuve son serviteur accablé, et il a rétabli celui qui avait offert sa vie à la place des autres (369) . Son serviteur aura des descendants et il vivra longtemps encore. C'est lui qui fera aboutir le projet du Seigneur.

53:11
«Après avoir subi tant de peines, dit le Seigneur, mon serviteur verra la lumière de la vie, il en fera l'expérience parfaite. Les masses humaines reconnaîtront mon serviteur comme le vrai Juste (370) , lui qui s'est chargé de leurs fautes.

53:12
C'est pourquoi je le place au rang des plus grands, c'est avec les plus puissants qu'il partagera le butin. Car il s'est dépouillé lui-même jusqu'à en mourir, il s'est laissé placer au nombre des malfaiteurs (371) , il a pris sur lui les fautes des masses humaines, et il est intervenu en faveur des coupables.»

 Jérusalem n'est plus abandonnée

54:1
Jérusalem, toi qui n'avais plus d'enfants, pousse des cris de joie. Toi qui ne mettais plus de fils au monde, éclate en cris de joie et d'enthousiasme. Car le Seigneur te dit: «Toi, la femme abandonnée, tu as maintenant plus d'enfants qu'une femme aimée par son mari (372)

54:2
Agrandis la tente où tu vis, tends des toiles supplémentaires, ne regarde pas à la dépense. Allonge les cordes de ta tente, consolide les piquets,

54:3
car tu vas t'agrandir de tous côtés; tes fils vont récupérer les territoires voisins, et tes villes désertées vont être repeuplées.

54:4
Tu ne seras plus humiliée, n'aie donc pas peur. Tu ne seras plus déshonorée, ne te sens plus honteuse. Tu oublieras l'humiliation que tu ressentais dans ta jeunesse, tu ne penseras plus au déshonneur que tu éprouvais quand tu étais veuve.

54:5
Car tu vas avoir pour époux celui qui t'a créée, celui qui a pour nom "Le Seigneur de l'univers". C'est l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël qui te libère, celui-là même qu'on nomme "Le Dieu de toute la terre".

54:6
Comme une femme abandonnée tu étais plongée dans le chagrin. Mais ton Dieu déclare: «Comment peut-on rejeter la femme qu'on a choisie quand on était jeune?

54:7
Pendant un court instant, je t'avais rejetée, mais, dans ma grande tendresse, je te reprends avec moi.

54:8
Dans un accès momentané de colère, j'ai refusé de te voir, mais, dans mon amour sans fin, je te garde ma tendresse. C'est moi, le Seigneur, qui te le dis, moi qui prends ta cause en mains.

54:9
«Je vais faire aujourd'hui comme au temps de Noé: j'avais promis alors que la grande inondation ne submergerait plus la terre (373) . Je te promets de même aujourd'hui de ne plus m'irriter et de ne plus te menacer.

54:10
Même si les collines venaient à s'ébranler, même si les montagnes venaient à changer de place, l'amour que j'ai pour toi ne changera jamais, et l'engagement que je prends d'assurer ton bonheur restera inébranlable. C'est moi, le Seigneur, qui te le dis, moi qui te garde ma tendresse.»

La Jérusalem des temps futurs

54:11
Malheureuse Jérusalem, secouée par la tempête, sans personne pour te réconforter! «Eh bien moi, dit le Seigneur, je vais te rebâtir en pierres décorées, refaire tes fondations en saphir,

54:12
le haut de tes murailles en rubis, tes entrées en cristal, et tous tes remparts en pierres précieuses (374) !

54:13
Tes enfants seront tous mes disciples (375) , ils vivront en pleine prospérité.

54:14
Tu seras vraiment inébranlable. A l'abri de toute oppression, tu n'auras plus rien à craindre. Tu seras délivrée de la terreur, elle ne te menacera plus.

54:15
Si on veut t'attaquer, cela ne viendra pas de moi. D'ailleurs, quiconque t'attaquera succombera devant toi.

54:16
C'est moi, remarque-le, qui crée le forgeron, l'homme qui active le feu et produit toutes sortes d'armes. Mais c'est moi aussi qui crée l'homme chargé de les détruire.

54:17
Toute arme forgée pour te nuire ne te fera aucun mal. Quiconque t'accusera au tribunal, tu le feras condamner. Voilà la part que je réserve à ceux qui sont mes serviteurs, voilà les droits que je leur garantis, déclare le Seigneur.»

 Venez, même sans argent

55:1
Holà, vous tous qui avez soif, voici de l'eau, venez. Même sans argent, venez; prenez de quoi manger, c'est gratuit (376) ; du vin ou du lait, c'est pour rien.

55:2
A quoi bon dépenser de l'argent pour un pain qui ne nourrit pas, à quoi bon vous donner du mal pour rester sur votre faim? Ecoutez-moi bien, et vous aurez à manger quelque chose de bon, vous vous régalerez de ce qu'il y a de meilleur.

55:3
Accordez-moi votre attention et venez jusqu'à moi. Écoutez-moi, et vous revivrez. «Je m'engage pour toujours, dit le Seigneur, à vous accorder les bienfaits que j'avais assurés à David (377) .

55:4
Face aux peuples, j'avais fait de lui un témoin de mon pouvoir, je l'avais établi comme un chef et un maître pour les nations.

55:5
Eh bien toi aussi, Israël, tu lanceras un appel à des étrangers, des inconnus, et ces gens qui t'ignoraient accourront vers toi. Ils viendront à cause de moi, le Seigneur ton Dieu, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël, qui t'accorde cet honneur.»

Une promesse qui n'est jamais sans effet

55:6
Tournez-vous vers le Seigneur, maintenant qu'il se laisse trouver. Faites appel à lui, maintenant qu'il est près de vous.

55:7
Que l'homme sans foi ni loi renonce à ses pratiques! Que l'individu malveillant renonce à ses méchantes pensées! Qu'ils reviennent tous au Seigneur, car il aura pitié d'eux! Qu'ils reviennent à notre Dieu, car il accorde un large pardon!

55:8
«En effet, dit le Seigneur, ce que je pense n'a rien de commun avec ce que vous pensez, et vos façons d'agir n'ont rien de commun avec les miennes.

55:9
Il y a autant de distance entre ma façon d'agir et la vôtre, entre ce que je pense et ce que vous pensez, qu'entre le ciel et la terre.

55:10
«La pluie et la neige tombent du ciel, mais elles n'y retournent pas sans avoir arrosé la terre, sans l'avoir rendue fertile, sans avoir fait germer les graines. Elles procurent ainsi ce qu'il faut pour semer et ce qu'il faut pour se nourrir (378) .

55:11
Eh bien, il en est de même pour ma parole, pour ma promesse: elle ne revient pas à moi sans avoir produit d'effet, sans avoir réalisé ce que je voulais, sans avoir atteint le but que je lui avais fixé (379)

55:12
C'est dans la joie que vous quitterez Babylone, et dans la paix que vous serez ramenés chez vous. Devant vous, montagnes et collines éclateront en cris de joie, et tous les arbres des campagnes battront des mains pour applaudir.

55:13
Au lieu du buisson d'épines poussera le cyprès; à la place des orties, le myrte (380) . Pour le Seigneur, ce sera un titre de gloire, la marque indestructible qui rappellera toujours ce qu'il a fait pour vous.

 TROISIÈME PARTIE (Chapitres 56 à 66)

Il n'y aura plus d'exclus

56:1
Voici ce que le Seigneur déclare: «Respectez le droit, faites ce qui est juste, car le salut que j'apporte est proche, il va venir. On verra que je tiens ma promesse.

56:2
Heureux sera l'homme qui fait ce que j'ai dit, qui s'y tient fermement, qui respecte avec soin le sabbat et s'interdit de faire quelque mal que ce soit!»

56:3
Il ne faut donc pas que l'étranger qui s'est attaché au Seigneur aille s'imaginer: «Le Seigneur me met à part, à l'écart de son peuple». Il ne faut pas non plus que l'eunuque se mette à dire: «Je ne suis qu'un arbre sec (381)».

56:4
Car voici ce que le Seigneur déclare: «Si un eunuque respecte mes sabbats, s'il choisit de faire ce qui m'est agréable, s'il se tient à l'engagement que j'attends de mon peuple,

56:5
alors je lui réserverai, sur les murs de mon temple, un emplacement pour son nom. Ce sera mieux pour lui que des fils et des filles. Je rendrai son nom éternel, rien ne l'effacera.»

56:6
Quant aux étrangers qui se sont attachés au Seigneur pour l'honorer et pour l'aimer, pour être ses serviteurs, le Seigneur déclare: «S'ils respectent avec soin le sabbat, s'ils se tiennent à l'engagement que j'attends de mon peuple,

56:7
alors je les ferai venir sur la montagne qui m'est consacrée, je les remplirai de joie dans ma maison de prière, j'accueillerai avec faveur les divers sacrifices qu'ils m'offriront sur l'autel. Car on appellera ma maison "Maison de prière pour tous les peuples (382) ."

56:8
Celui qui a rassemblé les dispersés d'Israël, le Seigneur Dieu, ajoute: «J'en ai déjà rassemblés, j'en rassemblerai d'autres encore.»

Des responsables indignes

56:9
Vous toutes, bêtes des champs, et vous, animaux des forêts, venez au festin!

56:10
Les gardiens d'Israël sont tous des aveugles, ils ne remarquent rien. Ce sont des chiens muets, incapables d'aboyer. Ils rêvent, allongés, ils aiment à sommeiller.

56:11
Ce sont aussi des chiens voraces, qui n'ont jamais assez. Et dire qu'ils sont les bergers! Ils n'ont aucun discernement, ils ne suivent que leurs désirs; chacun d'eux ne poursuit que son propre intérêt.

56:12
«Venez, disent-ils, allons chercher du vin, boire quelque chose de fort. Demain sera comme aujourd'hui, il reste beaucoup à boire (383)

 Des responsables indignes (Suite)

57:1
Quant aux fidèles, ils sont mis à mort sans que personne s'en soucie; les braves gens succombent sans que personne y prenne garde. Oui, les fidèles succombent, victimes des méchants.

57:2
Mais la paix reviendra, et ceux qui suivent le droit chemin pourront enfin dormir tranquilles.

Reproches au peuple idolâtre

57:3
Approchez ici, vous autres, enfants de sorcière, race adultère et prostituée (384) !

57:4
De qui vous moquez-vous? A qui faites-vous des grimaces et tirez-vous la langue? N'est-il pas vrai que vous êtes des enfants désobéissants, une race menteuse?

57:5
Vous vous excitez près des grands arbres, sous tout ce qui porte des feuilles (385) . Vous sacrifiez des enfants sur le bord des torrents, à l'abri des cavernes.

57:6
Les pierres lisses du torrent (386) , voilà ton bien le plus sacré, la part qui est la tienne, Israël! C'est pour elles que tu répands du vin en sacrifice, et que tu présentes des offrandes! Devrais-je m'y résigner, demande le Seigneur?

57:7
Tu te prépares un lit sur toutes les hauteurs. C'est là que tu montes pour offrir des sacrifices.

57:8
Tu as fixé ton fétiche derrière le montant de la porte. En cachette de moi tu te déshabilles, tu montes sur ton lit, tu y fais de la place. Tu as fait un pacte avec tes amants, tu aimes coucher avec eux, tu contemples la chose (387) !

57:9
Tu t'es enduite d'huile pour aller trouver le grand roi (388) , tu t'es richement parfumée. Tu as envoyé des messagers jusque très loin d'ici, et tu es descendue jusqu'au séjour des morts.

57:10
A force de démarches, tu as fini par te fatiguer. Mais tu n'as pas dit: «Inutile d'insister». Tu as retrouvé tes forces, tu as surmonté ta fatigue.

57:11
Qui donc te faisait si peur pour que tu me trompes à ce point, que tu ne penses plus à moi et me chasses de ton souvenir? Je ne disais rien depuis longtemps; c'est sans doute pour cela que tu ne me respectes plus.

57:12
Mais je vais dénoncer ta prétendue innocence et tes agissements. Tu n'en tireras aucun profit.

57:13
Quand tu appelleras au secours, eh bien, qu'elle te tire d'affaire, ta collection de faux dieux! Que le vent les emporte tous, qu'un souffle les balaye! Mais ceux qui chercheront un refuge auprès de moi recevront le pays comme leur propriété, et ils posséderont la montagne qui m'est consacrée (389) .

La guérison du peuple de Dieu

57:14
Le Seigneur avait dit: «Réparez le chemin, dépêchez-vous, ouvrez la voie, enlevez les obstacles devant les pas de mon peuple.»

57:15
Or voici ce que déclare celui qui est plus haut que tout, dont la demeure est éternelle et dont le nom est unique: «Moi, l'unique vrai Dieu, j'habite là-haut, mais je suis avec les hommes qui se trouvent accablés et ont l'esprit d'humilité, pour rendre la vie aux humiliés, pour rendre la vie aux accablés (390) .

