0 Shares

Dernière mise à jour le 4 mois par GoDieu.com


Les enfants de Jacob perdent leurs immunités. — Mort de Zabulon et de Siméon.

61:1
¶ Il arriva en ce temps-là que Pharaon, roi d’Égypte, commanda à tout son peuple de lui construire dans sa ville un château fort.

61:2
Il obligea les enfants de Jacob d’aider les Égyptiens dans ce travail. Les Égyptiens lui bâtirent un château magnifique, dont il fit sa résidence royale. Et il régnait sans crainte d’aucun ennemi.

61:3
¶ En la soixante-dixième année de la descente d’Israël en Égypte mourut Zabulon, fils de Jacob, âgé de cent quatorze ans. Et il fut mis dans un cercueil, et consigné à ses enfants.

61:4
Et en l’année soixante-quinzième mourut Siméon, son frère, à l’âge de cent-vingt ans (1382). Lui aussi fut enfermé dans un cercueil et consigné à ses enfants.

Sépho. — Balaam fils de Béor.

61:5
¶ Et Sépho, fils d’Éliphaz, fils d’Ésaü, continuait d’inciter journellement Aïnias à attaquer avec les armes les enfants de Jacob en Égypte. Mais Aïnias s’y refusait parce qu’on lui avait représenté que les enfants de Jacob avaient fait preuve d’une force extraordinaire dans leur guerre contre les enfants d’Ésaü.

61:6
(61:7) Cependant après un long espace de temps Aïnias, cédant aux importunités de Sépho,

61:7
réunit une foule nombreuse comme le sable du rivage de la mer, et se dirigea vers le pays d’Égypte.

61:8
¶ Or, il y avait parmi les serviteurs d’Aïnias un garçon de quinze ans, nommé, Balaam fils de Béor. Ce garçon était très instruit et très habile dans la science de la magie.

61:9
Aïnias lui dit donc: Fais-nous des expériences magiques, afin que nous sachions qui sera victorieux dans la guerre que nous entreprenons, de nous ou des enfants de Jacob.

61:10
Alors Balaam se fit apporter de la cire, et il en façonna des cavaliers et des chars de guerre, disposés de manière à représenter les deux armées ennemies. Il plongea ces figures dans de l’eau enchantée, qu’il tenait toute prête. Et s’armant d’une branche de palmier, il pratiqua des sortilèges sur l’eau. Aussitôt il y aperçut les légions d’Aïnias abattues sous les coups des figures représentant les enfants de Jacob.

61:11
Balaam manifesta cette vision à Aïnias, qui se découragea; et renonçant à l’expédition, il retourna dans sa capitale, et s’y tint tranquille.

61:12
¶ Lorsque Sépho, fils d’Éliphaz se fut assuré qu’Aïnias renonçait à l’expédition de l’Égypte, il s’enfuit d’auprès de lui, et s’en alla au pays de Céthim.

61:13
Les hommes de Céthim le reçurent avec grand honneur, et le prirent à leur solde pour diriger leurs guerres en tout temps, et lui firent de riches présents. Car les troupes du roi d’Afrique continuaient à faire des incursions dans le pays de Céthim, et à le ravager; qui avait enfin obligé les habitants à se retirer sur la montagne de Coptésa (1383).

61:14
¶ Un jour Sépho perdit un bœuf, et en faisant le tour de la montagne, pour le chercher,

61:15
il entendit son meuglement, et il découvrit au pied de la montagne une caverne spacieuse dont l’entrée était bouchée par un bloc de pierre. Il brisa la pierre et pénétra au fond de la caverne. Il vit qu’un monstre énorme, dont la moitié supérieure avait la forme de l’homme, et la moitié inférieure celle d’un quadrupède, dévorait son bœuf. Et Sépho attaqua le monstre, et le tua avec son glaive.

61:16
Lorsque les habitants de Céthim connurent cette chose, ils s’en réjouirent beaucoup, et ils dirent: Quels honneurs rendrons-nous à cet homme pour avoir tué le monstre qui détruisait nos troupeaux?

61:17
Et ils convinrent tous de lui consacrer un jour de l’année et de l’appeler fête de Sépho. Et tous les ans à pareil jour, ils faisaient des libations en son honneur et lui offraient des présents.

Maladie de Jania, reine d’Afrique.

61:18
¶ En ce temps-là, Jania fille d’Huzi, femme d’Aïnias, tomba malade. Et le roi, comme aussi les seigneurs de sa cour, en furent inquiets. Aïnias dit à ses gens: Que pourrais-je faire pour le rétablissement de la santé de Jania? Ils lui répondirent: L’air et l’eau de notre pays ne valent pas l’air et l’eau de la terre de Céthim: c’est ce qui a causé la maladie de la reine.

61:19
Et encore dans sa patrie elle ne buvait d’autre eau que celle que ses parents faisaient arriver pour elle de Fermo (1384) au moyen d’un aqueduc.

61:20
Alors Aïnias commanda à ses serviteurs de lui chercher dans des amphores de l’eau de Fermo en Céthim. Et on la pesa, et elle fut trouvée plus légère que les eaux d’Afrique.

61:21
Aïnias voyant cela ordonna à tous ses officiers d’appeler des tailleurs de pierres par milliers et par myriades. Et quand ils furent réunis on les employa à tailler une masse innombrable de pierres. On fit venir ensuite des maçons qui construisirent avec ces pierres un pont très solide, au moyeu duquel ils amenèrent en Afrique un courant d’eau, partant du pays de Céthim (1385). Cette eau servait à tous les usages de la reine Jania; soit pour boire, soit pour pétrir ses pâtes, soit pour ses bains et pour le blanchissage de ses effets; de même aussi pour arroser les plantes dont elle se nourrissait, et les arbres fruitiers dont les productions étaient réservées pour elles.

61:22
Le roi voulut aussi que l’on apportât dans de nombreux vaisseaux de la terre et des pierres du pays de Céthim. Et les architectes en bâtirent un palais pour Jania. Et la reine recouvra la santé.

Sépho repousse une incursion des Africains. — Il est fait roi de Céthim.

61:23
¶ L’année suivante les troupes d’Afrique recommencèrent à descendre dans le pays de Céthim afin de faire du butin, comme par le passé. Mais Sépho marcha contre eux et les combattit, et les mit en fuite. Il sauva de cette façon le pays de Céthim.

61:24
¶ Les enfants de Céthim émerveillés de la valeur de Sépho, résolurent de l’élire pour leur roi. Et Sépho, devenu chef du gouvernement, alla soumettre les enfants de Thubal, et les pays maritimes qui les avoisinaient.

61:25
Au retour de cette expédition, les enfants de Céthim confirmèrent de nouveau la royauté de Sépho, et ils lui construisirent un grand palais pour sa demeure. Sépho y plaça un trône élevé qu’il avait fait fabriquer. Et il régna sur le pays de Céthim, ainsi que sur toute la terre d’Italie, l’espace de cinquante ans.


Notes sur le Livre de l’Exode

1382 Le livre des Testaments des douze patriarches donne le même âge à Zabulon et à Siméon. La Bible ne dit pas à quel âge ils sont morts.
1383 Texte, קופטיצאה. Version judaïque, cophitsa. קופיטצאה.
1384 Firmium, ou Firmum, dans le Picenum.
1385 Outre l’énorme distance qui séparait Carthage de Fermo, il faut encore considérer que cet aqueduc aurait nécessairement traversé la Méditerranée.

0 Shares