0 Shares

Dernière mise à jour le 11 années par GoDieu.com


39:1
¶ Les fils de Jacob, sortis de Sartan, avaient parcouru un espace de près de deux cents coudées lorsqu’ils rencontrèrent les hommes de Taphna,

39:2
qui venaient venger la mort de leur roi, et enlever aux fils de Jacob tout le butin d’Haser et de Sartan.

39:3
Mais les fils de Jacob les battirent et les poursuivirent jusqu’à la ville d’Arbèle.

39:4
Ils entrèrent ensuite dans Taphna pour en faire prisonniers de guerre les habitants, mais à la même heure ils apprirent que les gens d’Arbèle marchaient contre eux pour délivrer tous leurs frères captifs. Alors les fils de Jacob laissèrent dix hommes à Taphna pour piller la ville, et ils sortirent à la rencontre des gens d’Arbèle.

39:5
Or, ceux-ci arrivaient accompagnés de leurs femmes qui étaient exercées aux travaux de la guerre. Ils formaient un corps de quatre cents combattants, tant hommes que femmes.

39:6
À leur approche les fils de Jacob élevèrent la voix et poussèrent un cri fort,

39:7
semblable au rugissement du lion et au mugissement des vagues courroucées de la mer.

39:8
Les Arbéliens en furent tellement effrayés qu’ils s’enfuirent à leur ville, où les fils de Jacob, en les poursuivant, entrèrent avec eux. Alors s’engagea un vif combat, et les femmes se servaient avec adresse de leurs frondes.

39:9
Le combat se prolongea jusqu’au soir, et les enfants de Jacob étaient en danger de succomber sous les efforts de l’ennemi.

39:10
Alors, dans leur détresse, ils invoquèrent Jéhova, qui les exauça et leur accorda la victoire. Et ils passèrent au fil de l’épée tous les hommes, toutes les femmes et tous les enfants, qui tombaient sous leurs mains,

39:11
comme aussi les gens de Sartan qui étaient accourus au secours d’Arbèle. Or, les femmes transportées de fureur à la vue de leurs maris étendus morts, montèrent sur les toits, et firent tomber une pluie de pierres et de tuiles sur les enfants de Jacob.

39:12
Ceux-ci pénétrèrent dans les maisons et massacrèrent toutes les femmes avec le tranchant de l’épée.

39:13
(39:12) Ils s’emparèrent ensuite de beaucoup de captifs, d’un butin considérable et de tout le bétail des habitants.

39:14
¶ Le cinquième jour les enfants de Jacob apprirent que les gens de Gaas se disposaient à les attaquer, pour venger la mort de leur roi et de leurs chefs, qui étaient tombés au nombre de quatorze dans le premier combat;

39:15
et ils prirent les armes pour marcher contre eux. Or, Gaas renfermait une population fort nombreuse et puissante, et la ville était la mieux fortifiée de toutes celles des Amorrhéens: elle était entourée d’une triple muraille.

39:16
Quand les fils de Jacob arrivèrent devant Gaas ils trouvèrent les portes de la ville fermées, et cinq cents hommes garnissaient le haut de la muraille extérieure. Et une foule innombrable comme le sable du rivage de la mer, qui s’était embusquée en dehors de la ville,

39:17
se montra alors et enveloppa les enfants de Jacob,

39:18
sur lesquels tombait en même temps du haut de la muraille une grêle de pierres et de flèches.

39:19
Juda voyant ce danger extrême jeta un cri horrible et si effrayant que plusieurs hommes tombèrent du haut de la muraille,

39:20
(39:19) et que les ennemis du dehors de la ville, de même que ceux du dedans, furent saisis d’un violent tremblement, et craignaient pour leur vie.

39:21
(39:19)Les fils de Jacob, repoussés de la porte par les pierres et les flèches, se tournèrent contre ceux du dehors de la ville,

39:22
(39:19)et les firent tous tomber comme les épis des champs au temps de la moisson;

39:23
(39:19)et les guerriers ennemis n’opposaient aucune résistance, car ils étaient encore saisis du cri de Juda.

39:24
(39:20) Les enfants de Jacob s’approchèrent de nouveau de la porte, mais les pierres et les flèches recommencèrent à tomber sur eux comme une pluie d’orage, et les forcèrent de s’éloigner.