57:16
Car ce n'est pas sans fin que je fais des reproches ou que je reste irrité. Sinon tous ceux que j'ai créés perdraient le souffle de la vie.

57:17
Les torts d'Israël, ses gains malhonnêtes m'ont irrité. Dans ma colère je l'ai frappé, je ne voulais plus le voir. Mais il est resté infidèle, il n'en a fait qu'à sa tête,

57:18
je connais bien sa conduite. Or voici quelle sera ma revanche: je le guérirai, je le guiderai, je le réconforterai! Quant à ceux qui portaient le deuil,

57:19
je mettrai sur leurs lèvres des exclamations de joie. Salut, salut pour tous, aux plus lointains comme aux plus proches (391) , dit le Seigneur. Oui, je guérirai mon peuple.»

57:20
Mais les gens sans foi ni loi sont comme la mer agitée, incapable de se calmer, et dont les eaux rejettent toutes sortes de saletés.

57:21
«Le salut, a dit mon Dieu, n'est pas pour les gens sans foi ni loi (392)

 Le jeûne qui plaît à Dieu

58:1
Crie à pleine voix, ne te retiens pas, dit le Seigneur. Comme le son du cor, que ta voix porte loin. Dénonce à mon peuple sa révolte, aux descendants de Jacob leurs fautes.

58:2
Jour après jour, tournés vers moi, ils désirent connaître ce que j'attends d'eux. On dirait une nation qui agit comme il faut, et qui n'abandonne pas le droit proclamé par son Dieu. Ils réclament de moi de justes jugements et désirent ma présence.

58:3
Mais ils me disent: «A quoi bon pratiquer le jeûne, si tu ne nous vois pas? A quoi bon nous priver, si tu ne le remarques pas?» Alors je réponds: Constatez-le vous-mêmes: jeûner ne vous empêche pas de saisir une bonne affaire, de malmener vos employés,

58:4
ni de vous quereller ou de donner des coups de poing! Quand vous jeûnez ainsi, votre prière ne m'atteint pas.

58:5
Est-ce en cela que consiste le jeûne tel que je l'aime, le jour où l'on se prive? Courber la tête comme un roseau, revêtir l'habit de deuil, se coucher dans la poussière, est-ce vraiment pour cela que vous devez proclamer un jeûne, un jour qui me sera agréable?

58:6
Le jeûne tel que je l'aime, le voici, vous le savez bien: c'est libérer les hommes injustement enchaînés, c'est les délivrer des contraintes qui pèsent sur eux, c'est rendre la liberté à ceux qui sont opprimés, bref, c'est supprimer tout ce qui les tient esclaves.

58:7
C'est partager ton pain avec celui qui a faim, c'est ouvrir ta maison aux pauvres et aux déracinés, fournir un vêtement à ceux qui n'en ont pas, ne pas te détourner de celui qui est ton frère (393) .

58:8
Alors ce sera pour toi l'aube d'un jour nouveau, ta plaie ne tardera pas à se cicatriser. Le salut te précédera et la glorieuse présence du Seigneur sera ton arrière-garde (394) .

58:9
Quand tu appelleras, le Seigneur te répondra; quand tu demanderas de l'aide, il te dira: «J'arrive!» Si tu cesses chez toi de faire peser des contraintes, de ridiculiser les autres en les montrant du doigt, ou de parler d'eux méchamment,

58:10
si tu partages ton pain avec celui qui a faim, si tu donnes à manger à qui doit se priver, alors la lumière chassera l'obscurité où tu vis; au lieu de vivre dans la nuit, tu seras comme en plein midi.

58:11
Le Seigneur restera ton guide; même en plein désert, il te rassasiera et te rendra des forces. Tu feras plaisir à voir, comme un jardin bien arrosé, comme une fontaine abondante dont l'eau ne tarit pas.

58:12
Alors tu relèveras les anciennes ruines, et tu rebâtiras sur les fondations abandonnées depuis longtemps. On te nommera ainsi: «Le peuple qui répare les brèches des murailles et redonne vie aux ruelles de la ville».

Le sabbat qui plaît à Dieu

58:13
«Si tu renonces à travailler le jour du sabbat, ou à traiter une bonne affaire le jour qui m'est consacré, dit le Seigneur; si tu parles du sabbat comme d'un jour de joie consacré à mon service et qu'il convient d'honorer; si tu le respectes effectivement en renonçant à travailler, à saisir une bonne affaire et à marchander longuement,

58:14
alors je deviendrai la source de ta joie. Moi, le Seigneur, je t'emmènerai en triomphe sur les plus hauts sommets, et je te ferai profiter du pays que Jacob, ton ancêtre, a reçu en propriété.» Voilà ce que promet le Seigneur.

 Une barrière entre Dieu et vous

59:1
Pensez-vous que le Seigneur n'ait pas le bras assez long pour vous sauver? ou qu'il ait l'oreille trop dure pour vous entendre?

59:2
En réalité, ce sont vos torts qui dressent une barrière entre vous et votre Dieu; ce sont vos propres fautes qui le poussent à tourner la tête pour ne pas vous écouter.

59:3
Car vous avez du sang sur les mains, vos doigts sont souillés de crimes, et quand vous ouvrez la bouche, c'est pour mentir ou calomnier.

59:4
Vous déposez au tribunal des plaintes malhonnêtes, vous y plaidez sans loyauté. Vous vous appuyez sur des preuves vides, vos arguments sont sans fondement, vous portez en vous le désir de nuire et n'accouchez que du malheur.

59:5-6
Vos projets sont aussi nocifs que des oeufs de serpent; quiconque y toucherait en mourrait aussitôt: l'oeuf est à peine ouvert qu'il en sort une vipère. Les toiles que vous tissez sont des toiles d'araignée; elles sont destinées non pas à s'habiller, non pas à se couvrir, mais à causer le malheur. Vos mains ne sont au travail que pour fabriquer de la violence.

59:7
Vous courez à toutes jambes pour faire le mal, vous vous précipitez pour assassiner l'innocent. Vos projets visent seulement à faire du mal aux autres. Sur votre route, vous semez la violence et le désastre.

59:8
Vous ne connaissez pas le chemin de la paix, et là où vous passez on ne rencontre pas le droit. Vous préférez les voies détournées, et quiconque emprunte vos chemins ne connaîtra jamais la paix (395) .

Le peuple de Dieu reconnaît ses torts

59:9
Voilà pourquoi Dieu met du temps à intervenir pour nous et repousse à plus tard le salut promis. Nous espérions voir la lumière, mais c'est partout l'obscurité. Nous attendions que le jour se lève, mais nous marchons dans la nuit noire.

59:10
Nous avançons en tâtonnant comme un aveugle près d'un mur, nous hésitons comme un homme qui ne voit pas où il va. En plein midi, nous trébuchons comme dans la nuit la plus noire. Nous sommes en bonne santé, mais ne valons pas mieux que des morts.

59:11
Nous laissons tous échapper des grognements d'ours ou des cris plaintifs de colombe. Nous espérions que Dieu interviendrait, mais rien. Nous attendions le salut, mais il reste loin de nous.

59:12
En effet, bien souvent, Seigneur, nous t'avons désobéi. Nos fautes nous accusent, nos révoltes collent à nous, nous savons bien quels sont nos torts:

59:13
nous t'avons désobéi, nous t'avons trahi, nous avons refusé de te suivre, toi notre Dieu. Nous ne parlons que d'opprimer ou de nous révolter. Ce que nous portons en nous, ce que nous avons à l'esprit n'est finalement que mensonge.

59:14
Ainsi le droit est en recul, la justice reste inaccessible. Sur la place du marché la bonne foi trébuche, l'honnêteté n'a plus cours.

59:15
Oui, la bonne foi a disparu, et celui qui veut rester honnête se fait dépouiller à tous les coups.

L'intervention du Seigneur

59:16
Il a constaté que personne ne réagissait; il est resté surpris que personne n'intervienne. Alors il a décidé d'y mettre la main lui-même; sa loyauté lui en a donné la force (396) .

59:17
Cette loyauté lui sert de cuirasse, et le salut, de casque pour sa tête. Il a passé sur lui le vêtement de la revanche; le manteau dont il s'enveloppe, c'est son ardeur à combattre (397) .

59:18
Il va rendre aux humains ce qu'ils ont mérité, user de furieuses représailles contre tous ses ennemis, même les plus lointains.

59:19
Ainsi, depuis le soleil levant jusqu'au soleil couchant, on respectera le Seigneur et sa présence glorieuse, quand il arrivera tel un torrent impétueux poussé par la tempête.

59:20
Le Seigneur va venir pour libérer Jérusalem et ceux du peuple d'Israël qui renoncent à leurs révoltes (398) . C'est lui qui le déclare.

59:21
Et le Seigneur ajoute: «Voici l'engagement que je prends envers ceux-là: Mon Esprit reposera sur vous, je vous confie mon message dès maintenant et pour toujours. Je ne vous retirerai jamais cette mission, ni à vous, ni à vos enfants, ni aux enfants de vos enfants. C'est moi qui le déclare.»

 Lumière nouvelle sur Jérusalem

60:1
Debout, Jérusalem, brille de mille feux, car la lumière se lève pour toi: la glorieuse présence du Seigneur t'éclaire comme le soleil levant.

60:2
L'obscurité couvre la terre, la nuit enveloppe les peuples. Mais toi, le Seigneur t'éclaire comme le soleil qui se lève. Au-dessus de toi apparaît sa présence lumineuse.

60:3
Alors des nations marcheront vers la lumière dont tu rayonnes, des rois seront attirés par l'éclat dont tu te mettras à briller.

60:4
Regarde bien autour de toi, et vois tous tes enfants: ils viennent et se rassemblent auprès de toi. Tes fils arrivent de loin, on ramène tes filles en les portant dans les bras.

60:5
En les apercevant, tu rayonnes de bonheur; tu en es tout émue, ton coeur éclate de joie. Car les richesses de la mer arrivent chez toi, les trésors des nations affluent jusqu'à toi.

60:6
Ton pays se couvre d'une foule de chameaux: ce sont les caravanes de Madian et d'Éfa, arrivant toutes de Saba. Elles apportent de l'or et de l'encens (399) en chantant les hauts faits du Seigneur.

60:7
Les troupeaux des gens de Quédar se rassemblent devant toi, les béliers de Nebayoth (400) sont à ta disposition. On les présente sur l'autel du Seigneur, et c'est pour lui un sacrifice agréable. Il montre ainsi la gloire de son temple.

60:8
Qui sont donc tous ces gens? On dirait un nuage, ou un vol de pigeons qui rentrent au pigeonnier.

60:9
Des rivages lointains, des bateaux se rassemblent (401) , les grands navires en tête. Depuis les pays éloignés ils ramènent tes enfants, avec leur or et leur argent: ils viennent glorifier le Seigneur, ton Dieu, l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël, qui t'accorde cet honneur.

60:10
Ce sont des étrangers qui rebâtiront tes murailles; leurs rois seront à ton service, dit le Seigneur. Je t'avais frappée, en effet, tant j'étais indigné. Mais j'ai plaisir maintenant à te montrer mon amour.

60:11
Tes portes resteront ouvertes, elles ne seront refermées ni la nuit ni le jour, afin qu'on fasse entrer chez toi les trésors des nations (402) et leurs rois l'un après l'autre.

60:12
Toute nation ou tout royaume qui refusera de te servir devra disparaître; ces nations-là seront complètement ruinées.

60:13
Toute la gloire des forêts du Liban, bois de cyprès, de pin et de buis, arrivera chez toi pour orner mon saint temple. Je montrerai ainsi la gloire du lieu où je me tiens.

60:14
Ceux qui t'ont maltraitée s'approcheront de toi en baissant la tête, tous ceux qui t'ont ridiculisée se jetteront à tes pieds (403) . Ils te donneront ces titres: "La cité du Seigneur", "La Sion de l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël".

60:15
Tu étais abandonnée, personne ne t'aimait ni ne passait te voir. Au lieu de cela, je ferai de toi un sujet de fierté pour toujours, un sujet de joie de siècle en siècle.

60:16
Les nations et leurs rois te serviront de nourrices. Alors tu le sauras: moi, le Seigneur, je suis ton sauveur, moi, le Dieu fort de Jacob, je suis ton libérateur.

60:17
J'apporterai chez toi du fer au lieu de pierres, du bronze au lieu de bois, de l'argent au lieu de fer, de l'or au lieu de bronze. L'autorité et le pouvoir que j'instaurerai chez toi, c'est la paix et la justice.

60:18
On n'entendra plus parler de violence dans ton pays, ni de ruine et de désastre à l'intérieur de tes frontières. Mais tu pourras nommer tes murailles "Salut", et tes portes "Louange à Dieu".

60:19
Pour t'éclairer, tu n'auras plus besoin ni du soleil pendant le jour, ni de la lune pendant la nuit, car moi, le Seigneur ton Dieu, je t'éclairerai pour toujours et je t'illuminerai de tout mon éclat.

