Bible en Français Courant (1997) La Bible en français courant
© Société biblique française, 1997

Introduction de la Bible selon la Bible en français courant

Lettre aux Hébreux

uiconque lit attentivement ce texte a l'impression de se trouver devant une prédication ou un discours plutôt que devant une lettre à proprement parler. Certes, les tout derniers versets du chapitre 13, avec les salutations qu'ils contiennent, font penser à la conclusion d'une lettre. Mais le début ne comporte aucun renseignement sur l'auteur ou les destinataires de cet écrit. Il est possible, mais non certain, que cette «lettre» ait été envoyée d'Italie (13.24). Elle s'adresse en tout cas à des chrétiens exposés à l'impopularité et à une opposition croissante, au point que ceux-ci sont tentés d'abandonner la foi chrétienne. L'auteur les encourage à demeurer fermes dans cette foi, en leur démontrant la supériorité de la personne et de l'oeuvre du Christ pour tout ce qui touche au salut.

Dès le début, la lettre affirme que Dieu s'est révélé définitivement à nous en la personne de son Fils Jésus-Christ (1.1-3). On peut distinguer deux parties principales dans cet exposé entrecoupé d'appels pressants: - La première partie (1.4-10.18) met en évidence la grandeur suprême du Christ: il est non seulement supérieur aux prophètes (1.1-3), mais encore aux anges (1.4-2.18), à Moïse et à Josué (3.1-4.13); en tant que grand-prêtre unique de la nouvelle alliance, il est supérieur aux grands-prêtres de l'ancienne alliance (4.14-7.28); son sacrifice accompli une fois pour toutes est supérieur aux nombreux sacrifices de l'ancien Israël (8.1-10.18). - La deuxième partie (10.19-13.19) encourage d'abord les auditeurs à persévérer dans la foi (10.19-39). C'est là qu'on trouve le célèbre passage sur l'exemple des croyants de l'Ancien Testament (chap. 11), puis l'invitation à garder les regards fixés sur Jésus-Christ, pour supporter l'opposition comme lui (12.1-11). Après quelques dernières recommandations et des avertissements (12.12-13.19), l'auteur achève par une bénédiction et des salutations (13.20-25).

Pour aider ses lecteurs à surmonter leur découragement, l'auteur ne se contente pas de paroles réconfortantes. Il évoque avec réalisme la difficile condition des chrétiens dans le monde et précise le but de l'oeuvre du Christ: par sa mort, il a rendu possible ce qu'aucun sacrifice ne pouvait accomplir. Les lecteurs sont invités alors à prendre place dans la grande foule des témoins de Jésus-Christ, l'auteur d'un salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent.

 Dieu a parlé par son Fils

1:1
Autrefois Dieu a parlé à nos ancêtres à maintes reprises et de plusieurs manières par les prophètes,

1:2
mais maintenant, à la fin des temps, il nous a parlé par son Fils. C'est par lui que Dieu a créé l'univers (1) , et c'est à lui qu'il a destiné la propriété de toutes choses.

1:3
Le Fils reflète la splendeur de la gloire divine, il est la représentation exacte de ce que Dieu est, il soutient l'univers par sa parole puissante. Après avoir purifié les êtres humains de leurs péchés, il s'est assis dans les cieux à la droite de Dieu (2) , la puissance suprême.

Le Fils est supérieur aux anges

1:4
Le Fils est devenu d'autant supérieur aux anges que Dieu lui a accordé un titre qui surpasse le leur.

1:5
En effet, Dieu n'a jamais dit à l'un de ses anges: «C'est toi qui es mon Fils, à partir d'aujourd'hui je suis ton Père.» Et il n'a jamais dit à propos d'un ange: «Je serai un Père pour lui et il sera un Fils pour moi (3)

1:6
Mais au moment où Dieu allait envoyer son Fils premier-né dans le monde, il a dit: «Tous les anges de Dieu doivent l'adorer.»

1:7
Quant aux anges, il a dit: «Dieu fait de ses anges des vents et de ses serviteurs des flammes de feu (4)

1:8
Mais au sujet du Fils, il a déclaré: «Ton trône, ô Dieu, est établi pour toujours. C'est avec justice que tu gouvernes ton royaume.

1:9
Tu aimes ce qui est juste, tu détestes le mal, c'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a consacré, en versant sur ta tête l'huile de fête, et t'a choisi plutôt que tes compagnons (5)

1:10
Il a dit aussi: «C'est toi, Seigneur, qui au commencement as fondé la terre, le ciel est ton ouvrage.

1:11
Tout cela disparaîtra, mais toi tu restes. Terre et ciel s'useront comme de vieux habits;

1:12
tu les rouleras comme un manteau, et ils seront changés comme des vêtements. Mais toi tu demeures le même et ta vie n'a pas de fin (6)

1:13
Dieu n'a jamais dit à l'un de ses anges: «Viens siéger à ma droite, je veux contraindre tes ennemis à te servir de marchepied (7)

1:14
Les anges ne sont que des esprits au service de Dieu: il les envoie apporter de l'aide à ceux qui doivent recevoir le salut.

 Un si grand salut

2:1
C'est pourquoi nous devons nous attacher d'autant plus fermement à ce que nous avons entendu, afin de ne pas être entraînés à notre perte.

2:2
Le message autrefois apporté par les anges (8) a prouvé sa valeur, et quiconque n'en a pas tenu compte ou lui a désobéi a reçu la punition qu'il méritait.

2:3
Alors, comment pourrons-nous échapper à la punition si nous négligeons un tel salut? Le Seigneur lui-même l'a annoncé le premier, puis ceux qui ont entendu le Seigneur nous en ont confirmé la valeur.

2:4
En même temps, Dieu a appuyé leur témoignage par des prodiges extraordinaires et toutes sortes de miracles (9) , ainsi que par les dons du Saint-Esprit répartis selon sa volonté.

Celui qui conduit les hommes au salut

2:5
En effet, ce n'est pas à des anges que Dieu a soumis le monde à venir dont nous parlons.

2:6
Au contraire, dans un passage de l'Écriture quelqu'un déclare: «Qu'est-ce que l'homme, ô Dieu, pour que tu penses à lui? Qu'est-ce que l'être humain, pour que tu t'occupes de lui?

2:7
Tu l'as rendu pour un peu de temps inférieur aux anges, tu l'as couronné de gloire et d'honneur,

2:8
tu as tout mis à ses pieds (10) .» Si Dieu a tout mis sous l'autorité de l'homme, cela signifie qu'il n'a rien laissé qui ne lui soit pas soumis. Cependant, nous ne voyons pas que toutes choses soient actuellement sous l'autorité de l'homme.

2:9
Mais nous constatons ceci: Jésus a été rendu pour un peu de temps (11) inférieur aux anges, afin que, par la grâce de Dieu, il meure en faveur de tous les humains; et nous le voyons maintenant couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a soufferte.

2:10
En effet, il convenait que Dieu, qui crée et maintient toutes choses, élève Jésus à la perfection au travers de la souffrance, afin d'amener beaucoup de fils à participer à sa gloire. Car Jésus est celui qui les conduit au salut.

2:11
Or, Jésus qui purifie les êtres humains de leurs péchés et ceux qui sont purifiés ont tous le même Père (12) . C'est pourquoi Jésus n'a pas honte de les appeler ses frères.

2:12
Il déclare en effet: «O Dieu, je veux parler de toi à mes frères, je veux te glorifier devant toute l'assemblée (13)

2:13
Il dit aussi: «Je mettrai ma confiance en Dieu.» Et encore: «Me voici avec les enfants que Dieu m'a donnés (14)

2:14
Puisque ces enfants sont tous des êtres de chair et de sang, Jésus lui-même est devenu comme eux, il a participé à leur nature humaine. C'est ainsi que, par sa mort, il a pu écraser le diable, qui détient la puissance de la mort,

2:15
et délivrer ceux que la peur de la mort rendait esclaves durant leur vie entière.

2:16
En effet, ce n'est assurément pas aux anges qu'il vient en aide, mais c'est aux descendants d'Abraham (15) .

2:17
C'est pourquoi il devait devenir en tout semblable à ses frères, afin d'être leur grand-prêtre plein de bonté et fidèle au service de Dieu, pour assurer le pardon des péchés du peuple (16) .