39:25
Alors les gens de Gaas se mirent à les insulter par ces paroles: Pourquoi entreprenez-vous une guerre que vous êtes incapables de soutenir? Vous vous êtes étrangement trompés en vous flattant de pouvoir traiter la ville de Gaas comme vous avez fait les autres villes des Amorrhéens, lesquelles en comparaison d’elle n’étaient que des villages ouverts.

39:26
Ceux que vous avez tués devant notre porte étaient les faibles et les lâches d’entre nous, et ils ont pris peur de la voix de vos cris de guerre.

39:27
Et ils maudissaient par leur Dieu les enfants de Jacob, et continuaient à leur lancer des flèches et des pierres.

39:28
Juda et ses frères en entendant ces blasphèmes, éprouvèrent une violente colère. Et Juda, enflammé de zèle pour l’honneur de son Dieu, s’écria: Aide-nous, Jéhova! Jéhova, sois-nous en aide, à nous et à nos frères!

39:29
En même temps tenant son épée nue, il prit un grand élan et sauta sur la muraille, et il y tomba à califourchon, mais son épée lui échappa de la main par la secousse.

39:30
Il jeta son cri dont tous les hommes qui étaient sur la muraille furent tellement effrayés que plusieurs d’entre eux tombèrent sur le sol d’au-dessous et se tuèrent. Les autres, témoins de la vigueur de Juda, eurent peur de lui et se sauvèrent dans l’intérieur de la ville.

39:31
Mais quelques-uns s’aperçurent que Juda n’avait pas d’épée et ils reprirent courage et revinrent sur lui pour le faire mourir en le précipitant du haut du mur vers ses frères. Et vingt hommes de la ville se joignirent à eux pour les renforcer. Ils entourèrent donc Juda, et crièrent et levèrent leurs épées sur lui. Juda effrayé cria du haut de la muraille à ses frères.

39:32
Alors Jacob et ses fils tirèrent des flèches d’en-bas, et tuèrent trois de ces hommes. Et Juda cria de nouveau: Jéhova, aide-nous! Jéhova, délivre-nous!

39:33
Sa voix puissante, qui retentit au loin, terrifia de telle sorte les hommes qui l’entouraient, qu’ils jetèrent leurs épées et s’enfuirent.

39:34
Alors Juda s’emparant des armes tombées sur la muraille, se précipita sur ceux qu’il pouvait atteindre et en tua une vingtaine.

39:35
Cependant d’autres individus de la ville, hommes et femmes, au nombre d’environ quatre-vingt, montèrent sur la muraille, et entourèrent Juda. Mais Jéhova mit la crainte dans leur cœur, et ils n’osèrent le serrer de près.

39:36
Pendant ce temps Jacob et ses fils ne cessaient de tirer de l’arc contre les assaillants, et ils en tuèrent encore dix, qui tombèrent à leurs pieds du haut de la muraille.

39:37
Cette nouvelle perte de leurs frères, excita une plus grande animosité dans le cœur des habitants de Gaas, mais ils n’osèrent lui venir de trop près.

39:38
Alors se présenta un fort, nommé Arod, qui s’élança sur Juda et lui déchargea sur la tête un grand coup d’épée. Juda se hâta de lui opposer son bouclier qui fut taillé en deux.

39:39
Le fort après avoir frappé fut saisi d’une terreur soudaine et prit la fuite. Et dans sa course ses pieds heurtèrent contre un obstacle sur la muraille, et il tomba en bas du côté des enfants de Jacob, qui l’assommèrent.

39:40
Le coup du fort avait été si vigoureux que Juda manqua d’y succomber,

39:41
et il en ressentait des douleurs qui lui arrachaient des cris lamentables. Quand Dan entendit la voix plaintive de son frère, il fut enflammé de colère, et faisant un recul loin en arrière il s’élança sur la muraille.

39:42
À l’apparition de Dan tous les défenseurs de la muraille s’enfuirent, et ils montèrent sur la seconde muraille d’où ils tirèrent des flèches et jetèrent des pierres sur Dan et Juda,

39:43
qui les évitaient à grand peine, et peu s’en fallut qu’ils ne périssent en ce lieu.