60:20
La lumière du jour ne s'en ira plus pour toi comme au coucher du soleil, ni la clarté de la nuit comme au coucher de la lune, car moi, le Seigneur, je t'éclairerai pour toujours (404) . Ce sera la fin de ton deuil.

60:21
Tes habitants formeront à eux tous un peuple de fidèles, ils resteront toujours les maîtres du pays. Eux que j'ai créés de mes mains pour qu'ils manifestent ma gloire, ils seront comme des plantes dans mon jardin.

60:22
La plus petite famille comptera mille personnes, la plus modeste deviendra une nation puissante. Voilà ce que moi, le Seigneur, je me dépêcherai de faire quand le moment sera venu.

 L'envoyé du Seigneur, sa mission, son message

61:1
Le Seigneur Dieu me remplit de son Esprit (405) , car il m'a consacré et m'a donné pour mission d'apporter aux pauvres une bonne nouvelle, et de prendre soin des désespérés; de proclamer aux déportés qu'ils seront libres désormais et de dire aux prisonniers que leurs chaînes vont tomber;

61:2
d'annoncer l'année où le Seigneur montrera sa faveur à son peuple, le jour où notre Dieu prendra sa revanche sur ses ennemis; d'apporter un réconfort à ceux qui sont en deuil (406) .

61:3
Ils portent le deuil de Sion, mais j'ai mission de remplacer les marques de leur tristesse par autant de marques de joie: la cendre sur leur tête par un splendide turban, leur mine douloureuse par une huile parfumée, leur air pitoyable par un habit de fête. Alors on les comparera à des arbres qui font honneur à Dieu, à un jardin qui révèle la gloire du Seigneur.

61:4
Ils relèveront les anciennes ruines, ils rebâtiront les maisons jadis abattues, ils restaureront les villes restées si longtemps dévastées.

61:5
Des étrangers seront là pour veiller sur vos troupeaux; des gens venus d'ailleurs laboureront pour vous et cultiveront vos vignes.

61:6
Vous-mêmes porterez le titre de "Prêtres du Seigneur". On dira en parlant de vous: "Les serviteurs de notre Dieu". Vous pourrez profiter de la fortune des nations et faire étalage (407) de leurs richesses.

61:7
«Vous avez souffert le déshonneur, et même deux fois plutôt qu'une. Votre lot était l'humiliation, les gens crachaient sur vous (408) , dit le Seigneur. C'est pourquoi, en compensation, vous recevrez double part dans le pays de ces gens-là, et vous vivrez dès lors dans une joie éternelle.

61:8
Moi, le Seigneur, j'aime en effet qu'on respecte le droit, mais je déteste, je trouve indigne qu'on prenne quelque chose de force. Je vous donnerai donc un vrai dédommagement et je m'engagerai envers vous solennellement et pour toujours.»

61:9
Vos descendants seront connus partout, chez toutes les nations. Ceux qui les apercevront les reconnaîtront à ceci: ils formeront une race que le Seigneur bénit.

Chant de reconnaissance

61:10
Le Seigneur est pour moi une source de joie débordante. Mon Dieu me remplit de bonheur, car le secours qu'il m'accorde est un habit dont il me vêt, et le salut qu'il m'apporte, un manteau dont il me couvre. J'ai la joie du jeune marié qui a mis son turban de fête, ou de la fiancée parée de ses bijoux (409) .

61:11
En effet, comme la terre fait sortir les pousses, ou comme un jardin fait germer ce qu'on y a semé, ainsi le Seigneur Dieu fera germer salut et louange devant l'ensemble des nations.

 Le renouveau de Jérusalem

62:1
Par amour pour toi, Jérusalem, je ne me tairai pas; par amour pour toi, Sion, je ne resterai pas inactif, jusqu'à ce que ta juste délivrance apparaisse comme le jour, et que ton salut brille comme une torche enflammée.

62:2
Les nations constateront que le Seigneur t'a délivrée, tous les rois contempleront ta gloire. On te donnera le nom nouveau (410) que le Seigneur aura prononcé.

62:3
Dans la main du Seigneur, de ton Dieu, tu seras comme un turban royal, comme une couronne de fête.

62:4
On ne t'appellera plus "la ville abandonnée", on ne nommera plus ton pays "la terre dévastée". On t'appellera au contraire "Plaisir du Seigneur", et l'on nommera ta terre "la bien mariée". Car tu seras vraiment le plaisir du Seigneur, et ta terre aura un époux.

62:5
Oui, comme un jeune homme épouse une jeune fille, ainsi Celui qui te rebâtit sera un mari pour toi (411) . De même aussi qu'une fiancée fait la joie de son fiancé, tu feras la joie de ton Dieu.

62:6
Sur tes murailles, Jérusalem, j'ai placé des veilleurs. Ils ne devront jamais se taire, ni le jour ni la nuit. «Vous qui rappelez au Seigneur le souvenir de Jérusalem, ne faites aucune pause.

62:7
Ne le laissez pas en repos jusqu'à ce qu'il l'ait rétablie, jusqu'à ce qu'il ait fait d'elle la gloire de toute la terre.»

62:8
Le Seigneur a fait ce serment: «Aussi vrai que j'ai tout pouvoir, je le jure à mon peuple: jamais plus je ne laisserai tes ennemis profiter du blé que tu as cultivé, ni des gens venus d'ailleurs boire le vin de l'année pour lequel tu as pris tant de peine.

62:9
Ceux qui mangeront le blé en acclamant le Seigneur seront ceux qui l'auront moissonné; ceux qui boiront le vin dans les cours de mon sanctuaire seront ceux qui auront fait la vendange.»

62:10
Gens de Jérusalem, sortez, sortez vite de la ville. Ouvrez la voie à ceux qui reviennent, bouchez les trous de la chaussée, débarrassez-la des pierres. Et balisez la route à l'intention des peuples.

62:11
Le Seigneur va donner ses ordres d'un bout du monde à l'autre. Dites donc à Sion: «Ton Sauveur arrive, il ramène ceux qu'il a gagnés, il rapporte le fruit de sa peine (412)

62:12
On vous appellera, vous et eux, "le peuple consacré à Dieu", "ceux que le Seigneur a libérés". Et toi, Jérusalem, on ne te nommera plus "la ville abandonnée", mais bien "la Désirée".

 Le terrible vendangeur

63:1
Quel est ce voyageur qui arrive d'Édom, de Bosra, la capitale, les vêtements tachés de rouge? Drapé dans son manteau, il marche la tête haute et conscient de sa force. «C'est moi, dit le Seigneur, je viens rendre la justice et m'en prendre aux nations pour sauver mon peuple (413)

63:2
«Mais pourquoi ce rouge à ton manteau et ces taches à tes vêtements? On dirait que tu as travaillé à fouler du raisin au pressoir.»

63:3
«Oui, j'ai travaillé au pressoir, et seul, sans personne d'aucun peuple avec moi. Dans ma colère et ma fureur j'ai piétiné des gens, je les ai foulés aux pieds. Leur sang a giclé sur mes habits, j'ai taché tous mes vêtements (414) .

63:4
C'est que j'avais à coeur de prendre aujourd'hui ma revanche; le moment était venu de libérer mon peuple.

63:5
J'ai cherché quelqu'un du regard, mais personne pour m'aider! Je suis resté surpris que personne ne m'assiste. Alors j'ai décidé d'y mettre la main moi-même; ma fureur m'en a donné la force (415) .

63:6
Dans ma colère j'ai écrasé des gens, je les ai enivrés de ma fureur, j'ai répandu leur sang à terre.»

Histoire de la bonté du Seigneur

63:7
Je voudrais rappeler les bontés du Seigneur et nos motifs de le louer: tout ce qu'il a fait pour nous, et sa générosité envers la nation d'Israël, tout ce qu'il a fait par amour, dans son immense bonté.

63:8
Il a dit des gens d'Israël: «Mon peuple, c'est eux, ils sont pour moi des fils qui ne me décevront pas.» Et il a été leur sauveur.

63:9
Dans toutes leurs détresses il n'a délégué personne pour leur venir en aide, mais il les a sauvés lui-même (416) . Dans son amour et sa pitié, c'est lui qui les a libérés, c'est lui qui s'est chargé d'eux et les a portés à bout de bras tout au long de leur histoire.

63:10
Mais ils ont été rebelles, ils ont déçu son Esprit saint. Il s'est donc fait leur ennemi et il s'est mis à les combattre.

63:11
Alors son peuple s'est rappelé l'histoire ancienne, avec Moïse (417) : «Qu'est-il donc devenu, celui qui a fait monter son peuple de la mer, son troupeau avec ses bergers? Qu'est-il donc devenu, celui qui, par son Esprit, était présent parmi les siens?

63:12
A la droite de Moïse, c'est lui qui avança son bras majestueux. Il fendit les eaux devant les siens et s'est acquis ainsi un éternel titre de gloire.

63:13
C'est lui qui les fit avancer sur le fond de la mer, comme un cheval en liberté, sans qu'ils fassent un faux pas.

63:14
On aurait dit un troupeau qui descend dans la vallée. L'Esprit du Seigneur les conduisait vers le repos.» C'est donc ainsi, Seigneur, que tu conduisais ton peuple et que tu te faisais un splendide titre de gloire!

Prière de supplication

63:15
Du haut du ciel, regarde; de ta splendide demeure divine, vois ce qui nous arrive: Que sont donc devenus ton amour si ardent, ta vaillance au combat et tes sentiments de tendresse? Seigneur, ne t'es-tu pas retenu de montrer ton affection à ton peuple (418) ?

63:16
Car c'est toi qui es notre père, Abraham, notre ancêtre, nous ignore, et Jacob ne nous connaît pas; mais toi, Seigneur, tu es notre père, toi qu'on nomme depuis toujours "notre Libérateur".

63:17
Pourquoi, Seigneur, nous as-tu laissés nous égarer loin de ta route, et nous obstiner à rejeter ton autorité? Reviens, pour l'amour de nous qui sommes tes serviteurs, le peuple qui est ta propriété.

63:18
Nous, le peuple qui t'est consacré, n'avons pas eu bien longtemps la propriété du pays; ton saint temple a été piétiné par nos ennemis.

63:19
Il y a si longtemps que nous ne sommes plus le peuple sur lequel tu règnes, le peuple qui porte ton nom! Ah! si (419) tu déchirais le ciel, et si tu descendais! Devant toi les montagnes seraient ébranlées!

 Prière de supplication (Suite)

64:1
Tu serais comme un feu embrasant des brindilles ou mettant l'eau en ébullition. Et tu ferais savoir ainsi à tous tes adversaires quel Dieu tu es. Devant toi, les nations seraient prises de panique,

64:2
quand tu accomplirais des prodiges inattendus. Oui, tu descendrais, et devant toi, les montagnes seraient ébranlées.

64:3
Jamais on n'a entendu dire, jamais on n'a remarqué, jamais un oeil n'a vu qu'un autre dieu que toi ait agi de la sorte pour ceux qui comptent sur lui (420) .

64:4
Tu viens à la rencontre de ceux qui font ta volonté, qui la font avec joie, et qui pensent à suivre les chemins que tu as tracés. Si tu t'es irrité, c'est que nous étions coupables. Mais c'est toujours sur ces chemins que nous trouverons le salut (421) .

64:5
Nous sommes tous impropres à ton service, comme un objet impur; et toutes nos belles actions sont aussi répugnantes qu'un linge taché de sang. Nos torts nous emportent tous comme les feuilles mortes (422) balayées par le vent.

64:6
Il n'y a plus personne pour s'adresser à toi, pour se ressaisir et s'attacher à toi. Car tu refuses de nous voir, et tu nous as livrés découragés au pouvoir de nos fautes.

64:7
Et pourtant, Seigneur, c'est toi qui es notre père. Nous sommes l'argile, et tu es le potier, tu nous as tous façonnés (423) .

64:8
Seigneur, ne sois pas trop irrité, ne te rappelle pas sans cesse nos torts. Veuille considérer que nous sommes tous ton peuple.

64:9
Les villes qui te sont consacrées sont dépeuplées, Jérusalem n'est plus qu'un désert et Sion un lieu dévasté.

64:10
La maison qui t'était consacrée, où nos parents t'acclamaient, notre temple splendide a été livré au feu. Ce lieu que nous aimions tant n'est plus qu'un tas de ruines.

64:11
Seigneur, devant ces ruines, peux-tu rester indifférent? Peux-tu te taire plus longtemps, et nous humilier encore, au-delà de toute mesure?

 Le jugement à venir

65:1
J'offre ma réponse, mais on ne me demande rien. Je suis disponible, dit le Seigneur, mais on ne me consulte pas. J'ai annoncé: «Me voici, j'arrive», mais à une nation qui ne s'adressait pas à moi (424) .