2:18
Et maintenant, il peut secourir ceux qui sont tentés, parce qu'il a passé lui-même par la tentation et la souffrance.

 Jésus est supérieur à Moïse

3:1
Frères, vous appartenez à Dieu qui vous a appelés. Alors, regardez à Jésus, l'envoyé de Dieu et le grand-prêtre de la foi que nous proclamons.

3:2
En effet, Dieu l'avait désigné pour cette fonction, et il lui a été fidèle tout comme Moïse dont il est écrit: «Il fut fidèle dans toute la maison de Dieu (17)

3:3
Celui qui construit une maison est plus honoré que la maison elle-même. Ainsi, Jésus est digne d'une gloire supérieure à celle de Moïse.

3:4
Toute maison, en effet, est construite par quelqu'un; or, celui qui a construit toutes choses, c'est Dieu.

3:5
Moïse, pour sa part, a été fidèle dans toute la maison de Dieu, en tant que serviteur chargé de témoigner de ce que Dieu allait dire.

3:6
Mais le Christ est fidèle en tant que Fils placé à la tête de la maison de Dieu. Et nous sommes sa maison, si nous gardons notre assurance et l'espérance dont nous sommes fiers (18) .

Le repos réservé au peuple de Dieu

3:7
C'est pourquoi, comme le dit le Saint-Esprit: «Si vous entendez la voix de Dieu aujourd'hui,

3:8
ne refusez pas de comprendre, comme lorsque vous vous êtes révoltés contre lui, le jour où vous l'avez mis à l'épreuve dans le désert.

3:9
Là vos ancêtres m'ont défié et mis à l'épreuve, dit Dieu, même après avoir vu tout ce que j'avais fait

3:10
pendant quarante ans. C'est pourquoi je me suis mis en colère contre ces gens et j'ai dit: "Leurs pensées s'égarent sans cesse, ils n'ont pas compris ce que j'attendais d'eux."

3:11
Dans ma colère j'ai fait ce serment: Ils n'entreront jamais dans le pays où je leur ai préparé le repos (19)

3:12
Frères, prenez garde que personne parmi vous n'ait un coeur mauvais, incrédule, qui le pousse à se détourner du Dieu vivant.

3:13
Encouragez-vous donc les uns les autres chaque jour tant que dure «l'aujourd'hui» dont parle l'Écriture, afin qu'aucun de vous ne refuse de comprendre, en se laissant tromper par le péché.

3:14
En effet, nous sommes les compagnons du Christ, si nous gardons fermement jusqu'à la fin la confiance que nous avons eue au commencement.

3:15
Ainsi, il est dit: «Si vous entendez la voix de Dieu aujourd'hui, ne refusez pas de comprendre, comme lorsque vous vous êtes révoltés contre lui (20)

3:16
Or, quels sont ceux qui ont entendu la voix de Dieu et se sont révoltés contre lui? Ce sont tous ceux que Moïse a conduits hors d'Égypte.

3:17
Contre qui Dieu a-t-il été en colère pendant quarante ans? Contre ceux qui avaient péché, et qui moururent dans le désert.

3:18
Quand Dieu a fait ce serment: «Ils n'entreront jamais dans le pays où je leur ai préparé le repos», de qui parlait-il? Il parlait de ceux qui s'étaient révoltés (21) .

3:19
Nous voyons, en effet, qu'ils n'ont pas pu entrer dans ce lieu de repos parce qu'ils avaient refusé de croire.

 Le repos réservé au peuple de Dieu (Suite)

4:1
Dieu nous a laissé la promesse que nous pourrons entrer dans le repos qu'il nous a préparé. Prenons donc bien garde que personne parmi vous ne se trouve avoir manqué l'occasion d'y entrer.

4:2
Car nous avons reçu la Parole de Dieu tout comme ceux qui étaient dans le désert. Or, ils ont entendu ce message sans aucun profit, car lorsqu'ils l'entendirent ils ne le reçurent pas avec foi (22) .

4:3
Nous qui croyons, nous allons entrer dans ce repos, dont Dieu a dit: «Dans ma colère j'ai fait ce serment: Ils n'entreront jamais dans le pays où je leur ai préparé le repos (23) !» Il l'a dit alors que son oeuvre avait été achevée dès la création du monde.

4:4
En effet, quelque part dans l'Écriture il est dit ceci à propos du septième jour: «Dieu se reposa le septième jour de tout son travail (24)

4:5
Il est dit aussi dans le texte ci-dessus: «Ils n'entreront jamais dans le pays où je leur ai préparé le repos (25)

4:6
Ceux qui avaient été les premiers à entendre la Parole de Dieu ne sont pas entrés dans ce repos parce qu'ils ont refusé d'obéir. Par conséquent, il est encore possible pour d'autres d'y entrer.

4:7
C'est pourquoi, Dieu fixe de nouveau un jour appelé «aujourd'hui». Il en a parlé beaucoup plus tard par l'intermédiaire de David, dans le passage déjà cité: «Si vous entendez la voix de Dieu aujourd'hui, ne refusez pas de comprendre (26)

4:8
En effet, si Josué avait conduit le peuple dans ce repos (27) , Dieu n'aurait pas parlé plus tard d'un autre jour.

4:9
Ainsi, un repos semblable à celui du septième jour reste offert au peuple de Dieu.

4:10
Car celui qui entre dans le repos préparé par Dieu se repose de son travail comme Dieu s'est reposé du sien.

4:11
Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos; faisons en sorte qu'aucun de nous ne tombe, en refusant d'obéir comme nos ancêtres.

4:12
En effet, la parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante qu'aucune épée à deux tranchants. Elle pénètre jusqu'au point où elle sépare âme et esprit, jointures et moelle. Elle juge les désirs et les pensées du coeur humain.

4:13
Il n'est rien dans la création qui puisse être caché à Dieu. A ses yeux, tout est à nu, à découvert, et c'est à lui que nous devons tous rendre compte.

Jésus le grand-prêtre souverain

4:14
Tenons donc fermement la foi que nous proclamons. Nous avons, en effet, un grand-prêtre souverain qui est parvenu jusqu'en la présence même de Dieu: c'est Jésus, le Fils de Dieu.

4:15
Nous n'avons pas un grand-prêtre incapable de souffrir avec nous de nos faiblesses. Au contraire, notre grand-prêtre a été tenté en tout comme nous le sommes, mais sans commettre de péché.

4:16
Approchons-nous donc avec confiance du trône de Dieu, où règne la grâce. Nous y obtiendrons le pardon et nous y trouverons la grâce, pour être secourus au bon moment.

 Jésus le grand-prêtre souverain (Suite)

5:1
Tout grand-prêtre, choisi parmi les hommes, a pour fonction de servir Dieu en leur faveur; il offre des dons et des sacrifices pour les péchés.

5:2
Il est lui-même exposé à bien des faiblesses; il peut donc montrer de la compréhension à l'égard des ignorants et de ceux qui commettent des erreurs.

5:3
Et parce qu'il est faible lui-même, il doit offrir des sacrifices non seulement pour les péchés du peuple, mais aussi pour les siens (28) .

5:4
Personne ne peut s'attribuer l'honneur d'être grand-prêtre. On le devient seulement par appel de Dieu, comme ce fut le cas pour Aaron.

5:5
Le Christ également ne s'est pas accordé lui-même l'honneur d'être grand-prêtre. Il l'a reçu de Dieu, qui lui a déclaré: «C'est toi qui es mon Fils, à partir d'aujourd'hui je suis ton Père.»

5:6
Et ailleurs il a dit aussi: «Tu es prêtre pour toujours dans la tradition de Melkisédec (29)

5:7
Durant sa vie terrestre, Jésus adressa des prières et des supplications, accompagnées de grands cris et de larmes, à Dieu qui pouvait le sauver de la mort (30) . Et Dieu l'exauça à cause de sa soumission.

5:8
Bien qu'il fût le Fils de Dieu, il a appris l'obéissance par tout ce qu'il a souffert.

5:9
Après avoir été élevé à la perfection, il est devenu la source d'un salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent.