39:44
Jacob et ses fils, qui se tenaient devant la porte de la ville, ne pouvaient plus tirer sur ceux qui étaient sur la seconde muraille, car ils étaient hors de leur vue.

39:45
Mais Dan et Juda ne pouvant pas plus longtemps supporter les traits des habitants, sautèrent auprès d’eux sur la seconde muraille; et tous jetèrent un cri d’effroi et descendirent précipitamment de la muraille.

39:46
Jacob et ses fils en entendant ces cris des gens de la ville, devinrent fort inquiets de Dan et de Juda; car ils ne les voyaient plus.

39:47
Alors Nephthali n’y tenant plus, fit un effort désespéré et sauta sur la première muraille pour savoir ce que signifiaient ces cris. Pendant ce temps Issachar, et Zabulon s’approchèrent de la porte et l’enfoncèrent, et tous les leurs se précipitèrent dans la ville.

39:48
Nephthali était sauté de la première muraille sur la seconde au secours de ses frères. Quand les habitants de la ville, qui étaient sur cette muraille, virent le troisième frère, ils s’enfuirent tous et descendirent dans les rues.

39:49
Mais Juda, Dan et Nephthali descendirent aussi dans l’intérieur de la place à la poursuite de l’ennemi. Siméon et Lévi ignorant que la porte était forcée, sautèrent sur la muraille, et de là descendirent auprès de leurs frères.

39:50
Cependant les habitants attaqués de toutes parts, tombèrent au nombre de vingt mille, hommes et femmes; et nul ne put résister au bras des fils de Jacob. Ceux-ci épargnèrent beaucoup de femmes et les enfants.

39:51
Un torrent de sang coulait de la ville et arrivait jusqu’à la descente de Béthoron.

39:52
Quand les gens de Béthoron aperçurent de loin ce cours de sang, soixante-dix d’entre eux le remontèrent,

39:53
et ils arrivèrent jusqu’à Gaas, et ils entendirent les cris des habitants, qui montaient jusqu’au ciel. Les flots de sang allaient toujours grossissant,

39:54
car les fils de Jacob ne cessaient de frapper jusqu’au soir. Alors les hommes de Béthoron s’écrièrent: Ceci est sûrement le fait de ces Hébreux; car ils ne veulent laisser en paix les villes d’aucun peuple amorrhéen.

39:55
Et ils revinrent en courant à Béthoron, et ils en assemblèrent tous les habitants et leur firent prendre les armes pour aller combattre les enfants de Jacob.

39:56
¶ Et après avoir remporté une victoire complète, les enfants de Jacob se répandirent dans la ville pour dépouiller les morts. Ils arrivèrent à un quartier éloigné où ils firent la rencontre de trois hommes forts qui n’avaient pas d’épées.

39:57
L’un des trois forts, qui coururent sur eux, prit Zabulon à bras-le-corps, parce qu’il voyait que c’était un jeune garçon, presque enfant, et le jeta violemment à terre.

39:58
Alors Jacob accourut avec son épée levée, et d’un coup le partagea en deux par les reins, et son cadavre tomba sur Zabulon.

39:59
Et le deuxième fort arriva précipitamment et saisit Jacob en s’efforçant de le faire tomber par terre. Et Jacob cria contre lui, alors Siméon et Lévi étant accourus, le blessèrent avec leurs épées aux deux cuisses et le firent tomber.

39:60
Le fort se releva furieux, mais avant qu’il fût redressé Juda se précipita sur lui et lui fendit la tête, et il expira.

39:61
Quand le troisième fort vit que ses compagnons étaient morts, il se mit à fuir, et les enfants de Jacob coururent après lui dans la ville. Mais dans sa fuite le fort trouva par terre l’épée d’un habitant, et il la ramassa et se mit en défense contre eux.

39:62
Il se tourna vers Juda, qui n’avait pas de bouclier, pour le frapper sur la tête, et Nephthali avança promptement son bouclier qui reçut le coup d’épée et garantit Juda du danger.

39:63
Alors Siméon et Lévi se jetèrent sur le fort,

39:64
(39:63) et lui assénèrent chacun un coup de leur épée avec tant de vigueur qu’ils coupèrent son corps en deux de haut en bas.

39:65
Le jour s’était déjà changé en soir

0 Shares