65:2
J'ai constamment tendu les mains à des gens qui n'en voulaient pas, qui suivaient un mauvais chemin et n'en faisaient qu'à leur tête.

65:3
C'est un peuple qui me provoque ouvertement et constamment: dans leurs jardins sacrés, ils font des sacrifices et brûlent sur des autels de briques du parfum pour les faux dieux;

65:4
ils s'asseyent dans les tombeaux, ils séjournent dans des caveaux (425) ; ils mangent de la viande de porc et mettent dans leurs plats des nourritures impures.

65:5
Ils disent à ceux qu'ils rencontrent: «Reste à distance, ne me touche pas, tu ne peux m'approcher sans danger.» Quand je vois ces pratiques, la colère me prend et ne cesse de me brûler.

65:6
Mais j'ai pris note de leur conduite, et je ne me tairai pas sans leur avoir réglé leur compte, et même copieusement.

65:7
Moi le Seigneur, je le déclare: je compte en même temps leurs crimes et ceux de leurs ancêtres: ceux-ci déjà brûlaient du parfum pour les faux dieux sur les montagnes, ils me provoquaient sur les collines. Ainsi je ferai bonne mesure pour leur ancienne conduite, bonne et copieuse mesure!

65:8
Quand on trouve sur une vigne une grappe bien juteuse, on dit: «Laissons-la intacte, car elle promet du bon vin.» Eh bien, voici ce que déclare le Seigneur: «C'est comme cela que j'agirai pour mes fidèles, je les garderai intacts.

65:9
Je donnerai des descendants au peuple de Jacob, à la tribu de Juda. Ils posséderont mes montagnes, ceux que j'ai choisis en auront la propriété, mes fidèles y auront leur demeure.

65:10
Pour ceux qui se tournent vers moi, la plaine de Saron deviendra un pâturage, et la vallée d'Akor un enclos pour le bétail (426) .

65:11
J'en viens à vous maintenant, à vous qui m'abandonnez et qui avez oublié le chemin de la montagne qui m'est consacrée (427) , qui servez des repas à Gad, le dieu de la chance, et offrez des vins mélangés à Méni, le dieu du destin!

65:12
Eh bien, je vous destine à une mort violente. Vous tomberez tous à genoux pour être massacrés. Car je vous ai appelés, mais vous n'avez pas répondu, je vous ai parlé, mais vous n'avez pas écouté. Vous faites précisément ce que j'estime mauvais; ce que vous avez choisi, c'est ce qui me déplaît!

65:13
Voici donc ce que je déclare, moi le Seigneur Dieu: Tandis que vous connaîtrez la famine, mes fidèles auront de quoi manger. Quand que vous mourrez de soif, mes fidèles auront de quoi boire. Alors que vous serez dans la honte, mes fidèles seront dans la joie:

65:14
ils seront si heureux, qu'ils crieront de joie! Mais vos cris à vous seront des cris de douleur: vous vous lamenterez, le coeur découragé.

65:15
Votre nom, après vous, ne servira plus à mes fidèles qu'à formuler cette malédiction: "Que le Seigneur Dieu te fasse mourir comme un tel ou un tel!" Mais pour eux, pour mes fidèles, c'est un tout autre nom que l'on prononcera:

65:16
Dans le pays, ceux qui voudront souhaiter à d'autres d'être bénis le feront en prononçant le nom du Dieu sur qui l'on peut compter. Ceux qui voudront prêter serment le feront en prononçant le nom du Dieu sur qui l'on peut compter.»

Un ciel nouveau, une terre nouvelle

65:17
Car je vais créer un ciel nouveau et une terre nouvelle, si bien qu'on n'évoquera plus le ciel ancien, la terre ancienne (428) ; on n'y pensera plus.

65:18
Réjouissez-vous plutôt, et ne vous arrêtez pas de crier votre enthousiasme pour ce que je vais créer: une Jérusalem enthousiaste et son peuple débordant de joie.

65:19
Moi aussi, je suis enthousiasmé par cette Jérusalem, et débordant de joie en pensant à mon peuple. On n'entendra plus chez lui ni bruits de pleurs, ni cris d'appel (429) .

65:20
On n'y trouvera plus d'enfant mort en bas âge, ou encore d'adulte privé d'une longue vieillesse. Car ce sera mourir jeune que de mourir à cent ans, et qui n'atteindra pas cet âge sera regardé comme un maudit.

65:21
Si mon peuple bâtit des maisons, il sera sûr d'y habiter; et s'il plante des vignes, il sera sûr d'en profiter.

65:22
Il ne bâtira plus pour qu'un autre en jouisse, il ne plantera plus pour qu'un autre en profite. Dans mon peuple on vivra aussi vieux que les arbres, et mes bien-aimés jouiront du travail qu'ils auront fait (430) .

65:23
Ce ne sera plus pour rien qu'ils se donneront de la peine, et ils ne mettront plus au monde des enfants pour les voir mourir. Car ils forment la famille de ceux que je bénis, eux et leurs enfants.

65:24
Moi, je leur répondrai avant même qu'ils appellent; ils n'auront pas fini de parler, que je les aurai entendus.

65:25
Le loup et l'agneau paîtront l'un avec l'autre. Le lion comme le boeuf mangera du fourrage. Le serpent, pour se nourrir, se contentera de poussière. On ne commettra ni mal ni dommage sur toute la montagne qui m'est consacrée, dit le Seigneur (431) .

 Vrais et faux fidèles

66:1
Voici ce que déclare le Seigneur: «Le ciel est mon trône et la terre mon marchepied (432) . Quel genre de maison pouvez-vous donc me bâtir? Et en quel genre de lieu voulez-vous que je me fixe?

66:2
Tout ce que vous voyez, je l'ai fait de mes mains, et tout cela existe (433) , vous dis-je. Mais ce qui m'intéresse, c'est le pauvre, le malheureux, celui qui écoute ma parole avec crainte et tremblement.

66:3
Or, pour offrir un sacrifice, on abat un boeuf, mais on tue aussi bien un homme; on égorge un mouton, mais on assomme aussi bien un chien; on présente une offrande de farine, mais aussi bien du sang de porc; on la brûle avec de l'encens, mais on honore aussi des faux dieux (434) . Puisque ces gens-là ont choisi de suivre cette voie, puisqu'ils se plaisent à ces horreurs,

66:4
je choisis, moi, de les livrer aux conséquences de leurs caprices; j'amènerai sur eux tous les maux qu'ils redoutent. En effet, j'ai appelé, mais aucun d'eux n'a répondu; je leur ai parlé, mais ils n'ont pas écouté. Ils ont fait précisément ce que je considère comme mauvais, et ce qu'ils ont choisi, c'est ce qui me déplaît.»

L'intervention finale du Seigneur

66:5
Écoutez ce que dit le Seigneur, vous qui recevez sa parole avec crainte et tremblement. Vous avez des compatriotes qui vous détestent et vous excluent parce que vous lui êtes fidèles. Ils vous disent en se moquant: «Que le Seigneur montre sa glorieuse présence, et nous vous verrons triompher!» Mais c'est eux qui seront humiliés.

66:6
Écoutez plutôt ce bruit qui provient de la ville, ce bruit qui vient du temple: c'est le Seigneur qui est en train de rendre à ses ennemis ce qu'ils ont mérité.

66:7
Donner naissance à un enfant avant que viennent les douleurs! Mettre au monde un garçon avant même d'être en travail!

66:8
A-t-on jamais entendu dire, a-t-on jamais vu chose pareille? Un pays naît-il en un seul jour? Une nation naît-elle d'un seul coup? C'est pourtant le cas de Sion: à peine dans les douleurs, elle mettait au monde ses enfants!

66:9
«Si je mène une femme jusqu'au terme de sa grossesse, demande le Seigneur, vais-je empêcher l'enfant de naître? Si c'est moi qui prépare une naissance, déclare ton Dieu, ce n'est pas pour la rendre impossible!»

66:10
Vous qui aimez Jérusalem, réjouissez-vous avec elle, enthousiasmez-vous pour elle. Vous tous qui aviez pris le deuil à cause de son malheur, partagez maintenant avec elle une joie débordante.

66:11
Ainsi vous vous rassasierez des consolations qu'elle vous donne, comme des nourrissons allaités par leur mère, qui tètent avec délices son sein généreux.

66:12
Voici en effet ce que déclare le Seigneur: «Je vais diriger vers Jérusalem un fleuve de bienfaits, et la richesse des nations comme un torrent qui déborde. Et je prendrai soin de vous comme une mère le fait pour l'enfant qu'elle allaite, qu'elle porte sur la hanche et cajole sur ses genoux.

66:13
Oui, comme une mère qui console son enfant, moi aussi, je vous consolerai, et ce sera à Jérusalem!

66:14
Oui, vous connaîtrez ce moment-là, votre coeur sera dans la joie, et vos vieux os reprendront vie comme l'herbe au printemps.» Le Seigneur fera éprouver son pouvoir à ses fidèles, mais sa colère à ses ennemis.

66:15
Voici en effet le Seigneur: il arrive dans un feu, ses chars sont comme l'ouragan. Rempli d'indignation, il vient exercer sa colère et réaliser sa menace dans un bouquet de flammes.

66:16
C'est par le feu et par l'épée que le Seigneur se fera juge contre tous les humains. Il y aura beaucoup de victimes:

66:17
je parle ici des gens qui se purifient spécialement pour entrer dans certains jardins; ils viennent s'y placer derrière celui qui est au centre (435) , ils mangent du porc, ou bien du rat, choses abominables. Ces gens-là finiront d'un seul coup, c'est le Seigneur qui l'a dit.

Le grand rassemblement final

66:18
Étant donné leurs pratiques et leur projet, dit le Seigneur, le moment est venu pour moi de rassembler des nations de toutes langues, pour qu'elles contemplent ma glorieuse présence.

66:19
Je mettrai chez elles un signe de mon autorité. Quant à ceux qui auront survécu à mon jugement, je les enverrai chez les peuples de Tarsis, de Poul, de Loud — les spécialistes du tir à l'arc — chez les gens de Toubal et de Yavan (436) et dans les îles lointaines, partout où l'on n'a jamais entendu parler de moi, partout où l'on n'a jamais vu ma gloire. Et mes envoyés révéleront ma gloire à ces nations.

66:20
Alors celles-ci ramèneront tous vos frères de race qui étaient chez elles: à cheval, en char ou en chariot couvert, à dos de mulet ou de chameau, jusqu'à la montagne qui m'est consacrée (437) à Jérusalem, dit le Seigneur. Ce sera leur offrande pour moi; je l'accueillerai comme celle que les Israélites apportent à mon temple dans des plats purifiés.

66:21
J'irai même jusqu'à choisir dans ces nations des prêtres et des lévites, déclare le Seigneur.

66:22
Vos descendants et votre nom, dit le Seigneur, subsisteront en ma présence aussi longtemps que le ciel nouveau et la terre nouvelle que je créew (438)

66:23
Ainsi, de mois en mois et de sabbat en sabbat, tout le monde viendra s'incliner devant moi, dit le Seigneur.

66:24
Alors on viendra voir les cadavres des gens qui m'ont été rebelles. La vermine qui les ronge n'est pas près de mourir, et le feu qui les dévore ne s'éteindra pas de sitôt (439) . Ils feront ainsi horreur à tous les humains.