5:10
En effet, Dieu l'a déclaré grand-prêtre dans la tradition de Melkisédec. Mise en garde contre le danger d'abandonner la foi

Mise en garde contre le danger d'abandonner la foi

5:11
Nous avons beaucoup à dire sur ce sujet, mais il est difficile de vous donner des explications, car vous êtes bien lents à comprendre.

5:12
Il s'est passé suffisamment de temps pour que vous deveniez des maîtres, et pourtant vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers éléments du message de Dieu. Vous avez encore besoin de lait, au lieu de nourriture solide.

5:13
Celui qui se contente de lait n'est qu'un enfant, il n'a aucune expérience au sujet de ce qui est juste (31) .

5:14
Par contre, la nourriture solide est destinée aux adultes qui, par la pratique, ont les sens habitués à distinguer le bien du mal.

 Mise en garde contre le danger d'abandonner la foi (Suite)

6:1
Ainsi, tournons-nous vers un enseignement d'adulte, en laissant derrière nous les premiers éléments du message chrétien. Nous n'allons pas poser de nouveau les bases de ce message: la nécessité de se détourner des actions néfastes et de croire en Dieu,

6:2
l'enseignement au sujet des baptêmes et de l'imposition des mains (32) , l'annonce de la résurrection des morts et du jugement éternel.

6:3
Progressons! C'est là ce que nous allons faire, si Dieu le permet.

6:4-6
En effet, qu'en est-il de ceux qui retombent dans leur ancienne vie? Ils ont reçu une fois la lumière de Dieu. Ils ont goûté au don céleste et ont eu part au Saint-Esprit. Ils ont senti combien la parole de Dieu est bonne et ils ont fait l'expérience des puissances du monde à venir. Et pourtant, ils retombent dans leur ancienne vie! Il est impossible de les amener une nouvelle fois à changer de vie, car, pour leur part, ils remettent le Fils de Dieu sur la croix et l'exposent publiquement aux insultes (33) .

6:7
Lorsqu'une terre absorbe la pluie qui tombe fréquemment sur elle, et produit des plantes utiles à ceux pour qui elle est cultivée, Dieu la bénit.

6:8
Mais si elle produit des buissons d'épines et des chardons, elle ne vaut rien; elle sera bientôt maudite par Dieu et finira par être brûlée (34) .

6:9
Cependant, même si nous parlons ainsi, mes chers amis, nous sommes convaincus que vous êtes sur la bonne voie, celle du salut.

6:10
Dieu n'est pas injuste. Il n'oubliera pas votre activité, ni l'amour que vous avez montré à son égard par les services que vous avez rendus et que vous rendez encore aux autres chrétiens.

6:11
Mais nous désirons que chacun de vous fasse preuve du même zèle jusqu'à la fin, afin que votre espérance se réalise pleinement.

6:12
Ne devenez donc pas paresseux, mais suivez l'exemple de ceux qui croient avec persévérance et qui reçoivent ainsi ce que Dieu a promis.

La ferme promesse de Dieu

6:13
Quand Dieu fit sa promesse à Abraham, il l'accompagna d'un serment formulé en son propre nom, car il n'y avait personne de plus grand que lui par qui le faire.

6:14
Il déclara: «Je jure de te bénir abondamment et de t'accorder de très nombreux descendants (35)

6:15
Abraham attendit avec patience, et il obtint ce que Dieu avait promis.

6:16
Quand les hommes prêtent serment, ils le font au nom de quelqu'un de plus grand qu'eux, et le serment est une garantie qui met fin à toute discussion.

6:17
Or, Dieu a voulu montrer encore plus clairement à ceux qui devaient recevoir les biens promis que sa décision était irrévocable; c'est pourquoi il ajouta un serment à la promesse.

6:18
Il y a donc deux actes irrévocables, dans lesquels il est impossible que Dieu mente (36) . Ainsi, nous qui avons trouvé un refuge en lui, nous sommes grandement encouragés à saisir avec fermeté l'espérance qui nous est proposée.

6:19
Cette espérance est pour nous comme l'ancre de notre vie. Elle est sûre et solide, et pénètre à travers le rideau du temple céleste jusque dans le sanctuaire intérieur (37) .

6:20
C'est là que Jésus est entré avant nous et pour nous, car il est devenu grand-prêtre pour toujours dans la tradition de Melkisédec.

 Melkisédec, roi et prêtre

7:1
Ce Melkisédec était roi de Salem et prêtre du Dieu très-haut. Lorsque Abraham revenait de la bataille où il avait vaincu les rois, Melkisédec est allé à sa rencontre et l'a béni.

7:2
Abraham lui a donné un dixième de tout ce qu'il avait pris. Le nom de Melkisédec, tout d'abord, signifie «roi de justice»; de plus, il était roi de Salem, ce qui veut dire «roi de paix (38)».

7:3
On ne lui connaît ni père, ni mère, ni aucun ancêtre; on ne parle nulle part de sa naissance ou de sa mort (39) . Il est semblable au Fils de Dieu: il demeure prêtre pour toujours.

7:4
Remarquez comme il est grand! Abraham le patriarche (40) lui a donné un dixième de son butin.

7:5
Or, ceux des descendants de Lévi qui sont prêtres ont l'ordre, selon la loi, de demander un dixième de tout au peuple d'Israël (41) , c'est-à-dire à leurs propres compatriotes, qui pourtant sont eux aussi des descendants d'Abraham.

7:6
Melkisédec n'appartenait pas à la descendance de Lévi, mais il a obtenu d'Abraham le dixième de ce qu'il avait pris; de plus, il a béni celui qui avait reçu les promesses de Dieu.

7:7
Or, sans aucun doute, celui qui bénit est supérieur à celui qui est béni.

7:8
Les descendants de Lévi, qui reçoivent le dixième des biens, sont des hommes mortels; mais dans le cas de Melkisédec, une telle part est revenue à quelqu'un qui vit, comme l'atteste l'Écriture.

7:9
Enfin, on peut dire ceci: quand Abraham a payé le dixième de ses biens, Lévi l'a payé aussi, lui dont les descendants reçoivent le dixième de tout.

7:10
Car bien que Lévi ne fût pas encore né, il était en quelque sorte déjà présent dans son ancêtre Abraham quand Melkisédec vint à sa rencontre.

7:11
La prêtrise lévitique était à la base de la loi donnée au peuple d'Israël (42) . Or, si les prêtres lévitiques avaient réalisé une oeuvre parfaite, il n'aurait pas été nécessaire qu'apparaisse un prêtre différent, dans la tradition de Melkisédec et non plus dans la tradition d'Aaron.

7:12
Car lorsque la prêtrise est changée, on doit aussi changer la loi.

7:13
Et notre Seigneur, auquel ces paroles se rapportent, appartient à une autre tribu, dont personne n'a jamais effectué le service de prêtre à l'autel.

7:14
Il est bien connu qu'il se rattachait, de naissance, à la tribu de Juda (43) , dont Moïse n'a rien dit quand il a parlé des prêtres.

Un autre prêtre semblable à Melkisédec

7:15
Voici un fait qui rend tout cela encore plus évident: l'autre prêtre qui est apparu est semblable à Melkisédec.

7:16
Il n'est pas devenu prêtre d'après des règles relatives à la descendance humaine; il l'est devenu par la puissance d'une vie qui n'a pas de fin.

7:17
En effet, l'Écriture l'atteste: «Tu seras prêtre pour toujours dans la tradition de Melkisédec (44)

7:18
Ainsi, l'ancienne règle a été abolie, parce qu'elle était faible et inutile.

7:19
La loi de Moïse, en effet, n'a rien amené à la perfection. Mais une espérance meilleure nous a été accordée et, grâce à elle, nous pouvons nous approcher de Dieu.

7:20
De plus, il y a eu le serment de Dieu. Les autres sont devenus prêtres sans un tel serment.

7:21
Mais Jésus, lui, a été établi prêtre avec un serment, quand Dieu lui a déclaré: «Le Seigneur l'a juré, et il ne se dédira pas: "Tu es prêtre pour toujours (45) ."»

7:22
Par conséquent, Jésus est aussi celui qui nous garantit une alliance meilleure.

7:23
Il existe une différence de plus: les autres prêtres ont été nombreux, parce que la mort les empêchait de poursuivre leur activité.

7:24
Mais Jésus vit pour toujours et sa fonction de prêtre est perpétuelle (46) .

