0 Shares

Dernière mise à jour le 4 mois par GoDieu.com


Section Vaïyéscheb.

41:1
¶ Après la révolution d’une année les enfants de Jacob quittèrent Sichem et allèrent établir leur demeure à Hébron auprès d’Isaac leur père; mais ils laissèrent tous leurs troupeaux à Sichem, à causes des excellents et abondants pâturages du pays.

41:2
¶ Et il arriva dans la cent sixième année de la vie de Jacob, dixième de son retour de Mésopotamie, que Lia son épouse mourut à Hébron, à l’âge de cinquante et un an.

41:3
Jacob et ses enfants l’enterrèrent dans la caverne double qu’Abraham avait achetée des enfants d’Heth, pour en faire une propriété de sépulture de famille.

41:4
¶ Or, les fils de Jacob étaient considérés de tous les habitants du pays, qui avaient appris les hauts faits de leur force et de leur bravoure.

41:5
Mais Joseph et Benjamin, enfants de Rachel, n’avaient pas pris part à leurs expéditions contre les villes amorrhéennes, car ils étaient encore trop jeunes.

41:6
Joseph rendait justice aux travaux guerriers de ses frères; mais il croyait son mérite supérieur au leur, et en son cœur se prisait plus qu’aucun d’eux.

41:7
Et aussi Jacob son père l’aimait plus que ses autres fils, parce qu’il était l’enfant de sa vieillesse. Et à cause de sa tendresse pour lui il lui donna une tunique riche par ses couleurs éclatantes et variées. Joseph voyant la prédilection dont il était l’objet, s’élevait encore davantage au-dessus de ses frères.

41:8
Et il faisait à son père de mauvais rapports sur leur compte. Tout cela fut cause que ses frères le haïssaient, et ne lui adressaient jamais de paroles amiables.

41:9
Joseph avançait en âge, et sa présomption croissait avec lui, il avait dix-sept ans

41:10
lorsqu’il eut un songe qu’il raconta à ses frères en ces termes: Nous étions tous occupés à lier des gerbes dans un champ. Ma gerbe se dressa et se tint debout. Vos gerbes l’entourèrent aussitôt et se prosternèrent devant elle.

41:11
Ses frères lui dirent: Que veut dire ton songe? Te flattes-tu de devenir notre roi, et de nous tenir sous ta puissance?

41:12
Il alla ensuite faire le même récit à son père, qui l’embrassa et le bénit.

41:13
Et ses frères devinrent jaloux de lui, et leur haine allait en augmentant.

41:14
Il eut après cela un autre songe dont il rendit compte à son père, ses frères étant présents. Il dit: Voilà que j’ai eu encore un songe. J’ai vu se prosterner devant moi le soleil, la lune et onze étoiles.

41:15
Son père, qui savait que ses frères le haïssaient pour ces choses, lui dit avec sévérité devant eux: Que signifie ce songe dont tu tires avantage contre tes frères?

41:1616
Penses-tu en ton cœur que nous viendrons, ta mère (1311) et moi avec tes onze frères, nous prosterner devant toi?

41:17
Cependant Jacob gardait soigneusement le souvenir de ces songes.

Joseph vendu par ses frères.

41:18
¶ Un jour les fils de Jacob allèrent à Sichem pour faire paître les brebis qui restaient toujours en ce lieu. Et l’heure de faire rentrer le bétail étant passée sans qu’ils fussent revenus à la maison,

41:19
Jacob devint inquiet, pensant en lui-même: Qui sait si les gens de Sichem ne les ont pas attaqués?

41:20
Il dit donc à Joseph: Tes frères sont en retard. Va voir, je te prie, où ils restent, et reviens me rassurer sur leur salut et sur le salut des brebis.

41:21
Et Joseph arrivé à Sichem ne les rencontra point. Il les chercha dans les environs et s’égara dans des lieux inhabités sans plus savoir quelle direction prendre.