Commentaires des versets

1 Ozias-Azaria: 2 Rois 15.1-7; 2 Chron 26.1-23. — Yotam: 2 Rois 15.32-38; 2 Chron 27.1-9. — Ahaz: 2 Rois 16.1-20; 2 Chron 28.1-27. — Ézékias: 2 Rois 18.1—20.21; 2 Chron 29.1—32.33. — Le ministère d'Ésaïe se situe entre le milieu du 8e siècle avant J.-C. et le début du 7e.
2 l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Israël: autre traduction le Saint d'Israël. C'est une appellation de Dieu caractéristique du livre d'Esaïe. Voir aussi Jér 50.29; 51.5; Ps 71.22; 78.41.
3 le bouleversement de Sodome: voir Gen 19.23-25.
4 Sion: nom poétique de Jérusalem.
5 Voir Rom 9.29.
6 Voir Gen 18.20; 19.4-9.
7 Voir Ps 50.7-14.
8 V. 11-14: voir Amos 5.21-24.
9 l'opprimé: d'après les principales versions anciennes; hébreu l'oppresseur.
10 peuvent-ils devenir... prendront-ils...: autre traduction, soutenue par les versions anciennes ils deviendront blancs... ils prendront la blancheur...
11 Sur l'infidélité du peuple de Dieu comparée à une prostitution voir Jér 2.20; 3.1; 5.7; 13.27; etc.; Osée 4.13-14.
12 Le prophète fait allusion à des rites du culte cananéen de la fécondité. Comparer 17.10; 65.3; Osée 4.13.
13 Le v. 1 constitue un sous-titre pour les chap. 2—4 ou 2—11; comparer 1.1.
14 V. 2-4: voir Mich 4.1-3. — La colline du temple est nommée Sion au v. 3.
15 Comparer Joël 4.10.
16 fait des affaires ou tope dans la main: le sens exact du verbe hébreu correspondant est incertain; d'autres interprètent il y a beaucoup trop d'enfants étrangers.
17 Autre traduction ne leur pardonne pas.
18 Voir Apoc 6.15.
19 techniciens: autres traductions magiciens ou artisans.
20 Le manteau: un des signes qui distinguaient le chef. L'homme qui possédait encore le sien pouvait donc remplir les fonctions de chef parmi ses compagnons complètement démunis.
21 leur partialité: autre traduction l'expression de leur visage. — Sodome: voir 1.10 et la note.
22 Le texte hébreu du v. 12 présente plusieurs difficultés; on suit ici plusieurs versions anciennes. Interprétation traditionnelle celui qui domine sur toi est un enfant, et ce sont des femmes qui exercent le pouvoir.
23 son peuple: d'après les anciennes versions grecque et syriaque; hébreu traditionnel les peuples.
24 Comme souvent dans la Bible la vigne est prise comme symbole du peuple de Dieu; voir 5.7.
25 crâne tondu: un des signes de deuil ou de consternation; voir par exemple v. 24; 7.20; Jér 47.5; 48.37. C'était aussi la marque des prisonniers de guerre. — dénuder leur front: autre traduction découvrir leur nudité.
26 Autre traduction les bijoux en forme de soleil. Les nombreux objets énumérés aux v. 18-23 ne sont pas tous identifiés avec certitude.
27 tête tondue: voir la note sur 3.17. — l'humiliation: ce mot, absent du texte hébreu traditionnel, a été conservé dans le premier manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân; le texte traditionnel est parfois traduit une marque au fer rouge pour remplacer la beauté.
28 Le texte hébreu de la fin du v. 5 est peu clair; la traduction s'inspire de l'ancienne version grecque. — fumée le jour, feu la nuit: voir Ex 13.21; 24.16-17. — la glorieuse présence du Seigneur: 6.3; 35.2; 40.5; 58.8; 60.1; 66.18-19 etc.
29 Voir Matt 21.33; Marc 12.1; Luc 20.9.
30 passe-droit... déloyauté: la traduction s'efforce de rendre ainsi un double jeu de mots propre à l'hébreu entre les termes traduits par respect du droit... injustice et passe-droit, d'une part, loyauté... détresse et déloyauté, d'autre part.
31 les chevreaux: d'après l'ancienne version grecque; hébreu peu clair à la fin du verset.
32 Cadavres laissés sans sépulture: voir Jér 8.2 et la note.
33 Ésaïe évoque les troupes de l'Assyrie, distante d'environ 1 000 km de la Palestine et menaçant alors d'envahir celle-ci.
34 Mort du roi Ozias-Azaria (2 Rois 15.7; 2 Chron 26.23): vers 740 avant J.-C.
35 Ou séraphins.
36 Saint: autre traduction Dieu unique; voir Apoc 4.8.
37 Voir Apoc 15.8.
38 me voilà condamné au silence: autre traduction je suis perdu.
39 V. 9-10: voir Matt 13.14-15; Marc 4.12; Luc 8.10; Jean 12.40; Act 28.26-27.
40 au feu: autre traduction (aux troupeaux) pour être broutés.
41 Guerre syro-éfraïmite: voir 2 Rois 16.5; 2 Chron 28.5-6 et l'introduction.
42 Éfraïm: principale tribu du royaume israélite du Nord; son territoire était proche de Jérusalem.
43 Chéar-Yachoub: ce nom symbolique signifie Un reste reviendra (ou se convertira). — canal du réservoir supérieur, chemin du champ des Blanchisseurs: voir 2 Rois 18.17 et la note.
44 Syriens et Israélites du Nord voulaient entraîner le royaume de Juda dans leur lutte contre les Assyriens, dont les armées devenaient menaçantes. — le fils de Tabéel: personnage inconnu; on l'a supposé d'origine syrienne. D'après une stèle assyrienne, il s'agirait d'un prince de Tyr.
45 Voir Matt 1.23.
46 points d'eau: autre traduction pâturages.
47 tête rasée: voir la note sur 3.17. — barbe coupée: marque considérée comme déshonorante (2 Sam 10.4-5).
48 Autre traduction on n'y craindra pas les épines et les ronces.
49 Le canal de Siloé amenait jusqu'à l'intérieur de la ville les eaux de la source du Guihon. Il assurait l'alimentation de Jérusalem en eau, même pendant les sièges. — il perd courage: le sens du terme ainsi traduit est discuté. Selon certains il faudrait comprendre il se réjouit. Dans ce cas, il faudrait admettre que la population de Jérusalem, devenue hostile au roi Ahaz, descendant de David, souhaitait la victoire de Ressin et de Péca (voir 7.1,5,6).
50 Voir 7.14; 8.10.
51 faire alliance: la traduction du terme hébreu correspondant est discutée; autres interprétations pousser des cris de guerre ou encore trembler.
52 Voir 7.14; 8.8.
53 Pour l'ensemble des v. 12-13 comparer Matt 10.28; Luc 12.4-5; 1 Pi 3.14-15.
54 un refuge: pour exprimer cette idée l'hébreu emploie l'image un sanctuaire. — un rocher qui fait tomber: 1 Pi 2.8.
55 Je place à l'abri (ou J'enferme dans un linge)... je mets sous clé (ou je pose les scellés sur): certains interprètent ces verbes comme un ordre mets à l'abri... mets sous clé.
56 V. 17-18: voir Hébr 2.13.
57 Comparer Lév 19.31 et la note.
58 Voir 9.1. — Certains interprètent Oui, c'est la seule chose à dire à celui qui ne sait pas comment conjurer le malheur.
59 dans le pays: sens probable; hébreu en lui / en elle.
60 sans la moindre lueur: d'après l'ancienne version grecque et comme en Amos 5.20; hébreu repoussée.
61 Celui que cette nuit étreint... échapper: d'autres interprètent il n'y a (aura) pas (plus) d'obscurité pour le pays (?) qui est dans l'angoisse, et rattachent cette phrase au passage suivant. Dans certaines éditions le verset 8.23 est numéroté 9.1. En conséquence 9.1-20 y est numéroté 9.2-21.
62 Celui que cette nuit étreint... échapper: d'autres interprètent il n'y a (aura) pas (plus) d'obscurité pour le pays (?) qui est dans l'angoisse, et rattachent cette phrase au passage suivant. Dans certaines éditions le verset 8.23 est numéroté 9.1. En conséquence 9.1-20 y est numéroté 9.2-21.
63 Allusion à la victoire de Gédéon (Jug 6—7).
64 bottes et manteau roulé faisaient partie de l'équipement du soldat assyrien.
65 Il a mission d'étendre son autorité: hébreu peu clair, traduction incertaine. — V. 6: voir Luc 1.32-33.
66 le royaume d'Israël ou royaume du Nord était séparé du royaume de Juda depuis environ 200 ans (voir 1 Rois 12).
67 Éfraïm: voir 7.2 et la note. — Samarie: capitale du royaume d'Israël au temps d'Ésaïe.
68 C'est-à-dire aux Assyriens, d'après 2 Rois 16.8-9. — Ressin: voir 7.1.
69 ont pris le mauvais chemin: certains interprètent ont été engloutis.
70 n'épargne pas: sens probable appuyé par le principal manuscrit d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte traditionnel ne se réjouit pas.
71 est en flammes: le sens exact du verbe hébreu correspondant est incertain; il est interprété ici d'après les anciennes versions grecque et araméenne; d'autres versions anciennes ont compris est ébranlé ou est dévasté.
72 Selon l'interprétation des anciennes versions grecque et araméenne; hébreu chacun dévore la chair de son bras.
73 Voir 5.25; 9.11,16,20.
74 l'Assyrie: voir 14.24-27; 30.27-33; 37.22-35; Ézék 32.22-23; Nah 1—3; Soph 2.13-15.
75 L'ordre dans lequel ces villes sont énumérées suggère l'avance irrésistible des armées assyriennes vers Jérusalem.
76 il interviendra: d'après l'ancienne version grecque; hébreu j'interviendrai.
77 Le sens de la fin du v. 13 est très incertain, les versions anciennes et modernes varient beaucoup dans l'interprétation.
78 celui qui s'en sert ou celui qui n'est pas de bois.
79 aux riches régions de l'Assyrie ou à ses riches régions; de même au v. 19: la forêt d'Assyrie ou sa forêt. Certains pensent ainsi que les v. 16-19 concernent Israël et non l'Assyrie.
80 Un reste reviendra: voir la note sur 7.3. — Dieu fort: voir 9.5.
81 Les v. 22 et 23 sont cités de manière assez libre en Rom 9.27.
82 Allusion aux dures conditions de vie imposées aux Israélites en Égypte; voir Ex 1.
83 mon indignation (contre toi): d'après l'ancienne version syriaque; hébreu l'indignation. — sera complètement finie: interprétation probable du texte proposé par quelques manuscrits; autre texte aboutira à leur anéantissement (les derniers mots du v. 25 concerneraient alors les Assyriens).
84 Défaite des Madianites au rocher d'Oreb (ou du Corbeau), à ne pas confondre avec le rocher mentionné en Ex 17.6: voir Jug 7.23-25; comparer És 9.3 et la note. — bâton levé sur la mer: voir Ex 14.15-27.
85 Sur l'ensemble du verset comparer 9.3.
86 Sur l'ensemble du verset comparer 9.3.
87 Ayath: à 16 km environ au nord de Jérusalem. Les localités mentionnées dans la suite sont de plus en plus proches de Jérusalem. L'itinéraire ainsi jalonné n'est pas direct, mais permet d'éviter les défenses avancées de Jérusalem. L'invasion décrite ici est vraisemblablement celle de 734 avant J.-C., à laquelle Ésaïe a déjà fait allusion, notamment en 7.1-9; voir la note sur 7.6.
88 le défilé ou le passage: le même que celui employé jadis par Jonatan d'après 1 Sam 14.4.
89 Réponds: d'après l'ancienne version syriaque; hébreu Malheureuse Anatoth!Anatoth: 1 Rois 2.26; Jér 1.1.
90 à coups de serpe: autre traduction avec violence.
91 les cèdres prestigieux du Liban ou le Liban et ses (cèdres) prestigieux: d'après l'ancienne version grecque; hébreu le Liban avec (ou par) un prestigieux (ou un puissant). — Le Liban: chaîne montagneuse au nord de la Palestine, célèbre par ses forêts de cèdres; voir 37.24.
92 Jessé: père de David (1 Sam 16.18-19); voir Apoc 5.5; 22.16.
93 Texte hébreu obscur, traduction incertaine.
94 Voir Ps 72.4; 2 Thess 2.8.
95 Voir Éph 6.14.
96 se nourriront: d'après l'ancienne version grecque; hébreu ...et la bête à l'engrais seront...
97 se lieront d'amitié: autre traduction paîtront.
98 V. 6-9: voir 65.25. — V. 9: voir Hab 2.14.
99 Voir Rom 15.12.
100 une fois encore: allusion indirecte à la «première fois», c'est-à-dire à la sortie d'Égypte.
101 Le nom d'Éfraïm (voir 7.2 et la note) sert souvent dans l'AT à désigner l'ensemble du royaume d'Israël ou royaume du Nord. — de l'hostilité: autre traduction des ennemis.
102 Édom, Moab, Ammon: ces peuples, voisins d'Israël, avaient été soumis par David (voir 2 Sam 8.12).
103 asséchera: d'après quatre versions anciennes; hébreu exterminera. — le golfe d'Égypte: probablement le golfe de Suez. — la puissance de son souffle: ainsi ont compris les anciennes versions grecque et syriaque; hébreu obscur; allusion à Ex 14.21; 15.8. — à pied sec ou chaussé de sandales: voir Ex 14.22,29; Apoc 16.12.