7:25
C'est pourquoi il peut sauver définitivement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, car il est toujours vivant pour prier Dieu en leur faveur.

7:26
Jésus est donc le grand-prêtre qu'il nous fallait. Il est saint, sans défaut, sans péché; il a été séparé des pécheurs et élevé très haut dans les cieux.

7:27
Il n'est pas comme les autres grands-prêtres: il n'a pas besoin d'offrir chaque jour des sacrifices, d'abord pour ses propres péchés et ensuite pour ceux du peuple (47) . Il a offert un sacrifice une fois pour toutes, quand il s'est offert lui-même.

7:28
La loi de Moïse établit comme grands-prêtres des hommes imparfaits; mais la parole du serment de Dieu, formulé après la loi, établit comme grand-prêtre le Fils qui a été élevé à la perfection pour toujours.

 Jésus, notre grand-prêtre

8:1
Voici le point le plus important de ce que nous avons à dire: c'est bien un tel grand-prêtre que nous avons, lui qui s'est assis dans les cieux à la droite du trône de Dieu (48) , la puissance suprême.

8:2
Il exerce ses fonctions dans le sanctuaire, c'est-à-dire dans la tente véritable dressée par le Seigneur et non par un homme.

8:3
Tout grand-prêtre est établi pour offrir des dons et des sacrifices; il faut donc que le nôtre ait aussi quelque chose à offrir.

8:4
S'il était sur la terre, il ne serait pas même prêtre, puisqu'il y en a déjà qui offrent les dons conformément à la loi juive.

8:5
La fonction exercée par ces prêtres n'est qu'une copie, qu'une ombre des réalités célestes. Cela correspond à ce qui s'est passé pour Moïse: au moment où il allait construire la tente sacrée, Dieu lui a fait cette recommandation: «Tu veilleras à ce que ton travail soit conforme au modèle que je t'ai montré sur la montagne (49)

8:6
Mais maintenant, Jésus a été chargé d'un service bien supérieur, car il est l'intermédiaire d'une alliance bien meilleure, fondée sur de meilleures promesses (50) .

8:7
Si la première alliance (51) avait été sans défaut, il n'aurait pas été nécessaire de la remplacer par une seconde.

8:8
Mais c'est bien des fautes que Dieu reproche à son peuple, quand il dit: «Les jours viennent, déclare le Seigneur, où je conclurai une alliance nouvelle avec le peuple d'Israël et le peuple de Juda.

8:9
Elle ne sera pas comme celle que j'ai conclue avec leurs ancêtres quand je les ai pris par la main pour les faire sortir d'Égypte. Ils n'ont pas été fidèles à cette alliance-là, par conséquent je ne me suis plus soucié d'eux, dit le Seigneur.

8:10
Voici en quoi consistera l'alliance que je conclurai avec le peuple d'Israël après ces jours-là, déclare le Seigneur: J'inscrirai mes instructions dans leur intelligence, je les graverai dans leur coeur: je serai leur Dieu et ils seront mon peuple.

8:11
Aucun d'eux n'aura plus besoin de s'adresser à son concitoyen ou à son frère pour lui enseigner à me connaître, car tous me connaîtront, tous, du plus petit jusqu'au plus grand.

8:12
En effet, je pardonnerai leurs torts, je ne me souviendrai plus de leurs fautes (52)

8:13
En parlant d'une alliance nouvelle, Dieu a rendu ancienne la première; or, ce qui devient ancien et qui vieillit est près de disparaître.

 Le culte terrestre et le culte céleste

9:1
La première alliance avait des règles pour le culte et un temple terrestre.

9:2
Une double tente avait été installée. Dans la première partie, appelée le lieu saint, il y avait le porte-lampes et la table avec les pains offerts à Dieu.

9:3
Derrière le second rideau se trouvait l'autre partie, appelée le lieu très saint,

9:4
avec l'autel en or où l'on brûlait l'encens, et le coffre de l'alliance entièrement recouvert d'or. Dans le coffre se trouvaient le vase d'or qui contenait la manne, le bâton d'Aaron qui avait fleuri et les tablettes de pierre avec les commandements de l'alliance.

9:5
Au-dessus du coffre se tenaient les chérubins qui signalaient la présence divine; ils étendaient leurs ailes au-dessus de l'endroit où l'on offrait le sang pour le pardon des péchés. Mais ce n'est pas le moment de parler de tout cela en détail (53) .

9:6
L'ensemble étant ainsi disposé, les prêtres entrent jour après jour dans la première partie de la tente pour accomplir leur service.

9:7
Mais seul le grand-prêtre entre dans la seconde partie, et il ne le fait qu'une fois par an. Il doit y apporter du sang d'animal qu'il offre à Dieu pour lui-même et pour les fautes que le peuple a commises involontairement (54) .

9:8
Le Saint-Esprit montre ainsi que le chemin du lieu très saint n'est pas encore ouvert aussi longtemps que subsiste la première tente.

9:9
C'est là une image qui se rapporte au temps présent. Elle signifie que les dons et les sacrifices d'animaux offerts à Dieu ne peuvent pas rendre parfait le coeur de quiconque pratique ce culte.

9:10
Il y est question seulement d'aliments, de boissons et de diverses cérémonies de purification. Il s'agissait de règles d'ordre matériel qui n'étaient valables que jusqu'au temps où Dieu réforma toutes choses (55) .

9:11
Mais le Christ est venu comme grand-prêtre des biens déjà présents (56) . Il a pénétré dans une tente plus importante et plus parfaite, qui n'est pas construite par des hommes, autrement dit qui n'appartient pas à ce monde créé.

9:12
Quand le Christ est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, il n'a pas offert du sang de boucs et de veaux; il a offert son propre sang et nous a ainsi délivrés définitivement de nos péchés.

9:13
Le sang des boucs et des taureaux et les cendres de la vache brûlée (57) , que l'on répand sur les personnes impures par rapport aux rites, les purifient de cette souillure extérieure.

9:14
S'il en est bien ainsi, combien plus efficace encore doit être le sang du Christ! Par l'Esprit éternel, il s'est offert lui-même à Dieu comme sacrifice parfait. Son sang purifiera notre conscience des actions néfastes, pour que nous puissions servir le Dieu vivant.

9:15
Voilà pourquoi le Christ est l'intermédiaire d'une alliance nouvelle, afin que ceux qui ont été appelés par Dieu puissent recevoir les biens éternels qu'il a promis aux siens. Ils le peuvent parce qu'une mort est intervenue, grâce à laquelle les humains sont délivrés des fautes commises sous la première alliance.

9:16
Là où il y a un testament (58) , il est nécessaire de prouver que celui qui l'a établi est mort.

9:17
En effet, un testament n'a pas d'effet tant que son auteur est en vie; il est valide seulement après la mort de celui-ci.

9:18
C'est pourquoi la première alliance elle-même n'est pas entrée en vigueur avant que du sang soit répandu.

9:19
Moïse proclama d'abord devant l'ensemble du peuple tous les commandements, tels que la loi les présente. Puis il prit le sang des veaux et des boucs, avec de l'eau, et en répandit sur le livre de la loi et sur tout le peuple au moyen d'une branche d'hysope et d'un peu de laine rouge.

9:20
Il déclara: «Ceci est le sang qui confirme l'alliance que Dieu vous a ordonné de respecter (59)

9:21
Moïse répandit également du sang sur la tente et sur tous les objets utilisés pour le culte.

9:22
Selon la loi, on purifie presque tout avec du sang, et les péchés ne sont pardonnés que si du sang est répandu (60) .

Le sacrifice du Christ enlève les péchés

9:23
Toutes les copies des réalités célestes devaient être purifiées de cette façon. Mais les réalités célestes elles-mêmes ont besoin de bien meilleurs sacrifices.

9:24
Car le Christ n'est pas entré dans un sanctuaire construit par des hommes, qui ne serait qu'une copie du véritable. Il est entré dans le ciel même, où il se présente maintenant devant Dieu pour nous.

9:25
Le grand-prêtre du peuple juif entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang d'animal. Mais le Christ n'est pas entré pour s'offrir plusieurs fois lui-même.

9:26
Autrement, il aurait dû souffrir plusieurs fois depuis la création du monde. En réalité, il est apparu une fois pour toutes maintenant, à la fin des temps, pour supprimer le péché en se donnant lui-même en sacrifice.

