0 Shares

 

«Texte révisé et amplifié par Jean leDuc»
sur fond de couleur «alicebleu» (bleu pâle).

 


Chapitre 7


Conclusion

Nous sommes parvenus à la fin de notre étude relative au grandiose plan de salut que Dieu a préparé à notre intention. Nous avons vu que Dieu a une offre de salut bienveillante destinée au monde entier et qu'Il a promis que quiconque croit en Lui ne mourra pas mais aura la vie éternelle. Cependant, nous avons également vu que l'homme étant mort par ses péchés, c'est-à-dire en état de rébellion totale contre Dieu et esclave de Satan, il ne répondra jamais spontanément à l'appel de l'Évangile. Mais, dès avant la création du monde, Christ a élaboré un plan de salut complexe et détaillé dans lequel Il a nommé ceux qu'Il sauverait. Donc, au fur et à mesure que l'Évangile se répand dans le monde entier, Christ recherche ceux qu'Il a prévu de sauver; et, bien entendu, Il les sauvera!

Dieu est totalement souverain dans ce processus et rien ne peut contrarier la volonté éternelle de Dieu. On peut, à nouveau, poser la question: «Que se passe-t-il pour moi, si je ne suis pas sauvé et ne figure pas parmi les élus de Dieu? Est-il possible que je puisse être sauvé?» Notre réponse est que le plan divin de salut est l'affaire de Dieu et non la nôtre. Si nous ne sommes pas sauvés, il n'existe qu'un seul moyen de nous mettre en règle avec Dieu et c'est par l'intermédiaire du Seigneur Jésus Christ. Si nous reconnaissons nos péchés, implorons la miséricorde de Dieu et reconnaissons Christ comme notre Sauveur, que nous pensions ou non être élus, nous découvrirons qu'il n'y a d'espoir que dans le sang précieux de Christ sur la Croix.

Si une personne est élue au salut, Dieu infléchira sa volonté, de telle sorte qu'elle voudra être sauvée. Dans son âme née de nouveau, elle ne voudra plus pécher. Si une personne n'est pas prédestinée au salut, elle ne sera pas du tout intéressée par le plan de salut de Dieu d'après le décret d'élection. Elle pourra essayer de réaliser son propre plan selon son propre choix, mais ne prendra nul souci du réel plan de salut de Dieu.

Je me souviens du temps où le réformateur Martin Luther, alors qu'il était encore un jeune garçon, lisait les écrits de Saint-Augustin concernant l'élection et la prédestination, écrits basés eux-mêmes sur ceux de l'Apôtre Paul. Luther luttait dans l'angoisse contre l'horrible pensée qu'il n'était peut-être pas l'un des élus qui étaient prédestinés au salut. Et s'il n'était pas l'un des élus de Dieu...? Cela a suscité chez lui une grande détresse.

Avec anxiété et à travers les larmes, il a parlé de cette préoccupation à son pasteur bien-aimé, qui lui répondit: «Arrête-toi de t'inquiéter au sujet de ces questions théologiques! Pense plutôt au sang précieux de Jésus répandu sur la croix, répandu pour tes péchés! C'est là où se trouve le pardon! Pense au sang de Jésus répandu sur la Croix du Calvaire pour le pardon de tes péchés et pour ton salut!» Oui, c'est vrai, le salut se trouve au pied de la Croix. Alors gardez vos yeux fixés sur votre précieux Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ! Trouvez votre salut et votre pardon dans Son sang répandu sur la croix du Calvaire!

Le conseil donné à Luther est aussi un bon conseil pour nous lorsque nous sommes aux prises avec de telles questions. Voyez-vous, au moment où vous ressentez l'anxiété, Dieu est en train de vous appeler. À ce moment, ne vous inquiétez pas de la prédestination et de l'élection, mais de grâce ne vous y opposez pas et ne les rejetez pas! Ayez simplement confiance en Jésus! Il est venu chercher et sauver ce qui était perdu. Quand vous vous rendrez compte que vous devriez aller en enfer pour vos péchés, mais que vous ne le voulez pas, que vous voulez plutôt passer l'éternité dans l'allégresse, en louant notre merveilleux Dieu, en compagnie des saints, alors jetez-vous tout simplement sur la miséricorde de Dieu et suppliez-Le de vous accorder Son salut, Son amour, à travers le sang de Jésus-Christ.

Dieu enseigne clairement que si vous Le cherchez de tout votre coeur (Deutéronome 4:29), vous serez sauvé. «Demandez, et on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira» (Matthieu 7:7). «Mais à tous ceux qui l'ont reçue, (la Lumière, c'est-à-dire Jésus-Christ) à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir (le droit, ou le privilège) de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu» (Jean 1:12-13).

Une fois sauvé, vous allez souhaiter étudier la Bible; et en la lisant, vous vous rendrez compte que lorsque vous souhaitiez être sauvé, c'était qu'en vérité, Dieu vous attirait. Il vous a élu. Il a accompli Son oeuvre de grâce dans votre coeur. Vous étiez devenu né de nouveau... de par la volonté de Dieu.

La doctrine de l'élection ne contredit en rien l'appel de l'Évangile. Il s'agit plutôt d'une assurance garantissant la réussite du plan évangélique de Dieu. En fait, à un niveau plus profond, il s'agit du sang versé par Jésus, c'est-à-dire le fait que Christ a souffert la seconde mort, ce qui garantit le succès du plan évangélique Divin.

Une fois sauvé, vous vous abandonnerez à Dieu alors qu'Il vous détournera de votre plan de salut personnel et vous intégrera dans Son propre plan de salut. Si votre volonté a été soumis à Dieu dans la repentance par l'intermédiaire de Christ, à mesure que Dieu vous qualifie, ce sera la preuve que Dieu vous a sauvé.

Je suis certain que cette étude nous aidera tous à mieux comprendre quel magnifique et merveilleux Dieu de bonté nous avons! Il règne sur chaque aspect de notre vie. Loué soit Dieu pour Son magnifique plan de salut!

Nous vous rappelons qu'il existe plusieurs documents excellent sur ce sujet primordial et nous vous conseillons grandement d'en prendre connaissance. En voici quelques-uns:

Source: LeVigilant.com - Jean leDuc

0 Shares