0 Shares

Dernière mise à jour le 4 mois par GoDieu.com


4:1
Or, tous les jours qu’Hénoch avait vécu sur la terre étaient de trois cent soixante-cinq ans.

4:2
C’est dans la cent treizième année de la vie de Lamech, fils de Mathusala, qu’Hénoch monta au ciel.

¶ Après l’ascension d’Hénoch au ciel tous les rois de la terre se levèrent et prirent Mathusala son fils et le sacrèrent pour les gouverner à la place de son père.

4:3
Mathusala pratiquait ce qui est bien aux yeux de Jéhova, selon ce que lui avait enseigné son père. Et lui aussi, durant tous ses jours, instruisait les hommes dans la sagesse, la science et la crainte de Jéhova; et il ne se détournait de la bonne voie ni à droite ni à gauche.

4:4
Mais sur la fin des jours de Mathusala, les hommes se retirèrent de Jéhova, et pervertirent la terre, et résistèrent à Mathusala, et ne voulurent plus lui obéir. Ils se livraient au vol et au brigandage.

4:5
Jéhova très irrité contre eux à cause de leurs crimes, frappa les fruits de la terre de sorte qu’en ces jours-là il n’y eut ni ensemencement ni récolte;

4:6
et quand on jetait quelque semence dans la terre, elle produisait toutes espèces de mauvaises plantes qu’on n’avait point semées.

4:7
Malgré cela les hommes ne revenaient point de leur mauvaise voie, et leur main demeurait étendue pour continuer à faire ce qui déplaît aux yeux de Jéhova, et à l’irriter par leurs œuvres. Et Jéhova, outré, se repentit d’avoir fait l’homme,

4:8
et il résolut d’en exterminer la race de dessus la face de la terre.

4:9
¶ En ces jours-là vint à mourir Seth fils d’Adam, en la cent soixante-huitième année de l’âge de Lamech, fils de Mathusala.

4:10
Et tous les jours de la vie de Seth furent de neuf cent douze ans.

4:11
Lamech âgé de cent quatre-vingt-un ans prit pour femme Asmos (1162) fille de son oncle Élisua, fils d’Hénoch.

4:12
En ce temps là on ensemençait la terre, et l’on récoltait un peu de quoi manger. Les hommes ne quittaient pas leur mauvaise voie pour revenir à Dieu.

4:13
Au bout d’une année la femme de Lamech enfanta un fils.

4:14
Mathusala le nomma Noé, disant: La terre se repose de sa malédiction; mais Lamech son père le nomma Manahem, disant: Celui-ci nous soulagera des travaux pénibles que nous impose la malédiction dont Jéhova a frappé la terre (1163).

4:15
L’enfant grandit et fut sevré; et il marchait sur les traces de Mathusala son aïeul, étant parfait et droit avec Jéhova.

4:16
Mais les autres hommes, qui s’étaient multipliés en fils et en filles, s’éloignaient de Jéhova, et ils apprenaient les uns aux autres leurs mauvaises pratiques, et ils offensaient Jéhova de plus en plus.

4:17
Chacun se faisait son dieu à lui. Ils arrachaient et ravissaient les uns aux autres leurs biens, et la terre était pleine d’oppression et d’iniquité.

4:18
Leurs juges et leurs magistrats (1164) enlevaient de force toutes les femmes qui leur plaisaient, même celles qui appartenaient à des maris. Les hommes aussi amenaient des bestiaux de la terre, et des bêtes des champs et des oiseaux du ciel, et les habituaient à s’accoupler, avec des espèces qui n’étaient pas les leurs, afin de braver Jéhova par cette chose. Et Dieu vit que toute la terre était corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie, tant l’homme que la bête.

4:19
Et Jéhova dit: Je vais effacer de dessus la terre depuis l’homme jusqu’à l’oiseau du ciel, le bétail et les bêtes des champs; car je me repens de les avoir créés.

4:20
Or, tous ceux qui étaient fidèles à Jéhova mouraient en ces jours-là, afin qu’ils ne vissent pas le désastre dont Jéhova avait décidé d’accabler la race d’Adam.

4:21
Mais Noé trouva grâce aux yeux de Jéhova, qui fit choix de lui et de ses enfants pour repeupler toute la face de la terre.


Notes sur le Livre de la Genèse

1162 Ce nom est un de ceux de ce livre qui ne se rencontrent nulle part dans la Bible.
1163 Noé, נח, de נוח reposer. Manahem, מנתם, de נתם, conjug. Piel, consoler. Le texte de la Bible laisse désirer quelque chose. Il ne donne que le premier de ces noms, Noé, et lui attribue l’étymologie du second. On voit dans le Médrasch-Rabba que déjà deux rabbins anciens ont fait la remarque qu’il n’y a pas de rapport entre le nom de Noé et l’étymologie que lui assigne la Bible. Sal. Yarhhi dit dans son commentaire que d’après l’étymologie il aurait dû se nommer Manahem. C’est ici le premier des endroits, où l’écrivain inspiré, pour une raison que nous ignorons, a laissé une lacune.
1164 Selon notre livre, les enfants de Dieu, «Filii Dei», de la Genèse 6:2, n’étaient pas les anges déchus.

0 Shares