9:27
Tout être humain est destiné à mourir une seule fois, puis à être jugé par Dieu.

9:28
De même, le Christ aussi a été offert en sacrifice une seule fois pour enlever les péchés d'une multitude de gens (61) . Il apparaîtra une seconde fois, non plus pour éliminer les péchés, mais pour accorder le salut à ceux qui attendent sa venue.

 Le sacrifice du Christ enlève les péchés (Suite)

10:1
La loi de Moïse n'est pas la représentation exacte des réalités; elle n'est que l'ombre des biens à venir. Elle est tout à fait incapable de rendre parfaits ceux qui s'approchent de Dieu: comment le pourrait-elle avec ces sacrifices, toujours les mêmes, que l'on offre année après année, indéfiniment?

10:2
Si ceux qui rendent un tel culte à Dieu avaient été une bonne fois purifiés de leurs fautes, ils ne se sentiraient plus coupables d'aucun péché, et l'on cesserait d'offrir tout sacrifice.

10:3
En réalité, par ces sacrifices, les gens sont amenés à se rappeler leurs péchés, année après année.

10:4
Car le sang des taureaux et des boucs ne pourra jamais enlever les péchés.

10:5
C'est pourquoi, au moment où il allait entrer dans le monde, le Christ dit à Dieu: «Tu n'as voulu ni sacrifice, ni offrande, mais tu m'as formé un corps.

10:6
Tu n'as pris plaisir ni à des animaux brûlés sur l'autel, ni à des sacrifices pour le pardon des péchés.

10:7
Alors j'ai dit: "Je viens moi-même à toi, ô Dieu, pour faire ta volonté, selon ce qui est écrit à mon sujet dans le saint livre (62) ."»

10:8
Il déclare tout d'abord: «Tu n'as voulu ni sacrifices, ni offrandes, ni animaux brûlés sur l'autel, ni sacrifices pour le pardon des péchés, et tu n'y as pas pris plaisir.» Pourtant, ces sacrifices sont offerts conformément à la loi.

10:9
Puis il ajoute: «Je viens moi-même pour faire ta volonté.» Il supprime donc les anciens sacrifices et les remplace par le sien.

10:10
Jésus-Christ a fait la volonté de Dieu; il s'est offert lui-même une fois pour toutes, et c'est ainsi que nous sommes purifiés du péché.

10:11
Tout prêtre se tient chaque jour debout pour accomplir son service; il offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent cependant jamais enlever les péchés (63) .

10:12
Le Christ, par contre, a offert un seul sacrifice pour les péchés, et cela pour toujours, puis il s'est assis à la droite de Dieu.

10:13
Maintenant, c'est là qu'il attend que Dieu contraigne ses ennemis à lui servir de marchepied (64) .

10:14
Ainsi, par une seule offrande il a rendu parfaits pour toujours ceux qu'il purifie du péché.

10:15
Le Saint-Esprit nous l'atteste également. En effet, il dit tout d'abord:

10:16
«Voici en quoi consistera l'alliance que je conclurai avec eux après ces jours-là, déclare le Seigneur: J'inscrirai mes instructions dans leur coeur, je les graverai dans leur intelligence.»

10:17
Puis il ajoute: «Je ne me souviendrai plus de leurs fautes et de leurs péchés (65)

10:18
Or, si les péchés sont pardonnés, il n'est plus nécessaire de présenter une offrande à cet effet.

Approchons-nous de Dieu

10:19
Ainsi, frères, nous avons la liberté d'entrer dans le lieu très saint grâce au sang du sacrifice de Jésus.

10:20
Il nous a ouvert un chemin nouveau et vivant au travers du rideau, c'est-à-dire par son propre corps.

10:21
Nous avons un grand-prêtre placé à la tête de la maison de Dieu.

10:22
Approchons-nous donc de Dieu avec un coeur sincère et une entière confiance, le coeur purifié de tout ce qui donne mauvaise conscience et le corps lavé d'une eau pure (66) .

10:23
Gardons fermement l'espérance que nous proclamons, car Dieu reste fidèle à ses promesses.

10:24
Veillons les uns sur les autres pour nous inciter à mieux aimer et à faire des actions bonnes.

10:25
N'abandonnons pas nos assemblées comme certains ont pris l'habitude de le faire. Au contraire, encourageons-nous les uns les autres, et cela d'autant plus que vous voyez approcher le jour du Seigneur.

10:26
Car si nous continuons volontairement à pécher après avoir appris à connaître la vérité, il n'y a plus de sacrifice qui puisse enlever les péchés.

10:27
Il ne nous reste plus qu'à attendre avec terreur le Jugement de Dieu et le feu ardent qui dévorera ses ennemis (67) .

10:28
Quiconque désobéit à la loi de Moïse est mis à mort sans pitié, si sa faute est confirmée par le témoignage de deux ou trois personnes (68) .

10:29
Qu'en sera-t-il alors de celui qui méprise le Fils de Dieu, qui considère comme négligeable le sang de l'alliance par lequel il a été purifié, et qui insulte l'Esprit source de grâce? Vous pouvez deviner combien pire sera la peine qu'il méritera!

10:30
Nous le connaissons, en effet, celui qui a déclaré: «C'est moi qui tirerai vengeance, c'est moi qui paierai de retour», et qui a dit aussi: «Le Seigneur jugera son peuple (69)

10:31
Il est terrible de tomber entre les mains du Dieu vivant!

10:32
Rappelez-vous ce que vous avez vécu dans le passé. En ces jours-là, après avoir reçu la lumière de Dieu, vous avez eu beaucoup à souffrir, vous avez soutenu un dur combat.

10:33
Certains d'entre vous étaient insultés et maltraités publiquement, tandis que les autres étaient prêts à soutenir ceux que l'on traitait ainsi.

10:34
Vous avez pris part à la souffrance des prisonniers et, quand on a saisi vos biens, vous avez accepté avec joie de les perdre, en sachant que vous possédiez une richesse meilleure, qui dure toujours.

10:35
Ne perdez donc pas votre assurance: une grande récompense lui est réservée.

10:36
Vous avez besoin de persévérance pour accomplir la volonté de Dieu et obtenir ainsi ce qu'il promet.

10:37
En effet, il est écrit: «Encore un peu de temps, très peu même, et celui qui doit venir viendra, il ne tardera pas.

10:38
Cependant, celui qui est juste à mes yeux, dit Dieu, vivra par la foi, mais s'il retourne en arrière, je ne prendrai pas plaisir en lui (70)

10:39
Nous ne sommes pas de ceux qui retournent en arrière et vont à leur perte. Nous sommes de ceux qui croient et sont sur la voie du salut.

 La foi

11:1
Mettre sa foi en Dieu, c'est être sûr de ce que l'on espère, c'est être convaincu de la réalité de ce que l'on ne voit pas.

11:2
C'est à cause de leur foi que les grands personnages du passé ont été approuvés par Dieu.

11:3
Par la foi, nous comprenons que l'univers a été formé par la parole de Dieu, de sorte que ce qui est visible a été fait à partir de ce qui est invisible (71) .

11:4
Par la foi, Abel offrit à Dieu un sacrifice meilleur que celui de Caïn. Grâce à elle, il fut déclaré juste par Dieu, car Dieu lui-même approuva ses dons. Par sa foi, Abel parle encore, bien qu'il soit mort (72) .

11:5
Par la foi, Hénok fut emmené auprès de Dieu sans avoir connu la mort. Personne ne put le retrouver, parce que Dieu l'avait enlevé auprès de lui. L'Écriture déclare qu'avant d'être enlevé, Hénok avait plu à Dieu (73) .

11:6
Or, personne ne peut plaire à Dieu sans la foi. En effet, celui qui s'approche de Dieu doit croire que Dieu existe et qu'il récompense ceux qui le cherchent.

11:7
Par la foi, Noé écouta les avertissements de Dieu au sujet de ce qui allait se passer et qu'on ne voyait pas encore. Il prit Dieu au sérieux et construisit une arche dans laquelle il fut sauvé avec toute sa famille. Ainsi, il condamna le monde et obtint, grâce à sa foi, que Dieu le considère comme juste (74) .