104 le Dieu qui me sauve, mon sauveur (v. 2), salut (v. 3): allusion possible au nom d'Ésaïe, qui signifie le Seigneur sauve. — ma force: voir Ex 15.2; Ps 118.14.
105 Sur Babylone: voir 21.1-10; 47.1-15; Jér 50—51; Apoc 17—18.
106 les portes des volontaires: certains pensent que ces volontaires (comparer Jug 5.2,9) signifiaient leur engagement en franchissant une porte ou une entrée du camp désignée à cet effet.
107 Comparer Joël 1.15.
108 Comparer Ézék 32.7; Matt 24.29; Marc 13.24-25; Luc 21.25; Apoc 6.12-13; 8.12.
109 Voir 1 Rois 9.28 et la note.
110 sera ébranlé: d'après l'ancienne version grecque; hébreu j'ébranlerai.
111 Voir 1.7 et la note.
112 les chats sauvages ou les démons. — les boucs ou les démons du désert. — Comparer 34.14; Soph 2.14; Apoc 18.2.
113 trouveront un abri: autres traductions (se) répondront ou hurleront.
114 Comparer Apoc 8.10; 9.1.
115 où les dieux tiennent leur conseil, à l'extrême nord: le texte hébreu fait allusion ici à la mythologie cananéenne, selon laquelle les dieux tenaient conseil sur une montagne de l'extrême nord, pour décider du sort du monde; comparer Ps 48.3 et la note.
116 V. 13-15: comparer Matt 11.23; Luc 10.15.
117 on t'a privé de tombe: voir Jér 8.1-2; 22.19; 36.30. — comme un enfant mort-né: d'après plusieurs versions anciennes; hébreu comme un rejeton.
118 butor: genre de héron; autre traduction des hérissons.
119 Voir 10.5-34 et la note sur 10.5.
120 la menace qu'il adresse: voir v. 27; 5.25; 9.11,16,20; 10.4.
121 Mort du roi Ahaz: voir 2 Rois 16.20; 2 Chron 28.27. La date est discutée. Certains la fixent vers 716 avant J.-C. La seconde partie du v. 29 serait alors une sorte de tournure proverbiale suggérant que tout va de mal en pis (voir Amos 5.19). Selon d'autres Ahaz serait mort vers 727. La fin du v. 29 désignerait alors, sous une forme symbolique, les successeurs du roi assyrien Téglath Phalasar III, mort lui aussi vers cette époque.
122 Sur les Philistins voir Jér 47.1-7; Ézék 25.15-17; Joël 4.4-8; Amos 1.6-8; Soph 2.4-7; Zach 9.5-7.
123 l'ennemi te fera dépérir: d'après les anciennes versions grecque, araméenne et latine; hébreu je te ferai dépérir.
124 du nord: voir Jér 1.14 et la note.
125 Ar et Quir-en-Moab: deux des principales villes moabites situées au sud de l'Arnon. La seconde est aussi nommée Quir-Hérès en Jér 48.31 (voir És 16.7). C'était probablement la capitale du royaume. — Sur les Moabites voir 25.10-12; Jér 48; Ézék 25.8-11; Amos 2.1-3; Soph 2.8-11.
126 la Maison: localité inconnue. Elle est peut-être mentionnée sur la stèle du roi Mécha. — Dibon semble avoir été la capitale religieuse de Moab. — têtes rasées, barbes coupées: signes de deuil; voir Jér 48.37.
127 Voir Jér 48.38.
128 V. 4: voir Jér 48.34. — Hèchebon, Élalé: villes de la frontière nord de Moab. — Moab a les reins qui fléchissent: avec d'autres voyelles le texte hébreu traditionnel a compris les soldats de Moab poussent des cris de guerre.
129 J'appelle: voir la note sur Jér 48.31. — jusqu'à Soar: voir Jér 48.4 et la note; 48.34. — montée de Louhith, Horonaïm: voir Jér 48.5.
130 Nimrim: voir Jér 48.34 et la note.
131 Églaïm: probablement au nord de la mer Morte. — Élim: à la frontière nord-est de Moab.
132 Dimon: localité inconnue; certains l'identifient à Dibon (v. 2).
133 la Roche-au-désert: localité non identifiée; peut-être au sud du territoire de Juda (voir Jug 1.36). — le bélier du maître du pays: probablement un cadeau symbolique adressé à Juda par le roi de Moab pour solliciter une faveur.
134 l'Arnon: ce torrent, qui se jette dans la mer Morte, a longtemps marqué la frontière nord de Moab.
135 Quir-Hérès: voir la note sur 15.1.
136 Hèchebon: voir 15.4 et la note. — Sibma: voir Jér 48.32; localité voisine de Hèchebon. — Yazer: au nord de Moab, à la frontière ammonite. — le désert: à l'est de Moab.
137 Voir Jér 48.33.
138 Voir Jér 48.36. — guitare: voir la note sur Ps 137.2. — Quir-Hérès: voir la note sur 15.1.
139 Damas: capitale du principal royaume araméen de Syrie; voir 7.1-9. — Sur les Syriens voir Jér 49.23-27; Amos 1.3-5; Zach 9.1.
140 D'après les anciennes versions grecque et araméenne; hébreu les villes d'Aroër seront abandonnées (mais comparer Jug 11.26).
141 Éfraïm: voir 11.13 et la note.
142 Vallée proche de Jérusalem.
143 brûle-parfums certains traduisent emblèmes du soleil.
144 les villes des Hivites et Amorites: d'après l'ancienne version grecque; hébreu les forêts et les sommets.
145 pour le dieu charmeur: autre traduction d'agrément. Il s'agit peut-être des "jardins d'Adonis" (petites cultures en pots de plantes éphémères), pratique empruntée au culte de la fécondité.
146 Le prophète décrit sous forme imagée l'invasion des armées assyriennes et leur déroute en 701 avant J.-C. (voir 2 Rois 18.13—19.37).
147 de barques ailées (c'est-à-dire à deux voiles): le sens de l'expression hébraïque correspondante est discuté; certains voient ici une allusion au bruissement d'ailes produit par les insectes.
148 nuages de rosée: certains pensent que l'expression désigne ces nuages apparemment immobiles, qui donnent au ciel un aspect pommelé.
149 De l'image de la seconde taille de la vigne et des restes laissés sur place (comparer Jean 15.2,6), le prophète passe insensiblement à celle des champs de bataille, où resteront les cadavres éthiopiens, abandonnés aux vautours et aux chacals.
150 Sur les Égyptiens voir Jér 46.2-26; Ézék 29—32.
151 C'est vers l'époque de la mort du roi Ahaz (voir 14.28 et la note) que des factions rivales se disputèrent le pouvoir en Basse-Égypte, ce qui permit aux rois éthiopiens de la 25e dynastie (voir chap. 18) de s'imposer à tout le pays.
152 pâles d'inquiétude: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte hébreu traditionnel obscur.
153 les tisserands: d'après deux manuscrits trouvés à Qumrân et deux versions anciennes; l'hébreu traditionnel, peu clair, est traduit par certains ceux qui préparent les boissons. — ceux qui gagnaient ainsi leur vie (ou les travailleurs salariés): autre traduction les fabricants de bière.
154 Soan ou Tanis: ville de l'est du delta du Nil.
155 Memphis: ancienne capitale de Basse-Égypte, située à une vingtaine de kilomètres au sud du Caire.
156 l'hébreu ou la langue du pays de Canaan. — Ville-du-Soleil (ou Héliopolis, à l'entrée du delta du Nil): d'après de nombreux manuscrits hébreux et plusieurs versions anciennes; texte traditionnel Ville de la Destruction. — Pour l'ensemble du verset voir Jér 44.1; És 45.23.
157 Comparer Ps 87.4-5.
158 Sargon II régna sur l'Assyrie de 722 à 705 avant J.-C. En 711 il s'empara de la ville philistine d'Asdod, révoltée contre la domination assyrienne depuis 713. C'est l'époque où les petits états de Palestine (Juda, Philistie, etc.) espéraient une aide de l'Égypte pour s'affranchir de la domination assyrienne.
159 L'Égypte était alors dirigée par un pharaon éthiopien; voir la note sur 19.2.
160 C'est-à-dire les Philistins, mais sans doute aussi les Judéens.
161 le désert maritime: expression énigmatique, à rapprocher du titre pays de la mer, par lequels les Assyriens désignaient la Babylonie. — le Néguev: région semi-désertique au sud de la Palestine.
162 Élamites, Mèdes: populations qui vivaient sur le territoire de l'actuel Iran. — tout son orgueil: sens probable (comparer 13.11; Ézék 7.24); autre traduction tous ses soupirs.
163 Certains interprètent Je suis trop bouleversé pour entendre, trop terrifié pour voir.
164 Aux armes! ou Graissez les boucliers (voir 2 Sam 1.21) pour que les flèches glissent à la surface.
165 Celui qui regardait: d'après le principal manuscrit d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte hébreu traditionnel un lion ou comme un lion.
166 Babylone est tombée: voir Apoc 14.8; 18.2. — en miettes ou elles sont brisées: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte traditionnel il a brisé.
167 Douma: oasis de l'Arabie du Nord, à l'est du territoire des Édomites. — Séir: région centrale du territoire édomite, située sur l'itinéraire de Jérusalem à Douma.
168 Autres traductions Le matin vient, mais il fait encore nuit ou Le matin vient, mais aussi la nuit. Nuit et matin sont probablement ici symboles respectivement de l'oppression et de la délivrance.
169 Dans la steppe: autre traduction en Arabie. — Dédan (v. 13) et Téma (v. 14): oasis du nord-ouest de l'Arabie. — Sur les populations d'Arabie voir Jér 49.28-32.
170 Quédar: au nord du désert arabique.
171 la vallée de la vision: il s'agit sans doute d'une vallée toute proche de Jérusalem. Dans les v. 1-14 le prophète fait allusion à l'attaque manquée des Assyriens contre Jérusalem en 701 avant J.-C. (voir 2 Rois 18.13—19.37).
172 ils ont cédé: d'après l'ancienne version araméenne; hébreu ils ont été faits prisonniers. — au tir des archers: autre interprétation sans même que les archers aient tiré.
173 le vacarme est intense: d'autres interprètent un mur s'écroule.
174 troupes élamites, soldats de Quir: combattants étrangers de l'armée assyrienne.
175 Voir 1 Rois 7.2-5; 10.17-21.
176 le réservoir inférieur: aménagé par le roi Ahaz, pour augmenter les réserves d'eau en cas de siège.
177 entre les deux murailles: au sud de la ville (voir Jér 39.4; 52.7).
178 L'apôtre Paul cite ces mots en 1 Cor 15.32.
179 t'abattre d'un seul coup: le sens du terme hébreu correspondant est discuté; autre traduction te lancer au loin ou te secouer fortement.
180 Les clés de cette époque étaient de grandes dimensions. — La fin du verset est citée en Apoc 3.7.
181 Tyr: ville principale et port important de la côte phénicienne. — Sidon (v. 2): autre port phénicien. Dans la tradition biblique Tyr et Sidon sont souvent cités ensemble. — Sur les Phéniciens voir Ézék 26—28; Joël 4.4-8; Amos 1.9-10; Zach 9.1-4; comparer Matt 11.21-22; Luc 10.13-14.
182 ce que l'on semait... bénéfice des nations: d'après l'ancienne version grecque; hébreu ce que l'on semait au bord du Nil, ce que l'on moissonnait près du Fleuve, c'est à elle que cela revenait, c'était le bénéfice (ou elle était le marché?) des nations.
183 Certains voient ici une allusion à la mythologie cananéenne, selon laquelle la mer était l'épouse du peuple phénicien. Sous forme imagée, la mer annoncerait que ce dernier ne doit plus compter sur les richesses qu'elle lui apportait.
184 Tarsis: voir Ps 72.10 et la note.
185 Tyr avait établi des comptoirs commerciaux en Afrique du Nord (Carthage, près de Tunis) et en Espagne (Tarsis).
186 Tyr, cultive ta terre: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân et l'ancienne version grecque; texte traditionnel traverse ton pays. — car, pour les navires de haute mer (ou de Tarsis): d'après l'ancienne version grecque; hébreu comme le Nil, population de Tarsis.
187 Les Phéniciens étaient cananéens (voir Gen 10.15); d'autre part le mot désignant les Cananéens est pris parfois au sens de commerçant, comme au v. 8.
188 Chypre: texte probable; hébreu Babylone. En hébreu tout le début du v. 13 est passablement obscur et le sens incertain.
189 guitare: voir Ps 137.2 et la note.
190 en même temps que la terre: avec d'autres voyelles le texte hébreu traditionnel a lu du peuple de la terre.
191 guitares: voir Ps 137.2 et la note.
192 V. 17-18: comparer Jér 48.43-44; Amos 5.19.
193 Ou Les vannes du ciel sont ouvertes: voir Gen 7.11; 8.2.
194 son conseil ou ses anciens: comparer Apoc 19.4.