41:22
Alors un ange de Jéhova se fit trouver près de lui (1312). Et Joseph lui dit: Je suis à la recherche de mes frères. As-tu appris où ils gardent les troupeaux? L’ange de Jéhova répondit: Je les ai vus ici avec leur bétail, et je les ai entendus comme ils disaient qu’ils voulaient le conduire à Dothan.

41:23
Et Joseph alla à Dothan, où il les trouva.

41:24
Mais dès que ses frères l’aperçurent de loin, ils résolurent de le faire mourir.

41:25
Et Siméon dit: Voici l’homme aux songes qui nous arrive. Maintenant tuons-le et le jetons dans une des citernes de ce désert, et nous dirons à notre père qu’une bête féroce l’a dévoré.

41:26
Mais Ruben leur dit: Ne faites pas cela, comment pourrions-nous soutenir le regard de notre père? Jetez-le plutôt dans cette citerne pour qu’il y meure; mais ne portez pas la main sur lui pour répandre son sang. Or, Ruben donnait ce conseil afin de le sauver de leur violence, et de le ramener à son père.

41:27
Quand Joseph fut arrivé près d’eux, ils le saisirent et le jetèrent par terre, et le dépouillèrent de sa belle tunique.

41:28
Ils le soulevèrent ensuite et le précipitèrent au fond d’une citerne. Or, cette citerne n’avait pas d’eau, mais elle renfermait des serpents et des scorpions (1313). Joseph eut peur de ces bêtes venimeuses et jetait les hauts cris; mais Jéhova les fit entrer dans leurs trous, et elles ne lui firent pas de mal.

41:29
Et du fond de la citerne Joseph criait à ses frères: Que vous ai-je fait? En quoi suis-je coupable envers vous? Comment ne craignez-vous pas Jéhova? Ne suis-je pas des mêmes os et de la même chair que vous, puisque votre père est aussi le mien? En me traitant ainsi comment pourrez-vous jamais lever les yeux devant notre père?

41:30
Ruben, Siméon, Lévi, mes frères, tirez-moi de la fosse ténébreuse où vous m’avez descendu, et vous ne craindrez pas de paraître devant Jéhova et devant mon père. S’il m’est arrivé de vous offenser, n’est-il pas vrai que vous êtes de ces enfants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, qui prennent pitié de l’orphelin, donnent à manger à celui qui souffre de la faim, de l’eau à celui que tourmente la soif, des vêtements à celui qui est nu?

41:31
Et vous n’auriez pas pitié de votre propre frère!

41:32
(41:31) Si j’ai péché contre vous,

41:33
(41:31) pardonnez-moi pour l’amour de notre père. †

41:34
(41:32) Et il continuait à les implorer par d’autres supplications semblables. †


Notes sur le Livre de la Genèse

1311 Sa mère était morte; mais cette partie du songe devait s’appliquer à Bala qui lui tenait lieu de mère après la mort de sa maîtresse, et avait pris le soin de l’élever. Ainsi les rabbins, qui ajoutent: «D’ailleurs il n’y pas de songes qui ne renferment des choses vainesדברים בטלים.
1312 La Genèse 32:15, dit simplement: Invenit eum vir errantem in agro. Mais une tradition constante enseigne que ce fut l’ange Gabriel. Voyez: la paraphrase chaldéenne de Jonathan, le Médrasch-Rabba et le Médrasch-Thaukhuma, Yarkbi, etc. En effet, il est à remarquer que dans le texte de la Bible, Joseph ne lui demanda pas, savez-vous où sont mes frères? mais indica mihi ubi pascant.
1313 Ceci est encore une tradition. Paraphrase chaldéenne de Jonathan. Médrasch, Yarkhi et Talmud, traité Schabbat, fol. 22 recto. Le Talmud dit que cette tradition est indiquée dans le texte hébreu qui porte à la lettre: et la citerne était vide, il n’y avait point d’eau. Puisqu’on nous dit que la citerne était vide, demande le Talmud, qu’est-il besoin d’ajouter qu’il n’y avait point d’eau? Mais le texte veut nous apprendre, répond-il, qu’elle était vide d’eau, mais renfermait des serpents et des scorpions.

0 Shares