11:8
Par la foi, Abraham obéit quand Dieu l'appela: il partit pour un pays que Dieu allait lui donner en possession. Il partit sans savoir où il allait.

11:9
Par la foi, il vécut comme un étranger dans le pays que Dieu lui avait promis. Il habita sous la tente, ainsi qu'Isaac et Jacob, qui reçurent la même promesse de Dieu (75) .

11:10
Car Abraham attendait la cité qui a de solides fondations (76) , celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur.

11:11
Par la foi, Abraham fut rendu capable d'être père, alors qu'il avait passé l'âge de l'être et que Sara elle-même était stérile. Il (77) eut la certitude que Dieu tiendrait sa promesse.

11:12
C'est ainsi qu'à partir de ce seul homme, pourtant déjà marqué par la mort, naquirent des descendants nombreux comme les étoiles dans le ciel, innombrables comme les grains de sable au bord de la mer (78) .

11:13
C'est dans la foi que tous ces hommes sont morts. Ils n'ont pas reçu les biens que Dieu avait promis, mais ils les ont vus et salués de loin. Ils ont ouvertement reconnu qu'ils étaient des étrangers et des exilés sur la terre (79) .

11:14
Ceux qui parlent ainsi montrent clairement qu'ils recherchent une patrie.

11:15
S'ils avaient pensé avec regret au pays qu'ils avaient quitté, ils auraient eu l'occasion d'y retourner.

11:16
En réalité, ils désiraient une patrie meilleure, c'est-à-dire la patrie céleste. C'est pourquoi Dieu n'a pas honte d'être appelé leur Dieu; en effet, il leur a préparé une cité.

11:17
Par la foi, Abraham offrit Isaac en sacrifice lorsque Dieu le mit à l'épreuve. Il se montra prêt à offrir son fils unique, alors qu'il avait reçu une promesse;

11:18
Dieu lui avait dit: «C'est par Isaac que tu auras les descendants que je t'ai promis (80)

11:19
Mais Abraham estima que Dieu avait le pouvoir de ramener Isaac d'entre les morts; c'est pourquoi Dieu lui rendit son fils, et ce fait a une valeur symbolique.

11:20
Par la foi, Isaac donna à Jacob et à Ésaü une bénédiction qui se rapportait à leur avenir.

11:21
Par la foi, Jacob bénit chacun des fils de Joseph, peu avant de mourir; il s'appuya sur l'extrémité de son bâton et adora Dieu (81) .

11:22
Par la foi, Joseph, à la fin de sa vie, annonça que les Israélites sortiraient d'Égypte et indiqua ce que l'on devait faire de ses ossements (82) .

11:23
Par la foi, les parents de Moïse le tinrent caché pendant trois mois après sa naissance. Ils virent que c'était un bel enfant et n'eurent pas peur de désobéir à l'ordre du roi.

11:24
Par la foi, Moïse, devenu grand, renonça au titre de fils de la fille du Pharaon (83) .

11:25
Il préféra être maltraité avec le peuple de Dieu plutôt que de jouir des plaisirs momentanés du péché.

11:26
Il estima qu'être méprisé comme le Messie avait beaucoup plus de valeur que les trésors de l'Égypte, car il gardait les yeux fixés sur la récompense future.

11:27
Par la foi, Moïse quitta l'Égypte, sans craindre la colère du roi; il demeura ferme, comme s'il voyait le Dieu invisible.

11:28
Par la foi, il institua la Pâque et ordonna de répandre du sang sur les portes des maisons, afin que l'ange de la mort ne tue pas les fils premiers-nés des Israélites.

11:29
Par la foi, les Israélites traversèrent la mer Rouge comme si c'était une terre sèche; mais lorsque les Égyptiens essayèrent d'en faire autant, ils furent noyés (84) .

11:30
Par la foi, les murailles de Jéricho tombèrent, après que les Israélites en eurent fait le tour pendant sept jours.

11:31
Par la foi, Rahab, la prostituée, ne mourut pas avec ceux qui s'étaient opposés à Dieu, parce qu'elle avait accueilli les espions avec bienveillance (85) .

11:32
Que dirai-je encore? Le temps me manquerait pour parler de Gédéon, Barac, Samson, Jefté, David, Samuel, ainsi que des prophètes (86) .

11:33
Grâce à la foi, ils vainquirent des royaumes, pratiquèrent la justice et obtinrent ce que Dieu avait promis. Ils fermèrent la gueule des lions,

11:34
éteignirent des feux violents, échappèrent à la mort par l'épée. Ils étaient faibles et devinrent forts; ils furent redoutables à la guerre et repoussèrent des armées étrangères.

11:35
Par la foi, des femmes virent leurs morts se relever et leur être rendus (87) . D'autres ont été torturés à mort; ils refusèrent la délivrance, afin d'être relevés de la mort et de parvenir à une vie meilleure.

11:36
D'autres encore subirent les moqueries et le fouet, certains furent enchaînés et jetés en prison.

11:37
Certains furent tués à coups de pierres, d'autres sciés en deux ou mis à mort par l'épée. Ou bien, ils allaient d'un endroit à l'autre vêtus de peaux de moutons ou de chèvres, pauvres, persécutés et maltraités (88) .

11:38
Le monde n'était pas digne de ces gens-là! Ils erraient dans les déserts et les montagnes, ils vivaient dans les cavernes et les trous de la terre.

11:39
Ils ont tous été approuvés par Dieu à cause de leur foi; pourtant, ils n'ont pas obtenu ce que Dieu avait promis.

11:40
En effet, Dieu avait prévu mieux encore pour nous et il n'a pas voulu qu'ils parviennent sans nous à la perfection.

 Dieu notre Père

12:1
Quant à nous, nous sommes entourés de cette grande foule de témoins (89) . Débarrassons-nous donc de tout ce qui alourdit notre marche, en particulier du péché qui s'accroche si facilement à nous, et courons résolument la course qui nous est proposée.

12:2
Gardons les yeux fixés sur Jésus, dont notre foi dépend du commencement à la fin. Il a accepté de mourir sur la croix, sans tenir compte de la honte attachée à une telle mort, parce qu'il avait en vue la joie qui lui était réservée; et maintenant il siège à la droite du trône de Dieu (90) .

12:3
Pensez à lui, à la façon dont il a supporté une telle opposition de la part des pécheurs. Et ainsi, vous ne vous laisserez pas abattre, vous ne vous découragerez pas.

12:4
Car, dans votre combat contre le péché, vous n'avez pas encore dû lutter jusqu'à la mort.

12:5
Avez-vous oublié l'exhortation que Dieu vous adresse comme à ses fils? «Mon fils, ne crains pas d'être corrigé par le Seigneur, et ne te décourage pas quand il t'adresse des reproches.

12:6
Car le Seigneur corrige celui qu'il aime, il frappe celui qu'il reconnaît comme son fils (91)

12:7
Supportez les souffrances par lesquelles Dieu vous corrige: il vous traite en effet comme ses fils. Existe-t-il un fils que son père ne corrige pas?

12:8
Si vous n'êtes pas corrigés comme le sont tous ses fils, alors vous n'êtes pas de vrais fils mais des enfants illégitimes.

12:9
Rappelons-nous nos pères terrestres: ils nous corrigeaient et nous les respections. Nous devons donc, à plus forte raison, nous soumettre à notre Père céleste pour en recevoir la vie.

12:10
Nos pères nous corrigeaient pour peu de temps, comme ils le jugeaient bon. Mais Dieu nous corrige pour notre bien, afin que nous ayons part à sa sainteté.

12:11
Quand nous sommes corrigés, il nous semble au moment même que c'est là une cause de tristesse et non de joie. Mais plus tard, ceux qui ont reçu une telle formation bénéficient de l'effet qu'elle produit: la paix associée à une vie juste.

Recommandations et avertissements

12:12
Redressez donc vos mains fatiguées, affermissez vos genoux chancelants!

12:13
Engagez vos pas sur des sentiers bien droits (92) , afin que le pied boiteux ne se démette pas, mais qu'il guérisse plutôt.

12:14
Efforcez-vous d'être en paix avec tout le monde et de mener une vie sainte; car, sans cela, aucun de vous ne pourra voir le Seigneur.