195 des orgueilleux: d'après deux manuscrits hébreux, soutenus par l'ancienne version grecque; texte traditionnel des étrangers.
196 la fureur ou le souffle. — violente averse: l'hébreu exprime ici cette idée par l'image: une averse contre un mur.
197 les orgueilleux: d'après les anciennes versions grecque et araméenne; hébreu les étrangers (comparer le v. 2).
198 La mort supprimée: voir 1 Cor 15.54. — larmes essuyées: Apoc 7.17; 21.4.
199 Sur Moab voir 15.1 et la note.
200 mouvements: sens incertain d'un terme qu'on ne trouve nulle part ailleurs; autres traductions manoeuvres, efforts, pièges...
201 Comparer Ps 118.19-20.
202 Son coeur: d'après le texte hébreu d'Origène; texte traditionnel les dispositions.
203 du fond du coeur: certains supposent qu'il vaudrait mieux lire et le matin.
204 ce qui est droit sur terre: d'après plusieurs versions anciennes; hébreu au pays de la droiture.
205 Comparer Hébr 10.27.
206 Certains traduisent tu nous donnes (ou donneras) la paix.
207 Le ils désigne sans doute les membres du peuple de Dieu.
208 se réveilleront et crieront: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân et plusieurs versions anciennes; texte traditionnel réveillez-vous, criez de joie.
209 Comparer Job 7.12; Ps 74.13-14; 104.26.
210 Voir 3.14 et la note.
211 Voir 17.8 et la note.
212 Voir Nomb 34.5 et la note.
213 Voir 11.13 et la note. — La menace évoquée ici est précisée au v. 2 par une allusion imagée à l'invasion assyrienne (voir 8.4,7-8, etc.).
214 La phrase hébraïque correspondante semble donner plus d'importance à la sonorité des mots qu'à leur signification. On la traduit parfois Ordre sur ordre, règle sur règle, un peu par-ci, un peu par-là (ou Petit, par ici! Petit, par là!). Les prêtres et les prophètes se moquent d'Ésaïe en prétendant que son message n'est qu'un bavardage sans intérêt.
215 V. 11-12: voir 1 Cor 14.21.
216 qui dirigez (ce peuple): autre traduction les chansonniers (de ce peuple).
217 une pierre: comparer Ps 118.22-23; Rom 9.33; 10.11; 1 Pi 2.6.
218 le mont Perassim: lieu d'une victoire de David sur les Philistins (2 Sam 5.20; 1 Chron 14.11). — Gabaon: autre victoire de David sur les Philistins (1 Chron 14.16); voir aussi Jos 10.1-15.
219 nigelle, cumin: plantes dont les graines étaient utilisées comme épices. — aux endroits qui conviennent: le sens du terme hébreu correspondant est incertain; il est interprété ici d'après l'ancienne version araméenne, mais les principales versions anciennes ne l'ont pas lu. Certains pensent qu'il désigne une quatrième variété de céréale, qui n'a pas été identifiée.
220 Garni de pointes sur sa face inférieure, le traîneau servait à séparer les grains des épis; il était tiré par un boeuf
221 Ariel (qui signifie peut-être Montagne de Dieu) désigne au v. 2 comme en Ézék 43.15-16 la partie la plus haute de l'autel. Le même nom sert à désigner ici Jérusalem.
222 tristesse et détresse: en hébreu les deux termes, de consonances voisines, font jeu de mots; on peut traduire aussi des sujets de tristesse et de plainte.
223 Allusion probable au siège manqué de Jérusalem par l'armée assyrienne en 701 avant J.-C. Voir les chap. 36—37; comparer 31.4-5.
224 Comparer 6.10; Rom 11.8.
225 Le v. 13 est cité assez librement en Matt 15.8-9; Marc 7.6-7.
226 En 1 Cor 1.19 l'apôtre Paul cite le v. 14 d'après l'ancienne version grecque.
227 Comparer 45.9.
228 vos ministres, vos ambassadeurs: d'après l'ancienne version grecque; hébreu ses ministres...Soan: voir 19.11 et la note. — Hanès: à identifier probablement à Hérakléopolis (100 km environ au sud du Caire).
229 Le début du v. 6 est parfois compris Message intitulé «Les bêtes de somme du Néguev»; comparer 21.1,13, etc. — de féroces lions ou de lionnes et de lions.
230 l'Assaillant ou Rahab (nom donné parfois à l'Égypte).
231 Autre traduction du pain dans la détresse et de l'eau dans la pénurie.
232 Autre traduction «Dehors!»
233 Fourrage particulièrement apprécié du bétail.
234 Il s'agit probablement de la fête des Huttes, célébrée à l'automne, au cours d'une nuit (voir au Vocabulaire CALENDRIER). Certains pensent cependant à la Pâque.
235 il menacera: l'hébreu exprime cette idée par l'image il agitera la main (voir 11.15: 19.16). Le texte du v. 32 présente de nombreuses difficultés et sa traduction reste incertaine.
236 le parti des vauriens: probablement le groupe des courtisans favorables à une alliance avec l'Égypte pour s'opposer à la menace assyrienne. — ces gens malfaisants: probablement les Égyptiens eux-mêmes.
237 Voir 6.10.
238 le quartier de l'Ofel: voir 2 Chron 27.3 et la note.
239 Malheur à toi: cette menace vise probablement l'Assyrie; comparer 10.5-19. — tu auras cessé: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte traditionnel peu clair.
240 le pillage: on croirait voir: d'après plusieurs versions anciennes; hébreu votre butin est ramassé, les criquets ramassent...
241 Ariel: appellation donnée à Jérusalem en 29.1.
242 Le tyran (voir v. 1): le sujet est imprécis en hébreu; autre traduction On a rompu...les témoins: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte traditionnel les villes.
243 Liban: voir 10.34 et la note. — la plaine du Saron: riche plaine située en bordure de la Méditerranée, au sud du mont Carmel.
244 bateaux de guerre ou navires à rames: dans l'Antiquité les navires à rames servaient essentiellement à la guerre.
245 Comparer Matt 24.29; Marc 13.25; Apoc 6.13-14.
246 L'épée du Seigneur ou Mon épée. — apparaît: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân, soutenu par l'ancienne version araméenne; texte traditionnel est ivre. — Sur les Édomites voir 63.1-6; Jér 49.7-22; Ézék 25.12-14; 35; Amos 1.11-12; Abdias; Mal 1.2-4.
247 le défenseur: d'après l'ancienne version syriaque; hébreu le procès. Sur l'ensemble du verset voir 63.1-6; Joël 4.19; Ps 137.7; Lam 4.21-22.
248 Comparer Apoc 14.11; 19.3.
249 Voir 13.21 et la note. — Lilith: démon femelle de la mythologie babylonienne. En hébreu son nom évoque peut-être une apparition nocturne.
250 le livre du Seigneur: ouvrage inconnu aujourd'hui; il contenait peut-être un certain nombre de messages du prophète Ésaïe. Le passage cité ici (v. 16b-17) pourrait y avoir fait suite à 13.20-22.
251 Voir 33.9 et la note.
252 Verset cité en Hébr 12.12.
253 Le v. 6 est cité en Matt 11.5; Luc 7.22.
254 L'attaque assyrienne contre le royaume de Juda eut lieu en 701 avant J.-C.
255 Lakich: voir 2 Rois 14.19 et la note. — réservoir supérieur, champ des Blanchisseurs: voir 7.3; 2 Rois 18.17 et la note.
256 Le porte-parole du roi: autre traduction l'archiviste.
257 Comparer Ézék 29.6-7.
258 Voir 7.20; 10.5-6.
259 Voir 2 Rois 18.26 et la note.
260 Voir 2 Rois 18.27 et la note.
261 Hamath, Arpad,... Samarie: voir en 2 Rois 17.24 une liste un peu différente des villes dont Sennakérib s'est emparé.
262 Voir le v. 38.
263 Libna: voir 2 Rois 8.22 et la note.
264 Gozan, Haran (v. 12) ...Hamath (v. 13)...: voir 2 Rois 17.24; 18.34 et les notes.
265 au-dessus des chérubins: voir Ex 25.22.
266 grillées par le vent d'est: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte traditionnel et de la campagne, avant d'avoir fini de pousser.
267 tu te lèves: mots conservés par le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân et absents du texte traditionnel.
268 Voir 2 Rois 19.37 et la note.
269 Les v. 21-22 ont été reportés après le v. 6 comme dans le passage parallèle de 2 Rois 20.1-11.
270 Ahaz: père d'Ézékias (2 Rois 18.1).
271 la mort m'aura fauché ou je serai nivelé: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte traditionnel peu clair.
272 Le v. 15 est peu clair en hébreu. — le sommeil m'a fui: d'après l'ancienne version syriaque.
273 Le texte hébreu de ce verset est obscur; la traduction reprend le sens proposé par l'ancienne version grecque.
274 Voir la note au v. 6.
275 Voir 2 Rois 20.12 et la note.
276 Comparer Dan 1.1-7; 2 Rois 24.10-16; 2 Chron 36.10.
277 le prix complet ou deux fois le prix, c'est-à-dire la faute et le dédommagement; voir Ex 22.3,6,8; Jér 6.18.
278 Passage cité en Matt 3.3; Marc 1.3; Jean 1.23 selon l'ancienne version grecque.
279 Certains interprètent tout le monde verra que le Seigneur a parlé. — V. 3-5: voir Luc 3.4-6.
280 les humains: d'autres interprètent le peuple (d'Israël).
281 Voir 55.10-11. Les v. 6-8 sont cités pour l'essentiel en 1 Pi 1.24-25 selon l'ancienne version grecque; comparer Jacq 1.10-11.
282 Dans l'ancienne version grecque, l'équivalent de bonne nouvelle a donné en français le mot évangile.
283 Allusion probable aux exilés juifs de Babylone. — Sur la fin du verset, voir 62.11; Apoc 22.12.
284 Comparer Ézék 34.15; Jean 10.11.
285 le volume de la mer ou les eaux de la mer: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte traditionnel de l'eau.
286 Certains interprètent Quel est le conseiller qui pourrait l'instruire? Comparer Rom 11.34; 1 Cor 2.16. D'autres comprennent et lui a indiqué l'homme qui réalisera son plan? (voir 46.11).
287 Certains interprètent Avec qui... pour se mettre au courant? De qui a-t-il appris comment il faut s'y prendre... et par quel moyen on devient intelligent? Voir la note précédente.
288 Comparer Act 17.29.
289 Sens probable d'un terme inconnu par ailleurs.
290 vient saluer (ou rencontre) à chaque pas: autre traduction appelle à sa suite. — Il fait capituler les nations devant lui: autre traduction Qui lui livre les nations, qui...? — Le prophète semble désigner ici, mais sans le nommer encore, le roi perse Cyrus, qui conquit rapidement le Moyen-Orient et s'empara de Babylone en 539 avant J.-C. Voir 41.25; 44.28; 45.1; etc.
291 Les v. 6-7 reprennent le thème de 40.19-20.
292 Voir 2 Chron 20.7; Jacq 2.23.
293 toi qu'on écrase comme un ver: texte probable; hébreu gens (d'Israël); certains interprètent cadavres (d'Israël).
294 Voir 28.27 et la note.
295 Ici, comme souvent dans l'AT, Jacob désigne l'ensemble du peuple d'Israël (voir 41.8,14); le roi de Jacob: comparer 44.6.
296 Approchez-vous ou Qu'on s'approche: d'après les principales versions anciennes: hébreu Qu'on apporte...!les événements passés: voir 42.9; 43.18; 46.9; 48.3.
297 Voir 40.9 et la note.
298 des zéros ou rien d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân, soutenu par les anciennes versions syriaque et araméenne; texte traditionnel un mensonge.
299 Le début du v. 1 est évoqué en Matt 3.17; 17.5; Marc 1.11; Luc 3.22; 9.35. — V. 1-4: voir Matt 12.18-21.
300 Comparer Act 17.24-25.
301 le garant de mon engagement: certains interprètent le médiateur de mon alliance. — envers l'humanité: autre traduction avec le peuple (d'Israël); voir 49.8; Luc 2.32; Act 13.47; 26.23.
302 Voir 41.22 et la note.
303 Quédar: tribu du désert arabique; voir 21.16 et la note. — la Roche: peut-être Pétra, ville fortifiée du désert édomite.
304 Comparer 6.10.
305 le porte-parole: le texte hébreu correspondant est obscur (le Remplaçant?); certains l'interprètent au sens de le Réhabilité.
306 Voir 41.22 et la note.
307 vous êtes mon serviteur: certains traduisent et mon serviteur, ce qui peut être une allusion au roi perse Cyrus (voir la note sur 41.2).
308 tous les verrous: le sens est discuté; autre traduction pour les faire tous descendre en fuyards. — en lamentations: avec d'autres voyelles la tradition juive à compris sur les navires.
309 Voir 41.22 et la note.
310 Voir Apoc 21.5.
311 ton premier ancêtre: allusion à Jacob; voir Gen 25.26; 27.36; Osée 12.4. — tes porte-parole: prêtres et prophètes.
312 Les rois et peut-être aussi les prêtres.
313 Yechouroun: surnom attribué à Israël en Deut 32.15; 33.5,26. Il signifie peut-être l'Honnête, en contraste avec Jacob (le Filou).
314 Sens probable; hébreu peu clair.
315 Voir 48.12; comparer Apoc 1.17; 22.13.
316 D'après l'ancienne version grecque; hébreu peu clair.
317 rabot: le terme hébreu correspondant ne se trouve qu'ici; son sens reste incertain.
318 Le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân propose ici un autre texte, qui est compris par les uns tu ne me décevras pas et par d'autres tu ne m'oublieras pas; cette dernière interprétation est soutenue par les plus importantes versions anciennes.
319 Voir 1 Cor 1.20.
320 Cyrus: voir la note sur 41.2. — Reconstruction du temple: 2 Chron 36.23; Esd 1.2.
321 l'homme qu'il a consacré ou son Messie: le roi perse Cyrus reçoit ici le même titre que le roi de Juda (Ps 2.2; 18.51; etc.); comparer 44.28 le berger que j'ai désigné ou mon berger.
322 lumière+obscurité, bonheur+malheur: ce genre de formule est fréquent dans l'A.T. pour exprimer l'idée de totalité.
323 Voir Rom 9.20.
324 Voir 41.2 et la note.
325 Voir Rom 14.11; Phil 2.10-11.
326 Hébreu: Ce que vous (Babyloniens) portiez en procession.
327 ressaisissez-vous: traduction incertaine d'un terme unique dans l'AT; autres traductions: ranimez votre ardeur ou soyez des hommes.
328 Nouvelle allusion à Cyrus; voir 41.2 et la note.
329 Babylone: voir 13.1 et la note.
330 V. 1-3: les tâches et les humiliations de Babylone vont être celles des esclaves.
331 Comparer Apoc 18.7-8.
332 Voir 41.22 et la note.
333 mon nom: mots absents du texte hébreu et conservés par l'ancienne version grecque.
334 Voir 44.6 et la note.
335 Encore une allusion à Cyrus; voir 41.2 et la note.
336 La phrase est sans doute incomplète en hébreu; le texte ne précise pas si celui qui parle ici est l'ami (Cyrus) mentionné au v. 14 ou le prophète lui-même. Voir aussi 61.1.
337 Voir Gen 22.17.
338 Voir Apoc 18.4.
339 Voir Ex 17.1-6.
340 Voir 57.21.
341 Voir Jér 1.5; Gal 1.15.
342 Comparer Hébr 4.12; Apoc 1.16.
343 Le v. 6 est cité en Act 13.47; Luc 2.32 y fait allusion. Voir aussi És 42.6; 51.4; Jean 8.12; Act 26.23.
344 le jour du salut: voir 2 Cor 6.2. — envers l'humanité: voir 42.6 et la note. — La fin du verset fait allusion au partage du pays de Canaan sous la direction de Josué (voir Jos 13—21).
345 Je vais relever... (v. 8) Je dis (v. 9) est parfois traduit pour que tu relèves... et que tu dises.
346 Comparer Apoc 7.16-17.
347 j'ai ton nom gravé ou j'ai ton image gravée.
348 Ceux qui vont te rebâtir: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân et plusieurs versions anciennes; texte traditionnel tes fils.
349 la brute: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân, soutenu par plusieurs versions anciennes, et comme au v. 25; c'est une allusion aux Babyloniens. Texte hébreu traditionnel le juste.
350 certificat (de divorce): voir Deut 24.1-4; Matt 19.7. — vendus comme esclaves pour payer une dette: voir Ex 21.7; 2 Rois 4.1; Néh 5.5; Matt 18.25.
351 Comparer Matt 26.67; Marc 14.65.
352 Comparer Rom 8.33-34.
353 qu'il écoute: d'après les anciennes versions grecque et syriaque; hébreu et s'il écoute.
354 Dans les récits babyloniens de la création le monstre Rahab, personnifiant l'océan, était vaincu par le dieu créateur. Le prophète revendique ici cette victoire pour le Seigneur.
355 je te confie mon message: voir 59.21. — je te mets à l'abri de ma main: voir 49.2.
356 Comparer Jér 25.15; Apoc 14.10; 16.19.
357 qui te réconfortera?: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân, soutenu par les versions anciennes; texte traditionnel peu clair.
358 Comparer Apoc 21.2,27.
359 Verset cité en Rom 2.24 selon l'ancienne version grecque.
360 Comparer Nah 2.1; Éph 6.15. — Le début du v. 7 est cité en Rom 10.15.
361 Verset cité en 2 Cor 6.17 d'après l'ancienne version grecque.
362 est stupéfaite: le sens du verbe hébreu correspondant est incertain; la traduction a suivi l'ancienne version grecque. — La fin du v. 15 est citée en Rom 15.21 d'après l'ancienne version grecque.
363 Verset cité en Jean 12.38; Rom 10.16.
364 Voir Matt 8.17.
365 Une partie des v. 5-6 est citée en 1 Pi 2.24-25.
366 Comparer Apoc 5.6.
367 frappé à mort: d'après l'ancienne version grecque; hébreu peu clair. — de mon peuple: le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân propose de son peuple. — Les v. 7-8 sont cités en Act 8.32-33 selon l'ancienne version grecque.
368 Comparer 1 Pi 2.22.
369 il a rétabli... à la place des autres: texte hébreu traditionnel très obscur. La traduction rend ici un texte reconstitué par hypothèse.
370 verra la lumière de la vie: d'après plusieurs manuscrits hébreux d'Ésaïe trouvés à Qumrân et l'ancienne version grecque; texte traditionnel il verra. — Les masses humaines... vrai Juste: certains interprètent Mon serviteur juste rendra justes un grand nombre d'hommes; comparer Rom 3.21-24.
371 Texte cité en Marc 15.28; Luc 22.37.
372 Verset cité en Gal 4.27.
373 Comparer Gen 9.8-17.
374 saphir, rubis: pierres précieuses de couleur respectivement bleue et rouge. — V. 11-12: comparer Apoc 21.18-21.
375 Verset cité en Jean 6.45.
376 Comparer Apoc 21.6; 22.17.
377 Texte cité en Act 13.34 d'après l'ancienne version grecque.
378 Comparer 2 Cor 9.10.
379 Voir 40.8 et la note.
380 myrte: arbuste odorant, toujours vert, des régions méditerranéennes.
381 Incapable d'avoir des descendants, l'eunuque se désole à l'idée que son nom disparaîtra avec lui (v. 5).
382 la montagne qui m'est consacrée: Sion, la hauteur sur laquelle était bâti le temple. — La fin du verset est citée par Jésus en Matt 21.13; Marc 11.17; Luc 19.46.
383 Autre traduction un grand, un très grand jour.
384 Voir Osée 2.4 et la note.
385 Dans les v. 5-8 le prophète fait allusion aux cultes de la fécondité dénoncés aussi en És 1.29; Jér 2.20; Ézék 6.13; etc.
386 pierres lisses du torrent: peut-être emblèmes (sexuels) d'un culte de la fécondité; voir la note précédente.
387 Tu as fait un pacte avec tes amants: traduction incertaine d'un texte obscur. — la chose (ou la main): probablement un euphémisme pour désigner le sexe.
388 le grand roi: le maître de l'empire qui dominait alors le Moyen-Orient, sans qu'on puisse préciser davantage. Autre interprétation le dieu Mélek (le roi), parfois nommé Molek dans l'AT.
389 Voir 56.7 et la note.
390 Voir Ps 34.19; 51.19.
391 On trouve une allusion à ce verset en Éph 2.17.
392 Voir 48.22.
393 Comparer Matt 25.35-36.
394 Comparer 52.12.
395 V. 7-8: comparer Rom 3.15-17.
396 Comparer 63.5.
397 Comparer Éph 6.14,17; 1 Thess 5.8.
398 (Commentaire inexistant ou introuvable!)
399 Éfa: clan appartenant à la tribu arabe de Madian. — Saba: sans doute au sud de l'Arabie; voir Jér 6.20; Ps 72.15. — or et encens: voir Matt 2.11.
400 Quédar: tribu du désert arabique. — Nebayoth: autre population arabe.
401 Des bateaux se rassemblent des rivages lointains: texte probable; la tradition juive a compris Oui, les (populations des) rivages lointains espèrent en moi.
402 Verset cité en Apoc 21.25-26.
403 Ceux qui t'ont maltraitée ou Les fils de tes bourreaux. — Sur la suite du verset comparer Apoc 3.9.
404 V. 19-20: comparer Apoc 21.23; 22.5.
405 V. 1-2: voir Luc 4.18-19. — v. 1: voir Matt 11.5; Luc 7.22.
406 Comparer Matt 5.4.
407 faire étalage: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte traditionnel vous vous substituerez.
408 les gens crachaient sur vous: texte probable; hébreu ils ont crié d'enthousiasme.
409 Comparer Apoc 21.2.
410 nom nouveau: voir 65.15; Apoc 2.17; 3.12.
411 Celui qui te rebâtit sera un mari pour toi: avec d'autres voyelles le texte hébreu traditionnel propose tes fils t'épouseront.
412 Voir 40.10 et la note; comparer Apoc 22.12.
413 Édom: au sud de la mer Morte. Les Édomites furent considérés par Israël comme ses ennemis héréditaires, surtout après la ruine de Jérusalem en 587 avant J.-C. (Ps 137.7; Lam 4.21-22; Ézék 25.12; 35.5,12,15; 36.5; Abdias 10-15; voir aussi És 34.5 et la note). — En hébreu les noms d'Édom et de Bosra évoquent respectivement la couleur rouge et la vendange. — m'en prendre aux nations ou quereller les nations: d'après plusieurs versions anciennes; avec une autre voyelle, le texte traditionnel a compris riche (pour sauver...).
414 j'ai piétiné: comparer Apoc 14.20; 19.15. — habits tachés de sang: comparer Apoc 19.13.
415 Voir 59.16.
416 il n'a délégué... lui-même: d'après l'ancienne version grecque; avec d'autres voyelles, la tradition juive a compris Dans toutes leurs détresses, qui étaient une détresse pour lui, l'ange de son visage les a sauvés.
417 avec Moïse: Ex 14.15-23.
418 de montrer à ton peuple ou de me montrer (c'est le peuple d'Israël qui parle ici).
419 Certaines éditions font commencer ici le chap. 64. Les v. 64.1,2,3, etc. y sont alors numérotés 64.2,3,4, etc.
420 On trouve une allusion à ce verset en 1 Cor 2.9.
421 Le début et la fin du v. 4 sont assez obscurs en hébreu et le sens reste incertain.
422 comme des feuilles mortes: d'après le principal manuscrit hébreu d'Ésaïe trouvé à Qumrân; texte traditionnel nous sommes détrempés comme des feuilles.
423 Voir Gen 2.7; Ps 103.13-14.
424 qui ne s'adressait pas à moi: d'après les plus importantes versions anciennes; la tradition juive a interprété qui ne portait pas mon nom. — En Rom 10.20-21 l'apôtre Paul cite les versets 1-2 d'après l'ancienne version grecque.
425 Les idolâtres séjournaient à l'intérieur des tombeaux dans l'espoir d'y communiquer avec les morts; comparer Lév 19.31; Deut 18.11-12.
426 la plaine du Saron: riche plaine située en bordure de la mer Méditerranée. — la vallée d'Akor: voir Jos 7.24-26; 15.7; Osée 2.17.
427 la montagne qui m'est consacrée: voir 56.7 et la note.
428 le ciel ancien, la terre ancienne: comparer 66.22; 2 Pi 3.13; Apoc 21.1. Autre traduction de la fin du verset on n'évoquera plus les événements passés.
429 Comparer Apoc 21.4.
430 jouiront du travail qu'ils auront fait: voir 62.8-9; Jér 31.5; Amos 9.14.
431 la montagne qui m'est consacrée: voir 56.7 et la note. — Sur l'ensemble du verset voir 11.6-9.
432 le ciel est mon trône: voir Matt 5.34; 23.22. — marchepied: comparer Ps 99.5 et la note; Matt 5.35.
433 Les v. 1-2a sont cités en Act 7.49-50.
434 Parallèlement à des sacrifices et à des offrandes légitimes (voir par exemple Lév 1—2) les mêmes personnes s'adonnent à des pratiques interdites pour les sacrifices en Israël (voir par exemple Lév 11.7-8; 20.1-5).
435 Les pratiques païennes auxquelles le prophète fait allusion sont mal connues. — celui qui est au centre (un prêtre?): d'après le texte hébreu "écrit" (les seules consonnes); selon le texte hébreu "à lire" on peut comprendre aussi celle qui est au milieu. Mais on ne sait pas s'il s'agit alors d'un poteau sacré (achéra, symbole d'une divinité féminine) ou d'une prêtresse du culte païen.
436 Tarsis: peut-être sur la côte espagnole. — Poul (ou Pouth): région africaine voisine de l'Éthiopie, peut-être l'Érythrée; selon d'autres, il s'agirait de la Lybie. — Loud: région voisine de l'Égypte, mais non identifiée. — Au lieu de les spécialistes du tir à l'arc l'ancienne version grecque a lu (les peuples de) Méchek; voir Gen 10.2. — Toubal: en Asie Mineure, peut-être sur la côte de la mer Noire. — Yavan: la Grèce et ses îles.
437 la montagne qui m'est consacrée: voir 56.7 et la note.
438 ciel nouveau, terre nouvelle: voir 65.17 et la note.
439 Comparer Marc 9.48.