12:15
Prenez garde que personne ne se détourne de la grâce de Dieu. Que personne ne devienne comme une plante nuisible, vénéneuse, qui pousse et empoisonne beaucoup de gens (93) .

12:16
Qu'aucun de vous ne soit immoral, que personne ne méprise les choses sacrées, comme Ésaü qui, pour un seul repas, vendit son droit de fils aîné.

12:17
Plus tard, vous le savez, il voulut recevoir la bénédiction de son père, mais il fut repoussé. Il ne trouva aucun moyen de changer la situation, bien qu'il l'ait cherché en pleurant (94) .

12:18
Vous ne vous êtes pas approchés de quelque chose qu'on pouvait toucher, le mont Sinaï, avec son feu ardent, l'obscurité et les ténèbres, l'orage,

12:19
le bruit d'une trompette et le son d'une voix. Quand les Israélites entendirent cette voix, ils demandèrent qu'on ne leur adresse pas un mot de plus (95) .

12:20
En effet, ils ne pouvaient pas supporter cet ordre: «Tout être qui touchera la montagne, même s'il s'agit d'un animal, sera tué à coups de pierres.»

12:21
Le spectacle était si terrifiant que Moïse dit: «Je tremble, tellement je suis effrayé (96)

12:22
Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion et de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, avec ses milliers d'anges.

12:23
Vous vous êtes approchés d'une assemblée en fête, celle des fils premiers-nés de Dieu, dont les noms sont écrits dans les cieux. Vous vous êtes approchés de Dieu, le juge de tous les humains, et des esprits des êtres justes, parvenus à la perfection.

12:24
Vous vous êtes approchés de Jésus, l'intermédiaire de l'alliance nouvelle, et de son sang répandu qui parle d'une manière plus favorable que celui d'Abel (97) .

12:25
Prenez donc garde! Ne refusez pas d'écouter celui qui vous parle. Ceux qui ont refusé d'écouter celui qui les avertissait sur la terre (98) , n'ont pas échappé au châtiment. A bien plus forte raison, nous ne pourrons pas y échapper si nous nous détournons de celui qui nous parle du haut des cieux.

12:26
Autrefois, sa voix a ébranlé la terre; mais maintenant il nous a fait cette promesse: «J'ébranlerai encore une fois non seulement la terre, mais aussi le ciel (99)

12:27
Les mots «encore une fois» montrent que les choses créées seront ébranlées et disparaîtront, afin que seul demeure ce qui est inébranlable.

12:28
Soyons donc reconnaissants, puisque nous recevons un royaume inébranlable. Manifestons cette reconnaissance en servant Dieu d'une manière qui lui soit agréable, avec respect et crainte.

12:29
En effet, notre Dieu est un feu qui détruit (100) .

 Comment plaire à Dieu

13:1
Continuez à vous aimer les uns les autres comme des frères.

13:2
N'oubliez pas de pratiquer l'hospitalité. En effet, en la pratiquant certains ont accueilli des anges sans le savoir (101) .

13:3
Souvenez-vous de ceux qui sont en prison, comme si vous étiez prisonniers avec eux. Souvenez-vous de ceux qui sont maltraités, puisque vous avez, vous aussi, un corps exposé à la souffrance.

13:4
Que le mariage soit respecté par tous, que les époux soient fidèles l'un à l'autre. Dieu jugera les gens immoraux et ceux qui commettent l'adultère.

13:5
Votre conduite ne doit pas être déterminée par l'amour de l'argent; contentez-vous de ce que vous avez, car Dieu a dit: «Je ne te laisserai pas, je ne t'abandonnerai jamais (102)

13:6
C'est pourquoi nous pouvons affirmer avec confiance: «Le Seigneur est celui qui vient à mon aide, je n'aurai peur de rien. Que peuvent me faire les hommes (103)

13:7
Souvenez-vous de vos anciens dirigeants, qui vous ont annoncé la parole de Dieu. Pensez à la façon dont ils ont vécu et sont morts (104) , et imitez leur foi.

13:8
Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et pour toujours.

13:9
Ne vous laissez pas égarer par toutes sortes de doctrines étrangères. Il est bon d'être fortifié intérieurement par la grâce de Dieu, et non par des règles relatives à des aliments; ceux qui observent de telles règles n'en ont jamais tiré aucun profit (105) .

13:10
Les prêtres qui officient dans le sanctuaire juif n'ont pas le droit de manger de ce qui est offert sur notre autel (106) .

13:11
Le grand-prêtre juif apporte le sang des animaux dans le lieu très saint afin de l'offrir comme sacrifice pour le pardon des péchés; mais les corps de ces animaux sont brûlés en dehors du camp (107) .

13:12
C'est pourquoi Jésus aussi est mort en dehors de la ville (108) , afin de purifier le peuple par son propre sang.

13:13
Allons donc à lui en dehors du camp, en supportant le même mépris que lui.

13:14
Car nous n'avons pas ici-bas de cité qui dure toujours; nous recherchons celle qui est à venir (109) .

13:15
Par Jésus, présentons sans cesse à Dieu notre louange comme sacrifice, c'est-à-dire l'offrande sortant de lèvres qui célèbrent son nom.

13:16
N'oubliez pas de faire le bien et de vous entraider fraternellement, car ce sont de tels sacrifices qui plaisent à Dieu.

13:17
Obéissez à vos dirigeants et soyez-leur soumis. En effet, ils veillent constamment sur vous, puisqu'ils devront rendre compte à Dieu. Faites en sorte qu'ils puissent accomplir leur tâche avec joie, et non en se plaignant, ce qui ne vous serait d'aucun profit.

13:18
Priez pour nous. Nous sommes convaincus d'avoir une bonne conscience, car nous désirons bien nous conduire en toute occasion.

13:19
Je vous demande très particulièrement de prier pour que Dieu me permette de retourner plus vite auprès de vous (110) .

Prière

13:20
Dieu, source de la paix, a ramené d'entre les morts notre Seigneur Jésus, devenu le grand berger des brebis grâce au sang de son sacrifice, qui garantit l'alliance éternelle.

13:21
Que ce Dieu vous rende capables de pratiquer tout ce qui est bien pour que vous fassiez sa volonté; qu'il réalise en nous, ce qui lui est agréable, par Jésus-Christ, à qui soit la gloire pour toujours! Amen.

Conclusions et salutations

13:22
Frères, je vous le recommande: écoutez avec patience ces paroles d'encouragement. D'ailleurs, ce que je vous ai écrit n'est pas très long.

13:23
Je tiens à vous faire savoir que notre frère Timothée (111) a été libéré. S'il arrive assez tôt, j'irai vous voir avec lui.

13:24
Saluez tous vos dirigeants et tous ceux qui appartiennent au peuple de Dieu. Les frères d'Italie (112) vous adressent leurs salutations.

13:25
Que la grâce de Dieu soit avec vous tous.



Commentaires des versets

1 Comparer Jean 1.3.
2 Voir Ps 110.1. La droite est le côté honorifique.
3 Ps 2.7; 2 Sam 7.14.
4 v. 6-7: Deut 32.43 et Ps 104.4, cités d'après l'ancienne version grecque.
5 v. 8-9: Ps 45.7-8. — ton royaume (v. 8): certains manuscrits ont son royaume.
6 v. 10-12: Ps 102.26-28, cité d'après l'ancienne version grecque.
7 Ps 110.1.
8 autrefois apporté par les anges: voir Act 7.53 et la note.
9 Comparer Marc 16.17-18,20, Act 5.12.
10 v. 6-8: Ps 8.5-7. — et d'honneur (v. 7): certains manuscrits ajoutent tu l'as fait régner sur tout ce que tu as créé (voir Ps 8.7).
11 pour un peu de temps: certains traduisent, ici et au verset 7, quelque peu, c'est-à-dire à un niveau un peu inférieur.
12 le même Père: autre traduction la même origine, que certains interprètent comme une allusion soit à Dieu, soit à Adam, soit encore à Abraham.
13 Ps 22.23.
14 És 8.17, cité d'après l'ancienne version grecque; És 8.18.
15 Comparer És 41.8-9.
16 Comparer Lév 4.20,26,35; 16.6,10,11, où l'on trouve un aperçu des rites de purification accomplis par le grand-prêtre de l'ancienne alliance.
17 Voir Nomb 12.7 et la note.
18 dont nous sommes fiers: certains manuscrits ajoutent fermement jusqu'à la fin (voir v. 14).
19 v. 7-11: Ps 95.7-11, cité d'après l'ancienne version grecque.
20 Ps 95.7-8, cité d'après l'ancienne version grecque.
21 v. 16-18: voir Nomb 14.1-35. — v. 18: Ps 95.11.
22 car... avec foi: certains manuscrits ont car ils ne se joignirent pas par la foi à ceux qui l'avaient entendu.
23 Ps 95.11. — dans le pays... repos ou dans mon repos.
24 Gen 2.2.
25 Ps 95.11.
26 Ps 95.7-8, cité d'après l'ancienne version grecque.
27 Voir Deut 31.7; Jos 22.4.
28 Voir Lév 9.7.
29 v. 5-6: Ps 2.7; Ps 110.4.
30 Voir Matt 26.36-46; Marc 14.32-42; Luc 22.39-46.
31 v. 12-13: comparer 1 Cor 3.2.
32 baptêmes: ce pluriel peut désigner soit les rites de purification pratiqués par les Juifs et les païens, soit l'ensemble des actes accompagnant le baptême chrétien, soit à la fois le baptême de Jean et le baptême chrétien (comparer Act 18.25; 19.3-6). — imposition des mains: geste qui consistait à poser les mains sur quelqu'un pour indiquer qu'un don spirituel, une bénédiction particulière ou la guérison lui était accordée.
33 Comparer 10.26.
34 Comparer Gen 3.17-18.
35 Gen 22.16-17.
36 Comparer Nomb 23.19.
37 Comparer Lév 16.2.
38 v. 1-2: voir Gen 14.17-20. — Salem: voir Gen 14.18 et la note.
39 Genèse 14 ne parle ni de l'ascendance, ni de la naissance, ni de la mort de Melkisédec.
40 patriarche: voir Act 2.29 et la note.
41 Voir Nomb 18.21.
42 La prêtrise... d'Israël: autre traduction Le peuple d'Israël avait reçu des lois au sujet de la prêtrise lévitique.
43 Voir Matt 1.1-2; Luc 3.33.
44 Ps 110.4.
45 Ps 110.4.
46 est perpétuelle: autre traduction n'est pas transmissible.
47 Comparer 5.3 et la note.
48 Voir Ps 110.1.
49 Ex 25.40.
50 fondée... promesses: autre traduction car cette alliance comporte des règles concernant de meilleures promesses.
51 Il s'agit de l'alliance conclue au Sinaï (voir Ex 24.3-8).
52 v. 8-12: Jér 31.31-34, cité d'après l'ancienne version grecque.
53 Références pour les versets 2 à 5: v. 2: Ex 26.1-30; 25.31-40; 25.23-30. — v. 3: Ex 26.31-33. — v. 4: Ex 30.1-6; 25.10-16; 16.33; Nomb 17.16-26; Ex 25.16; Deut 10.3-5. — v. 5: Ex 25.17-22.
54 v. 6: voir Nomb 18.2-6. — v. 7: voir Lév 16.2-34.
55 Il s'agit du temps de la nouvelle alliance.
56 déjà présents: certains manuscrits ont à venir.
57 Voir Lév 16.14-16; Nomb 19.9,17-19.
58 testament: en grec, le même mot signifie à la fois testament et alliance.
59 Ex 24.8. — Pour les versets 19 à 20, voir Ex 24.3-8.
60 v. 21: voir Lév 8.15. — v. 22: voir Lév 17.11.
61 Comparer És 53.12.
62 v. 5-7: Ps 40.7-9, cité d'après l'ancienne version grecque.
63 Voir Ex 29.38.
64 v. 12-13: voir Ps 110.1.
65 v. 16-17: Jér 31.33-34.
66 Comparer Ézék 36.25.
67 És 26.11, cité d'après l'ancienne version grecque.
68 Comparer Deut 19.15.
69 Deut 32.35 et 36.
70 v. 37-38: Hab 2.3-4, cité d'après l'ancienne version grecque.
71 Comparer Gen 1; Ps 33.6,9.
72 Voir Gen 4.3-10.
73 Gen 5.24, cité d'après l'ancienne version grecque.
74 Voir Gen 6.13-22.
75 v. 8-9: voir Gen 12.1-5; 23.4; 35.12,27.
76 Comparer 11.16; 12.22.
77 Par la foi... stérile. Il: autre traduction Par la foi, Sara elle-même, bien que stérile, fut rendue capable d'avoir une descendance, alors qu'elle avait passé l'âge d'être enceinte. Elle.... — Voir Gen 18.11-14; 21.2.
78 Voir Gen 22.17.
79 Comparer Gen 23.4; 1 Chron 29.15; Ps 39.13.
80 v. 17: voir Gen 22.1-14. — v. 18: Gen 21.12.
81 v. 20: voir Gen 27.27-29,39-40. — v. 21: voir Gen 48.1-20; 47.31, d'après l'ancienne version grecque.
82 Voir Gen 50.24-25; Ex 13.19.
83 v. 23: voir Ex 2.2; 1.22. — v. 24: voir Ex 2.10-12.
84 v. 27: voir Ex 2.15. — v. 28: voir Ex 12.21-30. — v. 29: voir Ex 14.21-31.
85 v. 30: voir Jos 6.12-21. — v. 31: voir Jos 6.22-25; 2.1-21.
86 Voir Jug 6—7; 4—5; 13—16; 11—12; 1 Sam 16.1—1 Rois 2.11; 1 Sam 1.1—25.1.
87 v. 33: voir Dan 6. — v. 34: voir Dan 3.1-30. — v. 35: voir 1 Rois 17.17-24; 2 Rois 4.18-37.
88 v. 36: voir 1 Rois 22.26-27; 2 Chron 18.25-26; Jér 20.2; 37.15; 38.6. — v. 37: voir 2 Chron 24.21.
89 Les témoins ne sont pas ici simplement des spectateurs, mais tous ceux qui, selon le chapitre précédent, ont témoigné de leur foi.
90 parce qu'il... réservée: autre traduction en renonçant à la joie qui lui était réservée.il siège...: voir Ps 110.1.
91 Prov 3.11-12, cité d'après l'ancienne version grecque.
92 v. 12-13: És 35.3 et Prov 4.26, cité d'après l'ancienne version grecque.
93 Deut 29.17, cité d'après l'ancienne version grecque.
94 v. 16-17: voir Gen 25.29-34; 27.30-40. — bien qu'il l'ait cherché en pleurant ou bien qu'il se soit efforcé en pleurant d'obtenir la bénédiction.
95 v. 18-19: voir Ex 19.16-22.
96 v. 20: voir Ex 19.12-13. — v. 21: comparer Deut 9.19.
97 Voir Gen 4.10.
98 Comparer Ex 20.22.
99 Ag 2.6, cité d'après l'ancienne version grecque.
100 Voir Deut 4.24.
101 Voir Gen 18.1-8; 19.1-3. — Nombreux étaient les chrétiens qui voyageaient dans l'empire romain; sans l'hospitalité exercée par des frères dans la foi, leurs déplacements auraient été rendus difficiles.
102 Cette parole s'inspire de passages comme Deut 31.6,8; Jos 1.5.
103 Ps 118.6, cité d'après l'ancienne version grecque.
104 et sont morts: certains pensent qu'il est fait allusion ici au martyre dont ces dirigeants ont été les victimes. Comparer 10.32-33.
105 Comparer Rom 14.2-23; 1 Cor 8.8; Col 2.16-22; 1 Tim 4.3.
106 Certains voient ici une allusion à l'eucharistie ou sainte Cène; mais il s'agit plus probablement soit de l'autel du sanctuaire céleste (comparer 9.11-14), soit du sacrifice du Christ sur la croix (13.11-12).
107 Voir Lév 16.27.
108 Voir Jean 19.17,20.
109 Comparer 11.10,16.
110 L'auteur est retenu par des circonstances qu'il ne précise pas; rien ne permet donc d'affirmer qu'il ait été en prison.
111 Voir Act 16.1.
112 Les frères d'Italie sont soit des personnes résidant en Italie soit un groupe d'Italiens habitant une des provinces de l'empire romain.